AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 L' Aube de la Nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2907
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: L' Aube de la Nuit   Sam 20 Aoû 2011 - 16:43

L' Aube de la Nuit




Des millénaires avant que l'homme essaime dans la galaxie, les Laymils ont disparus. Il n'en reste qu'un anneau de ruines tournant autour d'une géante gazeuse et une énigme: Ont-ils succombé à une attaque mystérieuse? Se sont-ils suicidés pour échapper à un péril pire que la mort?
Dans l'habitat implanté près débris, la princesse Ione Saldana continue à chercher des réponses. Elle règne sur Tranquilité, un polype vivant et intelligent, et ses trois millions d'habitants, venus chercher fortune en dénichant dans l'amas de Ruine les vestiges des Laymils.
Loin de Tranquilité, des colons, sur la planète Lalonde, tentent de recréer un nouvel éden, exilés volontaires des arches surpeuplées qui recouvrent la Terre.
L'arrivée d'une intelligence extraterrestre qui explore l'espace infini depuis la nuit des temps va tout bouleverser.



Voila le résumé très très succinct du tout début de cette immense et terrible histoire. Il s'agit du plus long roman de science-fiction avec plus de 6000 pages, l'auteur prenant le temps de construire un décor fabuleux, des protagonistes plus intéressants les uns que les autres, pour complètement immerger le lecteur dans son univers.




Petit guide pratique suite au découpage français qui tranche en rondelle comme d'habitude. En effet, dans la version original, le roman est coupé en trois livres représentant les trois parties. Le découpage français va plus loin et recoupe chaque parties en deux ou trois livres. Voici donc la liste dans l'ordre:

Rupture dans le réel:
Genèse (I)
Emergence (II)
Expansion (III)

L'Alchimiste du Neutronium
Consolidation (I)
Conflit (II)

Le Dieu nu
Résistance (I)
Révélation (II)





_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Lun 21 Déc 2015 - 0:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Thyghj
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 79
Masculin Age : 37

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Dim 21 Aoû 2011 - 19:41

A noter que le découpage dépend aussi de la collection. La première édition française (ed. Robert Laffont, collection Ailleurs et Demain), notamment, découpait le premier volume en deux tomes et non trois (Genèse n'existait pas en tant que volume à part). - ce qui est déjà plus traditionnel. Et c'est celle-là que j'avais acquise tome par tome au fur et à mesure de leurs parutions il y a une décennie.

Sur l'oeuvre en elle-même, j'ai surtout retenu un immense background, un univers riche et complexe, une histoire forte... en fait, cette saga m'a fait connaître et m'intéresser à Peter Hamilton, ni plus ni moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2907
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Ven 14 Oct 2011 - 1:30

Citation :
A noter que le découpage dépend aussi de la collection. La première édition française (ed. Robert Laffont, collection Ailleurs et Demain), notamment, découpait le premier volume en deux tomes et non trois (Genèse n'existait pas en tant que volume à part). - ce qui est déjà plus traditionnel. Et c'est celle-là que j'avais acquise tome par tome au fur et à mesure de leurs parutions il y a une décennie.

Tu as tout à fait raison, j'avoue ne pas l'avoir mentionné pour ne pas embrouiller les gens, mais ça aurait pu avoir l'effet inverse, et car le découpage en trois tomes me parait aujourd'hui plus commun.

Citation :
j'ai surtout retenu un immense background, un univers riche et complexe, une histoire forte

Je viens de finir Rupture dans le Réel et ce résumé me parait vraiment pertinent. C'est bien simple à la fin de Genèse l'on en est seulement à l'introduction de l'oeuvre et pourtant il ce passe déjà énormément de choses. J'avoue avoir eu un peu peur quand je voyais des personnages nouveaux arriver à chaque chapitre... Surtout que le gus prend le temps de bien nous décrire l'histoire de chacun... Mais c'est fait d'une façon captivante et heureusement on finit par s'apercevoir que certains personnage ont une place plus importante que d'autres, ce qui facilite la mémorisation.

Concernant l'histoire... C'est juste énorme, dans tous les sens du terme! Le résumé assez long ne laisse même pas présager le plus important. L'auteur prend son temps, nous présente bien l'univers avant que tout ça ne finisse par nous exploser à la figure de façon magistrale. C'est lorsque j'ai commencé à comprendre de quoi il allait être question que je me suis dis que l'auteur était vraiment bon. Toute la mise est place du début était un bien nécessaire. En ayant une connaissance approfondie de l'univers et ses personnages on savoure d'autant plus l'intrigue!

J'ai aussi eu un peu peur quand j'ai compris la nature des
Spoiler:
 
Je n'étais pas sur d’apprécier ce genre d'éléments dans une telle oeuvre. Mais la c'est formidablement traité. Un peu dubitatif aussi sur
Spoiler:
 
mais j'attend de voir ou tout cela va mener.

Les personnages sont vraiment haut en couleur, certains qui ne paient pas de mine au début ont finis par gagner ma franche sympathie. Joshua à vraiment la classe même si ce genre de personnage à qui tout réussis m'agace un peu. Je ne sais pas ce que ça promesse à Warlow va donner, on verra bien. Heureusement les autres ne sont pas en reste: Syrinx, Erick Thakrar, Ione, le Père Horst, Quinn Dexter... Je crois que mon personnage préféré pour l'instant est Laton.

Bon il me reste encore les 2/3 de l'oeuvre à découvrir... Ca n'annonce que du bon!

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2725
Féminin Age : 99

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Ven 14 Oct 2011 - 14:46

Je vais remettre ma critique, écrite il y a un long moment déjà mais comme mes souvenirs commencent à s'effriter, je vais m'en contenter pour éviter de dire trop de boulettes mrgreen


e l'ai dévoré et même si le héros Joshua, est un peu salaud sur les bords, on s'y attache l'hitoire est assez riche et complexe pour donner de la profondeur à chaque personnage. On a le vrai méchant Quinn Dexter, une véritable ordure tenace qu'on déteste vraiment. Il y a d'autres "méchants" dans l'histoire... mais seulement parce qu'ils ne veulent pas mourir une deuxième fois comme le terrible Al Capone qui réapprend vite à s'adapter en leader dans ce monde futuriste et Fletcher qui saura se montrer assez émouvant de par son histoire.

Ici pas de philosophie ou de prise de tête sur l’au-delà, ce n'est pas le but de l'histoire et l'auteur ne donnera pas de réponse. Au juste sauront nous que les morts ne veulent pas y retourner. Mais les détails techniques et historiques peuvent parfois être lourd, ce qui n'empêche pas le reste du temps d'être emporté par l'histoire et de vouloir savoir comment les différents protagonistes vont s'en sortir... ou non.

On ne lit pas cette histoire pour savoir qui va remporter la bataille finale mais pour suivre les péripéties de chaque protagoniste sans savoir s'ils survivront au conflit. Du fait de leur nombre et leur diversité, on s'identifie forcément à l'un ou l'autre. Certains se révélant plus courageux ou plus lâches que d'autres alors que rien ne les prédestinait à affronter ce nouveau mal.

Petit bémol, il faut parfois s'accrocher car Hamilton a véritablement développé un univers complet avec ses espèces dont il retrace parfois le passé. Mais les milliers de pages de ce roman valent le détour, car on parle bien d'un roman unique et pas d'une saga. Il s'agirait du plus long roman de SF que l'auteur à mis 9ans à écrire. Mais il y a des romans qui se dévorent, et celui là en fait parti.



Mon gros regret :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2907
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Sam 24 Mar 2012 - 17:48

J'ai fini l'Alchimiste du Neutronium il y a peu et mon avis est globalement le même que pour le premier tome. Il y a peut-être un peu moins de passage descriptif puisque l'on commence à connaitre les protagonistes et lieux en jeux. Mais Hamilton ne rechigne pas à en ajouter et c'est tant mieux, on ne s'immerge que mieux dans cet univers grandiose.

Pour ce qui est des personnages j'ai été d'abord un peu scéptique par l'introduction
Spoiler:
 
Pour le premier je dois dire que je suis rassuré, même si le nom me parait toujours un peu gros ^^. Pour le second, j'attends de voir son developpement.

Au niveau du récit, on a encore l'impression d'une montée, la fin du livre ce finissant en une folle course poursuite assez prenante. Mais je dois dire avoir été un poil déçu (oui je suis dure) par le début qui m'a moins captivé que le début de Rupture dans le réel (qui marque il faut l'avouer la découverte de ce fantastique univers). Pour ce qui est de la fin, j'aurai aimé qu'on nous épargne certaines facilitées comme
Spoiler:
 
Comme si l'auteur voulait caser ça à chaque fin de tome histoire de donner un ton grave au récit...

Enfin ça reste très bon tout de même, les personnages devienent de plus en plus interessant dans la quasi-totalité et je suis préssé d'avoir le fin mot de l'histoire.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2907
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Ven 20 Avr 2012 - 13:39

J'en ai terminé avec l'Aube de la nuit après avoir achevé Le Dieu Nu hier soir.

Et bien en essayant d’être objectif je dois dire que cette partie finale est celle que je trouve la moins aboutie. Car si certaines péripéties étaient vraiment haletante et m'ont captivé (en gros celles sur Joshua et Louise), j'en ai trouvé d'autre vraiment pénibles (du genre qui ce passe sur Valisk ou sur Norfolk)... C'est dommage car ces intrigues ce passent dans un lieu vrai extraordinaire et intéressant que du coup j'ai eu l'impression de ne pas savourer à sa juste mesure.

Pour les persos je trouve que finalement
Spoiler:
 
ne sert à rien... Dommage aussi que Laton n'est pas eu le temps d'etre plus approfondie, j'ai adoré ce personnage. Et Quinn Dexter est vraiment un diable de méchant qui a d'ailleurs une
Spoiler:
 

Par contre gros point noir sur la toute fin... Ok le
Spoiler:
 
est complètement assumé et on le sent venir depuis la fin de l'autre tome mais n'aurait on pas pu avoir quelque chose d'un peu moins gros? Là j'ai un peu eu l'impression que l'auteur n'est pas arrivé à s'en sortir avec toute ses intrigues et qu'il utilise ça comme une bouée de sauvetage. Mais bon vu l'univers mis en place je n'arrive pas à lui en vouloir...


Citation :
Ici pas de philosophie ou de prise de tête sur l’au-delà, ce n'est pas le but de l'histoire et l'auteur ne donnera pas de réponse. Au juste sauront nous que les morts ne veulent pas y retourner.

Je nuancerai beaucoup ce propos. Car déjà à la fin nous avons une réponse. Ensuite ce contexte sert à lancer de nombreuses questions: comment l'humanité va s'adapter à cette révélation même si jamais elle réussissait à résoudre la crise présente? Sur les limites de l'univers. Sur la place de l'humanité et d'autres espèces dans cet univers (et voir plus loin). Sur l'évolution des espèces en général. L'auteur ne donne jamais sa réponse ultime (et franchement tant mieux) mais dresse plutôt des pistes possible à travers les dialogues entre personnages qui sont souvent très intéressant.

En bref malgré une fin vraiment trop catapulté l'Aube de la Nuit mérite vraiment d’être lu tant il présente un univers immense, riche et réaliste. Et si jamais certains esprit rationnel on peur d’être rebouté par la rupture dans le réel (un peu comme moi au début), très franchement on n'y fait très vite plus attention tant l'univers, les personnages et leur histoire sont captivant. Le caractère improbable de cet évènement fini même par devenir assez quelconque ^^.

Et au cas ou ça en intéresse certains en particuliers, j'ai trouvé les populations Xénos du bouquin vraiment très bien réfléchie et captivantes.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Ven 20 Avr 2012 - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Daehan
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2725
Féminin Age : 99

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Ven 20 Avr 2012 - 14:51

Dans l'ensemble nous partageons le même avis sur cet ouvrage titanesque. Mais vu la taille du bouquin, j'hésite toujours à le relire.

Comme déjà dit, c'est juste la fin qui m'a gâché mon plaisir même si on n'imagine pas comment elle aurait pu être résolu autrement. Mais quand même, j'aurai préféré un truc moins gros, parce que là c'était vraiment trop facile. En plus, imagine la puissance donné à un seul homme, c'est un peu trop pour ne pas être tenté.

Malgré tout, je continuerai de dire que c'est un des meilleurs space-opera que j'ai pu lire à ce jour (en même temps, j'en ai pas lu des tas mrgreen )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agenor
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 4
Masculin Age : 26

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Mar 28 Nov 2017 - 18:05

Je rejoins vos avis !

Peter Hamilton a l'art d'écrire quelque chose d'intéressant et structuré sur une idée un peu loufoque... J'avais eu la même réaction en lisant le résumé de la Trilogie du Vide, et quand j'ai vu que l'Aube de la Nuit parlait de morts qui revenaient à la vie je me suis dit : "oula Suspect "

Finalement je me suis fait happer par ma lecture et j'ai vite englouti tous les volumes de ce roman content
C'est un univers riche et j'apprécie ce genre d'univers. Les Adamistes, les Edenistes, cela montre deux cultures différentes ; avec tout ce qui va avec : les faucons, les astronefs, etc. Quelle imagination fertile !
La découverte des planètes m'a fait rêver, notamment Norfolk avec ses deux soleils, ses roseraies I love you (et son système de castes ... silent )

Connaissant l'auteur je me suis habitué à son style d'écriture que je trouve limpide et j'apprécie la découpe en chapitre/paragraphe où l'on se concentre sur une intrigue parmi d'autres qui englobent toute la thématique de ce roman. L'avantage de cet auteur, c'est que je savais que chaque intrigue n'était pas là pour faire du "remplissage" mais aurait :
- un impact sur l'intrigue principale
- une façon de découvrir un aspect de l'univers qu'il a créé
- découvrir un personnage clé pour la suite du roman

Contrairement à un space-opéra français lu avant écrit de la même façon mais où certains à côté de l'intrigue principale ne servaient vraiment ... à rien haaan

Les deux seuls points qui m'ont un peu chagriné concernent la fin, comme vous :
Spoiler:
 
Et également pour un personnage qui fait l'objet d'une bonne partie du roman et qui joue ensuite un rôle très très secondaire
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lecture-imaginaire.forumactif.org
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2907
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   Dim 7 Jan 2018 - 13:20

Citation :
Contrairement à un space-opéra français lu avant écrit de la même façon mais où certains à côté de l'intrigue principale ne servaient vraiment ... à rien haaan

De quel livre il s'agit ?

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L' Aube de la Nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
L' Aube de la Nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L' Aube de la Nuit
» [Wood, Barbara] Et l'aube vient après la nuit
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Space Opéra, Planet Opéra, Thématique espace et/ou E.T :: Les oeuvres : littérature, bande dessinée, autres arts graphiques...-
Sauter vers: