AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion
anipassion.com
Partagez | 
 

 X-Men: First Class

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Phenix Noir
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 339
Masculin Age : 34

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Sam 11 Juin 2011 - 19:25

Parce que bien entendu d'une part il l'a laissé prendre toute sa vitesse et d'autre part priver un moyen de transport de sa propulsion serait totalement inutile. Il pouvait même arracher une pale et s'en servir pour perforer les flancs de la bête. Nous parlons là du personnage qui venait de sectionner un navire à l'aide d'un câble d'ancre au plan précédent Heureux C'est juste un exemple pas trop mauvais de 'suspension of disbelief' (Le méchant doit s'échapper et Magneto doit encore franchir un cap dans son pouvoir) mais comme tu veux toujours avoir raison...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant


Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Sam 11 Juin 2011 - 20:37

Citation :
Parce que bien entendu d'une part il l'a laissé prendre toute sa vitesse et d'autre part priver un moyen de transport de sa propulsion serait totalement inutile. Il pouvait même arracher une pale et s'en servir pour perforer les flancs de la bête. Nous parlons là du personnage qui venait de sectionner un navire à l'aide d'un câble d'ancre au plan précédent Heureux C'est juste un exemple pas trop mauvais de 'suspension of disbelief' (Le méchant doit s'échapper et Magneto doit encore franchir un cap dans son pouvoir) mais comme tu veux toujours avoir raison...
C'est fantaisiste...

- tu avances que magneto aurait du tordre les pâles pour empêcher le fameux sous marin de partir.

Problème ça ne sert à rien vu qu'une objet de 20 a 30 000 tonnes déjà en mouvement (du moins pour toute personne ayant des notions minimal de physique)

- Comme ça ne fonctionne pas tu avances qu'il a laissé le navire prendre de la vitesse et arracher une pale et s'en servir aurait été une solution.

Et c'est encore tout aussi faux. Il ne peut empêcher le sous marin de "prendre de la vitesse" vu qu'il est incapable avec son pouvoir de contrebalancer sa propulsion (et le tenter lui demande de ne rien faire d'autres). Deuxièmement pour endommager la propulsion du navire en question il faut qu'il ait un visuel dessus donc ça veut dire qu'il voit ce fameux sous marin par la poupe ce qui veut dire que ce dernier est déjà lancé.
Troisièmement si avec une pale de sous marin tu arrives à perforer la coque du sous marin tu m'appelles. Ce que Magneto a fait avec une ancre et sa chaine sur une navire de plaisance ça ne marche pas sur une sous marin nucléaire. C'est un navire blindé, structures renforcées et tout ce qui va avec. (Il y a des sous marins qui se percutent et qui ne coulent pas...on en a des exemples assez récents...et pathétiques aussi je te l'accorde)
Citation :

C'est juste un exemple pas trop mauvais de 'suspension of disbelief' (Le méchant doit s'échapper et Magneto doit encore franchir un cap dans son pouvoir)

Justement si c'est un très mauvais exemple. Il y en a des dizaines dans le film mais surement pas celui là. D'ailleurs tu le démontres toi-même dans tes posts.
Si c'était vraiment la fameuse "suspension of disbelief" tu aurais du être capable de reconstruire dès ton premier post sur le sujet, la scène de façon plus logique...Or il me semble clairement que ce n'est pas le cas.
La scène est pourtant super simple :
Il fait nuit. Magneto est dans l'eau et vient de faire un effort important pour détruire un navire de plaisance. Et là d'un coup aperçoit une masse dans l'eau (dont il en voit à peine les contours) en train de s'éloigner.
Qu'elle serait l'action la plus simple et donc logique qu'un individu dans cette situation ferait ?
Exactement celle que le film montre.

En revanche si tu avais couplé le passage du sous marin avec tout le passage du bateau et de son vis à vis avec Shaw là oui ça serait cette fameuse suspension parce que là il pionce quand un malade alors qu'il avait 20 fois le temps de régler le problème shaw.
Citation :

mais comme tu veux toujours avoir raison...
Si tu le dis...ou alors certains ont plus souvent torts qu'ils ne veulent bien le croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phenix Noir
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 339
Masculin Age : 34

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Sam 11 Juin 2011 - 22:45

Citation :
Problème ça ne sert à rien vu qu'une objet de 20 a 30 000 tonnes déjà en mouvement (du moins pour toute personne ayant des notions minimal de physique)

- Comme ça ne fonctionne pas tu avances qu'il a laissé le navire prendre de la vitesse et arracher une pale et s'en servir aurait été une solution.)

Il faudrait savoir interpréter ce qu'on lit. Quand je dis "bien entendu [...] il a laissé" c'est pour bien signifier de manière ironique qu'il prend son temps le petit magneto. L'énergie cinétique dont tu parles il faut déjà qu'elle s'installe, et d'ailleurs en voyant ce sous-marin sortir je me suis dit qu'il était mal barré (il avait des ancres à sa disposition), l'histoire m'a donné tort mais si les choses se déroulent ainsi c'est bien que d'un point de vue scénaristique, il faut que 3 éléments soient réunis :
- Le méchant doit partir triomphalement ce qui exclut un sous-marin endommagé ou pire une téléportation via Azazel
- Magnéto doit échouer quand il est mis à l'épreuve, et ce afin qu'il puisse franchir un cap ultérieurement (et soulever le sous-marin entier hors de l'eau)
- Xavier doit pouvoir s'impliquer en tant que Mentor.

Par conséquent, si Magneto avait réagi plus vivement (ou finement) il n'aurait pas été déstabilisé au point d'accepter de l'aide. S'il avait été mis hors de combat (une lame le projette contre le navire...) ou occupé (il doit sauver sa vie) il n'y aurait pas eu le défi de "force" à relever.
Après si on le met dans les condition idéale : probablement déjà fatigué, sonné par son expulsion, plongé dans l'eau, de nuit et essayant de s'accrocher à un sous-marin déjà bien parti, ça fonctionne, certes. En partant du principe qu'il ne fait pas grand chose dans l'intervalle. Mais faire agir un personnage de manière sous-optimale est une astuce courante. Après tout Xavier ne prend jamais le contrôle d'un des sous fifres pour le retourner contre les autres, on se demande bien pourquoi.

Enfin, visiblement non doté des notions minimales en physique je constate que ce même personnage se saisit d'un sous marin qu'il ne voit pas (on l'a juste repéré au "sonar"), et le sort, immobilisé, hors de l'eau. Mais je crois que l'énergie cinétique disparaît dans les milieux plus légers, je me Gauss.

Par conséquent je ne vois pas comment on peut considérer que la fuite de Swan relèverait d'une sorte de déterminisme, c'est un choix arbitraire comme la quasi totalité du contenu d'un film à grand spectacle. Ce qui n'enlève rien à ses qualités cela-dit.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Sam 11 Juin 2011 - 23:02

Citation :
Le film est blindé de clichés (à l'image de la BD, ou plutôt c'est elle qui les a inventé)

Se basant sur celle de Stan Lee (cf l'époque et les costumes) en effet ^^ (je hais le travail de Stan Lee).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phenix Noir
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 339
Masculin Age : 34

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Sam 11 Juin 2011 - 23:42

C'est assez générique à certains films d'espionnage, non ? Pas désagréable en tout cas, juste la déco du sous-marin qui semble vraiment hors de propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 0:01

Non je parlais juste du fait que le film était une allusion évidente aux premiers comics signés Stan Lee et d'une qualité ... navrante.

Les costumes et décors sont kitsch et tout à fait dans le ton du film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1007
Masculin Age : 26
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 0:50

Citation :
C'est juste le pouvoir de Sebastian shaw dans les comics. Ce film est quand même une adaptation d'un support papier donc forcément ils reprennent une grande majorité des caractéristiques des personnages éponymes.
Evidemment, j'ai conscience de beaucoup des clichés du film sont dus au support comics, qui a parfois mal vieilli. Parfois, ça passe bien : j'apprécie le côté kitsch des costumes, par exemple ^^ De même, je pense que dans un comics, Shaw peut être un personnage intéressant : c'est-à-dire sur un support qui permet une multitude d'histoires en quelques mois.

En revanche, je pense que pour le cinéma, ils auraient dû choisir un autre méchant. C'est pas comme s'ils avaient cherché à être particulièrement respectueux de la chronologie du comics, donc ils n'étaient pas à ça près. Ou alors, ils auraient dû essayer de rendre plus plausible sa motivation, parce que "Je veux détruire le monde", c'est un peu light quand même. Surtout quand on voit ce qu'ils s'efforcent de faire avec Magnéto de l'autre côté.

Citation :
Je ne sais pas ce que tu espérais de Pixie, Hurlant et cie, mais ils ne sont quelque part que des satellites des desseins réussis ou non de chaque "leader", il n'y a pas matière à épiloguer là dessus.
Ce que j'en espérais ? Que le fait qu'ils soient des personnages de second ordre soit plus assumé et que, par exemple, leur combat peu intéressant n'empiète pas sur le temps des autres personnages. Evidemment qu'on ne pouvait pas développer leur psychologie et leur évolution, mais en tant que tels, ils demeurent des personnages peu intéressants et peut-être trop valorisés par rapport à leur fadeur. Bon après, c'est pas particulièrement gênant non plus : ça n'a pas gâché ma vision, mais c'est un détail parmi d'autres de truc mal développé à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 1:24

Deux corrections:

Ce n'est nullement Pixie qui n'est pas présente dans ce film mais Angel personnage introduit par Morrison dans ses New X-Men (D'ailleurs il me semble que c'est le nom du personnage et pas son "pseudo"). Pixie n'a nullement les pouvoirs de cette dernière (elle en a les ailes mais est "magique").

Ce n'est pas Hurlant mais Le Hurleur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant


Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 1:27

Citation :
L'énergie cinétique dont tu parles il faut déjà qu'elle s'installe
Non justement l'énergie cinétique ne "s'installe" pas. Si un objet de plusieurs milliers de tonnes subit dans l'eau une poussée (propulsion) continue pendant le temps que sa proue parcours seulement 5 m puis que l'on arrête sa propulsion...ce navire de cette masse va mettre une distance absolument énorme en comparaison (tapant, selon la masse de l'objet et la puissance de la poussée, dans la centaine de mètres ou pas loin...et les petites ancres d'un navire de plaisance ça fait plutôt sourire qu'autre chose^^)

Citation :
il faut que 3 éléments soient réunis :
- Le méchant doit partir triomphalement ce qui exclut un sous-marin endommagé ou pire une téléportation via Azazel
- Magnéto doit échouer quand il est mis à l'épreuve, et ce afin qu'il puisse franchir un cap ultérieurement (et soulever le sous-marin entier hors de l'eau)
- Xavier doit pouvoir s'impliquer en tant que Mentor.
Ce qui ne définit pas le fameux "suspension of disbelief" qui doit obligatoirement avoir une composante NON REALISTE/non crédible dans l'évènement de la fuite du sous marin lui même.
Oui ce passage se doit de montrer les 3 éléments que tu avances. Il n'y a aucun soucis là dessus mais la fuite du sous marin seule ne fait pas cette fameuse suspension. Le caractère non réaliste/non crédible se passe bien avant et la fuite du sous marin n'en est que l'aboutissement.
Citation :

Enfin, visiblement non doté des notions minimales en physique je constate que ce même personnage se saisit d'un sous marin qu'il ne voit pas (on l'a juste repéré au "sonar"), et le sort, immobilisé, hors de l'eau. Mais je crois que l'énergie cinétique disparaît dans les milieux plus légers, je me Gauss.

Il y a tout un pan du film qui est basé sur l'évolution de magneto et ses pouvoirs. "Le point médian entre la fureur et le calme total" ça n'a pas d'utilité d'après toi ?
Magneto arrive a soulever et immobiliser le sous marin grâce à l'évolution de ses pouvoirs (grâce à charles). Et si tu avais bien regardé le sous marin sort de l'eau par la poupe (première pièce visible du sous marin qui sort de l'eau ? : la propulsion) ce qui veut dire que par définition magneto a contré la poussée de la propulsion du sous marin pour ensuite le sortir. (Et c'est logique puisqu'il faut à peu de chose la même situation qu'au début où il avait échoué, sinon aucune utilité à la scène).

Le pire la dedans, c'est que même si la scène s'était passée autrement ça n'aurait rien changé car une force s'applique selon un vecteur (je simplifie). Si on applique une force de bas en haut sur un objet, le fait qu'il y ait une autre force de gauche a droite qui s'y applique aussi ne pose aucun problème. Seules des forces opposées, appliquées à un même objet sont embêtantes.

Mais bon dans le film aucun soucis puisque magneto devient assez fort pour réussir à faire tout cela.

Citation :

Par conséquent je ne vois pas comment on peut considérer que la fuite de Swan relèverait d'une sorte de déterminisme, c'est un choix arbitraire comme la quasi totalité du contenu d'un film à grand spectacle. Ce qui n'enlève rien à ses qualités cela-dit.
Je ne vois pas le rapport. Ce que je contredis c'est l'idée d'un "suspension of disbelief" alors que l'aspect non réaliste/crédible (et synonymes) n'existe pas dans ce petit morceau de scène (la fuite du sous marin elle même).
On sait tous très bien que c'est un aspect scénaristique classique artificiel mais la partie non crédible n'est pas dans la fuite du sous marin mais justement tout ce qui se passe juste avant. Dans tout ce pan scénaristique le seul truc qui tient la route (niveau crédibilité) c'est justement le fait que le sous marin se tire.

Citation :
Se basant sur celle de Stan Lee (cf l'époque et les costumes) en effet ^^ (je hais le travail de Stan Lee).

Oué enfin le problème c'est que c'est quand même lui (avec Kirby) qui a inventé les X men, donc haïr les bases c'est difficile^^ (ne pas aimer certains pans oui)
Sinon oui on ressent bien l'inspiration du film à ce niveau, c'est limite assumé d'ailleurs, il me semble.

Citation :
En revanche, je pense que pour le cinéma, ils auraient dû choisir un autre méchant. C'est pas comme s'ils avaient cherché à être particulièrement respectueux de la chronologie du comics, donc ils n'étaient pas à ça près. Ou alors, ils auraient dû essayer de rendre plus plausible sa motivation, parce que "Je veux détruire le monde", c'est un peu light quand même. Surtout quand on voit ce qu'ils s'efforcent de faire avec Magnéto de l'autre côté.
Le problème c'est que même si pas rigoureux du tout niveau chronologie, shaw était le bon choix par rapport à l'époque choisie. Malheureusement il n'a pas reçu le traitement qu'on eu Xavier et Magneto alors que dans la BD c'est quand même vraiment autre chose.

Citation :
Deux corrections:

Ce n'est nullement Pixie qui n'est pas présente dans ce film mais Angel personnage introduit par Morrison dans ses New X-Men (D'ailleurs il me semble que c'est le nom du personnage et pas son "pseudo"). Pixie n'a nullement les pouvoirs de cette dernière (elle en a les ailes mais est "magique").

Ce n'est pas Hurlant mais Le Hurleur
Oui enfin pour des non-fans ce n'est pas important d'estropier le pseudo de Sean cassidy. Personnellement leur apparition dans le film n'apporte rien hormis de la figuration (et dans un sens c'est difficile de développer autant de personnage surtout lorsque la BD elle a eu énormément de temps pour le faire)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 1:47

Citation :
Oué enfin le problème c'est que c'est quand même lui (avec Kirby) qui a inventé les X men, donc haïr les bases c'est difficile^^ (ne pas aimer certains pans oui)

Ils lancent l'équipe originelle mais c'est Claremont qui a construit quasiment toute la mythologie. (D'ailleurs la série d'origine souffre terriblement, à tel point que durant quelques années il y a un temps de non éditions jusqu'au numéro 60) Stan Lee doit être vu comme un créateur avant tout, nullement comme un écrivain, chose qu'il fait très mal. Et puis 4 ans sur une équipe en comparaison de près de 20 ans pour Clar', toute une différence pour les bases ^^
Kirby par contre, tout autre chose.

Citation :
Oui enfin pour des non-fans ce n'est pas important d'estropier le pseudo de Sean cassidy. Personnellement leur apparition dans le film n'apporte rien hormis de la figuration (et dans un sens c'est difficile de développer autant de personnage surtout lorsque la BD elle a eu énormément de temps pour le faire)

Tout à fait vrai, Le Hurleur ne sert qu'à apporter une petite référence à Kick Ass et c'est tout, mais tout de même cela permet de rappeler le passage remarquable de Morrison.

Citation :
Le problème c'est que même si pas rigoureux du tout niveau chronologie, shaw était le bon choix par rapport à l'époque choisie. Malheureusement il n'a pas reçu le traitement qu'on eu Xavier et Magneto alors que dans la BD c'est quand même vraiment autre chose.

Et paradoxalement, alors que son club tient une place des plus importante dans les comics (avec les Morlocks) il reste assez méconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufus Shinra
Statistic Unlikeliness on Feet
Statistic Unlikeliness on Feet


Nombre de messages : 2454
Masculin Age : 28
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 12:42

Perso, Ketheriel, je suis de l'avis de Phénix : si les pales de l'hélice du sous-marin avaient été tordues, c'était terminé pour le bestiau. Il aurait peut-être pu continuer sur sa lancée quelques temps (même si, avec un engin de 2 à 5000 tonnes, parce que c'est ça grand max, vu la taille), mais il ne pouvait plus avoir le moindre contrôle, ce qui, très près des côtes, est un suicide pour un navire de ce type. Les barres de direction, vu qu'elles sont en croix de Saint-André (un design de la fin du XXème siècle, au passage, mais bon, vu le torrent d'anachronismes de la bataille finale, avec des Tomahawk, des Sovremenny, etc., on va ignorer ce détail pour la Rule Of Cool), seraient plus résistantes, la perte d'une ou deux barres pouvant être compensée, mais l'hélice reste le point vulnérable.

Sans compter que, lorsque Magneto essaie de tirer tout le sous-marin, il aurait aussi exercé une force importante sur l'hélice, ce qui aurait probablement pu tordre les pales. Nope, le seul argument valable pour ignorer ce point scénaristique, ce n'est pas de sortir des faits de café du commerce sur l'énergie cinétique pour justifier un raisonnement creux, mais tout simplement de supposer que l'hélice est faite dans un matériau non magnétique. Si l'on suppose cela, la scène tient la route.

_________________

Cynique, Sadique et Binoclard Confrérie des Scientifiques Belliqueux (20 % cooler than the banana-flavored CSB)
Rangil : "Les poneys volants, c'est une allégorie de l'aristocratie, c'est ça ?"

18/05/1989 - 24/06/2011 Nous n'oublions pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant


Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 13:21

Citation :
Perso, Ketheriel, je suis de l'avis de Phénix : si les pales de l'hélice du sous-marin avaient été tordues, c'était terminé pour le bestiau. Il aurait peut-être pu continuer sur sa lancée quelques temps (même si, avec un engin de 2 à 5000 tonnes, parce que c'est ça grand max, vu la taille), mais il ne pouvait plus avoir le moindre contrôle, ce qui, très près des côtes, est un suicide pour un navire de ce type. Les barres de direction, vu qu'elles sont en croix de Saint-André (un design de la fin du XXème siècle, au passage, mais bon, vu le torrent d'anachronismes de la bataille finale, avec des Tomahawk, des Sovremenny, etc., on va ignorer ce détail pour la Rule Of Cool), seraient plus résistantes, la perte d'une ou deux barres pouvant être compensée, mais l'hélice reste le point vulnérable.
Non ça ne sert à rien.

Premièrement, Magneto ne voit pas la propulsion du sous marin avant que lui même soit entrainer sous l'eau par celui-ci. Je rappelle qu'il fait nuit, qu'il nage et qu'il ne voit qu'une masse dont il ne voit que les vagues contours

Deuxièmement ça ne sert toujours à rien. Dans cette scène magneto est seule. Son but est de récupérer Shaw pour le liquider. Que le navire puisse s'échouer plus tard on ne sait où ça ne lui sert à rien vu qu'il ne saura pas où il sera. Shaw aura eu le temps de se casser ou presque pire ça serait peut être les autorités autour qui pourraient le retrouver soit la pire chose qu'il puisse arriver puisque ça mettrait Shaw sous la protection du gouvernement (vivant). (D'un autre côté, dans cette scène, il n'a surement pas le temps de penser à autre chose que le fait que Shaw puisse s'échapper, le reste est trop élaboré pour un moment pareil)
Magneto voit Shaw se casser en sous marin dont il ne voit que la masse quasi informe sous l'eau et il essaie de le retenir. C'est un truc qui n'a rien de compliqué.
Je ne comprends même pas qu'il faille s'expliquer 50 fois sur le sujet...


Dernière édition par ketheriel le Dim 12 Juin 2011 - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 13:30

On peut y ajouter qu'il a limite une volonté suicidaire, voyant la personne qu'il poursuit depuis des années lui passer entre les mains, cela le détruit presque donc quitte à y rester il veut tout tenter jusqu'à ce que Xavier arrive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant


Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 12 Juin 2011 - 13:43

Citation :
On peut y ajouter qu'il a limite une volonté suicidaire, voyant la personne qu'il poursuit depuis des années lui passer entre les mains, cela le détruit presque donc quitte à y rester il veut tout tenter jusqu'à ce que Xavier arrive.
Clairement ; Shaw est une obsession (que l'on comprend) pour Magneto. Des années durant il l'a cherché, animé de cette haine/colère/ volonté de vengeance. Là il le retrouve, se précipite (car c'est le cas de le dire) directement vers Shaw et tente de se venger sans préparation sans rien d'autre qu'une attaque de front. Arrogance, impulsivité, colère ou que sais-je qui justifie cela, mais c'est ce qui arrive. Il se fait moucher (éjecté par Emma par dessus bord) puis penses avoir repris le dessus avec la destruction du navire de plaisance via la chaine et son ancre.
Et c'est là qu'il se rend compte que Shaw tente de fuir en sous marin (une masse quasi informe surtout la nuit).
La réaction logique (en adéquation avec la scène et ce que l'on sait de magneto) c'est : J'essaie de l'arrêter. Là pas le temps de faire d'actions très réfléchies c'est de l'impulsivité, de l'immédiateté. Dans ce type d'évènement on ne peut pas espérer que Magneto se mette a plonger sous l'eau pour avoir un visuel sur les pales du sous marin pour les tordre tout en mettant un plan sur pied pour récupérer/tuer Shaw en dépit de la distance qui va les séparer et de prendre en compte les ingérences des autorités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warrius
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 305
Masculin Age : 29
Localisation : Ca te regarde pas.

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Jeu 7 Juil 2011 - 13:24

Je me suis enfin décidé à sauter le pas mardi soir et je suis allé voir ce petit X-Men, très partagé que j'étais entre mon opinion initiale qui était, ce film va être une daube, ils ont construit la casting comme des pieds, et les opinion très positives que j'avais pu lire sur ce forum (notamment de la part de Kez qui s'y connait quand même en matière de comics). Et je dois dire qu'au visionnage, le film est assez plaisant à voir, il est bien meilleur en tout cas que ces 4 prédécesseurs (on peut même pas comparer).

Je vais passer en revue ce qui m'a déplu d'abord : Xavier avec des cheveux, ça me choque toujours, vu qu'une des caractéristiques de son pouvoir a été de perdre ses cheveux au fur et à mesure que son pouvoir se développait, résultat, à 20 ans, plus un poil sur le caillou. Ensuite, quelques anachronismes, mais noté sur le moment, mais en y repensant (comme les petits soucis avec les missiles qui ne sont apparus que 7 ans après l'action, ou encore le SR-77 qui est un peu en avance sur son temps, le SR-71 ne faisant ses premiers tours en l'air qu'en 64, et puis, où ils le planquent le kérosène ? parce que vu la taille de la soute, va pas y avoir beaucoup de place pour le carburant, or les moteurs de cet engin là sont très très gourmand). Havok me dérange, parce qu'il est quand même le petit frère de Cyclope et que même si c'était une volonté de ne pas faire apparaître les plus connus des mutants du premier coup, là ça me titille un peu. L'aspect velu du Fauve, qui est une mutation secondaire qui n'apparaît qu'après des années (ok, là ils ont trouvé une explication qui tient à peu près la route, mais quand même ...), et l'acteur, qui fait quand même gringalet, alors que le Fauve, c'est une grosse masse de muscles (et là encore une fois, c'est un peu corrigé avec sa forme bleuté). Et puis ptet Darwin aussi, j'ai un peu de mal avec lui, sachant que c'est un des mutants les plus récemment créé.

Bon, passons à ce qui m'a plu maintenant. Shaw, c'est surement un des perso les mieux adaptés pour moi. En effet, le but du club des damnés a toujours été de prendre le contrôle sur le monde entier, d'une façon ou d'une autre. Et là, c'est exactement ce qui est décrit, Shaw met en place une machination pour éliminer ses adversaires et prendre le contrôle de ce qui reste. Son pouvoir est bien retraduit, même si je le trouve un peu too much, parce que dans le comics, il prend souvent très très cher avant de riposter, j'ai en tête un affrontement entre lui et Colossus, et le premier tiers du combat est à sens unique, Shaw dégustant bien, jusqu'à ce qu'il ait emmagasiné suffisament d'énergie pour contre-attaquer. Habituellement, il a la gueule de travers assez vite, et il n'absorbe pas les balles comme ça, le coup de bazooka aurait du lui faire faire un vol plané en arrière, mais il serait ressorti des décombres en rigolant et là les soldats auraient mangé le contre-coup.
Emma Frost est sappé comme une pute, comme d'hab je dirais, les habits discrets, c'est pas son trus à la petite Emma. Truc qui m'a un peu dérangé aussi avec elle, son pouvoir de se transformer en diamant organique est une mutation secondaire, il n'aurait pas dû être présent à cette époque (elle non plus, mais bon, c'est pas sa présence qui me dérange le plus comme je l'ai évoqué plus haut). Dire qu'elle est super utile à l'intrigue serait mentir, mais elle joue son rôle.
Magnéto, c'est aussi une réussite de film. Déjà, Micheal Fassbender fait un peu plus physique de Ian McKellen, ce qui colle mieux au personnage qui est quand même lui aussi une sacré masse de muscles. Et puis il y a son évolution, où on voit d'abord le petit garçon traumatisé qui cherche uniquement à se venger, jusqu'à ce qu'il comprenne que l'aide que Xavier peut lui apporter est quelque chose d'utile pour lui. Là il rentre dans une phase plus apaisée, et puis il vire de bord lors de l'affrontement avec Shaw, car ses pulsions enfouies resurgissent avec un maximum de force, et il finit par devenir le Magnéto que l'on connait, celui qui hait les humain normaux et qui veut tout faire pour protéger les mutants, car il voit dans les mutants le juif qu'il était durant la WW2 (ce qui est d'ailleurs un très bel approfondissement du personnage réalisé par Claremont).
Xavier est bien campé lui aussi, avec se fond d'optimisme qu'il a toujours en lui et qui est parfois agaçant. La cause de sa paralysie est bien trouvée elle aussi, pas canon le moins du monde, mais ça lie encore plus Charles et Erik, ces deux vieux amis qui se retrouvent ennemis par la force des choses.
Le triangle avec Mystique est lui aussi bien trouvé, car elle est avec Magnéto le perso qui évolue le plus dans le film, mais alors que Magnéto fait des aller-retours, elle évolue à sens unique, au contact de Magnéto d'ailleurs. Elle passe de "je veux à tout prix être normal" à "mutante et fière de l'être", mais il faut bien tout le film pour ça.

Après, ben le scénario est un peu capillotracté, mais ça c'est plus ou moins le lot de tous les films de super-héros, ya toujours une part irrationnelle là dedans (on a qu'à se dire que c'est une dimension parallèle à la notre et on résout pas mal de problèmes). J'ai bien aimé le petit caméo de Wolverine, toujours aussi aimable celui-là, ce qui suppose que si le personnage apparaît dans les prochains films, ça sera toujours Hugh Jackman qui jouera le rôle. Dans un sens, ça me pose pas trop de problème, parce qu'il joue son personnage plutôt pas mal, mais d'un autre côté, ça lie fortement ce film aux précédents, et ça ça me gène un peu (beaucoup même). Donc globalement, je mets une note positve au film, même si certains détails me chiffonnent un peu. J'attends de voir ce qui se décide quant à l'avenir de cette nouvelle série de films (je ne pense pas que la FOX va en rester là).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John.Shep1
Blob Verdâtre
Blob Verdâtre


Nombre de messages : 20
Masculin Age : 24

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Ven 8 Juil 2011 - 19:36

Personnellement, je suis ressorti de la salle avec une satisfaction en demi-teinte. Si le duo Magnéto/Xavier est vraiment très bien réalisé et soutient une grande partie du film, celui-ci n'est pas sans souffrir de quelques défauts plus ou moins majeurs.

Premier point négatif : La mort de la mère d'Erik. Celui-ci déchaine ses pouvoirs magnétiques, tuant même d'une façon assez horrible les deux soldats, mais pourtant, il n'a aucun réaction lorsque Shaw (qui vient d'abattre sa mère sous ses yeux) vient lui tapoter l'épaule comme un vieil oncle encourageant. Que Erik ne contrôle pas assez ses pouvoirs pour le tuer, certes, je peux saisir mais je trouve tout de même cela étrange qu'il reste passif comme cela. C'est un peu dommage étant donné qu'il s'agit tout de même de LA scène qui va conditionner pour ainsi dire tout la vie d'Erik.
Deuxième point négatif : Je n'ai pas saisi ce qui était arrivé à Erik dans ce camp finalement. Sauf si j'ai manqué un passage par inattention, ce n'est pas explicité.
Troisième point négatif : que fait Havoc en 1960 ? Transposer un mutant à une autre époque pour les besoins du film, je peux certes saisir mais là, pourquoi prendre un personnage lié à un des protagoniste principaux de la franchise ?
Quatrième point négatif : Le Fauve. C'est moi ou il était censé être vraiment baraque bien avant de gagner sa fourrure ? Ça fait étrange de le voir en rat de bibliothèque.
Cinquième point négatif : le sous-marin. Je sais, c'est vraiment secondaire mais tout de même. Depuis quand on peint les sous-marins nucléaires en blanc à l'intérieur ? Et puis, le petit salon luxueux juste à côté du réacteur nucléaire... D'ailleurs, est-ce dit comment ils se sont procurés cette engin ? Ce n'est pas vraiment quelque chose qui court les rues.
Sixième point négatif : Le plan de Shaw. Je ne suis pas certain qu'aider la Nature avec des batteries de bombes nucléaires soient vraiment une bonne idée pour augmenter le nombre de mutants (viables). Ça reste tout de même assez gros. C'est le gros point noir du film selon moi.
Septième point négatif : Tout le monde a la CIA paraît avoir totalement oublié qui est Xavier. Voilà qui parait bien curieux.

Pour ce qui est de Mystique, je suis assez partagé. Autant j'ai bien apprécié la partie où Magneto lui dit d'être fière de ce qu'elle est (ce qui correspond bien à son idéologie), autant la coller petite sœur de cœur de Xavier ne m'a pas spécialement enchanté.

Enfin tout cela n'empêche pas que la partie que tout le monde attendait sur le duo Charles/Erik est très bien réalisé. Autant pour la prestation des acteurs que dans l'écriture de leur relation. La mentalité de Magnéto entre autre, trouve vraiment ici son fondement avec la transposition des Juifs sur les mutants. Toute cela permet de passer outre globalement les aspects négatifs du scénario.

Donc, ce film, sans rentrer dans mes références, reste, je trouve, un bon divertissement qui mérite d'être vu. Et le cameo de Logan est juste very happy .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: X-Men: First Class   Dim 23 Déc 2012 - 14:22

Je n'ai pas trouvé le topic pour le 2 (s'il existe ?) mais ce dernier connaît une actualité assez impressionnante ces derniers jours, et je dois l'avouer extrêmement excitante.

Beaucoup d'informations tiennent de la rumeur (fondées certes mais non confirmées) mais si elles se révèlent exactes elles pourraient faire de ce film, quelque chose d'extrêmement intéressant.

Le titre en premier lieu, "Days of Future Past", directement issu d'un arc des X-Men (l'un des meilleurs d'ailleurs) qui feraient un changement à 180° par-rapport au premier First Class en plongeant les X-Men dans une trame temporelle, dans un futur apocalyptique.

A cela s'ajoute la confirmation de Jackman qui devrait bien être dans le film (dans quel rôle ? Wolverine du présent ou du futur, on ne le sait pas).

La principale source d'enthousiasme réside selon moi sur le "retour" de deux acteurs que j'apprécie énormément, Jean Luc Picard et Gandalf (ou tout simplement Patrick Stewart/Charles Xavier et Ian McKellen/Magneto) seront selon de nombreux échos dans ce film. Le fait qu'ils sont d'excellents acteurs y joue pour beaucoup mais le duo de doubles annoncerait d'excellentes choses dans ce film.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
X-Men: First Class
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Sandisk 8GB EXTREME III SDHC SD Card Class 6 - 20MB/s ou 30MB/s ???
» Class 84
» class
» presse class maximun
» EDOX - la gamme Class One

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Super-héroïque :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: