AccueilPortailChatboxRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity

Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
Mat

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 29
Localisation : Amiens

Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity Empty
MessageSujet: Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity   Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity EmptyVen 27 Aoû 2010 - 13:34

Si l'on prend la série dans l'ordre chronologique, cela commence par le flash-back dans le film, où tel un 007 habile et délicat, adroit à l'oral autant que dans la gestuelle, Simon libère sa soeur. Puis on le retrouve dans l'épisode pilote, glacial, élégant, hautain, "bien réglé", en tout cas très calme et efficace, où il a de quoi faire chavirer les coeurs de toutes les amatrices de bad boy tiré à quatre épingles.
Mais par la suite, Simon change subitement: bien qu'intelligent et pas du tout dénué de courage, il est présenté comme gauche, toujours à côté de la plaque, mauvais en communication et incapable de jouer la comédie. Mais quelle cohérence entre le Simon-acteur qui libère sa soeur dans le film et le Simon-acteur qui est laborieusement sensé faire croire qu'il est un grand acheteur d'argile industrielle, dans Jaynestown?
C'est un peu, si j'ose dire, le syndrome McKay, qui subit quelque chose de similaire entre ses premières apparitions dans SG-1 et sa régularisation dans SGA.

Comment expliquer l'existence de ces deux visages?
Pour ma part, je penserais à l'interprétation suivante : avant d'embarquer sur le Serenity, Simon était une ombre, qui n'avait rien à prouver à personne, évoluant au milieu d'inconnus. En revanche, une fois qu'il est admis à bord, Simon se sait observé, scruté, jugé, dans chacune de ses prestations, d'une part par Jayne et Mal, dont la stabilité de sa sécurité à lui et à sa soeur dépend en grande partie de leur sentiment à son égard. D'autre part par Kaylee, parce qu'ils se plaisent. Une personne qui ne parvient pas à s'en sortir de la même manière lorsqu'elle a peur de décevoir, d'échouer "en public" (càd en présence de gens avec qui il existe un lien) , ce n'est pas une nouveauté. En d'autres termes, le coupable serait rien moins que... le trac, et ses effets dévastateurs connus!

Qu'en pensez-vous?



Dernière édition par Mat Vador le Ven 27 Aoû 2010 - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Skay-39
The Vortex Guy
The Vortex Guy
Skay-39

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 30
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity Empty
MessageSujet: Re: Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity   Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity EmptyVen 27 Aoû 2010 - 16:48

Cela fait un bon moment que j'ai regardé Firefly, et je n'ai donc plus le personnage de Simon très présent a l'esprit, mais je visualise les scènes que tu évoques, et il y a en effet un gouffre certain entre ses prestations. De la différence entre le Simon du pilote et celui du reste de la série, j'aurais été tenté de dire qu'elle tenait à une erreur des scénaristes, un choix fait pour introduire dans l'équipe un petit gars maladroit qui gère le côté burlesque. Ses talents du pilote un peu oubliés, il assumait un rôle différent. Mais la scène du film remet cela en question... Pourquoi réaffirmer soudain ce côté affuté, compétent, si son rôle était désormais Grandes Paluches ? Il faut bien y voir un message des scénaristes.

Le trac est une explication, mais j'ai du mal à lui accorder tant de crédit. Ce genre de malaise purement psychologique aurait je pense tendance à disparaître durant l'action, laquelle ferait réémerger son noyau dur, ses compétences.

Je vois plutôt Simon comme quelqu'un qui a réalisé la prouesse de sa vie parce qu'il n'avait rien à perdre, River étant à ses yeux plus importante que tout le reste - toute autre considération et inquiétude mise de côté, le soucis de sa propre vie compris - et qui, cet objectif atteint, se trouve de retour dans une réalité glaçante et désarmante ou plus rien n'a la limpidité de cristal de cette décision de libérer sa sœur. Après l'avoir tiré de cet enfer, il se retrouve dans la nécessité d'assurer sa survie au jour le jour, ce qui représente un tout autre univers.
Je vois un homme poussé par la nécessité, les nerfs saturés d'adrénaline, qui répète très longuement un plan avant de l'exécuter comme dans un état second ; mais qui, confronté a la nécessité d'improviser, de réagir avec ses tripes en permanence, touche ses limites. Ce n'est même pas une excuse, c'est comme ça que je le vois : le chirurgien capable d'exécuter avec brio une opération minutieuse, mais qui ne vaut pas grand chose avec un marteau, lorsqu'il recommence à craindre pour sa propre sécurité.

_________________
Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity Trophy12
________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Barlbatrouk
Virtual Knight
Virtual Knight
Barlbatrouk

Nombre de messages : 2946
Masculin Age : 31
Localisation : à Twin Peaks

Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity Empty
MessageSujet: Re: Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity   Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity EmptyMer 14 Déc 2011 - 22:13

Pour moi il ne faut pas chercher d'explication, il s'agit d'une incohérence de la série. Ils l'ont fait jouer différemment dans l'intro du film pour que ça colle avec la scène. D'ailleurs le Simon du film n'est vraiment pas le même que celui de la série, et je ne vois pas non plus d'autres explication pour ça. Je pense que chercher des excuse du genre "il est si sur de lui car il se dépasse pour sauver sa soeur" est trop facile... En plus il aurait été assez facile en insérant quelques plans et détails de montrer qu'il n'était pas aussi serein que ça. Enfin c'est mon avis, de toute façon je ne regardais pas Firefly pour la cohérence donc ça ne m'a pas trop gêné.

_________________
Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity 8_et_d11
"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/l.a.p.o
Contenu sponsorisé




Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity Empty
MessageSujet: Re: Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity   Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Simon Tam, l'autre schizophrène du Serenity
» [REQUETE] Lecteur de flux RSS autre que RSS Hub ?
» [Lelic, Simon] Rupture
» Seigneur Kharx et l'Autre
» SIMON DARK

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Space Opéra, Planet Opéra, Thématique espace et/ou E.T :: Franchises à l'honneur :: Firefly :: Les épisodes, le film et leur univers-
Sauter vers: