AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Shadowrun Hong Kong [Jeu vidéo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2756
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Shadowrun Hong Kong [Jeu vidéo]   Lun 20 Aoû 2018 - 16:47



Développeur : Harebrained Schemes
Editeur : Harebrained Schemes
Directeurs : Mitch Gitelman, Mike McCain
Producteur : Chris Klimecky
Concepteur : Trevor King-Yost
Programmeur : Garret Jacobson
Artistes : Mike McCain, Chris Rogers
Ecrivain : Andrew McIntosh
Compositeur : Jon Everist
Franchise : Shadowrun (jeu de rôle sur table publié par FASA en 1989)
Moteur graphique : Unity
Date de sortie en France : 20 août 2015
Gameplay : RPG d'action en vue isométrique
Genre : Cyberpunk-Fantasy
Plateformes : Windows, OS X, Linux

Hong Kong, 2056. Deux hommes adoptés par un homme nommé Raymond Black sont rappelés par celui-ci dans la ville chinoise via un message mystérieux. Mais à leur arrivée sur place personne ne se présente au rendez-vous et ils échappent de peu à un assassinat tandis qu'une mystérieuse conspiration se met en œuvre pour tenter de les faire éliminer par la police. Forcés de se réfugier dans les bas-fonds de la ville, ils y rencontrent une chef de triade, Kindly Cheng, susceptible de les aider en échange de leurs services. Mais tandis qu'ils œuvrent pour découvrir la vérité, les personnages sont pris d'étranges cauchemars étonnamment similaires.




_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2756
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Shadowrun Hong Kong [Jeu vidéo]   Mar 21 Aoû 2018 - 0:47

Shadowrun : Hong Kong est dans la même veine que le très bon Shadowrun : Dragonfall. Sauf qu'après Seattle puis Berlin, on découvre la ville de... Hong Kong, évidemment. Et ce nouveau décor est particulièrement réussi : à la différence de Seattle et Berlin qui partageaient la même architecture cyberpunk un peu générique, Hong Kong bénéficie d'un traitement spécifique qui fait ressortir son architecture et son esthétique urbaine si particulière et notamment ses fameuses enseignes à néons omniprésentes. La musique change également de tonalité, contribuant à l'atmosphère de ce jeu se déroulant quasi-exclusivement de nuit.

Le gameplay est quasiment identique à celui de Dragonfall à quelques nuances près liées aux nouveaux personnages qui ont des points forts différents, et à quelques nouveautés éparses. Mais une des spécificités de ce troisième épisode, c'est la possibilité bien plus courante de pouvoir éviter le combat. Certes, celui-ci va parfois se révéler inévitable, mais nombreuses sont les missions où un personnage correctement préparé (notamment avec la dose de charisme nécessaire et la connaissance de certaines "étiquettes" professionnelles) va pouvoir agir dans la discrétion. J'ai beaucoup aimé cette nouvelle orientation qui permet également de donner aux combats plus d'impact dramatique : lorsqu'il y en a moins souvent et qu'on peut les éviter, choisir d'ouvrir le feu devient une décision et plus seulement un réflexe.

L'histoire, ensuite, commence plutôt bien, en suivant deux personnages qui ne sont initialement pas des shadowrunners (mais au contraire des policiers) et qui se retrouvent obligés de le devenir par la force des choses. Les deux premières heures du jeu sont ainsi plutôt stimulantes et exaltantes. En revanche, l'aventure pêche ensuite par un manque de cohérence : un peu comme dans une petite partie de Dragonfall, on se retrouve à réaliser diverses missions sans rapport avec la trame principale pour la faire avancer. Alors certes, ces missions sont assez différentes les unes des autres et plutôt originales, mais ce détachement avec l'histoire principale est dommage car il lui fait perdre de l'impact et donne au jeu un manque de cohérence. Cela permet de découvrir l'univers Shadowrun à Hong Kong, mais on perd de vue ce qui devrait être au centre de l'histoire, et celle-ci se retrouve un peu brève et simpliste, à la différence de Dragonfall qui s'était révélée un poil plus tortueuse.

Dans l'ensemble, c'est un très bon jeu, dans la parfaite continuité du précédent épisode. Mais comme s'en sont fort justement rendu compte les développeurs, c'est aussi la fin d'un cycle. Au bout de ces trois jeux, on a pu découvrir différents pans très intéressants de l'univers Shadowrun, et exploiter jusqu'au bout un certain gameplay en suivant des histoires vraiment réussies et intéressantes. Cependant, s'il doit y avoir un prochain Shadowrun un jour, on sera en droit d'attendre un jeu plus ambitieux et innovant que ces trois épisodes qui ont permis de faire le tour de ce que cette conception avait à proposer et dont la structure commence à se répéter.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Shadowrun Hong Kong [Jeu vidéo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Magasin Hong Kong
» Problème Lien entre hong kong et Chronopost
» hong kong ( teritoire de chine )
» Hong Kong, copie de Zylmex 1/60 / DS HK Studebaker 1/32
» Exposition Iron Man Hot Toys CollARTible à Hong Kong

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: