AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Johnny Mnemonic

Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2796
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Johnny Mnemonic   Mer 11 Juil 2018 - 1:36




Johnny Mnemonic est un coursier employé pour transmettre des données implantées dans son cerveau. Lorsqu'il s'y fait stocker un paquet de données particulièrement volumineux pour un client inhabituel, ils se retrouve avec des Yakuzas aux trousses qui tentent de récupérer sa tête.

Réalisateur : Robert Longo
Producteur : Don Carmody
Scénariste : William Gibson
Histoire basée la nouvelle du même nom de: William Gibson
Compositeur : Brad Fiedel, Mychael Danna
Directeur de la photographie : François Protat
Montage : Ronald Sanders

-
Nationalité : Américaine/Canadienne
Titre VF : Johnny Mnemonic
Dates de sortie : 26 Mai 1995 aux États-Unis / 22 novembre 1995 en France
Budget : 26 millions de dollars
Durée : 96 min

Keanu Reeves : Johnny Mnemonic
Dina Meyer : Jane
Ice-T : J-Bone
Takeshi Kitano : Takahashi
Denis Akiyama : Shinji
Dolph Lundgren : Karl Honig
Henry Rollins : Spider
Barbara Sukowa : Anna Kalmann
Udo Kier : Ralfi
Tracy Tweed : Pretty
Falconer Abraham : Yomamma
Don Francks : Hooky
Diego Chambers : Henson
Arthur Eng : Viet




_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2796
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Johnny Mnemonic   Mer 11 Juil 2018 - 2:00

Ce film est très étrange. Très étrange parce que c'est à la fois une daube, un nanar, et un film intéressant.

1) La daube : c'est une daube parce que Keanu Reeves joue particulièrement mal, et qu'il n'est sauvé par presque aucun autre acteur, tous étant plus mauvais les uns que les autres.
Mais comme il y en a tout de même dans le lot qui ont ensuite fait leurs preuves, je pense surtout qu'ils ont été aussi exécrablement dirigés. Et ce n'est pas surprenant : le réalisateur, Robert Longo, est un artiste contemporain et en aucun cas un metteur en scène de profession. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si par la suite il ne réalisa aucun autre long métrage.
Les personnages ne sont donc pas crédibles, pas bien mis en scène, et on n'y croit pas une seule seconde. Ensuite, sur le plan purement technique, il y a des erreurs de partout : entre la caméra qui tremble en faisant bouger un effet numérique, les raccords parfois foireux, les scènes d'action mal filmées et le montage assez chaotique, on voit clairement qu'il y a des amateurs derrière la caméra.

2) Le nanar : le film respire les années 1990 et 1980, avec ses décors en carton-pâte, sa direction artistique hasardeuse (qui oscille entre bonnes idées et machins pas travaillés), sa cinématographie cliché et sa composition sans aucune finesse. Bref, on a souvent l'impression de regarder un mauvais téléfilm, mais qui serait sauvé par son absurdité.

3) Le film intéressant : derrière toute l'apparence globalement catastrophique, il y a pourtant l'idée d'un bon film, et ça s'explique assez facilement par le fait que William Gibson était au scénario. Si le tout n'a pas le rythme ou la structure canonique classique des films Hollywoodiens, c'est plutôt ici une qualité car cela le rend imprévisible. Derrière, le concept fondamental et ses implications sont plutôt intéressantes (c'est du Cyberpunk assez classique aujourd'hui, mais plutôt neuf pour l'époque), et toute l'intrigue et ses détails sont imbibés de cette esthétique, que ce soit la misère générale qui règne dans cet univers, la surpuissance et le cynisme des grandes entreprises, ou la dérive individuelle des humains qui se transforment pour survivre. Bref, il y avait les graines d'un bon film Cyberpunk, malheureusement gâché par une production complètement en vrac qui ne permet pas de réaliser toutes les ambitions du scénario.

Dommage, mais malgré ses défauts, ça reste un film correct à revoir un peu plus de 20 ans plus tard. A voir pour sa culture personnelle si on aime le cyberpunk ou si on s'y intéresse. Mais pas pour profiter d'un bon divertissement. Et si le Cyberpunk laisse indifférent, on peut clairement passer son chemin.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Johnny Mnemonic
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ? Partitions Johnny's ?
» L'Insubmersible Johnny
» [JEU : Flash] GRABASS :Fait mal à Johnny Knoxville [Gratuit]
» ARTICLE SUR LES DS JOHNNY LIGHTNING
» Johnny Reb - Series 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: