AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Gladiatrices

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Les Gladiatrices   Dim 29 Jan 2012 - 0:20






Taur et son ami Ubaratutu son fait prisonniers par une étrange armé de femmes. Ces dernières craignent que ne s’accomplisse une prophétie qui, précisément, prédit leur anéantissement par un homme doté d'une force prodigieuse. Elles décident donc de soumettre les deux compagnons aux combats d'arènes...


Réalisation : Antonio Leonviola
Scénario : Antonio Leonviola, Fabio Piccioni, Fabio Piccioni et Sofia Scandurra
Production : Ennio De Concini, Alfredo Guarini et Livio Maffei
Musique : Roberto Nicolosi
Titre original : Le Gladiatrici
Titre anglais : Thor and the Amazon women
Durée : 1h30
Sortie : 1963 (Italie)


Susy Andersen : Tamar
Joe Robinson : Thor
Harry Baird : Ubaratutu
Janine Hendy : The Black Queen
Maria Fiore : Yamad
Alberto Cevenini : Siros
Claudia Capone : Agarit
Carla Foscari : Ghebel Gor
...
















_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Sam 9 Avr 2016 - 17:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Les Gladiatrices   Ven 10 Aoû 2012 - 17:03

Mon avis sur le film résumé en une vidéo.

Voilà un film qui dans la forme est une grosse bouse immonde, sans rien à à sauver, la réalisation est pauvre, le jeux d'acteur catastrophique, le scénario vu et revu... Bref la catastrophe complète...

Pourtant si l'on regarde le fond, Les Gladiatrices est un film formidable qui met en scène chaque penchant sexuel que l'histoire permet. On a l'impression que chaque scène est pensée pour exploiter toute les possibilité et ça en devient même impressionnant.

Au début de l'aventure donc, une amie du héros répondant au doux nom de Tamar est capturée par les Amazones. Elle y rejoint d'autres prisonnières dans un camp ou elle subira quelques épreuves (domination femme/femme). Des prisonnières sont de temps en temps choisit pour s'entretuer dans des combats à mort. Ce climat tendu favorise forcement des liens très fort entre les détenues qui n'hésitent pas à le manifester (amour femme-femme). Rassurez-vous ces manifestations seront toujours très pudique, ça n'ira jamais plus loin que le petit câlin ou se prendre la main dans la main. Notons que dans cette contrée il ne fait pas bon être un homme, puisque tous les individus mâles sont retenus en esclavage (domination femme/homme). Pendant ce temps, le héros Thor, qui s'était blessé suite à une mauvaise chute alors que les Amazones capturaient sa copine, se fait soigner par son ami Ubaratutu qui se fait un devoir de masser notre héros à chaque fois que celui-ci accuse d'un coup de fatigue (amour homme-homme).

Après c'est un peu le bordel, un couple très jeune s'enfuit du camp de prisonier (amour garçon-fille), tombe sur Thor et Ubaratutu qui décident d'aller sauver leur amie. Nos héros sont fait prisonnier, la reine des amazones décide de profiter du corps du brave Ubaratutu (sexualité femme-homme), avec projet de s'en débarrasser une fois consommé. Heureusement Thor arrive, fiche deux trois bastos à son pote pour lui éclaircir les idées (domination homme/homme) et finalement les deux sont renvoyés dans les geôles avant le combat final. La scène final commence ainsi : alors que Tamar affronte sur un ring bordé de pique, une codétenue avec qui elle c'était liée d'amitié au début, avant que cette dernière ne prenne plaisir au massacre et devienne donc la championne de la Reine cruelle (oui parce qu'entre temps l'ancienne championne avait soudainement eu des remords et tentée de soulever une rébellion forcement voué à l'échec puisque le héros n'y prenait pas encore part); Thor affronte lui, une cinquantaine d'Amazone, tout seul, à un jeu ou il faut tirer la corde pour ne pas tomber dans le feu (domination homme/femme). Comme d'habitude tout cela finit par partir en couille (vous me pardonnerez l'expression), tous les détenus sont libérés et le carnage final contre l'armée des Amazones peut commencer. La méchante Reine est tuée par la copine de Thor qui, au grand dam du spectateur est aussi occis, par je-ne-sais-plus-trop-qui. Là j'étais très malheureux parce que Thor il s'est fait chier pour rien du coup et il va être triste que sa copine soit morte... Mais en fait non tout va bien, car Ubaratutu lui est toujours là pour lui prodiguer des massages sensuels!!

Bref, tout comme l'enfant recevant sa Nintendo SIXTY FOUR, je n'en revenais pas...

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Les Gladiatrices
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Gladiatrices
» gladiatrice
» VILLAGE PIRATE DES CARAÏBES DISNEY D'ISIGNY
» Gladiatrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: