AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Valerian et la Cité des Mille Planètes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Mar 19 Avr 2016 - 0:10






Sous la direction de leur Commandant, Valérian et Laureline embarquent pour une mission sur l’incroyable cité intergalactique Alpha, une mégalopole en perpétuelle expansion constituée de milliers d’espèces différentes, issues des quatre coins de l’univers. Les 17 millions d’habitants d’Alpha se sont organisés au fil du temps, unissant leurs talents, leur technologie et leurs ressources pour le bien de tous. Malheureusement, sur Alpha tout le monde ne poursuit pas les mêmes objectifs ; en réalité, des forces invisibles sont à l’œuvre et mettent notre espèce en grand danger...


Réalisation : Luc Besson
Scénario : Luc Besson, d'après les bandes dessinées de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières
Production : Luc Besson et Virginie Silla
Sortie : 21 juillet 2017 (France)


Dane DeHaan : Valérian
Cara Delevingne : Laureline
Clive Owen : commandant Arün Filitt
Eric Lampaert : Thazzit
Rihanna
Ethan Hawke
John Goodman
Sasha Luss
Rutger Hauer
Herbie Hancock
Kris Wu
Mathieu Kassovitz
Pauline Hoarau






Quelques images du tournages supplémentaires ici :
http://www.leblogtvnews.com/2016/03/luc-besson-devoile-la-premiere-photo-de-valerian-et-laureline.html



_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Mar 19 Avr 2016 - 14:41

Avec l'univers de Valerian il y avait mille choses à faire. J'avais un peu d'espoirs car Luc Besson à quand même réalisé le 5è Element (bon c'était il y a 20 ans...) mais ce maigre espoir en a pris un sacré coup à la vision des images du tournage.

Je regarderai le film sans rien en attendre, et qui sait je serais peut-être surpris, mais je n'y crois pas beaucoup.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1123
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Mar 19 Avr 2016 - 15:01

Vous remarquerez la belle "inspiration" sur les combinaisons de Mass Effect.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Jeu 10 Nov 2016 - 18:05

Aller un petit teasing du massacre :


_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2683
Féminin Age : 98

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Jeu 10 Nov 2016 - 21:36

Visuellement, c'est plutôt pas mal, pour le reste, je ne connais pas la BD, je ne peux pas juger. Mais je ne dirai pas que cela m'attire.
Mais je vois Cara Delevingne dans le rôle principale, je passe mon tour. Peut-être un jour où je m'ennuierai et que j'aurai oublié qu'elle joue dedans.
En plus Besson ne m'a jamais vraiment convaincu  même si j'ai trouvé le 5e élément assez sympa.

Bref, le film part avec de gros handicapes à mes yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2500
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Lun 31 Juil 2017 - 22:32

Valerian est sorti, et certaines critiques sont assez catastrophiques pour le film, notamment celles du :
- New York Times : https://www.nytimes.com/2017/07/20/movies/valerian-and-the-city-of-a-thousand-planets-review.html
- Hollywood Reporter : http://www.hollywoodreporter.com/review/valerian-city-a-thousand-planets-review-1019847

Et en France
- Le Monde : http://www.lemonde.fr/cinema/article/2017/07/26/valerian-et-la-cite-des-mille-planetes-un-defile-de-cartes-postales-intergalactiques_5164968_3476.html
- Numerama : http://www.numerama.com/pop-culture/279376-valerian-un-nanar-affligeant-et-cheap-qui-regurgite-30-ans-de-science-fiction.html

Sur Rotten Tomatoes, on peut voir que les critiques sont plus mitigées mais aucune n'est dithyrambique : https://www.rottentomatoes.com/m/valerian_and_the_city_of_a_thousand_planets/reviews/?page=5&sort=

Je n'ai pas encore vu le film, mais les retours de mes amis sont globalement mauvais. Certains ici ont-ils eu l'occasion d'aller le voir ?

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 395
Masculin Age : 30
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Jeu 3 Aoû 2017 - 22:00

Je l'ai vu le week-end dernier, et l'un des gros problèmes du film est.... son casting, et notamment ses deux personnages principaux. Je ne connais pas du tout le matériel de départ donc je ne me prononce pas sur la fidélité dans le traitement de l'adaptation. L'univers visuel est superbe, mais le film a semblé en permanence être tiraillé entre un sujet de fond hyper intéressant (traitement du génocide d'une espèce), un univers futuriste riche au possible et la volonté de rendre le tout bankable avec une approche où l'histoire d'amour entre les deux protagonistes consomment beaucoup trop de temps d'antenne, et est franchement écrite avec les pieds...J'ai un sentiment de gros gâchis, mais j'ai passé un bon moment - où moins aussi bien qu'en voyant Wonder Woman il y a quelques semaines (ma dernière référence ciné  Rolling Eyes)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Willie H.
Larve Toxique
Larve Toxique
avatar

Nombre de messages : 49
Féminin Age : 29
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Ven 18 Aoû 2017 - 21:40

Fred'box a écrit:
[justify] L'univers visuel est superbe, mais le film a semblé en permanence être tiraillé entre un sujet de fond hyper intéressant (traitement du génocide d'une espèce), un univers futuriste riche au possible et la volonté de rendre le tout bankable avec une approche où l'histoire d'amour entre les deux protagonistes consomment beaucoup trop de temps d'antenne, et est franchement écrite avec les pieds...

Totalement d'accord avec toi. J'ai trouvé l'histoire d'amour juste insupportable. Valérian en particulier était une vraie tête à claques Rolling Eyes J'ai vu un peu la série animée et je trouvais qu'il y avait un côté "light-hearted" dans la relation entre les deux personnages, mais dans le film c'est vraiment autre chose... Par contre, je pense que c'est un film qui a un réel intérêt à être vu sur grand écran (si on a envie de le voir). Il est vraiment magnifique (je pense en particulier aux scènes sur la planète Mül Sora ). Et puis, malgré tout, j'ai passé un bon moment en le voyant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2500
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   Mer 23 Aoû 2017 - 20:26

Quel navet...

Dès le début, ça part mal. La scène d'introduction présentant le génocide des Mül tente de jouer dans le pathos à l'extrême avec des adieux qui traînent en longueur, avec une créature (certes humanoïde), mais que l'on connait depuis moins de 5 minutes et que l'on a tout juste entendu parler une ou deux fois. Je veux bien qu'une partie de l'audience soit bon public, mais ma réaction émotionnelle face à une telle scène, c'est nada. Tout juste me dis-je froidement "oui, c'est bien triste cette espèce qui avait l'air fort sympathique, bien qu'un peu cliché, qui disparait ainsi".

Bon, je passerai sur les considérations matérielles quant à l'impossibilité pour un vaisseau spatial écrasé sur une planète de résister à un quelconque cataclysme faisant exploser la dite planète. Au début, je croyais que les Mül y avaient juste résisté à l'onde de choc de la chute du vaisseau (ce qui déjà me paraissait pas évident), mais là c'est juste invraisemblable...

Ensuite, la première scène d'introduction de nos deux héros, comment dire... Bon, que ceux-ci aient été fortement altérés par rapport à la BD... c'est une adaptation. Que Valerian soit décrit comme un tombeur alors qu'il ressemble à un adolescent de 15 ans, passons (je ne dis pas qu'un bodybuilder était nécessaire dans le rôle, juste un acteur qui ressemble plus à un homme adulte, tant qu'à introduire un "tombeur")... Mais les dialogues de cette première scène sont gênants au possible, autant d'ailleurs que la scène elle-même qui semble n'avoir pour but que de montrer la plastique des deux personnages principaux.

Et ensuite tout est à l'avenant, autour de nos personnages principaux qui semblent avoir la maturité de pré-adolescents. 8 de leurs collègues viennent de se faire tuer par un monstre un peu par leur faute ? "Oh ce monstre a déchiré ma robe !". Oh, et si on faisait en sorte qu'un ministre en personne appelle ces ceux imbéciles et que ceux-ci s'adressent à lui comme à un pote ? Ah ben oui, c'est évident que dans une société multiplanétaire, un ministre micro-manage directement ses agents spéciaux...

Parlons ensuite des costumes, et pas seulement des combinaisons de Valerian et Laureline tout droit sorties de Mass Effect. Non, parlons des costumes militaires. Étant donné que la société humaine dans cet univers est issue directement de la Terre, j'aimerais comprendre qui dans l'équipe de production s'est dit qu'il serait intelligent de coller comme insigne de grade de sous-officiers des ÉTOILES alors que dans l'immense majorité des armées sur Terre, ce symbole est utilisé pour les généraux. Et qui s'est dit qu'il serait intelligent de faire l'inverse et coller des galons à un Général ? Et ne parlons même pas de l'idée brillante de faire du grade ou du titre de "Commander" un supérieur à celui de général, afin qu'on n'y comprennent encore moins à tout ce fichu système de grades. (Ah oui, et je passerai sur l'idée de génie de coller à Valerian le grade de Major en tant que sous-officier, ce qui correspond au grade français, alors que les grade américain de Major est celui d'un officier supérieur, équivalent français de Commandant).

Ensuite, je passerai rapidement sur le reste de l'intrigue, avec la performance clairement dispensable de Rihanna (si je veux la voir en concert, j'achète un ticket, je ne vais pas voir un film de SF au cinéma) et tout ce passage complètement artificiel qui traine le film en longueur. Ajoutons que Rihanna joue comme un pied, mais heureusement elle est assez rapidement passée en image de synthèse.

Mais la fin est une catastrophe avec cette fichue scène pathétique entre Valerian et Laureline et leur laïus à deux francs sur l'amour. On dirait une mauvaise repompe de la scène d'Interstellar sur la question qui m'avait déjà arraché des soupirs alors qu'elle était mieux écrite et réalisée. Bref, faire de ce film un mélange entre une intrigue politique et une histoire d'amour d'adolescents était une très mauvaise idée étant donné que le scénariste ne sait manifestement PAS écrire une histoire d'amour. Et l'idée est d'autant plus mauvaise que la légèreté totale des personnages fait perdre le fil de l'intrigue et des enjeux qui ne sont à aucun moment clairement posés. Et pour cause, les personnages vivent minute par minute, selon leur envie de moment, comme de petits enfants incapables de patience (En témoigne la scène où Laureline se fait capturer lorsqu'elle joue avec les papillons. Ces deux rigolos n'étaient pas censés avoir du travail ?). Cette approche enlève au film toute profondeur dramatique et émotionnelle, toute profondeur scénaristique (on ne peut pas s'investir dans une histoire ou des enjeux en suivant deux personnages qui ne fonctionnent qu'à l'instantané).

Bref, malgré les visuels (que je trouve bourrins et souvent dérivatifs, manquant de finesse artistique), j'ai été atterré par ce film que je trouve TRÈS mal écrit, au rythme bizarre, et qui a été incapable de susciter chez moi la moindre émotion. Alors oui, vu le peu de productions cinématographiques en Space Opera, on peut parfois être tenté de se satisfaire de peu, mais là c'est juste indigne, et tant que la science-fiction grand public fera autant honte au cinéma, tant que le cinéma français fera honte à cette forme d'art, on ne sera pas sorti des ronces.

Sinon pour ceux qui veulent aller au cinéma cet été, il y a deux très bons thrillers en ce moment, Que Dios nos perdone de Rodrigo Sorogoyen, et Le Caire confidentiel (The Nile Hilton Incident) de Tarik Saleh.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Valerian et la Cité des Mille Planètes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Valerian et la Cité des Mille Planètes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Valerian et la citée des mille planètes
» Huaca, la cité des mille mystères
» Mille et une nuits aux comores
» Cinq mille kilomètres par seconde de Manuele Fior
» [85] Mille Stock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Space Opéra, Planet Opéra, Thématique espace et/ou E.T :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: