AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Neon Genesis Evangelion [série]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Mckay
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1083
Masculin Age : 26
Localisation : Quelque part dans l'univers...

MessageSujet: Neon Genesis Evangelion [série]   Lun 1 Aoû 2011 - 22:48






L'An 2015. Le monde est alors sous un choc d'importance, le Second Impact. Celui-ci serait défini comme apocalyptique et le bilan est catastrophique à l'aube du troisième millénaire. Shinji, jeune garçon de 14 ans, est accueilli dans les installations de l'organisation Nerv, nouvelle capitale Nippone où travaille son père, Gendô Ikari. Le Geofront, énorme espace souterrain, cache de nouvelles armes, les titanesques cyborgs Evangelion, au repos à travers un sommeil léthargique... (Animeland.com)




Titre original: Shin seiki Evangelion
Date de diffusion: 1995/1996
Réalisation: Hideaki Anno
Scénario: Hideaki Anno, Yôji Enokido, Akio Satsukawa, Mitsuo Iso, Hiroshi Yamaguchi et Shinji Higuchi
Musique : Shirô Sagisu et Toshiyuki Ômori
Production : studio Gainax et studio Tatsunoko
Épisodes: 26
Nationalité: japonaise
Divers: disponible en DVD en France (éditeur: Dybex)









Dernière édition par Jack Mckay le Dim 28 Aoû 2011 - 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufus Shinra
Statistic Unlikeliness on Feet
Statistic Unlikeliness on Feet
avatar

Nombre de messages : 2454
Masculin Age : 28
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Neon Genesis Evangelion [série]   Mar 2 Aoû 2011 - 7:00

Ah, EVA.

Par où commencer ? Série légendaire réalisée par un studio rempli par d'anciens fanboys, avec pour objectif de révolutionner l'anime du mecha géant. On raconte que les producteurs avaient tout fait pour que ça soit un échec complet, de façon à couvrir leurs magouilles financières (à vérifier). Le réalisateur était dépressif pendant la première moitié de la série, et en traitement pendant la seconde moitié. L'état psychologique de chacun des personnages est un sujet idéal pour n'importe quel thésard en psycho qui veut avoir des cas d'école à présenter en exemple, entre les traumatismes familiaux, les relations autodestructrices entre les personnages, les masques posés par chacun pour couvrir la réalité, etc. Les mechas géants qui ont une explication relativement cohérente à leur existence. Le final qui est totalement incompréhensible et vous fait regarder votre dernière boisson avec suspicion (genre "merde, la CSB est passée quand j'avais le dos tourné et a fait une expérience de chimie dans mon verre"). Plus de complots et de fourbes intrigues que lors d'une IRL de SFFS.

L'anime qui a tout changé. Série culte, que, d'une certaine façon, on pourrait comparer à 2001, l'Odyssée de l'Espace pour son influence extraordinaire sur le genre en général et pour sa fin sous acide en particulier. Tout le monde n'appréciera pas, mais il ne fait aucun doute qu'un amateur d'anime se doit de l'avoir vu au moins une fois.

Et puis il y a un pingouin !

_________________

Cynique, Sadique et Binoclard Confrérie des Scientifiques Belliqueux (20 % cooler than the banana-flavored CSB)
Rangil : "Les poneys volants, c'est une allégorie de l'aristocratie, c'est ça ?"

18/05/1989 - 24/06/2011 Nous n'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 229
Masculin Age : 41
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: Neon Genesis Evangelion [série]   Mar 2 Aoû 2011 - 16:09

Le final est tout à fait compréhensible !
Hideaki Anno renvoit les otaku à eux-mêmes, ils les oblige à se regarder dans un miroir et à se regarder tel qu'ils sont réellement.
Le message véhiculé par le réalisateur semble être "sortez la tête de vos anime et allez un peu dehors pour rencontrez les gens".
Je trouve ce final splendide et prenant le contrepieds complet du reste de la série.
Tous les fans s'attendaient à de super révélations de la mort, et Anno ne leur apporte rien d'autre qu'un miroir d'eux-mêmes ("Hé non, pas de révélations les otaku ! Vous avez tous vibrés comme des tarés pour un truc qui n'est en fait qu'une série télé. Par contre, quittez vos écrans et allez donc jeter un oeil à l'extérieur, vous verrez que là y-a tout un monde à découvrir !"). Je trouve ça franchement chiadé ! ^^

Et s'en est suivit un lever de bouclier des fans qui a forcé Anno à lancer les premiers films Evangelion pour tenter d'apporter la fin que voulaient les otaku (ce qu'il n'a d'ailleurs pas fait, encore une fois). Comme quoi, il a visé juste dès le départ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
Rufus Shinra
Statistic Unlikeliness on Feet
Statistic Unlikeliness on Feet
avatar

Nombre de messages : 2454
Masculin Age : 28
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Neon Genesis Evangelion [série]   Mar 2 Aoû 2011 - 18:58

Cela n'empêche quand même pas nos très chers otakus d'interpréter le final d'EVA depuis plus de 15 ans, et d'être complètement accros à cette série. Donc, si c'était l'objectif d'Anno de les faire sortir... perdu ! :-P Le final du film est légèrement plus compréhensible, et, à moins que je ne me trompe, complète celui de la série. Mais c'est à voir, ne serait-ce que pour découvrir de très grandes fics réalisées dessus (je pense à Nobody Dies, qui nous présente un staff de la NERV assez surréaliste et hilarant... mais aussi très sérieux, et Shinji and Warhammer 40k, où l'auteur réussit à chaque chapitre à dépasser l'impossible qu'il venait d'atteindre juste avant dans la destruction, les trucs de tarés et les références).

_________________

Cynique, Sadique et Binoclard Confrérie des Scientifiques Belliqueux (20 % cooler than the banana-flavored CSB)
Rangil : "Les poneys volants, c'est une allégorie de l'aristocratie, c'est ça ?"

18/05/1989 - 24/06/2011 Nous n'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 229
Masculin Age : 41
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: Neon Genesis Evangelion [série]   Mar 2 Aoû 2011 - 21:04

Anno a délivré son message, mais évidemment celui-ci n'a pas été compris par les otaku (ou n'ont pas voulu le comprendre), mais si cela a touché ne serait-ce qu'un otaku sur 20, c'est toujours ça de gagner.
Mais le fait que Anno refasse de nouveaux films prouve en effet qu'il a échoué.

Quand je dis otaku, je parle des otaku japonais qui n'ont pas grand chose à voir avec les otaku français (qui ne sont que des fans d'anime et de manga qui se revendiquent otaku).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
Jack Mckay
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1083
Masculin Age : 26
Localisation : Quelque part dans l'univers...

MessageSujet: Re: Neon Genesis Evangelion [série]   Mer 14 Sep 2011 - 20:09

Je viens de finir en ce début de soirée Evangelion.

Bon, alors, par où commencer ? Je vais la commenter en deux temps: les 24 premiers épisodes puis les deux derniers.

Les 24 premiers épisodes:
La série nous plonge dès le départ dans l'action avec quantité de questions qui nous passent par la tête. Petit à petit, certaines trouveront leur réponses, d'autres, non... Rolling Eyes

Le scénario est globalement très bon, nous distillant rebondissements et révélations au fil des épisodes. Les Evangelions valent à eux seul le détour, surtout quand on sait ce qu'ils sont vraiment...

Les personnages sont tous des cas d'écoles de la psychologie, c'est pour cela que je recommande cette série à tout étudiant en psycho... biglol

La réalisation est bonne, mais en perte de qualité dans les derniers épisodes, montrant les premiers signes du manque de budgets. La BO est très bonne, de son côté.


Les deux derniers épisodes:
N'ayant rien bu en les regardant, je suis sûr que la CSB n'a pu faire aucune expérience de chimie... Wink Laughing

Il existe de nombreuses théories sur cette fin mais pour ma part, je choisie l'explication suivante: comment finir une série quand on n'a plus de budget ? Très simple: système D et TGCM .

Alors, elle vous plait ma solution ? mrgreen Arrow


Conclusion: Neon Genesis Evangelion est une série culte, au très bon scénario, à la réalisation globalement bonne et la très bonne BO mais dont la fin a fait, fait et fera encore couler beaucoup d'encre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Neon Genesis Evangelion [série]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Neon genesis evangelion [Platinium FR]
» [Animé] Neon Genesis Evangelion
» Neon Genesis Evangelion
» NEON GENESIS EVANGELION anime-manga
» Neon Genesis Evangelion - Les figurines

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: