AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 BSG-75 Battlestar Galactica

Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3128
Masculin Age : 28
Localisation : Paris

BSG-75 Battlestar Galactica Empty
MessageSujet: BSG-75 Battlestar Galactica   BSG-75 Battlestar Galactica EmptyLun 8 Sep 2008 - 20:06

BSG-75 Battlestar Galactica


BSG-75 Battlestar Galactica 1ad092daf4c7e9c0d72d32fd783633f520080908180619



Histoire :

Le Battlestar Galactica fut un des premiers vaisseaux de son genre à être construits par l'humanité. A l'époque de sa construction, chacun des Battlestar de la flotte représentait une planète. Le Galactica représentait la capitale des Colonies Caprica. Ayant participé à la guerre contre les Cylons avec pour premier commandant le Commander Nash, le vaisseau avait été conçu dans l'optique de ce conflit. Afin d'éviter une pénétration informatique par les Cylons, le système de combat du vaisseau n'était pas conçu autour d'un réseau. Ainsi, les ordinateurs de bord ne sont pas reliés les uns aux autres, ni dans le Combat Information Center, ni à travers le navire.

Ayant survécu au conflit, le Galactica resta en service mais ne fut jamais équipé d'un réseau informatique. C'est pourquoi, lorsque de nouveaux Battlestar entrèrent en service, il fut assigné au fil du temps à des missions de moins en moins importantes, et de plus en plus près de la capitale Caprica. Environ 40 ans après la guerre contre les cylons, l'amirauté décida de retirer le vaisseau du service après plusieurs décennies ; et, au lieu de le détruire, il fut décidé de le transformer en musée vivant sur la guerre contre les cylons et l'ancienne flotte coloniale. Sa baie d'atterrissage bâbord fut ainsi condamnée et transformée en musée d'anciens chasseurs, accueillant notamment des Vipers Mk. II datant de la dernière guerre. C'est lors de la visite de la secrétaire à l'éducation pour la cérémonie de sortie de service du vaisseau, sous le commandement du Commander Adama que le vaisseau, ayant perdu son unique squadron de Vipers Mk. VII, vide de munitions et sans l'équipage complet nécessaire pour un tel appareil fut de nouveau appelé à combattre pour la deuxième guerre contre les Cylons.

C'est après s'être réapprovisionné en munitions et en provisions à la station d'Ancrage de Ragnar, et suite à la remise en service des Vipers Mk. II du musée que le vaisseau devint à nouveau réellement opérationnel et se remit à combattre pour la survie de l'humanité auprès de la flotte civile en fuite menée par la secrétaire à l'éducation ayant prêté serment, la présidente Roslin.

Capacités :

La conversion en musée a largement affecté les capacités du navire mais celui-ci une fois réarmé reste un bâtiment puissant, articulé autour de plusieurs forces :

Le Galactica lors de sa fuite remit en service un escadron de 40 Vipers Mk. II insensibles aux intrusions informatiques Cylons, contrairement aux récents Mk. VII ayant été ainsi désactivés pendant le combat. Equipés de canons de moyen calibre à tir rapide, ils sont principalement conçus pour la chasse spatiale, mais leurs capacités incluent également le bombardement, grâce à des missiles et des bombes inertes, et l'attaque de capital-ships. Les Vipers forment ainsi la plus puissante ligne de défense et la principale force d'attaque du Galactica.

BSG-75 Battlestar Galactica 508975d41a1b248a8162af6f3040ee3720080908180907


Les Hangars du vaisseau accueillent également des Raptors. Leurs missions incluent : surveillance, Contre-Mesures Electroniques, manœuvres de déception, transport spatial, Close-Air Support et transport orbital. Plus lents et moins agiles que les chasseurs, ils servent de vaisseaux à tout faire et peuvent être équipés en supplément de missiles ou de drones. Leur dotation de base se composant généralement d'aucun armement mais comprenant quelques leurres.


Afin de faire face aux Capital-Ships ennemis, le Galactica est équipé de 24 doubles canons railgun lourds répartis en deux batteries sur la face supérieure du navire, deux autres batteries sur la face inférieure et huit canons dispersés dans la tranchée avant. Conçus principalement pour pénétrer la coque de vaisseaux lourds, notamment de Base-Star ennemis, ils peuvent servir également pour effectuer des tirs de barrage en tirant des obus de flak à fragmentation. Utilisés conjointement avec des Vipers, ces canons sont capables de détruire un Base-Star, dans le cas où le Galactica aurait l'avantage.




BSG-75 Battlestar Galactica 918d39d9440dcb187992b84b3a81a41520080908180619
Une des batteries supérieures se mettant en position

BSG-75 Battlestar Galactica 7e42b3cd17d5e20cb9a01ce1a2c90ffb20080908180619
Les canons lourds ouvrant le feu



Mais l'Arsenal ne se limite pas à de simples canons. Le vaisseau est également équipé de seize tubes à missiles lourds. Emportant cinq missiles nucléaires après s'être réapprovisionné à la station Ragnar, le navire est capable de lancer des attaques nucléaires à la fois contre des vaisseaux mais aussi contre des cibles au sol en utilisant un système de ciblage filoguidé. L'utilisation de l'arme nucléaire nécessite l'entrée de deux clés et deux codes différents par le commandant et son second dans la console d'armement dédiée dans le CIC.



BSG-75 Battlestar Galactica Ebb1eb2567f4f2a7ce273ef74f05d81a20080908180620
Les trappes des silos à missiles s'ouvrent sur le haut du vaisseau

BSG-75 Battlestar Galactica Bf053239e16e939539a190022a80e58420080908180620
Les missiles nucléaires prêts à partir



Pour se défendre contre les chasseurs et les missiles, le Galactica est équipé de plusieurs dizaines (voire centaines) de canons de petit calibre à tir rapide montés principalement sur les cotés bâbord et tribord de la coque. De calibres et de cadence de tir variables, ces canons peuvent tirer des munitions de type différents, et ainsi procéder à des tirs de barrage massifs mais aussi former une barrière de flak autour du vaisseau, voire les deux simultanément.
Généralement utilisés conjointement avec les canons lourds et le déploiement d'un escadron de Vipers, ils permettent de former une défense active autour du Galactica permettant à se dernier de survivre pendant plusieurs minutes voire dizaines de minutes au feu d'un ou plusieurs Base-Star Cylons.

BSG-75 Battlestar Galactica 0ead9b1f682400c0f52ad9ad3630c7bf20080908180619
Les canons de petit calibre à tir rapide ouvrant le feu

BSG-75 Battlestar Galactica Cbb8af3cbb3bb27bd5ddd05f363e757a20080908180620
Le barrage de flak du Galactica en plein combat


La dernière ligne de défense du vaisseau est sa coque. De composition et d'épaisseur inconnue, celle-ci est cependant capable d'encaisser plusieurs impacts directs de missiles. Elle résista de plus à une explosion nucléaire de 20 kilotonnes à très courte distance. Celle-ci causa cependant des incendies et une décompression en chaine qui furent interrompus en ventilant les compartiments touchés.

Aux capacités diverses et complètes, à la coque solide, le Galactica est à l'instar des autres Battlestar un vaisseau à tout faire à la résilience extrême ; mais après plus de quarante ans de service actif, malgré de probables rétrofits, le vaisseau accuse son âge et s'avère inférieurs aux récents Base-Star ou à ses homologues plus récents de classe Mercury.

BSG-75 Battlestar Galactica 6525cddc956e486228b197bde7b1ff9020080908180620



Propulsion :

Le Galactica est équipé de six moteurs arrière principaux, fonctionnant probablement au Thylium, ainsi que de plusieurs moteurs d'appoint répartis en différents points du vaisseau. Permettant le voyage à l'intérieur d'un système stellaire entre planètes dans des délais correspondants à plusieurs jours, ils sont suffisamment rapides pour déplacer le vaisseau durant des batailles spatiales mais sont insuffisamment réactifs pour effectuer des manœuvres d'évitement face à des tirs rapides ou des missiles.

BSG-75 Battlestar Galactica 494e5689efe8f1abf09d2fcfaec52ce720080908180620
Une vue du Galactica dévoilant ses tuyères arrière


Le principal système de déplacement du Galactica est son moteur FTL. Resté non-utilisé pendant ses quarante années de service entre les deux guerres, il lui permet, après un certain temps de calculs, de voyager instantanément par sauts entre plusieurs positions de l'espace relativement éloignées. Mais il montre des limites maximales dans les distances de saut parfois contraignantes, étant par exemple incapable de traverser en une fois un amas d'étoiles. Cependant, cette limite semble inhérente à la technologie FTL employée, les autres vaisseaux de la flotte subissant la même. Le moteur FTL permet au Galactica des fuites rapides, mais son principal inconvénient est son temps de chargement. Il doit être ainsi chargé avant chaque saut.

Organisation :

Le Galactica, part du 75ème Battlestar Group au moment de l'attaque, est sous la responsabilité d'un C.O. (Commanding Officer) généralement du grade de Commander, secondé par un X.O. (Executive Officer) qui est par défaut un Colonel.
Les opérations aériennes sont gérés par un CAG (Commander of the Air Group) répondant au commandant.

La gestion du navire, du combat et de ses manœuvres est assurée depuis le Combat Information Center (CIC) au cœur du navire. Sans visuel sur l'extérieur, les officiers se servent de manière extensive des senseurs du Galactica, et notamment du Dradis, équivalent du Radar, pour avoir une vision des opérations. Le CIC coordonne directement les opérations aériennes, par contact radio direct avec les pilotes et notamment le CAG lorsqu'il est en l'air.
Sans réseau informatique, le CIC accuse une taille imposante car organisé autour de postes non interchangeables et chacun à la fonction unique. Il nécessite ainsi plus d'une dizaine de personnes pour assurer la gestion du bâtiment. Il émule cependant une architecture de réseau en reliant certaines fonctions à plusieurs affichages ou postes différents, afin de permettre par exemple aux officiers de quart d'avoir une vision directe de l'image Dradis, de l'état du vaisseau, de sa position ou du nombre de Vipers en vol directement sur leur affichage central.

BSG-75 Battlestar Galactica Ffb5191741c1d56bb75eacaba150ff5420080908180620
Une vue de l'organisation générale du CIC. Le nombre important de postes est clairement visible.

BSG-75 Battlestar Galactica 32a249d3ab5c7fbf116e91eb4c96c77a20080908180619
Le second durant son quart dans le CIC faisant face à l'affichage tactique central, donnant là une image Dradis des alentours du bâtiment.


Une salle d'opérations indépendante du CIC est également à la disposition des officiers pour préparer et mener des actions lointaines. Mais, de conception rustique et n'offrant pas un affichage des données des senseurs, elle n'est pas adaptée aux opérations proches et à la gestion de la défense du vaisseau. C'est pourquoi elle ne fut utilisée qu'une seule fois pendant la seconde guerre contre les Cylons.

Les Vipers et Raptors ont également des axes de décollage et d'atterrissage différents. Les premiers sont ainsi généralement catapultés depuis des tubes latéraux perpendiculaires à l'axe du navire, et appontent sur un axe parallèle dans les baies latérales. Les Raptors quand à eux, plus imposants, n'utilisent que les baies latérales. Ces dernières peuvent également être refermées dans le navire et pressurisées, à la fois pour les sauts FTL mais également pour accueillir des vaisseaux plus lourd. Sous les baies d'appontage se trouvent les hangars, dans lesquels les engins sont stockés, subissent l'entretien et les réparations mécaniques.
Les baies et tubes de lancement sont organisés de manière symétrique, mais lors de la deuxième guerre, seules les installations tribord du Galactica sont opérationnelles.

BSG-75 Battlestar Galactica C3f7cbeea1725c73f7360d78a5a0ab9e20080908180620
Le Hangar tribord du Galactica lors d'une alerte

BSG-75 Battlestar Galactica F841163633b2ef1226897db5cb233d9320080908180621
L'appontage de combat des Vipers rentrant de mission avant un saut FTL


Les engins légers sont regroupés sous l'autorité du CAG en quatre squadrons mixtes comprenant chacun une dizaine de Vipers et plusieurs Raptors. Le commandement des squadrons change selon les disponibilités des officiers, mais Starbuck et Kat et Helo sont souvent chefs de squadron. En plus de maintenir en l'air une Combat Air Patrol (CAP) généralement composée de plusieurs Vipers parfois accompagnés d'un Raptor, le Galactica dispose en permanence à bord d'une patrouille d'alerte de Vipers prête à décoller sous un bref préavis.

BSG-75 Battlestar Galactica Da0ff274c23d44f4a7c17c7776b2fdd520080908180621
Catapultage d'un Viper dans un tube de lancement



Le vaisseau emporte un équipage de plus de 2500 personnes, et ainsi comprend de nombreux quartiers d'habitation. Il est aussi équipé de plusieurs postes de contrôle des dommages en plusieurs points du vaisseau pour assurer la redondance, d'une passerelle d'observation à la proue et d'une baie médicale à l'isolement renforcé pouvant servir de capsule de survie en cas de perte du vaisseau.
Les immenses réservoirs d'eau sont conçus pour assurer une autonomie maximale en fonctionnant avec un système interne de recyclage efficace à 90%.
Une alimentation électrique de secours se met également en route automatiquement en cas de perte de l'alimentation principale ou de coupure des moteurs, et permet un éclairage minimal à travers le vaisseau et le fonctionnement de base du CIC.

De manière générale, afin d'assurer une sécurité optimale, tous les compartiments sont isolés par des portes étanches opérées manuellement et comportant des sécurités électroniques enclenchant leur verrouillage en cas de décompression d'un côté.


De conception rustique mais solide, disposant d'une puissance de feu surclassée mais efficace, le Galactica est un Battlestar qui assure son âge, celui-ci étant cependant ce qui l'a conservé de la destruction. De manière similaire aux autres Battlestar, il correspond à un mélange entre porte-avions et croiseur spatiaux.

BSG-75 Battlestar Galactica E1337426e7cc8cbd444bd6437819d9b720080908184610


Texte original © SFFS - Droits de reproduction réservés

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Gallonigher
Pirate Galactique
Pirate Galactique
Gallonigher

Nombre de messages : 406
Masculin Age : 29

BSG-75 Battlestar Galactica Empty
MessageSujet: BSG-75 Battlestar Galactica   BSG-75 Battlestar Galactica EmptyMar 30 Mar 2010 - 16:26

J'aime bien le BSG-75, il est beau, grand et puissant.

J'ai déjà regardé Battlestar Galactica sur NRJ 12 et dans quelques jours, à Géant, je vais me payer une saison.
Quelle saison ( 1, 2, 3, 4 ) me conseilleriez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 311
Masculin Age : 42

BSG-75 Battlestar Galactica Empty
MessageSujet: Re: BSG-75 Battlestar Galactica   BSG-75 Battlestar Galactica EmptyMar 30 Mar 2010 - 17:36

Gallonigher a écrit:
J'aime bien le BSG-75, il est beau, grand et puissant.

J'ai déjà regardé Battlestar Galactica sur NRJ 12 et dans quelques jours, à Géant, je vais me payer une saison.
Quelle saison ( 1, 2, 3, 4 ) me conseilleriez-vous?

Je dirais (au hasard ^^) la 1 si tu n'as vu que le pilote, pourquoi? tu voudrais commencer par une autre? aarf

Cela dit je voudrais pas t'effrayer, mais beaucoup (enfin sur ce forum en tout cas ^^) n'ont pas aimé la fin de la série et personnellement je l'ai trouvée assez "wtf" en effet.
Après c'est sûr qu'on est bien obligé de regarder pour se faire un avis...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




BSG-75 Battlestar Galactica Empty
MessageSujet: Re: BSG-75 Battlestar Galactica   BSG-75 Battlestar Galactica Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
BSG-75 Battlestar Galactica
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La technologie dans BSG
» Battlestar galactica
» BSG-75 Battlestar Galactica
» 3x14 - The Woman King
» [S.T.A.R.S] Galactica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Battlestar Galactica :: Univers-
Sauter vers: