AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Suspiria

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Suspiria   Sam 9 Juil 2011 - 0:03





Une jeune ballerine américaine arrive dans la prestigieuse académie de danse de Fribourg afin d'y parfaire sa technique. A peine arrivée, l'atmosphère du lieu, étrange et inquiétante, surprend la jeune fille. Tout s'empire lorsque des meurtres spectaculaire ont lieux. Et le cauchemars ne fait que commencer...



Réalisation : Dario Argento
Scénario : Dario Argento et Daria Nicolodi d'après Thomas de Quincey
Production : Claudio Argento
Musique : Goblin
Durée : 1h38
Date de sortie : 1977



Jessica Harper : Suzy Banner
Stefania Casini : Sara
Flavio Bucci : Daniel
Miguel Bosé : Mark
Barbara Magnolfi : Olga
Susanna Javicoli : Sonia
Eva Axén : Patty 'Pat' Hingle
Rudolf Schündler : Professeur Milius
Udo Kier : Dr. Frank Mandel
Alida Valli : Miss Tanner
Joan Bennett : Madame Blanc
Renato Scarpa : Professeur Verdegast





Suspiria lance implicitement la trilogie dite des "Trois Mères" qui sera complétée par Inferno et Mother of Tears.


















_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Jeu 8 Jan 2015 - 10:36, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Suspiria   Sam 9 Juil 2011 - 12:29

Un ami m'avait prévenu, ce film est bon et il "fait peur". Sachant qu'il n'est pas véritablement fana de film de ce genre, ces propos m'avaient intrigué. Après la vision je peux dire qu'il avait raison et tort. Ce film ne fait pas peur, il fout carrément la frousse, mais pas n'importe laquelle: il nous inflige une terreur magnifique. Suspiria avant d’être l'un des meilleurs film d'épouvante que j'ai vu dernièrement est surtout un excellent film.

Ce film confirme une chose, Dario Argento sait faire des films alliant épouvante et beauté. Ce dont je me doutais déjà après la vision des Frissons de l'angoisse. L'histoire est plus qu'un simple giallo puisqu'elle sombre dans le fantastique. Mais si elle reste encore à ce niveau relativement simple, elle est complètement magnifié par une réalisation maîtrisé de bout en bout. Deux choses m'ont particulièrement scotchés. D'abord les décors, que je trouvais froid de prime abord, virent peu à peu dans un style baroque/expressionniste fou et sont mis en avant grâce à un jeux de lumière sublime. La dernière fois que la lumière m'avait autant interpellé dans un film c'était dans Element of Crime de Lars von Trier. Ensuite la musique, dont l'on se moque souvent dans ce genre de film, remplit ici parfaitement son rôle tant elle est terrifiante et colle avec les images. Musique produite par le groupe de rock progessif Gobelin qui récidivera sur Inferno et également sur le Zombie de Romero (d'ailleurs produit par Dario Argento).

Ce film lance implicitement la trilogie des Mères qui sera complétée par Inferno et La Troisième Mère.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Jeu 8 Jan 2015 - 10:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Salomé
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire


Nombre de messages : 9
Féminin Age : 28

MessageSujet: Re: Suspiria   Lun 19 Sep 2011 - 20:45

J'ai regardé ce film ce week end, et pour tout avouer je n'avais AUCUNE envie de le voir au vue des premières scènes:

Spoiler:
 

Passé ces premières scènes sanglantes, l'univers prends toute la place, il écrase le jeu médiocre des actrices qui hurlent courent et tombent dans les vappes ainsi que le scénario plutôt connu d'avance.
On se prends au jeu et on a peur de chaque personnage qui nous semble suspect. L'horreur se développe grâce aux décors/musique/lumières et à la réalisation. Durant la scène finale, même la morte vivante verte et dégoulinante de ketchup m'a fait me planquer derrière mon oreiller.

Un film à voir si on veut faire marcher son palpitant, ou encore si on désire une peur bleue vraiment pleine d'autres couleurs et d'une musique entêtante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Suspiria   Lun 4 Juin 2012 - 0:29

Ca y est, je viens de le voir (fais-moi penser à te rendre le DVD, Barlbatrouk ^^) et j'ai plutôt apprécié. Je ne suis un grand spécialiste des films d'horreur, aussi je pense être facilement effrayé, mais celui-ci ne m'a pourtant pas flanqué la frousse. Peut-être est-ce dû aux conditions de visionnage : j'imagine que le voir seul dans un appartement vide, ça doit être autrement plus glauque qu'en train de manger avec sa copine. Il n'empêche que j'ai trouvé la mécanique de l'horreur prenante et assez jouissive, je n'ai rien à lui reprocher, même si je n'ai pas vraiment eu envie de me planquer derrière un oreiller. On oublie totalement le sang ketchup et les effets gores qui sentent parfois les seventies, tant le film se montre ingénieux et sait comment caser des effets inquiétants, parfois discrets, parfois dévorants.

Certes, les acteurs ne sont pas très bons dès qu'il s'agit de jouer les scènes d'horreur (beaucoup de cris très aigus qui font mal aux oreilles...) mais le reste du temps, il sont très corrects. L'héroïne m'a d'ailleurs semblé très juste et très touchante. Barlbatrouk a déjà parlé de la lumière et des décors, ils sont parfaits et incroyablement modernes. De manière générale, le film a très peu vieilli, mis à part les effets gores : au début, je me suis même demandé s'il n'était pas de notre décennie.

En revanche, le scénario m'a un peu laissé sur ma fin. Le final n'est pas aussi stupéfiant que ce à quoi je m'attendais.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Suspiria   Mar 19 Juin 2012 - 22:23

Citation :
En revanche, le scénario m'a un peu laissé sur ma fin. Le final n'est pas aussi stupéfiant que ce à quoi je m'attendais.

Et bien Rangil tu as mis le doigt sur quelque chose car si on peut reprocher une chose aux films d'Argento c'est le plus souvent... leurs fins... Ça n'a pas empêché les films de devenir culte, mais je pense que si les fins avaient été à la hauteur du reste Argento aurai pu encore plus marqué le cinéma, non plus comme un grand cinéaste de l'horreur, mais comme un très grand tout court. Je crois d'ailleurs que Suspiria est le film qui m'a le plus déçu à ce niveau... Certains utilisent une pirouette finale qui camoufle un peu la chose ou la pilule passe mieux tout simplement.

Personnellement ce que je trouve vraiment dommage ici, ce n'est pas tant le fait qu'on sache certaines chose un peu avant la fin, mais le manque de
Spoiler:
 
Parce que les décors sont vraiment hallucinants, ils suintent le fantastique comme jamais et Argento nous propose un final ou
Spoiler:
 
Peut-être cela vient-il du fait qu'Argento est à la base plus familier du genre galio que du fantastique...

Enfin quand je vois le niveau du reste du film je veux bien lui pardonner... Surtout que comme je l'ai dit plus haut, ce sentiment revient dans plusieurs de ses films. C'est un peu frustrant, d'autant plus que les films font vraiment effet jusqu'à la fin, mais bon... On fini par s'habituer et à pardonner. Après tout il ce rattrape sur d'autres points!

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Suspiria
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Blu-Ray] Suspiria
» Suspiria
» Suspiria
» Suspiria (Remake)
» Suspiria (1977, Dario Argento)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant irrationnel :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: