AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 200 Motels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: 200 Motels   Lun 31 Oct 2011 - 0:24






Ou ce qu'il arrive lorsque les Mothers of Invention racontent la dure vie de tournée. On y croise des robots, Rance Muhammitz, des camps de concentrations crées par l'Etat qui servent de centre de recyclage expérimental pour les violonistes et trompettistes, qui avouons le ne servent à rien, afin de les réorienter dans des voies plus productives comme l'armée, faire de la sténo ou simplement disparaitre... Ce qui est toujours mieux que de camper la 4e rang d'un orchestre symphonique! Au milieu de tout ça, Les Mothers of Inventions exécutent des morceaux en compagnie du Royal Philharmonic Orchestra...


Réalisation : Tony Palmer et Frank Zappa
Scénario : Tony Palmer, Frank Zappa, Mark Volman et Howard Kaylan
Production : Herb Cohen, Jerry D. Good, Brian Harris et Raoul Pagel
Musique : Frank Zappa
Durée : 1h31
Sortie : 1971


Ringo Starr : Frank Zappa / Larry The Dwarf
Theodore Bikel : Rance Muhammitz / Dave
Keith Moon : The hot nun
Jimmy Carl Black : Lonesome Cowboy Burt
Janet Neville-Ferguson : Groupie
Martin Lickert : Jeff
Lucy Offerall : Groupie
Dick Barber : Bif Debris
Don Preston : Don
Pamela Des Barres : Interviewer
Ruth Underwood : Fake Drummer


Musiciens:
Frank Zappa – basse, guitare, orchestration
Theodore Bikel – narrateur
Jimmy Carl Black – chant
Ian Underwood – synthétiseur, bois
Ruth Underwood – percussions
George Duke – trombone, synthétiseur
Aynsley Dunbar – batterie
Howard Kaylan – chant
Jim Pons – voix
Mark Volman – chant
Royal Philharmonic Orchestra



Rappelez-vous que dans le cade conceptuel de ce film, rien n'a d'importance. Il est possible que plusieurs réalités subjectives coexistent et que nos sens soient victime d'une illusion.













Spoiler:
 

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2881
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 200 Motels   Lun 7 Nov 2011 - 19:07

Voila un film de mon idole dont je ne sais trop quoi penser. Son principale manque se trouvant au niveau du scénario. Certes, il s'agit d'un film complètement fou, limite psychédélique mais tout de même une certaine homogénéité du tout aurai rendu la chose encore plus intéressante. C'est d'autant plus dommage qu'il y a de sacrée bonne idée la dedans.

Il est aussi drôle de visionner ce film lorsque l'on sait que Frank Zappa était absolument anti drogue, n'hésitant pas à virer sur le champ ses musiciens qui dérogeaient à la règle. Contrairement aux hippis, dont il se moque ouvertement, Zappa pensait que la drogue ferme l'esprit plus qu'elle ne l'ouvre, alors que la vision du film pourrai laisser croire que toute l'équipe était sous LSD...

Le principal attrait pour moi dans ce film réside donc dans les musiques, mettant en scène les Mothers avec un orchestre. J'ai beaucoup aimé également la manière dont Zappa se moque de lui-même, il campe un chef d'orchestre tyrannique, passant son temps à espionner ses musiciens. Les frasques de ceux-ci lui servant de base pour ses morceaux. C'est lui qui dirige, comme le laisse présager la pochette ou sa figure surplombe tout le monde.

Comme dans une partie des ses morceaux Zappa utilise la métalepse avec brio. Les éléments du décors et du tournage sont laissés visibles pour que l'on se perde: regarde t-on le film? le tournage? une blague? Voir peut-être pour rassurer le réalisateur lui-même.

Pour conclure il est dommage que le tournage est été si chaotique, budget raccourcit, staff qui s'enfuit en route, etc... car peut-être que Zappa nous aurait alors servit quelque chose d'un peu moins brouillon.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
200 Motels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 200 Motels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Comédie & Parodie :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: