AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Stargate, le film - 1994

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Répli
Will be back soon
avatar

Nombre de messages : 1107
Masculin Age : 27

MessageSujet: Stargate, le film - 1994   Jeu 7 Déc 2006 - 16:50





En 1928 est déterré à Guizeh, près des grandes pyramides, un grand anneau métallique. Catherine Langford n'était encore qu'une enfant à l'époque. En 1994, elle propose à Daniel Jackson, un jeune archéologue à la rue qui pense que les pyramides sont bien plus anciennes que ce que l'on prétend, de démontrer que ses théories sont vraies. Au même moment, le Colonel Jack O'Neill, suicidaire depuis que son fils s'est tué avec son arme, est réintégré dans le service actif. Quand Daniel Jackson perce rapidement les secrets de la Porte des Etoiles, une mission se prépare pour partir à des années-lumières de la Terre...



A l'heure où SG-1 se termine et où SGA va pour de bon remplacer une ambiance mythologique et pittoresque par une ambiance "tout technologique", il convient de se pencher à nouveau sur la première pierre de l'édifice, à l'origine de SG-1 et de tout un univers.

Postez ici vos commentaires sur le film.





Dernière édition par Repli-Carter le Ven 22 Déc 2006 - 19:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bibi
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 245
Féminin Age : 26
Localisation : Sous l'océan...

MessageSujet: Re: Stargate, le film - 1994   Jeu 7 Déc 2006 - 18:15

Franchement, j'ai adoré !

J'ai d'abord vu Stargate SG1 et j'étais déjà bien accro quand quelqu'un m'a prêté le film.

Les personnages se ressemblent beaucoup, à part Jack mais on fait avec clin d'oeil .

Je ne pensais pas que le film ressemblait autant à la série et j'ai été agréablement surprise de voir que si.

En tout cas, maintenant un de mes film culte !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Stargate, le film - 1994   Lun 18 Déc 2006 - 22:21

à mon sens, le film reste l'un des meilleurs éléments stargatiens, aussi bon que les meilleurs épisodes. pour moi il y a les trilogies de Dakara, : :208: du Siège, Heureux d'Atlantis clap! et il y a le film... Sora

le film avait une ambiance puissante, épique et modeste à la fois, angoissante et enjouée à la fois, jamais vraiment retrouvée dans la série à mon grand malheur. Triste je suis un fan absolu de Râ qui reste dans le top 5 des ennemis les plus marquants de la franchise à mon avis. ces décors, ces costumes, ces paysages et les mastadges, j'aurais tout donné pour les revoir. perd la tête

et ces Terriens qui débarquent d'un téléfilm de série B à petit budget, (étalage de tous les gadgets US avec écrans et petits machins clignotants qui font tilt-tilt et coin-coin) cette ambiance rétro-techno-militaire si particulière qui se heurte à un effet de péplum anachronique, le chaud et le froid... very happy (comme les profiteroles aarf )

la première ouverture de la porte puis la traversée, scènes superbes. les guerriers des dieux y sont plus puissants que jamais dans Stargate, et l'anubis est magnifique, comme tous les décors et artefacts liés aux Goa'ulds qui perdent en partie leur charme dans la série.

et surtout ce qui est drôle c'est de voir les Humains sans BC-304 ni alliés Asgards, qui ne connaissent rien à l'univers de la porte, qui sont projetés et gelés par le vortex, qui braquent un vortex sortant. hi hi les premiers pas des Terriens, c'est impayable pour le grand nostalgique que je suis et ça se poursuit dans la première partie de la saison 1 avec l'activation de l'auto-destruction à chaque vortex... saison 1 qui débute un ou deux ans après le film selon ce qui vous arrange puisque la série se contredit sur ce point... peuh moi je dis deux.

côté acteurs, je trouve qu'ils remplissent tous leur contrat, mention spéciale à Jaye Davidson pour son Râ aarf Spader et Shanks se ressemblent assez avec un peu de bonne volonté, et pareil pour Russel et RDA en fait:
==>
on dirait le même en plus vieux...

Russel joue très bien le militaire dont le fils vient de mourir, (pas terrible pour faire des blagues, messieurs-dames les pro-RDA) et avec Spader on découvre un Daniel gringalet, idéaliste, et sans abris qui jure avec le Daniel actuel stable, tout beau tout sculpté, sur qui Jack a déteint. bounce le moins qu'on puisse dire c'est qu'ils ne sont pas figés...

j'aime voir où Stargate est allée avec un début honorable en terme de rentrées mais pas transcendant, un budget assez modeste et un côté rétro plein de charme selon moi. Sora

aujourd'hui Stargate se plonge dans la SF ultra technologique, et avec les Asgards, les Réplicateurs puis les Hébridans ainsi que la géopolitique de la saison 9 on a peu à peu perdu l'ambiance originelle.
les Abydossiens, Kawalsky et Catherine sont morts, Ferreti est parti à la retraite, O'Neill a changé de poste, et au final Daniel Jackson et la porte des étoiles elle-même sont les seuls liens qui rattachent encore le film à la série dans ces saisons 9 et 10.

SG-1 prend fin, SGA continue et on ne verra plus ni les Goa'ulds, ni leur visuel, ni les personnages originaux. une page se tourne, c'est la fin de toute une facette de cet univers, un ensemble de choses et de styles que l'on ne verra plus jamais...

je sais que certains coupent le film de "leur" Stargate, et franchement je trouve ça pas terrible, et dur pour la compréhension: sans le film, Stargate débute sur la résolution d'une série d'intrigues dont on a pas vu le commencement... (première lutte, véritable destin de Daniel, de Râ et des Abydossiens...)
surtout que O'Neill, qui coopère à reculons, n'aide pas à la compréhension quand on a pas vu le film.

et pour vous, le film est-il bon? que pensez-vous de son ambiance? êtes-vous nostalgiques du Stargate dans la lignée du film, qui a déjà bien grandi ces dernières saisons et qui va bientôt prendre fin à l'écran?


Dernière édition par Repli-Carter le Ven 22 Déc 2006 - 19:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 87
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Stargate, le film - 1994   Lun 31 Mar 2008 - 11:57

Je viens de revoir le film et je plussoie Mat... à mort. Le film a un charme indéniable que tu décris fort bien. C'est probablement le film que j'ai vu le plus souvent (en repassant d'ailleurs, fallait rentabiliser Laughing ).

Mais du coup je me dis que tu ne vas pas aimer ce qui suit...

Ce n'est pas spoiler, c'est juste pour épargner les yeux de mat... et préserver mon pseudo mrgreen
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Stargate, le film - 1994   Lun 31 Mar 2008 - 13:39

C'est assez clair... Râ aime bien la chair fraîche alien Même à Daniel on croirait qu'il va lui rouler un patin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Stargate, le film - 1994   Lun 31 Mar 2008 - 17:40

Il est vrai que le film possède une atmosphère bien particulière, et aussi difficilement descriptible. Le rude comportement des militaires contraste radicalement avec celui très éthéré de Râ, le côté rétro des technologie US avec le design mythologico-moderne de la porte et du dieu soleil. Mais le mieux, c'est encore la scène d'ouverture.
La découverte de la porte est un moment grandiose et magique, avec un petit quelque chose de mystique un peu effrayant. Ce grand anneau qui sort de terre, le sable qui s'écoule des chevrons, les symboles sur lesquels nul n'avait posé le regard depuis dix mille ans...

Ma seconde scène préférée est celle de la pyramide, lorsque L'équipe en émerge au terme de son voyage... Avec son ciel d'un bleu éclatant, ses trois lunes et son désert de sable, Abydos a vraiment la classe.

Et puis il y a les gardes. Comme tout le monde, je regrette qu'on en ait pas vu davantage par la suite, même si évidement ça se comprend... Mais bon sang, ces casques polymorphiques au design animalier, ces tenues à la Stargate Worlds, ces armes aussi évoluées que des lances plasmiques et aussi primitives que des griffes artificielles... Ah, ouais, vraiment la classe. mrgreen

Cela dit, je ne regrette pas que la série ait trouvé sa propre atmosphère et ai peu à peu abandonné l'amateurisme de la première saison. Le film, c'est bien. La série, c'est mieux. :prior:

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Stargate, le film - 1994
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stargate, le film - 1994
» LES 4 FANTASTIQUES ( FILM 1994 VOST )
» Stargate - Film / Série / Atlantis
» Stargate
» Cemetery Man (Dellamorte Dellamore) (1994, Michele Soavi)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Stargate :: En Général :: Univers-
Sauter vers: