AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2763
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?   Mar 29 Aoû 2017 - 1:29

L'ESA va faire un jour du single-stage to orbit (véhicule à un étage réutilisable pour mettre en orbite) ?

En tout cas, il semble que les technologies de pointe développées en Europe et susceptible de changer la donne soient à chercher de ce coté-là. Voir par exemple le projet Skylon qui utilise un moteur nommé SABRE dont la particularité est d'utiliser deux modes de propulsion
- Air + Hydrogène liquide pour monter jusqu'à 26km à Mach 5
- Oxygène liquide + Hydrogène liquide ensuite pour monter de 26km jusqu'en orbite.
Cette configuration permettrait de faire décoller l'engin depuis une piste, lui permettre d'emmener 17 tonnes en orbite basse ou 11 tonnes au niveau de l'ISS, puis de redescendre et atterrir à nouveau. Si le véhicule arrive à faire ça, les coûts seront considérablement abaissés.

En revanche, du coté de l'opérateur historique (Arianespace), si innovation de pointe dans ce sens il y a, l'information n'est pas publique. Pour l'instant, l'entreprise privée ArianeGroup (ex Airbus Safran Launchers) est propriétaire d'Arianespace et propose une Ariane 6 qui n'est basée que sur des technologies bien maîtrisées et dont l'objectif principal est la réduction des coûts et la restauration d'avantages comparatifs. Mais ça restera cher, Ariane 62 étant estimée à 70 millions d'euros le lancement.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Machiav
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 3
Masculin Age : 97

MessageSujet: Re: Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?   Mer 27 Juin 2018 - 11:46

Dans l'état d'esprit actuel, les nations ne veulent simplement plus aller dans l'espace. Enfin, si, il y en a une seule qui le veut réellement, c'est la Russie (mais la motivation n'est pas très ... saine : montrer aux Etats Unis que les Russes sont les plus forts en gros).
L'heure est au multilatéralisme, ce qui annule toute avancée pratique : selon cette idéologie, tous les peuples devraient avancer main dans la main vers l'avenir, au même rythme, ensemble. Mais dans le cas de la conquête spatiale, cela ne peut pas fonctionner. En effet, il y a trop de problèmes à régler sur Terre : on ne peut pas attendre les pays pauvres, en guerre, etc. De plus, mieux vaut 10 bases lunaires ou martiennes, une ou 2 par nationalité, qu'une énorme base internationale, qui finira par décrépir ou sera anihilée par un accident quelconque.

(on voit le résultat avec l'ISS, ils se demandent s'il faut la supprimer, et d'ailleurs, elle fut inutile : c'est comme si l'Espagne, en 1492, au lieu d'envoyer Colon vers l'ouest, avait construit un radeau colossal à 1000 km des cotes espagnoles, et avait passé des décennies à y faire des aller-retours, pour entre autres y étudier les effets de la marée sur la santé, etc, actuellement, nous, on en est là).



Donc, il n'y a plus qu'à espérer que les privés savent ce qu'ils font et que ce n'est pas qu'un gros coup de pub pour rameuter les investisseurs ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2763
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?   Dim 8 Juil 2018 - 12:16

Je ne partage pas ton analyse : le multilatéralisme n'est pas le frein principal à la conquête spatiale. Preuve en est : aujourd'hui les grandes nations de l'espace continuent leur programmes de manière indépendante sans attendre que tous les États en soient au même niveau.

En revanche, clairement, ces programmes ont vu leur niveau d'ambition plonger par rapport à ce qu'on pouvait observer durant la guerre froide. Une des explications est donné par Neil Degrasse Tyson : la course à l'espace entre les Etats-Unis et l'URSS fut une compétition avant tout militaire, chacun craignant que l'autre acquière un avantage décisif via la conquête de l'espace. Lorsqu'il s'est avéré que personne n'avait l'intention d'installer une base permanente sur la Lune ou d'aller sur Mars, cette compétition s'est calmée et cantonnée au champ qui est réellement d'intérêt militaire : l'orbite terrestre.

Aujourd'hui, la faiblesse de la conquête spatiale est liée à plusieurs facteurs : 1) l'absence d'émulation entre grandes nations spatiales, aucune n'étant aujourd'hui en capacité de surpasser avec un voyage habité ce qui avait été fait dans les années 1970.
2) Le recul de puissance des États-nations qui depuis la dérégulation financière des années 1980 et l'achèvement de la mondialisation avec les accords du GATT et la création de l'OMC dans les années 1990 se sont laissés dépasser (en matière de puissance financière et de capacités pratiques) par les grandes multinationales du secteur privé.

Or l'intérêt économique à exploiter l'espace est, de leur point de vue, très limité (et c'était rappelé il y a quelques années dans un éditorial de The Economist qui résume souvent assez bien les vues dominantes des chefs d'entreprises et cadres dirigeants du secteur privé). Ce n'est que très récemment que par pure volonté politique (et à la faveur de compétitions et appels d'offres lancées par la NASA), certains milliardaires tels qu'Elon Musk se sont intéressés à une exploitation commerciale de l'espace qui serait indépendante des Etats et relancerait la conquête spatiale.

Mais à ce sujet, une vidéo récente de PBS Spacetime (excellente émission de vulgarisation astrophysique, soit dit en passant), s'est intéressée à une piste aujourd'hui sérieusement explorée par certaines entreprises : l'exploitation commerciale de certains astéroïdes. Cela ne mènera peut-être pas le secteur privé à devancer les États sur Mars, mais pourrait relancer sérieusement l'exploration spatiale :

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Machiav
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 3
Masculin Age : 97

MessageSujet: Re: Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?   Lun 16 Juil 2018 - 13:10

Oui, bien sûr, des Etats continuent leurs programmes. Mais ce sont les Etats "forts", c'est-à-dire ceux qui ont gardé l'essentiel de leur influence : en gros, ça correspond au Conseil de Sécurité : Chine, EU, Russie (l France et le RU sont totalement out actuellement). Et encore, il manque aux EU la motivation (en tout cas, Obama ne l'avait pas, il a tout reporté à l'extrème), et la Chine se fait juste de la pub. Seule la Russie aurait la motivation, pour en mettre plein la vue aux Américains, mais ils manquent de moyens.

La majortié des Etats ont jeté aux orties tout ce qui pouvait faire leur puissance (Italie, Espagne, Allemagne, même s'ils ont une puissance économique, etc). Bien sur, il y a toujours l'Inde, le Pakistan, etc, mais eux, ils ont d'autres chats à fouetter que l'espace pour l'instant.




Après, les astéroides miniers, c'est bien pour la conquete spatiale. Mais ça ne motive pas à envoyer des hommes, car des machines peuvent le faire (plus ou moins), et cela, c'est dommage. Sinon, oui, ça peut motiver, mais le tourisme spatial pourrait être peut-être un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le secteur privé devancera-t-il les nations sur Mars?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» De passage dans le secteur d'Avignon jeudi 3 mars après midi
» Vente privée chez Toystar (PARIS 21 mars 2010 )
» [TUTO] Envoyer un message privé à un membre
» PC Medion chez Aldi le 31 mars (€599,00)
» Shooting privé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Aux avant-postes-
Sauter vers: