AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 par rapport au plasma des vaisseaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: par rapport au plasma des vaisseaux   Dim 25 Fév 2007 - 9:23

la série nous apprend que le plasma tiré par les différents vaisseaux extraterrestres est chargé énergétiquement dans des proportions équivalentes à plusieurs dizaines de mégatonnes. 200 pour le ha'tak, au moins le double pour la ruche et le O'Neill, on imagine à peine pour le vaisseau de croisade...

mais une question se pose: comment se fait-il que la matière elle-même d'un vaisseau puisse entrer en contact avec ce plasma sans que tout le vaisseau ne soit instantanément désintégré?

comment le ha'tak d'Horus, et celui de Ba'al, peuvent-ils dans un premier temps encaisser, bouclier
hors-tension, les charges de leurs assaillants?
comment le vaisseau Réplicateur peut-il ne pas se volatiliser au premier tir de O'Neill sur sa coque elle-même, à la sortie d'hyperespace?
comment le Daedalus peut-il exister encore après un seul tir de ruche sur lui, sans bouclier? plus encore quand la coque du Prométheus souffre de quelques tirs de planeurs comme on l'a vu...
Spoiler:
 
et puis, c'est pas tout à fait pareil, mais pourquoi tous les tirs de ruche sur le bouclier d'Atlantis ne provoquent-ils pas autant d'explosions nucléaires gigantesques, au lieu de s'y évaporer comme on le voit?

autre question: comment s'y prend-on pour charger un plasma à une certaine intensité? suffit-il de le chauffer? faut-il provoquer une réaction atomique dans ses molécules?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ienpk
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg


Nombre de messages : 654
Masculin Age : 29
Localisation : Nomade

MessageSujet: Re: par rapport au plasma des vaisseaux   Dim 25 Fév 2007 - 12:59

Cela m'étonnerai que les vaisseaux envoient toujours des tirs de plusieurs centaines de mégatonnes.
En général, ils doivent se contenter des frappes de quelques mégatonnes ou dizaines de mégatonnes.
C'est seulement pour le bombardement qu'ils déploieraient ce genre de puissance de feu.

Les vaisseaux ont une énergie globale qu'ils doivent répartir dans leurs armes, leurs boucliers, l'hyperespace, la propulsion subluminique, les détécteurs ou même simplement les équipements de vie. Pas question de tirer à tort et à travers à 200 MT.

On a bien vu que les vaisseaux pouvait moduler la puissance de leurs armes.

Citation :
comment le ha'tak d'Horus

Tu parles de celui d'Herru'ur, détruit par Apophis ?

Apophis a bien du voir qu'il n'avait pas de bouclier et qu'il était inutile de sortir 200 MT au tir.

Toute l'énergie de son vaisseau devait se trouver dans la propulsion et l'hyperespace pour pouvoir quitter rapidement le champ de mine, avec juste le strict minimum pour détruire ce Ha'tak tandis que se flotte avait toute son énergie dans ses boucliers pour ne pas être détruite par les mines qui ciblaient Apophis et ne pouvait donc pas tirer.

Citation :
celui de Ba'al

L'alliance lucienne ne voulait pas le détruire mais l'aborder. On n'envoie pas 200 MT sur un vaisseau que l'on veut capturer.

Citation :
comment le vaisseau Réplicateur peut-il ne pas se volatiliser au premier tir de O'Neill sur sa coque elle-même, à la sortie d'hyperespace?

Parce que les blocs, même sans bouclier commun demeure capable d'absorber l'énergie individuellement.

Citation :
comment le Daedalus peut-il exister encore après un seul tir de ruche sur lui, sans bouclier?

Les Wraiths ont un hyperespace laborieux et ils s'apprétaient à y entrer. Ils ne devaient pas y avoir beaucoup d'énergie dans leurs armes.

Citation :
c'est pas tout à fait pareil, mais pourquoi tous les tirs de ruche sur le bouclier d'Atlantis ne provoquent-ils pas autant d'explosions nucléaires gigantesques, au lieu de s'y évaporer comme on le voit?

Parce que le bouclier absorbe toute l'énergie du tir et il n'en reste qu'un gaz bien froid (si le matériau utilisé pour les plasma est un gaz, sinon, c'est liquide ou solide).

Citation :
comment s'y prend-on pour charger un plasma à une certaine intensité? suffit-il de le chauffer? faut-il provoquer une réaction atomique dans ses molécules?

Une charge à plasma, c'est comme un boulet de canon, sauf que c'est beaucoup plus chaud et beaucoup plus rapide.

Les énergies d'une charge à plasma sont principalement l'énergie cinétique et l'énergie thermique.
Pour augmenter son énergie, on peut le chauffer et/ou l'accélérer.

Et puis, si on le chauffe suffisamment, on déclenche des réactions nucléaires dans le plasma mais pas besoin d'en arriver là pour en faire une charge de 200 MT.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 37

MessageSujet: Re: par rapport au plasma des vaisseaux   Dim 25 Fév 2007 - 14:56

Citation :
mais une question se pose: comment se fait-il que la matière elle-même d'un vaisseau puisse entrer en contact avec ce plasma sans que tout le vaisseau ne soit instantanément désintégré?

Le plasma n'a qu'une incidence relative sur la matière, il suffit d'avoir des matèriaux composites stratifiés pour que ça suffisent.
Théoriquement en faisant appel a un polymère nanostructuré par couche successive, on peut tres bien faire un blindage resistant au plasma de bombe nucléaire tactique (au taf un tel materiau permet de resister a un tir de canon sonique (abus de langage^^ en fait canon a gaz a 2 étages a hypervitesse) assez facilement).

La premiere couche (ou les premieres) encaissant le choc thermique en se désagregeant ce qui permet de garder la nanostructure de la seconde et les suivantes intactes (et subissant seulement la propagation de la force mécanique que le matériau encaisse relativement facilement).

Le problème en fait se pose pour les vaisseaux terriens, il est logiquement impossible qu'ils aient une technologie de supertructures aussi avancées.
Autant les hataks et o'neill c'est compréhensible...bien que les fiches et meme la serie nous sort un systeme de blindages archaiques meme il y a 30 ans.
Pour les anciens c'est normal, a priori il maitrise parfaitement les matèriaux nanostructurés et autres physique de la matière donc pas de problème.

Sinon pour les ruches et bien techniquement on peut comparer ça un a enorme insecte et là logiquement meme nos bombes atomiques ne devraient pas vraiment endommager la super structure (ce qui est d'ailleurs montré vu que meme de plein fouet une arme nucléaire ne fait que des dommages relatifs).
Techniquement un scarabée avec son exosquelette de la taille d'un char d'assaut aurait un blindage grandement supèrieur a ce char....alors pense a un truc de 4 km (sachant que les chars actuels sont capables de protéger leurs occupants du plasma d'une bombe nucléaire tactique)

Citation :
et puis, c'est pas tout à fait pareil, mais pourquoi tous les tirs de ruche sur le bouclier d'Atlantis ne provoquent-ils pas autant d'explosions nucléaires gigantesques, au lieu de s'y évaporer comme on le voit?
Parce qu'il n'y a pas de reaction de fission puis de fusion (ou fission-fusion-fission)comme dans nos cheres bombes H.
Le plasma est deja la resultante d'un procédé qui se fait dans l'arme et le plasma est délivré tel quel.
Il n'y a donc pas d'effet de souffle et d'explosions. Hormis les effets de l'impact sur la cible (ce qui est peu important en comparaison a une arme nucléaire de meme puissance).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: par rapport au plasma des vaisseaux   Dim 4 Mar 2007 - 22:22

merci à vous deux, c'est déjà plus cohérent dans mon esprit Heureux

Citation :
Les Wraiths ont un hyperespace laborieux et ils s'apprétaient à y entrer. Ils ne devaient pas y avoir beaucoup d'énergie dans leurs armes.
tout de même, passer d'une charge qui doit équivaloir à deux tirs de al'kesh à une charge de 300 ou 400 mégatonnes, l'une de celles qui vident le bouclier atlante, c'est difficile à accepter... Triste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallonigher
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 407
Masculin Age : 26
Localisation : Arrakis

MessageSujet: Re: par rapport au plasma des vaisseaux   Jeu 25 Nov 2010 - 18:03

Ouai, je vois ce que tu veux dire.

Il se peut aussi que les armes à plasma wraiths ( de leurs vaisseaux ) soient plus spécialisées à la destruction des boucliers lantiens, comme pour la structure de leurs vaisseaux face aux drones. Mais ce n'est qu'une hypothèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: par rapport au plasma des vaisseaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
par rapport au plasma des vaisseaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit rapport de bataille entre amis Mordor VS Numenor (SDA)
» QUID DU FAMEUX RAPPORT DE MUGALU ???
» COPIES DU RAPPORT LUTUNDULA
» mise en ligne de la documentation (rapport d'intervention)
» [TOPIC UNIQUE] Rapport de test - déclaration de BUG #Android

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Stargate :: En Général :: Univers-
Sauter vers: