AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Green Lantern

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Green Lantern   Mer 15 Juin 2011 - 23:45

C'était quand même assez prévisible. Ce qui m'afflige, c'est que les suites sont déjà prévues et en cours d'écriture / de réalisation. J'espère aussi que ces premiers retours auront une influence sur l'écriture des prochains films. Mine de rien, il semblerait que les avis négatifs sur la BA aient impliqué des changements dans le montage et les effets spéciaux : on peut peut-être espérer qu'ils seront un peu à l'écoute des fans pour le 2.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Green Lantern   Dim 19 Juin 2011 - 20:37

Même si je suis loin d’anticiper un GL meilleur que tous ces films actuels à l'exception des Nolan, je reste tout de même prudent avec ces critiques; plusieurs d'entre elles parlent depuis un point de vue, plus qu'extérieur au sujet, je dirais anti-comics et même anti-geek. On reproche à ce film des éléments qui touchent à l'essence la plus fondamentale de Green Lantern, de son background, et de DC Comics, des choses qu'on peut autant reprocher à la tradition comics en tant que tel et en général, qu'à ce film en particulier (le costume, le mode de transmission de l'anneau, le côté Dr.Who/Farscape un peu caoutchouteux de certains aliens...) . D'autres critiques semblent plus crédibles et pertinentes (la love interest transparente par exemple, inévitable) , mais je ne suis pas enclin à me reposer les yeux fermés sur des commentaires dont le lexique employé et les tournures de phrases trahissent une certaine méconnaissance doublée d'une défiance de principe envers tout ce qui peut relever d'un horizon super héros/comics/space opera/années 50/couleurs sucrées.

C'est un peu comme les gens qui, sur Allociné, déclarent que The Thing ou The Fly sont de mauvais films du fait qu'ils n'aiment ni l'horreur ni la SF et du fait d'aucun autre critère.

Citation :
Et puis sur la "collision" des deux univers, ce n'est pas cela en soi qui me dérange, tout est en effet possible et on pourrait considérer l'instant de l'arrivée de GL comme l'instant T de la transformation du monde Nolanien en monde Dcien, mais c'est bel et bien le Bruce Wayne qui me dérange.
Je continue de penser que ce fameux "instant T" et ses suites pourrait être un beau support d'introspection et d'innovation pour la personnalité, l'état d'esprit et les actes du Batman Nolan... quand bien même il ne s'agirait que de l'objet d'une "tale" hors-continuité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Green Lantern   Dim 19 Juin 2011 - 20:39

Ah mais je parle des critiques de sites tels qu'IGN, Bleeding Cool ou CBR/M des sites américains spécialisés du comic book et tapent assez dur.

http://movies.ign.com/articles/117/1175316p1.html
http://www.comicbookresources.com/?id=32834&page=article
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Green Lantern   Jeu 21 Juil 2011 - 4:10

Voilà j'ai vu le film et comment dire ...

Franchement je n'ai aucune envie de faire une critique étoffée pour ce film, je reprendrai les critiques des autres et les etofferai et/ou réagirai pour dire ce dont je pense mais me fouler pour un film pour lequel le réalisateur n'a fait aucun effort pas vraiment envie peuh

En gros : Mauvais sur (presque) tous les points, que ce soit sur le jeu des acteurs (Le top 3 de la nullité partagé entre Lively, Sarsgaard et l'actrice qui joue Amanda Waller), le scénario (il arrive à avoir des incohérences dans un film d'1 heure 50 ... incroyable) ou la réalisation (probablement les scènes de flash backs les plus ridicules que j'aie vues) rien n'est à retenir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Green Lantern   Jeu 11 Aoû 2011 - 23:37

Pariant sur mon inculture DCienne pour me donner la possibilité d'être surpris en bien par le film, je dois bien dire que Green Lantern ne méritait pas ces quelques pages de tergiversation.

Déjà, là où le remake de Star Trek avait su, parmi tous ses défauts, se rendre accessible en tant que film de SF à tout spectateur ouvert à l'action/aventure, GL commence, dés les premières minutes, par se rendre inévitablement ridicule aux yeux de la majorité des spectateurs non avertis, se montrant incapable de métaboliser correctement le background qu'il entend reprendre.

Le film ressemble à une mise en boite standard, parfaitement routinière et "options non comprises", des bases de la mythologie GL.
Hal Jordan est ici le roi des archétypes, beau gosse orphelin de son père héroïque, champion de sa catégorie, conduit sur la route initiatique la plus éculée qui soit. Signe des temps, la fille qu'il doit séduire est déjà sa sexfriend -modernité inside! Les grandes lignes du déroulement de l'essai sont très prévisibles, ainsi que plusieurs autres scènes du même type.
L'arc des Hammond, non seulement parfaitement inutile de A à Z (c'en est même sidérant) , surajoute le cliché au cliché et met même en valeur les insuffisances du scénario (dont son côté parfaitement inhumain ; Hector était leur ami d'enfance -encore qu'il faut vraiment l'avoir lu dans les interviews de L'écran Fantastique avant d'aller voir le film pour le soupçonner- et le GL, sa copine et son acolyte se contrefoutent des circonstances horribles et pathétiques dans lesquelles il disparaît. Et le looser frustré de service looké de la sorte, c'était pour un concours du cliché le plus naturellement autodestructeur, ou quoi?) .
D'autant plus que Parallax est censé le dominer d'une manière qui n'a rien à voir avec ses faiblesses psy, donc lui tailler la veste du raté ultime ne renvoie pas à grand chose.

Je n'ai pas perçu d’incohérence structurelle aussi sévère que dans le Star Trek, mais entre les raccourcis et invraisemblances de toutes sortes (méthodes de Hal pour éviter une mise à nu difficilement évitable vu ce qu'on nous en montre, irrespect et méconnaissance de Sinestro à l'égard du fonctionnement séculaire de son propre Ordre...) , le tout placé dans des prismes vraiment ridicules (Supériorité de l'Humanité, blabla) , on est à trois milliards d'années-lumière de l'élaboration et de la rigueur d'un Begins.

De même, je ne comprend pas comment un blockbuster qui a eu des rallonges de temps peut présenter de tels FX de une à plusieurs années après Avatar, District 9, The war of the worlds, et l'on peut remonter comme ça jusqu'à Star Wars en 1999... que ce soit au scénario ou aux FX, on dirait vraiment que des types ont livré des produits commandés, la tête dans le c**. Si la trilo GL est si importante pour eux, comment ont-ils pu laisser faire un staff pareil? Si Firefly ou Alien 3 peuvent subir les gels et les remontages qu'ils ont subi, pourquoi pas un tel bigmac tiède et ratatiné?

Et puis aussi, le fil rouge de la non-peur, avec tous ces aliens qui attendent que l'Humain vienne leur révéler qu'en fait ils ont tous peur, que c'est normal et que regarder sa peur en face ça s'appelle le courage... ça, je ne sais pas si c'est propre au film ou si ça vient des comics, mais alors franchement, j'ai du mal à me représenter qu'une civilisation multiraciale âgée de milliards d'années puisse avoir un bagage philosophique moins mûr que celui de la Terre depuis l'Antiquité...

Green Lantern, ou comment DC pouvait briser l'élan apporté par Nolan avec un vautrage molasse et superficiel. Bravo! Le film ne s'en sort que sur l'incontournable "vanne par tranche de 10 minutes" et certains visuels. Pour le reste, c'est aussi mémorable que le premier 4 Fantastiques.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Green Lantern   Ven 12 Aoû 2011 - 0:04

Citation :
Et puis aussi, le fil rouge de la non-peur, avec tous ces aliens qui attendent que l'Humain vienne leur révéler qu'en fait ils ont tous peur, que c'est normal et que regarder sa peur en face ça s'appelle le courage... ça, je ne sais pas si c'est propre au film ou si ça vient des comics, mais alors franchement, j'ai du mal à me représenter qu'une civilisation multiraciale âgée de milliards d'années puisse avoir un bagage philosophique moins mûr que celui de la Terre depuis l'Antiquité...

Le fait est que dans le comic book c'est expliqué bien plus intelligemment et subtilement, je m'explique :

Le Green Lantern Corps est connu dans pratiquement tout l'univers dominé par les Gardiens, dans tout ce territoire les Green Lantern sont connus, craints, respectés et même parfois divinisés et lorsque un membre est choisi pour devenir Green Lantern tout ce conditionnement, ce passif est d'ores et déjà intégré. Ils respectent les titres, respectent les vétérans et adule, pire vénèrent les Gardiens à l'image de Dieux.

Maintenant que cela a été dit il faut aussi ajouter à cela que les Gardiens craignent terriblement (c'est d'ailleurs un contraste génial du comic book puisque les Guardiens abhorrent les sentiments) que les Green Lanterns se retournent contre eux, ils ont peur de ce pouvoir étrange et surpuissant qu'est la volonté. En plus des protocoles de sûreté des bagues qui empêchent toute attaque, ils ont une barrière physique avec leur frontières sur Oa (donc leur "salle", leur "palais) qui est jaune (couleur à l'opposé du vert dans la mythologie, la peur étant à l'opposé de la volonté dans le GLverse), ils entretiennent donc cette peur du jaune chez tout nouvel arrivant, maintiennent un conditionnement, manipulent leurs sujets dans le but de se prémunir contre toute "révolte" ou "attaque".

La Terre est une planète isolée des autres, ne connaissant absolument pas le Green Lantern Corps (Volontairement puisque comme j'en ai déjà parlé c'est une planète stratégique clé dans le Multivers à l'instar de quelques rares autres), Hal Jordan qui est choisi accidentellement (les Gardiens ne désirant aucune interaction avec eux) devient un membre du Green Lantern et n'a pas tout ce background derrière lui. Les aliens sont ... des aliens quelque soit leur planète et les Gardiens une autorité sans aucune légitimité et totalement tyrannique à ses yeux, tenter donc de lutter contre le jaune ne lui semble absolument pas absurde donc (malgré les multiples tentatives de l'en empêcher que ce soit par des railleries, du rabaissement ou simplement de la fumisterie scientifique) et naturellement réussit à rompre cela. Cela entraînera une des premières remises en questions des Green Lanterns vis à vis des Gardiens (et la haine de Sinestro d'ailleurs qui non seulement se verra perdre son prestige passé mais en plus se rendra compte qu'il s'est fait manipuler depuis le début) et l'une des premières étapes conduisant à leur probable chute (plusieurs runs ayant continué à étoffer ce point de vue vers ce qui est le plus probable selon moi : La destitution pure et simple des Gardiens de par leur élimination physique, spirituelle ou politique).

On pourrait dire qu'il est étrange qu'il n'y ait eu aucune rébellion auparavant mais de un, nous n'en avons aucune preuve (pour des êtres aussi puissants il ne serait pas compliqué de "cacher", cela a déjà été fait ,cela pourrait avoir été fait à ce sujet et cela pourrait se faire dans peu de temps dans la série régulière (nous n'avons une timeline que d'une dizaine d'années dans le comic book en comparaison de milliards d'années ce n'est rien et penser que tout se passe à cet instant est extrêmement anthropocentriste) et en second lieu des milliards d'années pour éduquer, mettre dans des moules des civilisations, des manières de vivre, des peuples entier doit être extrêmement efficace.

Enfin j'ajouterai qu'il ne serait pas étonnant que dans le processus de sélection des Lanterns (mécanisme dirigé par la planète-lantern Mogo) il y ait une pré-orientation vers des sujets potentiellement obéissants, étant donné que la sélection de Jordan s'est fait dans des circonstances exceptionnelles (Abin Sur désirant un Green Lantern de remplacement très vite et ayant une volonté très puissante).

Donc on voit que la simplicité manichéenne, clichée et enfantine de ce film est à mille lieux de la complexité un tout petit peu supérieure du comic book.

J'espère avoir répondu à ton interrogation Mat Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warrius
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 305
Masculin Age : 29
Localisation : Ca te regarde pas.

MessageSujet: Re: Green Lantern   Ven 12 Aoû 2011 - 14:54

Ce vautrage en règle que tu évoques Mat est selon moi symptomatique de DC comics, je m'explique. Quand j'étais plus jeune (vers 10-12 ans), je connaissais déjà au moins les plus connus des super héros que sont Superman, Batman, les X-Men, Iron Man ... plutot les grosses têtes d'affiche donc. Sauf que pour moi, c'était tout du Marvel ... je ne pensais pas qu'il puisse y avoir deux grosses maisons d'édition qui se partagent les supers ...
J'ai donc été sur le cul quand je me suis rendu compte de ma connerie, mais c'est de là que m'est venu ce constat, DC ne sais pas assez se mettre en avant à mon goût.
Si on excepte les franchises Superman et Batman qui ont toujours fonctionnées indépendamment au cinéma, je n'ai pas franchement de souvenir de films DC comics. En même temps que j'écris ce post, j'ai fait quelques recherches et je viens de me rendre compte que des films comme Watchmen, V pour Vendetta ou encore A History of Violence faisaient partie des productions rattachées à DC. Mais le hic, c'est qu'en dehors des connaisseurs (c'est pas mon cas), je pense pas que grand monde associe ces films avec la boite d'édition.
A l'inverse, Marvel a tellement matraqué son nom quand ils faisaient un film que fatalement Marvel va avoir une meilleure côte de popularité que DC. En plus, quand on connais un peu l'étendue de l'univers DC, il est vraiment dommage qu'ils produisent des daubes, parce qu'ils auraient du matériel pour faire de très bons films. Quoi qu'il en soit, je pense que vu le flot de louanges que vous faites à Green Lantern, je vais pas aller le voir (passe en mode attente de Captain America)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2228
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Green Lantern   Ven 12 Aoû 2011 - 19:21

La différence est surtout perceptible à cause de la manière différente dont opère DC Comics par rapport à Marvel.
Marvel a sa propre division interne dédiée au cinéma, Marvel Studios, qui se charge elle-même de la pré-production des films (recrutement des scénaristes et réalisateurs, script, production design, casting, etc...), et ensuite passe un accord avec une grande maison de production, pour le tournage et la post-production.

La procédure est complètement différente de celle employée par DC Comics qui se contente de vendre les droits d'un film à une grosse maison de production et laisse celle-ci plus ou moins décider de tout (je ne doute pas que DC Comics essaye de garder un minimum de contrôle, mais une fois que la Fox ou Warner a les choses en main, c'est vain).
La méthode a ses avantages et inconvénients : D'un coté elle a permis de tourner les meilleurs films jamais réalisés à partir de comics (la trilogie Batman), de l'autre, si un studio fait mal son travail ou si un univers tombe entre les mauvaises mains, ça donne le désastre Green Lantern.

Mais bon, même si les productions Marvel sont devenues de meilleure qualité ces dernières années, il ne faut pas oublier qu'ils ont aussi commencé avec leur bon lot de daubes (Daredevil, les 4 Fantastiques, Electra, Hulk, X-Men Origins : Wolverine).

Après, c'est clair que coté "brand awareness", DC Comics sont loin derrière Marvel. Mais il faut dire aussi qu'ils semblent ne pas avoir vu là dedans un intérêt critique.
La différence est aussi que les films que tu évoques ont des différences de ton, de visée qui fait qu'il est peut-être aussi plus intéressant pour DC Comics de ne pas trop y associer sa marque. Quand Marvel fait des films basés sur des comics très... "comics" (avec superhéros et cie), c'est intelligent d'utiliser toujours la même marque. Alors que pour V pour Vendetta, par exemple, ça aurait pu desservir le film que d'y associer la marque DC Comics.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Green Lantern   Sam 13 Aoû 2011 - 0:08

Je pense d'après la petite expérience que j'ai que ce soit dans les comic book stores de manière générale ou dans les nombreux fora que je fréquente qu'un autre facteur a son importance : Marvel est plus "in", que ce soit sur les costumes, les trames, les comportements des héros Marvel joue sur ça. Ils font des héros qu'aiment les gens, des sujets communs mais qui attirent un maximum de personne et ne jouent pas sur le terrain de la nostalgie, des Âges et autres joyeusetés comme le fait (plutôt faisait) DC, ce qui fait que même en dehors de la sphère "comic book" cela transparaît.

Spider-Man est plus "cool" que Flash...
Wolverine est bien plus "génial" que le Martian Manhunter...
Deadpool est bien plus déjanté que le vieillot Deathstroke ...
Iron Man est plus "in" que Superman...

DC est connu, a installé ses héros comme des icônes du grand public mais sans plus, Dc ne les a pas rendu accessible, humain (tant mieux) et le fait maintenant de manière catastrophique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarquon
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 323
Masculin Age : 23
Localisation : Tau Ceti Central

MessageSujet: Re: Green Lantern   Sam 27 Aoû 2011 - 11:52

Quand on voit une bande-annonce de Green Lantern, on se dit que, même si le scénario ne tient pas la route, on aura au moins le droit de voir du "grand spectacle", avec de superbes effets spéciaux qui rendront vachement bien au cinéma.
Eh bien non.

Je ne dirai pas que le film fut pour moi une déception, puisque je n'en attendais rien, et suis allé le voir sachant pertinemment (après avoir lu diverses critiques) que le film était mauvais.
J'ai même été surpris. Surpris qu'il soit encore plus niais que je l'avais imaginé. Il souffre de clichés, d'invraisemblances, de longueurs... Même les FX ne tiennent pas toujours la route, c'est pour dire.
M'enfin, je crois que ses défauts ont été suffisamment relevés bien avant moi.

En ce qui me concerne, il n'y a pas grand chose à retenir de ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Green Lantern
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» GREEN LANTERN : The Animated Series
» GREEN LANTERN CORPS 1 : 6 SCALE DELUXE Collector Figure .
» Green lantern the animated serie ( Cartoon Network)
» GREEN LANTERN SERIE 3
» SHOWCASE PRESENTS : GREEN LANTERN VOL 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Super-héroïque :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: