AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le Journal de Daniel Jackson

Aller en bas 
AuteurMessage
Anubis l'ancien
Blob Verdâtre
Blob Verdâtre
Anubis l'ancien

Nombre de messages : 15
Masculin Age : 27
Localisation : France

Le Journal de Daniel Jackson Empty
MessageSujet: Le Journal de Daniel Jackson   Le Journal de Daniel Jackson EmptyDim 4 Fév 2007 - 21:44

Préface


Cette fanfiction aura pour but de reproduire le journal qu’aurait tenu le célèbre Daniel Jackson au cours de son aventure, de ses expériences ; j’essaierai de rester un minimum conforme à la réalité des faits, mais je me laisserai des libertés concernant ses sentiments, ses émotions : bien sûr, celles exprimées ici n’engagent que moi, et je n’ai en aucun cas la prétention de croire, ou même d’espérer qu’elles seraient fidèles à la réalité.

Dans un souci de respect de la chronologie, aucune date précise n’apparaîtra : ce serait trop approximatif ; j’établirai des correspondances avec les épisodes, bien que je n’assure pas qu’ils seront tous traités : certains trop superflus et inintéressants (toujours selon moi) pourraient ne pas être abordés.

Je n’ai plus maintenant qu’à vous souhaiter une bonne lecture, et à vous remercier pour l’intérêt que vous portez à cette fanfiction.

Merci, l’auteur.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Le Journal de Daniel Jackson



Peu après les événements du pilote « Enfants des Dieux »…

C’est ainsi que je me suis décidé à la tenue d’un journal, dans lequel je pourrai trouver refuge, exposer mes opinions et relater mes vécus ; si je n’ai pas entrepris ceci par le passé, c’est avant tout parce qu’il n’y avait rien à raconter : seules, mes recherches et aventures d’archéologue étaient bien minables comparé à ce que je suis en train de vivre, car peu de gens ont la chance de connaître la vérité, de voir ou d’imaginer ne serait-ce qu’un fragment de ce que j’ai vécu aujourd’hui.

J’ai toujours eu mes propres convictions concernant les pyramides d’Egypte : de tous temps, je n’ai reçu que critiques, vociférations démontant, pamphlets et rabais de la part de mes semblables. Pourtant, il y a peu, la confirmation de toutes mes théories les plus folles m’est tombée sur la tête telle un jet de lumière qui vient vous libérer des doutes qui entravaient encore votre esprit : tout ce en quoi je croyais était juste, et la réalité allait même au-delà.

Il y a quelques heures, j’ai observé des événements indescriptibles, tellement incroyables et incompréhensibles ; je semblais sortir d’un cauchemar : les êtres que j’ai découvert là-bas, après avoir traversé des années lumières, étaient autant cruels que belliqueux, indicibles.

Ainsi, je me retrouvais en face des pharaons de l’ancienne Egypte, ceux-là mêmes qui possédaient les imposantes et mystérieuses pyramides ; et voilà que je découvrais le véritable nom, et la véritable nature de ces maîtres incontestés, de ces fameux « dieux » qui n’en étaient pas plus que j’en suis un moi-même : les Goa’ulds, parasites prétentieux et s’étant autoproclamés dieux incontestés de l’Univers, assouvissant le peuple des Jaffas qui les servaient depuis la nuit des temps, et qui imaginaient, pour certains du moins, vénérer des êtres en tous points divins.
Bien heureusement, il semble que je sois entouré de personnes plus que compétentes dans l’équipe qui m’a été assigné, c’est-à-dire SG1 : le colonel Jack O’neill, officier retraité, et ayant accepté cet place simplement dans l’espoir d’y trouver la mort en chemin, mais juste et leader-né, ainsi que Samantha Carter, éminente expert en astrophysique, soldat engagé et redoutable, mais aussi femme compréhensive et sensible.

Mais je n’écrirais pas ces lignes si quelqu’un n’était pas intervenu, en nous sauvant d’une fin proche : il lui aura fallu un courage démesuré pour affronter ses démons intérieurs et ses maîtres de toujours ; Teal’c, Prima d’Apophis, du seigneur qui nous détenait prisonniers, Goa’uld sans pitié et sans valeurs morales, et qui avait dû faire bien des victimes pour sa lutte assoiffée de pouvoir - ce qui était apparemment le cas de la plupart de ses congénères.

Ce Jaffa (je parle de Teal’c) a souhaité nous aider dans notre combat contre ce nouveau et terrible adversaire, et, en même temps, conquérir la Liberté bien méritée de son peuple, qui a déjà trop souffert de l’esclavage de ces monstres, qui ont été jusqu’à se servir de leurs sous-fifres comme incubateurs vivants pour leurs larves, ces immondices.

A cette heure, et par mesure de sécurité, notre Général, monsieur Hammond (homme exemple de droiture et d’honneur), a préféré le maintenir en détention - j’espère qu’elle sera de courte durée.

D’ailleurs, il est venu pour moi le moment de prendre congé, et un repos qui, je l’espère, sera apaisant, à moins qu’il ne soit hanté d’images effroyables de mort et de destruction, mais je n’ose y songer.

Ecrire ces lignes m’a en quelques sortes libéré d’un poids énorme, je pense que je réitérerai ce geste par le futur…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash
Mutant Commun
Mutant Commun
Nash

Nombre de messages : 80
Masculin Age : 29
Localisation : Va écrire ta fanfic plutôt... (ou va voir sur Venus si j'y suis)

Le Journal de Daniel Jackson Empty
MessageSujet: Re: Le Journal de Daniel Jackson   Le Journal de Daniel Jackson EmptyMer 5 Jan 2011 - 1:23

Tu fais le journal intime d'une sommité, le docteur Daniel Jackson... alors ton oeuvre doit être à la hauteur de l'engin que tu manies, alors que sait-on sur notre petit Dani :

=> C'est un bon gars
=> Il est gentil
=> Il a une connaissance de l'histoire astronomique
=> Il est déterminé
=> Il est courageux
=> Renfermé
=> J'en passe et des meilleurs

Tout ça doit se sentir dans ton oeuvre, je le répète tu t'attaque à une sommité dans son genre ! Quand Jackson parle c'est toujours pertinent, c'est toujours fort, c'est toujours censé, c'est toujours puissant quoi... par exemple il ne dirait pas ça :

Citation :
je pourrai trouver refuge, exposer mes opinions et relater mes vécus

Trouver refuge ou ?
Les Goal'd ont pris sa femme ! Il a les crocs notre petit Dani, il veut bouffer du Goal'd, il veut faire partie de SG1, il supplie le général Hammond pour faire partie de SG1. Ou est le refuche la dedans ? La je pense que tu dois utiliser un vocabulaire presque semi-guerrière, on doit retrouver sa volonté à toute épreuve. Mais ce n'est que mon point de vue tu es libre l'ami Heureux

Citation :
mes recherches et aventures d’archéologue étaient bien minables comparé à ce que je suis en train de vivre

Ce n'est passage n'est pas cohérent vu qu'il a vécu pour ces recherches et que maintenant il les vit, faut que tu fasse autre chose quoi je ne sais pas c'est ton oeuvre :s

Citation :
a confirmation de toutes mes théories les plus folles
et
Citation :
libérer des doutes

Dani ne connait point la follie, ni le doute il sait tout ! Enfin pas tout mais tu vois ce que je veux dire ^^

Citation :
Bien heureusement, il semble que je sois entouré de personnes plus que compétentes dans l’équipe qui m’a été assigné, c’est-à-dire SG1 : le colonel Jack O’neill, officier retraité, et ayant accepté cet place simplement dans l’espoir d’y trouver la mort en chemin, mais juste et leader-né, ainsi que Samantha Carter, éminente expert en astrophysique, soldat engagé et redoutable, mais aussi femme compréhensive et sensible.

Mais je n’écrirais pas ces lignes si quelqu’un n’était pas intervenu, en nous sauvant d’une fin proche : il lui aura fallu un courage démesuré pour affronter ses démons intérieurs et ses maîtres de toujours ; Teal’c, Prima d’Apophis, du seigneur qui nous détenait prisonniers, Goa’uld sans pitié et sans valeurs morales, et qui avait dû faire bien des victimes pour sa lutte assoiffée de pouvoir - ce qui était apparemment le cas de la plupart de ses congénères.

Ce Jaffa (je parle de Teal’c) a souhaité nous aider dans notre combat contre ce nouveau et terrible adversaire, et, en même temps, conquérir la Liberté bien méritée de son peuple, qui a déjà trop souffert de l’esclavage de ces monstres, qui ont été jusqu’à se servir de leurs sous-fifres comme incubateurs vivants pour leurs larves, ces immondices.

A cette heure, et par mesure de sécurité, notre Général, monsieur Hammond (homme exemple de droiture et d’honneur), a préféré le maintenir en détention - j’espère qu’elle sera de courte durée.

Trooooooooooooop descriptif soit plus fluide transmet les infos plus subtilement (enfin je trouve ^^)

J'espère que je t'ai ne serait-ce qu'un peu aider dans ton oeuvre et que mon analyse te sera pertinente pour l'avenir. Moi aussi je fais une fanfic sur Stargate mais j'ai encore beeeeeeeeeaaucoup de travail à faire avant de publier quoique ce soit. Donc tu vois on en est tous là ^^

Je t'en courage et fais nous une oeuvre digne du Docteur Daniel Jackson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Journal de Daniel Jackson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Journal de Daniel Jackson
» Journal d'un corps, Daniel Pennac
» journal de campagne d'une armée de cadian dans la boue
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» Apicitou de Daniel Sebban

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Stargate :: Vos créations :: Créations Stargate-
Sauter vers: