AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Dieu venu du Centaure

Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2926
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Le Dieu venu du Centaure   Jeu 13 Sep 2012 - 14:15






Barney Mayerson est le responsable de New York des conseillés prevogs des combinés P.P. de Leo Bulero, régnant commercialement sans partage sur le systéme solaire grâce à sa compagnie écran qui en fait distribue le D-liss, une drogue qui permet aux colons des planètes au climat austère de tenir le coup. Barney se lève un matin avec une nouvelle secrétaire pour apprendre que Palmer Eldritch, qui s’était exilé dans le système de Proxima du Centaure, revient dans notre système solaire. Pour quelles raisons ?


Un livre de Philip K. Dick paru en 1965






_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2926
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Le Dieu venu du Centaure   Mar 18 Sep 2012 - 19:05

Un bon livre de K.Dick dans le sens ou il cerne plusieurs thème cher à l'auteur qui reviennent ensuite dans toute son oeuvre.

Dans ce livre K.Dick nous mets encore une fois en présence de précognitifs, ces etres pouvant avoir des vision de l'avenir qui seront mis en scène dans Minority Report. L'on voyage dans d'autres réalités ou dans d'autres espace temps en absorbant des drogues qui permettent aux humains de supporter leur conditions de vie, ce qui rend une petite ambiance de paranoïa, le lecteur se demandant parfois dans qu'elle réalité on est. Cette ambiance étant ici assez légère, pour du K.Dick ça reste soft, en tant que lecteur on n'est pas complètement perdu comme dans d’autres de ses oeuvres.

Ce roman est aussi l'un des premiers de l'auteur à s’intéresser à la religion. Il pose moult de question vis à vis de celle-ci (si K.Dick explore souvent cette dernière, il est loin d’être le genre d'auteur à "vouloir convertir" ou autre... Son propos est plutôt de "faire poser des questions"). Ici on s'interroge sur qu'est qu'un Dieu ? L'homme peut-il en être un ? A quoi sert la religion si elle ne donne plus d’espoir ? Ces questions sont soulevées dans une intrigue intéressante ou surgit un Mal à l'état transcendantal...

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Mikofsky
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 11
Masculin Age : 26

MessageSujet: Re: Le Dieu venu du Centaure   Mer 21 Déc 2016 - 22:19

Un des K Dick qui m'a le plus plu, avec Substance Mort, qui m'a le plus retourner le cerveau ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://lesbergerselectriques.wordpress.com/
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2771
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Le Dieu venu du Centaure   Mar 23 Jan 2018 - 19:00

Comme souvent chez Philip K. Dick, on a le cerveau retourné par son livre. Celui-ci pourtant, commence de manière relativement simple (même si déjà décalée), avec les préoccupations d'un homme qui veut voir sa femme réussir malgré la rancœur de son ex-mari, et celles d'un capitaine d'industrie inquiet de sa concurrence potentielle. Mais assez vite, tous ces arrangements sont bousculés et il se déclenche une série de péripéties imprévisibles.

Celles-ci se déroulent dans un cadre assez fascinant : les grandes entreprises emploient des gens capables de prévoir le futur afin de définir leur stratégie commerciale, certains humains subissent une thérapie pour améliorer leur intelligence et surtout les gens envoyés de force coloniser le système solaire prennent régulièrement une drogue leur faisant croire qu'ils sont sur Terre, projetés dans le corps d'une poupée qu'ils détiennent chez eux.

L'usage de cette drogue, le D-liss va se révéler assez centrale dans l'histoire, notamment dans la seconde partie, où sa consommation par le protagoniste permet de laisser le lecteur dans un état de confusion totale quant à ce qui se passe réellement. Comme il l'a fait dans d'autres roman, Dick joue avec la notion de réalité, allant même jusqu'à lier la prise d'une drogue (le K-Priss) non seulement à une modification de perception, mais bien au delà, au voyage dans le temps.

Philip K. Dick propose ici quelque chose d'intermédiaire : il emmène le lecteur très loin avec des concepts intéressants et des jeux sur les perceptions, mais reste dans une aventure à peu près compréhensible dont les fondements sont moins bouleversants que ce qu'on peut par exemple trouver dans Ubik. J'ai également apprécié le caractère complètement imprévisible des péripéties qui ne suivent aucun schéma classique et permettent d'être toujours surpris par les évolutions de l'histoire.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dieu venu du Centaure   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dieu venu du Centaure
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Dieu venu du Centaure
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» James Herriot : Toutes les créatures du Bon Dieu
» Panzer III et IV détruits dans le secteur Mont Dieu / Stonne
» centaure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Divers & Inclassable :: Les oeuvres : littérature, bande dessinée, autres arts graphiques...-
Sauter vers: