AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Kamisama no Memo chou

Aller en bas 
AuteurMessage
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
Nobuko

Nombre de messages : 229
Masculin Age : 44
Localisation : LV4-26

Kamisama no Memo chou Empty
MessageSujet: Kamisama no Memo chou   Kamisama no Memo chou EmptyVen 30 Sep 2011 - 11:35

Kamisama no Memo chou De276e3e93577143d1354e67bce42

Année de production : 2011
Studio : J.C. Staff
Genres : énigme, psychologique
Auteur : Sugii Hikaru
Première diffusion : le 2 Juillet 2011
Durée : 1 épisode de 48 minutes et 11 épisodes de 24 minutes

Synopsis :
Cherchant le plus souvent à être seul, Narumi Fujishima va par accident être témoin d'une scène d'agression, où trois garçons de son âge vont venir en aide aux victimes avant de s'enfuir, pour ne pas croiser la police. Suite à cet incident, le quotidien de Narumi se retrouve animé par Ayaka, une camarade de classe, qui le fait rejoindre le club de jardinerie et lui montre le lieu où elle travaille à mi-temps. C'est là que le jeune lycéen revoit le fameux trio : des NEET menant des enquêtes sous les ordres d'une enfant répondant au nom d'Alice. De fil en aiguille, Narumi va devenir membre de cette drôle d'équipe.

Kamisama no Memo chou Kamisama-no-Memo-chou-sc

Mon avis :
Une série splendide autant au niveau de l'animation que du scénario, dense et complexe, parcourut d'histoires parallèles particulièrement bien construites. Les personnages, très attachants, sont loin d'être manichéen et renferment chacun de lourds secrets, ou même le personnage qui semble le plus innocent renferme sa part d'ombre.
Si les thèmes abordés se montrent plutôt glauque (drogue, mafia, meurtre, enlèvement...), la série possède un léger côté second degré à base de petites scènes comiques qui décompresse le tout (les hommes de main du Yondaime tous plus crétins les uns que les autres, certaines réactions d'Alice face à Narumi, sa passion exacerbée pour les peluches, sa haine des bains et autre soin capillaire... XD).
Alice n'est pas autoritaire et laisse vraiment chaque membre récoltés les indices qu'elle assemble tels un puzzle et qui finit par donner la solution au problème. Elle agit davantage comme un guide que comme un véritable chef, ce qui résonne aux agissements du Yondaime par ailleurs authentique meneur d'homme.
Même s'il ne semble pas vraiment y avoir de fil conducteur, certaines affaires s'étalent sur plusieurs épisodes et concernent parfois directement des personnages principaux. Le final incroyablement sombre se montre également très surprenant.
Au final, le seule défaut de la série est son nombre trop petit d'épisodes, car vu la densité du récit, on aurait aimé le voir se développer sur d'avantages d'épisodes.
A noter un opening splendide avec une chanson superbe et entrainante !