AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 1, 2, 3 : Barlbatrouk !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Dim 9 Jan 2011 - 12:48

Bin en dvd je ne sais pas trop... Mais normalement tu peux trouver assez facilement sur le net (comme je ne sais pas si l'on peut parler de ce genre de choses sur le forum je ne développe pas plus).

En tout cas si tu as aimé Turkish Star Wars tu devrai aussi apprécier celui-ci je pense !

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1023
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Dim 9 Jan 2011 - 13:11

Citation :
Que la série était trop manichéenne avec les Gentils qui explorent une planète à chaque épisode en combattant les Méchants.
A l'exception de la première moitié de la saison 1, je trouve que ce résumé ne correspond pas du tout à Farscape. Ce serait plutôt "les anti-héros se retrouvent sur une planète et pataugent dans la merde pour essayer de survivre". On ne peut pas dire que Farscape, c'est les Gentils VS les méchants, mais plutôt les protagonistes VS le reste de l'univers, qui n'a pas besoin d'eux pour se foutre sur la gueule. Farscape montre une galaxie en état de guerre généralisée et l'équipage a le chic pour réussir malgré tout à se mettre à dos chaque faction.

Citation :
on a le droit à la méchante humaine qui va devenir gentille pour que le héro puisse draguer.
Aeryn n'est jamais décrite comme méchante. Elle est dure oui, comme chaque Pacificateur, et ça reste un trait de son caractère, mais elle n'a jamais fait preuve de méchanceté.

Citation :
Mais attention à un moment elle risque fort de se retourner vers les Méchants et trahir les Gentils mais en fait ça ne sera qu'un simple malentendu et elle reviendra vers les Gentils car elle est amoureuse du héro.
Perdu, ça n'arrive pas.

Citation :
Il y a aussi la femme bleue (on se demande d'ailleurs comment Mystique des X-men a fait pour arriver aux fin fonds de la Galaxy)
En même temps, on aurait pu trouver un exemple pour la plupart des couleurs... Même si c'est vrai que le bleu est une couleur plus utilisée que les autres. Mais bon, en même temps, c'est une couleur assez présente dans la nature, au vu de ce qu'on sait de la nature de Zhaan, à part le bleu ou le vert, il aurait été difficilement crédible qu'elle ait une autre couleur.

Citation :
la grosse brute
Hum... D'Argo est certes une grosse brute, mais il est capable d'un peu plus de finesse que ça. Même si c'est vrai qu'il ne s'agit pas du personnage le plus original du lot.

Citation :
le bouffon de service avec ses grandes moustaches
Toute la subtilité farscapienne est là : comment réutiliser les codes des nanars classiques sur une créature non-humaine ^^ Mais Rygel, même s'il est un personnage essentiellement comique, n'est pas un bouffon au sens moderne du terme, c'est même le personnage le plus dégourdi, manipulateur et avare de l'équipage. A la rigueur, bouffon au sens classique, oui, il a parfois ce rôle du valet qui, avec pas grand chose en poche, doit se démerder pour freiner la progression de ses adversaires.

Citation :
Les méchants sont des humains alors qu'on est dans un coin perdu de l'univers.... j'ai eu beaucoup de mal avec ça, des hommes habillés en noir et op "c'est les Méchants" !
Il y a une explication pour ça, même s'il faut attendre la fin de la série. D'ailleurs, tout au long des 4 saisons de Farscape, les personnages s'interrogent sur cette ressemblance, dans une galaxie où les humains sont peu nombreux. Certes, parfois, ça ne se joue pas à grand-chose (des yeux étranges), mais à part les Pacificateurs, je ne crois pas qu'il existe une race entièrement humaine dans Farscape, malgré un nombre de races très élevé. Non, pour une série, donc un objet télévisuel doté d'un budget peu élevé, Farscape parvient pourtant à créer une galaxie très exotique et qui foisonne de races différentes, à la différence d'un Stargate par exemple.

Citation :
Le héro aussi étonné de tombé dans un vaisseau extraterrestre que moi le matin quand je me rends compte que je n'ai plus de chaussettes propre...
Non non, John était bel et bien surpris. C'est juste qu'il a une attitude assez flegmatique face aux dangers, et qu'il a parfois assez de jugeotte pour comprendre qu'il vaut mieux attendre d'être en sécurité (genre s'être éloigné des militaires psychopathes qui le pourchassent), avant de péter un câble et de courir dans tous les sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Dim 9 Jan 2011 - 13:30

Barlbatrouk a écrit:
C'est vrai que j'aime bien les nanards mais j'ai mes limites (impossible de regarder Star Wars Holliday jusqu'au bout par exemple...) et si j'aime regarder ce genre de film de temps en temps, surtout avec des amis , je me vois mal regarder toute une série de 4 saisons.
Mais ce n'est pas le cas du tout... Enfin, la première saison à un petit côté nanard indeed, tout comme Babylon 5, et ce serait mentir de prétendre qu'il n'y a pas quelques épisodes par la suite qui renouent avec cette tendance, mais dans l'ensemble il y a surtout des références à cette culture, à travers le design de certains aliens, certains vaisseaux, la trame de base de certains scénarios... Et à côté de cela, je peux te citer des dizaines de titres d'épisode qui feront répondre "Owi Grace" à un certain nombre de membres ici. ^^

Barlbatrouk a écrit:
Mon ami me la décrite comme très incohérente, pas tellement dans le fait qu'elle laisse tomber tomber des élèments... mais dans le fait que l'on est du mal à y croire. Que la série était trop manichéenne avec les Gentils qui explorent une planète à chaque épisode en combattant les Méchants.
Ah, oui, c'est sur, c'est aux antipodes de la hard science... Difficile de faire autrement, lorsque... heu... zut, comment on vante les qualités d'une série à quelqu'un qui est allergique au dernier stade aux spoilers ? Disons que la science présentée y est pour le moins différente de celle que nous tenons pour avérée, élément parfaitement assumé dans la série ; et pour le reste... et bien, la signature de mat donne un peu l'esprit de la série : si quelque chose peut exister, alors "ça" existe dans la galaxie Farscape, et il y a de forte chance pour que "ça" se crash un jour sur ton vaisseau spatial. La seule loi physique immuable dans cet univers, c'est celle de murphy.
Quant au manichéisme, si on peut le redouter au début de la série, il est très vite désamorcé, et dès la fin de la saison 1 on a bien compris qu'il n'était pas de mise.

Barlbatrouk a écrit:
A la vu du pilote je dois dire que je le rejoins. Chaque rôle à l'air d’être une caricature, on a le droit à la méchante humaine qui va devenir gentille pour que le héro puisse draguer. Mais attention à un moment elle risque fort de se retourner vers les Méchants et trahir les Gentils mais en fait ça ne sera qu'un simple malentendu et elle reviendra vers les Gentils car elle est amoureuse du héro. Il y a aussi la femme bleue (on se demande d'ailleurs comment Mystique des X-men a fait pour arriver aux fin fonds de la Galaxy), la grosse brute, le bouffon de service avec ses grandes moustaches (qui me rappel Couille d'Or dans Master of the Universe). Les méchants sont des humains alors qu'on est dans un coin perdu de l'univers.... j'ai eu beaucoup de mal avec ça, des hommes habillés en noir et op "c'est les Méchants" ! Les seuls trouvant grâce à mes yeux sont le Pilote et la créature à qui Couille d'Or revend des trucs en échange d'essence.
Je dois dire que je retrouve un peu dans tes inquiétudes celles qui étaient les miennes au début de mon visionnage, mais elles se sont vite prouvées infondées/plus intéressantes en l'état que je ne l'avais soupçonné. Tu n'apprécieras sans doute pas tout dans la série (peut-être même n'appréciera-tu rien du tout, il parait que ça arrive), mais la juger sur ces éléments et les mauvaises expériences qu'ont été d'autres sagas télévisuelles, c'est un peu passer à côté de tout ce qui la rend intéressante.

Concernant me pilote, l'adaptation trop rapide de Crichton est effectivement un défaut reconnu...


EDIT : Owned par Rangil. mrgreen

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 11 Jan 2011 - 22:00

Farscape, c'est du culte de chez culte, tout simplement.
Une sphère personnages-relations extrêmement travaillée et osée.
Un ship que j'estime être structurellement le plus intéressant, le plus original et tout simplement le plus réussi de tout ce que je connais en SF, fantastique, fantasy. En tant qu'ayatollah de B5, je répète et je signe que rien que pour l'écriture de cette relation, Farscape est une leçon de SF qu'il faut prendre un jour ou l'autre (mais pour autant, la série brille par bien d'autres points et aspects)
Une ambiance relativement unique appliquée à un univers inhabituellement vaste, dense et inventif.
Un angle d'approche des grandes idées de la science-fiction, toujours surprenant et débridé.
A cela s'ajoute une absence de manichéisme et de tout bouclier scénaristique appliqué aux personnages.

Farscape est ma série de SF préférée ex-aequo avec B5, malgré une différence de ton assez phénoménale, et je considère que l'avance que B5 prend sur Farscape sur le point de l'écriture d'ensemble du scénario total, Farscape (qui cependant est écrite de manière tout à fait honorable) la rattrape sur l'aspect inventivité, audace, accessibilité (au sens émotionnel, là où le jeu d'acteur de B5 peut parfois sonner trop théâtral pour être réaliste) , de tout ce qui est personnages-relations et idées science-fictives.

Citation :
C'est vrai que j'aime bien les nanards mais j'ai mes limites (impossible de regarder Star Wars Holliday jusqu'au bout par exemple...) et si j'aime regarder ce genre de film de temps en temps, surtout avec des amis , je me vois mal regarder toute une série de 4 saisons.
L'éventualité ne se présente pas. Farscape est colorée, audacieuse, inventive, démente, fine, et les personnages passent par les états les plus tragiques et les plus sublimes, l'univers est riche, structuré, original, bien réalisé et mis en valeur, il y a de la cohérence... quelques épisodes de moindre qualité sont loin d'en faire une série nanarde.

Citation :
Que la série était trop manichéenne avec les Gentils qui explorent une planète à chaque épisode en combattant les Méchants.
Les choses peuvent apparaître ainsi lors de la saison 1 à cause du personnage médiocre, grossier et sans charisme à ce stade du capitaine Crais (qui est un défaut de l'épisode pilote) , mais plus la série vieillit, plus les lignes sont floues, et pour moi, il est clair que la teneur globale de Farscape est fort éloignée du manichéisme.

Citation :
Chaque rôle à l'air d’être une caricature,

____________


Il y a aussi la femme bleue (on se demande d'ailleurs comment Mystique des X-men a fait pour arriver aux fin fonds de la Galaxy), la grosse brute, le bouffon de service avec ses grandes moustaches
C'est un choix voulu. Au début, on commence clairement en mode jeu de rôle geek, avec le barbare, la magicienne, le voleur, etc, mais les personnages n'y demeureront pas figé du tout, passant tous par toutes sortes de stades.

Citation :
mais dans le fait que l'on est du mal à y croire.
Il faut admettre que si l'on est attaché à une ambiance sobre, rigoureuse, réaliste au premier degré, façon Star Trek, B5 ou le cinéma de SF de Stanley Kubrick et Ridley Scott, Farscape va dérouter grandement de par son côté volontairement burlesque, sa forme empruntant un peu à des mondes comme H2G2 ou Spaceballs. Sauf qu'on se rend rapidement compte que Farscape, c'est le cartoon qui tue, où il est normal de stresser pour son personnage favori car il n'est en aucun cas à l'abri des pires horreurs que l'on puisse imaginer, ou même d'une disparition définitive. C'est là l'un des points les plus intéressants de ce paradoxe; en premier lieu, on est tenté de se dire, à la vision des looks des aliens, de leurs personnalités, des premières règles du spaceverse que l'on entrevoit, qu'on est tombé dans une vaste blague. Sauf qu'il ressort rapidement que tout cet univers s'autostructure et s'anime d'une manière généralement cohérente, et que toutes les émotions les plus "sérieuses" qui existent, positives ou négatives, s'y retrouvent avec une véritable cohésion, pour le meilleur et pour le pire (au sens de tonalité du scénario, pas de qualité de ce dernier) , tandis que la Terre, notre Terre, normale, réglée, rationnelle, apparaît redoutablement menacée par cet univers dont les codes plus puissants, bien qu'étrangers à nos esprits, existent, fonctionnent, détruisent.

Citation :
Mais attention à un moment elle risque fort de se retourner vers les Méchants et trahir les Gentils mais en fait ça ne sera qu'un simple malentendu et elle reviendra vers les Gentils car elle est amoureuse du héro.
Mhm, qu'il va exister une interaction entre Crichton et Aeryn est bien l'un des rares faits facilement anticipables de la série à partir de ses débuts, le reste ne l'est pas, comme l'illustre ton pari erroné (comme cela a déjà été dit, je peux bien le redire, spoiler ou pas) ci-dessus. Farscape n'est pas prévisible. La relation Crichton/Aeryn notamment rivalise sans soucis avec un G'Kar/Londo et ne peut en aucun cas se limiter à "une méchante pas dégeu à regarder change de camp pour que le héros bellâtre puisse draguer".

Citation :
Les méchants sont des humains alors qu'on est dans un coin perdu de l'univers....
Alors là, je ne suis vraiment pas d'accord avec ce reproche! Le script fait évoquer cette ressemblance mystérieuse à Aeryn et Crais dés l'épisode pilote, ceci est bien la preuve qu'il ne s'agit pas d'un postulat fondamental couillon dans le genre anglais universel qui n'étonne personne, mais bel et bien d'un arc scénaristique, qui sera d'ailleurs mené à terme.

Citation :
des hommes habillés en noir et op "c'est les Méchants" !
A ce stade, les Peacekeepers pâtissent encore beaucoup d'une réalisation parfois maladroite, et surtout de la présence handicapante de Crais. Dés la fin de la saison 1, les PK prennent subitement plusieurs niveaux question charisme, se montrant alors capables de faire aussi froid dans le dos qu'un Empire Galactique SW ou que la République Centaurie de Cartagia.

Citation :
Le héro aussi étonné de tombé dans un vaisseau extraterrestre que moi le matin quand je me rends compte que je n'ai plus de chaussettes propre...
ça fait partie des défauts du pilote de Farscape, oui, avec un Crais particulièrement peu envoutant.

Citation :
mon ami avec qui je partage certains goûts en communs (et qui à vu presque toute la première saison) m'a en gros dit que ça ne changerai pas
Et bien franchement, si je discutais directement avec ton ami, je pense que je lui dirai qu'avoir vu presque toute la première saison de Farscape ne lui donne aucunement les infos pour juger de si cela change après ou pas. Preuve en est que la majorité des fans de Farscape (qui ont évidemment vu l'intégrale au moins une fois) , qui ne sont pas exactement un nombre anecdotique de geeks osant à peine avouer leur péché honteux, mais plutôt un grand nombre de fans de séries TV comme B5, Doctor Who et Star Trek, présentent souvent la saison une de Farscape comme un genre de prologue avec des bons moments mais aussi un degré de maladresse incontestable, exactement à la manière de la première saison de B5 (qui elle aussi, tout comme pour Farscape, sert souvent aux gens pour estimer que B5 est bidon -sur ses 5 saisons-) .

La saison 1 de Farscape souffre effectivement d'un grand défaut, celui de détourner beaucoup de monde de la série sur des bases faussées. Malgré quelques épisodes que j'adore à titre personnel, le pilote a des défauts assez évidents, et plusieurs épisodes apparaissent peu passionnants, très nébuleux, ou encore maladroits, mais la saison se finit sur un arc de "à suivre" durant quelque chose comme 6 ou 7 épisodes consécutifs, très stressant, et qui lance sans ambiguïté la mythologie/dynamique de la saga, en corrigeant d'ailleurs pas mal des trajectoires faussées de la saison 1.
Puis un ou deux épisodes "one shot" un peu décevants ou du moins peu cosmopolites suivent malheureusement, en début de saison 2, la conclusion de ce premier grand axe, mais là encore il ne faut pas y voir un signe que le soufflé retombe déjà au stade initial après un faux espoir, car c'est bien sur le mode de cet arc fabuleux que va désormais s'articuler le plus clair du fil de la série, et pas sur ces quelques stand-alone obscurs et parfois soporifiques (comme beaucoup de séries acceptables ou carrément culte en ont connu) .

Citation :
A l'exception de la première moitié de la saison 1, je trouve que ce résumé ne correspond pas du tout à Farscape. Ce serait plutôt "les anti-héros se retrouvent sur une planète et pataugent dans la merde pour essayer de survivre". On ne peut pas dire que Farscape, c'est les Gentils VS les méchants, mais plutôt les protagonistes VS le reste de l'univers, qui n'a pas besoin d'eux pour se foutre sur la gueule. Farscape montre une galaxie en état de guerre généralisée et l'équipage a le chic pour réussir malgré tout à se mettre à dos chaque faction
Il est clair que dans son rythme de croisière et de maturité, Farscape est tellement peu manichéenne qu'à plusieurs reprises, on déteste les héros qu'on est sensé suivre (mais de manière volontaire, à la manière de G'Kar et Londo dans certains cycles, à l'inverse d'un Supersheppard pourtant conçu pour séduire et pas pour agacer) .

Citation :
Aeryn n'est jamais décrite comme méchante. Elle est dure oui, comme chaque Pacificateur, et ça reste un trait de son caractère, mais elle n'a jamais fait preuve de méchanceté.
J'appuie. Elle a le profil d'un enfant-soldat élevé dans un culte idéologique, mais elle n'est pas perverse pour autant, même si certains Peacekeepers le sont fatalement.

Citation :
dans une galaxie où les humains sont peu nombreux.
A dire vrai, ils sont totalement absents à l'exception de Crichton, c'est l'idée de base aarf

Citation :
et bien, la signature de mat donne un peu l'esprit de la série : si quelque chose peut exister, alors "ça" existe dans la galaxie Farscape, et il y a de forte chance pour que "ça" se crash un jour sur ton vaisseau spatial. La seule loi physique immuable dans cet univers, c'est celle de murphy.
Il manque quelque chose d'important à ce principe, même si j'ai la flemme d'éditer ma signature.
Si quelque chose peut exister, alors "ça" existe dans la galaxie Farscape, et il y a de forte chance pour que "ça" se crash un jour sur ton vaisseau spatial.
=> Et si ça ne peut pas exister, alors "ça" se crashe quand même sur ton vaisseau spatial. mrgreen


Dernière édition par Mat Vador le Mar 11 Jan 2011 - 23:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 11 Jan 2011 - 22:40

Merci Mat, tu as parfaitement exprimé tout ce que j'aurais eu envie de dire ; j'avais l'estomac noué en faisant une pub rapide pour la série, faute de temps et d'énergie, au lieu de la longue diatribe passionnée dans laquelle je me serais lancé en temps normal. Je ne pouvais cependant pas ne pas réagir pour défendre cette petite merveille. ^^

Je suis soulagé que tu ai pris le temps de dire tout ce que j'avais sur le cœur (même si je me serais peut-être montré moins catégorique sur la saison 1, que j'ai pour ma part commencé à apprécier, comme mentionné plus haut, dès D.N.A. Mad Scientist (1x06)). Barbatroulk, crois-le, car cet homme parle la Vérité !

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 11 Jan 2011 - 23:04

Et bé, je dois avouer que faute de m'avoir convaincu (désolé mais vraiment la vision du pilote ne vous a pas aidé...) vous avez au moins attisé ma curiosité! Maintenant j'avoue que j'ai un peux la flemme de me retaper des épisodes du niveau du pilote tout de suite la maintenant, donc est-il envisageable de sauter des épisodes de la première saison et de toujours comprendre ce qui ce passe? En démarrant tout de suite au niveau de "l'arc narratif de fin de saison" par exemple? Parce que même si des aficionados de la série concèdent que la saison 1 n'est pas terrible... Sinon j'essaierai de trouver le courage quand j'aurai plus de temps.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 11 Jan 2011 - 23:57

Citation :
Merci Mat, tu as parfaitement exprimé tout ce que j'aurais eu envie de dire ; j'avais l'estomac noué en faisant une pub rapide pour la série, faute de temps et d'énergie, au lieu de la longue diatribe passionnée dans laquelle je me serais lancé en temps normal. Je ne pouvais cependant pas ne pas réagir pour défendre cette petite merveille. ^^
Je n'ai fais que mon devoir d'ambassadeur des horizons SF les plus dorés Idea cool

Citation :
Je suis soulagé que tu ai pris le temps de dire tout ce que j'avais sur le cœur (même si je me serais peut-être montré moins catégorique sur la saison 1, que j'ai pour ma part commencé à apprécier, comme mentionné plus haut, dès D.N.A. Mad Scientist (1x06)). Barbatroulk, crois-le, car cet homme parle la Vérité !
Je ne parlais pas tellement d'homogénéité, mais plutôt de moyenne générale, qu'en terme scolaire, je qualifierais de... "AB".
Il y a des épisodes que j'aime bien malgré parfois plus ou moins de défauts, comme Premiere ou Exodus From Genesis, d'autres que je perçois comme très bons, comme Back and Back and Back to the Future, P.K Teck Girl , DNA mad scientist, That Old Black Magic, et bien entendu tout l'arc final... mais aussi certains que je trouve assez peu palpitants, comme I, E.T ou A trhone for a loss, et d'autres un peu trop obscurs et difficiles à pénétrer, comme Till the blood runs clear ou Rhapsody in blue. Sans que jamais, selon moi, l'un d'eux soit "mauvais", entendons-nous bien.

Pour autant, en pièce par pièce, je considère qu'il y a dans la saison 1 des épisodes dans la moyenne supérieure de la série.

Citation :
est-il envisageable de sauter des épisodes de la première saison et de toujours comprendre ce qui ce passe? En démarrant tout de suite au niveau de "l'arc narratif de fin de saison" par exemple?
Honnêtement, c'est quelque chose que je déconseille, et je ne vois pas du tout comment ça pourrait se faire. Même peu palpitant ou un peu trop crypté, un épisode moyen ou pas top appartenant à cette saison 1 me paraît important -même si on ne le perçoit pas sur le moment- pour comprendre tel ou tel aspect de telle relation à un moment donné, ou tel ou tel aspect plus ou moins spécifique du fonctionnement de l'univers Farscape. C'est une série où beaucoup de choses viennent et changent très vite, en remettant tout perpétuellement en question. Je pense plutôt qu'il faut surtout s'armer de patience, garder à l'esprit que Farscape n'est pas devenue une célébrité respectée de la SF pour rien, guetter les bons aspects qui existent toujours et les meilleurs épisodes de cette saison 1, et faire les choses normalement, quitte à prendre du temps. Et qui sait, peut-être qu'en accostant les épisodes intermédiaires ou haut-du-panier qui sont disséminés dans la saison, tu accrochera avant d'arriver à l'arc spécial de fin de saison; avant ce dernier, ce n'est pas non plus le Mordor, loin de là! Il y a plein de bons moments dans cette saison 1, avant l'axe final. Peut-être que tu n'accrochera toujours pas à ce stade, d'ailleurs, le fonctionnement de Farscape ne cesse jamais d'être déjanté et bizarre, mais ce qui est absolument certain, c'est que tu ignore ce dont il est question tant que tu n'as pas essayé jusqu'à... je dirais, au moins entre l'arc final de la saison 1 (qui se termine début saison 2) et la trilogie de mi-saison 2 inclue.

Citation :
Parce que même si des aficionados de la série concèdent que la saison 1 n'est pas terrible...
"Pas terrible" n'est pas l'expression que j'emploierais, je dirais plutôt qu'elle est trop peu équilibrée pour une saison une, notamment au niveau de sa première partie (càd le moment où il faut accrocher le spectateur, en principe) , entre ce qui est vraiment sympa et les stand-alones plus poussifs. Mais loin de moi l'idée de sous-entendre une saison 1 sans un certain nombre d'épisodes réussis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mer 12 Jan 2011 - 0:25

Mat Vador a écrit:
Il y a des épisodes que j'aime bien malgré parfois plus ou moins de défauts, comme Premiere ou Exodus From Genesis, d'autres que je perçois comme très bons, comme Back and Back and Back to the Future, P.K Teck Girl , DNA mad scientist, That Old Black Magic, et bien entendu tout l'arc final... mais aussi certains que je trouve assez peu palpitants, comme I, E.T ou A trhone for a loss, et d'autres un peu trop obscurs et difficiles à pénétrer, comme Till the blood runs clear ou Rhapsody in blue. Sans que jamais, selon moi, l'un d'eux soit "mauvais", entendons-nous bien.
I, E.T. ? C'est l'un de mes préférés de toute la série !
Spoiler:
 

Citation :
est-il envisageable de sauter des épisodes de la première saison et de toujours comprendre ce qui ce passe? En démarrant tout de suite au niveau de "l'arc narratif de fin de saison" par exemple?
*Gémit, au supplice*

Mat à bien résumé la chose... Mais je suppose que l'on pourrait te conseiller, si tu as vraiment trop peur de ne jamais accrocher, un stand-alone relativement inoffensif qui montre ce que la série peut faire - en gardant à l'esprit que les épisodes les plus intéressants te sont interdits car reliés au scénario global. Crackers don't matter, par exemple ?... Mais encore une fois, l'impact de l'épisode serait grandement diminué par ta méconnaissance des personnages... Ah, non, je n'arrive pas à m'y résoudre...

Mat Vador a écrit:
Citation :
Parce que même si des aficionados de la série concèdent que la saison 1 n'est pas terrible...
"Pas terrible" n'est pas l'expression que j'emploierais, je dirais plutôt qu'elle est trop peu équilibrée pour une saison une, notamment au niveau de sa première partie (càd le moment où faut accrocher le spectateur en principe) , entre ce qui est vraiment sympa et les stand-alones plus poussifs. Mais loin de moi l'idée de sous-entendre une saison 1 sans un certain nombre d'épisodes réussis.
Indeed, la saison 1 est globalement plus faible que le reste de la série, et plus faible qu'elle ne devrait, mais encore une fois (je me répète mais c'est de sa faute à lui), j'ai personnellement réellement accroché dès le 1x06 (après, certes, je n'avais pas détesté le pilote, lui trouvant quelques défauts sans m'ennuyer pour autant).

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Sam 15 Jan 2011 - 18:24

Citation :
I, E.T. ? C'est l'un de mes préférés de toute la série !
Je ne dis pas qu'il est dénué d'intérêt, loin de là, il contient beaucoup de choses intéressantes que ton spoiler pointe bien. Pour autant, niveau rythme et aspect, je me souviens qu'au premier visionnage, je n'avais pas été profondément fou passionné par la trame de l'épisode. C'était déjà différent au second visionnage, puisque ayant alors totalement intégré les personnages et leurs évolutions, j'étais déjà beaucoup plus alerte et intéressé ne serait-ce que pour cet aspect.

Mais je le répète, selon ma perception, il n'y a même pas d'épisode vraiment mauvais dans la saison 1 (c'est peut-être là une différence importante entre Barlbatrouk et moi-même, puisque l'épisode pilote m'était apparu encourageant, malgré des défauts que j'avais noté) , juste certains que je trouve un peu trop lents (I, E.T) , ou trop peu ambitieux (A throne for a loss) ou un peu trop dans leur trip en oubliant le spectateur (Till the blood runs clear) . Ce n'est pas pour autant que je ne trouve pas des points de valeur à chacun, même quand la synthèse me paraît un peu fragile. Je suis simplement à peu près convaincu que la présence de I, E.T & Throne en tandem tout près de l'épisode pilote de la série est plutôt un désavantage pour cette dernière, quant à l'objectif d'accrocher rapidement les nouveaux venus, sans pour autant que ces deux épisodes soient dépourvus de bons aspects.

Citation :
Crackers don't matter, par exemple ?
Oulà... à mon avis, dans l'état d'esprit de Barlbatrouk, regarder cet épisode en le tranchant de son contexte sera un remède pire que le mal. Je crois que si tu regarde cet épisode sans avoir été préalablement sensibilisé, attaché, aux personnages, et habitué aux codes de fonctionnement parfois déroutants que peut prendre cet univers, l'effet sur la personne peut être catastrophique. Je pense qu'en fonction de ta personnalité, il n'est pas sûr du tout de pouvoir débarquer directement dans un pic élevé du trip Farscape sans faire d'overdose. J'ai idée qu'il vaut mieux être introduit progressivement à cet espace-temps et à sa façon d'être, le plus simple étant de faire les choses par l'ordre chronologique et intégral. En gardant à l'esprit qu'un fan de SF a une chance sur deux, ou deux sur trois, de trouver là un nouveau paradis de plusieurs saisons, entre le dernier quart de la saison 1 et la moitié de la 2 (mais parfois on accroche plus tôt que ça, effectivement, Skay-39 et moi-même ayant accroché bien avant, sans qu'on soit particulièrement idiot à ma connaissance) , donc je crois que la perspective vaut l'effort d'essayer, quitte à être gavé par quelques épisodes du début de la saison 1.

A ce propos : il faut savoir que tous les ordres d'épisodes pour la saison 1 de Farscape, en dehors de ce forum, sont le Diable. Le seul ordre de visionnage à prendre en compte est indiqué ici. mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 1 Fév 2011 - 21:30

Dans quelques heures c'est mon anniversaire... A MOI L' INTEGRALE DE BABYLON 5 !!!!!!!
KAWABOUNGAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa............

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 1 Fév 2011 - 21:58

En voila une bonne nouvelle. ^^ C'est ça la vraie Smart box.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mar 19 Juil 2011 - 23:53

Blop (verdâtre) !

Je post ici pour quémander un peu d'aide à quelque bon prince charitable envers ce pauvre manant que je suis! Ma copine partant en vacance à la fin de la semaine notre visionnage de Babylon 5 va être mis entre parenthèse et je vais en profiter pour réessayer Farscape ^^.

Mon problème c'est que je me suis rendu compte qu'il existait autant d'ordre de visionnage que d'avis sur la série... Donc lequel me conseillez vous? C'est un peu galère en plus car ma source de visionnage classe les épisode par numéro mais sans indiquer les titres... Néanmoins elle semble suivre la liste d'épisode indiqué par Wikipédia (français). Est-ce que cet ordre est valable? Est-il recommandé?

Merci d'avance pour vos conseils qui me permettront d’être dans les meilleurs dispositions pour une série avec laquelle j'ai pour l'instant un chtouille de mal Heureux

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mer 20 Juil 2011 - 0:00

Skay et moi avions longuement réfléchi au problème et, dans la mesure où aucun ordre de visionnage officiel ne surnage, je te suggère de te référer à celui que nous avions déterminé, et que tu trouvera tout à la fin de cette page.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mer 20 Juil 2011 - 21:54

Merci beaucoup Mat' !! Lors de ma recherche sur le sujet, j'avais eu l'occasion de parcourir ce topic mais je n'avais pas vu la liste validée en bas de page... Me voila tranquille pour la saison 1.

Pour les autres saison l'ordre prête encore à confusions ou est ce qu'il est plus clairement défini? Dernière question, je n'ai pour l'instant que les épisode en VF... Je ne suis pas forcement fan de ce format et je sais qu'il est parfois désastreux, qu'en est-il pour Farscape?

Merci encore !

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Mer 20 Juil 2011 - 23:10

De mémoire, je crois qu'il y a beaucoup moins de problèmes pour les saisons suivantes. Ne serait-ce que parce que les gros arcs sont faciles à remettre dans le bon ordre, aucune liste ne peut passer à côté, et comme les genèses relationnelles sont établies, interchanger éventuellement deux stand-alones n'a plus la même importance.

'Me semble juste qu'au début de la saison 2, un épisode semi-mythologique souvent placé comme 02-08 peut se regarder comme un 02-02. Cependant, les deux placements fonctionnent, sans induire d'interprétations différentes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Sam 23 Juil 2011 - 2:17

Oops, j'ai zappé ta question sur la VF. Ma foi, je ne connais Farscape qu'en VF, et le moins qu'on puisse dire c'est que ça ne m'a pas freiné pour accrocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rangil
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1023
Masculin Age : 27
Localisation : Sur une station spatiale, à attendre qu'elle explose, comme les quatre précédentes.

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Sam 23 Juil 2011 - 11:48

J'ai d'abord découvert Farscape en VF et j'ai accroché, mais aujourd'hui, j'ai beaucoup de mal : le doublage, sans être vraiment mauvais, rajoute à mon sens une certaine intensité nanarde à cette série. Si tu as l'occasion de le voir en VO, je te conseillerai plutôt ce format, mais ce n'est pas évident d'y parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
avatar

Nombre de messages : 2823
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 1, 2, 3 : Barlbatrouk !   Lun 25 Juil 2011 - 0:08

Merci à tout les deux! Me voila fin pret pour explorer l'univers Farscapien Sir !

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
1, 2, 3 : Barlbatrouk !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» 1, 2, 3 : Barlbatrouk !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Le Multivers ::. :: La Section des Membres-
Sauter vers: