AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Captain America: The First Avenger

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man
avatar

Nombre de messages : 1953
Masculin Age : 27
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Captain America: The First Avenger   Lun 7 Fév 2011 - 21:37





Durant les heures les plus sombres du XXème siècle, le jeune citoyen Steve Rogers souhaite s'engager dans l'armée américaine pour combattre les terribles forces allemandes et japonaises qui menacent de conquérir le monde. Malheureusement, son aspect frêle et chétif l'empêche de faire ses preuves au sein des troupes. Il est alors recruté par le Dr. Abraham Erskine et sous la supervision du général Chester Phillips, est intégré au programme expérimental Super-Soldat. Dans le cadre du projet, il reçoit l'injection d'un curieux sérum qui a pour résultat de décupler ses capacités physiques. Désormais, Steve Rogers est Captain America, un véritable héros de la nation. Mais au centre d'une guerre capitale, Captain America devra faire face au redoutable Crâne Rouge et à sa puissante organisation HYDRA...



Réalisateur : Joe Johnston
Producteur : Kevin Feige
Scénaristes : Christopher Markus & Stephen McFeely, d’après la bande dessinée éponyme créée par Joe Simon & Jack Kirby
Compositeur : Alan Silvestri
-
Nationalité : Américaine
Titre VF : Captain America: First Avenger
Dates de sortie : 22 juillet 2011 aux États-Unis / 17 août 2011 en France
Budget : 140 millions de dollars
Durée : 2 H 04 Min
Accompagnement parental recommandé aux mineurs de moins de 13 ans aux États-Unis (PG-13)

Captain America: The First Avenger fait partie de la Phase 1 du Marvel Cinematic Universe



Chris Evans : Steve Rogers / Captain America
Hugo Weaving : Johann Schmidt / Crâne Rouge
Hayley Atwell : Peggy Carter
Sebastian Stan : Bucky Barnes
Tommy Lee Jones : Chester Phillips
Toby Jones : Arnim Zola
Dominic Cooper : Howard Stark
Stanley Tucci : Abraham Erskine
Neal McDonough : Timothy Dugan
Richard Armitage : Heinz Kruger
Spoiler:
 





_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Lun 27 Juin 2016 - 15:23, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man
avatar

Nombre de messages : 1953
Masculin Age : 27
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Lun 7 Fév 2011 - 23:16

Dans un autre topic Kezako a écrit:
Je viens de tomber sur le premier "trailer" du prochain film Captain America, rassuré d'un côté mais l'interrogation sur l'acteur principal reste de mise :

Personnellement, je ne connais pas les BD consacrées à Captain America. Tout au plus, je me rappelle plus ou moins de la série Civil War où il joue un rôle central qu'un ami féru de comics américain m'avait prêté il y a de cela deux ou trois ans. A partir de là, je ne peux pas vraiment dire si l'acteur choisi correspond à ce que Captain America devrait être sur grand-écran. Par contre, j'ai vu deux films tirés de la filmographie de l'acteur principal Chris Evans et je dois dire que cela n'est pas à son avantage puisqu'il s'agit des très légères et pas vraiment indispensables adaptations des 4 Fantastiques...

Cependant, concernant le reste du casting, il y a quand même deux grosses pointures en la présence de Hugo Weaving et Tommy Lee Jones ce qui est quand même rassurant quant à la possible qualité du film.

Concernant la bande-annonce, je dois dire que je suis plutôt bluffé par la transition entre le corps maigre et le corps musclé de Steve Rogers. Les types en charge des FX semblent avoir fait du bon boulot. Concernant le costume en lui-même qui n'a pas du être une mince affaire à concevoir pour le rendre crédible, je trouve que pour ce que l'on en voit, cela a l'air correct.

Enfin, par rapport à l'histoire elle-même, je dois avouer que du point de vue du novice en matière de comics que je suis, un film consacré à un héros qui s'appelle Captain America n'était pas pour me rassurer. Par contre, le fait que l'histoire principale s'inscrive dans la cadre de la Deuxième Guerre mondiale me paraît très intéressant et justifie un peu mieux un nom pareil de super-héros. Enfin, le réalisateur Joe Johnston, même s'il n'a pas de chef-d'oeuvres à son actif, a toujours en règle générale, donné naissance à des films honnêtes et divertissants.

Bref, ce projet a l'air très intriguant et pour l'instant, il me semble qu'il pourrait donner lieu à un très bon film d'aventures.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Mar 8 Fév 2011 - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1023
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Lun 7 Fév 2011 - 23:24

Comme Joe Black, je ne connais pas beaucoup Captain America, si ce n'est à travers quelques autres centrées sur d'autres héros et où il fait de petites apparitions. Le peu que j'ai lu de lui en faisait un personnage intéressant, mais de second plan. J'avais trouvé que JMS avait su mettre en valeur cet aspect de héros échoué dans une autre époque, seulement capable de jeter un regard mélancolique sur une autre horrible, mais qui malgré tout reste la sienne. Mais de toute manière, ça ne sera pas le sujet de ce film, puisqu'il se déroule pendant la Seconde Guerre Mondiale, donc on attendra que Whedon ait avancé son projet pour voir si on retrouve cet aspect de la personnalité de Cap'.

Certes, le fait que Chris Evans ait joué dans The Fantastic Four n'est pas pour me rassurer, mais au moins, il semble investit dans ce nouveau rôle. Il a visiblement fait beaucoup de muscu pour coller plus au personnage. A défaut d'un talent (qui reste encore à confirmer et je pense que ce film nous donnera déjà une meilleure indication), ça indique au moins qu'il a une certaine conscience professionnelle, c'est toujours ça !

La bande annonce est sympa, mais elle ne montre pas grand chose. Il y a l'air d'avoir une ambiance assez sombre, et mêmes si c'est à la mode ces temps-ci, on dirait que ce n'est pas qu'un simple prétexte dans ce film. Le contexte WWII aidant, bien entendu. Je suis également bluffé par le rendu maigre / musclé, chapeau à ce niveau. Les autres personnages m'ont l'air sympathiques, mais on n'en voit trop peu à leur sujet.

Bref, une bande-annonce qui témoigne d'un certain potentiel, mais qui reste trop courte pour commencer à se forger une véritable opinion. En tout cas, c'est déjà plus alléchant que ce qu'a fait DC pour Green Lantern !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mar 8 Fév 2011 - 0:11

Citation :
Enfin, par rapport à l'histoire elle-même, je dois avouer que du point de vue du novice en matière de comics que je suis, un film consacré à un héros qui s'appelle Captain America n'était pas pour me rassurer. Par contre, le fait que l'histoire principale s'inscrive dans la cadre de la Deuxième Guerre mondiale me paraît très intéressant et justifie un peu mieux un nom pareil de super-héros.

Je ne suis pas non plus un connaisseur en terme de comics, (je n'ai lu que les Walking Dead, Watchmen et les Civil War que le père de ma copine m'avait généreusement prêté) mais il me semble que les premières aventures du Captain prenait part dans cet environnement. Par contre même si je ne suis pas un fin connaisseur, Captain América est l'un de mes super héro préféré. Meme si je n'ai quasiment rien lu de ces comics je me rappel en avoir posséder un dans ma jeunesse (je ne sais pas ou il est passé) ou plusieurs héros prenait part et le Captain était mon préféré car il avait une allure que j'adorais.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1088
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mar 8 Fév 2011 - 16:18

Bien que je n'attendais pas grand chose de ce film au début, d'abord en raison de cette volonté de Marvel, qui m'horripile pas mal, de ne pas se baser sur le contexte classique, puis pour le choix de l'acteur, je dois avouer que le projet me plait de plus en plus, je ne me base que sur les quelques images que j'ai vues mais globalement cela me satisfait, j'espère que le scénario suivra mon impression et que la relation passé-présent sera bien exploitée.

Citation :
Enfin, par rapport à l'histoire elle-même, je dois avouer que du point de vue du novice en matière de comics que je suis, un film consacré à un héros qui s'appelle Captain America n'était pas pour me rassurer.

C'est un phénomène assez important qui est en cours aux Etats Unis, une entreprise de "dépatriotisation" des héros est en cours pour les rendre plus universels, moins kitschs, citons pour cela Wonder Woman ou la JLA, mais Captain America est relativement epargné, bien que le "second" ait connu une modification de costume.

Citation :
Par contre, le fait que l'histoire principale s'inscrive dans la cadre de la Deuxième Guerre mondiale me paraît très intéressant et justifie un peu mieux un nom pareil de super-héros.

En effet, l'histoire sera sur deux plans, l'une suivant son passé de soldat durant la seconde guerre face aux nazis et la seconde dans l'époque actuelle.

Citation :
mais il me semble que les premières aventures du Captain prenait part dans cet environnement

Exact, son retour dans notre epoque moderne est relativement récente (63 et Môôsieur Kirby ^^) néanmoins l'histoire de ce film s'inscrit dans le contexte de l'univers Ultimates, que je ne connais malheureusement pas très bien mais d'après le peu que je connais la situation est à peu près identique bien que l'aspect "déphasé","regard mélancolique sur le monde" est beaucoup plus marqué (aperçu basé que sur le peu que j'ai lu). Mais il ne faut pas confondre, cet aspect n'existe pas (ou peu) chez Captain America, ce n'est qu'à de rares occasions, comme dans le moyen Civil War que cela est quelque peu utilisé (assez bien dans ce cas ci) donc ce n'est pas de manière générale la caractéristique type de ce personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1088
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mer 27 Juil 2011 - 3:06

Je viens de voir le film et que dire à part que j'ai absolument adoré.

Enfin Marvel tient son film référence et mieux, le film superhéroïque l'a.

Je ne peux pas poster une critique plus épanouie (A New York, fatigué, bla bla bla) mais j'essayerai une fois rentré de mettre ce que j'en ai pensé clairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 229
Masculin Age : 41
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mer 27 Juil 2011 - 17:55

En tant qu'ancien lecteur de comics en ayant bouffé à la pelle dans sa jeunesse, je me souviens que le Captain America était une sorte de super-héros patriote désabusé, ayant un regard extrêmement lucide sur le monde qui l'entoure. Un personnage absolument pas marrant ni très fun, assez sombre et possédant un caractère bien tranché qui provoquait de nombreux clash avec les autres membres de la JLA (il avait provoqué le départ d'Oeil de Faucon par exemple, partie ensuite fondé la JLA de la Côte Ouest).

En résumé, si t'étais pas avec lui à 100% c'est que tu étais contre lui. Il n'y avait pas de demi-mesure, rien entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mer 27 Juil 2011 - 19:19

Citation :
avec les autres membres de la JLA (il avait provoqué le départ d'Oeil de Faucon par exemple, partie ensuite fondé la JLA de la Côte Ouest).

Oulala tu vas te faire incendier par Kezako toi à confondre Justice League of America (JLA = DC comics) et Avengers (Marvel) ^^. Le Captain officiant dans la maison Marvel au sein des Avengers (qui portent l'affeux nom de vengeurs en français... Vous allez me dire c'est une pure traduction et il n'y a qu'un "a" de différence mais je ne sais pas pourquoi le nom français me rebute).

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"


Dernière édition par Barlbatrouk le Jeu 28 Juil 2011 - 22:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace
avatar

Nombre de messages : 229
Masculin Age : 41
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mer 27 Juil 2011 - 21:56

Ouais oh ça va hein, ça reste un groupe de super-héros ringards ! surprised

D't'façon j'ai bon sur le reste ! protest
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
Ozma lee
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale
avatar

Nombre de messages : 72
Masculin Age : 46
Localisation : soit babylon 5 ou alors sur le macross frontier

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Ven 12 Aoû 2011 - 21:47

Kezako a écrit:
Je viens de voir le film et que dire à part que j'ai absolument adoré.

Enfin Marvel tient son film référence et mieux, le film superhéroïque l'a.

Je ne peux pas poster une critique plus épanouie (A New York, fatigué, bla bla bla) mais j'essayerai une fois rentré de mettre ce que j'en ai pensé clairement.

Je me suis rendu a la même conclusion, c'est le film de super héros par excellence.
tout est bien amené, et tout ça reste plutôt crédible, les personnages sont limite
captivants, j'ai regardé ça avec plaisir et grand intérêt. vivement une suite si possible
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Sam 20 Aoû 2011 - 15:54

Citation :
Ouais oh ça va hein, ça reste un groupe de super-héros ringards !


A la dessus je suis tout à fait d'accord avec toi ! very happy

Bon en ce qui concerne le films je suis un peu moins emballé que mes prédécesseurs... Non pas que je le trouve mauvais, mais juste au niveau auquel je m'attendais pour un film de cette sorte. Néanmoins c'est vrai qu'il a quelques bonne idées, arrive à bien contourner certains clichés et à en exploiter d'autres intelligemment pourtant... J'ai parfois trouvé le temps long et que le film était un peu froid. Non pas à cause de la température des hautes montagnes ou ce passe quelques scènes mais parce que je n'arrivais pas à rentrer complètement dedans.
Spoiler:
 

J'ai aussi trouvé que le passage passé/présent aurait pu être mieux traité mais bon, on ne va pas faire la fine bouche il s'agit après tout de supers héros ringards avec des collants sur la tète ^^.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Sam 20 Aoû 2011 - 23:23

Quand même une déception pour ma part.
Le film était pas mal, et la séance agréable, mais... il était décidément trop court. Cela m'a donné le sentiment que tout était bien vite expédié, frustrant, facile. A commencer par les personnalités et interactions : si j'ai bien accroché à Captain America en lui-même ainsi qu'avec le professeur, en revanche, les personnalités, parcours, des personnes autour de lui et en relation avec lui, de son amie à son ami d'enfance en passant par le bad guy, étaient pour moi au pas de course, superficielles, si bien que tout cela laisse un dépit bizarre en arrière. Comment une jeune femme s'y est-elle prise pour se retrouver officier commandant des hommes dans l'US Army des années 40? Son ami d'enfance n’intériorise-t-il pas un peu vite l'inversion des rôles ainsi que l'incongruité de l'expérience subie par son ami? A-t-on réellement le temps de repérer ses acolytes et d'y accrocher, d'être impliqués par ce qui leur arrive (notamment
Spoiler:
 
) ? Suis-je le seul gars au monde à trouver affreusement cliché le coup du bad guy qui exécute un subordonné aussi loyal que valide dès que les WC sont bouchés?

Ensuite, j'ai bien conscience que tout le cinéma super-héroïque n'a pas forcément à me passer mes considérations réalistes tatillonnes sous prétexte qu'il y a eu les Nolan, mais tout de même : une organisation qui vit des économies d'Hitler rompt brutalement avec lui, et malgré tout, entretient des forteresses immenses partout dans le Reich Nazi, les rendant même inexistants en Europe occupée, partout où se pose la caméra en pleine guerre mondiale?
Et pourquoi ne dit-on rien de la source d'énergie?

De même que le passage par la machine-à-rendre-invincible-instantanément... certes, on est pas en cours de science, mais ça semble tellement barré que j’ai du mal à rentrer dedans. J'aurais largement préféré un traitement permanent et ultra-lourd à l'aide de la dite formule et des expositions répétées aux fameuses émissions radioactives contrôlées, et sans doute d'une douzaine d'autres substances, voire même de passages en chirurgie, le tout assorti d'un entrainement digne de la légion étrangère, pour expliquer cette transformation sur deux ou trois séquences supplémentaires.

Au final, j'ai le sentiment que toute cette histoire, Hydra, la carrière de Captain America, toutes ces trajectoires individuelles... ne débute que pour s'achever instantanément, précipitamment... comme si on ne nous avait accordé cette parenthèse de style et d'époque uniquement par acquis de conscience, par obligation de faire une genèse regardable compatible avec le héros...

Sur une note plus positive, visuel assez intéressant et inclassable, avec une technologie à la rencontre du steampunk, du space-opéra (les canons à énergie XD) , du modernisme classique et de la plus pure machinerie d'époque... je note aussi le choix assez rare et amusant, de faire se rencontrer la réalité subjective de Captain America avec la réalité comics d'où il vient. De l'humour, tout ça, tout ça... epic win pour la référence à Indiana Jones, qui m'aura largement plus parlé que la présence de Stark^^

Spoiler:
 

En bref, un film largement meilleur que Green Lantern que j'attendais beaucoup plus, mais bien loin d'un Batman Begins à mes yeux...




Dernière édition par Mat le Lun 22 Aoû 2011 - 19:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warrius
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 305
Masculin Age : 29
Localisation : Ca te regarde pas.

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Dim 21 Aoû 2011 - 4:20

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1088
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Dim 21 Aoû 2011 - 13:10

L
Citation :
e film était pas mal, et la séance agréable, mais... il était décidément trop court. Cela m'a donné le sentiment que tout était bien vite expédié, frustrant, facile. A commencer par les personnalités et interactions : si j'ai bien accroché à Captain America en lui-même ainsi qu'avec le professeur, en revanche, les personnalités, parcours, des personnes autour de lui et en relation avec lui, de son amie à son ami d'enfance en passant par le bad guy, étaient pour moi au pas de course, superficielles, si bien que tout cela laisse un dépit bizarre en arrière. Comment une jeune femme s'y est-elle prise pour se retrouver officier commandant des hommes dans l'US Army des années 40? Son ami d'enfance n’intériorise-t-il pas un peu vite l'inversion des rôles ainsi que l'incongruité de l'expérience subie par son ami? A-t-on réellement le temps de repérer ses acolytes et d'y accrocher, d'être impliqués par ce qui leur arrive (notamment

Evidemment sur ce point on ne peut qu'être d'accord mais le problème de ce film réside dans le fait qu'il est essentiellement et a été souligné par quasiment tous comme une très grosse introduction à Avengers, il fallait mettre un maximum d'élements en un minimum de temps (introduire notamment le love interrest qui aura un intérêt dans le futur qui est notre présent de Captain America, introduire son pire ennemi, introduire l'Hydra, Arnim Zola qui sera certainement réutilisé,introduire le Howling Commandos, le mettre en évidence comme premier Vengeur, montrer que c'est un homme de son époque pour ensuite souligner la mélancolie et le regard qu'il aura vis à vis de la nôtre, etc . Cela fait beaucoup de soucis sur lesquels Begins par exemple ne devait absolument pas s'attarder.

Citation :
Spoiler:
 
Non ^^

Je pense que le film a un autre petit soucis c'est qu'il s'adresse à un public un tout petit peu plus jeune (on connait tous le réalisateur), ce qui entraîne nécessairement certaines facilités du point de vue du scénario qui peuvent déranger. Personnellement j'en ai fait abstraction et ai pris le film comme l'hommage à un Indiana Jones ou au films pulps qu'il est avec certains défauts inhérents malheureusement à beaucoup de films de ce genre. Et je dois avouer que cela fait aussi son charme, retrouver un bon vieil ennemi comme avant bien bien méchant sans souffrir d'un complexe d'anti manichéisme sans tomber dans un nanar est assez jouissif very happy

Citation :
Ensuite, j'ai bien conscience que tout le cinéma super-héroïque n'a pas forcément à me passer mes considérations réalistes tatillonnes sous prétexte qu'il y a eu les Nolan, mais tout de même : une organisation qui vit des économies d'Hitler rompt brutalement avec lui, et malgré tout, entretient des forteresses immenses partout dans le Reich Nazi, les rendant même inexistants en Europe occupée, partout où se pose la caméra en pleine guerre mondiale?

Cube cosmique ?

Citation :
Et pourquoi ne dit-on rien de la source d'énergie?

Parce que pour une fois (aleluia pour moi) si l'on a lu la BD on n'en a pas besoin. Je sais que cela peut paraître particulièrement égoiste et idiot commercialement parlant (même si je ne pense pas que le public lambda se soucie de ce genre de choses) mais si l'on a certaines bases au sujet du cube cosmique, de sa mythologie et autre on a pas vraiment besoin de ce genre d'explications. Pour une fois, c'est le lecteur qui est souverain ^^

Citation :
De même que le passage par la machine-à-rendre-invincible-instantanément... certes, on est pas en cours de science, mais ça semble tellement barré que j’ai du mal à rentrer dedans. J'aurais largement préféré un traitement permanent et ultra-lourd à l'aide de la dite formule et des expositions répétées aux fameuses émissions radioactives contrôlées, et sans doute d'une douzaine d'autres substances, voire même de passages en chirurgie, le tout assorti d'un entrainement digne de la légion étrangère, pour expliquer cette transformation sur deux ou trois séquences supplémentaires.

Héritage de l'époque .





Citation :

Spoiler:
 


Ni désintégré, ni "redebarquant avec une armée nordiste".

Il faut avoir vu Thor pour avoir une petite idée à ce sujet, je dirai. peuh


EDIT : Quant à la mort de Bucky je dirai tant mieux, je n'ai absolument pas aimé le traitement du personnage dans le film et quitte à ne pas respecter le comic book (avec une histoire assez géniale de Brubacker) autant le jeter le plus vite possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parnassus
Mercenaire Interplanétaire
Mercenaire Interplanétaire
avatar

Nombre de messages : 273
Masculin Age : 27

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mar 23 Aoû 2011 - 7:28

Johnston avait, je crois, exprimé un certain intérêt à adapter Winter Soldier si une trilogie Captain America était menée à bien.

J'ai quant à moi bien aimé le fait que

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1088
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Mar 23 Aoû 2011 - 17:46

Parnassus a écrit:
Johnston avait, je crois, exprimé un certain intérêt à adapter Winter Soldier si une trilogie Captain America était menée à bien.

J'ai quant à moi bien aimé le fait que

Spoiler:
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarquon
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire
avatar

Nombre de messages : 323
Masculin Age : 24
Localisation : Tau Ceti Central

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Sam 27 Aoû 2011 - 12:06

Ce que j'ai pensé de ce film se rapproche assez de la critique que Mat en a fait. J'ai été quelque peu déçu, car je m'attendais à en voir beaucoup plus. En sortant de la salle de cinéma, j'avais un impression de "pas fini", "incomplet", légèrement "bâclé". Cela est surtout dû au fait que, si la présentation de Rogers, ce qui a fait de lui Captain America, etc... prend une grosse partie du film, le reste, ses actions, ses aventures, est traité à la va vite pour finir rapidement.
Je peux prendre pour exemple les courtes scènes où on le voit déambuler dans la forêt avec ses hommes et hop, on a repris une base de l'Hydra, et hop, encore une autre... Je suis bien conscient qu'on ne peut pas tout traiter dans un film de 2h et quelques, mais ça restait encore beaucoup trop rapide.

Après, derrière deux-trois clichés dont on commence à avoir l'habitude au cinéma, il y a quelques invraisemblances, notamment soulevées par Mat. Les nombreuses et gigantesques bases de l'Hydra, le niveau technologique un peu au dessus de l'époque etc...

En revanche, bon point pour le traitement de Howard Stark, que j'ai beaucoup aimé. Et pour toutes les petites références que j'ai comprises (j'ai du en louper pas mal ^^').

Enfin, une chose est sûre, dans le match Marvel vs. DC de cet été, c'est Marvel qui remporte haut la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fangate1
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg
avatar

Nombre de messages : 543
Masculin Age : 32

MessageSujet: Re: Captain America: The First Avenger   Dim 26 Aoû 2012 - 16:56

J'ai vu le film hier, au départ j'étais un peu septique sur la qualité d'un film qui parle d'un musclor habillé d'un collant et tenue representant la bannière étoilé. (personnage je ne connaissais pas Bcp avant sauf pour l'avoir vu dans quelques épisodes des avengers animé.)
Mais le film est vraiment pas mal, la réalisation est très bonne, le scénario est ce à quoi on pouvait s'attendre vu le background, très bien et juste ce qu'il faut. Les perso principaux sont correctes et ont tous une utilité dans le film, Evans est la hauteur( alors que vu son rôle dans les 4F on pouvait en douter)

Comme défaults ya la scène de transformation en captain qui est vraiment trop rapide comme disait Mat et j'aurais bien vu une scène d'entrainement plus poussé surtout dès que Rogers est transformé (genre gros tests physique sur tapis roulant;.etc et il a appris quand à lancer et rattraper son bouclier aussi bien?...). Et le crâne rouge qui fait sauter sa base en Italie( je crois) juste parce qu'il voit le Captain sur son écran, c'était gros.


Comme dit avant le film fait un peu Indiana Jones, la grande aventure avec des nazis pas loin; et c'est plaisant à voir. J'ai bien rigolé en voyant le héros sur une scène avec des playmates jouant une sorte de comédie musicale pour récolter des fonds pour la guerre, c'était inattendu ce type de scène. very happy




Citation :
Sur une note plus positive, visuel assez intéressant et inclassable, avec une technologie à la rencontre du steampunk, du space-opéra (les canons à énergie XD) , du modernisme classique et de la plus pure machinerie d'époque...

Ah oui un visuel très plaisant à voir, c'est classé Wolfeisten pS2.. le NYC de 40 est très beau aussi;



Citation :
Personnellement j'en ai fait abstraction et ai pris le film comme l'hommage à un Indiana Jones ou au films pulps qu'il est avec certains défauts inhérents malheureusement à beaucoup de films de ce genre. Et je dois avouer que cela fait aussi son charme, retrouver un bon vieil ennemi comme avant bien bien méchant sans souffrir d'un complexe d'anti manichéisme sans tomber dans un nanar est assez jouissif


Plus un!

Bref ce film est vraiment pas mal je le conseil.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Captain America: The First Avenger
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The First Avenger : Captain America - Joe Johnston
» Captain America , the first Avenger - Joe Johnston - 2011
» Captain America: First Avenger:
» Captain America: The First Avenger
» Avengers Reborn - CAPTAIN AMERICA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Marvel Cinematic Universe :: Films-
Sauter vers: