AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L'Incal - Une aventure de John Difool

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2874
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: L'Incal - Une aventure de John Difool   Mar 4 Oct 2011 - 19:48





Dans un futur éloigné et dystopique, le détective privé John Difool reçoit l'incal lumière, une pyramide blanche aux pouvoirs extraordinaires, des mains d'un Berg mourant. Il ne se doute alors pas qu'il est en possession du seul objet pouvant sauver l'univers. Mais l'Incal est recherché par de nombreuses factions qui veulent l'utiliser pour leur intérêt propre...


Scénario : Alexandro Jodorowsky
Dessin : Mœbius
Couleur : Yves Chaland, Isabelle Beaumenay-Joannet, Zoran Janjetov



Tomes:

1 - L'Incal noir
2 - L'Incal lumière
3 - Ce qui est en bas
4 - Ce qui est en haut
5 - La Cinquième essence, première partie : Galaxie qui songe
6 - La Cinquième essence, deuxième partie : La Planète Difool
Hors série - Les Mystères de l'Incal




Dans le même univers:
Avant l'Incal, de Alejandro Jodorowsky et Zoran Janjetov
Après l'Incal, de Alejandro Jodorowsky, Mœbius et Ladrönn (série abandonnée)
Final Incal, de Alejandro Jodorowsky et Ladrönn
La Caste des Méta-barons, de Alejandro Jodorowsky et Juan Gimenez
Les Technopères, de Alexandro Jodorowsky et Zoran Janjetov
Megalex, de Alejandro Jodorowsky et Fred Beltran
Dayal de Castaka, de Alejandro Jodorowsky et Das Pastoras






La toute première planche de l'aventure.






Deux autres histoire de vous faire une très toute petite idée de l'univers, du moins visuellement.







_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Lun 28 Mar 2016 - 18:42, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 40

MessageSujet: Re: L'Incal - Une aventure de John Difool   Dim 1 Jan 2012 - 21:40

J'ai lu cette BD que je m'étais fait offrir pour Noël (risqué? en fait non, je connaissais un peu Moebius et j'avais déjà lu Arzach Wink) et ça m'a bien plu.

L'Incal, un peu comme Hypérion de Dan Simmons, peut rappeler pas mal d'autres oeuvres par les éléments SF qu'elle pioche ici ou là, tout en ayant une originalité bien propre.
Si l'intrigue aux écheveaux cosmiques est par certains côtés "classique" en SF, le personnage central de John Difool est peu commun : c'est un anti-héros, enfin un mec qui pense qu'à sa poire quoi mrgreen D'ailleurs nombre d'autres personnages (les politiques notamment...) sont aussi montrés sous un jour allant du médiocre au grotesque en passant par le ridicule...

Sinon c'est bien rythmé, on a pas tout qui se déroule à la toute fin comme dans certaines BDs, séries ou films plus contemporaines : certaines révélations arrivent assez tôt. En fait c'est peut-être presque trop rythmé, ça va relativement vite et surtout les transitions sont parfois... assez raides. Je veux dire que quand la bande de l'Incal décident qu'il faut aller sur telle ou telle planète... en deux cases on y est. Ca n'empêche pas la BD d'être très dépaysante, mais c'est pas la composante voyage qui a été la plus travaillée Wink

Par contre, Barlba, tu l'as mis dans "Inclassable". Je sais pas mais pour moi c'est avant tout du space opera même si le terme ne recouvre pas non plus tout (il y a aussi un aspect satire) de ce qu'est la BD...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2874
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: L'Incal - Une aventure de John Difool   Lun 2 Jan 2012 - 2:03

Content que ça t'ai plu harsiesis car j'ai moi aussi adoré cette aventure. J'adore les travaux de Moebius, et lorsque j'ai vu qu'il avait travaillé avec Jodorowsky je me suis empressé d'aller dans une bibliothèque pour voir ce que ça donnait. J'ai tout dévoré d'une traite et je me suis acheté les albums après coup.

Je rejoins assez ton commentaire. Comme tu le dis, L'Incal c'est riche, à tous les niveaux, les idées semblent fourmiller tant dans le scénario que le dessin. A tel point que je pense que ça peut en dérouter certains... Et d'ailleurs

Citation :
En fait c'est peut-être presque trop rythmé, ça va relativement vite et surtout les transitions sont parfois... assez raides.

me conforte dans cette idée. Enfin moi personnellement ça ne m'a pas dérangé, bien au contraire, j'adore ce genre d'univers complètement fou! Cette richesse rend aussi le commentaire ardu car je ne sais pas par quel bout le prendre, je me contenterai donc de vous poussez à y jeter un oeil (allez même les deux, soyons fous) à mon avis vous ne le regretterez pas! Pour ma part c'est en tout cas le choc de l'année 2011 en BD avec Universal War One, dans un ton certes tout autre.

Citation :
Par contre, Barlba, tu l'as mis dans "Inclassable". Je sais pas mais pour moi c'est avant tout du space opera même si le terme ne recouvre pas non plus tout (il y a aussi un aspect satire) de ce qu'est la BD...

Oula alors moi je trouve cette classification vraiment trop réductrice pour une telle oeuvre... Car un coté Space Opéra il y en a un certes mais pas plus que de la dystopie, satire, mysticisme, anticipation... Et d'ailleurs le coté Space Opéra, si il est plus présent dans les derniers tomes, est quasiment absent des premiers qui eux ce concentre sur l’espèce de cité puits impossible. A la limite cette classification me paraîtrai plus justifiée pour la série LA Caste des Méta-Barons (que je te conseil aussi) et encore... Mais en ce qui concerne juste L'Incal et/ou son univers dans son ensemble non ça me parait vraiment trop réducteur, voire même mensonger ^^. Enfin peut-être que ce point est purement subjectif.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 40

MessageSujet: Re: L'Incal - Une aventure de John Difool   Lun 2 Jan 2012 - 22:03

Citation :
Et d'ailleurs le coté Space Opéra, si il est plus présent dans les derniers tomes, est quasiment absent des premiers qui eux ce concentre sur l’espèce de cité puits impossible.

C'est pas faux. Mais on pourrait alors quand même parler de Planet-Opera...
Et puis l'idée de civilisation(s) galactique(s) arrive quand même assez vite même si l'action n'est pas encore focalisée dessus.

Citation :

Citation :
Par contre, Barlba, tu l'as mis dans "Inclassable". Je sais pas mais pour moi c'est avant tout du space opera même si le terme ne recouvre pas non plus tout (il y a aussi un aspect satire) de ce qu'est la BD...

Oula alors moi je trouve cette classification vraiment trop réductrice pour une telle oeuvre... Car un coté Space Opéra il y en a un certes mais pas plus que de la dystopie, satire, mysticisme, anticipation...

Justement à part dystopie j'ai du mal à considérer ça comme des (sous-)genres Wink
Satire et mysticisme peuvent se couler aussi bien dans du space op que dans du cyberpunk, de l'uchronie voire du steampunk (pour ce dernier j'ai pas d'exemple particulier en tête mais ça me paraît envisageable).
Anticipation là c'est autre chose, à l'origine cela recouvre ce qui est SF même si le terme a pris un sens plus restreint quand celui de science-fiction est apparu. Et même dans le sens plus restreint, on a souvent un aspect anticipation dans les histoires de SF. Y a certes de la SF qui n'est pas de l'anticipation mais ce serait plus l'uchronie et le steampunk... (et pour ce qui est de l'Incal on peut pas dire que ça en est)


Sinon l'histoire des transitions un peu rapides, je pense que c'est un peu lié au format BD. En film ou en série ce serait sans doute un peu plus "lissé"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2874
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: L'Incal - Une aventure de John Difool   Mar 3 Jan 2012 - 23:00

Citation :
Satire et mysticisme peuvent se couler aussi bien dans du space op que dans du cyberpunk, de l'uchronie voire du steampunk (pour ce dernier j'ai pas d'exemple particulier en tête mais ça me paraît envisageable).

Oui tu as parfaitement raison, d'ailleurs une oeuvre est rarement ou tout l'un ou tout l'autre. L'Incal les mélange à différent niveau, pour moi aucun ne prend le dessus, et très habillement. Du coup, dure de classer... Mais c'est de toute façon pour moi une oeuvre tellement atypique, et quand on y greffe le reste de l'univers induit par les autres BD ça l'est encore plus, que je trouve qu'"inclassable" lui va parfaitement. Sans oublier le coté "fondateur" car si L'Ical n'est pas tout à fait le premier à jouer sur ce terrain, c'est surement la série qui le fait le mieux et une des seule à s'être crée tout un univers. Surtout que le mysticisme prend une part plus ou moins importante selon les titres, et cela donne vraiment une SF particulière je trouve. D'ailleurs je sais que beaucoup semblent frileux à ce coté "mystique" ici, et bien je vous encourage fortement (une fois de plus ^^) à jeter un coup d'oeil à L'Incal (et aussi à la caste des Meta-Barons, pour les autes je vous dirai ça quand je les aurai lu!) pour voir ce que ça peut donner quand c'est bien traité... Il faut dire que Jodorowsky est un sacré gus et un gourou peu ordinaire!

Bref je comprend que ça puisse prêter à discussion mais de mon point de vue il est dans la bonne section Heureux

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1115
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: L'Incal - Une aventure de John Difool   Ven 20 Jan 2012 - 23:35

Dans une optique de réconciliation avec le franco belge je me suis dirigé massivement vers les titres des éditeurs dits à part. Ainsi, Futuropolis, Casterman (et ses excellents titres bien belges) et surtout les Humanoïdes Associés ont été mes cibles de choix et bien évidemment le légendaire Moebius.

Ce titre qui a priori ne paye pas de mine, ou en paye trop choisissez. De par son excentricité, on sent bien que Moebius explose son style là dedans; folies en tout sens, baroque SF à souhait, folie des physionomies. Cette volonté qui de prime abord m'avait effrayé m'a tout au contraire séduit par la suite mon obsession permanente de fond et de formes réconciliés étant assouvie.

En effet, sur le fond c'est très fou; invasion extra terrestre spéciale et relevant de l'épi phénomène (un paradoxe), système politique totalement absurde, ville hors norme et ignoble à la fois, foule immonde, héros loin d'être un héros, rythme imposé avec style, absurdité omni présente. Bref, un plaisir immense de bout en bout à la lecture de cette merveilleuse pépite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'Incal - Une aventure de John Difool
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Aventure à Hélice
» THEODORE BOONE - L'ENLEVEMENT de John Grisham
» Aventure dans le grand Nord - Island in the Sky - 1953
» John Rambo
» John BUCHAN (1875-1940)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Divers & Inclassable :: Les oeuvres : littérature, bande dessinée, autres arts graphiques...-
Sauter vers: