AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Quel réalisateur pour un nouvel Alien?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Quel réalisateur pour un cinquième film Alien?
Tim Burton
14%
 14% [ 1 ]
Quentin Tarantino
0%
 0% [ 0 ]
Steven Spielberg
14%
 14% [ 1 ]
Clive Barker
29%
 29% [ 2 ]
David Cronenberg
0%
 0% [ 0 ]
Christopher Nolan
0%
 0% [ 0 ]
Peter Jackson
14%
 14% [ 1 ]
George Romero
0%
 0% [ 0 ]
Luc Besson
0%
 0% [ 0 ]
Autre (à préciser)
29%
 29% [ 2 ]
Total des votes : 7
 

AuteurMessage
Wannabemad
Larve Toxique
Larve Toxique


Nombre de messages : 38
Masculin Age : 27

MessageSujet: Quel réalisateur pour un nouvel Alien?   Jeu 20 Jan 2011 - 11:38

Puisque Ridley nous tue notre Alien zéro, imaginons avec ce sujet qui pourrait être votre réalisateur idéal pour un véritable Alien 5. Vous trouverez peut-être que la liste que je propose n'est pas pertinente, si tel est le cas c'est votre droit mais je laisse le traditionnel vote "autre" pour que vous puissiez malgré tout vous approprier le sujet. Il faut dire qu'aussi longtemps qu'on adjoint bon réalisateur et bon projet ou sujet, les possibilités plaisantes sont infinies, et j'ai choisi des noms qui, pour une raison ou une autre, m'évoquaient quelque chose d'unique une fois mis en lien avec l'Alien...

Évidemment, le sujet ne se limite pas forcément à un Alien 5 dans son image d'épinal avec le clone d'Ellen en guerre avec les Xenos sur Terre et/ou sur leur planète d'origine, vous pouvez prendre pour base un préquel, un hors-série, un remake... si cela correspond mieux à votre vision de la chose... Disons qu'on parle d'un réalisateur pour un cinquième film Alien, qu'il soit ou non un "numéro cinq"...
Vous pouvez dire aussi si la règle du réalisateur à usage unique vous paraît importante ou si à l'inverse, vous verriez bien Scott, Cameron, Fincher ou Jeunet en come back.

Bonne journée à tous :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2716
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Quel réalisateur pour un nouvel Alien?   Ven 21 Jan 2011 - 11:18

J'ai voter pour "autre", car à mon avis seul Çetin Inanç réalisateur du mythique Turkish Star Wars est à même de redonner ses blasons à la série. J’espère donc qu'on pensera à lui pour cette opus. Qui sait on aurait alors surement droit à des images piqués de Transformers et à la musique de Bienvenue chez les Chtis.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace


Nombre de messages : 229
Masculin Age : 41
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: Quel réalisateur pour un nouvel Alien?   Ven 21 Jan 2011 - 16:46

Moi j'aurai dit Neil Blomkamp.
Quand on voit son District 9, on ne peut empêcher de se dire qu'associer à Giger, il pourrait créer un sacré film Alien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Quel réalisateur pour un nouvel Alien?   Ven 21 Jan 2011 - 18:26

En fait toute la question pour moi, c'est de trouver le réalisateur qui offrirait à la saga Alien un nouveau développement inédit, une nouvelle manière d'appréhender la créature. Alien jouait sur l'angoisse pure, Aliens misait davantage sur l'action, Alien 3 introduisait la dimension mystique, Alien Résurrection jouait sur la fibre de l'humour noir. Je pense qu'avec Neil Blomkamp, on aurait surement un film excellent, mais peut-être trop proche des thèmes du 4...
(Évidemment, pour l'intérêt du "jeu", je pars du principe que les réalisateurs donneraient des films dans la lignée de ce qu'ils ont réalisés par le passé)

Tarantino... Burton... Et Jackson, dans l'esprit de LOTR... Autant de choix séduisants, qui pourraient sans doute donner des résultats excellents - bien que je m'interroge sur ce que pourrait nous servir Tim Burton. Au final, j'ai voté pour Jackson, pour un Alien épique, mais plus j'y pense et plus je m'interroge sur ce à quoi Burton pourrait aboutir.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Quel réalisateur pour un nouvel Alien?   Lun 31 Jan 2011 - 22:12

Génial, ce topic!

Je pense qu'entre ses films historiques les plus durs et les scènes les plus avoisinantes dans Jurrasik Parc, La guerre des mondes, Minority Report, Le temple maudit... Spielberg a prouvé qu'il possédait ce talent de technicien et cette aisance de conteur, qui pourrait convenir à un Alien. Cependant, quand bien même il livrerait peut-être un long-métrage à la recette impeccable, je m'interroge sur le type de scénario qu'il développerait, et si on prend la chose de ce point de vue là, je ne suis pas sûr que Spielberg ait de possibles intentions intéressantes pour accéder à cette place. Je ne vois pas ce qu'il pourrait vouloir tourner d'autre que la bataille ultime sur Terre ou sur la planète Xenomorph, et je ne suis pas certain que Alien en ait besoin (La saga se place selon moi du côté du conte noir, de la légende urbaine, je ne l'imagine pas comme un combat à la face de l'Univers pour le devenir de l'Humanité) .

J'ai un peu le même avis pour Nolan, même si j'adore ses Batman et Inception, et pour Peter Jackson (même si Alien conjugué à de l'épique pourrait être intéressant) ... encore qu'il faudrait voir, pour ceux qui connaissent mieux l'auteur que moi, ce qu'on pourrait conclure de ses films gore pseudo-SF de début de carrière.
Je vois plus Blomkamp comme disposé à partir sur une idée inattendue, mais, pour rejoindre Skay-39, sans être sûr que le ton ne serait pas une extention du film de Jeunet dans l'ambiance.

Tim Burton... il y a indéniablement quelque chose d'intéressant à creuser. Le réalisateur a prouvé avec La planète des singes qu'il pouvait maîtriser la forme d'un film en milieu d'anticipation astronautique, mais cela nécessiterait qu'il trouve le moyen de l'appuyer sur le même genre de fond que ses films les plus personnels et réussis, en coupant à l'hollywoodisme. Cela reste cependant un véritable défi : faire de la SF tendant vers l'horrifique, aussi bien qu'il fait du surnaturel/paranormal macabre, d'une part, et d'autre part, éviter de designer le film trop à la manière de son diptyque Batman, ou bien un tel opus Alien pourrait ressembler à un train fantôme de Disneyland orienté E.Ts, ressemblant davantage à un cauchemar de Ripley un soir de fièvre qu'à un véritable fait divers de cet univers.
Quoi qu'il en soit, pour le coup, je vois sans aucun mal ce que Burton aurait à apporter de spécifique et pertinent à Alien, là où je suis moins sûr pour les quatre cités ci-dessus. Burton a une conception fantasque et macabre qui pourrait le faire complètement, à condition de trouver la bonne recette pour l'introduire dans cette saga.
Plus de matière sur cette thématique ici.

Romero, je n'ai vu aucun de ses films, d'ailleurs je n'ai guère vu qu'un ou deux films (et pas impérissables) à propos de la thématique zombie, mais j'éprouve une immense méfiance de principe pour tout ce qui pourrait rapprocher le Xenomorph de la position de vulgaire suceur de cerveau de tête à claques en milieu résidentiel. AvP-R a déjà fait assez de dégâts de ce côté-là, je pense. Le zombie, non-charismatique par excellence en tant qu'individu, est l'inverse du Huitième Passager, et le gore est, je crois, l'élément le moins important de l'ambiance d'épouvante de la saga Alien, derrière les aspects psychologiques, emblématiques, et de mise en scène. Tandis que globalement, tout ce qui fait le zombie est le gore et le trash.

Tarantino est notable pour moi dans le sens où c'est l'un des réalisateurs hors-SFFF que j'identifie et suis automatiquement malgré ma culture générale déficitaire en cinéma non-SFFF. J'étais heureux de le voir rejoindre un petit peu cette sphère-là en se penchant sur la naissance d'une uchronie géopolitique. Il saurait faire, aucun doute, cependant, je me demande quand même quel genre de scénario il pourrait penser à mettre en scène, si celui-ci irait vraiment bien avec l'univers Alien, et aussi si il arriverait à ne pas trop faire virer les Aliens dans le champ de l'auto-parodie post-moderne et sanguinolente, à la (je suppose) Sucker Punch.

Amusant de retrouver notre Besson national dans ce sondage-là. Si l'on fait la synthèse du 5th element et de ses films dans le style de Léon et Nikita, je pense que là-encore Besson "saurait faire", bien que l'on doive vraisemblablement espérer un divertissement cynique et explosif, davantage qu'une poésie noire^^ Un bémol cependant, j'ai du mal à imaginer un Alien par Besson qui ne serait pas un remake d'Alien IV. La solution pour lui pourrait alors être de s'inspirer davantage du 5th element, en allant pas trop dans du tout flashy (une hybridation entre du 5th element et du Alien pourrait donner un visuel à la Immortal) . Mais dans ce cas il faudrait faire un énorme effort sur le script, car même si j'adore The 5th element, le film est du grand n'importe quoi en ce qui concerne la cohérence/crédibilité des enchainements, et l'écriture/développement du background.

J'ai gardé pour la fin les deux noms entre lesquels j'ai le plus hésité, et dont l'idée d'une association à Alien m'a vraiment fait voyager, plus qu'avec Burton. Cronenberg, génie malade de The Brood, Naked Lunch, Videodrome, The Fly... et Barker, réalisateur méconnu de ces deux vénérables reliques du cinéma surnaturel à coloration épouvante que sont Cabal (Nightbreed) et Hellraiser, et dont le style personnel, cette espèce de sado-masochisme baroque et alien ponctué d'effets gore, m'intéresse beaucoup, même si je ne le connais pas autant que celui de Giger.

Cronenberg, d'abord, car si on se fie à l'aspect passif, fataliste et dépressif de son monde, un Alien par lui pourrait être, paradoxalement, le moins violent et le plus éprouvant à la fois. J'admire sa faculté à établir des univers toxiques et immédiatement reconnaissables, où il n'y a pas forcément d'action mais où l'horreur a déjà vaincu tout espoir et toute combativité. Sans vouloir pousser Cronenberg à réimaginer indéfiniment The Fly, je verrais bien, par exemple, les dernières heures, en temps quasi-réel, d'un survivant assiégé par les Xenomorphs et qui se saurait infecté par un embryon, errant dans un décor industriel gigantesque et huileux à la Alien3.

Ensuite Barker car, comme je l'ai déjà écris plusieurs fois sur ce forum, je pense qu'après le thriller esthétique et aux symboliques polyvalentes de Alien, le film de guerre pur d'Aliens, la déclinaison mystique et psycho-philosophique du thriller pour Alien 3, et le film d'action joyeusement cynique sur Alien 4, LE ton qui manque clairement à Alien est celui du mal intellectualisé, de la perversion, de l'étude au sens large de la notion de monstruosité dans toutes ses facettes, et je ne vois personne de mieux indiqué que Clive Barker pour cela.

Après hésitation, j'ai voté pour Clive Barker, au détriment de David Cronenberg. Une seule véritable raison, parce qu'il fallait bien user de quelque chose pour trancher:
Autant sur l'aspect scénaristique, j'imagine que l'un comme l'autre pourraient faire des merveilles, autant pour l'aspect esthétique, il me semble que Cronenberg ne ferait probablement que se dissoudre dans le gigerien préexistant, en insistant sur la tonalité organique au détriment du mécanique et de la notion d'hybridation, là où il existerait une formidable et fascinante richesse à confronter les deux visuels à la fois cousins et pourtant bien trop différents pour être confondus, que sont les styles de Barker et de Giger. Une rencontre, voire une fusion, qui aurait de quoi interpeller.

Pour finir, j'ai essayé de réfléchir à des noms en dehors de la liste, mais sans grand succès, mon manque de culture cinématographique hors-genre étant réel... j'ai songé à Carpenter, étant donné qu'il a signé ce qui est selon moi le meilleur rival d'Alien qui existe, The Thing, mais en même temps, il ne serait pas forcément judicieux, justement, de remaker The Thing en plagiant Alien ou inversement, tandis qu'un film comme Ghosts of Mars prouve qu'il faut à tout prix empêcher Carpenter de réaliser un Alien tourné action/guerre^^
Verhoeven, le réalisateur de Starship Troopers, m'est également venu à l'esprit, mais à moins de beaucoup privilégier une trame Humaine au détriment des Aliens, ça risque de ressembler fort aux second et quatrième opus...
Pour finir, et même si cela pourra vous surprendre, j'ai pensé à Steven Soderbergh, car j'ai totalement accroché au lyrisme lent, contemplatif et profondément douloureux de la SF futuro-spatiale dépeinte dans Solaris, tandis que j'ai un bon souvenir de son traitement du suspens paranormal dans Kafka (même s'il faudra que je fasse en sorte de le revoir, maintenant que j'ai pris un peu d'âge et quelques références, afin de me refaire une idée plus neuve) .


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nobuko
Légionnaire de l'Espace
Légionnaire de l'Espace


Nombre de messages : 229
Masculin Age : 41
Localisation : LV4-26

MessageSujet: Re: Quel réalisateur pour un nouvel Alien?   Lun 31 Jan 2011 - 22:55

Mat Vador a écrit:
Romero, je n'ai vu aucun de ses films, d'ailleurs je n'ai guère vu qu'un ou deux films (et pas impérissables) à propos de la thématique zombie, mais j'éprouve une immense méfiance de principe pour tout ce qui pourrait rapprocher le Xenomorph de la position de vulgaire suceur de cerveau de tête à claques en milieu résidentiel.
JE M'INSURGE !!!!

Il n'y a jamais eu de zombie suceur de cerveau chez Romero ! Ne Pas confondre ses films de zombies thématiques à la sympathique mais franchement moyenne série des "Retour des morts vivants" !

Romero est un réalisateur social, ses films parlent de nous, de notre société, de ses travers.

Mat Vador a écrit:
Ghosts of Mars prouve qu'il faut à tout prix empêcher Carpenter de réaliser un Alien tourné action/guerre
Carpenter à lui même reconnu avoir fait des erreurs avec ce film.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://op-jollyroger.forumsrpg.com/
 
Quel réalisateur pour un nouvel Alien?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» quel ensemble brushless pour e-revo
» Quel matériel pour créer studio pour photos linge de lit ?
» Quel filtre Cokin pour forts contrastes ?
» Quel réalisateur pour BD ?
» Quel grand angle pour mon D7000 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Alien :: Pentalogie & Univers-
Sauter vers: