AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Firefly : l'antithèse féministe ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
avatar

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 28

MessageSujet: Firefly : l'antithèse féministe ?   Mer 21 Mar 2012 - 20:03

Lors de mes nombreuses explorations dans les lointaines contrées web-spatiales regorgeant de trésors, monstruosités ou curiosités en tout genre, j'ai trouvé un article pour le moins acrimonieux à l'encontre de Firefly et de Joss Whedon (en anglais uniquement) :

http://users.livejournal.com/_allecto_/34718.html

Misogynie latente ou extrapolation outrancière ?

Personnellement, si on veut bien admettre que certains points sont pertinents, je pense que les personnages n'ont pas eu le temps nécessaire pour évoluer. Il faudrait que je revoie Serenity, mais il me semble que Reynolds a particulièrement évolué entre la série et le film, et même entre le début et la fin du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1086
Masculin Age : 28
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   Jeu 22 Mar 2012 - 16:57

Dès les premières lignes, je sens l'objectivité de la rédactrice :
Citation :
I really am beyond worried about how much men hate us
Non, ça ne fait pas du tout formule choc pour attirer le pathos : Whedon n'est même pas ignorant ou méprisant, il serait carrément plein de haine pour la gent féminine. Lui qui est l'un des rares scénaristes de série américaine à savoir écrire plusieurs personnages féminins intéressants... Enfin, bref.

Citation :
the pleasure he seemed to take from showing potentially powerful women
bashed, the way he gleefully demonized female power and selfhood and
smashed women into little bits, male fists in women’s faces, male voices
drowning out our words.
WTF ? Bon, j'attends de voir son argumentation, parce que j'ai pas l'impression d'avoir vu la même série, là.

Citation :
There is Inara, a Companion (Joss Whedon’s euphemism for women in prostitution).
Oui, une expression qui existe déjà. En français, on a Dame de compagnie, c'est pas Whedon qui l'a inventé, hein : c'était vraiment un métier. Qui n'est pas tout à fait celui de la prostitution, comme la série s'efforce d'ailleurs de le montrer. D'ailleurs, on s'aperçoit dans tout l'article que l'auteure cherche à jouer sur les mots pour accabler Whedon (Irana est une pute, ses clients sont des violeurs, etc.)

Citation :
Zoe runs around calling Mal ‘sir’ and taking orders off him. I roll my eyes. Not a good start.
Quoi, une militaire qui appelle son supérieur hiérarchique "Sir" ? Effectivement, mon Dieu, quel choc ! C'est ignoble ! Féministes, rebellez-vous !

Citation :
So in the very second scene of the very first episode, an episode
written and directed by the great feminist Joss, a white man tells a
black woman to ‘shut up’ for no apparent reason.
Dîtes, est-ce que cette rédactrice a vraiment regardé la série ou est-ce qu'elle a fait semblant ? Non, parce qu'il va falloir lui expliquer comment analyser une oeuvre. Mal' ne dit pas à Zoey de la fermer parce que c'est une femme, il lui dit de la fermer parce que c'est un enfoiré qui supporte mal qu'on parle quand il en a pas envie. C'est pas comme si, tout au long des épisodes, il insultait Simon, se moquait de Jayne et répétait à Sheperd de la fermer. Mais s'il traite les femmes de la même façon qu'il traite tous les hommes de l'équipage, c'est anti-féministe. WTF ?

Et je ne parlerais même pas du fait que l'avis de Zoey est le seul que Mal' accepte de prendre en compte. Avec celui d'Inara. Deux personnages qui appartiennent au sexe... ?

Citation :
“Sometimes you just wanna DUCT TAPE HER MOUTH and DUMP HER IN THE HOLD
FOR A MONTH.” Kaylee responds by grinning and giving Mal a kiss on the
cheek and saying, “I love my Captain.” [...] The women are HAPPY to be abused. They enjoy it. What does this say about women, Joss?
Ca veut dire que Mal' a un humour noir de merde et ça veut dire que les femmes de la série, contrairement à la rédactrice, savent le prendre comme il se doit : de vulgaires plaisanteries, certes grasses, mais venant d'un homme qui ne saurait pas dire autrement qu'il tient à son équipage. Jamais, jamais, Mal' ne lèverait la main sur sur Kaylee ; au contraire, il la protège comme il peut et ils sont suffisamment intimes pour pouvoir se permettre ce genre de plaisanteries.

Citation :
Joss Whedon refers to rapist/fuckers who buy women as sex, as ‘eager,
inexperienced but pleasingly shaped’ who ‘make love’ to women in
prostitution.
Notons comment, tout au long, la rédactrice parle de violeur alors qu'il s'agit d'un client choisi par Inara, et on sait qu'elle peut parfaitement éviter les personnages trop grossiers et violents. Je ne dis pas que dame de compagnie représente un métier très moral, mais il est logique que dans l'univers sombre et dur de Firefly, il se soit développé. D'ailleurs, ni les scénaristes, ni Inara ne le cautionnent totalement : Inara le préfère à la condition de prostituée et s'efforce d'exercer son travail le plus consciencieusement possible. Point. Whedon a même le mérite de poser de bonnes questions je trouve, et de nous confronter à des choix culturels différents des nôtres, sans prendre vraiment parti. Je trouve cette attitude beaucoup plus féministe et intelligente que celle qui consiste à rejeter en bloc tout comportement qui semble dévier d'une norme auto-établie.

Bon, j'avoue que j'ai pas lu le reste, mais je suppose que tout l'article est à l'avenant. C'est rapide et plein de raccourcis, la rédactrice ne s'est même pas donnée la peine de chercher à comprendre ce qu'elle voyait, elle a tout rejeté en bloc dans une attitude extrémiste qui à mon avis, ne fait de bien à personne.

EDIT : Le reste a l'air encore pire... Sérieusement, il y a un extrait où elle s'indigne qu'Inara ne fasse payer son support émotionnel à l'équipage ! WTF O_o ? Mais quel genre de personne ferait payer des conseils de 15 secondes prodigués à des gens avec qui elle vit tous les jours ? On parle pas d'une longue séance de thérapie là hein, mais juste du temps où Inara essaie de réconforter Sheperd en lui disant qu'il est peut-être exactement là où il doit être. Sérieusement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 24
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   Jeu 22 Mar 2012 - 19:48

Alors, je fais faire un commentaire d'une puissance exceptionnelle : +1 Rangil.

(Oui, j'ai la flemme de tout reprendre point par point, mais il est clair que l'auteure a approximativement craqué. Elle prend le moindre point pour l’amplifier de façon tout à fait déraisonnable. On est loin d'avoir une série misogyne, on a plutôt affaire à une féministe exacerbée un tantinet jusqu'au-boutiste)

D'ailleurs, le point qui m'a probablement le plus choqué de l'article (oui, j'avoue, je n'ai pas eu le courage de tout lire), c'est :

Citation :
Zoe runs around calling Mal ‘sir’ and taking orders off him. I roll my eyes. Not a good start.

C'est quel terme de "Hiérarchie Militaire" qu'elle a pas compris, là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
X8
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 101
Masculin Age : 27
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   Ven 8 Juin 2012 - 13:25

J'ai voulu lui écrire un commentaire:

Instead of attacking TV series which have already by broken by intolerant (because in your attack on intolerant, you become intolerant and you start seeing things where they are non) people like you, why don't you attack real popular TV shows which work and which are far more anti-women than "Firefly". This article obviously shows you don't know a speck about Joss Whedon and you even acknowledged yourself (and how can one call you a 'critic' after that?) that you were under the impression of emotions (you said you were "angry"). Critics usually call for objective correlative. This is not objective at all, and as a result, this pseudo-article is not worth a criticism, what we academicians call a criticism. You show no objectivity, the scenes you select are arbitrary ones! You're a destroying a GREAT show out of a feminist attempt to break popular culture. Please, do not attack a product that is already dead otherwise this would be useless. Why don't you express your rage on TV shows which are working? You have a big corpus: a nine-season NCIS (Gibbs is no Mal !!! Perhaps even worse) etc. What you're doing is like blaming the 1953 War of the Worlds for starring no African-american actor, especially on so short a TV show ! If you had criticized a TV show that was longer, say at least 2 seasons (like Bionic Woman 1976, not the crap of 2007), it would have been more interesting. Here, this is misleading and, as I said, obsolete. Peace up friend.

Mais ça n'a pas marché... elle interdit les commentaires qui ne sont pas ceux de ces amis. Bel exemple de liberté d'expression. Je gueule mais personne commente si on est pas ami... Et pendant ce temps, ces pseudo-critiques font leur catharsis sur un produit qui n'en est pas digne. Surtout Firefly.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/thpdanel/
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 29
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   Ven 8 Juin 2012 - 13:46

Cherche pas, ce genre d'individu est dans son trip du début à la fin, ne prêchant qu'à un public déjà converti, croyant à ses délires et cherchant à faire coller tout et n'importe quoi à sa vision "décalée" de l'univers. Tristement, Firefly n'est pas la seule série à avoir subi ce genre de grand n'importe quoi. J'ai vu d'autres excellentes séries se faire traiter de pamphlets racistes, misogynes et autres épithètes du même genre avec un raisonnement au mieux incroyablement bancal et au pire témoignant d'un usage massif de substances illicites. Historiquement, la conclusion est : soit tu ignores, soit tu organises une contre-attaque à l'échelle planétaire depuis 4chan. Mais entre les deux, ça tiendra plus de la perte de temps que de quoi que ce soit d'autre, malheureusement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2760
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   Dim 29 Juil 2012 - 15:34

Le vrai problème, c'est qu'il y a des œuvres qui méritent une vraie analyse et se révèlent clairement machistes et méritent d'être analysées précisément et brocardées pour cette raison là. Et que par ailleurs, le sexisme, que ce soit dans la culture ou dans la société n'apparaît qu'après analyse et donc un examen superficiel ne permet pas de dire si une œuvre l'est ou pas.

Là, le problème, comme l'a très bien décrit X8, c'est qu'elle part dans l'idée de détruire Firefly comme un show anti-féministe, et que forcément, ça fonctionne. Ça fonctionne notamment parce que l'univers de Firefly est effectivement plutôt machiste (de la même manière qu'il est aussi violent, amoral, fasciste, etc...), ce qui est ici un parti pris du pitch qui doit être respecté comme un choix artistique ! La science-fiction n'est pas sensée montrer ce qui devrait être, mais ce qui pourrait être et c'est ce que fait Firefly.

Pour le reste, ça ne mérite même pas un commentaire, c'est de l'indignation pour n'importe quoi et c'est souvent plus du puritanisme mal placé que du féminisme.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aurlag
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 104
Féminin Age : 27

MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   Sam 30 Juil 2016 - 22:13

Je viens de finir tous les épisodes et effectivement c'était génial. Du coup, je suis un peu surprise de voir cette critique. Cela dit, j'ai une amie qui pense la même chose (de façon moins extrême) on a discuté de la relation Mal/Inara et elle pense effectivement que Mal a un côté très misogyne lorsqu'il traite Inara de p*te par exemple. Mais de mon point de vu, la série ne montre pas ces scènes de façon positive justement.

Je pense que JW s'en sort très bien dans l'écriture des personnages féminins, il lui est souvent reproché de n'écrire que des personnages féminins "forts" (qui ne font que se battre) ce qui est faux: Kaylee, Inara, Willow, Cordélia, Fred: tous ses personnages féminins ne sont pas forcément des personnages "d'action" pourtant ça ne les empêche pas d'être intéressants et forts justement. Pour moi un personnage fort: c'est un personnage avec ses défauts et ses qualités et qui ne soit pas caricatural. Dans certaines autres séries, l'écriture des personnages féminins restent très caricatural, je pense à Supernatural .

Je vois que cette polémique date un peu mais effectivement en ce moment, il est reproché à Joss Whedon d'être sexiste, notamment dans l'écriture de Avenger (l'âge ultron). Comme je n'ai pas vu ces films là, je ne vais pas spéculer. Il est vrai qu'il n'est pas parfait, j'ai trouvé certaines choses problématiques dans le scénario de Buffy sans compté la polémique avec C. Carpenter. Mais ça ne fait pas non plus de lui un horrible type qui hait les femmes.

Cette critique à l'encontre de Firefly est complètement exagérée, je pense qu'il s'agit surtout de descendre la série c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Firefly : l'antithèse féministe ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Firefly : l'antithèse féministe ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Firefly : l'antithèse féministe ?
» Firefly => Culte !
» [RB Models] -M4 Sherman Firefly 17pdr OQF
» SHERMAN FIREFLY
» Firefly Vc - Mise en peinture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Space Opéra, Planet Opéra, Thématique espace et/ou E.T :: Franchises à l'honneur :: Firefly :: Franchise-
Sauter vers: