AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les Anciens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 29
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Les Anciens   Jeu 6 Jan 2011 - 12:26

Disons qu'une histoire où il y a des personnages de type "héros" tel que tu l'as décrit seront le plus souvent classifiés dans la littérature pour jeunes, parce que tu verras rarement, dans les romans et nouvelles des trente dernières années, de tels personnages, si ce n'est dans le cadre d'une déconstruction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 80
Masculin Age : 28
Localisation : Va écrire ta fanfic plutôt... (ou va voir sur Venus si j'y suis)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Jeu 6 Jan 2011 - 17:23

Rufus Shinra a écrit:
Disons qu'une histoire où il y a des personnages de type "héros" tel que tu l'as décrit seront le plus souvent classifiés dans la littérature pour jeunes, parce que tu verras rarement, dans les romans et nouvelles des trente dernières années, de tels personnages, si ce n'est dans le cadre d'une déconstruction.

Raaaa tu soulève encore un point crucial (tu es en forme !). Mais je ne vois pas pourquoi on ne pas faire une histoire sérieuse avec un vrai héros dedans c'est aberrant je trouve. Même si l'oeuvre ne réfléte pas la réalité, même si elle est totalement utopique... (et celui qui ose me dire que c'est le monde de oui-oui... Evil or Very Mad). Donc voili voilou j'ai du pain sur la planche pour faire ça, j'espère que le travail sera réussi et que Rufus détestera (ça voudra dire que j'ai bien fais mon boulot hi hi)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 30
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

MessageSujet: Re: Les Anciens   Jeu 6 Jan 2011 - 18:52

Eh eh eh, ca faisait longtemps qu ele sujet "Univers SG" n'avais plus attiré autant de monde Heureux

Citation :
=> Quel la perception du temps et de l'espace quand les êtres élevés ? (bien sur la question sous-jacentes à celle-ci est : comment les Oris ont découvert les Anciens (alors que notre galaxie n'était accessible qu'avec un trou noir !) ?
Les Elevés n'ont clairement pas la même notion de temps et d'espace que nous. Ils ont des perceptions au delà de notre imagination mais qui sont quand même limitées. En effet, on sait depuis la saison 9 que les Anciens connaissent tout des êtres peuplant la Voie Lactée (on peut supposer qu'il en va de même pour Pégase et Ida) mais ignorent tout des êtres peuplant Origine.
De plus, ils ne sont pas capables de voyager instantanément d'un bout à l'autre de la galaxie, vu qu'ils utilisent encore les portes des étoiles, ce qui signifie qu'ils vont plus vite grâce à elles. Donc ils ont une certaine notion du temps.

Citation :
=> Peut-on envisager un niveau encore supérieur à l'ascension tel que le conçoive les anciens ? Si oui pourrait-on imaginer les êtres capables de commander l'atome lui même, le temps, l'espace, de détruite des galaxie entière d'une seule pensée ?
Il me semble que c'est mentionné dans la série qu'il existe plusieurs plans d'existence et que celui sur lequel vivent les Anciens n'est pas le dernier.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Jeu 6 Jan 2011 - 22:58

Fiche SFFS sur l'Ascension (onglet PAGES X)


Nash a écrit:
Citation :
Un être aux pouvoirs divins est incapable d'arrêter une table qui tombe

Ro c'est bas ça, trop bas pour toi (enfin peut être que je me trompe sur toi XD non je te taquine), mais je rejette cet argument qui ne veut absolument rien dire... C'est un fait scénaristique choisit par l'auteur pourquoi critiquer.
Mhmmm je sais pas... Esprit critique justement ? mrgreen

Quant on crée des ennemis aussi puissants que les Croisés, et, plus encore, que les Ascendants derrière eux, il faut assurer un minimum, prévoir quelques éléments de background, penser aux forces et aux faiblesses de ces fameux êtres surpuissants transcendant le temps et l'espace. Et quand on s'accorde quinze secondes pour s'occuper de ça, on se rend très, très vite compte que pour un Ascendant unique disposant de la puissance d'une galaxie et demi de fidèles convertis, il y a mieux à faire devant la chute d'une table que de crier "Nooon !" >_<

Nash a écrit:
=> Le fait d'inventer le concept d'une machine qui révèle simplement la vérité sans toucher au libre arbitre est je trouve une idée vraiment géniale, en cohérence avec ce que sont les anciens et qui permet de conclure une guerre que nous aurions de toute façon pas gagner. Je te prie de revenir humer l'air des cîmes de la critique mon cher !
Oui enfin... C'est surtout le Deus ex Machina ultime, encore plus redoutable que la Sentinelle. En une fraction de seconde, toute une galaxie d'ennemis connait la vérité. Alors sans même parler de l'aspect hyper subjectif de la vérité, au niveau de la manière dont chacun l'appréhende, j'aimerais bien savoir comment l'Arche en elle-même reconnait une "vérité véritable"... Cela me semble tout simplement impossible, surtout lorsque l'on voit que les Ascendants eux-mêmes sont capables de se tromper, ou connaissent de fréquent désaccords. Ce qu'il reste à la fin c'est surtout une machine à laver le cerveau...

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 1:25

Citation :
mais je rejette cet argument qui ne veut absolument rien dire... C'est un fait scénaristique choisit par l'auteur pourquoi critiquer.
C'est ton affirmation présente qui ne veut absolument rien dire. Elle est la négation par essence de toute forme de remise en question et de débat, dans le milieu qui nous intéresse. Elle va même plus loin que ça en transformant la relation entre télespectateur et auteur en réception téléspectateur <= auteur si profondément passive que le télespectateur ne réflechit plus à rien, partant de là il n'a même pas de raison de garder en mémoire l'évènnement de la scène précédente.

Ce n'est pas parce qu'il est devenu courant, aujourd'hui, d'invoquer l'art et son caractère relativement insaissable pour donner un prestige jugé de facto inattaquable à un travail physique et/ou intellectuel rudimentaire, qu'il faut courir dans ce système. Les faits scénaristiques qui se suivent (pouvoir supragalactique de l'Ascendant > logique de la situation du pied de table) doivent avoir une cohérence entre eux, ou bien en l'absence de structure, la création en question ne raconte rien, ne représente rien.
Et encore, même un fait scénaristique inaugurant une ligne nouvelle (l'arrivée des Oris, par exemple) , peut se discuter (redondance, exagération et improbabilité de la coïncidence vis-à-vis des prédecesseurs Goa'uld dans un si court de laps de temps, tandis que de l'autre côté, même les Wraiths commencent à se faire honorer par des fidèles Humains) .
Au final, même le postulat de départ, à l'origine de tout (la stargate, l'anglais universel, l'image de l'armée) , pourtant le moins attaquable de tous, peut encore se discuter.
Stargate a posé des "faits scénaristiques choisis par les auteurs", la toute première fois, faisant s'éloigner avant d'être arrivés ceux qui n'ont pas accroché aux dits postulats. Puis elle a gardé ceux qui étaient restés, en posant d'autres "faits scénaristiques choisis par les auteurs" mais en adéquation avec les premiers et précédents. Puis elle a commencé à en sortir d'autres qui étaient au mieux en rupture avec la structure passée, au pire directement destructrice pour cette dernière, et ces derniers "faits scénaristiques choisis par les auteurs" peuvent être critiqués parce qu'une oeuvre n'a PAS une valeur innée du simple fait qu'elle existe, elle doit gagner cette valeur par le travail et la confrontation (à ne pas entendre au sens belliqueux, on pourrait aussi parler de rencontre) , et prendre 3 ans pour anéantir point par point son propre système de logique fondamentale est une raison majeure pour attaquer cette prétention de l'auteur concerné.

Il n'y a aucune logique productrice, aucune raison entendable, à la moindre limitation du processus de réflexion et d'analyse.

Quant à la conception médiévale (ce n'est pas un mot que je sors pour faire péjoratif, je n'invente rien, cela fait partie de l'espistémè de l'époque, en Occident) du héros porté par la pureté de l'esprit et la destinée de l'élu, et qui de ce fait détournera arbitrairement toute la réalité logique du monde physique pour le faire réussir d'une façon à la gloire finalement discutable (puisque tout est écrit d'avance et truqué de manière totalement décomplexée, pour rendre son rôle possible) , je ne lui trouve aucun intérêt scénaristique, hormis peut-être le plaisir fantasmatique d'une identification passagère et plus ou moins inconsciente à l'héroisme absolu et invincible du personnage observé, synonyme de l'abolition du doute, de l'impuissance, de la perspective de l'échec.

La raison du fait que je trouve ce type de scénario ennuyeux est illustrée par l'étude de la littérature de fiction de ce même Moyen-âge; dans le cadre conceptuel universel de cette société, Dieu est là, avec son omniprésence, son omniscience, son omnipotence, pour tenir très exactement le rôle de ce fameux bouclier scénaristique, qui va faire que tel chasseur solitaire ne sera pas abattu, du fait de la présence de Supersheppard à l'intérieur, par un système de visée automatique qui n'a aucune raison de défaillir et qui d'ailleurs ne défaillerait pas pour un million d'autres pilotes (état de fait qui ne présente aucun mérite de la part du pilote élu, puisqu'il n'a jamais rien fait pour le rendre possible, et d'ailleurs, ça ne l'est pas) . Et bien, si tu prend une fiction comme "Yvain ou le Chevalier au lion", tu constatera que cette logique du héros (Supersheppard étant la déclinaison directe du chevalier imaginaire) et de sa bonne étoile invincible (ici, Dieu) a été poussée jusqu'à sa conséquence logique la plus radicale, à savoir la supression pure et simple, et pourtant tout à fait naturelle, de la péripétie elle-même. Cette dernière se résume alors au "briefing" initial à propos du problème rencontré (les villageois se plaignent du monstre) , au départ confiant du héros, et à son rapide retour victorieux, le combat demeurant à 100% hors-champ. Mais pourquoi en serait-il autrement, s'il est admis que Dieu a prédécidé d'une issue qui quoi qu'il arrive, brisera de toute façon toute apparence de logique, de dynamique causes/conséquences et de part incontrôlable des choses (données inconnues, imprévisibles, incontrôlables, aléatoires...) , sans la moindre variation possible? Peu importe alors la pénibilité pour le héros, parce qu'au fond des choses, son échec en lui-même est... plus qu'impossible, je dirais même impensable, au sens innomable, inconceptualisable. Et au bout du compte, le chevalier vertueux et sa quête enchantée ne sont plus que des battements de cil de Dieu, l'incarnation de l'adoration qu'il inspire et de sa toute puissance libre de toute forme de règle.

Tout ça pour dire que des récits où la péripétie pourrait dans l'absolu être coupée au montage sans que rien, à partir de son énoncé et du background dans lequel il baigne, ne permette de douter de l'issue de la conclusion, auront du mal à présenter de l'intérêt à mes yeux.

DW, B5, Farscape, sont autant d'univers où il est sensé de stresser pendant le déroulement d'une péripétie, car il s'agit justement d'univers où les personnages, les peuples, les postulats, les faits, le bien, le bonheur, ne jouissent d'aucun bouclier scénaristique. Tandis que dans le SG des dernières saisons, toutes séries confondues...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 80
Masculin Age : 28
Localisation : Va écrire ta fanfic plutôt... (ou va voir sur Venus si j'y suis)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 16:00

Citation :
Quant on crée des ennemis aussi puissants que les Croisés, et, plus encore, que les Ascendants derrière eux, il faut assurer un minimum, prévoir quelques éléments de background, penser aux forces et aux faiblesses de ces fameux êtres surpuissants transcendant le temps et l'espace. Et quand on s'accorde quinze secondes pour s'occuper de ça, on se rend très, très vite compte que pour un Ascendant unique disposant de la puissance d'une galaxie et demi de fidèles convertis, il y a mieux à faire devant la chute d'une table que de crier "Nooon !" >_<

Argument plus que fondé et très intéressant MAIS quand tu me dis :
=> Pourquoi faire ça ?

Moi je te répondrais :
=> Pourquoi pas ?

C'est l'auteur qui a choisi ce dénouement moi je dis que s'il décide de faire dire à Adria : "Noooon" et bien c'est son droit le plus strict je n'ai pas à critiquer ce choix. Moi entant que spectateur je ne critique que la qualité de l'histoire racontée pas les choix scénaristiques de son auteur, l'auteur est libre de faire ce qu'il veut de son histoire c'est son choix. Après votre argument reste recevable c'est vrai que je ne suis qu'un modeste "téléspectateur" mais je ne m'en plains pas...

Citation :
Alors sans même parler de l'aspect hyper subjectif de la vérité, au niveau de la manière dont chacun l'appréhende, j'aimerais bien savoir comment l'Arche en elle-même reconnait une "vérité véritable"... Cela me semble tout simplement impossible, surtout lorsque l'on voit que les Ascendants eux-mêmes sont capables de se tromper, ou connaissent de fréquent désaccords. Ce qu'il reste à la fin c'est surtout une machine à laver le cerveau...

D'accord MAIS le coté subjectif de la vérité n'est un argument valable ici, ce n'est pas à toi que je vais rappeler que les Oris au mieux tuent rapidement ceux qui ne pensent pas comme eux et au pire les brûles tout ça pourquoi parcequ'il se font passer pour des Dieux. Ou la vérité subjetive la dedans ?

Citation :
Elle est la négation par essence de toute forme de remise en question et de débat, dans le milieu qui nous intéresse

Elle n'est pas LA négation de toute forme de débat tu va un peu loin là, c'est tout simplement ma petite personne qui refuse ce genre de débat mais je n'ai aucunement l'intention de te dire "ne débat pas sur ce sujet". Ce serait absolument débile de ma part un tellement argument et je ne le suis qu'à moitier donc je te laisse débattre de ce sujet content

Citation :
Ce n'est pas parce qu'il est devenu courant, aujourd'hui, d'invoquer l'art et son caractère relativement insaissable pour donner un prestige jugé de facto inattaquable à un travail physique et/ou intellectuel rudimentaire, qu'il faut courir dans ce système

Je rajoute rien à ton analyse, mais moi je ne dis pas que c'est inattaquable je te dis simplement que je ne veux pas (moi) l'attaquer c'est quand même un peu différent non ?

Citation :
qu'une oeuvre n'a PAS une valeur innée du simple fait qu'elle existe, elle doit gagner cette valeur par le travail et la confrontation (à ne pas entendre au sens belliqueux, on pourrait aussi parler de rencontre)

C'est vrai, c'est tellement vrai que ca en devient la vérité de la palice ce que tu dis...

Citation :
Il n'y a aucune logique productrice, aucune raison entendable, à la moindre limitation du processus de réflexion et d'analyse.

C'est encore vrai je ne peux pas dire mieux ni commenter c'est une vérité de base si je puis dire.

Pour résumer je suis d'accord avec toi sur tous les points que tu as soulevé MAIS je le redis je ne dis pas "ne critiquer pas et prosternez vous tous devant mon graaaaaaaaand savoir" (tel un vil Goa'uld) je dis simplement une chose :
=> Je n'ai pas envie de critiquer les choix scénaristes que fait tel ou tel auteur car je le considère comme libre de m'emmener ou bon lui semble après j'accroche ou je n'accroche pas. Après vous pouvez me dire comme mati que je suis un simple téléspectateur passif, bouffeur d'apéri-boule se grattant les coucouniette à table... Si votre vision de moi et bien soit qu'il en soit ainsi je ne vais pas ici me lancer dans une plaidorie vu que vos arguments sont fondés et vrais MAIS même si vos arguments sont fondés et vrais... (et c'est là que je vais me prendre une volée de bois vert) : Moi entant que petit "téléspectateur" je ne les acceptes pas (vous avez remarqué je ne dis pas qu'il ne sont pas vrais je dis bien que je les acceptes pas tout en les considérant comme vrais Suspect... suis-je claire scratch ?)

Citation :
Quant à la conception médiévale (ce n'est pas un mot que je sors pour faire péjoratif, je n'invente rien, cela fait partie de l'espistémè de l'époque, en Occident) du héros porté par la pureté de l'esprit et la destinée de l'élu, et qui de ce fait détournera arbitrairement toute la réalité logique du monde physique pour le faire réussir d'une façon à la gloire finalement discutable (puisque tout est écrit d'avance et truqué de manière totalement décomplexée, pour rendre son rôle possible) , je ne lui trouve aucun intérêt scénaristique, hormis peut-être le plaisir fantasmatique d'une identification passagère et plus ou moins inconsciente à l'héroisme absolu et invincible du personnage observé, synonyme de l'abolition du doute, de l'impuissance, de la perspective de l'échec.

Alors "destinée de l'élu" oui "identification (...) à l’héroïsme absolu et invincible du personnage observé, synonyme de l'abolition du doute, de l'impuissance, de la perspective de l'échec" oui MAIS :
=> Qui te parle de faire un héros "porté par la pureté de l'esprit" ? On est pas chez boys scout ici tu caricature mes propos...
=> Qui te parle de détourner quoique ce soit ? Qui te parle d'arbitraire ? Qui te parle de truqué quoi que ce soit ?

Citation :
La raison du fait que je trouve ce type de scénario ennuyeux est illustrée par l'étude de la littérature de fiction de ce même Moyen-âge; dans le cadre conceptuel universel de cette société, Dieu est là, avec son omniprésence, son omniscience, son omnipotence, pour tenir très exactement le rôle de ce fameux bouclier scénaristique, qui va faire que tel chasseur solitaire ne sera pas abattu, du fait de la présence de Supersheppard à l'intérieur, par un système de visée automatique qui n'a aucune raison de défaillir et qui d'ailleurs ne défaillerait pas pour un million d'autres pilotes (état de fait qui ne présente aucun mérite de la part du pilote élu, puisqu'il n'a jamais rien fait pour le rendre possible, et d'ailleurs, ça ne l'est pas) . Et bien, si tu prend une fiction comme "Yvain ou le Chevalier au lion", tu constatera que cette logique du héros (Supersheppard étant la déclinaison directe du chevalier imaginaire) et de sa bonne étoile invincible (ici, Dieu) a été poussée jusqu'à sa conséquence logique la plus radicale, à savoir la supression pure et simple, et pourtant tout à fait naturelle, de la péripétie elle-même. Cette dernière se résume alors au "briefing" initial à propos du problème rencontré (les villageois se plaignent du monstre) , au départ confiant du héros, et à son rapide retour victorieux, le combat demeurant à 100% hors-champ. Mais pourquoi en serait-il autrement, s'il est admis que Dieu a prédécidé d'une issue qui quoi qu'il arrive, brisera de toute façon toute apparence de logique, de dynamique causes/conséquences et de part incontrôlable des choses (données inconnues, imprévisibles, incontrôlables, aléatoires...) , sans la moindre variation possible? Peu importe alors la pénibilité pour le héros, parce qu'au fond des choses, son échec en lui-même est... plus qu'impossible, je dirais même impensable, au sens innomable, inconceptualisable. Et au bout du compte, le chevalier vertueux et sa quête enchantée ne sont plus que des battements de cil de Dieu, l'incarnation de l'adoration qu'il inspire et de sa toute puissance libre de toute forme de règle.

Je répète je suis d'accord avec toi ! Je le serais encore demain et après demain. Je ne te parle pas de faire un conte à la Roland (moi héros favoris par ailleurs) perdant la non moins célèbre durandal dans les très fond de la terre pour avoir combattu les arabes à Roncevaux... L'idée de faire un héros "au sourire étincelant" ne connaissant ni la peur, ni la souffrance, ni les drames que sais-je encore... est une idée à jeter absolument à la POUBELLE je suis D'ACCORD.

Moi ce que j'essaie de faire c'est un héros malgré lui il faut que la destinée le force à le devenir, il me faut un héros qui connait le doute (c'est impératif), qui connait la souffrance jusqu'à en mourir, qui connait la douleur bref tout ce registre là... J'espère avoir était claire, si ce n'est pas assez il y a ce post là :

Citation :
Le héros (le vrai) demeure celui qui est capable de regarder droit dans les yeux un homme de l’emmener jusqu'en enfer pour défendre sa conception de la justice, sa conception du bien ou tout simplement son foyer. Mais (et c'est la ou tu ne comprend pas mon point de vue je pense) le héros a, doit et devra souffrir infiniment plus que tout autre parce qu'il est le héros c'est son rôle de souffrir et d'encaisser, de ne rien dire et de combattre avec ses triples jusqu'à la mort.

Voila voila Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 17:55

Nash a écrit:
Citation :
Quant on crée des ennemis aussi puissants que les Croisés, et, plus encore, que les Ascendants derrière eux, il faut assurer un minimum, prévoir quelques éléments de background, penser aux forces et aux faiblesses de ces fameux êtres surpuissants transcendant le temps et l'espace. Et quand on s'accorde quinze secondes pour s'occuper de ça, on se rend très, très vite compte que pour un Ascendant unique disposant de la puissance d'une galaxie et demi de fidèles convertis, il y a mieux à faire devant la chute d'une table que de crier "Nooon !" >_<

Argument plus que fondé et très intéressant MAIS quand tu me dis :
=> Pourquoi faire ça ?

Moi je te répondrais :
=> Pourquoi pas ?
Parce que c'est débile, comme je viens de le mettre en lumière ?

Nash a écrit:
C'est l'auteur qui a choisi ce dénouement moi je dis que s'il décide de faire dire à Adria : "Noooon" et bien c'est son droit le plus strict je n'ai pas à critiquer ce choix. Moi entant que spectateur je ne critique que la qualité de l'histoire racontée pas les choix scénaristiques de son auteur, l'auteur est libre de faire ce qu'il veut de son histoire c'est son choix. Après votre argument reste recevable c'est vrai que je ne suis qu'un modeste "téléspectateur" mais je ne m'en plains pas...
Hey, limite flippant ce que tu me dis. En gros, tu m'expliques que tu as pris la décision, consciente et réfléchie, de ne jamais dire d'un truc que tu as trouvé naze "Okay, ça c'était nul, et je vais vous expliquer pourquoi en deux parties et cinq sous-parties" ? Tu me dis que lorsqu'un auteur te présente une histoire, tu te refuses à décider si son dénouement est intelligent ou non, tu te refuses à dire si cela te satisfait ou non, tu t'interdis de te demander s'il aurait été possible de faire mieux ou non ?
D'ailleurs, c'est faux. Lorsque tu as parlé de la fic de Rufus, ton ton était critique. Tu as dis que tu n'aimais pas certains de ses choix, que c'était pour ça que tu n'appréciais pas. Et ailleurs sur ce forum, j'ai lu une critique que tu faisais d'une fiction postée par un membre. Tu es donc doté de l'aptitude à émettre un jugement. Dès lors, pourquoi les réalisateurs de la série en seraient-ils immunisés ? Pourquoi leur travail serait-il intouchable ? Parce que c'est "le leur", là ou Rufus ne fait que reprendre un univers existant pour le mutilé ? Mais les réalisateurs de Stargate ont repris un univers existant eux aussi, celui du film... et ils se le sont appropriés, pour le meilleur au début. Les auteurs de fanfics en font autant. Il n'y a pas de sens dans la démarche de rejeter en bloc la critique d'une œuvre, non pas seulement au niveau du débat, mais même dès le stade de la réflexion personnelle, mais de n'avoir aucun problème pour expliciter abondamment ses insatisfactions sur les œuvres issues des œuvres.
Bref je vois un petit soucis de cohérence dans ce que tu nous dis là. Et si tu estimes la cohérence secondaire dans les récits de batailles spatiales, j'ose espérer que tu ne la considère pas de même concernant les débats...

Nash a écrit:
Citation :
Alors sans même parler de l'aspect hyper subjectif de la vérité, au niveau de la manière dont chacun l'appréhende, j'aimerais bien savoir comment l'Arche en elle-même reconnait une "vérité véritable"... Cela me semble tout simplement impossible, surtout lorsque l'on voit que les Ascendants eux-mêmes sont capables de se tromper, ou connaissent de fréquent désaccords. Ce qu'il reste à la fin c'est surtout une machine à laver le cerveau...
D'accord MAIS le coté subjectif de la vérité n'est un argument valable ici, ce n'est pas à toi que je vais rappeler que les Oris au mieux tuent rapidement ceux qui ne pensent pas comme eux et au pire les brûles tout ça pourquoi parcequ'il se font passer pour des Dieux. Ou la vérité subjetive la dedans ?
Et ou est la vérité absolue ? (Au passage, que les Oris tuent rapidement ceux qui ne pensent pas comme eux est une vérité connue de tous, de leurs ennemis comme de leurs fidèles, lesquels n'y voient rien à redire) Ce n'est pas la vérité de la non-déicité des Oris que je remettais en question, effectivement à notre niveau c'est une chose avérée et qui ne peut être contestée ; c'est le concept de Vérité en lui-même qui n'a pas vraiment de sens lorsque l'on essaye de l'employer comme s'agissant d'une loi physique. La Vérité, c'est avant tout une vue de l'esprit - encore une fois, le concept de vérité ; c'est, au final, avant tout une information, et je ne vois pas trop qui viendrait vérifier la validité absolue de cette Vérité (d'autant plus que l'Arche a été présentée comme incapable de transmettre quoi que ce soit qui ne soit pas absolument véridique, comme si c'était une limitation technique, et pas juste une sécurité...). Tout ce qu'il reste, au final, c'est une information que l'on incruste dans des milliards de cerveaux, remplaçant de force celle qui était là auparavant. Pratique, sans aucun doute, moins meurtrier qu'une guerre conventionnelle, surement, mais avec des implications morales terrifiantes...

Nash a écrit:
Citation :
Elle est la négation par essence de toute forme de remise en question et de débat, dans le milieu qui nous intéresse
Elle n'est pas LA négation de toute forme de débat tu va un peu loin là, c'est tout simplement ma petite personne qui refuse ce genre de débat mais je n'ai aucunement l'intention de te dire "ne débat pas sur ce sujet". Ce serait absolument débile de ma part un tellement argument et je ne le suis qu'à moitier donc je te laisse débattre de ce sujet content
On est d'accord. Et pourtant, c'est bien ce que tu fais lorsque tu dis :
Citation :
Ro c'est bas ça, trop bas pour toi (enfin peut être que je me trompe sur toi XD non je te taquine), mais je rejette cet argument qui ne veut absolument rien dire... [...] Je te prie de revenir humer l'air des cîmes de la critique mon cher !
à propos d'une critique très justifiée sur l'un des points faibles élémentaires de cette conclusion à l'arc des Oris...


Tes argumentations me semblent réellement très confuses et contradictoires, Nash.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 37

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 18:16

Citation :
C'est l'auteur qui a choisi ce dénouement moi je dis que s'il décide de faire dire à Adria : "Noooon" et bien c'est son droit le plus strict je n'ai pas à critiquer ce choix. Moi entant que spectateur je ne critique que la qualité de l'histoire racontée pas les choix scénaristiques de son auteur, l'auteur est libre de faire ce qu'il veut de son histoire c'est son choix. Après votre argument reste recevable c'est vrai que je ne suis qu'un modeste "téléspectateur" mais je ne m'en plains pas...
Sérieux tu as compris ce que tu as écrit là ? perd la tête

Tu ne critiques pas un choix scénaristique mais tu te réserves le choix de critiquer la qualité d'une histoire ?
C'est d'une contradiction absolue et c'est totalement abscons. Un choix scénaristique a pour utilité de modeler la qualité d'une histoire. Donc forcément si tu es incapable de critiquer un choix scénaristique il te sera impossible de juger de la qualité d'une histoire puisque les 2 éléments sont en fait un même tout.
Un histoire ce n'est qu'une succession de choix scénaristiques.
Citation :

C'est vrai, c'est tellement vrai que ca en devient la vérité de la palice ce que tu dis...
Pourtant tes posts ne semblent pas montrer que tu le perçois...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 80
Masculin Age : 28
Localisation : Va écrire ta fanfic plutôt... (ou va voir sur Venus si j'y suis)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 18:41

Citation :
Parce que c'est débile, comme je viens de le mettre en lumière ?

Ben je t'ai dis ce que j'en pensais maintenant mon argumentaire à atteint ces limites donc je ne vois pas quoi te répondre de plus, c'était peut être débile comme tu dis moi je trouve que c'est une fin correcte.

Après tu m'a prouvé de A + Z que tu trouvais ca débile et pourquoi c'était débile, moi je n'ai pas l'intention de continuer le débat, alors tu va surement me dire que je me défile ou que tu n'aime pas du tout ce genre de pratique mais que veux tu... je ne suis qu'un spectateur (je sais que c'est choquant pour toi mais c'est la vérité).

Citation :
En gros, tu m'expliques que tu as pris la décision, consciente et réfléchie, de ne jamais dire d'un truc que tu as trouvé naze "Okay, ça c'était nul, et je vais vous expliquer pourquoi en deux parties et cinq sous-parties" ? Tu me dis que lorsqu'un auteur te présente une histoire, tu te refuses à décider si son dénouement est intelligent ou non, tu te refuses à dire si cela te satisfait ou non, tu t'interdis de te demander s'il aurait été possible de faire mieux ou non ?

Tout ce que je n'aime pas c'est interféré dans le travail de quelqu'un en fait, c'est vrai que c'est paradoxal vu ma critique de la fanfic de Rufus (je n'ai critiqué que la tournure des évènements mais rien d'autre) et celle que j'ai faite sur une autre fanfic de ce forum.

Pour reprendre le cas de Rufus, je ne veux pas influencer son travail, tout ce que je veux dire c'est qu'il aurait était libre de faire ce choix scénaristique là et de le continuer même si tout le monde aurait trouvé ça absolument minable. C'est ca que je veux dire surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Webkev
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2378
Masculin Age : 30
Localisation : ~ Surfant dans le subespace ~ Compagnon de la Confrérie

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 18:46

Citation :
même si tout le monde aurait trouvé ça absolument minable.
Rassure-moi, tu parles du niveau que les scénaristes ont atteint avec l'arc Ori, les 2 dernières saisons de SGA et SGU?

Parce que si tu parles de la fanfic de Rufus, ... rigole

Pardon, j'étais écroulé de rire derrière mon écran (ou devant plutôt). Je doute que tout le monde aurait trouvé ca minable ^^

Et pour la table et Adria, imagine que tu es un être quasi omnipotent et tu sais que si la boit s'ouvre tu perds. Pour toi, les secondes parraissent des années, tu es doué de préscience, de facultés télépathiques et psychique inouïe. Tu crois sincèrement que tu vas crier non alors que d'une pensée tu arrêtais le tir de Teal'c qui fait tomber la table? Razz

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 29
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 19:40

Citation :
Pour reprendre le cas de Rufus, je ne veux pas influencer son travail, tout ce que je veux dire c'est qu'il aurait était libre de faire ce choix scénaristique là et de le continuer même si tout le monde aurait trouvé ça absolument minable. C'est ca que je veux dire surtout.
Merci..... Suspect scratch

En gros, sans vouloir heurter certaines sensibilités, c'est comme si la Bible disait, à la dernière page, que Dieu, dans sa Toute-Puissance, ne peut pas arrêter la chute d'une table. A mon avis, sur un coup pareil, même les créationnistes les plus tarés et les excités religieux U.S. y réfléchiraient à deux fois avant de la sortir. Si ça ne te dérange pas, c'est, excusez-moi de la répétition, dérangeant.

Je ne repartirai pas sur tous les pavés, là, étant donné que Skay, Keth et Webkev sont sur la brèche, et que j'ai quelques trucs à faire ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 22:24

Rufus Shinra a écrit:
En gros, sans vouloir heurter certaines sensibilités, c'est comme si la Bible disait, à la dernière page, que Dieu, dans sa Toute-Puissance, ne peut pas arrêter la chute d'une table. A mon avis, sur un coup pareil, même les créationnistes les plus tarés et les excités religieux U.S. y réfléchiraient à deux fois avant de la sortir. Si ça ne te dérange pas, c'est, excusez-moi de la répétition, dérangeant.
Mhm, parallèle dangereux, Adria est peut-être puissante, mais elle n'est pas toute puissante ; Dieu est sensé être omniscient et omnipotent, c'est à dire tout savoir de l'univers et avoir un pouvoir sans limite (ce qui amène les paradoxes que l'on sait). Évidemment, il est extrêmement frustrant de ne pas connaître les limites des Oris, mais il est avéré qu'ils en ont. Il est également avéré, du moins il devrait être avéré, il serait avéré pour quiconque aurait un demi-cerveau, même usé et ayant traîné dans un vieux placard poussiéreux pendant quinze ans, que ces limites sont très, très au-delà des pieds de table.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rufus Shinra
Roi des Petits Gris
Roi des Petits Gris
avatar

Nombre de messages : 2455
Masculin Age : 29
Localisation : Là où s'est déroulée la dernière catastrophe en date ~ Compagnon senior de la Confrérie

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 22:30

Disons que même si le parallèle est dangereux, il est difficile de trouver plus proche tout en restant aussi explicite sur le niveau de pouvoir détenu par la Miss.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 80
Masculin Age : 28
Localisation : Va écrire ta fanfic plutôt... (ou va voir sur Venus si j'y suis)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Ven 7 Jan 2011 - 23:24

Citation :
Rassure-moi, tu parles du niveau que les scénaristes ont atteint avec l'arc Ori, les 2 dernières saisons de SGA et SGU?

Parce que si tu parles de la fanfic de Rufus, ...

Pardon, j'étais écroulé de rire derrière mon écran (ou devant plutôt). Je doute que tout le monde aurait trouvé ca minable ^^

Je ne parle ni des uns ni de l'autre Roi des petits gris...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gallonigher
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 407
Masculin Age : 26
Localisation : Arrakis

MessageSujet: Re: Les Anciens   Dim 9 Jan 2011 - 18:48

Avant il y avait une bonne cohérence jusqu'à la saison 8 de SG1 et le milieu de la saison 3 puis le n'inporte quoi c'est installé, donc il n'est pas étonnant que la qualité de la franchise a baissé, SG est sensé être un minimum sérieux.

A propos des Anciens ( enfin disont des élévés aussi ), si je reste logique je ne vois pas comment il ne serait pas possible que des êtres élevés ne puisse pas avoir d'enfant ( ils ne sont que de l'énergie pure ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 80
Masculin Age : 28
Localisation : Va écrire ta fanfic plutôt... (ou va voir sur Venus si j'y suis)

MessageSujet: Re: Les Anciens   Dim 9 Jan 2011 - 20:27

Citation :
A propos des Anciens ( enfin disont des élévés aussi ), si je reste logique je ne vois pas comment il ne serait pas possible que des êtres élevés ne puisse pas avoir d'enfant

Salut pourquoi tu parle de cela ? Parce qu'on parlait plus de la conception du temps et de l'espace selon les êtres illuminés...

Pour la qualité de SG, j'étais un peu comme vous avant à dire que c'était nul et tout maais après avoir revu les épisodes (1an aprés je crois) j'ai vraiment apprécier l'histoire ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Anciens   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Anciens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Fictions, franchises & univers à l'honneur::. :: Stargate :: En Général :: Univers-
Sauter vers: