AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 4x18 - Islanded in a Stream of Stars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1639
Féminin Age : 28
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: 4x18 - Islanded in a Stream of Stars   Dim 8 Mar 2009 - 12:32



Boomer fait connaissance avec Hera pendant qu'elle la ramène à Cavil, et s'attache à elle.
Sur le Galactica, les dégâts semblent de plus en plus irréparables et commencent à coûter des vies à l'équipage.



Postez ici vos commentaires cet épisode.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 47
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: 4x18 - Islanded in a Stream of Stars   Mer 11 Mar 2009 - 23:41

You are the harbinger of death Kara Thrace,
You will lead them all to their end.




Alors encore un épisode qui cultive la frustration des impatient-es en terme d'actions, mais un épisode magnifique cependant.

Signé Edward "Bill Adama" James Olmos à la réalisation, l'épisode ne parle que d'une chose au travers de ses diverses scènes : de la perte et du deuil. Car oui, pour les personnages comme pour nous c'est bien plus qu'un au revoir qui nous attend !

Tout l'épisode est ainsi suspendu à des adieux, des pertes , pour certaines imminentes autant qu' inexorables.. Et ce après avoir perdu l'espoir d'une Terre accueillante et d'un futur quelconque...

Pertes et deuils... Pour la flotte, déjà prête à enterrer le Galactica et à tirer ses pièces à la loterie (scène hallucinante de dépeçage verbal!). Dualla également que l'on aperçoit brièvement, déjà perdue...

Sans compter les 61 morts : militaires, cylons et civils décédés lors des réparations du Galacatica. La scène des funérailles, séparées puis conjointe est d'ailleurs magnifique...




Seules retrouvailles de cet épisode, celles de Caprica et de Gaius. Entre émotions et drôlerie avec une Caprica qui touche Baltar, là où ça fait mal...

Caprica : I have no desire to join your harem.

Gaius : No, No. That's not what... We are trying to make a difference within the fleet.

Caprica : You haven't changed, Gaius, not really. I have.


Gaius...Ah, quel destin tout de même... Quel incroyable et tortueux parcours depuis le pilote... L'usage du mot responsabilité (4.14) me semble être un "gage" de changement chez lui... Les derniers épisodes devraient apporter une réponse définitive je pense...

Gaius fera-t-il une différence ??

Autres "retrouvailles", et magnifiques, celles de Kara et Lee. Bien qu'à mon sens il s'agisse plus d'une déclaration, la retrouvaille est pour plus nous je dirais lol. La scène est courte, simple, et juste intense de justesse. Lee avait abordé le sujet avec son père lors du retour d'entre les morts de Kara (4.02), en visionnant encore et encore l'explosion du viper... Il va cette fois au bout de ses pensées et de ses sentiments, sans rien attendre, avec une courte mais très belle, déclaration :

Lee à Kara :



C'est bizarre, en saison 3, j'avais l'impression d'un ship interminable entre ces deux là et je viens de revoir toute la série depuis le début et en fait non, il ya peu de scènes... Ah... lol

Sinon, l'épisode offre peu de nouveau éléments : Evil-cavil est dans "The Colony" la base-terre-natale des cylons, datant de la fin de la première (d'où la présence de vieux modèle) et à priori seule Héra l'intéresse...





Boomer ne sait toujours pas où elle va... Elle oscille elle entre pertes, deuils et retrouvailles. J'ai vraiment beaucoup de mal avec ce personnage. Certes Athéna a accusé ses "soeurs" 8 de tourner leurs vestes facilement mais là... Anyway...

Bref, elle est toujours mal et finit encore par ne pas savoir ce qu'elle veut, ce qu'elle est... A suivre... Si Cavill la shoote pas dans un moment de ras-le-bol looool....

Par contre, on apprend qu'Hera sait utiliser la projection Cylon ^^ !

Ah oui, on apprend aussi qu'Ellen se souvient des coordonnées de la Colony, mais dommage Evil-Cavil l'a déménagé. Par contre, cela confirme qu'elle pouvait se souvenir des coordonnées de la Terre Wink

Pertes et deuils : je reviens sur les autres personnages de l'épisode...





Athena a perdu Hera, Helo perd sa fille et ne sais pas s'il n'a pas perdu sa femme par la même occasion. Scène courte mais magnifique bien qu'affreuse. Ce couple qui jusque là avait fait front commun se retrouve brisé et fissuré *ouch* (et comme le Galactica mdr).

Je salue au passage les interprétations de Grace Park qui rien que dans cet épisode nous livre trois personnages très divers et confrontés chacun à des situations extrêmes ! :clap





Bill est en train de perdre Laura et le Galactica. Il lui faudra tout l'épisode pour accepter cela... et accepter de quitter son vaisseau... Laura fera d'ailleurs de troublants parallèles entre elle et le Galactica : "Must be tough saying to good-bye to both of your women at once. You must feel like we're abandoning you. [...] I know you love this ship. You probably love her more than you love me. Bill, if you don't get us off this ship, you may lose both of us at the same time. Why don't you give us a chance?"

Bill va lui accorder, non sans douleur. Toutes ces scènes sont jsutes belles, Luara qui raconte comment le Galactica est devenu le seul foyer qu'elle ait eu, Bill s'accrochant au Galactica, et à Laura, essayant de se rassurer comme il peut : "neither one of my women are dying. They just need a little more care and attention." Je crains que cela ne suffise pas, lui le sait et le reconnait, à la finde l'épisode, dans des scènes là encore magnifiques.

Un Bill désabusé qui déclare à Kara : "I've had it up to here with destiny, prophecy, with God or the Gods. Look where it's left us. The ass end of nowhere, nearly half of our people are gone, Earth, a worthless cinder, and I can't even walk down the halls of my ship without wondering if I'm gonna catch a bullet for getting us into this mess."...




Saul se retrouve au chevet d'une huit agonisante qui l'appelle son père qui lui cite les paroles de la chanson des Final Five d'ailleurs :

Saul : I spent most of my life trying to kill your kind.

Dying 8 : Too much confusion.


Saul qui nous gratifiera d'une bien émouvante déclaration sur l'amitié et ce qu'il pense de sa condition de cylon bi-millénaire sans mémoire :

"You want to know who my people are, lady? The ones on this ship.
The ones I fought with and bled with.
The Old Man, this crew, they're my family.
The only family I've known, and the only one I care to.[...]

2,000 years, that's a number.
That's what it means to me.
It's nothing.
But that man's friendship...
Oh, frak!"


Déclaration face à un Ellen qui a repris ses esprits et essaie de sauver ce qui peut l'être car leur but, le rappelle-t-elle était de briser le cercle des guerres entre les humains et les machines -"We wanted to end the cycle of war between man and machine."-

Ce qui pose question sur les évènements qui ont provoqués l'exode des 13 tribus sur Kobol, la guerre, encore, il semblerait... Kobol par ailleurs, seule planète viable et connue... Kobol encore au centre des visions humains-cylons puisque la vision commune Roslin-Caprica-Athéna, impliquant Baltar et Hera, se déroule dans l'Opera de Kobol...

Et quel rôle pour Baltar dans les évènements à venir, Baltar qui, comme le dit Roslin, se retrouve toujours impliqué partout...

Ce cycle-ci s'achèvera-t-il dans une impasse une fois encore ? Ou pas... ?

Cet épisode est d'ailleurs par de nombreuses répétitions, histoire de bien graver le schéma lol : Helo qui se retrouve face à l'amiral à parler de sa fille, sauf que c'est lui cette fois, et non Bill qui insiste sur le fait qu'Hera est toujours en vie ; Sam qui repète les paroles des hybrides au sujet de Kara (j'y reviendrai après).

Sam qui répète aussi les paroles de la pythie et de l'hybride de Razor, avec une introduction "intéressante" : "There's a hole in the bucket, dear Liza, dear Liza. There's a hole in the bucket. The long view returns patterns and repetitions. All has happened before and will happen again...

:? Liza ?! lol, bizarre ça...^^ Mais pour ce qui est des schémas de répétitions, on y est...en sortiront-ils ?

En tous les cas, ils sont nourris à la même chose les hybrides car ils disent tous pareil :lol




Kara a perdu le Sam qu'elle connaissait -puisqu'il est désormais un hybride cylon- et fait le deuil de la Kara qu'elle était : " The old me is dead and gone, same as the old you. Just took me a while to accept it. Which brings us to the larger question : why am I here?"

Bon pour la dernière question, c'est au prochain épisode ça... vu que ça s'arrête là^^.

Mais effectivement, "outée" par Baltard, elle ne sait toujours pas ce qu'elle est mais accepte et tranche définitivement : "Human, Cylon, it doesn't seem to matter. I just wanted you back...", reprenant le même raisonnement que celui de Lee... Qu'importe la nature ou la race, ce sont les liens qui comptent au final... Ce que les gens sont, font, vivent...

Sam est, comme cela avait été suggéré dans l'épisode précédent, mis en connexion avec le datastream, (mais pas tout compris car il est à bord du Galactica, il devrait pas être branché sur le réseau cylon??) et devient un hybride, contrôlant ainsi le Galactica : j'ai adoré. C'est logique, tout y mène, mais en même temps, je ne l'avais pas vu venir. Et moi qui voulait en savoir plus les hybrides, peut-être finalement...

Et par dessus tout, c'est le spectre de la mort qui revient avec Sam qui -après l'hybride de Razor et celle du base-ship (4.06)- annonce lui aussi que Kara est la messagère, le héraut de la mort, qu'elle les mènera tous et toutes à leur fin...






J'avoue qu'après la découverte de la Terre complètement dévastée et atomisée, je pensais qu'on resterait là. Ben non...

Et j'avoue par ailleurs prendre la phrase au sens littéral : ils vont tous mourir...

Bon un peu pourri comme destin pour Kara, et pour les autres aussi lol, on verra si c'est ça....

En tous les cas ça explique bien le revirement horrifié de Leoben qui dans le 4.05 lui déclarait : "I told you when I arrived that you had changed. I don't see Kara Thrace. I see...an angel blazing with the light of God. An angel eager to lead her people home.". Le home est dévasté et mort, et il y a trouvé le cadavre de la messagère... Vers quel foyer, quel destin les conduit-elle au final! :ninja

Même si Gaius la prend aussi pour un ange, lol, et pour une humaine avec une démonstration fallacieuse : elle est humaine car tous les cylons nous ont été révélés...*hummmmm*



The only thing I know for sure... I'm not an angel.

Kara Thrace

Certes, les Cylons connus sont tous et toutes connues, mais... clairement il y a un fameux Deus ex Machina, Ellen parlait de quelque chose, quelqu'un qui les manipulait tous dans l'épisode précédent, c'est Kara cette fois qui le dit : "Something is happening here, something greater than all of us" !

Elle ajoute ensuite : and that little girl [Hera] is in the middle of it. She's the key...

Et j'avoue ne pas croire en l'idée d'un dieu quelconque en ultime explication... Genre depuis quand Dieu fait-il des Vipers neufs, même pour les donner à Kara Thrace *ixe-dé*

Et lol joli coup de Kara qui voit son lourd secret révélé à tous et toutes. Je dis joli coup car à voir le peu d'entrain qu'elle met à exprimer sa "colère" face à Baltar, je me dis que c'est plus un soulagement au final. Notamment rapport à Lee, qui va venir lui parler juste après... Le suicide de Dee avait avorté sa tentative de conversation, elle revient ici au premier plan, et de bien belle façon!




Et pour renforcer le tout, la scène de fin, un adieu en bonne et due forme qui laisse présager du finale de la série : puissent les scénaristes donner à cette grande dame qu'est BSG la fin qu'elle mérite...avec beaucoup de style et de classe...

We're abandoning ship, Tigh.

This ship never let us down, so we're gonna send her off in style.[...]
She was a grand old lady.

The grandest.

To Galactica, best ship in the fleet. To Galactica.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 37

MessageSujet: Re: 4x18 - Islanded in a Stream of Stars   Jeu 12 Mar 2009 - 0:22

Citation :
Par contre, cela confirme qu'elle pouvait se souvenir des coordonnées de la Terre
Ce qui est faux puisqu'elle est partie de la Terre en voyage subluminique et que cela a pris des milliers d'années, hors en plusieurs milliers d'années le système solaire s'est forcément déplacé...et tous les systèmes aussi.
Donc là on a quand même une facilité de la part du Staff...
Tout comme le fait un rapace puisse faire plusieurs dizaines de sauts alors qu'au début de la série on nous dit qu'il a une portée limitée...

Bon sinon ça se laisse se regarder mais ça bouge pas, les introspections fumeuses trainent en longueur (et donc deviennent fumeuses justement). A trois épisodes de la fin, je trouve qu'ils perdent vraiment du temps sur des choses dont on a pas besoin et qui n'apporte pas grand chose de neuf. Wait & see.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 47
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: 4x18 - Islanded in a Stream of Stars   Jeu 12 Mar 2009 - 7:46

ketheriel a écrit:

Ce qui est faux puisqu'elle est partie de la Terre en voyage subluminique et que cela a pris des milliers d'années, hors en plusieurs milliers d'années le système solaire s'est forcément déplacé...et tous les systèmes aussi.
Donc là on a quand même une facilité de la part du Staff...

Bah ça je ne savais pas^^, que ça "bougeait", donc oui facilité, pas la première (le raptor qui saute et casse tout, ou Kara qui conduit un raider cylon en contrôle visuel *avec-ses yeux* et rejoins l'espace, le galactica et fais des manœuvres acrobatiques (1.05) et met vite un écran après quand même lol, et il y en encore quelques autres...

Je dirais que c'est fait assez discrètement, mais bon...

J'ai toujours pas compris non plus sur quoi Sam est branché, là aussi raccourci je pense afin qu'il puisse "piloter" le Galactica, mais déjà ya pas de réseau sur le Galactica, et il disenst très bien que les pare-feux le bloquent

Anyway...

Citation :

Tout comme le fait un rapace puisse faire plusieurs dizaines de sauts alors qu'au début de la série on nous dit qu'il a une portée limitée...
content yep et Boomer le répète dans cet épisode qu'elle a un un raptor même pas cylon-upgraded (Athéna l'avait fait pour que les raptors de la flotte rejoignent Caprica en 10 sauts au lieu des 241 prévus lol!

Ce qui en tombait bien car ne terme de réserve de thylium, le réservoir d'un raptor doit effectivement pas permettre beaucoup... Bah, la COlonie est pas loin donc ^^

Citation :
Bon sinon ça se laisse se regarder mais ça bouge pas, les introspections fumeuses trainent en longueur (et donc deviennent fumeuses justement).

Du quoi/qui tu parles exactement là?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 37

MessageSujet: Re: 4x18 - Islanded in a Stream of Stars   Jeu 12 Mar 2009 - 12:04

Citation :
Bah ça je ne savais pas^^, que ça "bougeait", donc oui facilité,
Oui depuis Aristarque qui pensait que les étoiles étaient fixes dans le ciel, on a découvert que tous les astres et donc systèmes ainsi que les galaxies se déplaçaient les unes par rapport aux autres^^

Citation :
Du quoi/qui tu parles exactement là?
A force de trainer en longueur, de répéter les mêmes type évènements, on en revient à se demander si les extraits de Chamalla ne sont pas consommés par toute la flotte.
Entre kara qui se tape des hallu comme baltar, roslin et les cylons ça fait vraiment beaucoup, surtout que nous n'avons aucune explication pour Baltar et Roslin (et il semble qu'il n'y en aura pas). La versatilité des personnages est franchement frustrante et incohérente. Quand un membre du Quorum demande ce qu'en pense Baltar c'était digne de psychotropes forts puissants, vu ce qui s'est passé sur New Caprica. Tout comme Tyrol qui tue de sang froid une 8 alors que ça ne colle absolument pas à ce qu'il a montré avant et ce qu'il montre après d'ailleurs.
La redondance de situation similaire et une légère surenchère rend les réactions de certains personnages complètement décalés et exagérés par rapport à leur caractère...Même Adama père est atteint pas ce syndrome et dans les faits seul Lee s'en sort sans tomber dans la caricature (et peut être Saul et Ellen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7
avatar

Nombre de messages : 732
Masculin Age : 47
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: 4x18 - Islanded in a Stream of Stars   Jeu 12 Mar 2009 - 20:25

content lol c'est pas d"hier Aristarque, je ne le connaissais pas, mais j'y ai remédié, merci.

Bizarrement, et sans grand fondement je pense qu'il y aura une explication pour Gaius...Je pense pour une ascendance cylon ceci dit...

Parce qu'à part une propension des cylons à la prescience (un gène de chamalla lol), je ne vois pas... Ou alors c'est Dieu qui envoie des visions...

lol mais je doute vu que les hybrides sont concernés également...

Sinon le chamalla est assez efficace, le prêtresse sur New Caprica avait tout juste face à D'Anna, donc pour Roslin chamalla + le fait qu'elle reçu le sang d'Hera sont une possibilité.... question

Pour le membre du quorum, j'ai fait la même tête que Lee loool.

Ceci dit les gens ont parfois la mémoire courte (je pense à des scandales politiques suivis des réélections des personnes incriminées) bien que l'occupation et la collaboration sur New Caprica soit d'un autre ordre...

Ceci dit Tory, Cally avaient succombé aux discours de Baltar haaan
Je vais pas rappeler les nombreux thèmes de ses prêches (assez lo,gs à revoir ces passages d'ailleurs *__*, plus longs que la première fois...)


Tyrol : me semblait que la Workforce-8 était juste assommée moi, tu es sure qu'elle est morte ?

Bill, je suis d'accord, même si je comprend, il en prend plein son grade depuis le début : Lee qui change, Kara qui pars chercher la flèche d'Appolon (et ça marche ce truc de la flèche), Saul est un cylon, Kara même combat, Boomer est un cylon et l'a abattu à bout portant, Félix a failli le tuer, Dee s'est suicidée, Roslin est mourante, le Galactica part en lambeaux, je pense qu'il gère, mais est usé... et il n'y a pas que son athéisme qui en ait pris un coup.

Je suis tout à fait d'accord pour Lee, personnage qui a un parcours très intéressant!!

Ellen, arf, je ne suis pas encore convaincue lol, mais Saul, oui...

Kara, j'aime beaucoup son parcours. Mais là que c'est long et lourd le traitement, vite que ça s'arrête, 8 épisodes de sur-pkace avec elle, enfin sans plus d'avancée, pffff....

Baltar,i je sais pas ce qu'il pourrait devenir... à part mort, mais Kara les y amène tous anyway lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
 
4x18 - Islanded in a Stream of Stars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4x18 - Islanded in a Stream of Stars
» Devinette stars disney
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars
» Les génériques de Déclic Images - Les Shuudan'Stars
» STALLONE et les stars.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Battlestar Galactica :: Saison 4-
Sauter vers: