AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 France - Laïcité et religion

Aller en bas 
AuteurMessage
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 148
Masculin Age : 39

MessageSujet: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 18:08

L'autre soir, je suis tombé sur un reportage qui m'a interpelé, le sujet grosso modo :

La laïcité en France n'est applicable qu'aux institutions et pas aux personnes (liberté de culte)

On y voit une association prônant la laïcité se faire remettre en place....elle nous dit que l'expression de la religion dans les lieux publiques (je ne parle pas de l'exception scolaire) est interdite alors que c'est faux:

Selon le Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966
Article XVIII stipulant

Toute personne a droit à la liberté de penser, de conscience, de religion ; ce droit implique la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, seule ou en commun, tant en public qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, les cultes et l’accomplissement des rites ».

Je vous dit ça parce que sur le forum dont on doit taire le nom, je me retrouve toujours face à la même personne (troll?) pour me contredire à ce sujet....

Avis aux cadors de l'argumentation bétonnée, qu'en pensez vous?
expression de la religion en publique.....interdite ou pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 19:35

Expression de la religion en public interdite ? Le port de la croix, du voile, de la couronne d'épine (Ouh. Pardon), les prières dans les parcs ou ce genre de chose ? Bon sang, non, je ne pense pas que ce soit interdit, d'ailleurs heureusement... Je veux dire, tant que la démonstration en question ne constitue pas une nuisance, comme ça pourrait être le cas avec certains chants religieux par exemple, je ne vois pas pourquoi ça devrait poser problème.

Quelle est l'opinion du membre en question ? Est-ce que tu as des exemples pour détailler ta question et ses affirmations ? (ceci afin de mieux saisir le sujet du topic)

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Mer 12 Jan 2011 - 1:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 148
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 19:44

tu peux voir le détail de cette discussion ici :
http://www.stargate-fusion.com/forum-stargate/divers/port-voile-t16278_6.html

beaucoup de choses très intéressantes ont été partagées, et pas que par moi en plus!!

j'ai fini par laisser tomber la discussion.....car l'objectif n'était plus le débat, mais qui aurait le dernier mot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1421
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 20:12

Citation :
Selon le Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966
Déjà si tu utilises cela comme base argumentaire tu vas directement dans le mur.
Un pacte international n'est dans les faits que dans la réalité déclaratif et dont la valeur juridique n'est que peu pertinente voir nulle.
Pour juger de la laïcité du point de vue juridique il faut que tu te cantonnes à la législation française (voir européenne mais seulement si elle supplante celle française, chose peu crédible. C'est seulement à partir de là que tu pourras construire un argumentaire.
A partir de là tu trouveras que, hormis l'interdiction des signes religieux dans les établissements scolaires, il n'y a pas d'interdiction dans l'espace public sauf prochainement une loi interdisant le voile intégral qui va être promulgué (dans les 6 à 8 mois).
De plus l'expression de la religion ne veut pas dire grand chose ici. Le prosélytisme par exemple est interdit.
Tout dépend de la situation pour en extraire une interprétation juridique.

Mais dans l'absolu ce n'est pas le cadre juridique qui n'est pas encore défini intégralement sur le sujet qui va dicter la conduite du citoyen mais l'expression du pacte social liant les individus.
Et on peut avancer toutes les excuses que l'on veut. La Religion n'a plus sa place historiquement et sociologiquement parlant dans l'espace public. Peu importe d'ailleurs la religion l'immense majorité des citoyens ne supporte plus cette intromission dans l'espace public, cette imposition d'un caractère cultuel dans un monde qui historiquement tend vers l'intériorisation des principes de foi (espace privé) permettant l'entente entre les individus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 20:46

A la lecture du sujet sur SGF , il m'apparait que la question du voile en lui-même faisait plus débat que le passage de loi que tu as cité, ZizZ... En réalité, ce n'était pas l'affichage de signe religieux en public qui posait problème, mais le signe religieux que constitue le voile. Ici en effet la question est plus délicate. On a mentionné les nonnes, les rabbins, mais ceux-ci se contentent d'arborer "l'uniforme" de leur profession, il n'y a rien dans leur tenue qui soit susceptible de les isoler ou de les oppresser ; de plus, nous parlons d'individus ayant choisis de se dévouer corps et âme à leur religion, de vivre pour elle, et non de 50% de la population la pratiquant (lorsque j'ai mentionné le voile dans mon message, je faisais référence au voile que l'on choisit de porter, évidemment, je le mettais au même niveau que la croix ou la kipa, sans m'approcher du débat qui ne me semblait pas être le sujet).

Puisque c'est là le point ou les rouages coincent vraiment, il ne me semble pas inutile finalement de préciser mon opinion sur le sujet. Pour ma part, bien que partagé sur la question et un peu dans une situation d'inconfort vis à vis de convictions qui grincent entre elles, lorsque vient le moment de donner mon avis, je me déclare au final opposé au port du voile dans les écoles, parce qu'il me semble préférable que ces filles fassent l'expérience des relations sociales et simplement de la vie sans le voile, au moins en un lieu et jusqu'à l'âge de 18 ans, avant de pouvoir choisir de le porter. Le visage est une interface de communication très utilisé, pas seulement par les français, mais par toute l'espèce humaine, et le dissimuler doit être une décision prise en pleine connaissance de cause. ça n'empêchera surement pas tous les abus, mais c'est un début.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 421
Masculin Age : 31

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 21:24

ZizZ a écrit:
La laïcité en France n'est applicable qu'aux institutions et pas aux personnes (liberté de culte)

Avant tout et au niveau des principes, c'est exactement ça, la laïcité ne s'impose qu'aux institutions (États, Collectivités Territoriales, Administrations, ... ). En fait, le principe de la laïcité découle du principe d'égalité qui constitue, avec les principes de mutabilité et de continuité, les 3 grandes lois du service public. Bref, ce principe d'égalité se prolonge par un principe de neutralité stricte qui s'impose aux agents et cela notamment au niveau religieux --> Laïcité

  • Pour les agents : on fait la distinction lorsqu’ils sont en service ou hors service :

    en service ils doivent refléter la neutralité de l’Etat : ne doivent arborer aucun signe religieux. Une seule exception à cela: les enseignants du supérieur (leur seule limite est de ne pas tenir de propos négationnistes ou révisionnistes).
    Hors service, la liberté d’opinion est totale, la liberté d’expression est réelle mais pas totale : un fonctionnaire doit prendre garde à la publicité de ses propos en particulier s’il critique le gouvernement

  • Pour les usagers : liberté totale d’exprimer ses opinions politiques et religieuses à la seule limite de ne pas troubler l’ordre public.


En tant qu'individus; il est donc parfaitement possible d'exprimer ces opinions religieuses en public, sachant que c'est une liberté absolue dans le domaine privé.

Cependant, ce droit d'exprimer ces opinions religieuses dans la sphère publique souffre d'une exception : le service public de l'enseignement primaire et secondaire.

Dans les établissements d’enseignement public la question du port de signes religieux s’est posée à partir de 1989 : quelques collégiennes ont porté le voile musulman et le ministre de l’éducation de l'époque, Lionel Jospin, a décidé de demander l’avis du Conseil d'Etat : (Réponse du CE: le port de signes religieux dans les établissements publics d’enseignement est autorisé sauf dans 2 hypothèses : si le signe en question est porté de façon ostentatoire : si l’élève manifeste un prosélytisme religieux ; ou si ce port met en danger la sécurité de l’élève et c’est au nom d’impératifs de sécurité que l’on interdit le port du voile dans certains cours (éducation physique et technologie).

A l’exception de ces cas le port de signes religieux est autorisé. Donc une position très nuancée de la part du CE et une réglementation donc au cas par cas : c’est au proviseur de décider si le signe est porté de façon ostentatoire. Le CE a rendu cet avis en tant que conseiller du gouvernement et en tant que juge il reprend la même position dans un arrêt Kherouaa de 1992.

Il y a eu une évolution du droit parce que les proviseurs demandaient un droit plus général. D’où l’intervention de la loi du 15 mars 2004 : le port de signes ostensibles est interdit : ostentatoire renvoie à une intention prosélyte ostensible veut tout simplement dire visible. Le sens de cette loi va être obscurcit par la circulaire (acte qui vise à interpréter une loi ou un décret) Fillon du 18 mai 2004 : problème sous couvert d’interprétation cette circulaire a modifié le sens de la loi en disant que ostensible signifiait manquant de discrétion (exemple : voile, kippa, croix de dimension manifestement excessive)

Mais des élèves exclus ont porté l’affaire devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme qui s’est prononcée sur la compatibilité du droit français et de la convention européenne des droits de l’homme. (CEDH, 4 déc 2008 : 2 arrêts : l’arrêt Dobru c/ France et l’arrêt Kervanci c/ France : étaient invoqués l’atteinte à la liberté religieuse, consacrée par l’art 9 de la Convention. La CEDH a rejeté ces recours : le droit français portait certes atteinte à la liberté de religion mais que cette atteinte n’était pas disproportionnée donc pas en contradiction avec la convention.)


Voila pour le cadre général concernant l'expression de ses opinions religieuses en France et le débat sur SGF traite d'un point spécifique y ayant certes attrait mais à la marge. La loi sur le voile ne concerne donc que le voile et cette pratique, elle n'a donc pas (plus?) grand chose à voir avec la laïcité même si c'est sur ce fondement qu'elle fut votée.

Sinon, comme le dis ketheriel, ne prend pas pour fondement le Pacte international relatif aux droits civils et politiques de 1966 car je ne sais même pas si il a force juridique en France. Par exemple, la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme n'a pas de force juridique en France car elle n'a jamais été ratifiée par la France (ou publié je ne sais plus). Bref, elle n'a aucune valeur.
Citation :

Mais dans l'absolu ce n'est pas le cadre juridique qui n'est pas encore défini intégralement sur le sujet qui va dicter la conduite du citoyen mais l'expression du pacte social liant les individus.
Et on peut avancer toutes les excuses que l'on veut. La Religion n'a plus sa place historiquement et sociologiquement parlant dans l'espace public. Peu importe d'ailleurs la religion l'immense majorité des citoyens ne supporte plus cette intromission dans l'espace public, cette imposition d'un caractère cultuel dans un monde qui historiquement tend vers l'intériorisation des principes de foi (espace privé) permettant l'entente entre les individus.

+1 C'est en outre ma vision de la laïcité. Si on me donnait le choix, j'interdirais toutes expressions de religiosité dans l'espace public, que ce soit le voile ou autre. Je n'ai d'ailleurs pas de véritable opinions concernant le voile. Je trouve d'ailleurs peu pertinent d'avoir fait une loi pour un épiphénomène, mais c'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blackeagle
Alien Respectable
Alien Respectable
avatar

Nombre de messages : 188
Masculin Age : 26

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 21:28

Citation :
Pour juger de la laïcité du point de vue juridique il faut que tu te cantonnes à la législation française (voir européenne mais seulement si elle supplante celle française, chose peu crédible. C'est seulement à partir de là que tu pourras construire un argumentaire.
Il est en effet rare qu'une directive européenne supplante une nationale. Selon la hiérarchie des normes, seule la Constitutions, les lois/décrets/ordonnances ainsi que les arrêtés sont directement applicables (toujours sous la condition de respect de la Constitution). Un pacte international a donc une valeur juridique que si, au niveau national, des lois sont promulguées en ce sens (de manière indirecte toutefois). Mais ce pacte (en lui-même) n'a cet effet juridique.

Personnellement, je rejoins l'avis de Skay-39.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 148
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 22:17

La discussion sur le port du voile n'était pour moi qu'un exemple pratique pour débattre d'une valeur fondamentale plus globale : la tolérance...qui se traduit, ou plutôt devrait se traduire par la laïcité....

Coté technique (ce qui n'est pas vraiment coté vous l'aurez compris) j'ai bien compris que la loi française prédomine, loi qui en soit est sujette à interprétation par les juges, procureurs et les pauvres proviseurs qui n'en demandaient pas tant.

C'est plus le coté idéologique qui me préoccupe. Fils d'immigrés italiens et polonais, marié à une algérienne et propriétaire d'un chien noir aarf , je suis fier d'être français....non pas d'être blanc ou soumis au polémiques politicienne, mais d'être citoyen du pays qui est probablement ou en tout cas, se doit d'être le plus tolérant du monde. La laïcité pour moi est le symbole gravé dans le marbre de notre égalité quelques soit nos différence culturelles ou religieuses, je veux vivre dans un pays ou se côtoient femme voilés, juifs enkipatés, bouddhistes tondus dans un respect mutuel!

Je sais que c'est hyper idéaliste, mais pourquoi pas? j'élève ma fille dans se sens, j'ai été élevé dans se sens (parents prolétaires communistes internationalistes)....surtout que tout cela ne relève que de grands discours bien différents de la réalité, vous connaissez surement quelqu'un qui se dit raciste et qui en fait a des amis proche issus de cultures totalement opposées!

ça m'horripile de voir cette beauté sublime qu'est la laïcité utilisée à des fins d'intolérances....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 29
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mar 11 Jan 2011 - 23:49

Je répondrai au reste plus tard, mais je réagis juste sur :

ZizZ a écrit:
La laïcité pour moi est le symbole gravé dans le marbre de notre égalité quelques soit nos différence culturelles ou religieuses, je veux vivre dans un pays ou se côtoient femme voilés, juifs enkipatés, bouddhistes tondus dans un respect mutuel!
Je te comprends et je partage ce désir, mais je pense que cette tolérance, cette acceptation plutôt, se doit aussi de comporter un aspect de refus tout aussi important. Oui au mariage civil homosexuel (quant aux questions internes au culte je laisse les croyants en débattre, tant la logique n'y est pas de mise), oui au paxe, oui aux couples libres, je n'ai rien même contre la polygamie de fait, tant que chacun y trouve son compte, même si le système comporte des susceptibilités de dérives à surveiller de très très près ; mais si un culte comporte un aspect contraire à la morale (au sens essentiel du terme) qui est la mienne, alors j'estime de mon devoir de m'élever contre cet aspect, de le rejeter, de le refuser. Qu'une femme porte un voile sur le visage, cela m'intrigue et me perturbe (perte de repères liés aux expressions faciales), mais ça ne me rebute pas ; on pourrait même, dans une autre société, y voir une méthode de séduction assez romantique (je ne fais pas de la provocation, j'évoque un exemple de société dans laquelle le voile aurait une fonction que je comprendrais tout à fait) ; mais lorsque la société d'ou est issue cette tradition est ce qu'elle est, lorsqu'elle comporte un certain passif - ou plutôt une actualité - à l'encontre de la femme et de ses libertés, alors oui, j'approuve un état qui tient à avoir cette pratique à l'oeil, et opte pour les solutions les moins dommageables possibles pour éviter les dérives - comme, par exemple, cette interdiction du voile dans les écoles, qui, quel qu'en soit la raison réelle (et cette raison est importante bien sur, mais ce n'est pas mon propos immédiat), a au moins l'avantage d'offrir aux filles baignant dans cette religion une opportunité de s'essayer à un mode de vie différent. Le laisser vivre n'est pas toujours la bonne solution. "Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien..."
Et, bien évidemment, cette pratique de l'interventionnisme responsable comporte aussi des dérives à surveiller.

ZizZ a écrit:
ça m'horripile de voir cette beauté sublime qu'est la laïcité utilisée à des fins d'intolérances....
La lecture de tes messages sur SGF m'a montré que nous ne partagions pas la même vision de la tolérance, et par conséquent, avions des opinions différents sur la laïcité et ses applications. Que penses-tu de ma conception de ce que j'appellerais plutôt une "non tolérance orientée" ?

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Mer 12 Jan 2011 - 1:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1421
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mer 12 Jan 2011 - 0:07

Citation :
La discussion sur le port du voile n'était pour moi qu'un exemple pratique pour débattre d'une valeur fondamentale plus globale : la tolérance...qui se traduit, ou plutôt devrait se traduire par la laïcité....
Alors là surtout pas, la confusion entre le concept de tolérance et la laïcité est à proscrire expressément.

Ce sont 2 notions historiquement totalement distinctes voir presque opposées.
La tolérance a un parcours historique très éloigné du concept de laïcité et même d'égalité.
La tolérance dans la définition et l'acceptation intellectuelle moderne pourrait se définir comme "le comportement à adopter envers quelque chose que l'on ne peut changer". (Locke en a édicté une partie des bases d'ailleurs, certes certains points ont été revus avec la modernité).
Tolérer ce n'est pas mettre sur un pied d'égalité mais seulement s'accommoder d'une réalité factuelle pour préserver les libertés individuelles et la paix civile, en gros pour préserver le contrat social.

La laïcité est tout autre chose (même si le but ultime est la préservation du pacte social). C'est le minimaliste absolu de coexistence. Une base s'affranchissant des particularismes de chacun pour en édicter un principe propre que tous SANS exception (là où la tolérance n'est pas obligatoire) se doivent de respecter (attention ici locke est dépassé au niveau de la conceptualisation globale).

La laïcité dans son acceptation moderne se base sur 3 principes :

Le séparatisme édicté par locke
L'anticléricalisme Voltairien
La "religion" civile de Rousseau

Et bien sur tout le corpus intellectuel des siècles postérieurs qui affineront et mettront à niveau ses 3 points.

On en conclut que la Laïcité c'est en définitive l'émancipation de la société à tout rattachement autre qu'elle même et s'impose à tous au delà des clivages idéologiques et religieux (etc).

J'ai synthétisé grosso modo (il y a des points plus ou moins a développer et qui sont importants mais c'est quand même assez long à faire donc...)
Citation :
Coté technique (ce qui n'est pas vraiment coté vous l'aurez compris) j'ai bien compris que la loi française prédomine, loi qui en soit est sujette à interprétation par les juges, procureurs et les pauvres proviseurs qui n'en demandaient pas tant.
Non seulement les institutions compétentes ça exclut les procureurs et les proviseurs : les juges certes interprètent mais suivent une délimitation "dictée par les autorités dites compétentes (conseil d'état, conseil constitutionnel etc)


Dernière édition par ketheriel le Mer 19 Jan 2011 - 8:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 148
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mer 12 Jan 2011 - 18:22

Skay-39 a écrit:
Que penses-tu de ma conception de ce que j'appellerais plutôt une "non tolérance orientée" ?

Si tu veux parler d'un état qui "garde à l'œil" des pratiques particulièrement sujettes aux dérives, je suis d'accord avec toi, c'est sur les moyens pour le faire que nos opinions divergent...si j'ai bien compris tu es pour l'interdiction à l'école (ce que je comprends et je ne suis pas forcement contre) et dans les lieux publiques (la je suis pas sur)? pour moi ça serai plutôt le contraire....le cantonnement des questions religieuse à la sphère privée pose le risque du clandestinement des cultes qui, du fait, deviennent incontrôlables. Je suis au contraire pour que le débat religieux soit publique et encadré par un état laïque qui ne favoriserait aucune religion...

ketheriel a écrit:

Alors là surtout pas, la confusion entre le concept de tolérance et la laïcité est à proscrire expressément.

Pour ce que j'en ai compris, la laïcité est l'application de la séparation de l'état et de la religion....les lois de la république supplantent les dogmes religieux qui n'ont plus de prise sur elle...c'est le fameux pacte social imposé à tous si je t'ai bien compris....

La religion est donc séparée des institutions mais elle n'en reste pas moins une composante importante de la vie des citoyens.....La laïcité permet donc la tolérance ( ou l'acceptation) de toutes les religions sans distinction par opposition a un pays religieux ou seule le dogme officiel est reconnu et les autres combattus ....

Seule la laïcité permet la liberté de culte sans différenciation de religion ou de culture...et par extension, la tolérance entre les différentes confessions....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1421
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mer 12 Jan 2011 - 18:44

Citation :
Pour ce que j'en ai compris, la laïcité est l'application de la séparation de l'état et de la religion....les lois de la république supplantent les dogmes religieux qui n'ont plus de prise sur elle...c'est le fameux pacte social imposé à tous si je t'ai bien compris....
La loi de 1905 sur la laïcité est tirée de la conception séparatiste de locke mais ce n'est pas que ça. il y a bien 2 autres points majeurs que j'ai donné.
Bien-sur les lois de la république supplantent celles du religieux mais ça ce n'est pas la laïcité qui en est l'instigatrice c'est plutôt cette loi qui est la résultante de la supériorité de la république sur le reste.
Tout simplement parce que la république (Française) se veut être une entité universelle mais un république peut ne pas avoir de principe laïque et pourtant avoir une supériorité tacite de ses structures par rapport au religieux. Les exemples sont nombreux... L'Allemagne n'a pas ce principe de laïcité, pourtant les structures étatiques supplantent clairement les autorités religieuses en terme d'autorité.
Nous avons d'ailleurs l'exemple en France de l'Alsace qui est sous le régime du concordat vestige du passage allemand.

Citation :
La religion est donc séparée des institutions mais elle n'en reste pas moins une composante importante de la vie des citoyens.....La laïcité permet donc la tolérance ( ou l'acceptation) de toutes les religions sans distinction par opposition a un pays religieux ou seule le dogme officiel est reconnu et les autres combattus ....
Justement non, la Laïcité s'épure de toute intrusion du religion quelque soit les couches de la société. Et les religions ne sont importantes dans la vie de certains citoyens UNIQUEMENT parce que ceux-ci l'ont choisi.

De même la Laïcité ne permet absolument pas la tolérance. Il n'y a aucun lien de cause à effet.
Je rappelle que les édits dit de tolérance existent depuis presque 2000 ans avant l'idée même de laïcité.
L'Edit de Constantin en 313 autorise officiellement toute religion dans l'empire romain (même si l'empire a une tradition assez forte sur le sujet existante avant).
Pour l'exemple Français en 1598 l'Edit de Nantes permet la pratique du protestantisme (enfin ce que l'on appellera comme cela plus tard). La Laïcité n'existe pas.

Actuellement au Royaume-uni et en Suède, il y a des religions d'état et pourtant il y a liberté de culte et donc tolérance minimale entre les différents mouvements religieux. Ces pays là n'ont pas de Constitution Laïque.

Donc non la laïcité ne permet pas plus la tolérance que d'autres systèmes. En revanche elle permet une émancipation totale de la société civile par rapport au religieux. La Laïcité c'est beaucoup plus que la liberté de culte qui permet la coexistence religieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 148
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mer 12 Jan 2011 - 21:09

Désolé d'enchainer, mais ce sujet me tient à cœur et je voudrais être sur d'avoir pigé les concepts, je cherche des réponses mais en aucun cas à contredire ou convaincre....

De plus, j'ai peur de ne pas connaitre toutes les références que tu as cité donc j'essaye de résumer un peu pour rendre tout ça un peu moins confus dans mon esprit....

Un régime peut ne pas être laïque et autoriser la liberté de culte
Un régime laïque est indépendant de toute influence religieuse

Ma question :
Peut on interdire le droit de culte au nom de la Laïcité?
par droit de culte, j'entends le droit pour chaque citoyen d'exprimer sa religion en publique (sans prosélytisme, ni troubles à l'ordre publique)
Je demande ça car c'est ce que j'entends le plus souvent....


Je passe peut être pour un inculte en posant ces questions mais c'est toujours mieux que de me taire et de rester effectivement inculte toute ma vie.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1421
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Mer 12 Jan 2011 - 21:45

Citation :
Un régime peut ne pas être laïque et autoriser la liberté de culte
C'est ce qu'on appelle pays séculiers comme l'allemagne, l'angleterre, le Canada etc

Citation :
Un régime laïque est indépendant de toute influence religieuse
Il y a plusieurs conceptions de la laïcité : Celle française, celle Etats-uniennes, celle turque et quelques autres.
Un régime laïque est théoriquement dans ces institutions totalement déconnecté de tout aspect religieux (dans les faits, il y a souvent des exceptions mais sur le papier ce devrait être le cas).
Citation :

Peut on interdire le droit de culte au nom de la Laïcité?
par droit de culte, j'entends le droit pour chaque citoyen d'exprimer sa religion en publique (sans prosélytisme, ni troubles à l'ordre publique)
Je demande ça car c'est ce que j'entends le plus souvent....

L'acceptation actuelle en France au delà même d'une résolution juridique est :

Le droit de culte tend à s'exercer dans la sphère privée. L'espace public étant l'endroit où le pacte social s'exerce pleinement.
Pour que ce contrat social perdure, il faut que l'expression de sa foi n'entache pas et n'influence pas les convictions des autres. C'est bien au delà du simple prosélytisme mais une question de rapport avec autrui, sachant que le message religieux se veut hégémonique et donc incompatible avec le contrat social qui lui aussi se veut hégémonique.

Donc oui sur le principe de la laïcité mais bien d'autres corollaires comme l'ordre public (qui va du trouble physique à celui politico-intellectuel), l'Etat peut restreindre le droit de culte à la stricte sphère privée (en revanche il ne peut toucher à la sphère privée sur le sujet). C'est même ce qui dans l'absolu arrive petit à petit si l'on regarde le développement historique des idées. (La loi d'interdiction du voile intégral dans l'espace public en est l'exemple et le conseil constitutionnel a validé celle-ci car ne rentrant pas en conflit avec notre constitution).

Par définition c'est encore pire ; la Laïcité n'est qu'un jalon de "l'athéïsation" de la société, elle n'en est que l'émanation et il faut se faire à l'idée qu'un jour en France et ailleurs le nombre de croyants sera inférieur à celui des athées. Les statistiques d'ailleurs montrent clairement la perte de terrain de la religion par rapport au dit "non-croyants" et par extension le culte ne sera plus qu'une affaire purement privée puisque gênant la majorité dans l'espace public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard
avatar

Nombre de messages : 148
Masculin Age : 39

MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   Jeu 13 Jan 2011 - 18:10

ça se complique.....franchement, après pas mal de recherches et débats, je n'arrive toujours pas à établir "la règle" en matiere de culte publique...

On a d'un coté l'assurance de la liberté de conscience (donc de religion) avec par exemple une protection de l'abattage rituel par les autorités françaises face aux européennes qui veulent l'interdire....ou encore l'établissement d'aumônerie dans les prisons par l'état....alors que suivant ses propres règles, l'état ne reconnais même pas les religions et s'interdit de les subventionner....

De l'autre coté, on a le tout puissant "ordre publique" le fameux pacte social, par exemple, la liberté de circulation est un droit fondamental mais on a un code la route ....

De plus, concernant les religions, il n'existe pas de droit commun....on ne parle même pas de religion mais de croyance

Brefs, j'ai de plus en plus l'impression que l'interprétation des grands principes comme la liberté religieuse est flexible et se conforme à l'humeur publique du moment....en même temps il y a une nécessité d'adaptation indispensable.....comme tu dis, il y aura bientôt une majorité d'athées (ou plutôt de non religieux)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: France - Laïcité et religion   

Revenir en haut Aller en bas
 
France - Laïcité et religion
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Laïcité: votre définition?
» La cité de la mer à Cherbourg
» Camus et la religion (*)
» Cité Atlante
» Wilkie Collins : Résumé des oeuvres citées...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussions et Détente ::. :: Discussion Libre-
Sauter vers: