AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le cycle d'Hypérion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pontiac
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 2
Masculin Age : 27
Localisation : Villeurbanne

MessageSujet: Le cycle d'Hypérion   Dim 29 Aoû 2010 - 18:45

Ecrit par Dan Simmons, le cycle est composé en deux partie : Hypérion et La chute d'Hypérion forment les Cantos d'Hypérion ; Endymion et L'éveil d'Endymion forment les Voyages d'Endymion.

L'univers est très noir mais très beaux avec une ambiance baroque. Mais le cycle est très touchant, humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 22
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Jeu 30 Déc 2010 - 12:45

Voilà, j'ai lu les 7 premiers tomes, et je dois dire que je suis totalement fan !

Je ne vais pas me lancer dans une critique littéraire de 10 pages, mais je peux quand même dire que l'auteur abordes des thèmes important, symboliques, mais d'une manière tout à fait tordue, et parfaitement insérés dans son univers de space opera.

En plus il a une qualité supplémentaire : c'est une oeuvre très longue, et c'est tant mieux, parce que je lit très vite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Jeu 30 Déc 2010 - 13:36

Je n'ai fais que commencer le premier tome (c'est mon livre de chevet actuel) , mais je suis déjà stupéfait par cet univers de SF profondément baroque et très riche. Les Extros, les Tombeaux du Temps, les vaisseaux-arbres, les planètes labyrinthiennes, la fin de la Terre... on parle d'un monde vraiment très inventif et diversifié, que assez arbitrairement j'imagine assez loin de la sobriété que je prête à l'univers de la Fondation d'Asimov.

Rare sont les pages sans une idée accrocheuse dans cet Hypérion 1... un roman que je ne lâcherai pas, et que l'abondance en détails alambiqués transforme en vrai périple, plus proche de moi que ne l'a été, par exemple, le premier tome de la Saga des 7 Soleils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 22
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Jeu 30 Déc 2010 - 13:39

Bon, pour avoir également lu la saga des 7 soleils, je peux dire que c'est absolument incomparable : La Saga me fait plus penser à un bouquin pour... euh... plus jeunes, alors que Hypérion est beaucoup "adulte", et c'est vrai, comme le dit Mat, on a pas dans la Saga ce fourmillement d'idées que l'on retrouve dans Hypérion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1636
Féminin Age : 28
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Jeu 30 Déc 2010 - 16:10

Du Cycle d'Hypérion j'ai tout lu des Cantos d'Hypérion, par contre je n'ai lu que Endymion dans Les Voyages d'Endymion. Donc 6 tomes sur 8 si on se base sur l'édition poche existante actuelle.

Ca date pas mal, cette petite lecture, mais je me souviens avoir été profondément marquée par cette oeuvre, en particulier de la fin des Cantos, lorsque (CECI EST UN GROS SPOILER DE LA FIN DU "TOME 4")
Spoiler:
 

Tout ça me fait penser qu'il faudrait peut être que je termine ce cycle... Mais je trouve le second cycle moins prenant que le premier car la structure de l'histoire est si différente... Quand j'aurai du temps libre je m'y remettrai mrgreen

_________________
Take my love, take my land. Take me where I cannot stand
I don't care, I'm still free. You can't take the sky from me...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
harsiesis
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 311
Masculin Age : 40

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Jeu 30 Déc 2010 - 18:36

Mara a écrit:
Du Cycle d'Hypérion j'ai tout lu des Cantos d'Hypérion, par contre je n'ai lu que Endymion dans Les Voyages d'Endymion. Donc 6 tomes sur 8 si on se base sur l'édition poche existante actuelle.

Ca date pas mal, cette petite lecture, mais je me souviens avoir été profondément marquée par cette oeuvre, en particulier de la fin des Cantos, lorsque (CECI EST UN GROS SPOILER DE LA FIN DU "TOME 4")
Spoiler:
 

Ce moment est clairement énorme... Sinon j'aime aussi beaucoup toutes les entrevues avec "Umon" qui dévoile le concept (GROS SPOILER TOME 4 AUSSI)
Spoiler:
 

Et ouais Mat tu as du voir que Simmons ne manque pas d'inventivité loin de là... même si certains détails d'anticipation prêtent un peu à sourire (le mark...) et que les descriptions sont parfois un peu longues. J'imagine qu'il y a de quoi fertiliser l'imagination d'un fanficeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thyghj
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 79
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Lun 3 Jan 2011 - 13:06

Il se trouve que je relis ce cycle depuis quelques mois (en alternance avec d'autres cycles en parallèle, d'où la "lenteur" d'avancement de ma lecture). Je dois dire que beaucoup de points m'avaient échappé à la première lecture (j'étais beaucoup plus jeune aussi).

Le premier volume, Hypérion (divisé en deux en vf, comme souvent) met en place tout l'univers, sans tout introduire avec de longues explications entre notre temps et le leur. Les récits des différents pèlerins brossent à la fois le tableau de leur époque et les contours de plusieurs complots en arrière-plan. Les premiers récits ne montrent que très peu de points communs, mais on s'y plonge finalement assez facilement jusqu'à appréhender cet univers de façon très naturelle. Je vois ça comme une preuve de talent de Dan Simmons.

Le second volume (livres 3 et 4 : la Chute d'Hypérion), lui, est plus axé sur les événements présents et les tenants et aboutissants des véritables motivations des groupes en actions. On a alors des axes de réflexion intéressants. L'histoire elle-même n'est pas complètement prédictible (l'Histoire aussi, d'ailleurs) et ajoute quelques degrés de complexité au premier volume tout en explicitant ce que chaque pèlerin a réellement vécu, ce qui est un vrai plaisir à lire.

Les deux derniers volumes (Endymion et l'Eveil d'Endymion) portent moins sur la révélation des secrets que sur l'accomplissement de "prophéties". C'est un peu différent du point de vue de l'écriture - nombre de lecteurs trouvent cette seconde partie du cycle un petit peu moins passionnante - mais puisque la première partie révélait la majorité des mystères... il aurait été difficile d'en rajputer une couche. Néanmoins j'ai autant de plaisir à les relire : l'écriture est toujours aussi fluide et entrainante.

Je crois que ce n'est pas par hasard que ce cycle est considéré comme l'un des cycles majeurs de la SF : un univers très riche, pas réellement de longueurs dans les livres, une cohérence très forte dans son ensemble, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1079
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Dim 9 Jan 2011 - 18:20

Un des meilleurs cycles SF qu'il m'ait été donné de lire, les thèmes abordés sont extrêmement bien dirigés par Simmons, il arrive à apporter de l'importance à chacun de ses personnages et à les approfondir extrêmement naturellement.

L'ambiance mystique et baroque, comme l'a dit Mat ne fait que renforcer une immersion par le merveilleux, nous naviguons dans un monde dans lequel les repères ne sont plus les mêmes, autant pour les personnages visiblement perdus dans cette ambiance, mais pour nous aussi, on emabrque sans savoir vers quoi nous embarque Simmons.

Le cycle Endymion, bien qu'inférieur par sa portée et son message est aussi intéressant, plus dans la SF et clairement inspiré de Fondation, à lire tout autant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2824
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Dim 9 Jan 2011 - 18:51

Je viens de finir Hypérion ! Et le moins que l'on puisse dire c'est que Simmons
Spoiler:
 

Du coup je n'ai plus qu'à enchaîner sur La chute d'Hypérion. Pour répéter ce qui à déjà été dit, c'est vrai que l'univers est très riche, ça me parle beaucoup personnellement. Excellente idée que d'introduire l'univers par les récit des pèlerins. Ça aurait pu donner quelque chose de lourd mais la ça ouvre magistralement l'oeuvre je trouve, je n'ai qu'une envie lire la suite. Ayant aussi lu Fondation je peux dire que tu as raison dans un sens Math,je trouve le cycle de Asimov plus sobre que celui complètement baroque de Simmons, mais attention ça ne veut pas forcement dire plus pauvre!

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
doublex
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 87
Masculin Age : 40
Localisation : Paris 2132 A.D

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Ven 20 Jan 2012 - 19:15

J'ai lu le Cycle d'Hypérion. Je pense qu'il peut entrer dans le Panthéon de la SF.
Mais je n'ai pas lu le cycle d'Endymion. J'ai eu peur que ce soit une suite "commerciale". Vu ce que vous dites, il semble que ce soit un peu moins bien, mais tout de même très bon. Je vais peut-être me lancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xavier.delgado.free.fr/JdS.html
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1079
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Ven 20 Jan 2012 - 23:24

doublex a écrit:
J'ai lu le Cycle d'Hypérion. Je pense qu'il peut entrer dans le Panthéon de la SF.
Mais je n'ai pas lu le cycle d'Endymion. J'ai eu peur que ce soit une suite "commerciale". Vu ce que vous dites, il semble que ce soit un peu moins bien, mais tout de même très bon. Je vais peut-être me lancer.

Endymion a le mérite d'apporter beaucoup de réponses et de nous remettre en phase avec le style génial de Simmons. Le seul petit soucis pour moi était le côté ... disons exagéré de certaines scènes très (trop) marquées Space Opera de bas étage mais sinon c'est de très haute qualité abstraction faite de ces menus détails qui ne résident qu'en de petites exigences de fans absolus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
doublex
Mutant Commun
Mutant Commun
avatar

Nombre de messages : 87
Masculin Age : 40
Localisation : Paris 2132 A.D

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Sam 21 Jan 2012 - 0:13

Il est toujours délicat de juger un style à partir d'une oeuvre traduite.
Et quand bien même en Anglais dans le texte, ce serait biaisé.

Mais je suis heureux d'apprendre qu'Endymion est une oeuvre de valeur. Mes craintes sont dissipées. Merci. Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xavier.delgado.free.fr/JdS.html
pedron
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 9
Masculin Age : 44

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 19 Fév 2013 - 23:09

Bonjour,

Je suis mal placé pour écrire une vraie critique sur cette œuvre (Hypérion et la Chute d'Hypérion), mais le moins que je puisse dire c'est que c'est un ouvrage littéraire.

Dan Simmons a beaucoup de talent, et l'ouvrage pointe aussi bien du côté de la littérature "dure", des polars, de l'essai philosophique tout en restant un roman passionnant et accessible.

Il n'hésite pas à évoquer Keats bien sûr, Yeats, en filigrane Kierkegaard, utilise la structure des contes de Canterbury (récit cadre) pour montrer l'étendu de son talent de narrateur.

Je me demande ce qu'en pensent des personnes plus érudites de ces récupérations : amalgame indigeste ou coups de génie?

En ce qui me concerne j'ai particulièrement admiré la capacité à décrire la "métasphère", des pérégrinations dans un univers de données.

Hypérion de Keats racontait la chute des Titans remplacés par les dieux de l'olympe.
Il était logique que Dan Simmons poursuive avec Illium et Olympos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pedron
Organisme Monocellulaire
Organisme Monocellulaire
avatar

Nombre de messages : 9
Masculin Age : 44

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 5 Mar 2013 - 22:22

Je sais que je cherche la petite bête, mais je n'ai trouvé aucun forum qui parle cette prises de libertés de D.Simmons avec les maths ou la physique...

Désolé d'écrire en anglais, les extraits que j'ai à ma disposition sont dans cette langue.

Spoiler:
 

Le cycle d'Hypérion n'est pas exempt d'incohérences, mais c'est ce qui fait le charme.
Et pour pouvoir traverser les espaces interstellaires dans des temps raisonnables, il faut bien tordre un peu le cou à la théorie de la relativité...

Enfin pour conclure, Dan Simmons fait dire à Aenae, en citant une erreur de continuité de Daniel Defoe (Chap 29):
“And then Robinson Crusoe stripped naked, swam out to his ship, filled
his pockets with biscuits, and swam back to shore.…"
Puis:
"[Martin Silenius] used to say that proofreaders have always been incompetent assholes—even fourteen hundred years ago."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2374
Masculin Age : 28

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 12:32

J'ai commencé à lire le premier tome d'Hypérion (la première parti du premier tome, plus précisément) il y a quelques mois et je me retrouve devant l'incapacité de le terminer. "Même pas trois cent pages" me direz-vous, "quand même, il pourrait faire un effort !" Le problème est que j'ai trouvé le livre d'un ennui profond et même d'une complexité inattendue. Je ne suis pas hostile à un univers riche et mettant en avant des concepts novateurs ou étrangers, bien au contraire. J'ai simplement eu l'impression, dès le prologue, qu'il me manquait une connaissance préalable de l'univers. Comme si j'avais manqué un premier volume devant m'expliquer les règles qui régissent l'univers d'Hypérion. Sauf que ce n'est pas le cas (j'ai vérifié!).

A côté de ça, j'ai eu énormément de mal à avancer dans les diverses histoires des pèlerins, que j'ai trouvé assez lentes même si parfois intéressantes à suivre. J'avoue cependant avoir été un peu déstabilisé de voir que le livre commençait par conter l'histoire de personnages qui écoutent l'histoire que raconte l'un d'eux à propos de ce qu'à vécu un tout autre personnage par le passé. Sort de mise en abyme narrative qui m'a vraiment surpris, surtout que le quatrième de couverture laissait penser une intrigue beaucoup plus intense sous couvert de complot à l'aube d'une guerre. Je n'ai pas du tout ressentit le livre de cette façon (je ne l'ai pas encore terminé, je l'avoue...), et je n'ai pas envie de m'y remettre. Pourtant, j'imagine bien que tout cela se mettra en place par la suite. Seulement pour le moment ...

Je me tourne donc vers vous, chers membres du Multivers : essayez de me convaincre de continuer, si vous pensez vraiment que ça vaut le coup ! J'ai lu ici et ailleurs que ce cycle est excellent et même fondateur, ai-je manqué quelque chose à la lecture ? N'hésitez pas à spoiler légèrement si vous pensez que ça peut piquer mon intérêt, je ne vous en tiendrais pas rigueur ...


Dernière édition par Haiyken le Mar 2 Fév 2016 - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 22
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 12:56

Eh, je ne te cache pas que le premier tome (Hyperion, donc) n'est que les histoires des pèlerins. Le deuxième (La Chute d'Hyperion) est écrit depuis un point de vue plus "conventionnel" et du coup pourrait plus te plaire.

Citation :
J'ai simplement eu l'impression, dès le prologue, qu'il me manquait une connaissance préalable de l'univers

Je ne te contredirai pas là dessus, puisque ça fait justement partie des choses qui me plaisent dans cette œuvre : on est projeté dans un univers très complexe, et on en découvre de plus en plus au fur et à mesure de la lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2824
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 12:59

Je ne dirais qu'une chose : l'oeuvre ne vole pas sa réputation, c'est surement une des plus belle oeuvre de space opéra que j'ai lu.

Alors non, elle n'est pas facile d'accès, je comprends que la longue introduction puisse en rebuter certains. Personnellement, je l'ai déjà dis plusieurs fois, j'aime les oeuvre qui prennent leur temps, c'est généralement celles qui qui nous explosent le mieux à la figure lorsqu'elles décollent.

En ce qui concerne Hypérion, je n'ai pas trop ressenti ça, puisque j'ai trouvé chaque histoire raconté prenante et merveilleuse (même si je me rappel qu'il y en a qui m'ont plus captivé que d'autres).

La deuxième partie est assez déstabilisante au début, mais je me souviens l'avoir dévorée, impossible de m'arrêter de lire (Simmons fait souvent cet effet passé un certain point de lecture) alors que j'étais en pleine période de révision de partiels...

Bref, je pense que pour un amateur de SF c'est vraiment dommage de passer à côté, mais à toi de voir... Si tu ne prends aucun plaisir, c'est peut-être pas la peine de se forcer non plus. En tout cas c'est sûr que c'est autre chose que des histoires de supers héros à deux balles ^^(bon je dis ça mais j'en suis friant également  mrgreen )

Citation :
Je ne te contredirai pas là dessus, puisque ça fait justement partie des choses qui me plaisent dans cette œuvre : on est projeté dans un univers très complexe, et on en découvre de plus en plus au fur et à mesure de la lecture.

Effectivement, c'est ce qui fait une des particularité de cette oeuvre et qui la rend aussi marquante. Ca donne une impression de dépaysement total, mais c'est fait de façon vraiment maitrisé.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Haiyken
Chat de synthèse
Chat de synthèse
avatar

Nombre de messages : 2374
Masculin Age : 28

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 13:21

Ce qui m'a un peu fait étrange, c'est que la première partie du livre se passe a suivre le récit du père Hoyt, qui semble tellement déconnecté (même si ce n'est pas le cas, on le comprend ensuite) du reste qu'on a l'impression de lire une autre histoire que celle qu'on a acheté. L'histoire de Kassad, qui m'a fait laisser l’œuvre de côté, m'a donné le même sentiment ...

L'idée que le deuxième volume soit narré différemment me donne un peu espoir. Car j'ai trouvé l'univers vraiment intéressant à découvrir. C'est la narration qui m'ennuie profondément ...

Dans tous les cas, je laisse le livre de côté pour le moment. J'y reviendrais surement !

Merci de vos retours Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 22
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 13:34

Haiyken a écrit:
Ce qui m'a un peu fait étrange, c'est que la première partie du livre se passe a suivre le récit du père Hoyt, qui semble tellement déconnecté (même si ce n'est pas le cas, on le comprend ensuite) du reste qu'on a l'impression de lire une autre histoire que celle qu'on a acheté. L'histoire de Kassad, qui m'a fait laisser l’œuvre de côté, m'a donné le même sentiment ...

Tout est lié, j'ai envie de dire... Les histoires semblent être déconnectés, mais au final... Tout est lié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
Tracevol
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 441
Masculin Age : 26
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 13:51

J'ai personnellement eu beaucoup de mal à le finir, mais contrairement à toi j'ai pris beaucoup de plaisir à lire les premiers tomes (Hypérion tome 1 & 2 chez Pocket) et plus particulièrement le récit du prêtre Lénar Hoyt ainsi que celui de Fedmahn Kassad, le soldat. Ces petites histoires dans l'histoire m'avaient beaucoup intéressé à l'époque. Comme quoi, question de goût. On peut d'ailleurs les lire presque indépendamment de la suite et simplement apprécier le parcourt personnel des différents personnages.

La suite (La chute d'Hypérion) a été une lecture beaucoup plus lourde. J'ai trouvé le tout assez long et quelques passages m'ont (désolé) vraiment ennuyé. Malgré cela je garde un excellent souvenir de cet univers qui m'a fait voyager comme rarement un space opéra aura su le faire.

Edit : Par contre je n'ai pas eu le courage de lire la suite; Endymion et L’Éveil d'Endymion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2824
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 14:42

Citation :
le récit du prêtre Lénar Hoyt ainsi que celui de Fedmahn Kassad

J'ai vraiment adoré ces deux histoires également. Celle de Martin m'a moins marqué, les codes du poète maudit y sont pourtant transposé dans un univers SF et horrifique d'une manière assez géniale, mais au milieu de tout cet univers "fou fou" ça ne m'a pas marqué plus que ça... Du coup, je n'ai jamais lu le Cycle d'Endymion non plus, puisqu'il me semble qu'il en est le personnage principal.

Je crois avoir été aussi moins marqué par le récit de Brawne Lamia (la détective) puisque j'avais oublié jusqu'à sa présence... Par contre, je me souviens avoir apprécié celui de Sol Weintraub qui a dans mon souvenir un côté "anticipation" très plaisant et une problématique intéressante. Celui du Consul, bien qu'assez cliché, m'avait bien plu aussi. C'est d'ailleurs un de mes personnage préféré dans ce premier livre.

Diantre, a faire des efforts pour m'en souvenir, ça me rappel à quel point cette histoire était dingue et géniale... Je pense que je le relirais un jour (pas tout de suite car c'est un peu long quand même) ou que je me motiverais pour lire la suite !

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant
avatar

Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 22
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Mar 2 Fév 2016 - 15:32

Barlbatrouk a écrit:
Du coup, je n'ai jamais lu le Cycle d'Endymion non plus, puisqu'il me semble qu'il en est le personnage principal.

Nope, le personnage principal d'Endymion est... Endymion (Raul de son prénom). Personnellement, je le préfère même à Hypérion, et je vous conseille de le lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules
avatar

Nombre de messages : 1079
Masculin Age : 25
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Le cycle d'Hypérion   Lun 8 Fév 2016 - 22:45

Rétrospectivement, les deux oeuvres se complètent assez bien. Le manque de fond que je reprochais y a quelques années à Endymion n'est finalement qu'un écho de l'extraordinaire profondeur d'Hypérion. Si Hypérion t'ennuie, Endymion te divertira beaucoup plus. Si Endymion te semble ne pas développer des thèses subtiles (quoique), Hyperion remplit ce rôle à la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le cycle d'Hypérion
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cycle d'Hypérion
» Simmons Dan - La chute d'Hypérion 1 - Les Cantos d'Hypérion tome 3
» Hypérion
» [Simmons, Dan] Les Cantos d'Hypérion - Série
» Drood, Dan Simmons, Les cantos D'Hypérion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Space Opéra, Planet Opéra, Thématique espace et/ou E.T :: Les oeuvres : littérature, bande dessinée, autres arts graphiques...-
Sauter vers: