AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 True Blood [Série]

Aller en bas 
AuteurMessage
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: True Blood [Série]   Sam 4 Juil 2009 - 14:33

TRUE BLOOD
"I wanna do bad things with you...."




Grâce à un substitut qui leur permet de se nourrir sans tuer, les vampires vivent désormais au milieu des humains. La série s'intéresse à la relation entre un vampire, Bill et une jeune serveuse, pleine de surprises, Sookie.

Le retour sur HBO d'Alan Ball Alan Ball, le créateur de Six Feet Under, avec cette série tirée des livres de Charlaine Harris, "Southern Vampire".


Tous les dimanche soirs sur HBO. Diffusion de la Saison 2 depuis le 15 Juin 2009.

Format : 12 épisodes de 55 mn par saison.

Site Officiel : http://www.hbo.com/trueblood/

Avec :

Anna Paquin=> Sookie Stackhouse - Stephen Moyer est Bill Compton

Ryan Kwanten est Jason Stackhouse - Rutina Wesley est Tara Thornton - Sam Trammel est Sam Merlotte


Bande-Annonce, sans spoil :


Et pour finir en beauté, voici le générique de la série... très "dans le ton : un leitmotiv hypnotique...


Mon avis :

Je ne savais rien de la série hormis que c'était d'Alan Ball (argument décisif lol) avec des vampires et Anna Paquin !

Au bout des 4 premiers épisodes (sur 5) j'adore! J'espère que cela va continuer dans cette veine : il n'y pas une énigme, ou un défi ou quoi, non, on suit juste le quotidien de la famille Stackhouse (dont Jason vaut aussi son pesant de... cacahuètes lol) et celle de Bill et de sa rencontre...avec Sookie... c'est encore une chronique, mais une chronique de l'étrange que semble nous livrer Ball et j'adore, pitié pas de séries d'aventures surnaturelles mais ce mode de traitement me convient : autopsie du quotidien... Ah oui, ça fait penser à Six Feet Under ça^^

J'aime l'atmosphère toute en tensions, désirs, frustrations, tout y palpables : j'adore

J'aime les passages d'humour décalé, comme celui de l'intro, où les périples sexuels de Jason, et leurs conséquences aussi qui sont énorme (mais qu'il est bête ce Jason loool).

Bref, je n'ai pas arrêté d'être surprise et j'ai été autant séduite que charmée par l'ambiance très forte, marquée, marquante où Ball étire et exagère ses caractères et personnages presque à outrance... on est dans un Sud languide où tout est un brin altéré, exacerbé... et cela donne aussi ce côté exaspérant aux héros je pense... Je veux dire on dirait trop qu'ils sortent d'un film déjà : elle en vierge franche et pas toujours effarouchée et lui en amoureux transi désuet, un brin défraichi, mais ô combien raffiné dans cette bourgade du Bayou qu'est Bon Temps !! ET en plus c'ets un vampire

J'adore et en même temps, c'est ce qui je pense nous met à fleur à peau aussi...

Mon perso préféré est Tara, malgré sa "nunucherie" patente face à jason , j'ai bien accroché et d'entrée de jeu, ce qui est rare en plus !

Sam a l'air pleins de mystères et de clairvoyance sous ses airs de "cow-boy sudiste" *arf* ...

Sookie : bah : elle nous fait la "vierge" symbolique et je pense que nous assisterons à ses "dépucelages" symboliques et autres qui lui donneront la profondeur qui lui manque... Je veux dire, elle sait tout car elle entend tout mais demeure d'une candeur naïve de cliché mais en même temps, ça me fait rire, je veux dire, ses répliques son vraiment décalées et d'ailleurs comme elle dit, entre les moments où fait l'idiote et ceux où elle est absorbée dans son maelstrom cacophoniques, bah... elle est..décalée

Je salue aussi la capacité de la série en seulement 2 épisodes à me faire réfléchir, penser, n'habiter, me donner envie d'écrire sur les personnages qui sont vraiment riches et profonds, autant que mystérieux et surprenants... bref, c'ets pas à cause de Bill , mais comme Sookie, je suis sous l'emprise ^^

Aujourd'hui après avoir l'épisode 2 de la Saison, avec Michelle Forbes en guest star : je dis : culte, brillant, déjanté, drôle, intelligent, trash... bref à voir !!




I wanna do bad things with you ...
I wanna do bad things with you ...


ps : j'ai "chroniqué tous les épisodes du 101 au 202" ais je ne sais pas si ça a sa place ici scratch (enfin si je met tous les posts, ça va être indigeste, le lien, autre chose ??) cette partie sera détruite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Jeu 16 Juil 2009 - 22:41

1mn pour découvrir l'univers très décalé de la série, l'épisode était dans cette veine de bout en bout : énorme content clap!



Bon Temps me manque... déjà!

Et même si cette troisième a été inégale, elle a aussi été pour moi été le révélateur définitif d'Eric personnage qui me laissait jusque là perplexe tout en m'amusant et qui avec cette saison a pris une ampleur et une profondeur nouvelle et ô combien intéressante!

Cette troisième saison apporte aussi une grande, "la" révélation : Sookie est une fée! *essaie-de-garder-son-sérieux*

Et ricochet, maintenant que cet élément est posé, peu m'importe de lire la suite théorique de toute cette histoire et je me suis donc plongée dans les romans, que j'ai lu jusqu'au tome 10, le dernier paru en France.

Première remarque : Sookie et Eric sont très fidèles, j'entends la voix des comédiens en lisant certains dialogues. Principalement pour Eric, la Sookie des romans étant particulièrement superficielle. elle passe ainsi beaucoup de temps à parler UV et musculature des superbes mâles qu'elle ne cesse de croiser :lol!

Bill par contre est particulièrement peu développé -et inintéressant- comparé à la série.

There's no hope for me

source image

Difficile de le cerner au terme de cette troisième saison. si ses sentiments paraissent plus que sincères, ses mensonges paraissent incompréhensibles.

Nous savons pour acquis désormais qu'il n'a pas rencontrer Sookie par hasard et qu'il était bien en service commandé par Sophie-Anne. Sophie-Anne qui assénait d'ailleurs à Eric à propos de la serveuse du Merlotte "She's not entirely human"...

Ainsi plus que la télépathie révélé par son amante (Hadley, la cousine de sookie), elle avait connaissance de son essence de fée...

Bill avait donc organisé le passage à tabac de Sookie à leur première rencontre, certainement informé de sa télépathie. Il était alors intervenu en preux chevalier et l'avait sauvé grâce à son sang "Is that convenient" lui rappelait Eric en fin de saison 2....

Oui, bien pratique, c'est clair....

De là, leur relation est faussée car bill la met sous son emprise directement.... Sookie succombe à ses charmes mais :

- c'est le premier être "silencieux" quelle croise,

- la prise de sang de Bill conditionne ses désirs de lui....

Évidemment plus le temps passe et plus Bill, sincèrement amoureux de sookie je pense, doit avoir du mal à essayer même de lui avouer tout ça, tellement c'est horrible et difficilement pardonnable mais le silence le condamne plus que tout...

Et même s'il ne cesse de se mettre en danger et de frôler la mort pour la sauver, qu'elle semble vraiment au centre de ses préoccupations, il rate le coche cette saison.

Lorsque Tara le jette du camion et qu'il s'aperçoit qu'il ne brule pas immédiatement, et très lentement, il sait que c'est dû au sang de Sookie et ne lui en soufflera mot, même lorsqu'il aura "rencontré" Claudine et qu'il en parle avec sookie!
Par deux fois donc il aurait pu lui confier une partie de son secret, qu'elle est "spéciale" à plus d'un titre et qu'il comprend pourquoi au départ, il avait été dépêché à sa rencontre par la reine, via sa cousine...

A ce propos, elle attends quoi la Sophie Anne pour prendre Sookie? Je n'ai pas compris pourquoi envoyer Bill?! Savoir que Bill est amoureux (elle laisse entendre que c'est à cause de l'ingestion du sang de Sookie, très "différent" voire addictif) et le laisser aussi longtemps avec elle et ne pas exiger qu'il la lui mène?? Surtout que si Bill est accro (à sookie, et/ou à son sang??), clairement plus le temps passe et plus le risque qu'il lui désobéisse est grand...

C'est d'ailleurs ce qui se produit : Bill sait enfin enfin de quoi il en retourne, quelle est la nature de sookie et il veut, encore, la protéger. Il sait qu'elle est un objet de convoitise sans prix et il est déterminé à tuer pour maintenir ce secret....

Sauf que le secret est éventé du moins pour Russell, Pam et Eric qui ont constaté de vivo et de visu que le sang de Sookie n'est pas sunproof et qu'en rien il ne les transformera en vampire diurne...

Ceci dit que se passerait-il si Sookie était transformée en vampire ? Serait-elle une fée-vampire télépathe et sunproof elle?

Dans les romans, le personnage est inconsistant. Il est beau et développe une base de données qui recense tous les vampires, enjeux de pouvoirs entre Sophie-Anne et Russell (sic) et avec laquelle il gagne beaucoup d'argent. Cest un as en informatique, ce qui semble un peu aux antipodes du Bill de la série, qui garde un côté désuet...

Passé les 2 premiers tomes qui racontent sa rencontre "arrangée" avec Sookie et leur rupture, il revient 1 fois par tome clamer qu'il l'aime, l'a toujours aimé et est prêt à mourir pour elle. Il veille sur elle. Ce point là concorde parfaitement avec la série.

Il n'a par contre aucune profondeur ni aucun intérêt et n'a pas cette conscience politique que la série lui prête en en faisant un vampire progressiste, défendant des convictions égalitaires entre vampires, humains et autres...

C'est cet aspect, le futur Godric qu'on entrevoit en lui, que Sookie également perçoit qui est le plus intéressant! Il veut s'intégrer, cohabiter, sincèrement me semble-t-il... A voir ce qu'il va devenir en saison 4, rejeté par Sookie qui sait finalement tout de ses mensonges...

La saison 4 a commencée le 26 juin 2011 et effectivement Bill y prend une dimension des plus intéressantes, dans cette voie.

Je dirais pour conclure sur lui -et cela reprend ce qu'ai écrit sur lui dans mes commentaires de la saison 3 qu'il est désespéré, profondément en haine de lui-même. Il se refuse un quelconque bonheur et se "sacrifie", expie au nom d'intérêt collectifs et supérieurs. Cela lui confère une certaine grandeur désespérée, une intensité qui me plaît. Il a des objectifs, des convictions, une vision de la société et du monde qui l'entoure : j'aime!

Et Sookie a été une sorte de rayon de soleil dans son nihilisme, son chemin de croix personnel j'ai l'impression.

A suivre son côté extrême car pour le moment, au contraire d'un Godric apaisé, il est très "aux grands maux les grands remèdes" n'hésitant pas à tuer Eric à affronter Anne-Claie dans une une lutte à mort. Bref, une vois sanglante où "la fin justifie les moyens" (comme le meurtre de l'oncle pédophile de Sookie et du couple Rattray). Il est extrême et radical aussi...

A suivre! Avec beaucoup d'intérêt pour ma part!

Meet Sookie from here!

source création graphique
I'm just a waitress!

Premier élément d'incompréhension avec cette saison... Lorsque Bill lui dit (et j'ai été surprise de sa franchise sur ce coup) qu'il a "ended" Eric et qu'il va tuer tout ceux qui connaissent son secret : sookie n'a pas l'ombre d'une réaction :omg !

WTF, pas un haussement de sourcil ou l'ombre d'une protestation, ça m'a sciée!

Car Sookie jusque là était certes farouchement déterminée à protéger ceux qu'elle aime (je renvoie à son premier "rêve" d'Eric 2.09 I will Rise Up ) mais également pleine de compassion, de générosité et pourvu d'un minimum de sens moral...

Or là, ok, elle a failli mourir, a été enchaînée dans la cave par un homme qu'elle venait d'embrasser, trahi, "again" par Bill qui lui fait encore des cachotterie et livrée aux crocs impatients de Russel et d'Eric mais bon de là à cautionner 3 meurtres en plus de celui de Russel (bon là je pense qu'il n'y avait pas le choix, et en plus, techniquement, il n'est pas mort) ça m'a surprise...

Surtout que bon, la première chose qu'elle ait faite en se réveillant après la saignée de Russell et Eric c'est justement d'aller sauver ce dernier... malgré tout...Du coup, il me semblait logique de croire qu'elle plaçait la vie avant tout et je reste perplexe devant son absence de réaction face à Bill!

Sookie ensuite, prise dans la fureur des évènements qui j'espère prendra le temps de tout réexaminer à froid, entre autre l'attitude d'Eric..

Et puis comme l'a dit à Bill cette saison, cette scène sur le toit avec Godric, a changé sa vision d'Eric....Elle a entrevu sa profondeur, ses émotions...

Reste à savoir désormais comment elle va gérer sa nature, sa non-humanité (sic). Hâte de voir ce qu'il va se passer pour le personnage et comment elle va renouer avec Bill et Eric... car bon, elle va les revoir, c'est sur!

Et quid de son évolution face à ses valeurs, car elle aussi, elle surtout me semble la plus proche de Godric personnage qui a vraiment illuminé la série, contrairement au roman où il n'a ni aura, ni charisme ni cette ampleur politique autant qu'humaine je dirais...

A vampire is never at the mercy of his émotions

You're a big faker!

Dans les romans : Eric est aussi self-centric, tourné sur lui-même, sa vie, son bizness, ses objectifs, il ne laisse que peu de place aux autre, en apparence.

Là où Bill est montré dans un rôle social et avec des vues, des positions "collectives" Eric n'est qu'individualité, tout ne sert que lui. Point de grande cause ou des grands objectifs hormis ses désirs.

Et des désirs, au final, il en a, plus qu'il ne le voudrait peut-être. Il n'est finalement pas le cynique désabusé qu'il montre et est en proies à des passions bien humaines, des sentiments forts et violents : Godric, puis Sookie!

A ce stade de la série, il est le pendant parfait de Bill, tout aussi extrême et radical que lui mais là où le premier sert une cause, lui ne sert que ses désirs, ses sentiments.

Là où le prmeier dissimule, il joue cartes sur table, parfois, n’hésitant pas non plus à utiliser Sookie pour parvenir à son objectif de vengeance de sa famille. Désir et objectif qu'il a nourri des centaines d'années, consumé par des feux qu'il dissimule et qui le tiennent en vie peut-être.

Derrière ce patron cynique et désabusé, il y a un ami fidèle et sincère (Godric), un fils indéfectible qui n'hésitera pas à se sacrifier aux noms de la mémoire de ses parents, un amant passionné lorsqu'il cède à ses sentiments (Sookie).

Il n'est pas l'être rationnel et détaché qu'il veut être, paraitre tout au moins! Pam le rappelle à la raison, lui recommandant d'utiliser Sookie pour sauver sa peau! Il refusera dans un premier temps puis cèdera!

Et là, il rejoint Bill, car si sur certaines choses il parle franchement, il ne lui dit pas dit non plus.

Certes, ne rien révéler à Sookie avant de la jeter au cachot puis sous les crocs de Russell donnait une véracité au tout, et était peut-être même plus facile : Eric se fait détester mais il sait qu'il la sauve au final, mais bon... C'est une stratégie de solitaire, d’égoïste, il décide pour Sookie, la prend en compte certes, mais dans un plan bâti autour de lui et de là où il veut en venir...

Néanmoins cette dualité, cette passion qu'il refrène m'ont fait apprécier son personnage au bout de trois saisons! Il révèle une profondeur et une candeur touchante. Il révèle une fidélité inébranlable également envers les gens auxquels il tient, là encore touchante et admirable et une détermination sans faille : j'aime aussi beaucoup.

A suivre là aussi, avec intérêt ce personnage qui me parait construit complémentaire de Bill, il se ressemble tout en divergeant sur le fond... Très intéressant et on aboutit à un trio dont Sookie est le dernier élément à révéler : que veut-elle, quelle voie, chemin (de vie, pas le mec hein) va-t-elle choisir, quelle place peut-elle avoir, que peut-elle, ou eux trois, ou chacun de son côté peuvent-ils construire dans ce monde là : plein de racisme, figé dans les rapports de dominations et de hiérarchie basé sur une vision très restreinte (blanc ou noir, humain ou vampire, homme ou femme, dominé ou dominant, hétéro ou homo etc...) bref une vision basée sur l'opposition et la catégorisation.

Quelque chose de nouveau pourra-t-il émerger? Et quoi?

Voilà pour moi le défi de la série! bien au-delà des romans et de savoir qui de Bill ou d'Eric (ou d'un autre lol) Sookie va choisir ^^.


ps : et la honte, j'ai commencé à rédiger ce post en octobre 2010... j'ai en d'autres en attente *___*, je suis pas en retard lol XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 11:41

EPISODES 4.01 à 4.04

4.01 : She's not there



Rien de trépidant mais un parti pris avec cette histoire du 1 an d'absence de Sookie qui me séduit beaucoup (et se démarque des livres) et malgré des SFX très euh... ridicules, planter direct les fées en evil-faeries me plait!

Excellent le retour de Bill et Eric avec un triangle reformé et Eric qui se pose comme le mec qu'il est : genre que quand il a une idée dans la tête, il l'a pas ailleurs, et qu'il est très très très patient, et loyal ! Eric donc, sans surprise, qui est le propriétaire de la maison de Sookie Heureux)

Quant à Bill, il apparait entre émotions et contrôle, pour changer!

Et affraid avec Andy en V-toxico et Jason en flic garant de la morale et de l'ordre : le renversement des rôles!

J'ai cependant l'impression avec cet épisode d'un lissage vers le beau qui me déplait : le cercle de sam, qui nous oriente très bien sur un groupe échangiste, que nenni ,est en l’illustration parfaite : ils sont tous jeunes, beaux, minces, aisés, bref, on est loin de la médiocrité, la crasse, le réel, des débuts Triste .

Mention spéciale à la vision de la vie de couple par Ball avec la scène de ménage Jessica/Hoyt qui est énorme clap! !

Quant à Bill, il a épousé Sophie-Anne qu'il est le roi Oo??

et clap! pour la mise en parallèle des deux discours, celui d'Eric-le-biznessman et de Bill le politicien, c'était "brilliant" !

Ah oui, la copine de Tara est super canon mais, sans dec, là aussi trop parfaite et leur scène faisait "sex quota" plus qu'un apport réel à l'épisode, dommage! Par contre, j'aime bien ce tournant pris par Tara (même si la partie "queen of the extrem fight" est pas crédible) et il est même logique! Tara du côté lesbien de la force :poy

et clap! :ptdr avec Mickey, nouveau personnage et le 1er bébé décapiteur de Barbie de l'histoire! Et que faisait Terry dans les toilettes pendant aussi longtemps :lol


4.02 : You smell like Diner


J'ai adoré cet épisode clap!

Bill déjà, qui est le démocrate infiltré dans la royauté vampirique et continue sa mission en devenant le roi pour le compte de l'AVL (American Vampire League mais lol la Nancy le recrute en Grande -bretagne :xd ) et Bill qui se le joue détaché pour éloigner Sookie de lui en lui imposant le rhabillage de sa dernière conquête : il y va fort!

Bref Bill qui se dévoile un peu plus, dans sa complexité, et surtout comme je le pressentais -et l'attendais - dans sa dimension politique clap!

Pam est toujours aussi en forme et fracassante clap! , et quelle classe!

Par contre Lafayette, jésus et Tara chez les sorcière,s bof, ça n’apporte rien.

Quant à Jason, il est mal barré! Et Crystal a le cerveau d'une éponge, ils font tous peur dans cette communauté consanguine....

Et Sookie j'adore : rien ne la démonte, elle reste elle-même, et ne se laisse vraiment intimider par rien! Elle est balèze quand même!

4.03 : If you love me, Why Am I dyin'


Bon ouch :omg avec le viol de Jason! Outre l'ironique de ce destin infligé au personnage (et ce n'est pas dans les romans), c'est juste horrible et très bien fait! Le voilà "Ghost-Daddy" chargé d'ensemencer toutes les femelles du clan.... en plus d'être mordu et griffé afin de le transformer! Ouch....

Quant à Crystal mais qu'elle est bête, un vrai boucan....

Eric amnésique, à voir c'était chouette dans le roman...mais là pour le moment c'est pas vraiment intéressant, il est mignon à sauter partout, mais ça fait plus infantile que révélation de personnalité comme dans le livre où Eric se laisse vraiment aller et redevient l'humain qu'il était. Humain que Sookie et le lecteurs/trices découvrait, et apprenait à aimer. Là euh, il fait le pitre et OMG comme il te bouffe Claudine, ça m'a trop fait rire! Mais il fait trop chien fou "par l'odeur alléché" lol!

Et bon, il avait mal aux mains que Sookie lui lave les pieds j'ai pas compris cette scène!

Alcide le retour, lui aussi a gagné une maison ikea et Debbie je ne la sens pas, mais que Debbie soit Vraiment gentille désormais serait une vraie bonne nouvelle (déjà je croyais que Sookie l'avait tué en sauvant Bill : zut) parce que la storyline avec elle dans les romans : beurk!

Idem pour Jessica qui choisi le glamourage comme moyen de sauver son couple, écartelée entre ses convictions morales et des sentiments surement sincères mais de plus en plus lointains et, ...ses désirs...

Le dilemme est classique et intéressant et le glamourage une solution... qui ne sert à rien ici! A voir pour la suite où en est le personnage!

Je n'ai pas compris le délire avec le poupon qui me semble bon pour la poubelle et qui est d'une mocheté... bref....
"I'm not stupid I'm just unfaithful" XD : ce passage de counselling auprès de Bill en pleine exécution de ses sujets récalcitrants était énorme! De l'exercice du pouvoir....

Excellent tout de même que ce roi démocrate qui remplit son mandat à coup d'exécution et discute avec les cris de torture et de mort en arrière-fond.... La fin justifie les moyens pour Bill, toujours prisonnier d'u système rigide et hiérarchique même si c'est l'AVL qui lui donne ses ordres...

Pour le moment rien n'a vraiment changé en interne, les vampires, certes peuvent vivre au grand jour et tenter de s'intégrer, mais leur image est à reconstruire dans cette ère "post Russell Edgington" et il sont toujours soumis à l'obéissance entre eux, sans aucune liberté véritable...

A suivre avec Bill qui vise un futur qu'il ne vivra peut-être pas, et qui fera pas surement pas son bonheur à lui, du moins j'ai l'impression que c'est comme cela qu'il voit les choses.

Lafayette, Tara et Jesus post sorcière : aucun intérêt... Bill et Portia : idem. Sam et Luna : ennuyeux... Maxine "adopte" Tommy euh, à part un délire où elle se ferait le petit jeune sous sa forme canine je vois pas... Je suis contente que Sam n'ait pas tué son frère mais là je vois pas bien les tenants et les aboutissants...

Et Sookie, toujours fidèle à elle, qui me fait toujours rire "Oh great! Now I have to deal with witches" Heureux)

J'adore son pragmatisme et sa façon au final de n'être démontée par rien! Et de tirer profit de tout lol : cacher à Eric amnésique que la maison est à lui, demander une rémunération pour le cacher lol...

La scène dans la maison entre elle, Eric et Pam était savoureuse, même si Eric fait trop "little boy" (limite du comédien? ou écriture raté sur l'Eric amnésique ?? ou les deux conjugués?).

A suivre...


4.04 : I'm alive and on fire


Episode qui m'a semblé long même s'il recèle un élément qui devrait majeur et déterminant pour la suite : Eric qui regoute à l'humanité dans son essence diurne...

Par contre, quelle déception avec ce Eric amnésique, vraiment trop chien fou et qui n'a plus rien de la profondeur que le personnage nous avait montré depuis la fin de la saison 2!

Passer du vampire prêt à mourir et pour venger sa famille et pour sauver cette femme à qui il s'est attaché malgré tout à ce grand mec qui joue à cache-cache et dont le but semble de toucher les fesses de Sookie : euh....

La fin de saison 3 avec Eric prêt à se sacrifier pour ce qu'il veut n'est pas dans le roman, Eric amnésique oui, et du coup le personnage perd toute la grandeur et la profondeur qu'il venait d'acquérir. Il est ici pathétique et sans intérêt... quel ratage!

Seule différence, majeure et rapport aux romans, le fait qu'Eric regoute à la sensation de vie humaine en ayant dévoré Claudine! J'espère que ces sensations changeront aussi bien le vampire amnésique qu'il est que le vampire qu'il est d'habitude... Mais pour aller où au-delà de la souffrance, du regret, du sentiment d'une différence et d'une perte insurmontable... L'échange dans la chambre entre lui et Sookie était intéressant de ce point de vue...

Quant à la scène "Grow up you giant babies" avec Alcide et Eric en plus des effets très moches, c'était euh... très ridicule au final même si on aura compris que le port de sous-vêtement est prohibé pour les shifteurs quelqu'ils soient XD!

Sinon, scène flippante avec Mickey-le-bébé mais un peu too much car je pense qu'un bébé de cet âge ne peut juste pas tenir un feutre assez fort pour écrire, que cela lui est physiquement impossible tout possédé qu'il serait.... Je pense du coup que le bébé n'a rien et qu'un des autres enfants d'Arlene a un énorme problème....

Et quelle déception cette saison avec aussi bien Arlene que Terry qui sont fades et sans saveur Triste

Bill qui s'est fait son arrière-arrière² petite fille : lol! Au moins il risquait pas de la mettre enceinte, mais là aussi, à quoi ça sert tout ça...? Idem avec Luna et son stalker de loup-garou : pfff....

Jason, un peu long et ouf au final avec bon débarras du taré mec de Crystal, sauf qu'elle est aussi taré! O__o! Bref, Jason en piteux état et mdr qui se fait guérir par Jessica, ça va donner, on va partir dans un trio lol XD! A voir qui Le Ghost Daddy aura fécondé et s'il va devenir une panthère-garou : pour le moment c'est plus intéressant que dans les romans je trouve.

La sorcière, revenue d'entre les morts et du fin fond de l'Espagne pour se venger de quel vampire, à suivre, mais euh....bof et c'est très confus entre les pouvoirs latents de Lafayette, ceux de Jesus, et Tara au milieu, chouette en guerrière mais qui n'apporte rien. Bref, c'est confus au final et pas transcendant...

Sookie sinon qui ment à Bill : oh oh, le scène était tendue et la tension palpable, j'ai bien aimé... On sent que toute la situation est "sur le fil du rasoir" comme c'était le cas la saison dernière lorsqu'ils étaient tous chez Russell, j'aime... Mais lol, ils ont pas le super odorat ces vampires au final, dans Buffy, Bill aurait senti Eric sur Sookie :xd

sinon OMG pour Tommy, sans surprise avec des Mickens qui sont le vertige de ce qu'était la série à ses débuts dans la lie de l'humanité : horrible! Mais potentiellement le plus intéressant de tout ce que l'on voit avec l’illustration parfaite de cette maxime : l'homme est un loup pour l'homme....

En conclusion de ce premier tiers de saison :

Une série que j'attends toujours avec impatience qui cette saison se perd dans de trop multiples intrigues secondaires et sans intérêt, et qui donne au final un sentiment de dilution...

La série a également perdu de son "mordant" : les personnages secondaires tels Terry ont perdus leur côté barge et percutant et la série est globalement lissée vers le beau : belles maisons, personnages tous beaux ou quasi, ça fait catalogue et où est passé le côté cru et sans concession des débuts dont les Mickens sont les seuls vestiges...

La série s'oriente/plonge complètement dans le fantastique (certes c'est dans les romans que j'ai tous lus entre cette saison et la précédente) mais ma manquent cette médiocrité cette folie humaine au premier plan telle qu'on l'avait eu avec la confrérie du soleil. Les Mickens ont ce potentiel mais sont sur une storyline secondaire, hélas...même si c'est logique.

Les sorcières baba cool : arf, je déteste pour le moment...

Quant à Sookie, certes elle est beaucoup avec les vampires, mais elle n'utilise plus sa télépathie, et c'est fort dommage, rien qu'avec Debbie, cela m'aurait intéressée lol ^^

Bref la série reste bonne et je l'aime toujours mais a perdu des choses qui me semblent essentielles pour se diluer dans le "+ beau" et le "+ fantastique", c'est dommage. Je re-veux la crasse, l'impertinence et le cynisme sans concession des débuts!

A voir où l'intrigue Bill va mener, en espérant qu'on se sorte des méli-mélo "romantiques" sans intérêt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
fangate1
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 544
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:02

C'est toujours un plaisir de suivre cette bande d'obsédés sexuel plongé dans un monde violent et glauque. Elle a l'air de marcher cette série comme quoi pas besoin de se casser la tête pour créer un scénario original,Il faut juste beaucoup de cul, des meurtres, des vampires et la louisiane pour décor, on mélange le tout et ça marche.

j'ai vu la saison 1 et je me suis dit ouahh quand même! le staff n'hésite pas à surenchérir dans le trash, en tout cas on est loin de s'ennuyer devant les zodes, pour moi le trash ça va un moment après ça me gave, j'aime le visuels, le décor et l'ambiance mais le reste pas trop, on a l'impression de suivre une bande de mecs et filles complétement barrés. enfin un bon point c'est que la série divertit mais pour voir la pronfondeur de l'oeuvre en question on peut chercher longtemp aarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:07

Pas du tout d'accord sur la profondeur : allégorie de la différence et du racisme, allégorie de l'intégration, le fanatisme avec la Confrérie du Soleil, sans compter le speech de Russell à la télé en saison 3 et son délire sur la 'race" supérieure....

J'ai par contre l'impression que cette profondeur se dilue hélas comme je l'ai écrit en conclusion de mon bilan 1er tiers de cette saison 4. Quant au scénario, bah il y a 10 romans, c'est loin d'être 2 idées jetés sur un bout de papier (même si je ne suis pas très fan des romans que je trouve assez médiocres..)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
fangate1
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 544
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:26

sunjin a écrit:
Pas du tout d'accord sur la profondeur : allégorie de la différence et du racisme, allégorie de l'intégration, le fanatisme avec la Confrérie du Soleil, sans compter le speech de Russell à la télé en saison 3 et son délire sur la 'race" supérieure....

J'ai par contre l'impression que cette profondeur se dilue hélas comme je l'ai écrit en conclusion de mon bilan 1er tiers de cette saison 4. Quant au scénario, bah il y a 10 romans, c'est loin d'être 2 idées jetés sur un bout de papier (même si je ne suis pas très fan des romans que je trouve assez médiocres..)...


Peut-être que la série est plus profonde quelle en à l'air(jai vu que la S1) c'est la surenchère trash qui me gène et les vampires j'ai déjà eu ma dose avec Buffy et twilight. Et la Sookie super naive, elle m'énerve c'est pas croyable d'être si c... ! very happy Faudrait que je vois la saison 2 pour avoir un jugement plus juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:39

Bah Sookie ne change pas mais on se rend compte de ses qualités (si si elle en a, un peu lol).

Et sur la forme ça reste trash et parfois oui dans la surenchère. Donc difficile en n'aimant/n’accrochant pas la forme d’accéder au fond Wink

Je suis dans ce cas pour d'autres œuvres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mer 7 Sep 2011 - 10:44

4.05 Me and The Devil

I had a Bad dream




[justify]Un épisode moyen, et un peu long qui alterne avec de bonnes choses (Bill, Sam et Tommy) de moins bonnes (Marnie au hasard, Lafayette et Jesus...)


Tommy : ouch la conclusion, et pourtant quelle fin inévitable car on en était effectivement à un point de non-retour, c'était lui ou son père et ce sera lui et RIPP daddy and mummy... la scène dans le van était géniale avec CrocoTom clap! j'ai été très surprise et on a enfin la confirmation que Joe Lee abusait sexuellement de son fils.... Sacré Tommy, quelle vie pourri il aura eu... et il garde quelque chose de naif, candide pourtant, à voir ce que ça donner avec Sam pour la suite, j'espère qu'ils vont se rapprocher! et ouf à dégager les horrible Mickens, même si je m'attendais pas à une résolution aussi prompte!

Terry/Arlene/Mickey : boring comme dirait Greg... Terry est d'un intérêt abyssal cette saison, je ne crois pas que le petit soit possédé mais 'ai trop ri avec l'exorcisme à 2 sous du révérend : énorme ça!! et surement pas dénué d'un fond de réalisme en plus...

Lafayette/Jesus
vont au Mexique : laborieux et un peu caricatural... outre qu'ils arrivent au Mexique plus vite que moi à mon travail le tout faisait cliché avec la cabane en bois la chère, bref, ça ne m'a pas passionné du tout!! Même si Lafayette et Jésus sont mignons tous les deux.

Jason's dream : obligé après avoir bu le sang de Jessica et mdr, obligé que Hoyt s'y incruste. Avoir ce qu'il va se passer avec la pleine lune maintenant!

Marnie/Antonia : longggggg... et ça ne m'intéresse toujours pas... et le charisme de Marnie est zéro je trouve... J'espère que Bill va vite lui régler son compte!!

Sookie se souvient qu'elle est télépathe *miracle* et va trouver Marnie, et hop un de peu ran qui ne sert à pas grand chose mais bon...

Eric :hang: pour l'espèce de merdeux qu'il est devenu et son "j'ai fat un cauchemar" qui était d'un pathétique... comme le rêve avec Godric qui ne colle tellement pas à Godric et à sa fin, on voit un "ancien "Godric et ça n'a pas d'intérêt. certes, il pose la "problématique" d'Eric : à la recherche d'amour [del]gloire et beauté [/del]et rédemption un Eric qui assume qu'il est "visiblement capable d'une extrême cruauté" mais l'amener avec ce rêve et Godric m'a dérangé et déçu/Godric Triste

Le Eric amnésique qui a régresse à l'âge de 4 ans est ridicule, plus intéressant est le Eric qui découvre ce qu'il est et qui l'accepte, le digère, l'assume et prend des décisions, bref un Eric amnésique mais adulte... la scène de fin est du coup plus touchante (sorti de la BO fanfaronnante, très lourde sur ce coup!)et intense que celle de la chambre qui était un peu le comble du ridicule...

Bill : clap! le personnage avec ce statut de roi prend enfin l'ampleur qu'il a toujours eu mais avec un statut, une position, qui lui vont trop bien! Le perosnnage a une réelle envergure et comme il le dit il n'est pas vampire a ne pas choisir, décider de ce qu'il fait et c'ets un vampire habile, un maitre du glamourage dont il sert ici plus que judicieusement...

Il gère super bien avec Marnie aussi je trouve clap! (et s'il pouvait nous en débarrasser lol...)

et *ouch* pour Pam qui se râte et vend la mèche pour Sookie : double coup dur : Sookie a menti et Eric a pris sa place, ça va donner quand il va débarquer en pleine séances d'embrassades voires plus si affinités XD!

Et ça se confirme en terme de fond, il n'ya pas grand chose (rien ?) cette saison... quelle dommage...


But that is not something I choose to participate in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 48
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mar 4 Oct 2011 - 16:37

4.06 I Wish I Was the Moon

Are we clear ?




Un épisode énorme porté par Bill et ...Jason! Le délire dans les bois de Bon Temps ce soir de pleine lune était délirant et complètement barré, j'ai adoré et toute la storyline avec Jason était tordante!

Mikey voit un fantôme... ouhlàlà bon ça explique que le bébé n'est pas démoniaque pour un sous mais où ça va mener... ça me soûle presque à l'avance...

Tara et sa copine : bof, jolie à regarder XD, et lol avec Pam the zombie

Retour d'Olivier Castro de Six Feet Under alias Peter Macdissi dans un rôle qui lui va bien je dirais !! Ça m'a fait rire !

Antonia : c'était long et convenu même si les prêtres vampires excellents mais bof l'utilisation...

La confrontation physique Eric/Bill au début était excellente! Un grand moment! Et comme Eric jette Bill d'une main!

Et tout l'épisode sera pour les deux un sacré tournant!

Cet épisode consacre l'avènement de King Bill Heureux) un self loathing, power-hungry, pompous king dixit Pam, qui n'a pas tort. Laquelle Pam ajoute à Eric : and you hate his guts ...

Car oui Bill ne recule devant rien et visiblement il aime le pouvoir que son statut lui donne! Il est ici manipulateur et impitoyable et hop comme il jette Sookie dehors avec un échange de "tendres" paroles qui m'ont réjouies j'avoue! En même temps ce "Believe it or not, my entire existence does not revolve around what or who is between your legs" est assez irrésistible, non ? ^___^ et ironique quand on voit combien la série toute entière tourne autour de cette question :xd

D'ailleurs les retrouvailles/copulation d'Eric et Sookie bof...: Que c'était lisse et la chanson à la fin avec les plans sur Bill d'un cliché... *au-secours* :hang

J'ai trouvé cette scène entre les deux tourtereaux ni intense ni même érotique, quand je pense à la scène des retrouvailles de Bill et Sookie dans le cimetière en saison 1 et hop je la remets pour rafraichir la mémoire, c'est autre autre chose, un peu à l'image de cette saison où cette série est devenue un peu autre chose aussi... et une chose moins bien...