AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King

Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
Joe Black

Nombre de messages : 2001
Masculin Age : 29
Localisation : Lausanne

[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King Empty
MessageSujet: [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King   [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King EmptyJeu 6 Jan 2011 - 18:43

[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King The_re10



Minas Tirith, capitale du glorieux Gondor est attaquée. Le magicien Gandalf et l’armée du Rohan sortis victorieux de la terrible bataille du Gouffre de Helm, viennent prêter main forte à la cité assiégée. Aragorn, héritier légitime du trône du Gondor, s’interroge quant à sa Destinée. D’autant plus que Denethor, l’actuel Intendant du Royaume rongé par le chagrin suite à la mort de son fils Boromir, est au bord de la folie.

Frodon et Sam accompagnés du vil Gollum, continuent inexorablement leur route afin de mener à bien leur terrible mission. Mais traverser le Mordor s’avère extrêmement difficile. Frodon doit chaque jour supporter un peu plus le poids de l’Anneau qui n’aspire qu’à une chose : retrouver son maître légitime…



Réalisateur : Peter Jackson
Producteurs : Barrie M. Osborne, Fran Walsh & Peter Jackson
Scénaristes : Fran Walsh, Philippa Boyens & Peter Jackson, d'après le roman éponyme de J. R. R. Tolkien
Compositeur : Howard Shore
-
Nationalités : Américaine & Néo-zélandaise
Titre VF : Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi
Date de sortie : 17 décembre 2003 aux États-Unis et en France
Budget : 94 millions de dollars
3 H 21 Min / 4 H 22 Min (Version longue)
Accompagnement parental recommandé aux mineurs de moins de 13 ans aux États-Unis (PG-13)

Chronologie des trilogies "The Hobbit" & "The Lord of the Rings":
The Hobbit: An Unexpected Journey
The Hobbit: The Desolation of Smaug
The Hobbit: The Battle of the Five Armies
The Lord of the Rings: The Fellowship of the Ring
The Lord of the Rings: The Two Towers
The Lord of the Rings: The Return of the King



Elijah Wood : Frodon Sacquet
Ian McKellen : Gandalf le Blanc
Viggo Mortensen : Aragorn
Sean Astin : Samsagace "Sam" Gamegie
Orlando Bloom : Legolas
John Rhys-Davies : Gimli
Billy Boyd : Peregrin "Pippin" Touque
Dominic Monaghan : Meriadoc "Merry" Brandebouc
Andy Serkis : Gollum / Sméagol
Miranda Otto : Éowyn
Karl Urban : Éomer
Bernard Hill : Théoden
David Wenham : Faramir
John Noble : Denethor
Hugo Weaving : Elrond
Liv Tyler : Arwen
Cate Blanchett : Galadriel
Ian Holm : Bilbon Sacquet
Christopher Lee : Saroumane le Multicolore
Brad Dourif : Gríma Langue de Serpent
Sean Bean : Boromir




[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King The_re11

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Sam 19 Sep 2015 - 12:34, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
Rufus Shinra

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 30
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King Empty
MessageSujet: Re: [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King   [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King EmptyJeu 6 Jan 2011 - 19:02

Il a réussi. Certains pourront râler, des libertés ont été prises par rapport aux livres, comme avec la mort de Saroumane, c'est vrai, mais nul ne pourra contester une chose : Peter Jackson a réussi son pari fou, celui de réussir d'une main de maître l'adaptation du Seigneur des Anneaux. Alors que les derniers navires partent, que le livre se referme, une page d'Histoire s'est tournée, et les geeks ont enfin eu la reconnaissance générale du public : nous pouvons aimer ce que vous aimez, vous aviez raison.

Je pourrais faire la liste des scènes toutes plus awesome les unes que les autres, l'interprétation excellente, les musiques grandioses, mais, au final, je ne retiens qu'une chose : les Hobbits.

Parmi ce déferlement d'héroïsme de par les personnages principaux et secondaire, au milieu des batailles, quatre personnes, qui n'avaient rien à voir avec tout ça, qui auraient dû rester chez eux. Là au mauvais endroit, au mauvais moment, ils ont su briller. Pas par des actes si différents des armées les entourant, pas par une résistance spectaculaire et un mépris du danger et un "sourire éclatant", mais par leur persévérance.
Merry et Pippin, tout sauf des soldats, deux Hobbits n'apportant rien de plus à la force lancée sur le Mordor, suivant les autres parce qu'il n'y a plus rien d'autre à faire, qui sont les premiers à se lancer à la suite d'Aragorn. Rapidement dépassés par le reste des troupes, certes, mais cette simple action suffit à montrer l'évolution des personnages plus que mille mots.
Sam, qui, à chaque fois, a fait le pas de plus. Il eut été facile d'abandonner, mais, sans sourire, sans espoir de survivre, faisait le pas de plus. Pas tellement plus spectaculaire que les autres membres de la Compagnie, mais tout aussi important. Il savait parfaitement qu'il resterait dans l'ombre de Frodon, mais s'en fichait complètement, et savait que tout ce qu'il pouvait faire était de donner une petite chance à leur quête de réussir.
Frodon, lui... il a craqué. Et c'est normal, c'est la touche finale qui rend le personnage si crédible. Il n'a pas tenu, à la fin, il n'est pas arrivé près du volcan par lui-même, il a au final perdu le contrôle, et s'en est sorti par chance. Et ça se voit dans son regard après-coup. Lors de son retour, avant la scène finale, on lit ce qui est arrivé en lui. Il a été brisé, et plus rien ne sera comme avant. Il sait, au fond de lui, qu'il a échoué, malgré les hommages, tant de ses compagnons que du reste de la population. Mais il fait pourtant la seule chose qui lui reste : tenir l'image du héros jusqu'à son départ final, parce que c'est ce dont tout le monde a besoin.


Peter Jackson a assuré, et, même si son King Kong est, à mon avis, médiocre, nul ne lui ôtera le SdA, qui a su être quasi-parfait. 11 Oscars. A peine suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique
EvilLoki

Nombre de messages : 421
Masculin Age : 32

[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King Empty
MessageSujet: Re: [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King   [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King EmptyJeu 6 Jan 2011 - 19:27

Encore une fois, je suis d'accord avec Rufus, même si pour le coup, je regrette un peu plus la fin choisie que les autres libertés qui ont été prises précédemment. Mais bon, c'est parfaitement expliqué par Peter Jackson (dans les bonus je crois) : celui ci voulait se concentrer exclusivement sur l'histoire de l'anneau et dans cette optique, la fin véritable était en effet dispensable. Mais quand même Sam aurait du partir ... maaais

La bataille de Mineas Tirith est absolument jouissive, il n'y a pas d'autres mots avec des rebondissement incessants et des décors encore magnifiques.

Citation :
Sam, qui, à chaque fois, a fait le pas de plus. Il eut été facile d'abandonner, mais, sans sourire, sans espoir de survivre, faisait le pas de plus. Pas tellement plus spectaculaire que les autres membres de la Compagnie, mais tout aussi important. Il savait parfaitement qu'il resterait dans l'ombre de Frodon, mais s'en fichait complètement, et savait que tout ce qu'il pouvait faire était de donner une petite chance à leur quête de réussir.

Je suis d'accord avec ton analyse sur les autres, mais j'ajoute, pour Sam, que c'est dans ce film qu'il est devenu mon personnage préféré et de loin. C'est justement le fait que ce soit lui qui quasiment à chaque fois fera ce "pas en plus" qui leur permettra d'accomplir leur quête. C'est un véritable ami pour Frodon et, pour moi, c'est lui, le véritable héros de cette histoire, dans l'ombre mais indispensable pour pallier les errements de Frodon (dont le craquage complet et parfaitement justifié et amené). Avec les trois autres, la Comté peut être fière d'avoir participé à cette aventure avec brio.

Et maintenant, que commence l'âge des Hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Coffee Drinker
Coffee Drinker
Joe Black

Nombre de messages : 2001
Masculin Age : 29
Localisation : Lausanne

[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King Empty
MessageSujet: Re: [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King   [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King EmptyJeu 6 Jan 2011 - 20:24

Ce que je vais écrire ressemble plus à un ressenti qu'à une réelle critique et cela est en partie dû au fait que cela fait près de deux ou trois ans que remonte ma dernière vision intégrale du Seigneur des Anneaux. Du reste, ce que j'écris ici concerne les trois films.

Pour commencer, la trilogie du Seigneur des Anneaux doit sûrement être une expérience vécue à de très rares reprises dans la vie d'un amateur de cinéma. Je veux dire, en 2001, lorsque "La Communauté de l'Anneau" a débarqué dans tous les cinémas, personne ne pouvait prévoir le raz-de-marée que cela allait provoquer. A l'époque, on pensait le pire dont le florilège suivant: "le Seigneur des Anneaux est une oeuvre inadaptable", "Peter Jackson n'est absolument pas la personne qu'il faut dans le rôle du réalisateur", "tous les acteurs sont de sinistres inconnus du grand publique", et j'en passe et des meilleurs. Cependant, à la seconde où commence le film, on est immergé dans cet univers, d'autant plus lorsque que l'on a tout juste 11 ans et que l'on voit défiler devant nos yeux les aventures extraordinaires vécues par les membres de la Communauté.

Dès lors, à la sortie du cinéma, commence l'attente. Une longue attente... une très longue attente d'une année entière à cogiter sur comment sera le prochain film. Et c'est ce qui fait l'une des forces de ces métrages justement, c'est que même en ayant déjà lu les livres, on voulait quand même savoir la suite de l'histoire au cinéma avec la même envie que si elle était inédite. Et puis, chaque hiver aussi, il y avait le "Saint-Graal", la version longue de l'épisode avec en règle générale entre 40 minutes et 1 heure de scènes inédites qui, non contentes d'embellir à chaque fois le film, lui permettait en plus de lui donner une nouvelle profondeur. Bref, un vrai plus, devenant un élément essentiel, loin de certaines opérations mercantiles de ce type largement usitées de nos jours par l'industrie hollywoodienne.

Les films du Seigneur des Anneaux, c'est aussi des acteurs et des personnages époustouflants. Que cela soit Gandalf tour à tour drôle et menaçant mais inspirant à chacune des ses apparitions un profond respect ; Gimli et Legolas et leur amitié qui va à l'encontre de leur peuple respectif ; Aragorn et son destin exceptionnel et la tragédie qui frappe Arwen coupable de l'avoir suivi ou Boromir, déchiré par le désir du pouvoir que lui conférerait l'anneau et l'amour et le respect que lui inspire Aragorn, vestige d'une royauté disparue. Et enfin, les Hobbits avec leurs peurs et leurs faiblesses qui, comme Rufus l'a déjà dit plus haut, se révéleront être les véritables héros de cette immense fresque. En bref, tous sont des personnages touchants et marquants. De plus, les seconds rôles sont en règle générale bien tenus. Denethor et sa folie, Saroumane et son ambition ou Faramir dans son désespoir.

La Communauté de l'Anneau, Les Deux Tours et le Retour du Roi sont enfin et surtout des adaptations parfaitement réussies où le réalisateur et les auteurs n'ont pas hésité à prendre des libertés dans la narration et dans les événements pour fluidifier le récit. Et à ce titre, le choix d'alterner durant toute la durée des Deux Tour les aventures de Aragorn, Gimli et Legolas au Rohan et la longue route vers le Mordor de Frodon et Sam était une excellente idée. De plus, par exemple, l'ajout des Elfes dans la bataille du Gouffre de Helm à la fin de ce même deuxième opus apporte un réel plus. Enfin, la réalisation, les effets spéciaux et les paysages de Nouvelle-Zélande atteignent une perfection rarement atteinte. C'est très simple, les scènes de bataille sont en règle générale époustouflantes et très immersives. Et les effets spéciaux avec le personnage de Gollum ou les personnages de synthèse réalistes au coeur des foules, font avancer à pas de géant les progrès dans ce domaine. James Cameron ayant par exemple, décidé de lancer la production de son film Avatar à la vue du Gollum numérique joué par Andy Serkis.

En bref, les films du Seigneurs des Anneaux sont trois grandes adaptations, trois films épiques que l'on ne se lasse jamais de revoir et qui ont probablement marqué une génération tout entière à l'instar de la première trilogie Star Wars, des Indiana Jones, des Retours vers le Futur ou le premier Jurassic Park. Vivement l'hiver 2012 donc, puisque une adaptation en deux films de Biblo le Hobbit, préquelle du Seigneur des Anneaux, longtemps retardée suite aux soucis financiers pour le moment résolus de la société MGM coproductrice du projet, et toujours réalisés et produits par Peter Jackson (après le retrait de Guillermo del Toro) est prévue à cette date. Certains des acteurs du Seigneur des Anneaux tels que Ian McKellen (Gandalf) ont déjà confirmé leur présence.

PS: Cette trilogie a entre autres réussi l'exploit d'accumuler 17 Oscars et 3 Prix Hugo ce qui est absolument monstrueux!

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King Empty
MessageSujet: Re: [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King   [Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Film VI] The Lord of the Rings: The Return of the King
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Lord of the Rings 10th Anniversary Event
» The Lord of the Rings : ce que vous n'avez pas vu !
» [Film V] The Lord of the Rings: The Two Towers
» Lord of the Ring Conquest [Xbox360/PS3/PC]
» Lord of the Rings ~ Swan Song ga kikoeru basho - Neontetra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Le Seigneur des Anneaux :: Livres, films, et leur univers-
Sauter vers: