AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hellboy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Hellboy   Jeu 11 Sep 2008 - 22:34





En 1944, le projet Nazi "Ragna Rok" doit permettre à Hitler de recourir à des démons pour gagner la guerre. Mais l'expérience échoue, et libère un petit démon au bras de pierre, que Trevor Broom décide d'adopter. Soixante ans plus tard, Hellboy travaille pour le gouvernement au sein d'une agence spécialisée dans le paranormal, sans se douter qu'il est la clé vers la fin de notre civilisation...



Réalisateur : Guillermo del Toro
Producteurs : Lawrence Gordon, Mike Richardson & Lloyd Levin
Scénaristes : Guillermo del Toro & Peter Briggs, d'après la bande dessinée éponyme de Mike Mignola
Compositeur : Marco Beltrami
-
Nationalité : Américaine
Titre VF : Hellboy
Dates de sortie : 2 avril 2004 aux États-Unis / 11 août 2004 en France
Budget : 66 millions de dollars
Durées : 2 H 02 Min / 2 H 12 Min (Director's cut)
Accompagnement parental recommandé aux mineurs de moins de 13 ans aux États-Unis (PG-13)

Hellboy est suivi par le film Hellboy II: The Golden Army.



Ron Perlman : Hellboy
Selma Blair : Liz Sherman
Jeffrey Tambor : Tom Manning
Karel Roden : Grigori Efimovich Rasputin
Rupert Evans : John Thaddeus Myers
John Hurt : Trevor Bruttenholm
Doug Jones : Abe Sapien
Brian Steele : Sammael
Ladislav Beran : Karl Ruprecht Kroenen
Bridget Hodson : Ilsa Haupstein




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations


Nombre de messages : 2228
Masculin Age : 25
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Hellboy   Dim 30 Nov 2008 - 11:13

Hellboy, c'est du n'importe quoi.
Mais dans le genre délire basé sur des concepts totalement farfelus, il faut avouer qu'il se pose là.
De l'île abritant l'expérience, attaquée par les alliés, au complexe souterrain de Russie, le film se distingue par un humour bien particulier, une esthétique originale et travaillée, un rythme très bien calé et surtout du bourrinage. mrgreen
Un esprit résumé par la phrase de Hellboy
"I'm not a very good shot, but the samaritan here uses really big bullets"
(Je ne suis pas un très bon tireur, mais le Samaritain utilise des balles vraiment grosses)
Et franchement, c'est jouissif à voir. Hellboy tirant des balles assez grosses pour être tirées par un canon de petit calibre, Hellboy défonçant un mur, Hellboy électrocutant un monstre, Hellboy arretant une voiture lancée à pleine vitesse... Le bonhomme est maître dans l'art du bourrinage et c'est hilarant par moments.
Mais Hellboy n'est pas un film qui se résume à des acrobaties et coups d'un diable aux cornes coupées. C'est aussi une histoire fondée sur de gros clichés (nazis cherchant le mal absolu), mais assumés comme tels et qui ne dépaysent pas avec le fond de fantasy de l'histoire. C'est un mélange unique de fantasy, de combat, de romance et d'enquête policière.
Et cette histoire est très bien construite, avec une progression intéressante dévoilant peu à peu tous les éléments de l'intrigue contemporaine, au rythme où l'agent Myers les découvre. C'est aussi une histoire intéressante sur l'amour entre des gens hors du commun. Elle amène quelques surprises notamment lorsque le directeur du FBI qui énervait Hellboy se retrouve à lancer des engrenages comme frisbees sur un ennemi, ou quand l'assassin nazi décide de se "désactiver", mais elle ne recourt pas à de gros rebondissements. Celà ne manque cependant pas étant donné que malgré sa linéarité, l'histoire est bien pensée et rythmée.

Le film se distingue aussi par une esthétique particulière très réussie. Abe Sapiens étant notamment très bien réalisé, et supporté par un acteur compétant. ça sent bon les marionnettes dit mat, et tant mieux, mais les producteurs ont du parfois se résoudre à utiliser des effets visuels.

Difficile de donner un quelconque avis pertinent sur ce film, tellement le mélange des genres et l'humour dans l'écriture le rendent unique. C'est à mon avis largement supérieur à un Van Elsing dont le seul intérêt était Kate Beckinsale en corset, et qui enchainait scènes d'actions sur scènes d'actions avec une histoire par moments inintéressante et mal narrée.
Hellboy est un film sympathique et assez unique qui constitue un divertissement pas totalement dénué de sens, et surtout très marrant à regarder. mrgreen

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
 
Hellboy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HELLBOY : KROENEN MASK
» Un hellboy hot toys Bootleg?
» [chronique] Hellboy - Presentation
» Hellboy 1 et 2 [HellboyxLiz] + autres ships possibles
» Hellboy buste 1/1 pour swisscollectors.ch (peinture finale page 6)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Super-héroïque :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: