AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le Dernier Rivage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2804
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Le Dernier Rivage   Mar 28 Juin 2011 - 21:37





Après que l'horreur nucléaire se soit abattu, l'Australie est le dernier continent survivant dans l’attente inexorable d’être atteint à son tour par les mortelles radiations. Un sous-marin américain fait alors escale, redonnant un mince espoir à certains. Les autres se préparent à affronter le pire. Pendant ce temps les retombées radioactives se rapprochent lentement...




Réalisation : Stanley Kramer
Scénario : John Paxton d'après le roman éponyme de Nevil Shute
Directeur de la photographie : Giuseppe Rotunno
Titre original : On the Beach
Durée : 134 minutes
Sortie : 17 Decembre 1959 (USA)


Gregory Peck : Dwight Towers
Ava Gardner : Moira Davidson
Fred Astaire : Julian Osborn
Anthony Perkins : Lieutenant Peter Holmes
Donna Anderson : Mary Holmes
John Tate : Amiral Bridie
Harp McGuire : Lieutenant Sunderstrom
Lola Brooks : Lieutenant Hosgood
Guy Doleman : Farrel
Lou Vernon : Davidson
Ken Wayne : Benson
John Meillon : Swaim






_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Sam 19 Mai 2012 - 15:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rufus Shinra
Statistic Unlikeliness on Feet
Statistic Unlikeliness on Feet


Nombre de messages : 2454
Masculin Age : 28
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Le Dernier Rivage   Mer 29 Juin 2011 - 10:51

Un film qui m'a marqué très longtemps, et qui fait partie des œuvres que je suis incapable d'oublier. Après, s'il y a eu des libertés prises avec la physique, notamment au niveau du "nuage de radiations", qui, dans la réalité, ne ferait pas comme un super-Chernobyl, cela n'ôte rien à la réussite de ce film.

Il est l'une des raisons de ma fascination pour les armes nucléaires, d'une certaines façon, que j'ai essayé d'appréhender. Une de mes inspirations premières pour l'un de mes textes (que je ne nommerai pas, puisqu'il est, de par sa structure, extrêmement vulnérable aux spoilers).

Spoilers pour le texte en question :
Spoiler:
 

Spoilers pour le film :
Spoiler:
 

Vraiment dépressif. Pas autant que certains titres, qui m'ont, pour certains, laissé catatonique des jours entiers, mais bien celui qui m'a fait perdre mon innocence.

Note : petite erreur dans le synopsis "se soit abattu", et pas "ce soit abattu".

_________________

Cynique, Sadique et Binoclard Confrérie des Scientifiques Belliqueux (20 % cooler than the banana-flavored CSB)
Rangil : "Les poneys volants, c'est une allégorie de l'aristocratie, c'est ça ?"

18/05/1989 - 24/06/2011 Nous n'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2804
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Le Dernier Rivage   Jeu 30 Juin 2011 - 14:48

Citation :
Note : petite erreur dans le synopsis "se soit abattu", et pas "ce soit abattu".

Merci, c'est corrigé Heureux

Par contre Rufus, certains détails dans ton post et dans ceux de ta nouvelle, dont il est question, me font croire que tu ne parle pas du Dernier Rivage de 1959, mais de son remake de 2000: USS Charleston, dernière chance pour l'humanité (On the Beach), réalisé par Russell Mulcahy. Sortit sous la forme d'un téléfilm en deux partie.

Spoiler:
 

Remarque, au vu de ton spoiler sur le film tu as surement vu les deux...

Une manière rapide d’être fixé est de savoir si celui que tu as regardé était en noir et blanc et si il y avait dedans la sublime Ava Gardner ^^

En tout cas les commentaires qui tu as fait sont tout aussi pertinent pour la version de 1959! Ce film magnifique m'a beaucoup plu. J'adore les vieux films de cette époque et celui est spécialement réussi. Le suivit des personnage face à leur destin m'a touché. Durant tout le film j'étais partagé entre une quasi certitude de fatalité et en même temps je ne voyais pas un film américain de cette époque finir comme ça. Si les films à messages étaient courant,
Spoiler:
 
There still time brother...

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Le Dernier Rivage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Dernier Rivage
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Le dernier des Mohicans (James Fenimore Cooper)
» Le Dernier des Mohicans : Topic Officiel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: