AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion
anipassion.com
Partagez
 

 Doctor Who Saison 11 : Discussion générale

Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3128
Masculin Age : 28
Localisation : Paris

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 19 Juil 2018 - 22:58

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Doctor11

Showrunner : Chris Chibnall
Producteurs délégués : Matt Strevens, Chris Chibnall, Sam Hoyle

Diffuseur original : BBC One
Première diffusion : 7 octobre 2018


Casting :

Jodie Whittaker : Le Docteur
Tosin Cole : Ryan Sinclair
Mandip Gill : Yasmin Khan
Bradley Walsh : Graham O'Brien


Teaser :



Trailer :





Après avoir diffusé un premier teaser il y a quelques jours, la BBC vient de dévoiler sur Internet le premier trailer de la Saison 11 de Doctor Who, qui doit être diffusée cette année.

_________________
Stargate Earthling Fleet


Dernière édition par Artheval_Pe le Jeu 14 Nov 2019 - 2:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Rangil

Nombre de messages : 1092
Masculin Age : 29
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 26 Juil 2018 - 23:23

On reste toujours dans les teaser-trailers qui n'en montrent pas énormément. Jodie Whittaker a l'air convaincante en Docteur, mais ça n'a jamais été ma véritable inquiétude : j'attends toujours de voir ce que vaut Chibnall au scénario.
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3128
Masculin Age : 28
Localisation : Paris

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptySam 8 Sep 2018 - 21:34

BBC One a révélé que la saison 11 de Docteur Who sera diffusée à partir du dimanche 7 octobre 2018. A cette occasion, un nouveau court teaser a été révélé :


_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3128
Masculin Age : 28
Localisation : Paris

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 20 Sep 2018 - 23:58

Après avoir révélé que la saison 11 serait diffusée dès le 7 octobre 2018 sur BBC One, la chaine britannique a dévoilé aujourd'hui une vraie bande-annonce complète, qui est plutôt excitante :


En outre, quelques nouvelles images ont été révélées sur Twitter par la production. Un des commentaires laisse d'ailleurs penser que la série se déroulera (au moins pour un épisode) à Sheffield, dans le sud de l'Angleterre, ce qui est une nouveauté pour Doctor Who qui était jusqu'ici très centrée sur Londres.



Doctor Who Saison 11 : Discussion générale DndKIRJW4AAUN9i

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale DndKRIGWsAAz78V

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyLun 26 Nov 2018 - 16:40

Tiens personne ne suit la nouvelle saison de doctor who ?
Je l’ai commencé la semaine dernière et je suis actuellement à l’épisode 6. Pour le moment j’aime bien.

Dans les points positifs:
- Jodie withacker est juste énorme dans le rôle, je la trouve au niveau de David Tennant avec ce brin de folie qui fait le charme du docteur. Elle confirme qu’elle est une actrice formidable. (et ça change énormément de broadchurch mrgreen )

- J’avais un peu peur de l’équipe de compagnons multi-colores. Avec 3 compagnons couvrant tout le spectre (une asiatique musulmane, un noire handicapé léger (avec des problèmes de coordination) et un vieux blanc, il manque un inuit shintoïste et on a tout Heureux ) j’avais peur que cela fasse too much. Mais au finale l’équipe s’intègre bien avec le docteur (je trouve juste Ryan un peu en retrait pour l’instant, je trouve l’acteur moins bon alors que yaz et graham sont juste excellent)

- les épisodes changent un peu, ils sont plus ''politiques’’. On a par exemple un épisode sur Rosa Parks et un autre sur la séparation (sanglante) entre Inde et Pakistan en 47. Cela ne sert que de contexte à des épisodes whosiens avec des aliens et des sonic screwdriver sauvant le monde. Donc on a des épisodes habituels mais avec plus de contexte, ce que je trouve intéressant. Après ce n’est pas toujours très bien amené, à voir comment cela évolue.

- Je trouve que Chibnall prête plus attention aux caractères des compagnons du docteurs. Ici on a 3 compagnons et on a quand même l’impression de les connaître mieux que certains compagnons qui ont eut une ou plusieurs saisons dédiés. Cela renforce un peu notre lien à la série.

Dans les points négatifs:
- On sent que la série se cherche encore un peu avec des épisodes un peu inégaux. Mais je suis curieux de voir comment cela va évoluer.

- la série est peut-être un peu moins péchue et rythmée. Lé début de Math Smith était par exemple un exemple du genre, avec un épisode rythmé, léché et des dialogues bien amené. On est parfois un peu plus "plan-plan’’ ici.


Au final, je suis pas mal fan de cette nouvelle mouture, la nouvelle direction est intéressante et les acteurs sont bon mais je trouve que Chibnall doit encore nous convaincre totalement.
Revenir en haut Aller en bas
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Rangil

Nombre de messages : 1092
Masculin Age : 29
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyMar 27 Nov 2018 - 20:21

C'est vrai que le sujet n'a pas été très discuté ici !

Cette nouvelle saison est... particulière. Globalement, je suis assez d'accord avec toi.

Dans les points positifs, la cinématographie est vraiment très travaillée et maîtrisée, Jodie Whittaker est très convaincante dans son rôle et le travail effectué sur les personnages secondaires est généralement remarquable.

Personnellement, je n'accroche pas des masses aux nouveaux compagnons. On s'y fait doucement, et je ne trouve pas qu'ils sont mal définis comme pouvait l'être Clara à ses débuts, mais je ne leur trouve pas d'alchimie particulière à l'écran et ils sont trop souvent un peu transparents à mon goût.

Là où le bât blesse particulièrement à mon sens, c'est au niveau du scénario. Doctor Who a toujours été une série inégale, mais elle a toujours su nous proposer de beaux morceaux de bravoure et se montrer très inventive. Je trouve cette saison assez fade. C'est une bonne idée de vouloir faire des épisodes politisés, mais il leur manque une analyse spécialement fine/originale/émouvante (sauf dans le cas de l'épisode des démons de Punjab, une jolie pépite dans cette saison à mon sens). Les intentions sont bonnes, mais ça ne suffit pas à combler 50 min d'épisode...

Et si Jodie Whittaker est une actrice convaincante, ce que Chibnall a fait du Docteur ne me parle pas beaucoup pour l'instant. Thirteen me semble très effacée, elle se contente généralement d'être une témoin passive de l'intrigue, qui se résout souvent toute seule sans son aide. Jusque-là, l'épique était une constante dans Doctor Who, qui manque furieusement à cette nouvelle saison.

Bref, je reste mitigé. La série n'est pas mauvaise, loin de là, mais elle manque vraiment d'ambition scénaristique. C'était une très mauvaise idée de faire de Chibnall le scénariste de plus de la moitié des épisodes de cette saison, alors que tout le monde avait déjà des réserves quant à ses scénarios sur les saisons précédentes.
Revenir en haut Aller en bas
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
Daehan

Nombre de messages : 2774
Féminin Age : 100

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 29 Nov 2018 - 9:34

Globalement, je fais parti des déçus.
Je trouve que Jodie Whittaker surjoue beaucoup trop et me sort de l'épisode à chaque fois. De plus, c'est un personnage qui ne sert pas à grand chose (plus témoin qu'acteur de l'intrigue), ça n'aide pas à y voir un Docteur. Elle aurait pu être un compagnon convenable par contre (du moins pour cette saison). Idem pour les compagnons actuels d'ailleurs. Tous les personnages jusqu'ici (même Martha) étaient plus actifs/utiles dans la série.

On dirait que Chibnall a voulu réunir un large panel de public. Ne manque plus qu'un ado inuit shintoïste pour le jackpot (pour compléter la remarque de walsingham). Sauf que ça ne fonctionne pas. Si c'est pour avoir des personnages aussi inutiles, autant ne pas en avoir.

Pour les épisodes, l'idée de départ sont toujours bonne, le côté politique n'est pas mauvais mais c'est très mal écrit. On dirait plus une série "leçon de morale" que tout autre chose. Rien d'épique, les scènes d'actions inexistantes...

En bref, que du négatif en ce qui me concerne. Je continue de regarder avec l'espoir de voir une évolution mais sans réel conviction.


A noter qu'il y a déjà des rumeurs de départ de Chibnall pour raisons de conflits avec la chaine. Et Whittaker pourrait le suivre par solidarité/amitié (ce qui me conforte dans l'idée qu'elle a été choisi par piston pour le rôle) ou à cause d'un emploi du temps chaotique (ce que critique Chibnall et confirmant sa solidarité/amitié avec lui).
J'espère que ça va se confirmer et que le prochain Docteur sera chinois ou japonais (quitte à changer autant prendre une origine totalement inattendue).
Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 29 Nov 2018 - 16:05

J’ai vu les épisodes 7 et 8 hier, et je retrouve un peu les même problèmes.

On a un épisode voulant critiquer les grosses entreprises tech type amazone et la robotisation à outrance et un autre avec une chasse à la sorcière, le docteur étant pris pour une sorcière (comme rappelé dans l’épisode, on fait le lien avec la citation d’arthur C Clarke ‘’une technologie avancée n’est pas distinguable de la magie’’ ce que je trouve brillant).

Dans les deux cas, l’idée de base est intéressantes mais mon dieux que cela manque de rythme et de retournements, l’histoire est trop linéaire et la résolution trop simple. De plus le docteur tue quelqu’un ‘’’gratuitement’, ce qui m’a un peu choqué.



Je suis aussi en train de me demander si le nombre de compagnons ne dessert pas la série si manié par des scénaristes moins “doués/inspirés” comme pour ces épisodes. Dans l’épisode sur le Pakistan/Inde, Yaz est mise en valeur et les autres compagnons, bien que présent, sont habilement mis en retrait, ce qui permet de renforcer le personnage de Yaz et de lui construire sa back-story.

Dans l’épisode sur “amazone”, Ryan aurait put être bien plus développé, Il mentionne à un moment qu’il s’intègre parfaitement dans l’entreprise car il a déjà travaillé à la chaîne dans une usine et que tous ces jobs se ressemblent. Cela aurait put être l’occasion de faire connaissance avec son passé d’orphelin handicapé survivant de petits boulots. Si bien traité, il y a de la matière pour faire chialer mrgreen et en plus cela aurait renforcé l’épisode en abordant le coté déshumanisant de ce genre de travail (parce que je suis désolé, mais la robotisation des centre logistique et la disparition des boulot de ce genre c’est une bonne chose. Là le happy end c’est que des robots vont être remplacé par des humains pour emballer des objets … vive le future). Mais au lieu de cela on a trois phrases qui y font références puis l’histoire est éclatée entre tous les compagnons et cela n’apporte pas grand chose.

Résultat, à l’épisode 8, on ne connaît pas grand choses des compagnons (juste un peu yaz). Cela m’inquiète un peu.


Bref on semble tous être d'accord sur une certaine baisse de qualité (on lance une pétition pour mettre Neil Gaiman au commande si Chibnall s'en va ?  very happy )




Je suis assez surpris car Chibnall était bon sur torchwood (mais il était vachement encadré par T. Davis) et Broadchurch a été une claque cinématographique (enfin, surtout la saison 1, mais le reste tiens la route). Donc je ne vois pas d’où viens cette baisse de régime.

Pour Jodie Whittacker, par contre, je ne te rejoins pas Daehan, certes il y a un coté sur-joué, mais cela fait partie du job. Tennant et Smith surjouaient aussi. Et pour le coup, Whittacker et Tennant ont un jeux que je trouve assez similaire et approprié au rôle.
Revenir en haut Aller en bas
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
Daehan

Nombre de messages : 2774
Féminin Age : 100

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 29 Nov 2018 - 20:15

walsingham a écrit:
De plus le docteur tue quelqu’un ‘’’gratuitement’, ce qui m’a un peu choqué.
Qui entre en total contradiction avec l'épisode sur les araignés : le "fake-trump" tue l'araignée agonisante. Mais la Docteur trouvait plus humain de la laisser mourir en s'étouffant et agonisant durant des heures.


Citation :
Je suis aussi en train de me demander si le nombre de compagnons ne dessert pas la série si manié par des scénaristes moins “doués/inspirés” comme pour ces épisodes. Dans l’épisode sur le Pakistan/Inde, Yaz est mise en valeur et les autres compagnons, bien que présent, sont habilement mis en retrait, ce qui permet de renforcer le personnage de Yaz et de lui construire sa back-story.
Même pas sûr que Yaz était mise en valeur, c'était plutôt sa grand-mère qui était l'héroine. Yaz n'était là que pour les amener à rester sur place.



Citation :
Pour Jodie Whittacker, par contre, je ne te rejoins pas Daehan, certes il y a un coté sur-joué, mais cela fait partie du job. Tennant et Smith surjouaient aussi. Et pour le coup, Whittacker et Tennant ont un jeux que je trouve assez similaire et approprié au rôle.
Je n'ai pas eu cette impression avec Tennant ou Smith. Ou alors, c'était mieux adapté à leur personnage de génie quand 13 semble toujours à côté de la plaque avec un QI moins développé (le Docteur est tout de même un génie). Ce qui en fait juste un personnage excentrique.
Quelqu'un a fait la remarque de Whittaker imitant Tennant. Oui, c'est pas faux, mais ça ne colle pas avec elle. Chaque régénération amène un docteur totalement différent, pas une imitation des précédents. Elle ne s'est pas appropriée le personnage à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1441
Masculin Age : 39

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyLun 28 Jan 2019 - 9:48

Vu l'effondrement des audiences de cette saison de DW (qui a d'ailleurs provoqué des remous envers le show runner et l'actrice principale), le désastre sorry l'impression est partagée par la plupart des téléspectateurs.

En fait, la catastrophe était annoncée. Toute la partie protéiforme du féminisme sociétale avait vociféré au génie, au progrès et autres stupidités. Au premier épisode, c'était devenu mieux que Smith et Tenant réunis. Sauf que la suite on la connait et là pour les médias ce fut silence radio. Les audiences plongèrent inlassablement à chaque pierre posée de "politiquement correct".
Ce n'est pas seulement le jeu de l'actrice qui est en question mais de tout l'environnement scénaristique dont il est tributaire...
Comme vu dans un commentaire anglophone : "With each episode getting worse than the one before".
C'est exactement l'impression que cela m'a donné. Au lieu de faire du DW, de la SF où le scénario passe avant les considérations idéologiques présentes, nous avons eu le contraire avec des fadaises idéologiques prenant largement le pas sur la qualité et la construction de l'intrigue. Résultat des courses en audience avec des chiffres ridicules pour une telle série.

PS : Je sais que je ne regarderai pas la prochaine saison. Je n'ai pas le temps à perdre pour ce genre de massacre.
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3128
Masculin Age : 28
Localisation : Paris

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyLun 28 Jan 2019 - 21:19

[Précision : je n'ai pas vu cette saison de Doctor Who d'où une partie de mon ignorance].

A quoi est-ce que tu fais référence quand tu parles de "SF où le scénario passe avant les considérations idéologiques" ?
Des débuts de la SF chez H.G. Wells jusqu'à aujourd'hui, le genre a quasiment toujours été porteur de considérations idéologiques. C'est d'ailleurs une partie de son intérêt : stimuler l'intellect quant aux ramifications politiques des évolutions futures de nos sociétés (qu'elles soient dues à des évolutions techniques, sociales, etc.). Star Trek, Babylon 5, de même que la majorité de la littérature SF (hors romans Young-adult) sont fermement porteurs de considérations idéologiques.

Qu'est-ce qui cloche ici, finalement ? La mauvaise coordination entre le déroulement d'une intrigue et le propos qu'elle porte ? Le caractère caricatural du propos politique ou de sa présentation dans le format des épisodes ? Qu'est-ce qui fait que d'après toi, ça tombe à plat ?

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1441
Masculin Age : 39

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyMar 29 Jan 2019 - 14:59

Artheval_Pe a écrit:
[Précision : je n'ai pas vu cette saison de Doctor Who d'où une partie de mon ignorance].

A quoi est-ce que tu fais référence quand tu parles de "SF où le scénario passe avant les considérations idéologiques" ?
Des débuts de la SF chez H.G. Wells jusqu'à aujourd'hui, le genre a quasiment toujours été porteur de considérations idéologiques. C'est d'ailleurs une partie de son intérêt : stimuler l'intellect quant aux ramifications politiques des évolutions futures de nos sociétés (qu'elles soient dues à des évolutions techniques, sociales, etc.). Star Trek, Babylon 5, de même que la majorité de la littérature SF (hors romans Young-adult) sont fermement porteurs de considérations idéologiques.

Qu'est-ce qui cloche ici, finalement ? La mauvaise coordination entre le déroulement d'une intrigue et le propos qu'elle porte ? Le caractère caricatural du propos politique ou de sa présentation dans le format des épisodes ? Qu'est-ce qui fait que d'après toi, ça tombe à plat ?

Lorsque les délires d"idéologues supplantent toute considération scénaristique, on a la dernière saison de DW et quand c'est poussé à son paroxysme on a le remake de Charmed...(ce dernier étant un modèle du genre...)
Les séries SF type Star trek (hors saison 1 discovery et les films remake), Babylon 5 ou autres partaient de présupposés idéologiques précis, c'est à dire une base structurelle du monde et à partir de là se déployait tous l'Univers.
Dans cette dernière saison de DW c'est tout le contraire ça tombe comme un cheveu sur la soupe et toutes les intrigues ne sont qu'une tapisserie transparente sans consistance.


Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyMar 29 Jan 2019 - 17:42

Un truc que j’adore avec Doctor Who nouvelle mouture c’est qu’on retrouve un paquet de gens qui viennent râler avec des c’est nul parce que “c’est un délire d’idéologue progressistes”, “c’est un complot féministe”, “c’est un coup des social justice warriors”, “c’est la preuve que la BBC est vendue au complot visant à l’émasculation des hommes”, … Tout le monde vient avec des explications “étranges” qui ne tiennent pas.

Alors qu’en fait c’est juste que le scénariste n’est pas bon, du coup la série n’est pas bonne. Chibnall a essayé de faire du Black Mirror SF avec Doctor Who. Cela aurait pût être géniale, mais il s’est planté et n’a pas réussis à structurer ces épisodes et c’est tout.

Parce que la saison précédente avec Capaldi aussi était nulle (je regardais les épisodes en toile de fond, sans passion, juste pour être à jour … ) Pourtant je ne me souviens pas que les gens venaient se plaindre avec des c’est nulle parce que “c’est un complot des homme vieux”, “c’est la preuve que la BBC est vendu au complot visant à imposer des écossais à tout les postes”, “c’est un délire d’idéologue progressistes ayant mis un compagnon black” …

Au final, ces interventions me font tellement marrer que cela me fait aimer Doctor Who encore plus mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1441
Masculin Age : 39

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyMer 30 Jan 2019 - 0:55

Citation :
Un truc que j’adore avec Doctor Who nouvelle mouture c’est qu’on retrouve un paquet de gens qui viennent râler avec des c’est nul parce que “c’est un délire d’idéologue progressistes”, “c’est un complot féministe”, “c’est un coup des social justice warriors”, “c’est la preuve que la BBC est vendue au complot visant à l’émasculation des hommes”, … Tout le monde vient avec des explications “étranges” qui ne tiennent pas.
Tu insères ici des propos qui n'ont jamais été écrit dans ce topic. C'est une classique de la sophistique lorsque il n'y a aucun argument à proposer.

Cependant nier la contamination idéologique nauséabonde dans le monde télé/cinématographique serait d'une mauvaise foi sans nom. De DW à Discovery en passant par la catastrophe Charmed 2018, les miasmes ont clairement essaimé.
Toi même en avait déjà repéré les prémices. Je te cite :
"- J’avais un peu peur de l’équipe de compagnons multi-colores. Avec 3 compagnons couvrant tout le spectre (une asiatique musulmane, un noire handicapé léger (avec des problèmes de coordination) et un vieux blanc, il manque un inuit shintoïste et on a tout Heureux ) j’avais peur que cela fasse too much"
Ce n'est pas pour rien que tu fais cette réflexion sur la united color of...Tu as très bien compris, comme la plupart, que ce schéma n'avait absolument rien à voir avec une logique scénaristique mais avait été imposé pour coller au mouvement idéologique du moment.
Le petit soucis c'est que ce type d'exemple peuvent être démultiplié d'un facteur 100...au point qu'on se retrouve avec des personnages totalement artificiels, incohérents voire clairement stupides. Le Docteur est excentrique à sa manière selon l'acteur qui l'interprète mais jamais il ne parait être complètement idiot.  Jodie Whittacker réussit ce tour de force...ce n'est pas son jeu qui est en cause mais l'écriture même du personnage.

Citation :
Alors qu’en fait c’est juste que le scénariste n’est pas bon, du coup la série n’est pas bonne. Chibnall a essayé de faire du Black Mirror SF avec Doctor Who. Cela aurait pût être géniale, mais il s’est planté et n’a pas réussis à structurer ces épisodes et c’est tout.
Au delà de ta comparaison avec un Black mirror SF raté que j'ai du mal à cerner. Chibnall ne devient pas mauvais du jour au lendemain. Lorsqu'il était cadré dans torchwood ou broadchurch, il était relativement bon. C'est mauvais non par manque de talent mais parce que le carcan idéologique de cette saison ne peut que produire de la nullité. Et Chibnall est en partie à l'origine de ce carcan puisqu'il a cédé à cette doxa.
D'ailleurs aucune des séries étouffées par ce post moderniste lénifiant n'a réussi à sortir de lot, pire c'est toujours et sans exception mauvais.

Citation :
Parce que la saison précédente avec Capaldi aussi était nulle
Oui la saison précédente avec Capaldi était nulle, hormis 1 ou 2 épisodes. Mais cela faisait un moment que ce mouvement s'insinuait dans la série mais nous n'avions pas atteint un tel point de déliquescence.
Avec Capaldi, même si globalement insipide, comme dans toutes les saisons de DW on pouvait toujours trouver des épisodes qui nous soutiraient un sourire car il y avait quelque chose de bien amené. La Saison 11 de DW, il n'y a absolument rien a sauver, pas un épisode ne sort du lot. Une première pour DW.

Citation :
Au final, ces interventions me font tellement marrer que cela me fait aimer Doctor Who encore plus
Et tu feras comme d'autres à te demander pourquoi non seulement DW mais aussi une pléthore de séries virent leurs audiences s'effondrer totalement en fantasmant une épidémie de mauvais scénaristes en ce début de XXIe siècle, au lieu de voir qu'il y a en fait autant de bons et mauvais scénaristes qu'avant mais que les bons étaient obligés de faire du mauvais à cause du carcan qu'on leur impose.
Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyMer 30 Jan 2019 - 18:39

ketheriel a écrit:

Tu insères ici des propos qui n'ont jamais été écrit dans ce topic. C'est une classique de la sophistique lorsque il n'y a aucun argument à proposer.

Je n'ai jamais prétendu que cela venait du ce topic, mais j'ai lu/entendu ces arguments un peu partout. Il suffit de faire une recherche google avec "doctor who + SWJ" et on peux trouver des pépites.


Pour le reste, je ne te rejoins pas. Je comprends de ton poste que c'est le coté multi-coloré du casting qui te pose problème. Je suis d'accord qu'il est voyant, mais je ne vois pas en quoi un bon scénariste ne peux pas l'utiliser au mieux. Et des séries qui y arrivent, j'en connais.

On a "Sense 8" qui a un casting encore plus multi-colore/multi-sexualité et est une très bonne série. Après, ici il y a bien un agenda politique progressistes voulu par les scénaristes/réalisateurs. Mais je peux aussi citer la série "The good place" où le casting est proche. Le personnage principale est une femme (à tendance bi-sexuelle), accompagnée d'un blanc "vieux", d'un asiatique pauvre, d'un black avec des problèmes psychologiques et d'une pakistanaise. Bref le casting est pareil que pour doctor who et ... ben la série est une tuerie, une des meilleurs série récente que j'ai vue. Et pourquoi ? Parce que le scénariste est bon. La couleur de peau/origine des protagonistes n'a pas d'impact sur l’histoire et tout le monde s'en fout.

Bref je vois pas comment une décision idéologique (je n'aime pas ce terme mais bon) ne peux pas aussi participer d'une logique scénaristique. Un bon scénariste doit être capable de jouer des contraintes qu'on lui donne. C'est censé être une force.

Pour moi le problème c'est juste que Chibnall a voulu politiser l'intrigue de DW sans en avoir les moyens. Il a voulu profiter de son casting multi-colore pour aborder des sujets plus graves. Il a par exemple essayé d'aborder le sujet du racisme et de la ségrégation aux US, ce qui est une bonne idée (l'actualité montre que ce sujet n'est pas clos, loin de là). DW offre énormément de possibilités de ce genre en retournant dans des passés pas très "roses", et au final cela a été assez peu fait, donc c'est une bonne initiative.

Il a aussi essayer d'aborder des sujets plus technologique (à la Black Mirror), avec e.g. sa critique de l'automatisation à outrance dans l'épisode avec la compagnie de livraisons. C'est à nouveau une belle idée de départ, cela permet de proposer une critique de compagnies type Amazon qui n'annoncent pas forcément un future très rose non plus.

Oui mais voila, il n'a pas su comment développer cela. Je ne sais pas pourquoi il n'a pas la maestria de la saison 1 de Broadchurch (torchwood était ok, mais sans plus de mon point de vue). Peut-être qu'il n'a pas géré la pression, peut-être que ce genre plus politique ne lui convient pas, peut-être que broadchurch était une anomalie (la saison 2 était déjà vachement moins forte), je ne sais pas (après c'est quand même lui qui nous a foutu des dinosaures dans l'espace ...).

Mais au final les intrigues sont faibles, les personnages mal construits et les dialogues bateaux. Mais je ne vois pas en quoi c'est le sexe de l'actrice principale ou la couleur de peau des compagnons qui en est responsable.

Quand aux épisodes (je dois encore voire les trois derniers), moi j'avais bien aimé celui au penjab. Le reste ne m'avais pas convaincu même si souvent j'aimais l'idée de départ.



ketheriel a écrit:

Et tu feras comme d'autres à te demander pourquoi non seulement DW mais aussi une pléthore de séries virent leurs audiences s'effondrer totalement en fantasmant une épidémie de mauvais scénaristes en ce début de XXIe siècle, au lieu de voir qu'il y a en fait autant de bons et mauvais scénaristes qu'avant mais que les bons étaient obligés de faire du mauvais à cause du carcan qu'on leur impose.

Nan les bons bossent sur The good place, Dark matter, KillJoys, ... Toutes des séries au casting multicolore et avec des femmes en rôle principale mais qui sont des vachement bonne séries ...
Revenir en haut Aller en bas
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
Artheval_Pe

Nombre de messages : 3128
Masculin Age : 28
Localisation : Paris

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 31 Jan 2019 - 2:06

ketheriel, merci pour les explications, dont je retiens notamment ça :
ketheriel a écrit:

Les séries SF type  Star trek (hors saison 1 discovery et les films remake), Babylon 5 ou autres partaient de présupposés idéologiques précis, c'est à dire une base structurelle du monde et à partir de là se déployait tous l'Univers.
Dans cette dernière saison de DW c'est tout le contraire ça tombe comme un cheveu sur la soupe et toutes les intrigues ne sont qu'une tapisserie transparente sans consistance.

Cela me fait penser plus largement à un problème que je crois voir chez nombre de scénaristes en SF audiovisuelle ces derniers temps : ils ne connaissent pas la SF.
La magie de Twitter a ceci de génial qu'elle permet parfois d'aller jeter un œil à ce que donnent à voir des scénaristes ou écrivains sur ce réseau social, et c'est parfois instructif.
Et à ce titre, notamment en allant regarder le profil des scénaristes du futur spin-off de Star Trek Discovery (mais pas seulement, ça vaut aussi pour certains scénaristes stars au cinéma), j'ai pu voir que pas mal de gens chargés du développement scénaristique d'une œuvre audiovisuelle de SF... semblaient n'avoir aucune culture SF (ou très superficielle) et une réflexion politique très limitée.

Or, la science-fiction (en tout cas la bonne science-fiction, particulièrement en littérature), procède d'une réflexion politico-technique. Et la nécessité pour pouvoir produire ou présenter une telle réflexion qui soit originale (pour pouvoir être intéressante), c'est :
1) d'avoir des notions sur les grandes réflexions déjà menées et développées (donc dans des œuvres de SF existantes) pour éviter de reproduire sans aucun apport des choses déjà bien explorées.
2) d'avoir un minimum de réflexion politique (et j'entends là politique au sens de policies et polity).

Or, j'ai l'impression que pour des raisons spécifiques au champ des scénaristes de télévision ou de cinéma aux Etats-Unis et ailleurs, les profils répondant aux conditions 1) et 2) sont rarissimes et ceux répondants à l'une des deux sont très rares. Récemment, le seul auquel j'arrive à penser, c'est Charlie Brooker au Royaume-Uni.

Je ne sais pas si le problème de Chibnall et ses collègues est celui-là, mais je ne serais pas surpris.
Parce que le propre des gens dont la réflexion est défaillante, c'est justement de se réfugier dans la posture ou dans le dogme (en politique, c'est souvent assez flagrant). Et le reproche parfois fait de "délires idéologiques" est souvent la conséquence justement de prises de position incohérentes ou de pure posture, décorrélées d'une réflexion de fond un peu sérieuse.


Je pense qu'il peut être parfois un peu hasardeux d'utiliser l'adjectif "postmoderne" derrière lequel on retrouve beaucoup de discours ou d'approches allant du complètement farfelu au relativement sérieux.


PS : Mon cher ketheriel, à lire ton avant-dernier message, je t'imagine presque dans le rôle du papi grincheux râlant contre ses étudiants à cheveux bleus et piercing nasal. mrgreen

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
ketheriel

Nombre de messages : 1441
Masculin Age : 39

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyJeu 31 Jan 2019 - 23:50

Citation :
On a "Sense 8" qui a un casting encore plus multi-colore/multi-sexualité et est une très bonne série. Après, ici il y a bien un agenda politique progressistes voulu par les scénaristes/réalisateurs. Mais je peux aussi citer la série "The good place" où le casting est proche. Le personnage principale est une femme (à tendance bi-sexuelle), accompagnée d'un blanc "vieux", d'un asiatique pauvre, d'un black avec des problèmes psychologiques et d'une pakistanaise. Bref le casting est pareil que pour doctor who et ... ben la série est une tuerie, une des meilleurs série récente que j'ai vue. Et pourquoi ? Parce que le scénariste est bon. La couleur de peau/origine des protagonistes n'a pas d'impact sur l’histoire et tout le monde s'en fout.
Sense 8 n'a plu qu'à une poignée d'irréductibles insuffisamment nombreux pour permettre à la série de perdurer. Tu trouves Sense 8 exceptionnel, je l'ai trouvé insipide et inintéressante comme apparemment la majorité des téléspectateurs...

Citation :
Bref je vois pas comment une décision idéologique (je n'aime pas ce terme mais bon) ne peux pas aussi participer d'une logique scénaristique. Un bon scénariste doit être capable de jouer des contraintes qu'on lui donne. C'est censé être une force.
C'est une difficulté supplémentaire dans un monde où il y a déjà des contraintes importantes non dites sur les showrunners. Straczynski (Babylon 5)avait déjà du batailler à ce sujet. Alors si en plus tu en rajoutes une explicite qui va obligatoirement orienter la série...

Citation :
Il a par exemple essayé d'aborder le sujet du racisme et de la ségrégation aux US, ce qui est une bonne idée (l'actualité montre que ce sujet n'est pas clos, loin de là). DW offre énormément de possibilités de ce genre en retournant dans des passés pas très "roses", et au final cela a été assez peu fait, donc c'est une bonne initiative.
Il a caricaturé des problématiques qui avaient déjà été abordées de façons bien plus intelligentes dans d'autres séries. Il faut bien comprendre qu'à partir du moment où un série/saison à comme base un carcan idéologique précis, que je nommerai trivialement "united color of" les problématiques que tu abordes sont mécaniquement traitées avec un biais bien plus prononcé. Il suffit de comparer comme étaient abordés les mêmes sujets dans des séries un peu plus anciennes et celle de maintenant...C'est le jour et la nuit.

Citation :
Mais au final les intrigues sont faibles, les personnages mal construits et les dialogues bateaux. Mais je ne vois pas en quoi c'est le sexe de l'actrice principale ou la couleur de peau des compagnons qui en est responsable.
Ce n'est pas simplement le sexe de l'actrice ou la couleur de peau d'un tel mais l'environnement idéologique global. D'ailleurs ça se retrouve partout même dans les dialogues, il suffit de voir la réaction du docteur lorsqu'elle rencontre Rosa park (épisode 3) ça n'avait aucun sens, disproportionné par rapport au personnage rencontré. Il y avait moins d'emphase lorsqu'on apercevait Davros à l'écran... (Personnage autrement plus important dans la série)

D'ailleurs ce n'est pas pour rien que les critiques médiatiques ont porté aux nues cet épisode. Le mirror allant même jusqu'à définir cet épisode comme d'une grande importance dans la saison...

Citation :
Nan les bons bossent sur The good place, Dark matter, KillJoys, ... Toutes des séries au casting multicolore et avec des femmes en rôle principale mais qui sont des vachement bonne séries ...
Tu dois être très bon public parce que c'est quand même très léger. Et tu as du mal à le comprendre que le soucis n'a jamais été qu'une femme ou un noir (ou autres) soit dans le rôle principal... DS9 c'est 7 saisons et Avery Brooks (Benjamin Sisko) en tête d'affiche. Voyager c'est 7 saisons et Kate Mulgrew (Janeway) dans la même position avec en numero 2 Robert Beltran.

Le New york Times à l'époque avait fantasmé : "Now for a Politically Correct 'Star Trek'"
https://www.nytimes.com/1995/01/16/arts/television/now-for-a-politically-correct-star-trek.html
Dans la réalité ce ne fut absolument pas le cas. Et ces séries ont eu du succès (7 saisons ça commence a dire quelque chose)


A l'opposé tu as Star trek Discovery qui a comblé, 25 ans plus tard, le NY Times en cochant toutes les cases, surtout la saison 1, avec comme protagoniste principal une femme noire, son mentor asiatique, un petit ami Ash tyler arabe mais blanc en méchant Klingon, une cadet rousse en surpoids mais génie et un couple gay mixte blanc- noir/hispanique (ce dernier point fut même ridicule). C'était l'alliance des minorités contre le méchant homme blanc hétéro (Lorca) avec en cameo (car c'est au mieux cela) la femme blanche hétéro invisible.
Ce genre d'environnement a mécaniquement une influence sur l'écriture.
La saison 1 fut à peine passable pour de la SF et très mauvaise pour du Star trek.

Après une pléthore de déboires avec leurs showrunners. Il semble (à priori) qu'ils aient compris qu'exclure l'écrasante majorité des téléspectateurs en terme de représentation n'était peut être pas une bonne idée. La saison 2 (je n'ai vu que 2 épisodes) semble un peu corriger cela car là ils ont introduit le capitaine Pike, archétype classique mais efficace (pour l'instant)...A voir si ça continue.

@Artheval_Pe

Citation :
Parce que le propre des gens dont la réflexion est défaillante, c'est justement de se réfugier dans la posture ou dans le dogme (en politique, c'est souvent assez flagrant). Et le reproche parfois fait de "délires idéologiques" est souvent la conséquence justement de prises de position incohérentes ou de pure posture, décorrélées d'une réflexion de fond un peu sérieuse.
Les postures sont aussi souvent des choix subis. Pour percer et prospérer, il faut parfois... souvent ? rentrer dans le moule attendu. Forcément ça a une influence majeur sur les différentes productions (et pas en bien...).
Revenir en haut Aller en bas
walsingham
Homme-Lézard
Homme-Lézard
walsingham

Nombre de messages : 129
Masculin Age : 32

Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale EmptyVen 8 Fév 2019 - 16:23

J’ai finalement regardé les deux derniers épisodes de la saison et le spécial christmas pour pouvoir argumenter de manière plus complète. Donc je commence par mon avis sur ces épisodes puis je te réponds Ketheriel.

Alors que dire des deux derniers épisodes de la saison … ben c’est tout pourris à nouveau. C’est lent, peu intéressant, les personnages/dialogues sont convenu/mal construits, il n’y a aucun rythme, … bref on s’emmerde. En plus il n’y a aucun fil rouge soutenant la saison.

Par contre, le spécial christmas était vraiment bien. Les deux dernières saisons on peut-être tellement réduit mes attentes que cela impact mon jugement, mais j’ai trouvé l’épisode vraiment bien construit. On retrouve un méchant iconique dans une situation nouvelle, il y a du rythme, de l’émotion, de l’humour, les personnages sont bien construit (mention spéciale à l’actrice jouant l’archéologue qui est vraiment bien), le docteur est plus actif, … Bref quasiment que du bon.  La fin est un peu décevante, mais cet épisode n’en est pas moins le meilleur des deux (voir trois) dernière saisons.

Paradoxalement cet épisode m’énerve. Il montre que Chibnall sait faire un bon épisode de Doctor Who utilisant Withacker et tous ses compagnons à bon escient (mention spéciale à Graham qui écrase quand même les autres). Si toute la série avait été de cette qualité, elle aurait été excellente.
Malheureusement, les 12 premiers épisodes sont juste vides, lent et inintéressant (à l’exception de celui au Pendjab qui est lent mais intéressant et bien amené). Bref, un gâchis.


Sinon, pour te répondre Ketheriel, je crois quoi a juste des positions irréconciliables et que cela va partir en flameware Triste

On part de la même constatation: la BBC a voulu un casting plus inclusif, à la “united color of”, et a probablement poussé le scénariste à faire une saison plus politico-sociale.

Mais après nos avis divergent:

  • Tu estimes que ces présupposés ne peuvent pas donner une bonne série. Exemple: start trek discovery saison 1 qui est tout pourris (et pour le coup je suis d’accord, même si c’est sûr de savoir quel est le soucis principale de la série tellement il y en a …)
  • J’estime qu’un scénariste peux s’en sortir:
         

    • soit en faisant une histoire apolitique, juste avec un cast multicolore. Exemple: Dark matter ou The good place (je suis bon publique pour ce genre de comédie et j’assume Wink ) ou l’épisode spécial christmas de DW que j’ai trouvé bien.
           
    • soit en faisant une histoire socio-politiquement orientée, pour faire passer un message, mais cela nécessite un très bon scénariste connaissant à la fois la SF et les “problématiques sociétales”. Exemple: la saison 1 de Sense8. Mais là on a des scénaristes connaissant à la fois la SF et les “problématiques sociétale” avec JMS et les Wachowsky (après, je comprends que la série ne plaise pas à tous, il n’empêche qu’elle a une base de fan assez nombreuse et fidèle. Elle a donc rencontré son publique)




Mais je ne vois pas vraiment comment on pourrait se mettre d’accord, vu que l’appréciation ou non d’une série est par nature subjective.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty
MessageSujet: Re: Doctor Who Saison 11 : Discussion générale   Doctor Who Saison 11 : Discussion générale Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Doctor Who Saison 11 : Discussion générale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Société carcérale
» FBI-Eau minérale naturelle
» The Paradise saison 2 épisode 6
» Pause vespérale...
» Tipule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Doctor Who :: Saison 11-
Sauter vers: