AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Beauty and the Beast [série]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daehan
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris


Nombre de messages : 2435
Féminin Age : 97

MessageSujet: Beauty and the Beast [série]   Mer 18 Juil 2012 - 19:04

Créée par Jennifer Levin et Sherri Cooper
Diffusée à partir du 11 octobre 2012 sur The CW
Genre : Policier, Drame, Romance, Science-fiction


Cast
Kristin Kreuk : Catherine Chandler
Jay Ryan : Vincent Keller
Austin Basis : J.T. Forbes
Nicole Gale Anderson : Heather Chandler
Nina Lisandrello : Tess O'Malley
Max Brown : Evan Mills
Brian J. White : Joe Profeta
Nick Stojanovic : Brian
Khaira Ledeyo : Vanessa Chandler

Synopsis
Nouvelle série de CW qui met en place Catherine (Kristen Kreuk) dans la peau de la Belle detective qui rencontre Vincent (Jay Ryan) ancien médecin présumé mort en Afghanistan

On découvre donc une Bête plutôt beau gosse avec une vilaine balafre sur la joue. Mais on apprend bien vite qu'il a été le sujet d'une expérience qui le transforme en bête (un peu à l'image de Hulk) dans certaine situation. Un mix entre l'homme et l'animal.

Il s'agit partiellement d'un remake/reboot/reprise (biffer la mention inutile) de la série avec Linda Hamilton et Ron Perlman.



Ce n'est qu'en voyant le trailer que j'ai pensé que cette série (qui me semblait plus proche du "pitié non pas encore") que j'ai découvert qu'il y avait un petit côté SF. J'espère qu'il sera mis en avant (avec les enquêtes de Cat) et que la romance propre à ce genre de scénario ne bouffe pas toute l'intrigue qui pourrait, si c'est bien traité, être prometteuse.... Je sais, j'aime bien rêver mais ça ne coute rien d'y croire mrgreen

A savoir que la chaine ABC prévoit aussi de faire sa propre version (plus proche du conte de Disney)






Dernière édition par Daehan le Sam 28 Juil 2012 - 20:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Beauty and the Beast [série]   Mer 18 Juil 2012 - 20:25

Quand j'ai vu le synopsis, j'ai pensé "Oh putain qu'est-ce que c'est encore que ce nanard ?" et puis j'ai vu le trailer, et j'ai compris. Ils vont nous faire un genre de Twilight à la sauce conte de fée, avec un zeste de conspiration et, peut-être, de SF de bas étage.

Plusieurs remarques, en vrac : déjà, c'est la première fois que j'arrive à voir une série incohérente dès son trailer. Non mais regardez la scène du début : un méchant sort de la voiture, tire trois fois sur la première fille et, quand la seconde se penche sur son amie, paniqué, il... la regarde sans rien faire, attendant que son méchant partenaire descende lui aussi de la voiture, sorte son arme, vise et tire. Etrangement, la fille a le temps de se barrer, c'est marrant, hein ? En même temps, si le premier monsieur n'avait pas attendu sans réagir que la fille se barre et lui avait tiré dessus de suite, voire même avait commencé par envoyer une balle sur chaque fille plutôt que de cribler de plombs la première, leur opération aurait sans doute eu un peu plus de chance de succès. Après je dis ça, moi je ne suis qu'un humble spectateur, ce sont eux les assassins professionnels, après tout...

Pour le reste, le casting n'a pas l'air fameux. Une ancienne actrice de Smallville qui reprend ici le rôle de la belle demoiselle en détresse mais qu'on nous promet qu'elle a du caractère (on parie qu'à part rechercher la Bête, elle n'arrivera pas à faire grand chose ?), et un mec ténébreux au regard sombre et profond que tout le monde juge dangereux mais qui, au fond lui, n'aspire qu'à sauver des vies humaines et innocentes. En résumé, une fille jolie et insipide, plus ou moins volontaire, qui recherche à tout prix le beau ténébreux qui lui a sauvé la vie. Ca vous rappelle rien ? Si je dis Twilight ?

Bref, une série qui a l'air de s'annoncer comme un joli piège à adolescentes, avec un scénario cliché, qui une fois de plus pompe sans vergogne les contes de fée mais en essayant d'ajouter une touche dark avec la subtilité d'un scénariste de SGA cherchant à caser des dilemmes cornéliens et philosophiques.

Je sais, je suis un peu méchant sur une série dont je ne connais pas grand chose, mais je ne peux m'empêcher de me dire que les grandes pontes télévisuelles investissent décidément trop d'argent dans des séries bidons, quand tellement de pépites potentielles peinent à voir le jour ou à être renouvelées...



En revanche, la série d'ABC, si elle tient sa promesse d'être plus respectueuse du conte d'origine ou de son adaptation par Disney, peut être plus intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daehan
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris


Nombre de messages : 2435
Féminin Age : 97

MessageSujet: Re: Beauty and the Beast [série]   Mer 18 Juil 2012 - 21:04

bah déjà dans le 2e trailer, elle trouve vite la Bête et apprend vite qu'il a un petit problème d'ADN.
Comme en plus c'est un médecin, ça semble cohérent avec sa volonté de sauver les innocents.

Mais quelque chose me dit que si Catherine ne s'est pas fait tirer dessus alors que sa mère (qui avait deviné ce qui allait se passer) se fait tuer sous ses yeux et que Vincent traine dans le coin, ce n'était pas par hasard. Ce serait quand même énorme qu'il se balade au bon endroit au bon moment à chaque fois. Sachant qu'il a été un cobaye militaire, je ne serai pas surprise (et je l'espère) si tout était lié.

Par contre, par pitié ne compare pas à Twilight. Au risque de te surprendre, ils n'ont rien inventé et ça reprend plutôt le déroulement de l'intrigue de la version de B&B avec Linda Hamilton et Ron Perlman en 1987. Sinon, on peut citer 1millions d'histoire qui débute de la même façon. Alors merci d'arrêter de faire cette comparaison comme s'il n'y avait jamais rien eu avant (et que tu ne connaissais rien d'autre, ce que nous savons n'est pas ton cas). Allez pour citer un autre exemple, Angel dans Buffy...
Le syndrome du sauvetage de la belle en détresse doit avoir des origines dans l'antiquité ou au plus tard au moyen-age. study

Autrement, on fait du neuf avec du vieux, c'est pas nouveau, suffit de voir les remake qui n'arrêtent pas de pleuvoir en ce moment, sans parler des préquelles, séquelles, spin-off...

Mais en me basant tout de même sur le 2e trailer, je lui laisse une chance. Alors que jusque là, je ne voulais même pas en entendre parler. Ca ne m'a pas convaincu que ce serait un truc génial, mais c'est mieux que ce que je pensais voir au début (quoi qu'au début, je ne voulais pas le voir du tout). Je ne connaissais pas Kreuk avant ça, mais en tout cas, elle semble avoir appris quelques techniques de combats pour son rôle. Tant que ça bouge, moi ça me convient mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2713
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Beauty and the Beast [série]   Mer 18 Juil 2012 - 22:53

Pour ce qui est de la qualité de la série, j'ai les mêmes craintes que Rangil donc... sans sera sans moi.

Pour la comparaison avec Twilight, je pense effectivement que Rangil sait bien que cette bou*** n'a rien inventé. Mais qu'on le veuille ou non cette franchise a bien renouvelé certains codes. C'est ce que vouais pointer Rangil je pense. Il y a eu un avant et un après Twilight, avec un pléthore de films ou séries qui ont suivi la voie, allant même à échanger les vampires contres des zombies.

Je suis un fan absolu du cinéma gothique des années 60 - 70. Quand on regarde de très loin les deux on peut ce dire que c'est grosso modo la même chose que les films d'aujourd'hui. Quand on ce penche plus près, ça n'a plus grand chose à voire... Ne serait-ce que dans l’esthétique visuelle.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Beauty and the Beast [série]   Mer 18 Juil 2012 - 23:06

J'avoue avoir fait preuve d'un peu de mauvaise foi (si peu ^^), du coup j'ai regardé le second trailer, qui est de meilleure qualité je suis d'accord, même si loin d'être exempt de défauts : les dialogues entre la Belle et la Bête sont encore assez cuculs et clichés, et les jeux d'acteur (de la fille comme du garçon) sont très moyens. Mais j'avoue que l'ambiance pourrait être intéressante, si le scénario était bien exploité et si les acteurs se surpassaient. Ce qui n'arrivera probablement pas.

Citation :
Mais quelque chose me dit que si Catherine ne s'est pas fait tirer dessus alors que sa mère (qui avait deviné ce qui allait se passer) se fait tuer sous ses yeux et que Vincent traine dans le coin, ce n'était pas par hasard.
Oh là dessus je suis d'accord : moi ce qui me choque, c'est l'incapacité des deux tueurs à coordonner leurs gestes. Quand t'as tiré trois balles sur une première femme, tu peux en tirer trois autres sur la fille qui est juste à côté, tu t'arrêtes pas pour regarder le ciel en te disant que le reste, c'est le boulot de ton partenaire, pas le tien. A moins que les méchants aient eu pour consigne de ne pas tirer sur la fille, la scène n'est vraiment, mais vraiment pas crédible, alors qu'il s'agit apparemment d'une scène clef ! Même si j'avoue que je pinaille sur pas grand chose, vu que je connais rien du contexte.

Citation :
Allez pour citer un autre exemple, Angel dans Buffy...
Nope, dans Buffy, c'est une fille tout à fait capable qui vient faire son propre travail et son propre devoir, tandis que le beau garçon ténébreux lui donne de vagues indices, mais n'ose pas s'aventurer avec elle parce qu'il a trop peur de ce que les autres vampires pourraient lui faire. Il faut tout le développement de la saison 1 pour qu'Angel redevienne un guerrier capable de faire autre chose que de servir de sidekick ou d'attaquer des vampires dans le dos. Et pourtant, je viensde me refaire la saison 1 de Buffy, et elle est très kitch et la romance avec Angel est loin d'être aussi réussie qu'elle ne le devient par la suite, mais elle pose déjà des bases plus originales que la belle en détresse qu'un beau ténébreux potentiellement dangereux va sauver à chaque fois.

Citation :
Le syndrome du sauvetage de la belle en détresse doit avoir des origines dans l'antiquité ou au plus tard au moyen-age.
Dans l'Antiquité, et peut-être même plus tôt s'il faut, ça ne m'étonnerait pas. Sauf que je pense qu'au XXIème, surtout après Buffy, il serait temps que les scénaristes s'interrogent sur les bases viciées de certains schémas narratifs. Ou en tout cas, qu'ils cherchent à les traiter d'une façon un peu plus originale. Et je suis persuadé que sans le succès de Twilight, le postulat de base de cette série aurait été différent...

Citation :
Autrement, on fait du neuf avec du vieux, c'est pas nouveau, suffit de voir les remake qui n'arrêtent pas de pleuvoir en ce moment, sans parler des préquelles, séquelles, spin-off...
Oh, personnellement, j'ai pas de soucis avec ça. Enfin, évidemment, ça m'ennuie un peu que les 9/10èmes des productions américaines soient des adaptations ou des suites, mais je suis pas contre l'idée d'une série sur la Belle et la Bête, au contraire. Sauf qu'ici, clairement, le nom du conte n'est utilisé que comme une technique de marketing : AUCUN autre élément n'a l'air d'être repris (ni le père de Belle, ni ses soeurs, par contre on se retrouve avec l'assassinat d'une mère, un malédiction temporaire...), et la série aurait pu s'appeler "La Belle et Hulk le poilu" que le titre aurait été plus adapté. Or, ça m'énerve prodigieusement ce manque d'audace des Américains qui produisent souvent des produits qui pourraient tout à fait être originaux, mais qu'ils raccrochent maladroitement avec une autre franchise, plombant du même coup l'intérêt de leur film ou de leur série, car tout le monde va s'attendre à y retrouver un certain nombre d'éléments faisant partie de l'oeuvre de référence. En gros, si cette série s'était appelée "Catherine et Vincent l'homme bête", j'y aurais vu une série sans grande prétention qui aurait pu être fun à regarder si les acteurs avaient été meilleurs. Là, en l’occurrence, j'y vois plus une trahison d'un conte que j'aime beaucoup et une série clairement opportuniste.

Citation :
Ca ne m'a pas convaincu que ce serait un truc génial, mais c'est mieux que ce que je pensais voir au début (quoi qu'au début, je ne voulais pas le voir du tout).
Yep, j'ai la même impression, en gros.

Citation :
Je ne connaissais pas Kreuk avant ça, mais en tout cas, elle semble avoir appris quelques techniques de combats pour son rôle.
Dans Smallville elle a montré qu'elle savait un peu bouger et vu qu'elle a joué dans un film sur Street Fighter, je pense qu'elle a dû apprendre deux ou trois trucs, quand même ^^ Dommage que son jeu d'actrice soit si limité. Enfin, à mon avis, elle pourrait s'en sortir convenablement si les scripts étaient eux-mêmes corrects : elle fait, à mon avis, partie de ces actrices assez moyennes qui n'arrivent pas à transcender un rôle moyen, mais qui arriveraient à tenir un rôle bien écrit. Après, comme elle a du charme et qu'elle sait bouger, elle semble s'en sortir pas trop mal pour décrocher des contrats.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daehan
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris


Nombre de messages : 2435
Féminin Age : 97

MessageSujet: Re: Beauty and the Beast [série]   Jeu 19 Juil 2012 - 0:31

Rangil a écrit:
Même si j'avoue que je pinaille sur pas grand chose, vu que je connais rien du contexte.
Moi non plus d'où le bénéfice du doute. mrgreen

Citation :
Citation :
Allez pour citer un autre exemple, Angel dans Buffy...
Nope, dans Buffy, c'est une fille tout à fait capable qui vient faire son propre travail et son propre devoir, tandis que le beau garçon ténébreux lui donne de vagues indices, mais n'ose pas s'aventurer avec elle parce qu'il a trop peur de ce que les autres vampires pourraient lui faire. Il faut tout le développement de la saison 1 pour qu'Angel redevienne un guerrier capable de faire autre chose que de servir de sidekick ou d'attaquer des vampires dans le dos. Et pourtant, je viensde me refaire la saison 1 de Buffy, et elle est très kitch et la romance avec Angel est loin d'être aussi réussie qu'elle ne le devient par la suite, mais elle pose déjà des bases plus originales que la belle en détresse qu'un beau ténébreux potentiellement dangereux va sauver à chaque fois.
Au temps pour moi, me suis un peu emmêle les cinpeau. C'est plus le syndrome de la belle et la bête avec le beau ténébreux dépressif qui s'auto-flagèle.

Citation :
Citation :
Le syndrome du sauvetage de la belle en détresse doit avoir des origines dans l'antiquité ou au plus tard au moyen-age.
Dans l'Antiquité, et peut-être même plus tôt s'il faut, ça ne m'étonnerait pas. Sauf que je pense qu'au XXIème, surtout après Buffy, il serait temps que les scénaristes s'interrogent sur les bases viciées de certains schémas narratifs. Ou en tout cas, qu'ils cherchent à les traiter d'une façon un peu plus originale. Et je suis persuadé que sans le succès de Twilight, le postulat de base de cette série aurait été différent..
.
Et c'est là que tu as tort, vu que je suis une fille et que je regarde plus facilement ce genre e niaiserie (si si, j'assume mrgreen )
Je dirai que Twilight à relancé la mode du vampire accessible aux ados (et dénaturant totalement le mythe). Mais le syndrôme du chevalier servant et de la belle et la bête existait avant. Juste un an plus tôt, on a eu droit à Moonlight qui reprenait le principe de la belle et la bête (toujours la version Hamitlon/Perlman, je crois même que c'était les mêmes scénariste ou un truc dans le genre). La série avait beaucoup de succès mais c'est tombé avec la grève des scénariste donc annulation (quoi que la série s'est bien clôturé). On avait aussi la série qui s'inspire de Vicky Nelson. Et si on regarde côté littérature, ça s'arrache comme des petits pains. Le thème de "Cendrillon" ne se démode pas. Suffit de voir en Corée du Sud qui te pondent des petites perles sur certains thèmes mais qui garde toujours une grande part de romance, car c'est ce qui plait aux filles et les filles aiment bien quand 2 personnes se tournent autour durant 25épisodes.
La Bête étant souvent un beau mec torturé qui a fait des grosses bêtises ou qui a un super sale caractère.

Ici on aura peut-être un procédural (croise les doigts), un fil rouge et une romance avouée.
Parce que si on prend l'exemple de Castle, Bones ou Mentaliste (pour ne citer qu'eux) tout le monde voit des couples partout : les fameux "ship" avec les noms fusionnés (débile mais ça marche sur le public). La romance n'est pourtant pas la première chose à laquelle on pense quand on cite ces titres. mrgreen

Citation :
Oh, personnellement, j'ai pas de soucis avec ça. Enfin, évidemment, ça m'ennuie un peu que les 9/10èmes des productions américaines soient des adaptations ou des suites, mais je suis pas contre l'idée d'une série sur la Belle et la Bête, au contraire. Sauf qu'ici, clairement, le nom du conte n'est utilisé que comme une technique de marketing : AUCUN autre élément n'a l'air d'être repris (ni le père de Belle, ni ses soeurs, par contre on se retrouve avec l'assassinat d'une mère, un malédiction temporaire...), et la série aurait pu s'appeler "La Belle et Hulk le poilu" que le titre aurait été plus adapté.
Dans ce cas, pour me répéter, c'est surtout le remake de l'ancienne version (même les noms sont identiques).
Mais quand je vois ce que Disney fait de ces contes, je me dis que ce n'est pas forcément pire. (Je suis aussi anti-Disney mrgreen ). Quand on regarde Once Upon a time qui massacre les contes pour en faire une série... et ça marche.
Mais pourquoi se priver d'user de ce genre de technique tant que ça marche. Un marchant de légume va pas arrêter de vendre des légumes parce que ça marche (même si ça le gave)
Par exemple (toujours chez CW) on regarde Vampire Diaries et à part les noms, c'est à des années lumières des bouquins. Et suffit aussi de regarder du côté des comics pour voir que beaucoup crie au scandale de certaines adaptations.

Je pense que le principe ici est plus celui de Quasimodo, un truc comme quoi la beauté intérieure bla bla bla... bon ils auraient pu prendre un mec plus moche pour ça, ça aurait quand même marché mrgreen


Citation :
Dans Smallville elle a montré qu'elle savait un peu bouger et vu qu'elle a joué dans un film sur Street Fighter, je pense qu'elle a dû apprendre deux ou trois trucs, quand même ^^ Dommage que son jeu d'actrice soit si limité. Enfin, à mon avis, elle pourrait s'en sortir convenablement si les scripts étaient eux-mêmes corrects : elle fait, à mon avis, partie de ces actrices assez moyennes qui n'arrivent pas à transcender un rôle moyen, mais qui arriveraient à tenir un rôle bien écrit. Après, comme elle a du charme et qu'elle sait bouger, elle semble s'en sortir pas trop mal pour décrocher des contrats.
Je vais seulement la découvrir. En mettant bout à bout, j'ai dû voir 3 épisodes de Smallville et même comme ça, ça me soulait (j'ai même fait une overdose à superman à cause de ça)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Beauty and the Beast [série]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disney's Beauty and the Beast: ressortie en 3D en 2011.
» Beauty & The Beast (2012)
» Beauty and the Beast [série]
» Beauty and the Beast (Belle et la Bête)
» [ABC Studios] Beauty and The Beast (201?)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant irrationnel :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: