AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Périphériques (The Peripheral)

Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3318
Masculin Age : 29
Localisation : Paris

Périphériques (The Peripheral) Empty
MessageSujet: Périphériques (The Peripheral)   Périphériques (The Peripheral) EmptyJeu 26 Déc 2019 - 21:29

Périphériques (The Peripheral) Theper10

Titre original : The Peripheral
Roman de William Gibson publié le 28 octobre 2014 par Berkley
Traduction française par Laurent Queyssi pour les éditions Au Diable Vauvert, publiée le 6 février 2020

Description éditeur :
"Flynne Fisher vit au bout d'une route de campagne, dans l'Amérique rurale où les emplois sont rares, à moins de compter la fabrication illégale de drogue, qu'elle cherche à éviter. Son frère Burton vit de l'argent de l'administration des vétérans, dû suite aux dommages psychologiques endurés lorsqu'il était dans l'unité d'élite de reconnaissance haptique des Marines. Flynne gagne ce qu'elle peut en assemblant des produits au magasin d'impression 3D local. Elle gagnait plus d'argent comme scout de combat dans un jeu en ligne, en jouant pour un homme riche, mais elle a dû arrêter les jeux de tir.

Wilf Netherton vit à Londres, un peu plus de soixante-dix ans plus tard, de coté éloigné de décennies d'apocalypse au ralenti. Les choses vont mieux maintenant, pour ceux qui ont de l'argent, il ne reste plus beaucoup de pauvres. Wilf, un puissant publiciste travaillant pour des célébrités se voit comme un inadapté romantique dans une société où atteindre le passé est juste un hobby comme un autre.

Burton a un travail clandestin de nuit, travaillant secrètement à la sécurité dans un prototype de jeu, un monde virtuel qui ressemble vaguement à Londres, mais en bien plus étrange. Il se fait remplacer par Flynne pour certaines nuit, lui promettant qu'il ne s'agit pas d'un jeu de tir. Pourtant, le crime dont elle est témoin est assez mauvais comme ça.

Flynne et Wilf sont sur le point de se rencontrer. Son monde à elle va être complètement altéré, de manière irrévocable, et celui de Wilf, dans toute sa décadence et son pouvoir va découvrir que certains de ces gens du tiers-monde venus du passé peuvent être des durs à cuire."



Périphériques (The Peripheral) Theper11

_________________
Stargate Earthling Fleet


Dernière édition par Artheval_Pe le Mar 7 Jan 2020 - 22:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3318
Masculin Age : 29
Localisation : Paris

Périphériques (The Peripheral) Empty
MessageSujet: Re: Périphériques (The Peripheral)   Périphériques (The Peripheral) EmptyDim 29 Déc 2019 - 12:43

Lorsque l'un des fondateurs du courant Cyberpunk décide de retourner à la science-fiction après plusieurs années passées à écrire des romans se déroulant à l'époque contemporaine, on ne peut s'empêcher d'être attentif.

Et donc, sans attendre sa traduction française (qui, étrangement, tarde beaucoup, celle-ci n'étant toujours pas sortie alors que le roman original a été publié fin 2014), j'ai acheté le roman original.
Je connaissais le style un peu particulier de William Gibson via les romans de la trilogie du Sprawl (Neuromancien, Comte Zéro et Mona Lisa s'éclate) dont j'avais lu les deux derniers ouvrages dans l'anglais d'origine. Je pensais donc que je n'aurais pas de problèmes avec The Peripheral. Grossière erreur.
J'ai reçu le roman en septembre 2017, je l'ai commencé, sur une soixantaine de pages. Et je l'ai reposé.

Et ce n'est qu'en décembre 2019 que je l'ai ré-ouvert, en choisissant de le recommencer du début. C'est la le première difficulté avec ce roman : c'est laborieux. La barrière de la langue n'aide pas, en particulier au vu de l'écriture à la fois sèche et riche de Gibson, mais ce n'est pas seulement là le problème. Apparemment, les 100 première pages sont obscures à dessein, comme l'a expliqué l'auteur sur Twitter.
C'est ce qui rend The Peripheral assez peu agréable à lire. Le début est obscur, presque cryptique, et les enjeux sont assez peu clairs, ce qui rend la lecture assez déplaisante et ne donne pas envie de continuer. Mais si l'on poursuit, passé les 150 pages, commence alors un roman de science-fiction plus compréhensible et dont les enjeux apparaissent alors clairement.

Reste cependant que ce roman, rien que sur la forme, est loin d'être agréable : nombre de personnages secondaires sont assez mal définis et caractérisés, alors qu'ils sont évoqués en permanence. Ainsi, même à la fin du roman, il m'arrivait de m'y perdre entre Burton, Connor, Macon, Leon et consorts. Tous des hommes, tous vivant à peu près au même endroit, et ayant des fonctions narratives assez semblables. Et on s'égare d'autant plus facilement que durant les dialogues, Gibson choisit un style très ramassé, ce qui mène souvent à se perdre ("attends, là c'est quel personnage qui est en train de parler ?"). Le rythme, ensuite, pose de nombreux problèmes. Si l'auteur a habilement coupé son récit en très courts chapitres de 1 à 5 pages environ, ce découpage ne fait que cacher une intrigue qui avance très très lentement, s'attardant sur les détails de la vie quotidienne, qui ici n'ont pas le caractère exceptionnel du Cyberpunk très futuriste du Sprawl.

C'est pour cela que j'ai eu du mal à comprendre pourquoi ce roman avait été tant encensé par la critique. Entendons-nous bien : il a de nombreuses qualités, et les thèmes et concepts qu'il explore sont intéressants. Mais il faut vraiment se forcer pour le lire, et même là, il n'est pas si agréable.

Les concepts, parlons-en justement, mais en spoiler car leur découverte fait partie de l'intérêt du livre.
Spoiler:
 

The Peripheral est un roman intéressant, mais trop cryptique, particulièrement lorsqu'il s'agit de le lire en anglais lorsque ce n'est pas sa langue maternelle. Je ne le recommanderais qu'aux aficionados les plus fidèles de l'auteur ayant l'habitude de lire ses romans dans leur version originale, et encore, avec toutes les précautions évoquées plus haut. Pour les autres, je conseillerais d'attendre au moins une traduction française, ou même plutôt la future série de Lisa Joy & Jonathan Nolan qui prévoient d'adapter ce roman sur Amazon Prime Video.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3318
Masculin Age : 29
Localisation : Paris

Périphériques (The Peripheral) Empty
MessageSujet: Re: Périphériques (The Peripheral)   Périphériques (The Peripheral) EmptyMar 7 Jan 2020 - 22:50

La traduction française de The Peripheral arrive enfin aux éditions Au Diable Vauvert, le 6 février 2020. C'est Laurent Queyssi qui a traduit, et William Gibson a tweeté la couverture aujourd'hui :

Périphériques (The Peripheral) Pzorip10

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Périphériques (The Peripheral) Empty
MessageSujet: Re: Périphériques (The Peripheral)   Périphériques (The Peripheral) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Périphériques (The Peripheral)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : littérature, bande dessinée, autres arts graphiques...-
Sauter vers: