AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 2084 : la fin du monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2426
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: 2084 : la fin du monde   Ven 4 Aoû 2017 - 23:48




Auteur : Boualem Sansal
Parution : 20 août 2015

Description éditeur :
L’Abistan, immense empire, tire son nom du prophète Abi, «délégué» de Yölah sur terre. Son système est fondé sur l’amnésie et la soumission au dieu unique. Toute pensée personnelle est bannie, un système de surveillance omniprésent permet de connaître les idées et les actes déviants. Officiellement, le peuple unanime vit dans le bonheur de la foi sans questions.
Le personnage central, Ati, met en doute les certitudes imposées. Il se lance dans une enquête sur l’existence d’un peuple de renégats, qui vit dans des ghettos, sans le recours de la religion…
Boualem Sansal s’est imposé comme une des voix majeures de la littérature contemporaine. Au fil d’un récit débridé, plein d’innocence goguenarde, d’inventions cocasses ou inquiétantes, il s’inscrit dans la filiation d’Orwell pour brocarder les dérives et l’hypocrisie du radicalisme religieux qui menace les démocraties.


Né en 1949 à Theniet El Had en Algérie, Boualem Sansal est un écrivain algérien francophone. Ancien chef d'entreprise et haut fonctionnaire, il se fait connaître d'abord pour la publication en 2001 du roman Le Serment des barbares, consacré à la guerre civile algérienne. Romancier et essayiste, il porte depuis plusieurs années une critique précise de l'islamisme, qu'il décrit comme l'instrumentalisation de l'islam ("religion respectable et brillante s'il en est") "dans une démarche politique [...] critiquable et condamnable". Dans 2084 (nommé en référence explicite au roman de George Orwell), il décrit un monde où l'islamisme aurait triomphé, et gouverne selon les préceptes intangibles d'une religion issue d'une version pervertie de l'islam (Yölah et Abi ayant remplacé Allah et Mahomet).

Ce roman s'inscrit dans la continuité de l’œuvre récente de Boualem Sansal dans laquelle il met en garde de manière explicite contre les ambitions totalitaires qui émanent des projets politiques islamistes contemporains. C'est à dire ceux s'inscrivant dans le sillon de la pensée d'Hassan el-Banna, le fondateur égyptien des frères musulmans dont Sansal juge qu'il est une des principales sources intellectuelles de l'islamisme contemporain, du Front islamique du salut (FIS) algérien aux talibans afghans.


_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
2084 : la fin du monde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» Glyos, le monde intergalactique
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : littérature, bande dessinée, autres arts graphiques...-
Sauter vers: