AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Surrogates

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Surrogates   Mar 27 Oct 2009 - 12:11





Dans un futur proche, les Humains ne sortent plus de chez eux et utilisent des avatars bioniques à leur image, contrôlés mentalement, pour interagir avec les autres dans le monde. Mais un jour, un clone est tué, et la désactivation est transmise au propriétaire original du clone, qui... meurt à distance, inexplicablement. Les avatars des policiers enquêtent. Les évènements vont contraindre l'un d'eux, l'agent Greer, à se séparer de son double artificiel puis à réapprendre à vivre sans procuration.



Réalisateur : Jonathan Mostow
Producteurs : Max Handelman, David Hoberman & Todd Lieberman
Scénaristes : Michael Ferris & John Brancato
D'après une oeuvre originale de : Robert Venditti & Brett Weldele (comics éponyme)
Compositeur : Richard Marvin
-
Nationalité : Américaine
Titre VF : Clones
Date de sortie : 25 septembre 2009
Budget : 80 millions de dollars
1 H 25 Min
Pas de classification par âge connue



Bruce Willis - Greer
Radha Mitchell - Peters
Rosamund Pike - Maggie Greer
Ving Rhames - le prophète
Boris Kodjoe - Anthony Stone
Jack Noseworthy - Strickland
James Francis Ginty - Lionel Canter




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artheval_Pe
Chief of Spatial Operations
Chief of Spatial Operations
avatar

Nombre de messages : 2231
Masculin Age : 26
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Surrogates   Mar 27 Oct 2009 - 23:36

Surrogates, ou un film qui part d'une bonne idée assez crédible et peu explorée au cinéma... et qui aboutit malheureusement à quelque chose de trop classique.

Le concept des Surrogates est intéressant en lui-même et il offre de nombreuses possibilités pour un film. Mais les scénaristes ont décidé d'utiliser une bonne vieille intrigue policière pour lui donner vie, et cela rend le film désespérément classique.

Il débute sur l'assassinat d'un jeune homme à travers son surrogate, et va, à travers l'enquête d'un agent du FBI incarné par Bruce Willis, mettre à jour une conspiration qui va avoir de lourdes conséquences. Le film met en scène des opposants à cette technologie, diverses applications et conséquences, à travers l'enquête de l'agent Greer.

Il évoque notamment les limites de cette technologie lorsque celui-ci, dans son vrai corps, veut voir sa femme en vrai et non juste son surrogate, mais le film n'explicite pas réellement les problèmes intrinsèques au concept.

Attention gros spoiler :
Spoiler:
 

La structure de l'enquête et des évènements rappelle d'ailleurs un autre film du genre, I Robot, à ceci près qu'on a affaire ici à moins d'effets visuels et plus de décors réels. Quelques scènes d'action plutôt bien pensées ponctuent le film et ne sont jamais de trop, et le rythme se tient, mais le résultat est au final un peu plat.

D'abord parce que le film tente de transmettre un propos sur les surrogates après avoir posé le concept, mais ce propos n'est pas argumenté, pas explicité. On a juste droit à l'opinion du scénariste qui transparait et nous dit en gros qu'il y a quelque chose de problématique à utiliser ces machines, mais on n'en saura pas plus.

Greer veut revoir sa vraie femme et ça se comprend, les Surrogates sont des illusions, mais on est là au niveau du "Captain Obvious at the rescue". Le film n'indique pas en quoi se cacher derrière des illusions est un problème philosophique, et en quoi les Surrogates sont une rupture avec les différents types de façades que nous utilisons déjà pour nous cacher.

l'intrigue policière comprend aussi quelques éléments inintéressants au possible. Alors, oui, les petites pirouettes scénaristiques sont bonnes quand on est scénariste pour se donner l'impression d'être intelligent, mais ça ne donne pas de la substance au film, d'autant que ce genre de technique est tellement éculé que ça ne surprend même plus. (Han, c'était lui le méchant ? Oh, que c'est surprenant !)
Le film aurait pu explorer un peu la relation entre un créateur et sa création, mais se contente au contraire de planer au dessus, évitant de l'aborder. On remarquera cependant qu'il évite le piège du manichéisme ce qui est un trait bienvenu. Le scénario joue aussi beaucoup sur les illusions (ce que sont les surrogates), mais là encore, c'est plus du jeu de scénariste qu'un réel propos.

Les personnages sont aussi bien trop superficiels. Bruce Willis se distingue par un jeu assez fin, et parvient bien à transmettre visuellement la douleur, les désagréments de la forme physique par rapport à la vie en tant que surrogate, lorsqu'il est obligé de sortir lui-même, et il parvient à construire un personnage qui sans être particulièrement original, ne relève pas du cliché complet, mais là encore, le script laisse peu de place au développement du personnage, au delà de quelques traits bien précis, et les dialogues ne sont pas écrits de manière assez fine pour donner tout le long une personalité marquée à cet agent.

Il reste malgré tout un cran au dessus du reste du casting à l'exception de Rosamund Pike dont le jeu assez sobre est suffisamment suggestif pour transmettre ses doutes et peurs. Mais les autres sont vites oubliés. la collègue Peters sert presque de décoration, et les autres n'ont pas suffisamment de temps à l'écran ni des dialogues assez fins pour se faire remarquer.

Coté direction artistique, le film est relativement sobre, ce qui convient tout à fait à l'histoire. Il n'y a pas d'abus d'effets visuels, et la réalisation est bonne, au sens où la caméra se fait oublier, mais où la manière de filmer ne se distingue d'aucune manière.

En termes de production value, on a du mal à voir comment ont été dépensés les 80 millions de dollars de budget, au delà du cachet de Bruce Wills, mais si le réalisateur a ainsi pu être à l'aise, tant mieux.

En conclusion, c'est un bon divertissement, qui introduit un concept intéressant mais qui fait l'erreur de s'attarder sur une intrigue policière sans grand intérêt, au lieu de vraiment s'attaquer au coeur du concept. Difficile d'évoquer des aspects conceptuels et philosophiques tout en gardant le spectateur en haleine, certes, mais c'est pourtant le travail d'un scénariste que de savoir faire cela. En outre, le développement des personnages souffre du format cinématographique et du cadre de l'enquête policière qui ne permet pas de suffisamment développer leur personalité. Bref, deux heures divertissantes et du potentiel gâché : Le film est bon mais pas marquant. Il marque le retour de la SF basée sur des grandes idées au cinéma, mais ne parvient pas réellement à exploiter l'idée.

Dommage, mais c'est encourageant. Si les studios hollywoodiens se donnent la peine de continuer dans cette voie plutôt que dans celle de Star Trek XI ou Transformers, ils pourraient finir par engager un scénariste capable d'intégrer toutes les contraintes de la production à gros budget tout en donnant du fond au film. Les frères Nolan ont su le faire avec Batman, cela pourrait revenir dans la branche classique de la SF.

_________________
Stargate Earthling Fleet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.gamers.fr
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique
avatar

Nombre de messages : 421
Masculin Age : 30

MessageSujet: Re: Surrogates   Dim 8 Nov 2009 - 3:42

Je viens d'aller voir Surrogates (mon dieu que le titre VF est nul : Clonrs Surprised ) et j'ai vraiment aimé même si il est vrai qu'il y a un petit gout d'inachevé au final.

Cela dit, , le concept de base est vraiment intéressant et les questions qu'impliquent ces Surrogates sont vraiment nombreuses. De ce point de vu là, l'intro sous forme de reportage aurait pu être un peu plus longue afin de peut-être mieux montrer ce monde. Car certes, cela implique beaucoup de chose d'un point de vu philosophique et éthique, mais il y a également je crois de quoi se poser des questions du point de vu politique. Je me demande comment ont du réagir les gouvernements étrangers quand on voit les avantages faramineux de cette technologie au niveau militaire.

Citation :
Il évoque notamment les limites de cette technologie lorsque celui-ci, dans son vrai corps, veut voir sa femme en vrai et non juste son surrogate, mais le film n'explicite pas réellement les problèmes intrinsèques au concept.

C'est vrai que cette partie est survolée mais pas totalement absente. Le speech du prophète fait un peu "Captain Obvious" mais c'est toujours bien d'en parler et l'évocation du traumatisme de Mme Greer expliquant son refus de sortir. Certes c'est maladroit et évident mais ce n'est pas absent. Tout autant que l'aspect artificiel de ce monde absolument parfait qui "démocratise" la beauté et la bonne santé en façade mais qui détruit selon moi totalement la notion d'effort dans cette société

Par contre, je n'arrive pas à comprendre en quoi cette technologie pourrait totalement éradiquer le crime ? Au contraire, cela devrait plutôt le favoriser.

Il est également dommage que tous les aspects juridiques et sociaux d'une telle technologie ne soient pas abordées.

Mais à part ça, Bruce Willis prouve encore une fois qu'il est un très grand acteur (bon, c'est subjectif hein ...) et j'ai trouvé que les acteurs jouant les Surrogates arrivaient pour la grande majorité à avoir une expression assez robotique. L'univers est également très bien rendu et fait très réel.

Citation :
l'intrigue policière comprend aussi quelques éléments inintéressants au possible. Alors, oui, les petites pirouettes scénaristiques sont bonnes quand on est scénariste pour se donner l'impression d'être intelligent, mais ça ne donne pas de la substance au film, d'autant que ce genre de technique est tellement éculé que ça ne surprend même plus. (Han, c'était lui le méchant ? Oh, que c'est surprenant !)

Je qualifierais l'intrigue policière de très classique mais efficace. Effectivement on se dit : "Ah que c'est surprenant que ce soit lui le méchant", mais ce n'est qu'après coup et on ne le voit pas trop venir.

Citation :
En conclusion, c'est un bon divertissement, qui introduit un concept intéressant mais qui fait l'erreur de s'attarder sur une intrigue policière sans grand intérêt, au lieu de vraiment s'attaquer au coeur du concept.

Au final, à peu près la même conclusion et je rajouterais que j'ai trouvé le film un peu "rapide". Une bonne demi-heure de plus afin de mieux développer tous ces éléments auraient été la bienvenue. Mais je conseille quand même ce film, il est vraiment pas mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Surrogates   Dim 8 Nov 2009 - 22:07

Et bien, après lecture de vos commentaires, je dois dire que je m'attendais à moins bien de la part de ce film. Je me préparais à voir une enquête policière un peu téléphonée, empreinte de clichés éhontés, et au propos moralisateur bancal ; mais en définitive, Surrogate m'a fait une fichu bonne impression.

C'est dynamique, visuellement très bon, assez jouissif parfois. J'ai adoré le magasin de surrogate à bas prix, avec le vendeur de voiture ventant son produit, toutes dents dehors. xD L'institut de beauté n'était pas mal non plus.

Les scènes d'action sont assez spectaculaires ; j'ai particulièrement adoré la course-poursuite avec le surrogate de Greer, lorsqu'il saute de conteners en conteners. ^^ Découvrir des utilisateurs bien loin de l'apparence de leur avatar était également assez spectaculaire, même si la ficelle était classique.

Alors, oui, la conclusion est naze, c'est sûr. La destruction des Surrogates ; pourquoi pas ? Je veux dire, c'est une prise de position. Mais Arth l'a dit, ce n'est pas suffisamment justifié. C'est un acte unilatéral assez égoïste, là ou pour des avantages concrets, on n'a droit qu'à des inconvénients nébuleux, imprécis, abstraits.
Mais ce qui m'a surtout marqué, c'est le zéro morts annoncé. Pardon ? Zéro morts ?
D'une part, il y a bien des humains qui n'ont pas recours aux surrogate ; ceux là ne vivent pas uniquement dans leurs réserves, ils y entrent et en sortent. Des accidents de voiture en cascade, j'ai du mal à croire que ça ne blesse personne ! Et les avions dont les pilotes perdent connaissance ? Ne transportent-ils que des clones ? Et aucun de ces avions ne survolait de centre de population ? Et les usines dont plus personne, soudain, ne s'occupe ? Et les pompiers en intervention, les médecins au travail, les capitaines de navire, les conducteurs de train ? Pas d'incendies ?
Ce genre de crise mondiale fait forcément des dégats. Aucune victime, je n'y crois pas. Le comportement du héros a juste été totalement irresponsable... C'était un acte terroriste.

Mais enfin, même si Surrogates n'est pas un film à grande portée philosophique, il reste bien meilleur que la plupart des blockbusters habituels, et extrêmement plaisant à voir.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Surrogates   Jeu 19 Nov 2009 - 19:48

Topic déplacé (ainsi qu'une fournée d'ex-nouveautés) .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2816
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Surrogates   Mar 5 Fév 2013 - 1:39

Citation :
Surrogates, ou un film qui part d'une bonne idée assez crédible et peu explorée au cinéma... et qui aboutit malheureusement à quelque chose de trop classique.

Tout est dit... Si on veut un film SF pour reposer son cerveau après un week end de fête il fait l'affaire, mais il ne faut rien en attendre de plus.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
Surrogates
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Chronique] - The Surrogates / The Surrogates - Flesh and Bone
» Surrogates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: