AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 H.P. Lovecraft

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: H.P. Lovecraft   Lun 7 Mar 2011 - 23:56




Howard Phillips Lovecraft, né le 20 août 1890 et mort le 15 mars 1937, est un écrivain américain connu pour ses récits mêlant horreur, fantastique et science-fiction. Ses sources d'inspiration, tout comme ses créations, sont relatives à l'horreur cosmique, à l'idée selon laquelle l'homme ne peut pas comprendre la vie et que l'univers lui est profondément étranger. Il voulait montrer essentiellement que le cosmos n’est pas anthropocentrique, que l’homme, forme de vie insignifiante parmi d’autres, est loin de tenir une place privilégiée dans la hiérarchie infinie des formes de vie. Ses travaux sont profondément pessimistes.

Son Oeuvre

Les Mythes de Cthulhu
Dagon - Nyarlathotep - La Cité sans Nom - Le Molosse - Azathot - Le Festival - Le Descendant - L'Appel de Cthulhu - L’Étrange Maison haute dans la brume - La Couleur tombée du ciel - L'Affaire Charles Dexter Ward - L'Abomination de Dunwich - Celui qui chuchotait dans les ténèbres - Les Montagnes hallucinées - Le Cauchemar d'Innsmouth - La Maison de la sorcière - Le Monstre sur le seuil - Dans l’abîme du temps - Celui qui hantait les ténèbres - Histoire du Necronomicon

La malédiction de Sarnath
Polaris - Le bateau blanc - La Malédiction de Sarnath - L'arbre - Les chats d'Ulthar - Les autres Dieux - Celephais - La quete d'Iranon

Démons et Merveilles
Le témoignage de Randolph Carter - A la recherche de Kadath - La clée d'argent - A travers les portes de la clée d'argent

Contes et Nouvelles
La Tombe - Souvenirs - Par dela le mur du sommeil - La Transition de Ruan Romero - Le Terrible Veillard - Le Temple - Faits concernant feu Arthur Jermyn - De l'au dela - L'image dans la maison déserte - La Rue - Ex Oblivione - La tourbière hantée - Je suis d'ailleurs - La musique d'Eric Zann - Herbert West, réanimateur - Hypnos - La Peur qui rode - Ce qui apporte la Lune - Les rats dans les murs - L'indicible - La Maison maudite - Horreurà Red Hock - Lui - Dans le caveau - Air Froid- Le modèle de Pickman - Le Peuple ancien - Le Clregyman maudit - Le Livre - La Chose dans la clarté lunaire - Le Défi d'outre espace

Fungi de Yuggoth et autres poèmes fantastiques

Lovecraft à aussi écrite de très très très nombreuses lettres ou il soumettait en plus des choses très intéressantes, sur l'art décrire, ses reves, son inspiration...



Pour commencer, cet auteur a une place toute particulière dans mon coeur: [Mode old news des membres ON] Dans ma jeunesse je lisais énormément, à peu près tout ce qui me passait sous la main. Pour diverses raisons j'ai perdu ce gout pour la lecture au lycée et je n'ai que peu touché de livres pendant quelques années. Un jour je suis tombé sur le jeu de rôle: Call of Cthulhu, je n'y ai pas joué mais l'aperçut de l'univers m'ayant plu, je décide peu après d'aller faire un tour à la bibliothèque pour y lire quelques unes de ses histoires. Et la le choc! Pour diverses raisons j'ai complètement adhéré à cet univers dingue, terrifiant mais tellement prenant. Du coup sans hésitation je me suis procuré une collection en trois volume (de plus de 1000 pages chacun) dans la collection bouquin qui si elle ne contient pas l'intégrale de son oeuvre doit s'en approcher tant elle est complète. J'ai dévoré le premier livres en peu de temps mais ne me suis pas encore attaqué aux deux autres, voulant m'en garder pour plus tard. Néanmoins Lovecraft m'aura remit à la lecture et pour cela je lui dis "Merci"!

Une des grandes idées de Lovecraft, parmi d'autres, est de faire des prodiges et monstres du folklore européens: vampire, morts-vivants, sorciers... la manifestation d'un culte secret et global. Ainsi on peu plus ou moins relier toute son oeuvre au culte des Anciens, Grands Anciens et de Kadath la citée des rêves. Lovecraft ne fais parfois pas le lien directement mais par des allusions, parfois le lecteur seul est aussi amené à le faire.

Personnellement, la chose qui m'a frappée et que j'ai adoré c'est sa vision complètement désabusé de l'humanité face au forces du cosmos. Ses description de certains lieu et créature sont aussi génial, tout en essayant de nous en faire le portrait, il nous fait comprendre que cela est quasi-impossible tant cela est inhabituel pour l'homme, hors de ses perception et de sa compréhension. Lovecraft a aussi le chic pour construire ses récits. Il s'attache à construire ses personnages et son intrigue de telle façon à ce que l'on plonge entièrement dans son univers. Plusieurs je me suis retrouvé complètement hors du temps tellement j'étais scotché par ce qui se présentait à moi.

Je vous laisse et vous souhaite une bonne nuit et que Cthulhu épargne vos songes!


_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Ven 14 Oct 2011 - 13:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Vasquez
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
avatar

Nombre de messages : 54
Féminin Age : 42
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Mar 8 Mar 2011 - 14:33

Bon sang! Je ne peux pas croire qu'il n'y avait pas encore de topic consacré à Lovecraft.
Sans aucun doute mon auteur de Fantastique/Horreur favori.
Il y a vraiment une chape de plomb angoissante qui pèse sur les épaules du lecteur dès qu'on entame ses nouvelles. Un malaise. C'est sans doute dû au pessimisme inhérent à toute son oeuvre, et à sa conception de malédiction dans le sens de persistance génétique du mal. La plupart des persos semblent poursuivi par des tares innomables, morales et/ou physiques, qui les poursuivent de génération en génération.
A chaque fois que je lis du Lovecraft, j'ai l'impression de me retrouver dans un tableau de Giger. C'est laid et c'est beau, c'est dérangeant et attirant, et je ne peux m'empêcher de tourner les pages.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Sam 2 Juil 2011 - 12:06

Et bien content de voir qu'au moins une personne est aussi touchée par l'oeuvre du grand monsieur!

Tu serai me dire qu'elles nouvelles tu as lu? Y en a t-elles qui t'ont marqué, plu en particulier? J'avoue qu'en y réfléchissant c'est un peu dure pour moi, ayant aimé tout ce que j'ai lu de lui ^^

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1023
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Sam 2 Juil 2011 - 12:21

Sans avoir lu beaucoup d'écrits de ce monsieur, j'ai beaucoup apprécié ses nouvelles, il est certain qu'il a un talent unique, qui n'est pas sans rappeler, parfois, le style d'Edgar Poe ^^

A ce propos, avez-vous entendu parler de The Call of Cthulhu - non, pas la nouvelle, ça je me doute que vous connaissez, mais le récent film muet en noir et blanc ? Une excellente iniative d'un groupe réunissant des experts et amateurs de Lovecraft, que vous pouvez trouver ici, mais aussi tout simplement sur Amazon ou d'autres sites d'achat en ligne.

J'ai trouvé ce film vraiment excellent, il reflète parfaitement l'ambiance de la nouvelle ! Et l'aspect début XIXème est parfaitement retranscrit. Je vous le conseille vivement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vasquez
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
avatar

Nombre de messages : 54
Féminin Age : 42
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Sam 2 Juil 2011 - 22:27

Barlbatrouk a écrit:
Et bien content de voir qu'au moins une personne est aussi touchée par l'oeuvre du grand monsieur!

Tu serai me dire qu'elles nouvelles tu as lu? Y en a t-elles qui t'ont marqué, plu en particulier? J'avoue qu'en y réfléchissant c'est un peu dure pour moi, ayant aimé tout ce que j'ai lu de lui ^^

Je suis loin d'avoir tout lu de lui, mais voici ce que j'ai en rayon:

Dagon
Faits concernant feu Arthur Jermyn (Facts Concerning the Late Arthur Jermyn and His Family)
Nyarlathotep
L'Image dans la maison déserte (The Picture in The House)
Je suis d'ailleurs (The Outsider)
Azathoth
Les Rats dans les murs (The Rats in The Walls)
La Maison maudite (The shunned House)
L'Étrange Maison haute dans la brume (The Strange High House in The Mist)
L'appel de Cthulhu (The Call of Cthulhu)
L'Affaire Charles Dexter Ward (The Case of Charles Dexter Ward)
La Couleur tombée du ciel (The colour out of Space)
Histoire du Necronomicon (History and Chronology of The Necronomicon)
L'Abomination de Dunwich (The Dunwich horror)
Les Montagnes hallucinées (At the mountains of madness)
Le Cauchemar d'Innsmouth (The shadow over Innsmouth)
Le Monstre sur le seuil (The Thing on The Doorstep)
La Chose dans la clarté lunaire (The Thing in The Moonlight)
Celui qui hantait les ténèbres (The Haunter of The Dark)
Dans l'abîme du temps (The Shadow out of Time)

La première nouvelle que j'ai lue, c'est Dagon, suivie de près pas l'appel de Cthulhu. Je me souviens que ces nouvelles m'avaient marquée par leur étrangeté, et le malaise qui s'en dégageait.
Ensuite il y a eu "les rats dans les murs" qui m'avait vraiment mis mal à l'aise, j'aime beaucoup ces histoires qui démarrent d'une façon banale et glissent peu à peu dans le surnaturel sinistre le plus débridé.

C'est aussi amusant de voir les clins d'oeil faits à Lovecraft par d'autres auteurs. Ces clins d'oeil abondent chez Stephen King par exemple. Il a écrit une courte nouvelle dont j'ai oublié le nom, un homme re-découvre un petit village abandonné et désert au fin fond des Etats-Unis. Au centre du village trône une église sinistre, à l'aura maléfique et visiblement hantée. On y découvre un exemplaire du Nécronomicon, et on se rend compte que les villageois rendaient un culte à Yog Sototh.

Et il y a aussi le romaan "Congo" de Michael Crichton, qui est un plagiat direct de "Faits concernant feu Arthur Jermyn". On y retrouve une cité perdue en Afrique, gardée par une étrange race de grands singes blancs qui semblent mi-singes, mi-hommes, tout comme dans la nouvelle de Lovecraft où l'ancètre de Jermyn s'était accouplé avec une femelle d'une race de grands singes humanoïdes, donnant naissance à une lignée hybride et prompte à la violence et à la folie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phénixia
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
avatar

Nombre de messages : 68
Féminin Age : 44
Localisation : Paca ou sur Risa au soleil quoi!!

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Dim 3 Juil 2011 - 12:10

Quand j'étais plus jeune on va même dire adolescente,j'ai eu ma période "glauque, morbide"qui m'a poussé vers cet auteur. Mais j'ai du lire en tout et pour tout 3 de ses romans avec le temps je ne saurais plus dire lesquels . En effet entre Stephen King que je dévorais à l'époque et Anne Rice, H.P LoveCraft et l'auteur qui m'a rendu réfractaire au style Dark Fantasy. Son style d'écriture avait quelque chose d'envoûtant mais le malaise ressenti à été bien plus fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 40

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Dim 3 Juil 2011 - 18:46

Lu l'Appel de Cthulhu très récemment et... pas hyper fan du style de Lovecraft, assez impersonnel. Sûr que l'auteur arrive à créer une certaine ambiance, mais je suis pas sûr qu'elle touche tant que ça un lecteur moderne, car perso j'en suis resté assez loin. Faut dire que l'horreur s'est un peu banalisé de nos jours...

En revanche je peux comprendre que cet auteur intéresse vu l'ampleur de la cosmogonie qu'il a créé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Lun 4 Juil 2011 - 19:50

Citation :
Sans avoir lu beaucoup d'écrits de ce monsieur, j'ai beaucoup apprécié ses nouvelles, il est certain qu'il a un talent unique, qui n'est pas sans rappeler, parfois, le style d'Edgar Poe ^^

En effet, Lovecraft est d’ailleurs le premier a revendiquer l'influence de Poe sur son oeuvre et il lui a rendu hommage de très nombreuses fois dans ses multitudes de lettres écrites.

Concernant le film il me semble que j'en avais entendu parlé, mais je ne savais absolument pas par contre que c'était muet, en noir et blanc... Voila qui attise ma curiosité! Merci Rangil, il va falloir que je regarde ça. Tu tombe bien en plus, en ce moment j'essaie de faire le tour des adaptations du monsieur. Le constat pour l'instant est que Carpenter est celui qui s'en sort le mieux: The Thing, Prince des Ténèbres et l' Antre de la folie
Ce ne sont pas des adaptations à proprement parler mais ça s'en approche beaucoup dans ces films, qui retranscrivent assez bien l'univers Lovecraftien.

Citation :
Je suis loin d'avoir tout lu de lui, mais voici ce que j'ai en rayon:

Tu n'as pas tout lu (moi non plus d'ailleurs... mais c'est l'un de mes objectifs ^^) mais tu as tout de même une jolie collection! C'est marrant on a commencé exactement par les mêmes nouvelles: Dagon et l' Appel de Cthulhu pour moi aussi. Dans ce que tu cite, "Faits concernant feu Arthur Jermyn" et "L'Image dans la maison déserte" m'ont pour l'instant échappés!

En tout cas tout le reste est vraiment bon! Je me rappel avoir été marqué en particulier par Les Montagnes Hallucinées et Le Cauchemar d'Innsmouth, deux gros chocs qui m'ont prouvé qu'un écrivain comme Lovecraft pouvait encore faire "peur" à notre époque complètement désenchanté. Il y a aussi l' Affaire Charles Dexter Ward, super bien construite. J'ai été captivé pendant toute l'histoire, qui ce déroule en deux temps, même en devinant à l'avance ou tout cela allait mener. Dans l'Abime du Temps m'a beaucoup plus, pour ses nombreuses descriptions. La Couleur tombée du Ciel que j'avais trouvé assez spécial mais géniale (Je suis d'ailleurs tombé sur une adaptation de cette nouvelle ce week end en farfouillant un bac à DVD). Très très bon souvenir aussi de Celui qui chuchotait dans les ténèbres, qui montre un Lovecraft touche à tout (fantastique? science-fiction? horreur pure?) et très grande réussite! Il y en a d'autres toutes aussi bien mais je m’arrête la ^^.

Je suis pressé d'aborder son cycle du rêve (avec Randolph Carter, Kaddath...) que j'ai pour l'instant laissé de coté, la face onirique de Lovecraft me parlant beaucoup.

Citation :
Faut dire que l'horreur s'est un peu banalisé de nos jours...

Ce n'est pas entièrement faux, je me suis également fait cette reflection en me disant qu'à son époque (avec beaucoup plus "d'inconnu") il devait encore plus foutre la trouille. Pour ce qui est de la cosmogonie, j'avoue que c'est la chose qui m'a le plus attiré de prime abord. Mais si j'adule autant cet auteur aujourd'hui c'est surtout pour sa façon d'écrire et ses histoires qui me parlent tant... le mythe qu'il a crée tout aussi génial soit-il est devenu un critère secondaire.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Vasquez
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
avatar

Nombre de messages : 54
Féminin Age : 42
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Mar 12 Juil 2011 - 21:58

harsiesis a écrit:
Lu l'Appel de Cthulhu très récemment et... pas hyper fan du style de Lovecraft, assez impersonnel. Sûr que l'auteur arrive à créer une certaine ambiance, mais je suis pas sûr qu'elle touche tant que ça un lecteur moderne, car perso j'en suis resté assez loin. Faut dire que l'horreur s'est un peu banalisé de nos jours...

En revanche je peux comprendre que cet auteur intéresse vu l'ampleur de la cosmogonie qu'il a créé.

Bien sûr tout est une question de goût, mais pour moi le style désuet et les tournures de phrases souvent académiques et dépassées fontt partie de ce qui me séduit, et donne aux écrits de Lovecraft ce côté "poussiéreux", hors du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1023
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Mar 12 Juil 2011 - 22:19

Personnellement, je me souviens avoir été admiratif de la façon dont Lovecraft arrivait justement à susciter une atmosphère dérangeante à partir de codes pourtant dépassés. Par contre, dans L'Appel de Cthulhu, j'ai trouvé la scène du marais particulièrement... Je ne sais pas, sombre, crade, alors que franchement, qu'est-ce qu'on avait comme éléments ? Un marais un peu brumeux d'une région assez sympa des EU aujourd'hui et des Noirs qui dansent. Je veux dire, aujourd'hui, qui arriverait à rendre une scène dérangeante parce qu'il y a des Noirs dedans ? Ca semble raciste et absurde, et pourtant chez Lovecraft, ça marche encore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Ven 14 Oct 2011 - 13:26

Citation :
Ca semble raciste et absurde, et pourtant chez Lovecraft, ça marche encore !

Ce genre de passages a d'ailleurs valu à Lovecraft d’être taxé de racisme et xénophobie. Pour ma part ça ne m'a jamais sauté au yeux ou dérangé pendant la lecture, mais avec le recul il est vrai que c'est dommage que ce soit "souvent" les étrangers" qui soient victimes des pires tares. C'est d'autant plus dommage lorsque que l'on voit que l'auteur avait l'esprit très ouvert dans d'autres domaines.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1023
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Ven 14 Oct 2011 - 15:14

Je ne pense pas qu'il écrive vraiment dans une perspective raciste : il utilise simplement les lieux communs de son époque pour renforcer l'ambiance glauque et oppressante qu'il construit. Le Nègre portait sur lui le poids de la magie noire, des pratiques ancestrales et occultes, tout comme le renard symbolise la ruse ou le lion, le pouvoir. Après, je ne connais pas suffisamment le bonhomme pour dire s'il faisait vraiment preuve de racisme dans sa vie, mais dans ce que j'ai lu de lit, le Noir est simplement utilisé pour son rôle de topos littéraire, rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Ven 14 Oct 2011 - 15:31

Citation :
le Noir est simplement utilisé pour son rôle de topos littéraire, rien de plus.

C'est aussi ce que je pensais avant de lire des critiques de l'auteur, qui bien que lui trouvant d'énorme qualité littéraire avait creusé ce sujet. Après ça j'avoue avoir eu des doutes sur certains passages. Je ne sais pas vraiment ce que l'auteur en pensait, peut-être que j'arriverai a mieux y voir lorsque j'aurai parcouru ses lettres, fournis dans l'intégrale de son oeuvre. Quoi qu'il en soit ça ne m'a jamais dérangé non plus lors de mes lecture.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Vasquez
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
avatar

Nombre de messages : 54
Féminin Age : 42
Localisation : Bruxelles - Belgique

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Ven 14 Oct 2011 - 19:26

Bon, là je risque de casser l'ambiance... niark
Personnellement, je n'ai jamais vraiment ressenti quoique ce soit de louche ou de raciste dans les écrits fantastiques de Lovecraft. Comme d'autres posteurs l'ont dit avant moi, je crois que Lovecraft exploite le filon Magie Noire/croyances en des choses surnaturelles pour rattacher les Africains au culte des Grands Anciens et autres rituels innomables et maudits. On est plus dans le Vaudou des bayous de La Louisiane que dans le racisme.
Pareil avec des histoires comme Feu André Jermyn qui exploite le mystère des peuplades du continent africain, alors largement inexploré et suscitant lui aussi plein de légendes touurnant autour de monstres, esprits, cannibales, accouplements contre-nature avec des espèces inconnues.

Perso je n'ai jamais trouvé chez Lovecraft de volonté de faire passer des idées racistes, ou politiques. Et poutrant j'ai cherché...avec une loupe. study Et pour cause:

Car il faut lire sa correspondance. Lovecraft y parle effectivement de politique, et de questions raciales.

Il était effectivement raciste, n'aimant pas trop les Noirs et les Juifs.
C'était aussi un Fasciste déclaré, et je parle ici du Fascisme historique ( d'où la majuscule ), nous sommes dans les années 30, et Lovecraft explique bien que seule l'Italie de Mussolini trouve grâce à ses yeux. S'ensuit une analyse politique assez réfléchie, on est loin de la lubie passagère.
J'ai pas de source en Français - désolée - mais pour ceux qui s'en sortent en Anglais c'est assez bien résumé ici: http://www.counter-currents.com/2010/08/lovecrafts-politics/

Voilà.
Donc soit vous jetez ses bouquins dans un accès de colère, soit vous faites comme moi. Perso je me suis faitt un post-it mental, je connais les opinions du bonhomme, mais cela ne m'empêche pas d'apprécier ses bouquins, et de le considérer comme un grand écrivain de fiction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarquon
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 323
Masculin Age : 24
Localisation : Tau Ceti Central

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Lun 5 Déc 2011 - 19:24

J'ai commencé à lire quelques nouvelles du Monsieur (à savoir, L'appel de Cthulhu, Par-delà le mur du sommeil, La tourbière hantée, La peur qui rôde, La couleur tombée du ciel et Celui qui chuchotait dans les ténèbres) et je dois dire que j'apprécie tout particulièrement.

Bon, passons outre les opinions socio-politiques du bonhomme et attachons-nous à l'univers qu'il apporte.
Déjà, les premières pages de L'appel de Cthulhu m'ont tout de suite fait ressentir une atmosphère dérangeante et étouffante qui ne m'était pas totalement inconnue. Après quelques secondes de recherche, le verdict tombe: ça m'a fait penser aux deux Horla de Maupassant. Une très courte recherche m'apprend (selon wikipédia, alors je prends ça avec des pincettes), que Le Horla aurait inspiré L'appel de Cthulhu à Lovecraft. Soit. Du coup, je me suis pris une petite heure pour me relire les deux nouvelles.

En fait, l'atmosphère qui se dégage des nouvelles de Lovecraft ne m'étant pas entièrement étrangère, il était plus facile de rentrer à l'intérieur du récit, et de ressentir les craintes du/des personnages en même temps qu'eux. Bref, j'ai adoré.

L'appel de Cthulhu et Celui qui chuchotait dans les ténèbres sont pour l'instant celles que j'ai préférées. J'étais tellement entré dans le récit que j'ai fini par ressembler à ceux qui crient aux héros d'un film d'horreur: "Mais non, idiot! Pourquoi tu vas par là?! Ca sent le piège à plein nez!!!". Sauf qu'ici, Lovecraft arrive à justifier cette attitude, motivée par une curiosité intense.

Finalement, je me suis acheté un autre recueil comptant cette fois-ci une trentaine de nouvelles, que je dévorerai dès que j'aurai un peu de temps!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Mar 6 Déc 2011 - 19:51

Content que tu apprécie ce monsieur!! C'est vrai que L'appel de Cthulhu et Celui qui chuchotait dans les ténèbres sont particulièrement réussies. Tout comme toi j'étais vraiment happé par le récit. Le décors et l'ambiance de Celui qui chuchotait dans les ténèbres m'ont marqué à jamais. Pour l'appel de Cthulhu, j'ai adoré le coté onirique, et puis Cthulhu quoi...

D'ailleurs je ne résiste pas à l'envie de vous montrer mon doudou très gentillement offert par ma copine (comment ça c'est la honte à mon age????)




Citation :
J'étais tellement entré dans le récit que j'ai fini par ressembler à ceux qui crient aux héros d'un film d'horreur: "Mais non, idiot! Pourquoi tu vas par là?! Ca sent le piège à plein nez!!!". Sauf qu'ici, Lovecraft arrive à justifier cette attitude, motivée par une curiosité intense.

Effectivement Lovecraft arrive très bien à justifier le comportement de ses personnages. Il y a aussi une ombre de fatalité, de destin, qui leur plane dessus, et si je ne suis pas forcement fan de ce genre de procédés, Lovecraft utilise cela à merveille.

Hésite pas à faire un retour sur la suite quand tu l'aura lu et si tu t'en sens le courage, ça m’intéresse Wink

EDIT : Au fait qu'as-tu pensé de La Couleur tombée du Ciel? Je me souviens l'avoir trouvé assez bizarre et avoir eu assez de mal à rentrer dedans mais avoir pris une petite claque au final.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Zarquon
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 323
Masculin Age : 24
Localisation : Tau Ceti Central

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Mar 6 Déc 2011 - 20:51

Citation :
Au fait qu'as-tu pensé de La Couleur tombée du Ciel? Je me souviens l'avoir trouvé assez bizarre et avoir eu assez de mal à rentrer dedans mais avoir pris une petite claque au final.

Je pense que ce qui rend difficile l'immersion dans cette nouvelle, c'est le principe de la couleur qui n'a rien à voir avec ce que nous connaissons, qui est totalement indescriptible et qui ne vient pas de chez nous.
Je m'explique. Autant, j'ai trouvé brillant l'idée de faire une nouvelle autour d'une couleur qui n'existe pas, puisque, depuis tout petit, c'est un mystère qui me turlupine: comment créer une couleur totalement différente de celles qui existent déjà? Autant, la description d'une telle couleur qui, par définition, est indescriptible, rend le problème encore plus ardu. On ne peut pas clairement se l'imaginer, malgré tout ce que peut écrire Lovecraft, et on a ainsi plus de mal à se mettre à la place des personnages qui, eux, sont effrayés devant cette vision impossible.

Enfin, c'est ce que j'en pense. Sinon, la nouvelle n'en est pas mauvaise pour autant, loin de là, mais ce n'est pas une de mes préférées.

A part ça, ne t'inquiète pas, dès que j'aurai lu la suite, je reviendrai par ici! (Mais ça risque d'être dans un petit moment car, même si j'ai le bouquin, il y en a plusieurs autres qui se placent avant dans ma à-lire-liste.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Dim 11 Déc 2011 - 20:29

Citation :
Je pense que ce qui rend difficile l'immersion dans cette nouvelle, c'est le principe de la couleur qui n'a rien à voir avec ce que nous connaissons, qui est totalement indescriptible et qui ne vient pas de chez nous.
Je m'explique. Autant, j'ai trouvé brillant l'idée de faire une nouvelle autour d'une couleur qui n'existe pas, puisque, depuis tout petit, c'est un mystère qui me turlupine: comment créer une couleur totalement différente de celles qui existent déjà? Autant, la description d'une telle couleur qui, par définition, est indescriptible, rend le problème encore plus ardu. On ne peut pas clairement se l'imaginer, malgré tout ce que peut écrire Lovecraft, et on a ainsi plus de mal à se mettre à la place des personnages qui, eux, sont effrayés devant cette vision impossible.

Ce n'est pas ce qui m'a gêné... Une des raisons qui font que j'adore Lovecraft, c'est la façon génial qu'il a d'abordé des choses déjà vu mais en leur donnant une touche vraiment original, ses descriptions de "choses" extraterrestres en dehors de nos compréhension. L'idée de cette couleur totalement étrangère m'a beaucoup plus, et j'ai eu encore plus de plaisir à essayer de me l'imaginer. C'est surtout au niveau de la narration que j'étais moins emballé.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Dim 3 Fév 2013 - 16:40

Petit double post pour vous avertir d'une chose très intéréssante pour les fan de Lovecraft !

Drôle de Drame, une émission de France Culture, a consacré deux numéros à Howard Phillips Lovecraft, et à proposé l'adaptation radiophonique de deux de ses nouvelles :

La Couleur Tombée du Ciel
Le Cauchemard d'Innsmouth

Une entreprise sympathique, personnellement je verrais très bien Celui qui chuchotais dans les ténèbres adapté sous ce format.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 40

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Dim 17 Fév 2013 - 21:25

J'ai écouté l'adaptation du cauchemar d'Innsmouth l'autre jour dans le TGV (ouais y a plus inconfortable ^^ mais c'est qu'il faut le temps de l'écouter ^^) et c'était vraiment bien fait. Cette nouvelle est peut-être ma préférée pour l'instant.
Y a quelque temps j'avais lu Dunwich et ça m'allait également mieux que Ctulhu. Malgré tout, si finalement j'apprécie ces nouvelles c'est à très très petite dose. Les histoires tournent un peu toutes autour du même principe et honnêtement si on est pas fan passionné à mon avis on risque de s'en lasser très vite.

Enfin apparemment Lovecraft n'est plus tellement underground maintenant, suffit de voir l'introduction de france culture "un des auteurs les plus influents"... Comme Tolkien c'est presque "normalisé" j'ai l'impression. C'est amusant de voir comment évolue la critique Wink

Sinon une petite curiosité que j'avais vu passer il y a quelque temps qui pourra peut-être intéresser les physiciens du forum
http://arxiv.org/pdf/1210.8144.pdf
L'auteur essayait de décrire l'espace-temps autour de R'Lyeh à partir du récit de Ctulhu. C’est en anglais avec pas mal d’équations de relativité générale, mais on peut lire l’introduction et la conclusion sans rien y connaître. Comme quoi Ctulhu, c'est aussi costaud "physiquement" ^^


PS Y a-t-il des gens ici qui ont essayé de lire Lovecraft en anglais? j'ai cru comprendre que ce n'était pas du tout pareil. Il y a notamment un bilingue qui m'avait dit une fois qu'il se remettait à Lovecraft et qu'il découvrait des mots qu'il n'avait jamais vu (sans parler de dialectes très particuliers)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedron
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 9
Masculin Age : 45

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Jeu 21 Fév 2013 - 8:03

harsiesis a écrit:

Sinon une petite curiosité que j'avais vu passer il y a quelque temps qui pourra peut-être intéresser les physiciens du forum
http://arxiv.org/pdf/1210.8144.pdf
L'auteur essayait de décrire l'espace-temps autour de R'Lyeh à partir du récit de Cthulhu. C’est en anglais avec pas mal d’équations de relativité générale, mais on peut lire l’introduction et la conclusion sans rien y connaître. Comme quoi Cthulhu, c'est aussi costaud "physiquement" ^^


PS Y a-t-il des gens ici qui ont essayé de lire Lovecraft en anglais? j'ai cru comprendre que ce n'était pas du tout pareil. Il y a notamment un bilingue qui m'avait dit une fois qu'il se remettait à Lovecraft et qu'il découvrait des mots qu'il n'avait jamais vu (sans parler de dialectes très particuliers)...
c'est Cthulhu.

marrant. Les personnages viennent de l'appel de Cthulhu et des montagnes hallucinées.

Le site d'origine de l'article (publié sous popular physics.) semble essayer d'introduire des sciences là où il n'y en a pas...
http://titaniumphysicists.brachiolopemedia.com/2012/01/09/episode-6-gravitational-waves-with-chad-fifer-and-chris-lackey/
http://titaniumphysicists.brachiolopemedia.com/2012/11/12/episode-25-the-no-bear-theorem-with-anne-casselman/

Comme personne ne semble avoir cité LE blog bd des amateurs de Cthulhu sur ce forum, je le fais:
The unspeakable vault (of doom)!
http://www.goominet.com/unspeakable-vault/
enjoy!

Pour Lovecraft en anglais, je n'ai lu que Randolf Carter, mais la première phrase m'est resté dans la tête.
(on peut le retrouver ici:
http://the-conqueror-worm.tumblr.com/post/10561460421/the-statement-of-randolph-carter-by-h-p-lovecraft ).
J'aime ce style incisif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 441
Masculin Age : 26
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Mer 31 Déc 2014 - 11:59

Fasciné par l'univers de cet auteur j'ai aussi pu découvrir les adaptations radiophoniques/audios qui retranscrivent vraiment très bien l'angoisse et la gène des romans/nouvelles.

Je vous conseille :
- La Couleur Tombée du Ciel
- Le Cauchemard d'Innsmouth
Des liens ont été donné par Barlbatrouk

- Herberst West Réanimateur
- L'affaire Charles Dexter Ward
- Les Montagnes Hallucinées
- L'appel de Cthulhu.
On peut en écouter quelques unes ici et même les télécharger. Pour les autres, comme Les Montagnes Hallucinées, il faut un peu fouiner sur divers sites de téléchargements. A noter que certaines adaptations sont simplement lu, d'autres sont accompagnés de sons, de musiques d'ambiances, etc.

C'est toujours sympa de découvrir ou redécouvrir Lovecraft sous cet angle et ça peut occuper les longs moments passer dans le train, puisque certaines adaptations durent près de 4 ou 5 heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aerya
Blob Verdâtre
Blob Verdâtre
avatar

Nombre de messages : 25
Féminin Age : 23

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Sam 25 Avr 2015 - 0:50

Je me demandais : qui, ici, lit Lovecraft en anglais ?

Un ami m'a dit que Lovecraft ce n'était pas du tout pareil à lire en lecture originale. Il a le recueil de nouvelles (l'édition commémorative "Necronomicon", pas trouvable en français visiblement).

Alors, voilà, petite question/enquête sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 441
Masculin Age : 26
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Sam 25 Avr 2015 - 12:51

Lu uniquement en français, mais un ami qui l'a lu en anglais m'a dit la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sylveyrier
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 2
Masculin Age : 33

MessageSujet: Re: H.P. Lovecraft   Sam 13 Aoû 2016 - 17:46

Salut à tous,
j'ai découvert tard cet univers pourtant célèbre... Pour m'y plonger, j'ai lu L'Appel de Cthulhu (autant commencer par la plus connue!), Par delà le mur du sommeil, La Tourbière hantée, La Peur qui rôde, La Couleur tombée du ciel, Celui qui chuchotait dans les ténèbres et Air froid.

J'ai trouvé qu'effectivement les nouvelles sont un peu désuètes, j'ai eu du mal à ressentir de l'angoisse sur certaines nouvelles, à l'heure où les arts ont pratiquement tout exploré. Mais je reconnais que pour l'époque c'est novateur. En outre le style littéraire est extrêmement bien soigné, tout comme l'ambiance dérangeante qui va crescendo jusqu'à des fins toujours frappantes.

Mes préférences vont vers La Peur qui rôde et Celui qui chuchotait dans les ténèbres. Ce sont certainement les plus excellentes parmi celles que j'ai lu, peut-être parce qu'elles sont plus longues, et qu'on a plus le temps de s'immerger dans l'ambiance. Les personnages sont toujours des gens raisonnables et intelligents, auxquels on a aucun mal à s'identifier, qui vont être amener à vivre des aventures incroyables et effrayantes.
La Peur qui rôde m'avait fasciné par le fait que l'auteur réussit à garder une tension, une atmosphère de frayeur tout au long de la nouvelle, centrée autour d'une étrange maison dérangeante. Je trouve que la dernière partie de cette nouvelle est brillante par son style entraînant, impossible de décrocher! Le récit troublant de l'histoire de la famille Martense arrive à point nommé. L'aventure dans les souterrains est effrayante à souhait. Et la fin est tout simplement remarquable, atteignant l'apogée de cette atmosphère d'épouvante, avec l'arrivée de cette chose innommable et cette révélation finale faisant l'effet d'un coup de poing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
H.P. Lovecraft
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lovecraft, H.P] Celui qui chuchotait dans les ténèbres
» [Lovecraft, H.P.] Par-delà le mur du sommeil
» I Lovecraft.
» NIGHTMARES OF H. P. LOVECRAFT
» Locke & key Tome 1 : Bienvenue à Lovecraft

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Genres & culture de l'imaginaire : discussions générales-
Sauter vers: