AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 The Mist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1889
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: The Mist   Mer 28 Oct 2009 - 18:15





Après un violent orage survenu dans une petite ville du Maine, David Drayton qui est accompagné de son jeune fils et de son voisin, se rend dans le magasin le plus proche. A peine est-il arrivés à destination qu'une étrange brume s'abat sur la localité. La brume est d'une telle épaisseur que les gens sont contraints de rester enfermés dans le petit magasin. Sur place, la tension et la peur des individus vont crescendo...



Réalisateur : Frank Darabont
Producteurs : Frank Darabont & Liz Glotzer
Scénariste : Frank Darabont, d'après la nouvelle éponyme de Stephen King
Compositeur : Mark Isham
-
Nationalité : Américaine
Titre VF : The Mist
Dates de sortie : 21 novembre 2007 aux États-Unis / 27 février 2008 en France
Budget : 18 millions de dollars
Durée : 2 H 06 Min
Accompagnement parental obligatoire pour les mineurs de moins de 17 ans aux États-Unis (R)



Thomas Jane : David Drayton
Marcia Gay Harden : Mlle Carmody
Laurie Holden : Amanda Dunfrey
Andre Braugher : Brent Norton
Toby Jones : Ollie Weeks
William Sadler : Jim Grondin
Jeffrey DeMunn : Dan Miller
Frances Sternhagen : Irene Reppler
Nathan Gamble : Billy Drayton
Alexa Davalos : Sally
Chris Owen : Norm
Robert Treveiler : Bud Brown
David Jensen : Myron LaFleur





_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Dim 3 Jan 2016 - 17:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1889
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: The Mist   Mer 28 Oct 2009 - 19:37

The Mist est un film qui m’a complètement bluffé. Lorsque je l’ai vu pour la première fois, je n’attendais pas grand-chose. Frank Darabont est un réalisateur que j’apprécie énormément et ses deux autres films (Les Evadés et La Ligne Verte) qui sont tout comme The Mist tirés des écrits du romancier américain Stephen King, m’ont profondément marqué. C’est donc pour cela que j’ai entrepris de voir ce qui s'apparentait simplement à un sympathique film d'horreur de série B : pour ce qui est de l’histoire, j’avais grosso modo compris que cela racontait comment des personnes étaient enfermées dans un magasin et la façon dont ils devaient lutter contre des méchantes bestioles toutes pas belles parce que créées avec des effets spéciaux vraiment moches. Du reste, je dois le confesser, les FX ne sont pas terribles (à une ou deux exceptions près). Il y a toutefois une raison à cela. Il semblerait que le réalisateur ait à l'origine souhaité que son film soit présenté en noir et blanc. Malheureusement, les studios qui ont commencé à avoir sacrément la trouille car l'objet est tout sauf consensuel et la fin est d’un cynisme et d’une noirceur totale, ont finalement décidé que The Mist sortirait en couleur parce qu'au final, qu'est-ce que cela peut faire si les effets spéciaux paraissent dater d’il y a dix ans et ont une teinte fluo prononcée ? De plus, pendant qu’ont y est, au diable la vision artistique du réalisateur! De toute façon, qu’est-ce qu’il y connaît au business..?* Quoiqu’il en soit, le film est sorti dans un nombre misérable de salle aux Etats-Unis et je ne parle même pas de l'Europe. A noter que comme The Mist était doté à la base d’un petit budget, il fut tout de même rentable.

Mais revenons-en au film. The Mist est donc un huis clos qui se déroule dans un petit magasin du Maine au cœur de l’Amérique profonde. L'aspect surnaturel de l'intrigue n'est au final qu’un prétexte afin de faire interagir les personnes affolées et terrifiées qui sont prises au piège dans le supermarché. C'est pourquoi, même si les scènes d’action sont bien menées (je me suis d'ailleurs pris à sursauter à une ou deux reprises), la force de l'histoire est réellement contenue dans les multiples réactions des différents protagonistes. Ainsi, les monstres ont beau être dehors, les choses les plus terrifiantes se passent à l'intérieur du petit magasin. The Mist s'attarde dès lors avec un certains sadisme sur les déviances auxquelles nous, bons citoyens, pouvons faire preuve lorsque nulle règle et nul droit ne nous anime et lorsque l'atmosphère est saturée par la peur. Tout ceci est illustré par le personnage absolument hallucinant et effrayant de Mlle Carmody : la brume tombée, elle prophétisera la fin des temps et la vengeance de Dieu. En bref, elle se croit être une sorte de messie venu prêcher l'expiation de la race humaine et tente de sauver quelques âmes perdues. Le plus terrifiant est de constater que si au début des événements pas ou peu de personnes ne prêteront attention à ses imprécations, plus les cadavres s'amoncelleront, plus la parole de la prêcheuse aura un impact important, jusqu'à ce que la majorité des personnes qui se trouvent dans le magasin se transforment en une horde de fanatiques prêts à tout pour leur Jim Jones local dixit l'un des personnages.

On peut dire que The Mist prend une autre dimension que le simple exercice de film d'horreur de série B et nous assène un message pessimiste au possible qui nous arrive en plein dans la tronche car toute l'horreur que les personnages ont vécu dans le magasin est renforcée par une fin absolument incroyable, impensable et insoutenable (sérieusement, pardonnez-moi l'expression, mais je me souviens en être resté sur le cul) dont l'effet perdure encore quelques heures après le générique de fin. En bref, The Mist est un excellent film qui aura été injustement boudé (mais au vu de son contenu et sa fin, cela n'est guère étonnant) et qui mériterait amplement d'être mieux connu.

PS: On peut voir au début du film David Drayton, le personnage principal de l'histoire, peindre une affiche de cinéma qui représente Roland, le célèbre Pistolero du cycle de la Tour Sombre de Stephen King.

*Une version director's cut de The Mist en noir et blanc à l'image de la vision du réalisateur a finalement vu le jour. Elle est disponible dans l'édition double DVD collector du film parue aux États-Unis.

_________________
The truth is out there


Dernière édition par Joe Black le Dim 3 Jan 2016 - 18:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracevol
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 429
Masculin Age : 25
Localisation : Stars End

MessageSujet: Re: The Mist   Dim 3 Jan 2016 - 16:02

Très bon film en effet.

J'avais lu la nouvelle dont est tiré ce film (Brume) avant de le voir. Je ne m'attendais pas vraiment à être surpris par la fin, sauf que le film ne se termine pas comme la nouvelle... Et comme toi, j'ai vraiment été sur le cul. Doublement même parce que je n'ai pas vu la chose arriver, ayant la nouvelle en tête.

Je l'ai revu hier soir (5ème visionnage je dirais) et je dois dire qu'à force certains défauts me sont apparus. Les FX sont en effet vraiment moyen. A l'époque je ne l'avais pas vu en superbe bonne qualité et donc le rendu des FX ne me dérangeait pas vraiment. Par contre en passant sur une édition Blueray (hier donc), ça pique légèrement. Je ne savais pas qu'il était initialement prévu de sortir en version NB (merci pour l'info) ce qui au fond aurait été une très bonne idée. Quelques longueurs me sont aussi apparus hier soir, notamment dans les prêches de Mlle Carmody, mais ça doit venir des nombreux visionnage du film. Bref je chipote.

Pour ce qui du film en lui même et compte tenu du budget, on peut dire que c'est une vraie réussite. Aucune personne à qui je l'ai conseillé n'a été déçue, c'était même souvent un agréable moment.

PS : Et bravo pour le Pistolero, je ne l'ai remarqué que hier... Shame one me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
The Mist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mist [artiste]
» Alternative au glimmer mist?
» Glimmer Mist - question utilisation
» The Mist
» The Mist

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant science :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: