AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 Le renouveau de la technologie militaire

Aller en bas 
4 participants
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe


Nombre de messages : 3518
Masculin Age : 31
Localisation : Paris

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyMar 9 Fév 2016 - 3:56

La fin de la guerre froide et la désintégration de l'URSS puis la crise économique majeure qui a touché la Russie dans les années 1990 ont un temps donné l'illusion à certains que nous avions atteint la "Fin de l'histoire" (thème développé par Francis Fukuyama dans un article en 1989 puis dans un ouvrage en 1992) et que le monde connaîtrait une ère de paix ininterrompue. Sans être aussi optimistes, les dirigeants politiques et la haute administration des pays occidentaux ont alors anticipé pendant toutes les années 1990 une ère future de paix interrompue seulement par des guerres de basse intensité dans le tiers-monde, et un monde dans lequel l'Occident, et en particulier les Etats-Unis feraient figure d'hyperpuissance incontestée. Ces évènements et cette vision ont eu un impact certain sur les programmes d'armement des pays occidentaux.

L'URSS disloquée, son industrie militaire éparpillée entre la Russie et l'Ukraine, la Russie ruinée et désorganisée : cela a interrompu brutalement tous les programmes d'armement soviétiques et a affecté considérablement les capacités militaires de la Russie (qui a été incapable pendant les années 1990 d'assurer une permanence à la mer de ses patrouilles de sous-marins nucléaires porteurs de missiles nucléaires).

Au sein de l'OTAN, la fin de la menace soviétique et les priorités politiques nouvelles de l'administration Clinton, combinées à l'absence d'émergence d'une puissance concurrente aux Etats-Unis susceptible de prendre le relais de l'URSS, ont conduit à une réduction drastique de l'effort budgétaire en matière militaire. Concrètement, les programmes d'armement en cours de développement à la fin de la guerre froide ont été parfois interrompus, mais ont surtout été le plus souvent ralentis considérablement. Les années 1990 ont ainsi largement été marquées par le lent développement d'armements pensés dans les années 1980, pensés en fonction d'une doctrine militaire datant de cette époque. Ces armements sont généralement entrés en service progressivement au cours des années 2000, voire 2010.

Ce fut le cas pour la France de l'avion de chasse polyvalent Rafale (Premier vol : 1986, entrée en service : 2000 dans la Marine, 2006 dans l'armée de l'Air), de l'hélicoptère d'attaque Tigre (premier vol : 1991, entrée en service : 2009), de l'hélicoptère de transport NH90 (lancement du programme : 1985, premier vol : 1995, entrée en service : 2011). Aux Etats-Unis, ce fut le cas de l'avion de chasse F22 (Projet initial : 1981, premier vol : 1991, entrée en service : 2001).

Ainsi, la majorité des équipements majeurs mis en service aujourd'hui ont été pensés à la fin de la guerre froide et largement retardés par des considérations budgétaires. Si à de nombreux égards (notamment en matière d'informatique), leur technologie est contemporaine, il n'en reste pas moins que sur le plan fondamental, les technologies employées sont largement éprouvées et bien connues. Et en l'absence durant toutes les années 1990 d'un challenger majeur à la puissance américaine, l'utilisation et le perfectionnement de technologies existantes est tout ce que nous avons vu depuis la fin de la guerre froide.

Or, avec la montée en puissance de la Chine et de sa technologie militaire, avec le regain de puissance de la Russie de Poutine qui affiche clairement ses intentions de reprendre une place majeure sur la scène stratégique mondiale, cette période transitoire est en train de se conclure. Non seulement la technologie civile n'a pas cessée de progresser et vient apporter des innovations dans l'armement, mais les laboratoires et bureaux d'études, notamment outre-atlantique, qui n'ont jamais cessé de fonctionner, voient maintenant de plus en plus leurs innovations faire l'objet d'expérimentations et d'applications concrètes dans le cadre de démonstrateurs. Les années à venir devraient voir l'émergence de réelles nouveautés en matière de technologie militaire, dont certains prototypes sont déjà en service, tandis que d'autres sont tout juste à l'état de projet :

- Un nouveau bombardier furtif américain : après deux décennies d'atermoiements, et la mise à la retraite du célèbre F-117, l'USAF n'a plus que d'antiques B-52, de vieux B1B et de fantastiques mais de moins en moins furtifs B2. Pour prendre le relais de ces derniers et maintenir une capacité de bombardement en profondeur d'un ennemi doté d'une défense aérienne performante, le Pentagone a sélectionné Northrop Grumman pour concevoir le Long Range Strike Bomber dont il est prévu de produire 100 exemplaires pour environ 33 milliards de dollars.

Le renouveau de la technologie militaire 306582USBombers

- Des armes à énergie dirigée : Le Laser Weapon System (voir photo) est un prototype qui a d'ores et déjà été déployé sur l'USS Ponce pour expérimentation et devrait être le premier prototype d'une série de lasers pour navires de guerre. Toute une nouvelle génération de lasers à solide est actuellement en cours de développement, et il est envisagé qu'ils puissent équiper tant des avions d'appui-feu pour du bombardement de précision que des avions de chasse pour du combat aérien. Certains analystes s'attendent à ce que les avions de chasse qui arriveront après le F-35 (programmes F-X pour l'USAF et FA-XX pour la Navy) soient équipés de laser et de senseurs ISR qui changeront radicalement le combat aérien futur, notamment en diminuant radicalement l'importance de la manœuvrabilité des avions (voir cet article en anglais à ce sujet)

Le renouveau de la technologie militaire 589107LaWS

-Des railguns : l'US Navy, la DARPA et BAE Systems travaillent sur un démonstrateur technologique de canon électromagnétique qui a réussi plusieurs tirs. Le concept date de plus d'un siècle mais pourrait finir par voir une utilisation opérationnelle, notamment pour des canons à longue portée installés sur des navires de guerre. Ainsi, cet armement pourrait finir par apparaître dans l'US Navy à l'horizon 2030-2050.

-Des gyrodynes pour succéder à certains hélicoptères : Il s'agit initialement d'une technologie civile, mais qui a de fortes chances d'avoir des applications militaires. Après l'aéronef hybride V22 Osprey (dont les rotors inclinables lui permettent de voler comme un avion ainsi que comme un hélicoptère), actuellement en service mais dangereux de par sa conception (problèmes de stabilité, problème de sensibilité à la poussière, etc.), il se pourrait que ce soit en Europe que l'on voie apparaître un aéronef hybride visant à remplacer certains hélicoptères. En effet, pour des raisons physiques, la vitesse de ceux-ci est limitée par leur conception et ne peut dépasser les 300km/h environ en utilisation régulière. Airbus Hélicoptères a développé un prototype permettant de répondre à ce problème, nommé le X3 qui a atteint la vitesse de 487km/h. Il s'agit d'un concept hybride entre un avion et un hélicoptère qui a de fortes chances d'être produit en série dans le cadre d'un nouvel aéronef proposé par Airbus hélicoptères durant la prochaine décennie. Cela devrait changer la manière de mener les opérations aériennes et héliportées grâce à la vitesse et au rayon d'action accru de ce type d'appareil :

Le renouveau de la technologie militaire 171479X3airbus

- L'utilisation accrue des drones à l'avenir. L'emploi croissant des avions sans pilote durant les années 2000 s'est fait notamment dans le cadre d'opérations de contre-insurrection, ou tout du moins d'opérations militaires durant lesquelles la maîtrise du ciel était assurée. Et c'était nécessaire car les drones actuels sont dans l'ensemble lents et vulnérables (à l'exception des drones furtifs américains les plus avancés tels que le RQ-170 et le RQ-180). Mais aujourd'hui, plusieurs pays travaillent à développer des drones clairement pensés pour le combat. C'est le cas des Etats-Unis avec plusieurs prototypes dont le plus impressionnant est le X47B développé pour la Navy (voir la vidéo). Mais l'Europe n'est pas en reste, la France et le Royaume-Uni ayant lancé en 2014 des études pour le Future Combat Air System, projet de drone de combat dont un prototype est souhaité en 2017 et qui doit s'appuyer sur l'expérience issue des démonstrateurs Neuron et Taranis



Que pensez-vous de ces évolutions, notamment au regard de ce qu'avait pu anticiper la science-fiction ? Est-ce que certaines des tendances qui se dessinent (l'utilisation accrue des lasers par exemple) ne sont que des illusions qui finiront dans la même poubelle que les projets fous des années 1980 ? Ou bien est-ce qu'on assiste bien, notamment dans le domaine aéronautique, à un renouveau de la technologie militaire ?

_________________
Stargate Earthling Fleet


Dernière édition par Artheval_Pe le Ven 8 Nov 2019 - 21:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
Barlbatrouk


Nombre de messages : 3000
Masculin Age : 34
Localisation : à Twin Peaks

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyMar 9 Fév 2016 - 11:10

Encore une fois Arth, je serais bien incapable de répondre à ta question, puisque j'avoue ne pas suivre du tout ce qu'il se fait en terme d'armement militaire et que je n'y pige pas grand chose dès que ça devient un peu complexe (cf le fonctionnement du "railgun" très obscure pour moi)...

Néanmoins j'ai trouvé ce poste très intéressant, ça m'a justement permis de me mettre un peu à la page.

Quant-à savoir si là se dessine le futur de l'armement ou si ça va finir à la poubelle, j'imagine qu'il faut suivre ça de près et que comme d'habitude c'est le rendement (par rapport au cout de construction, consommation énergétique...) et l'efficacité qui décideront du sort de chacunes des technologies. Mais je préfère laisser la place aux experts sur ce point ^^.

_________________
Le renouveau de la technologie militaire 8_et_d11
"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/l.a.p.o
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
Haiyken


Nombre de messages : 2389
Masculin Age : 33

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyMar 9 Fév 2016 - 11:37

Je ne suis pas un expert non plus, mais ...

Toute cette course à un armement plus pointu et plus performant n'est-il pas simplement rendu obsolète par le fait que dans les conflits actuels, cette technologie d'armement est inutilisable, ou en tout cas peu efficace ? On entend dire par des experts que des conflits comme ceux en Syrie actuellement ne peuvent être résolus sans présence au sol, et donc une composante humaine. N'est-ce pas contre-productif de produire des armes à distance toujours plus perfectionnées lorsque leur utilisation ne suffit pas à elle seule ?

J'ai plus l'impression, et je me trompe peut être, que ces technologies militaires de pointe (à l'exception peut être des engins de transport) sont d'avantage dissuasives. Il suffit de voir l'impact psychologique des drones sur les populations du moyen et proche orient. A une époque où l'utilisation de l'arme nucléaire signerait la fin de nos civilisations, les différentes puissances mondiales ne doivent-elles pas trouver de nouveaux moyens de dissuasion crédibles pour se tenir en respect ? Et puisqu'on peut douter de l'efficacité de certaines de ces technologies dans de nombreux conflits, je pense qu'il y a effectivement un travail d'illusion. Pas forcément sur la technologie elle-même, qui est certainement très efficace, mais sur son utilisation militaire "régulière". Peut-on imaginer des guerres livrées à coup de lasers interposés comme dans des œuvres de science-fiction ? Certains en rêvent probablement. Pour ma part, je trouve cela irréaliste, surtout puisque nous ne nous retrouverons plus jamais dans une guerre de tranchées.
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe


Nombre de messages : 3518
Masculin Age : 31
Localisation : Paris

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyMer 10 Fév 2016 - 1:25

Je pense qu'il y a deux facettes à cette histoire quant à l'utilisation éventuelle de ces nouvelles technologies, et le fait qu'elles soient clairement surdimensionnées par rapport aux conflits actuels.

Facette 1 :
Ces technologies semblent clairement conçues (du moins pour les plus avancées) dans la perspective d'une guerre de haute intensité, c'est à dire entre deux puissances militaires aux armées d'un niveau comparable. Le futur bombardier américain, les armes à énergie dirigée embarquée, les futurs drones de combat : tout cela est conçu dans l'éventualité d'un éventuel conflit entre les Etats-Unis et la Chine, la Russie, ou à défaut une puissance régionale comme l'Iran.
Le fait qu'elles soient conçues dans ce but signifient qu'elles visent à permettre aux Etats-Unis d'être bien armés si un tel conflit venait à survenir (ça, c'est évident), mais aussi, comme tu le dis bien, qu'elles ont pour objectif de permettre aux Etats-Unis de conserver un niveau d'équipement qui dissuade de toute tentative de leur mener une guerre, ou de mener une guerre à l'un de leurs alliés proches. On l'oublie un peu, mais les armes nucléaires ne sont pas les seules armes de dissuasion. Toute armée a une portée potentiellement dissuasive en déterminant le calcul coût-avantage que fera un adversaire avant d'engager ses troupes, et ce d'autant plus que la dissuasion nucléaire peut se révéler inadéquate pour dissuader certains conflits.

Par exemple, la dissuasion nucléaire n'a pas empêché l'Argentine d'envahir en 1982 les Îles Malouines occupées par les Britanniques (car l'emploi d'une arme nucléaire était disproportionné face à une agression d'aussi faible ampleur), peu défendues, et dont l'Argentine avait alors jugé à tort que le Royaume-Uni ne tenterait pas de les reconquérir. En revanche, la présence permanente aujourd'hui de 4 avions de combat Typhoon, 1200 soldats, des missiles antiaériens Rapier, un patrouilleur et un destroyer ou une frégate est un élément dissuasif vis à vis des velléités de l'Argentine de reconquérir les îles.

Donc clairement, oui, beaucoup des armes dont on parle ici sont surdimensionnées par rapport au conflits actuels... Mais le fait que les conflits actuels sont ce qu'ils sont est en partie du au fait que ces armes surdimensionnées dissuadent de nombreux États de se faire la guerre.

Facette 2 :
Même surdimensionnées, certaines de ces armes peuvent toujours être utiles. Un bon exemple de ça, ce sont les hélicoptères furtifs utilisés lors de l'assaut contre Ben Laden : il s'agissait de deux prototypes jugés inutiles qui prenaient la poussière dans un hangar de la zone 51. Un jour, ils se sont révélés utiles pour une opération inattendue.

Et c'est le cas de beaucoup d'armements de pointe qui sont loin d'être inutiles dans les conflits modernes. Les bombes guidées par Laser ou GPS ou les missiles de croisières utilisés aujourd'hui contre Daech ont été conçues pour des guerres de haute intensité dans le but d'optimiser l'usage des munitions et de pouvoir les larguer d'une plus grande distance de sécurité par rapport à des défenses aériennes. Il se trouve qu'aujourd'hui, on apprécie leur précision. Elle n'est pas utile vis à vis de défenses aériennes de Daech inexistantes... En revanche, elles ont l'avantage de permettre de limiter les pertes civiles ce qui est très important militairement dans une guerre comme celle menée en Syrie et en Irak. De même pour les drones d'observation, initialement conçus pour donner des informations précises sur une armée adverse et qui permettent aujourd'hui de surveiller et suivre des mouvements au sol de terroristes à pied ou en voiture qu'un avion de reconnaissance ou un satellite plus ancien ne pourrait suivre ainsi.

Alors, c'est sûr que tout ne sera pas utile dans toutes les guerres, mais pouvoir détruire au Laser à 1km le moteur d'un hors-bord de pirates somaliens sera peut-être préférable au fait de les neutraliser par une rafale au canon de 20mm. La sophistication des armes les rend plus efficaces pour tuer, mais peut aussi les rendre plus efficaces pour éviter de tuer inutilement, chose de plus en plus importante aujourd'hui.



Enfin, comme tu le dis bien, tout cela ne résout pas toutes les questions : à l'horizon aujourd'hui envisageable, les armées auront toujours besoin de fantassins au sol en grand nombre pour mener leurs missions, et l'idée qu'un armement plus perfectionné permettra de faire mieux avec moins d'hommes est une illusion TRÈS dangereuse qu'ont longtemps entretenue nos responsables politiques en France... Donc à coût égal, sous fortes contraintes financières, investir dans ce genre d'aventures futuristes est bien moins utile que de disposer de troupes. C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles seuls les États-Unis, qui ont fait le choix historique de dépenser beaucoup d'argent, et ont encore une armée très nombreuse, s'engagent à ce point sur ce type de recherche de pointe.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham


Nombre de messages : 129
Masculin Age : 35

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyJeu 11 Fév 2016 - 13:25

Il ne faut pas oublier qu’il y a aussi pas mal de projets à l’étude/en train d’être adoptés pour l’infanterie. Comme c’est moins impressionnant, on en parle peut-être moins, mais cela pourrait aussi révolutionner l’emploi de l’infanterie et redonner aux soldats «occidentaux» un avantage technologique certain lors de conflits de basse intensités (type Nigeria, Syrie, …).

On se retrouverait alors avec des armées plus réduites (et oui ça coute vachement chère ces joujoux  mrgreen  ) centrée sur des groupes d’infanteries suréquipé/entrainé et des blindés/drones terrestres en support directe, avec des norias de drones/hélicoptères en support, où leurs extrême précision pourrait être appliquée (que ce soit contre un islamiste de Boko Haram armé d’une simple kalachnikov ou un autre soldat traditionnel). On est peut-être à la limite marquant l’avantage définitif du tout technologique contre les armées de masses ou les armées de «rebelles» résilients et ayant l’avantage du terrain. Ce qui nous rapprocherait de certains modèle d’armées présent dans des jeux futuristes/livres/…

Ce qui me fait penser à cela sont des innovations comme celle-ci :
- Le (bien connu) BigDog, créé par Boston Dynamics en 2008, qui permet de porter de l’équipement lourd, il a été testé en Afghanistan, mais je n’ai pas trouvé de résultats des tests.



- Le Dragon Runner, un robot d’observation créé en 2010, il est assez petit et léger (38X13 cm pour 9 kg) et est spécialement conçu pour atteindre les endroits inaccessibles ou dangereux, notamment dans des environnements urbains il peut ensuite envoyer toutes les images/informations qu’il capte à son opérateur. Il a déjà été utilisés avec succès en Afghanistan par l’armée anglaise pour détecter les engins explosifs.

Le renouveau de la technologie militaire Dragon10

- Le Samsung SGR-A1, un robot stationnaire équipe d’une mitraillette et d’un lance grenade. Il est capable de suivre des cibles multiples avec ses caméras (IR, …) et peut détecter une cible à 4 km et tirer à partir de 3,2 km (de jour). Le programme a débuté vers 2006 et ces robots sont actuellement installés par les sud-coréens pour garder leur frontière avec la Corée du nord. Il est toujours opéré à distance par un opérateur, mais il détecte/suit les menaces tout seul.

Le renouveau de la technologie militaire Samsun10

- Le Harvard’s exoskeleton prototype, un exosquelette actuellement testé par l’armée américaine. C’est un exosquelette léger et souple (basé sur des tissus intelligents) qui devrait aider les soldats à porter plus de poids et à marcher plus longtemps, sans les contraintes des exosquelettes rigides qu’on voit souvent (la vidéo ici est assez impressionnante)

Le renouveau de la technologie militaire Exosui10

Ce ne sont que quelques exemples, mais ils ont déjà tous été testés/utilisés en condition réelle (sauf l’exosquelette), et ont été conçus/déployés, il y a plus de 5 ans. Et de nombreux pays/entreprises bossent sur le sujet avec des projets concurrents. Quand on voit la vitesse à laquelle ces domaines progresses avec la miniaturisation, les voitures sans chauffeurs, les batteries longues durées, … On peut imaginer que d’ici quelques années des systèmes de ce genre deviendraient beaucoup plus puissants/fonctionnels et répandus (par contre seul les plus riches pourront se les offrir, cela pourrait aussi avoir des conséquences géo-politiques, comme la création d'une armée européenne pour survivre à cette nouvelle course à l'armement)
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe


Nombre de messages : 3518
Masculin Age : 31
Localisation : Paris

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyVen 12 Fév 2016 - 3:43

Je n'avais pas parlé de l'infanterie car je connais moins l'état des recherches, mais aussi car si les expérimentations continuent en laboratoire, les grands programmes structurants de "soldats du futur" ont soit déjà été mis en œuvre (Félin en France) sans changer grand chose, soit été abandonnés.

Après, je pense qu'il y a deux limites qui vont empêcher les nouvelles technologies de changer radicalement le combat d'infanterie à moyen terme (horizon 20-30 ans).

1° L'infanterie est largement utilisée pas seulement pour combattre, mais aussi pour mener des opérations de police dans lesquelles sa mission n'est pas de délivrer le feu mais d'assurer une présence pour permettre une sécurisation. L'exemple type, c'est l'opération Sangaris en ce moment en Centrafrique ou encore Licorne en Cote d'Ivoire il y a quelques années. Et l'Afghanistan était pour partie de la guerre, pour partie une opération de police. Or, pour ce type d'opérations, la nécessité du contact humain pour des raisons psychologiques, la nécessité de la présence humaine en raison de la variété potentielle de tâches à mener (vu qu'il ne s'agit que très rarement de faire feu) et du besoin de pouvoir apprécier précisément la situation et collecter du renseignement humain font que les humains sont difficilement remplaçables. D'ailleurs, avec la réduction du format des armées en France, de nombreux officiers notent que l'évolution technologique et les contraintes budgétaires ont conduit à limiter le personnel des armées alors que les technologies ne font aucune différence. Pour citer Michel Goya : "Pour sécuriser une ville d'un million d'habitants comme Bangui, 1000 soldats, quelle que soit leur technologie, ça ne suffit pas".
Évidemment, les armées se préparent aussi pour le combat de haute intensité entre deux États, mais étant donné qu'on peut s'attendre à ce que les opérations de contre-insurrection et de maintien de l'ordre restent nombreuses dans les prochaines décennies, et que la baisse des effectifs a atteint un niveau incompressible, il semble peu probable (en tout cas en Europe) qu'on voie émerger des technologies radicalement nouvelles dans l'infanterie. Au vu du coût élevé pour un bénéfice faible qu'elles apportent dans la plupart des situations.

2° Le second problème, il est juridique et éthique : la vraie rupture technologique qui permettra de remplacer (au moins en partie) des humains viendra de drones terrestres de combat autonomes. Or, même aujourd'hui, l'utilisation d'armement depuis des drones pilotés pose des problèmes éthiques à certaines armées. Je pense que dans le cas des drones aériens, ces problèmes seront rapidement balayés. En revanche, je crains que dans le cas de drones terrestres individuels, il reste longtemps impossible, voire compliqué de permettre à des drones, même pilotés, de combattre, surtout au milieu de populations.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham


Nombre de messages : 129
Masculin Age : 35

Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire EmptyDim 14 Fév 2016 - 18:11

Effectivement j'aurais du préciser ma pensée. Un noyaux d'hommes surentrainé/équipé ne pourra pas tenir le rôle de police qui est souvent demandé aux armées actuellement (sauf robotisation totale, mais on en est loin).

Cependant, si on regarde certain des conflits récents, tels les attaques à gaza, au Liban, ou le siège de Falloujah, on retrouve un type de combat ou des "rebelles" profitent d'un réseau urbain dense et aménagé avec des tunnels, pièges, ... pour entrainer des combattants occidentaux dans des engagement à courte portée où ils neutralisent un bonne partie de leurs avantages techniques (et certains soldats, notamment du hezbollah, ont un entrainement à ce type de combat équivalent aux combattants occidentaux).
Ce qui en résulte sont des combats de rue assez "meurtrier" pour les occidentaux (une centaine de morts pour les américains lors du siège de Falloujah), sans conter les pertes civiles "provoquées" par ce type de combat.

Si on compare avec la guerre du Vietnam, ou la SGM ce sont des pertes ridicules, mais vu que les populations occidentales ont perdu toute résilience militaire, même une centaine de mort devient un prix trop lourd à payer. Et dans cette configuration, un noyaux de troupes d'élites disposant d'un armement ultra-sophistiqué pourrait devenir une option intéressantes, en réussissant à diminuer les pertes militaires (alors que l'entrainement/l'équipement actuelle en est incapable)

Dans mon scénario (de béotien), on retrouverait un groupe de soldats devant sécurise un quartier. Ils pourrait alors commencer par envoyer des drones d'observation (IR, sonar, ...) pour cartographier les lieux, repérer les caches, les ennemis, ... Une fois cela fait, ils pourraient alors investir les lieux en étant aidé de drones armé (repérant et ciblant les cibles, mais le feux serait encore décidé par un opérateur humain) pour entrer en premier dans les endroits dangereux, déminer certains passages, ... Avec bien sur des drones patrouillant au dessus du quartier pour donner un appui feu directe (à courte ou moyenne portée).

Cela limiterait au maximum la nécessité de "contacte directe" entre les soldats et leurs ennemis et donc le risque de pertes (et peut-être aussi le risque de pertes civiles par une plus grande précisions des frappes)

Quant au problème morale de drone armés autonomes, je suis d'accord qu'il est en ce moment un obstacle à leur utilisation. C'est pourquoi je vois plutôt des drones armées dirigé par des opérateurs humains, comme ce qui se fait avec les drones américain actuels, dirigé depuis le Texas. Cependant, un changement pourrait être plus rapide que prévu, car on parle en ce moment beaucoup de l'introduction de drones qui pourrait tuer des être humains ... les voitures autonomes. Pour prendre un exemple éthique souvent donné, si un jeune garçon se jette devant une voitures, celle-ci devrait pouvoir décider si elle évite le garçon, mais rentrerait alors dans un poteaux ce qui tuerait son passager, ou si elle écrase le garçon et sauve son passager. Je suis d'accord qu'on est loin d'un drone armé autonome, mais cela pourrait être une porte d'entrée pour leur développement (même si je parle là de (très) long terme)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Le renouveau de la technologie militaire Empty
MessageSujet: Re: Le renouveau de la technologie militaire   Le renouveau de la technologie militaire Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le renouveau de la technologie militaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La technologie dans BSG
» La technologie dans Firefly
» [Mon projet] Magie & Technologie
» La technologie hyperspatiale dans Alien
» [SPOILER 10-20] La technologie Terrienne du futur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Aux avant-postes-
Sauter vers: