AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Godzilla

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2525
Féminin Age : 98

MessageSujet: Godzilla   Mer 16 Nov 2011 - 20:58



Titre : Godzilla
Titre original : Gojira
Réalisation : Ishirō Honda
Scénario : Ishirō Honda et Takeo Murata
Production : Tomoyuki Tanaka
Société de production : Tôhô
Budget : 1 million de dollars
Musique : Akira Ifukube
Photographie : Masao Tamai
Montage : Kazuji Taira
Décors : Satoshi Chuko et Takeo Kita
Pays d'origine : Japon
Format : Noir et blanc - 1,37:1 - Mono - 35 mm
Genre : Science-fiction, Kaiju eiga
Durée : 98 minutes
Date de sortie : 3 novembre 1954 (Japon)

Cast :
Akira Takarada : Hideto Ogata
Momoko Kôchi : Emiko Yamane
Akihiko Hirata : Daisuke Serizawa-hakase
Takashi Shimura : Kyohei Yamane-hakase
Fuyuki Murakami : le professeur Tanabe
Sachio Sakai : le journaliste Hagiwara

Résumé
Un monstre préhistorique sort de son long sommeil pour ravager le Japon.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2525
Féminin Age : 98

MessageSujet: Re: Godzilla   Mer 16 Nov 2011 - 21:13

Le résumé très court de ce film et le massacre lors de la sortie US (et Europe) a fait de ce film culte une parodie de monstre.

Mais Godzilla est plus que cela. En fait, il peut avoir effectivement deux niveaux de lecture, le monstre qui cassent tout ou un film captivant sur les dangers de la bombe nucléaire... Il faut se souvenir que le Japon en fut la victime et encore traumatisé par la destruction d'Hiroshima et Nagasaki.
Un des pires moments de ce film sera la scène de l'hôpital ou les enfants sont irradiés par le monstre. L'impuissance des infirmières et le réalisme de cette scène n'en est que plus poignante face à la tragédie que le Japon à dû traverser lors des bombardements.
Le film dénonce donc bien cela, allant jusqu'à reprendre les images des villes détruites par les véritables bombes. Gozilla n'est donc que le symbole de cette hécatombe.


De l'autre côté, le monstre semble incontrôlable et il ne semble y avoir aucun moyen de l'arrêter. Tous les moyens sont pourtant mis en place pour cela. Au final, il n'en existera qu'un seul. Un scientifique a réussi à mettre au point une arme plus dangereuse que tout ce qui a été imaginé jusque là. Mais voilà, rien n'est aussi simple. Car le drame qui se joue font craindre à ce scientifique que l'arme qui pourrait leur sauver la vie puisse être celle qui anéantira le monde. Et il ne semble pas prêt à révéler sa découverte. Ainsi nous avons un nouveau cas de conscience totalement légitime. Faut-il laisse des innocents mourir devant Godzilla ou fournir une arme qui pourrait anéantir toute la planète ? Il n'y aura qu'une seule réponse tragique à cela.

Je crois que c'est la scène finale qui fait de ce film une réussite à mes yeux. Et pour ceux qui regarderont ce film avec ce niveau de lecture, ils ne verront plus Godzilla comme un simple film de monstre mais un film émouvant et dont le message reste intacte et toujours d'actualité.

Le côté aujourd'hui kisth et désuet (que certains pourraient même trouver ridicule) ne dérangent pas vraiment tant on est plongé dans le drame. Cela pourrait même être le facteur qui, aujourd'hui, désamorce un peu tout cela sans le rendre inintéressant pour autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arnaldo17
Alien Respectable
Alien Respectable
avatar

Nombre de messages : 176
Masculin Age : 21
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Godzilla   Dim 27 Déc 2015 - 1:15

Voici une critique que j'avais essayé d'écrire après mon visionnage en mai 2014 :



N'ayant jamais vu un seul Godzilla de ma vie malgré que ce personnage emblématique du cinéma japonais et du Kaijū Eiga m'aie toujours intéressé. Je me suis enfin décidé à enfin commencer cette longue saga par la première pierre de cet énorme colosse du cinéma.

C'est donc avec la version japonaise que je commence ma longue Odyssée de Kaijū Eig , etant donné que les versions françaises et américaines sont quelques peu détournées de l'original.

Première impression : c'est en noir et blanc . Aïe me suis-je dit , étant habitué depuis mon enfance à regarder des films en couleur , cela risque de freiner mon engouement ... Et en fait pas du tout ! En effet , le noir et blanc renforce l'impact du film et le message qu'il tente de faire passé. Comment mieux représenter l'angoisse de l'homme face à l'inconnu que par une autre couleur que le noir et blanc ? Certes , Gojira ( De son nom original ) est une créature très foncée et on ne distingue pas forcément toutes ces actions mais ce n'est pas trop grave.

Ecologistes convaincus , ce film vous plaira surement. En effet , Godzilla n'est rien d'autre que le fruit de l'utilisation de l'énergie nucléaire par les hommes. Le japon ayant été fort touché par le nucléaire pendant la seconde guerre mondiale , on ressent toute la peur envers le nucléaire à travers le personnage de Godzilla. Si on va plus loin , on pourrais même dire que Godzilla est une métaphore de la menace nucléaire qui plane sur ce monde. On peut également ressentir les stigmates de la guerre aux travers plusieurs points du film mais si vous ne l'avez pas encore vu , je vous laisse les découvrir par vous même.

Ce film fête ses 60 ans cette année et a vraiment laissé son empreinte dans le cinéma que ce soit japonais ou occidental. Cette saga compte en tout une trentaine de films dont le dernier est sorti ce mois-ci. Comme quoi un film qu'on pourrais qualifier de Kitsch peut contenir un monstre géant , un message mature et influencer plus de 60 ans de cinéma.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Godzilla
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» figurines "Godzilla" 1998
» Godzilla vs Gigan:
» Godzilla 2000:
» Remake de GODZILLA
» Godzilla Against Mechagodzilla:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: