AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Aelita

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2713
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Aelita   Dim 2 Oct 2011 - 14:19






1921. Un mystérieux message est envoyé aux radios du monde entier, simplement trois mots : « Anta… Adeli… Uta… » que les spécialistes ne peuvent déchiffrer. Dans une station de Moscou, l'ingénieur Los et son collègue l'ingénieur Spiridinov élaborent en secret les plans d'un vaisseau spatial. Ce message plonge l'ingénieur Los dans des rêves martiens où apparaissent la reine Aelita, son prétendant Gor, sa servante Ihoshka et son père Tuskub dirigeant du régime martien. Comme son mari devient distant, la femme de Los se laisse séduire par Ehrlich, un bourgeois opportuniste. Pendant ce temps sur Mars, Aelita observe Los grâce à une machine inventée par Gor qui permet de visionner ce qui ce passe sur d'autres planètes...



Réalisation : Yakov Protazanov
Scénario : Aleksei Fajko, Fyodor Otsep d'après Alexeï Tolstoï
Musique : Alexander Rannie, inspirée de Prokofiev.
Caméra : Emil Schünemann et Yuri Zhelyabuzhsky
Costumes : Alexandra Exter
Durée : 1h20
Sortie : 1924 (Russie)


Yuliya Solntseva : La reine Aelita
Igor Ilyinsky : Kravtsov
Nikolai Tsereteli : Los et Spiridinov
Nikolai Batalov : Gusev
Valentina Kuindzij : Natacha
Yurij Zavadsky : Gor
Konstantin Eggert : Tuskub
Pavel Pol : Ehrlich
Vera Orlova : Macha






_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2713
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Aelita   Lun 3 Oct 2011 - 22:48

Un film fou que j'avoue n'avoir pas complètement saisi lors de sa première vision... Il faut dire que le voire en VO, Russe, n'a pas facilité la chose car même si il est muet des intertitres sont présents.

Aelita a été conçu pour être un "blockbuster" national qui concurrencerai les films étrangers. Si le succès public a été au rendez-vous, celui des critiques c'est fait plus mitigé apparemment, reprochant au film d’être trop exotique, trop éclectique. C'est curieux car c'est justement ce foutoir et cette diversité qui m'ont fait apprécier ce film. Mais cette diversité serait le reflet d'une versatilité politique de l'auteur, ce qui était plutôt mal vue en Russie à l'époque... Ah ces politiciens...

Le film alterne donc scènes sur Terre, montrant les difficultés de la vie de tous les jours au sein du régime de la Nouvelle Politique Economique, période pseudo-libérale sensé être nécessaire au pays pour ce relever de la révolution, et scènes sur Mars. On ne peut d'ailleurs parler d'Aelita sans mentionner le paysage martien, les décors et habits mélangeant cubisme et futurisme donne un visuel d'enfer qui m'a beaucoup plu.

Du coté de l'histoire on est pas en reste non plus. Los, exécré par son existence terrestre lorgne vers Mars, dont on ne sait d'ailleurs pas la nature exacte: Rêve? Fantasme? Réalité lointaine? Du coup sa femme délaissée fait les yeux doux au premier qui lui sortira deux carrés de chocolats... Sur Aelita c'est l'inverse, la reine lorgne du coté de la Terre, trouvant un charme fous à la façon qu'on de s'embrasser les Terriens. La société martienne présentée d'abord comme idéale se révélant en fait proche du totalitarisme.

Par la suite, on tuera, on se déguisera, on fera un voyage en fusée, on fera la révolution, on trahira... Rien n'est jamais ce qu'il semble être et cela donne de curieux airs au film, à la fois satire et propagande... Curieux mélange. La fin un peu facile ne m'a en rien gâché ce film dingue et poétique. Ah ces Russes!

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Aelita
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Fanart" Code Lyoko
» Aelita,ma troisième pullip^o^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Divers & Inclassable :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: