AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mar 26 Juil 2011 - 16:35





Bilbon Sacquet, paisible Hobbit de la Comtée, fait un jour la rencontre du magicien Gandalf. Ce dernier l'entraîne bientôt dans une aventure épique au côté de treize Nains bien décidés à récupérer leur trésor de jadis, vilement dérobé par le maléfique dragon Smaug qui a élu domicile sous le Mont Solitaire, siège autrefois d'une fière cité naine...



Réalisateur : Peter Jackson
Producteurs : Carolynne Cunningham, Zane Weiner, Fran Walsh & Peter Jackson
Scénaristes : Fran Walsh, Philippa Boyens, Peter Jackson & Guillermo del Toro, d’après le roman "The Hobbit" de J. R. R. Tolkien
Compositeur : Howard Shore
-
Nationalités : Américaine & Néo-zélandaise
Titre VF : Le Hobbit: Un voyage inattendu
Dates de sortie : 14 décembre 2012 aux États-Unis / 12 décembre 2012 en France
Budget : 270 millions de dollars
Durée : 2 H 49 Min / 3 H 02 Min (Version longue)
Accompagnement parental recommandé aux mineurs de moins de 13 ans aux États-Unis (PG-13)

Chronologie des trilogies "The Hobbit" & "The Lord of the Rings":
The Hobbit: An Unexpected Journey
The Hobbit: The Desolation of Smaug
The Hobbit: The Battle of the Five Armies
The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring
The Lord of the Rings: The Two Towers
The Lord of the Rings: The Return of the King



Martin Freeman : Bilbon Sacquet
Ian McKellen : Gandalf le Gris
Richard Armitage : Thorin
Graham McTavish : Dwalïn
Ken Stott : Balin
Aidan Turner : Kíli
Dean O'Gorman: Fíli
Mark Hadlow : Dori
Jed Brophy : Nori
Adam Brown : Ori
John Callen : Oïn
Peter Hambleton : Gloïn
William Kircher : Bifur
James Nesbitt : Bofur
Stephen Hunter : Bombur
Andy Serkis : Gollum
Cate Blanchett : Galadriel
Hugo Weaving : Elrond
Christopher Lee : Saroumane le Blanc
Sylvester McCoy : Radagast le Brun
Manu Bennett : Azog
Barry Humphries : Le Grand Goblin
Lee Pace : Thranduil
Ian Holm : Bilbon Sacquet âgé
Elijah Wood : Frodon Sacquet





_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Sam 19 Sep 2015 - 11:34, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mar 26 Juil 2011 - 16:40

La première partie de l'adaptation du Hobbit attendue comme le Messie depuis l’incroyable succès tant critique que commercial de la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, n’arrivera pas dans les salles obscures avant plus d’une année, mais son historique ahurissant ainsi que l’attente qu’elle suscite à travers le monde, me pousse d’ores et déjà à ouvrir ce topic qui, je l’espère, deviendra l’un des fers de lance de la future section du Multivers consacrée à l'oeuvre de J. R. R. Tolkien.  

Historique du projet:

En préambule, voici un petit récapitulatif des nombreux problèmes et rebondissements qui ont entravé durant plusieurs années la production du Hobbit. En effet, suite au succès colossal du Seigneur des Anneaux, une adaptation du roman The Hobbit souhaitée de la part de Peter Jakson et New Line, fut rapidement mise en chantier. Cependant, en 2005, Peter Jackson attenta un procès aux studios pour une sombre affaire de dividendes non versés. La querelle ulcéra le patron de New Line qui déclara même à l’époque que lui vivant, Peter Jackson ne réaliserait jamais le film! Durant près de trois ans, le projet fut ainsi mis en attente jusqu’à ce que Jackson soit finalement annoncé en tant que producteur pour une adaptation en deux volets. Après un procès réglé à l’amiable avec les ayants droit de l’œuvre de Tolkien, c’est Guillermo del Toro, notamment connu pour Le Labyrinthe de Pan qui fut choisi afin d'officier en tant que réalisateur. Del Toro s’attela dès lors à l’écriture des deux parties avec Peter Jackson, Fran Walsh et Philippa Boyens, tous trois ayant d'ailleurs au préalable participé à l’élaboration du scénario des trois opus du Seigneur des Anneaux. En outre, la Nouvelle-Zélande fut à nouveau choisie comme lieu de tournage.

Cependant, en 2010, Guillermo del Toro décida de quitter le projet, déclarant que la société Metro-Goldwyn-Mayer, coproductrice avec New Line et Warner Bros., rencontrait de tels soucis financiers que le début du tournage pourrait prendre beaucoup de retard, voire même devenir incertain… Suite à ce désistement, la réalisation fut finalement confiée à Peter Jackson pour un tournage en 3D. Ce dernier annonça son intention d'utiliser une technologie inédite, le High Frame Rate, qui consiste à capter 48 images par seconde au lieu des 24 habituelles afin de procurer au spectateur une immersion totale. Néanmoins, l’équipe de production se heurta à une grève des syndicats d’acteurs néo-zélandais. Après que la délocalisation du lieu de production soit sérieusement envisagée, des négociations permirent au choix de la Nouvelle-Zélande d'être maintenu. Le tournage pu finalement débuter en mars 2011, après un ultime mois de retard, suite à une opération subie par Peter Jackson, souffrant d’un ulcère perforé.

C'est l'acteur britannique Martin Freeman, interprète notamment du Dr. Watson dans la série anglaise Sherlock produite par la BBC, qui a été choisi pour incarner Bilbo. De plus, tous les acteurs dont les personnages sont présents à la fois dans l’histoire du Hobbit et celle du Seigneurs des Anneaux, ont accepté de reprendre leur rôle, à commencer par Ian McKellen, inoubliable Gandalf. A noter que certains personnages non-présents dans le livre à l’image de Legolas ou de Frodon, sont également susceptible de faire une apparition. A l'origine d'ailleurs, il fut envisagé que le premier volet soit une adaptation fidèle du livre, et que la deuxième partie contienne de la matière originale afin de faire le pont avec La Communauté de l’Anneau. Cependant, cette option fut vite abandonnée. Néanmoins, dans le but d'étoffer l'intrigue, Peter Jackson et son équipe ont décidé d'utiliser la matière contenue dans les Appendices du Retour du Roi qui décrivent notamment certains événements qui se déroulent simultanément à l'intrigue du Hobbit et passés sous silence dans le roman.

Le 31 juillet 2012, après 266 jours de tournage, Peter Jackson avec l'appuis des studios, a annoncé son intention d'ajouter un volet supplémentaire à son diptyque devenant de fait une trilogie. Pour ce faire, il est reparti avec toute son équipe en Nouvelle-Zélande durant l'été 2013 afin de tourner des scènes supplémentaires. Le premier opus nommé The Hobbit: An Unexpected Journey est arrivé dans les salles obscures en décembre 2012. Le deuxième épisode, The Hobbit: The Desolation of Smaug, est quant à lui sorti une année plus tard, soit en décembre 2013. Le dernier volet, The Hobbit: There and Back Again par la suite renommé The Hobbit: The Battle of the Fives Armies, a fait son apparition en décembre 2014 alors qu'une sortie en juillet avait été envisagée jusqu'à mars 2013.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Sam 19 Sep 2015 - 12:52, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warrius
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 305
Masculin Age : 30
Localisation : Ca te regarde pas.

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mer 27 Juil 2011 - 5:01

Que dire de plus après ce résumé aussi clair que concis fait par Joe, hormis que je fais partie de cette cohorte de fan (de Tolkien et des films) qui attend avec une impatience non masquée la sortie de ce film.
Et comme Jackson est le spécialiste non seulement des projets casse-gueule, mais aussi de l'univers Tolkien, je caresse le rêve qu'il adapte le Silmarillon et les Contes et légendes inachevées. J'ai du lire 5 fois les 20 premières pages du Silmarillon et j'ai jamais rien pigé, faudrait que je tente un sixième assaut, ça sera ptet le bon. Quoi qu'il en soit, j'ai parfaitement conscience que mon idée est parfaitement irréaliste, mais comme on dit l'espoir fait vivre ...

Pour en revenir au film, j'ai vu les visuels des 13 nains et paradoxalement, je les trouve moins réussis que ceux du LOTR. Ca venait ptet de la photo qui était pas d'une super haute résolution, mais l'impression que j'en ai est pour le moment mitigée. Par contre le cast de Martin Freeman pour jouer Bilbo est tout bonnement génial, car il a presque exactement la bobine que je m'étais figuré pour notre héros quand je lisais le livre. Parmi les trucs louches, la présence de Legolas est sans doute celle qui m'intrigue le plus. Qu'est ce qu'il peut bien venir foutre dans ce récit celui-là ? Parce que dans mes souvenirs, il n'apparait pas dans le Hobbit. Enfin, on verra bien. Encore 18 mois de patience, putain que ça va être long ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2919
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mer 27 Juil 2011 - 11:47

Citation :
Que dire de plus après ce résumé aussi clair que concis fait par Joe, hormis que je fais partie de cette cohorte de fan (de Tolkien et des films).

Et bien on est au moins deux ^^.

Citation :
J'ai du lire 5 fois les 20 premières pages du Silmarillon et j'ai jamais rien pigé,

Personnellement, j'adore cette vision d’être créant un monde en jouant de la musique (bien que ça ne puisse qu’être une métaphore). Par contre c'est vrai que c'est assez irréalisable comme projet... A moins de le prévoir en dix films?

En ce qui concerne Bilbo, les aléas que le projet a subit m'ont fait un peu peur même si j'ai une confiance relative en Peter Jackson. Je suis par exemple horrifié de voir le concept de 3D apparaître dans ce topic m'enfin bon... Voila un film que je ne louperai sous aucun prétexte en tout cas. Sauf bien évidement si je me fait enlever par un de ces étranges ïîðíî âå÷åðèíêè ñêà÷àòü ñêà÷àòü ãåè-ïîðíî áåñïëàòíî pour qu'il me ñêà÷àòü

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Warrius
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 305
Masculin Age : 30
Localisation : Ca te regarde pas.

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mer 27 Juil 2011 - 17:07

Barlbatrouk a écrit:
Citation :
J'ai du lire 5 fois les 20 premières pages du Silmarillon et j'ai jamais rien pigé,

Personnellement, j'adore cette vision d’être créant un monde en jouant de la musique (bien que ça ne puisse qu’être une métaphore). Par contre c'est vrai que c'est assez irréalisable comme projet... A moins de le prévoir en dix films?

J'avais bien pigé que Iluvatar poussait la chansonnette et que paf, ça faisait non pas des chocapics, mais ça créait Arda. Le problème, c'est qu'il nous balance tellement de personnages à la tête avec des relations complexes entre eux, avec en plus des natures différentes avec des pouvoirs plus ou moins étendus et tout plein d'autres complication du genre, et c'est ça qui fait que j'ai jamais rien pigé, parce que je me paume pour savoir qui est qui. Je crois qu'il faudrait que je relise le bouquin avec une jolie feuille de papier à côté de moi, pour faire un croquis au fur et à mesure que je lis, ça aiderait ptet.
Et oui, je suis d'accord, il faudrait BEAUCOUP de films pour réussir à adapter ça ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Jeu 28 Juil 2011 - 14:19

Citation :
Pour conclure, les studios avait envisagé au départ le premier film comme étant une adaptation fidèle du livre, et la deuxième partie aurait dû contenir de la matière originale, permettant de faire le pont avec la Communauté de l’Anneau. Cependant, cette vision des choses semble avoir été abandonnée,
En même temps, j'imagine qu'annoncer des extensions modernes inédites à la timeline/background/action de l'univers LOTR a dû faire hurler tous les grands amateurs du romancier. Adapter à sa sauce les grandes lignes de Dracula est une chose, suggérer qu'au sein-même de l'univers du maître du merveilleux, il s'est passé ceci et cela entre telle et telle date, en impliquant tel ou tel élément original de telle ou telle manière subjective, en est une autre. Quand on voit déjà ce que ça représente, en terme de méfiance, que d'adapter/sélectionner pour l'écran le contenu des livres...
Surtout que, même si le clan amical, créateur et professionnel constitué par Peter Jackson/Guillermo del Toro/Fran Wash/Philippa Boyens/Neill Blomkamp/Steven Spielberg, a forgé une réelle forteresse de créativité, de sensibilité artistique et de savoir-faire technique et narratif, elle prend pied dans une époque où l'écriture moderne est beaucoup marquée par le déferlement des scénarios mode, djeuns, superficiels et systématiquement pétris d'incohérences internes de blockbusters à la Star Trek (remake) ou Transformers, avec des "créateurs" tel que Orci et Kurtzman, inspirant légitimement la méfiance du public fan de la bibliographie Tolkien.

Enfin, je ne sais pas ce que vous en pensez...

J'ai aussi entendu dire que le roman Bilbo avait un côté un peu plus "juvénile" que la trilogie, et que le script du diptyque cinéma avait été tourné de telle sorte que le niveau de maturité, de tonalité adulte, soit nettement plus proche de la trilogie Jackson que d'un Willow ou d'un Harry Potter à l'école des sorciers.

Citation :
J'ai du lire 5 fois les 20 premières pages du Silmarillon et j'ai jamais rien pigé, faudrait que je tente un sixième assaut, ça sera ptet le bon. Quoi qu'il en soit, j'ai parfaitement conscience que mon idée est parfaitement irréaliste, mais comme on dit l'espoir fait vivre ...
Je croyais que ces livres-là montraient juste l'équivalent de la mythologie Gréco-romaine et des livres saints monothéistes, sur des thèmes tel que la Genèse, dans l'univers LOTR? Je ne les ai pas lu, mais un gars m'a dit qu'en gros "toi tu as la Bible ou le Coran dans ta bibliothèque, bah dans celle de Frodon il y a le Silmarillon".
Le genre illisible en format cinéma...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Jeu 28 Juil 2011 - 19:34

Warrius a écrit:
Pour en revenir au film, j'ai vu les visuels des 13 nains et paradoxalement, je les trouve moins réussis que ceux du LOTR. Ca venait ptet de la photo qui était pas d'une super haute résolution, mais l'impression que j'en ai est pour le moment mitigée.

Personnellement, cela dépend des Nains. J'en trouve certains particulièrement réussis, et pour d'autres, le résultat me laisse quelque peu dubitatif. Mais bon, on verra bien ce que cela donnera lorsqu'ils seront en mouvement.

Warrius a écrit:
Parmi les trucs louches, la présence de Legolas est sans doute celle qui m'intrigue le plus. Qu'est ce qu'il peut bien venir foutre dans ce récit celui-là ? Parce que dans mes souvenirs, il n'apparait pas dans le Hobbit.

Normalement, Orlando Bloom ne devrait faire qu'un caméo. Mais son personnage, Legolas, se trouve être le fils du roi Elfe Thranduil qui lui, aura un rôle important à jouer dans le diptyque.

Barlbatrouk a écrit:
Je suis par exemple horrifié de voir le concept de 3D apparaître dans ce topic m'enfin bon...

Je me demande si cela n'est pas une des raisons qui ont poussé Guillermo del Toro à quitter le projet, puisque ce genre d'initiatives viennent en règle générale de la demande expresse des studios qui voient surtout la technologie 3-D comme étant un formidable instrument permettant de faire grimper en flèche le prix des billets. Quoiqu'il en soit, cela n'a pas l'air de déranger Peter Jackson, surtout que ce dernier doit être relativement à l'aise avec cet outil, puisqu'il a produit le futur Tintin de Spielberg utilisant les techniques de tournage en 3-D novatrices de James Cameron.

Matthieu a écrit:
En même temps, j'imagine qu'annoncer des extensions modernes inédites à la timeline/background/action de l'univers LOTR a dû faire hurler tous les grands amateurs du romancier. Adapter à sa sauce les grandes lignes de Dracula est une chose, suggérer qu'au sein-même de l'univers du maître du merveilleux, il s'est passé ceci et cela entre telle et telle date, en impliquant tel ou tel élément original de telle ou telle manière subjective, en est une autre. Quand on voit déjà ce que ça représente, en terme de méfiance, que d'adapter/sélectionner pour l'écran le contenu des livres...

A l'époque, on pouvait imaginer que le scénario de ce film "pont" s'appuierait sur certains éléments présents dans les nombreuses annexes du Seigneur des Anneaux. Plusieurs personnes avaient même pensé que des parcelles du Silmarillion et des Contes et Légendes inachevés pourraient être utilisées, mais New Line, principale instigatrice du projet, ne détient pas les droits de ces deux ouvrages...

Sinon, je suis d'accord avec ce que tu dis, un film contenant majoritairement de la matière originale alors même qu'il est censé être basé sur l'oeuvre gigantesque de Tolkien dont la richesse et le niveau de détails sont absolument monstrueux, aurait pu mener tout droit au désastre.

Matthieu a écrit:
Surtout que, même si le clan amical, créateur et professionnel constitué par Peter Jackson/Guillermo del Toro/Fran Wash/Philippa Boyens/Neill Blomkamp/Steven Spielberg, a forgé une réelle forteresse de créativité, de sensibilité artistique et de savoir-faire technique et narratif, elle prend pied dans une époque où l'écriture moderne est beaucoup marquée par le déferlement des scénarios mode, djeuns, superficiels et systématiquement pétris d'incohérences internes de blockbusters à la Star Trek (remake) ou Transformers, avec des "créateurs" tel que Orci et Kurtzman, inspirant légitimement la méfiance du public fan de la bibliographie Tolkien.

Enfin, je ne sais pas ce que vous en pensez...

Même entre guillemets, associer le terme de créateur à Alex Kurtzman et Roberto Orci, devrait être considéré comme une hérésie!^^

Matthieu a écrit:
J'ai aussi entendu dire que le roman Bilbo avait un côté un peu plus "juvénile" que la trilogie, et que le script du diptyque cinéma avait été tourné de telle sorte que le niveau de maturité, de tonalité adulte, soit nettement plus proche de la trilogie Jackson que d'un Willow ou d'un Harry Potter à l'école des sorciers.

Je pense que cela doit être le fait de Peter Jackson et des deux autres auteurs originaux, puisque del Toro avait plusieurs fois répété qu'il souhaitait s'éloigner, tout du moins pour le premier film, de la vision de la Terre du Milieu de Jackson.

Mais c'est vrai que le ton du livre est différent de celui du Seigneur des Anneaux, ne serait-ce qu'avec les enjeux qui sont tout autres. Dans The Hobbit, la réussite ou non de la quête de Bilbo et des Nains ne va pas influer sur la survie du monde, contrairement à celle de la Communauté de l'Anneau. Mais bon, Sauron, connu dans "The Hobbit" sous le nom du Nécromancien, devrait avoir un rôle dans le film, alors même que dans le livre d'après ce que je me souviens, il est simplement mentionné. Rien que cet élément rejoindrait ce qui tu dis.

Matthieu a écrit:
Je croyais que ces livres-là montraient juste l'équivalent de la mythologie Gréco-romaine et des livres saints monothéistes, sur des thèmes tel que la Genèse, dans l'univers LOTR? Je ne les ai pas lu, mais un gars m'a dit qu'en gros "toi tu as la Bible ou le Coran dans ta bibliothèque, bah dans celle de Frodon il y a le Silmarillon".
Le genre illisible en format cinéma...

Dans mes souvenirs, mais ça remonte à loin, il y a en effet tout un aspect biblique passablement astreignant à lire (d'autant plus que le style de Tolkien est par endroits vraiment très lourd), qui est surtout situé au début du livre, mais il y a aussi plusieurs histoires plus ou moins indépendantes se lisant plus facilement. En fait, le Silmarillion est un immense patchwork qui couvre des centaines voire des milliers d'années. Le tout est donc en effet franchement inadaptable mais sait-on jamais, si le diptyque The Hobbit est un aussi grand succès que le Seigneurs des Anneaux, Hollywood est capable de tout...

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Jeu 28 Juil 2011 - 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2919
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Jeu 28 Juil 2011 - 19:56

Pour ma part en ce qui concerne les extensions, je préfère pour l'instant faire confiance à l'équipe. Jackson m'a convaincu avec la trilogie de LotR, il a coupé des bouts de livres, rajouté ses petits trucs, ce qui donne au final une adaptation grandiose (ou en tout cas épique ^^) et pourtant vu l'oeuvre...

Citation :
J'ai aussi entendu dire que le roman Bilbo avait un côté un peu plus "juvénile" que la trilogie

Effectivement on peut dire ça. En tout cas c'est l'effet que ça m'a fait, pour les raisons invoqués par Joe Black, mais aussi dans le style, un peu moins lourd, et le ton employé. Même si a ce niveau la traduction y est peut-être pour quelque chose (mais ça m'étonnerai).

Citation :
Je croyais que ces livres-là montraient juste l'équivalent de la mythologie Gréco-romaine et des livres saints monothéistes, sur des thèmes tel que la Genèse, dans l'univers LOTR? Je ne les ai pas lu, mais un gars m'a dit qu'en gros "toi tu as la Bible ou le Coran dans ta bibliothèque, bah dans celle de Frodon il y a le Silmarillon".
Le genre illisible en format cinéma...

La aussi Joe Black a bien cerné le sujet, même si pour ma part j'ai adoré le début du bouquin. Je trouve la vision de Tolkien nettement plus poétique que la Bible ou le Coran ^^. Pour la suite, c' est une sorte d'historique et généalogie de la Terre du Milieu et la oui, c'est parfois lourd. Mais comme le dit Joe, s'y insère des histoires centrées sur des personnages en particulier qui sont franchement bonnes! Je ne vois d'ailleurs pas d'autre moyens pour une éventuelle "adaptation" que de sortir les plus intéressantes.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 28
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Ven 29 Juil 2011 - 0:04

Je crois qu'on peut trouver une dimension éthique à la question.
Tolkien a écrit, puis il est mort, et son fils est son exécutant littéraire. Soit.
Il y a une différence entre ne pas retranscrire un chapitre en séquence, et aménager deux-trois trucs pour faire le pont au dessus de cette absence, et prendre la place de Tolkien pour agiter ses marionnettes dans son décor, au cours de ce qui serait, non pas un chapitre inédit, mais plutôt un roman entier, impliquant par ailleurs l'intégrité structurelle de son oeuvre dans son ensemble.
On a pas peur parce que c'est de Jackson dont il est question, et que si on peut débattre longtemps de s'il fait du Tolkien ou pas, on sait qu'il fait quelque chose de bon.
Mais si c'était Mallozzi à la place de Jackson (et c'est possible, de la même manière que Orci et Kurtzman étaient au remake de Star Trek, et encore heureux qu'ils en ont fait un remake de facto, puisqu'ils auraient très bien pu décider de l'insérer dans la chronologie globale) , inondant le marché de projets de téléfilms où le Gondor couvre la Terre du Milieu de parkings en tenant Sauron en respect grâce à un testicule de divinité elfique tombé du ciel, le problème serait-il le même? Est-ce uniquement une question de propriété administrative d'une boite sur une oeuvre, une pensée, un parcours de vie?


Dernière édition par Matthieu le Ven 29 Juil 2011 - 1:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Ven 29 Juil 2011 - 0:49

Cela pose effectivement beaucoup de questions, mais je serais tenté de répondre que tout dépend de l'oeuvre que l'on adapte et de la richesse de l'univers mis en place si, à la différence d'un auteur sans scrupules comme Mallozzi, on entend le respecter. Dans le cas qui nous intéresse, la plupart des événements importants se déroulant entre la fin de Bilbo le Hobbit et le début du Seigneur des Anneaux sont connus car décrits dans les Appendices ou ailleurs par Tolkien, même s'ils ne font pas l'objet d'histoires propres. La liberté de Peter Jackson et de son staff aurait donc été finalement plutôt limitée, s'ils avaient souhaité rendre justice à l'univers de Tolkien.

Pour prendre un exemple, on sait que Gollum fut retenu prisonnier en Mordor et par les Elfes de la Forêt Noire et qu'il parvint à s'échapper. On sait aussi que Aragorn et Gandalf le traquèrent durant plusieurs années. On peut donc imaginer que le staff aurait repris ces éléments, les auraient enrichi en brodant une histoire autours, mais la trame générale esquissée par Tolkien aurait pu être respectée. Et donc, la matière originale ne le serait en fin de compte plus trop, et ne serait qu'un ajout cohérent aux écrits de Tolkien.

Après, se pose la question de la pertinence d'une telle entreprise, lorsque l'on connaît le nombre d'histoires écrites par Tolkien sur la Terre du Milieu qui pourraient être adaptées à la place. Reste en fin de compte les problèmes des droits que New Line partage et ne possède que sur le Seigneur des Anneaux et The Hobbit.

Quoiqu'il en soit, il semble que l'idée d'un film entièrement consacré à faire le raccord entre The Hobbit et la Communauté de l'Anneau ait définitivement été abandonné.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 27
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Ven 29 Juil 2011 - 17:52

Citation :
J'ai du lire 5 fois les 20 premières pages du Silmarillon et j'ai jamais rien pigé, faudrait que je tente un sixième assaut, ça sera ptet le bon. Quoi qu'il en soit, j'ai parfaitement conscience que mon idée est parfaitement irréaliste, mais comme on dit l'espoir fait vivre ...
C'est un peu la même chose de mon coté (enfin, j'avais à peu près compris quand même et j'ai plus arrêté après une soixantaine ou centaine de pages que 20). Le Silmarillon est parfaitement illisible. Et je dirais même que le début n'est pas le pire (c'est plutôt l'éparpillement de l'histoire qui me fait décrocher). Mais je pense que c'est assez lié à ses conditions de productions (en gros une compilation par le fils de Tolkien des textes et brouillons de son père prévus pour devenir le Silmarillon)

Après, si quelqu'un a envie de démêler ce sac de noeuds narratif pour en sortir une trilogie de films (ou plus si affinités), tant mieux, mais je crains que ça n'arrive pas de sitôt.

Pour en revenir au Hobbit, les premières vidéos du tournage :






_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 41

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Ven 29 Juil 2011 - 22:12

Matthieu a écrit:

J'ai aussi entendu dire que le roman Bilbo avait un côté un peu plus "juvénile" que la trilogie, et que le script du diptyque cinéma avait été tourné de telle sorte que le niveau de maturité, de tonalité adulte, soit nettement plus proche de la trilogie Jackson que d'un Willow ou d'un Harry Potter à l'école des sorciers.

Disons que Bilbo est un conte là où le Seigneur des Anneaux est une épopée. Donc oui Bilbo a un côté plus enfantin mais il l'assume parfaitement. Forcément changer la tonalité de l'oeuvre peut choquer les puristes...

Joe Black a écrit:

Warrius a écrit:
Pour en revenir au film, j'ai vu les visuels des 13 nains et paradoxalement, je les trouve moins réussis que ceux du LOTR. Ca venait ptet de la photo qui était pas d'une super haute résolution, mais l'impression que j'en ai est pour le moment mitigée.


Personnellement, cela dépend des Nains. J'en trouve certains particulièrement réussis, et pour d'autres, le résultat me laisse quelque peu dubitatif. Mais bon, on verra bien ce que cela donnera lorsqu'ils seront en mouvement.

Le Gimli des films SdA était parfois assez caricatural même si dans mes souvenirs c'était surtout dans le premier. Je pense qu'un des points intéressants de Bilbo sera de montrer des Nains plus "typiques".
Pour ma part le Thorin est vraiment très classe.

Barlbatrouk a écrit:
La aussi Joe Black a bien cerné le sujet, même si pour ma part j'ai adoré le début du bouquin. Je trouve la vision de Tolkien nettement plus poétique que la Bible ou le Coran ^^. Pour la suite, c' est une sorte d'historique et généalogie de la Terre du Milieu et la oui, c'est parfois lourd. Mais comme le dit Joe, s'y insère des histoires centrées sur des personnages en particulier qui sont franchement bonnes! Je ne vois d'ailleurs pas d'autre moyens pour une éventuelle "adaptation" que de sortir les plus intéressantes.

En effet l'histoire de Beren et Luthien, celle Turin ou encore d'Eärendil sont excellentes et se lisent sans trop de mal. Mais il est vrai que le début de l'exil des Elfes en Terre du Milieu est assez lourd et part un peu dans tous les sens. Je suis plus étonné que certains décrochent dès le début, alors qu'il n'y a rien de bien difficile à comprendre dans la théogonie de Tolkien (+/- semblable à la grecque, mais sans les vices ^^).
Et puis un des trucs intéressants dans le Silmarillion c'est que les Elfes sont beaucoup moins propres sur eux que par la suite, certains étant même de sacrées ordures. L'Elfe Feänor est sans doute un des meilleurs personnages créés par Tolkien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mer 21 Déc 2011 - 14:18

Première bande-annonce:


Très emballé par ce premier trailer. C'est exactement ce que j'espérais. Le raccord avec la trilogie du Seigneur des Anneaux que cela soit au niveau visuel, des acteurs, de l'ambiance, de la musique et des décors est très réussi pour ce que l'on a l'occasion de voir. Et puis revoir Gandalf, quel plaisir. Enfin, d'après les extraits, Martin Freeman semble effectivement être un excellent choix de la part de la production pour le rôle de Bilbo.

Bref, encore une année à attendre... c'est trop long!

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mar 10 Juil 2012 - 17:25

Le tournage de The Hobbit s'est officiellement achevé le 6 juillet dernier après 266 jours! La première partie arrivera dans les salles obscures le 14 décembre 2012 aux États-Unis et le 12 décembre en France. La seconde partie quant à elle est prévue pour sortir en décembre de l'année suivante.

Peter Jackson nous gratifie de plus d'une affiche représentant Gandalf spécialement créée pour le Comic-Con et d'une bannière géante absolument sublime.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Lun 17 Sep 2012 - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Jeu 26 Juil 2012 - 14:10

Alors que le tournage du diptyque The Hobbit s'est achevé et que l'équipe s'est rendue à la Comic-Con, Peter Jakson aurait déclaré à cette occasion vouloir tourner des séquences additionnelles en Nouvelle-Zélande dès l'été prochain, en vue d'un nouveau découpage de l'histoire de The Hobbit qui deviendrait dès lors une trilogie, ou utiliser ce nouveau matériel pour des versions longues.

Cependant, ce qui n'était qu'une rumeur tend à se confirmer, Peter Jackson serait bel et bien entré en négociation avec New Line et Warner Bros. afin de transformer son diptyque en trilogie! Les scènes inédites seraient notamment basées sur des notes laissées par Tolkien concernant l'univers de The Hobbit, ainsi que les Appendices du Seigneur des Anneaux.

Un film en plus ou des versions longues, je dis oui!

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Lun 30 Juil 2012 - 20:10

Suis-je le seul à m'intéresser à l'actualité du Hobbit? Qu'à cela ne tienne, c'est désormais officiel, The Hobbit sera bel et bien une trilogie, les discussion entre Peter Jackson et Warner Bros. ayant abouti! Le titre du troisième opus n'a pas encore été révélé, mais il pourrait sortir durant l'été 2014. Peter Jackson devrait commencer à tourner des scènes supplémentaires dès l'été prochain.

Peter Jackson a écrit:
It is only at the end of a shoot that you finally get the chance to sit down and have a look at the film you have made. Recently Fran, Phil and I did just this when we watched for the first time an early cut of the first movie - and a large chunk of the second. We were really pleased with the way the story was coming together, in particular, the strength of the characters and the cast who have brought them to life. All of which gave rise to a simple question: do we take this chance to tell more of the tale? And the answer from our perspective as the filmmakers, and as fans, was an unreserved ‘yes.'

We know how much of the story of Bilbo Baggins, the Wizard Gandalf, the Dwarves of Erebor, the rise of the Necromancer, and the Battle of Dol Guldur will remain untold if we do not take this chance. The richness of the story of The Hobbit, as well as some of the related material in the appendices of The Lord of the Rings, allows us to tell the full story of the adventures of Bilbo Baggins and the part he played in the sometimes dangerous, but at all times exciting, history of Middle-earth.

So, without further ado and on behalf of New Line Cinema, Warner Bros. Pictures, Metro-Goldwyn-Mayer, Wingnut Films, and the entire cast and crew of “The Hobbit” films, I’d like to announce that two films will become three.

It has been an unexpected journey indeed, and in the words of Professor Tolkien himself, "a tale that grew in the telling."

Cheers,

Peter J

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2919
Masculin Age : 30
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Lun 30 Juil 2012 - 21:30

J'ai vu ça, mais très franchement j'ai des doutes pour la trilogie... Esperons que Peter Jackson les dissipe avec autant de brio qu'il l'avait fait pour le Seigneurs des Anneaux! Je suis pressé de voir ce que donnera le premier opus en tout cas.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 41

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mar 31 Juil 2012 - 22:40

Si Jackson fait une trilogie, il ne va pas appeler le dernier volet The Dark Lord Rises au moins?^^;

Non plus sérieusement je suis aussi sceptique car il ne me semble pas qu'il y ait assez de matière dans les annexes du SDÀ ou même dans les Contes inachevés pour un troisième film.
Ça me fait un penser que tant qu' il a le bébé en main il ne veut pas le lacher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mar 31 Juil 2012 - 23:15

Faite confiance au Maître où vous vous en repentirez cet hivers en allant voir An Unexpected Journey!^^ Plus sérieusement, Peter Jackson était déjà sujet à de vives critiques à l'époque où il avait annoncé qu'il allait tourner une trilogie basée sur le Seigneur des Anneaux avec le résultat que l'on connaît. Il est de plus rassurant de savoir que c'est absolument la même équipe créative qui a donné vie au Seigneur des Anneaux au cinéma qui est désormais en charge de l'adaptation du Hobbit, avec toutefois l'ajout de de Toro pour le scénario, ce qui là-aussi, n'augure que de bonnes choses.

harsiesis a écrit:
Non plus sérieusement je suis aussi sceptique car il ne me semble pas qu'il y ait assez de matière dans les annexes du SDÀ ou même dans les Contes inachevés pour un troisième film.

Peter Jackson a précisé que l'adaptation serait aussi basée sur plus d'une centaine de pages de notes laissées par Tolkien en vue d'enrichir le récit du Hobbit et de le relier plus significativement à l'histoire du Seigneur des Anneaux. Malheureusement par contre, l'équipe ne possède pas les droits des Contes et Légendes inachevés de même que ceux du Silmarillion...

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 41

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Ven 17 Aoû 2012 - 23:22

Je suis en train de faire des recherches et les fameuses "125 pages de note" ne semblent être que les annexes du SdA. Ca me paraissait bizarre, surtout qu'il en ait eu les droits et connaissant les opinions du fils Tolkien sur les films de PJ.

Bref, on en revient à la question de la quantité de matériau qui ne semble pas si énorme, surtout que Tolkien a un style beaucoup plus concis dans les annexes (forcément, il est plus au niveau d'une chronique historique que d'une histoire romanesque).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Dim 9 Sep 2012 - 10:21

Le titre du troisième film est désormais connu! Cela sera "The Hobbit: The Desolation of Smaug". Il prend la place de l'ancien second film et sortira donc le 13 décembre 2013. Quant à la troisième partie de la trilogie, "The Hobbit: There and Back Again", sa sortie est prévue sept mois plus tard, soit le 18 juillet 2014.

harsiesis a écrit:
Bref, on en revient à la question de la quantité de matériau qui ne semble pas si énorme, surtout que Tolkien a un style beaucoup plus concis dans les annexes (forcément, il est plus au niveau d'une chronique historique que d'une histoire romanesque).

En effet, les appendices s'apparentent à une sorte de chronique historique, ce qui a notamment permis à Tolkien de couvrir de longues périodes, donc potentiellement beaucoup de matière à adapter pour Peter Jackson. Cependant, la part de liberté prise par les auteurs des films sera du coup plus grande sur les parties de la trilogie provenant des annexes, ce qui est potentiellement casse-gueule... Mais bon, pour l'instant, je fais confiance à l'équipe.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 399
Masculin Age : 31
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Sam 15 Sep 2012 - 12:28

Avec The Dark Knight Rises, The Hobbit est le seul film de cette année que j'attend avec impatience. J'ai hâte de retrouver cet univers et à vrai dire je ne suis pas tellement inquiet, j'ai une grande confiance dans Peter Jackson après son travail éblouissant sur le Seigneur des Anneaux.

Et quand je vois le casting, le grand fan de séries télés que je suis est encore plus impatient mrgreen

Le troisième film annoncé sur le tard vient comme une cerise sur le gâteau, c'est un univers tellement riche que les scénaristes trouveront sans souci de la matière pour celui-ci.

Vite Décembre ! Twisted Evil

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Mer 19 Sep 2012 - 17:41

Une nouvelle bande-annonce de "An Unexpected Journey", le premier segment de la trilogie The Hobbit a été dévoilée aujourd'hui:


Assez étonné de prime abord par le côté résolument comique du trailer. Cependant, cela correspond à l'ambiance du début du roman, les choses sérieuses ne commençant véritablement que plus tard dans le récit. Quoiqu'il en soit, je suis toujours aussi impatient de voir le résultat final en décembre!

Pour ceux qui souhaiteraient voir la nouvelle bande-annonce avec une qualité d'image optimale: Trailers Apple.

EDIT 22.09.2012: Une nouvelle affiche qui semble être la version définitive représentant Bilbo.

EDIT 29.09.2012: Une seconde affiche inédite mettant cette fois-ci les treize Nains à l'honneur.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Ven 7 Déc 2012 - 23:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 41

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Dim 30 Sep 2012 - 15:02

Finalement, le trailer donne bien envie.

J'essayais pourtant de me tenir un peu à l'écart, les films de LOTR m'apparaissant avec le recul comme très "sexy" et servis par une interprétation excellente, mais ne retranscrivant que peu les aspects les plus profonds de l’œuvre originale comme le rapport complexé à la guerre ou le ton presque tragique de la fin (ça aurait pu le faire s'ils avaient adapté le saccage de la Comté).

Bon y a un ou deux trucs qui me choquent, notamment je n'imaginais pas Radagast avec un tel accoutrement de bouseux étonné même si j'avais dans l'idée qu'il n'ait pas la même prestance que Gandalf ou Saruman.
Thorin fait plus humain que nain, mais bon c'est sans doute préférable à l'imagerie trop classique et clichée qu'on a souvent.

Mais globalement, ça a l'air sympathique. Les passages chez les elfes sont toujours aussi beaux et Gollum toujours aussi... Gollum niark
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
avatar

Nombre de messages : 1998
Masculin Age : 28
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   Ven 7 Déc 2012 - 19:57

Les projections de presse ont eu lieu et les premières critiques anglo-saxonnes et françaises sont tombées. Dans l'ensemble, elles sont plutôt positives mêmes si plusieurs points problématiques sont mis en exergue. En premier lieu, il semblerait que la phase d'exposition soit longue, très longue, le film peinerait visiblement à démarrer. De plus, Peter Jackson aurait cédé aux sirènes du numérique, l'outil serait beaucoup plus utilisé et visible que sur la trilogie du Seigneur des Anneaux. Au demeurant, les critiques dénotent un effet de "suradaptation" ; absolument chaque détail du livre de Tolkien serait présent à l'écran, tournant même parfois à l'emphase. Cependant, les prestations de Martin Freeman et Ian McKellen notamment sont saluées, et le raccord visuel et thématique avec le Seigneur des Anneaux serait effectué de façon magistrale! En outre, la réalisation serait splendide! Enfin, malgré les défauts précités, An Unexpected Journey est globalement considéré comme étant un nouvel ajout tout à fait honorable à la saga de Peter Jackson, bien qu'inférieur à ses prédécesseurs.

Personnellement, excepté la surexploitation du numérique qui est une très mauvaise surprise, je m'attendais à ce genres de critiques. En effet, le roman Bilbo le Hobbit possède une intrigue beaucoup moins épique que celle du Seigneur des Anneaux, de même qu'un ton quelque peu différent. En ce sens, bien que je sois ravi que Peter Jackson soit revenu à la barre du projet, il aurait été extrêmement intéressant de voir à l'écran la vision de Guillermo del Toro sur le sujet. Enfin, cette trilogie du Hobbit, en adoptant un ton et un style narratif similaires à celui des trois volets du Seigneur des Anneaux, ne pouvait que souffrir de la comparaison, ses trois prédécesseurs ayant atteint une telle maestria. Quoiqu'il en soit, je me réjouis toujours autant de découvrir le film en salle, le simple fait de revenir en Terre du Milieu me donne la chair de poule!

PS: Pour ceux qui auraient l'occasion de voir le film projeté en HFR (48 images/seconde), le format novateur dans lequel les films ont été tourné, les premiers avis sont mitigés. La technologie serait extraordinaire en ce qui concerne les paysages, véritablement magnifiés. Toutefois, la visibilité serait telle que les décors, accessoires et autres maquillages, sauteraient littéralement au yeux, ce qui aurait pour effet de casser la suspension d'incrédulité du spectateur. Enfin, la technologie semble nécessiter un temps d'adaptation non négligeable.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Film I] The Hobbit: An Unexpected Journey
» THE HOBBIT : AN UNEXPECTED JOURNEY : GANDALF THE GREY LIFE-SIZE FIGURE
» THE HOBBIT : AN UNEXPECTED JOURNEY : THORIN OAKENSHIELD – WITH SHIELD and REGULAR
» THE HOBBIT : AN UNEXPECTED JOURNEY
» THE HOBBIT : AN UNEXPECTED JOURNEY : KILI THE DWARF

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Le Seigneur des Anneaux :: Livres, films, et leur univers-
Sauter vers: