AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Festival du film merveilleux : projo avec le jury

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fairytalulah
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 1
Féminin Age : 38

MessageSujet: Festival du film merveilleux : projo avec le jury   Sam 2 Juil 2011 - 0:23

Soirée de clôture du Festival 2 juillet 21 Heure au Theatre Douze / centre d'animation Ravel 75012 PARIS

Projection Glenn the flying Robot de Marc Glodstein long-métrage suivit de la remise des prix et d'un cocktail.

Jury : Xavier Gens ( hitman ), Nicolas Alberny ( 8th woderland ) et Fabrice Joubert ( french roast )

http://festival-film-merveilleux.com

synospis de Gleen the flying Robot de Marc Goldstein, Singing Trees Entertainment Belgique

Glenn 3948 suit les trajectoires de Jack et Henry, qui sont deux prodiges du piano à l’ego
démesuré. Jusqu’au jour où Henry, après avoir volé la promise de Jack, lui explose quelques
os sur un chambranle. Ce nouveau handicap plonge Jack dans une profonde dépression,
mais voilà, le joujou domotique, le 3948, programmé à la base pour le ménage, développe des
capacités insoupçonnées pour la musique. Jack se dit qu’il tient là sa revanche.
Côté distribution on trouve Billy Boyd (Le Seigneur des Anneaux), Dominic Gould et Patrick
Bauchau (2012). On notera également la présence de Gérard Depardieu dans le rôle d’un
reporter tv.

PROGRAMME DE LA JOURNÉE DE SAMEDI

10H00 – 13H00

The Italian Key de Rosa Karo, Long métrage 118 minutes, Harmaa media, Italie
Avant première spéciale Projection Pro

Un conte de fées romantique d'une jeune orpheline de 19 ans qui obtient comme unique,
héritage une clé ancienne qui ouvre une vieille villa italienne et tous les secrets de son histoire
familiale.

A romantic fairy tale about a 19-year old orphan girl who, as her sole inheritance, gets an
antique key that unlocks both an old Italian villa and the secrets of her family history.


14h30 -16H00

Lose This Child de Yuval et Merav Nathan, 3 minutes, Israël
Parfois une plage n‘est pas seulement une plage. La naissance d’une tortue, et son voyage
vers sa mère l’océan.

Planète Z de Momoko Seto, 9 minutes 30, Sacrebleu Production France
La vie d'une espèce peut-elle continuer si elle n'a plus rien à parasiter ? Dans l'avenir, quand
l'industrialisation incontrôlée et l'utilisation abusive des ressources planétaires auront
irrémédiablement altéré l'écosystème, toutes les espèces animales et végétales seront
fragilisées, et, par un effet domino, la disparition de certaines d'entre elles entraînera la
disparition des autres.

La Carta de Tamara Hernandez Ledesma, 3 minutes, Espagne
Une femme envoie des lettres tous les jours, mais dans quel but?

Le Silence sous l’écorce de Joanna Lurie, 11minutes 08, Lardux films, France
Dans une forêt géante couverte d'un grand manteau blanc, de drôles de petites créatures
découvrent la neige si blanche, si belle, si fascinante. Elle les emporte dans un tourbillon
d'ivresse et de joie à la rencontre d'étranges phénomènes. Un conte nocturne plein de
tendresse.

Le Loup Devenu Berger de Rebecca Akoun, 7 minutes 55, Bezazel Academie of Art and
design, Israël
Un loup ayant adopté les manières des êtres humains décide d’aller plus loin en se déguisant
en berger afin de prendre contrôle sur un troupeau de montou. Basé sur une fable de Jean de
La Fontaine « le Loup devenu berger »

Masques de Jérôme Boulbès, 7 minutes 35, Lardux Films, France
Deux masques se font face. Ils flottent en l’air et sont entourés d’un nuage de bâtons. Ils se
jaugent, se provoquent. L’un avance, l’autre recule. Ils se rapprochent, s’éloignent, se
tournent autour... Hésitation. Défi. Un combat rituel commence dans lequel chacun prend à
son tour l’avantage puis le perd. Un combat primitif, brutal, et ritualisé. Pour finir : la mise
à mort et le partage de la dépouille.

Into Another World de Nicolas Fuchs, 6 minutes, France
Johanne s’est perdue au détour de chemins tortueux. C’est alors que s’ouvre devant elle les
mystères d’un monde qu’elle ne connait pas. La tentation est trop forte, elle ne résiste pas et
s’y plonge corps et âme.



16H30 -18H00

Readymade: Émile Reynaud et la peinture s’anima de Stéphanie Varela, 38 minutes,
France
Une petite fille rêve qu’elle oublie son ours en peluche dans un musée et que des années plus
tard elle le retrouve dans ce même musée, à Beaubourg. Dans sa course nocturne qui
l’entraîne au musée Grévin, Zilia redonne vie à la figure de cire d’Émile Reynaud qu’elle
emmène jusqu’au Centre Pompidou où leurs « jouets » respectifs sont devenus des œuvres
d’art.

French Roast de Fabrice O Joubert, 8 minutes, France
Au moment de régler l'addition dans une chic brasserie parisienne, un homme d'affaires
guindé se rend compte avec horreur qu'il a oublié son portefeuille : comment va-t-il payer ?


18H30 - 20H00

Shaango de François Rosi et Laurent Boge, 3 minutes, Epuar, France
Ishan, jeune éducateur travaillant dans le quartier des tambours découvre qu’il est la
réincarnation d’un dieu africain Shaango.

Metruk de Orkide Ünsïr, 8 minutes, Turquie
Les maisons condamnées sont comme des amoureux abandonnés, qui autrefois ont partagé
des bons et des mauvais moments. Maintenant, suite à l'abandon et la rejection elles sont
laissées seules pour s'autodétruire. Elles sont déçues, fâchées, mais fières. Elles essayent de
survivre en résistant au temps qui passe. Mais même si l'amoureux revient un jour, il ne sera
plus possible de vivre dans la maison comme elle est. La maison sera désormais déconnectée,
usée par le temps et vieilli par l'absence de la vie. La maison n'aura plus rien à donner.

Hiver 1945 de Steve Duchesne, 3 minutes, Craft communication, France
Paris 1945, une jeune femme attend désespérément que son fiancé rentre de la guerre. Elle lit
et relit les lettres qu’il lui envoyait autrefois jusqu’au moment où il apparaît un soir d’hiver.

Dripped de Léo Verrier, 8 minutes, Chez Eddy, France
New York, 1950. Passionné de peinture, Jack écume les musées à longueur de journée. Il vole
des tableaux qu'il cache ensuite chez lui pour les manger ! Les toiles de maître sont sa
nourriture et le plongent dans un état d'extase lorsqu'il les dévore. Mais à trop en manger, les
tableaux se font rares jusqu'à disparaître.

Comma de Ata Moiabi, 6 minute, IYCS Iran
Un jour pluvieux, dans une grande ville, un homme raconte ses plus mémorables souvenirs.

Ecrit au Crayon de Yaron Bar, 8 minutes, Israël
Un voyage en train se transforme lentement en cauchemar!"

Entre Nous Sébastien Kotev, 5 minutes, France
C’est une histoire d’amour entre un peintre et son modèle, rongé par la solitude il se peint une
idylle amoureuse avec celle-ci.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2874
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Festival du film merveilleux : projo avec le jury   Sam 2 Juil 2011 - 11:36

J'ai eu l'occasion de passer à deux projections hier, c'était vraiment sympathique !

J'ai particulièrement aimé l'humour de Waiting for Gorgo mais tous les films présentés étaient bien.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Festival du film merveilleux : projo avec le jury
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche d'un film d'horreur avec comme scénario les esprits
» Recherche Film d'horreur avec 2 scènes spécifique
» Film d'horreur - AVEC CLOWN
» Un bon film d'horreur avec un cirque
» Festival de Film Bollywood à Honolulu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Genres & culture de l'imaginaire : discussions générales-
Sauter vers: