AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Princesse Mononoké

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jack Mckay
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1067
Masculin Age : 26
Localisation : Quelque part dans l'univers...

MessageSujet: Princesse Mononoké   Jeu 24 Fév 2011 - 22:28





Au XVe siècle, durant l'ère Muromachi, la forêt japonaise, jadis protégée par des animaux géants, se dépeuple à cause de l'homme. Un sanglier transformé en démon dévastateur en sort et attaque le village d'Ashitaka, futur chef du clan Emishi. Touché par le sanglier qu'il a tué, celui-ci est forcé de partir à la recherche du dieu Cerf pour lever la malédiction qui lui gangrène le bras.



Réalisateur : Hayao Miyazaki
Producteur : Toshio Suzuki
Scénariste : Hayao Miyazaki
Compositeur : Joe Hisaishi
Année de production: 1997
Studio d'animation: studio Ghibli
-
Nationalité : Japonaise
Titre original: Mononoke-hime
Date de sortie : 12 juillet 1997 (Japon) ; 12 janvier 2000 (France)
Durée : 2 h 15 min



Casting VO :
Yôji Matsuda - Ashitaka
Yuriko Ishida - San
Yuko Tanaka - Lady Eboshi
Kaoru Kobayashi - Jiko-bô
Sumi Shimamoto - Toki




Dernière édition par Jack Mckay le Sam 16 Juil 2011 - 17:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: Princesse Mononoké   Sam 26 Fév 2011 - 16:26

Difficile de parler d'un tel film sans tomber dans les superlatifs...

C'est LE film qui a fait connaître Miyazaki au grand public et lui a donné la renommée qu'il a aujourd'hui, renommée rien moins que comparable à celle de Disney ou celle de Tezuka en son temps; le film qui a fait tomber des préjugés (j'ai bien dit des car je suis réaliste il en reste et certains sont tenaces): des critiques ont applaudi des deux mains, d'autres ont viré leur cuti en sentant le vent tourner...
Enfin peu importe, le dessin animé japonais était enfin reconnu comme une oeuvre d'art à part entière.

Je l'ai découvert il n'y a pas si longtemps (en fait j'avais déjà vu des Ghibli mais pas celui-là) et c'est pour moi un film absolument indispensable à voir. Techniquement il n'a pas pris une seule ride: l'animation est d'une fluidité parfaite (cf la course de San sur le loup au début par exemple), les couleurs sont éclatantes, le trait est remarquable... un pur régal pour les yeux.
Concernant l'histoire, on a pu dire qu'elle était complexe. C'est un peu exagéré... disons que le scénario est tout sauf linéaire, mais ça reste tout-à-fait compréhensible dans le propos. De même, si avoir quelques notions sur le shintoïsme peut aider, je ne pense pas qu'il faille sortir un dictionnaire des kami pour apprécier le film ^^ (et puis de tte façon c'est pas comme si à l'heure d'internet ce genre de truc n'était pas à portée de main ^^)
Bien sûr vous avez sans doute entendu dire que le film est écologiste et ce n'est pas faux, mais il ne tombe pas dans un manichéisme primaire pour autant. Le personnage de Dame Eboshi est assez évocateur de ce point de vue: s'il peut logiquement susciter la détestation à certains égards, c'est aussi quelqu'un qui tente de protéger ses hommes et ses femmes, qui ont la part belle.
Le film m'a aussi quelque peu évoqué Tolkien dans
Spoiler:
 
, mais ici l'aspect écologiste a son importance et on sent bien que le message de Miyazaki est que ce nouveau monde sera aussi plus fragile que l'ancien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufus Shinra
Statistic Unlikeliness on Feet
Statistic Unlikeliness on Feet


Nombre de messages : 2454
Masculin Age : 28
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Princesse Mononoké   Dim 27 Fév 2011 - 23:00

Là-dessus, je te rejoins totalement, ce film est une vraie perle, et fait partie de mon trio préféré des Miyazaki (avec le château dans le ciel et le voyage de Chihiro). Les personnages sont intéressants, bien faits, et, ce que tu as dit et que je ne peux que souligner, on ne tombe pas dans ce manichéisme primaire qui coule tellement de films (je n'écrirai pas le mot qu'il ne faut pas prononcer et qui déclenche des débats interminables ici (Av**ar)). Le style de dessin et d'animation est très agréable à l'oeil, et les décors ont une vie propre.

Le thème du passage de l'âge des légendes à celui de la technique est joliment amené, et il est difficile de prendre position en regardant le film (bon, bien sûr, vu mon cursus, vous devinerez dans quel camp je me situe, à la base). A voir.

Par contre, au niveau des préjugés, c'est plutôt en France que Princesse Mononoké les a fait tomber. Dans pas mal d'autres pays, cet honneur revient à deux autres films : Akira, bien sûr, et le Château dans le Ciel, qui, si je ne m'abuse, remonte à la fin des années 1980. C'est grâce à eux que les U.S. ont eu la chance de prendre ce style au sérieux beaucoup plus tôt (d'où des V.A. largement meilleures pour la majorité des animés).

_________________

Cynique, Sadique et Binoclard Confrérie des Scientifiques Belliqueux (20 % cooler than the banana-flavored CSB)
Rangil : "Les poneys volants, c'est une allégorie de l'aristocratie, c'est ça ?"

18/05/1989 - 24/06/2011 Nous n'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phenix Noir
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 339
Masculin Age : 34

MessageSujet: Re: Princesse Mononoké   Lun 28 Fév 2011 - 12:56

J'ai des souvenirs assez vagues du film mais je me souviens que deux points m'avaient frappés, à savoir la similitude avec Nausicaä et l'opposition entre les personnages et la "masse". Quelque part, Mononoke est une version moins manichéenne et plus léchée d'une histoire où une jeune fille se fait l'émissaire de la nature.

Sauf que dans Nausicaä la nature en question est une version post apocalyptique, dominée par les règnes des insectes et champignons, dont l'atmosphère tue les humains sans l'aide d'appareils respiratoires. Et que la technologie ou ce qu'il en reste ne montre que son pire visage, y compris via des artefacts de destruction.

À côté de ça, la faction "technologique" de Mononoke a une vraie légitimité, d'ailleurs c'est une sorte de chronique parallèle de l'Histoire. J'avoue juste avoir été assez déçu de voir les "masses" facilement manipulées par les protagonistes principaux dans les deux cas. Il faudrait que je revoie Mononoke pour me faire une opinion définitive, mais ça reste un film empli de scènes dures et frappantes. J'avoue que le tournant très enfantin du studio Ghibli me laisse orphelin de ce côté là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Princesse Mononoké
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mononoké Hime - Cherche une chanteuse :)
» San (Mononoké)
» (¯`·._Collection du GTO !! des gros lolos et des gros pectoraux !! :D ·´¯) -- News 02/11 ! p.9
» Créations (pas exeptionnelles) de Ama
» l'orang-outang

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: