AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mara
The Doctor's Companion
The Doctor's Companion
avatar

Nombre de messages : 1636
Féminin Age : 28
Localisation : Inside the Tardis

MessageSujet: 9   Jeu 3 Sep 2009 - 21:22




Dans un monde ravagé par une guerre entre humains et machines, des poupées tentent chaque jour de survivre. 9, dernier venu, se voit chargé d'une mission. Ce sera à lui de ramener l'espoir dans ce monde apocalyptique, et il devra pour cela affronter les dangers du monde des machines...



Réalisateur : Shane Acker
Producteurs : Tim Burton, Timur Bekmambetov, Jim Lemley et Dana Ginsburg
Scénaristes : Pamela Pettler et Shane Acker
Compositeurs : Danny Elfman, Deborah Lurie

-

Nationalité : Américaine
Titre VF : Numéro 9
Date de sortie : 19 août 2009
Budget : ?
1 H 20 Min
Déconseillé aux moins de 13 ans aux USA, pas de classification par âge en France
Inspiré d'un court métrage réalisé par Shane Acker nommé lui aussi "9" et nominé en 2006 aux Oscars dans la catégorie "Meilleur court métrage"



Voix originales :
Elijah Wood - 9
Jennifer Connelly - 7
Crispin Glover - 6
Martin Landau - 2
Christopher Plummer - 1
John C. Reilly - 5
Fred Tatasciore - 8 / Présentateur radio
Alan Oppenheimer - Le scientifique
Tom Kane - Le dictateur
Helen Wilson - Présentatrice du JT





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: 9   Dim 14 Fév 2010 - 0:03

Heu... Ouais.
Alors... Que dire.
Ma première impression à été plutôt positive. Ce petit être qui s'éveille à la vie dans une pièce délabrée, face à un homme apparemment mort, entouré de schémas mystérieux... Aucuns souvenirs, mais une étrange relique, le tout dans un univers apocalyptique... Il y avait là un côté assez vidéoludique. C'est un scénario classique : le héros démarre la partie dans d'étranges circonstances, et doit élucider le mystère qui l'entoure. D'accord, aucun problème. J'aime bien ce genre de thème. Cela semblait prometteur.

Lorsqu'on aperçoit les premiers cadavres, j'y vois la confirmation que ce film n'est pas du tout pour les enfants, et m'attends donc à un propos relativement mature. Mais ensuite...
Les machines sont intéressantes : leur côté "de bric et de broc", mélange de fer et d'ossements... Rien à redire de ce côté. J'ai moins accroché aux animations des poupées, dont les expressions faciales ne m'ont pas convaincus, mais bien, ce n'est pas ce que j'allais juger en premier lieu.

Là où ça pêche vraiment, en revanche, c'est sur le scénario. Je veux dire, si quelqu'un a compris, qu'il m'explique.
Pourquoi le médaillon s'adaptait-il sur la machine ? Il semble nécessaire à son éveil. En ce cas, qui le lui a pris en premier lieu ? Le scientifique ? Pourquoi n'a-t-il pas alors détruit son œuvre directement, alors qu'elle était vulnérable ?
Pourquoi absorbait-elle les âmes des poupées ? Dans quel but ?
Et en quel honneur le médaillon est-il capable de la détruire ?
Tout cela est loin d'être périphérique. C'est le cœur du film, son moteur. Et je n'y vois nul logique, nulle cohérence...

Vraiment, j'ai beau chercher, je ne vois pas la tête et la queue de tout ceci. Je ne trouve pas le propos du film. Je ne comprends pas son intérêt, au-delà de l'univers, du concept de petites poupées qui marchent.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2824
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 9   Mer 26 Jan 2011 - 20:04

Effectivement Skay je suis d'accord avec toi, on a du mal à saisir un réel propos à tout cela. Par contre, je serai plus mesuré que toi, car pour moi ce film s'adresse plutôt à un publique jeune, peut être pas tout jeune, mais assez tout de même. Alors certes, le film a été interdit au moins de 13 ans aux US et il y a quelques scènes dures mais pas forcement plus que dans d'autres films s'adressant à cette tranche. C'est vrai quoi rappelez vous la mère de Bambi :p Et pis à force de ne faire regarder que les Teletubies, Dora et cie aux plus petits, après on se retrouve avec un film Avatar qui fait un carton...

Du coup si l'on prend le film de ce point de vue on se retrouve avec une belle histoire qui certes possède quelques défauts mais reste plus intelligentes que d'autres films de cette tranche.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Skay-39
The Vortex Guy
avatar

Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 28
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: 9   Jeu 27 Jan 2011 - 10:42

Barlbatrouk a écrit:
Effectivement Skay je suis d'accord avec toi, on a du mal à saisir un réel propos à tout cela. Par contre, je serai plus mesuré que toi, car pour moi ce film s'adresse plutôt à un publique jeune, peut être pas tout jeune, mais assez tout de même. Alors certes, le film a été interdit au moins de 13 ans aux US et il y a quelques scènes dures mais pas forcement plus que dans d'autres films s'adressant à cette tranche. C'est vrai quoi rappelez vous la mère de Bambi :p Et pis à force de ne faire regarder que les Teletubies, Dora et cie aux plus petits, après on se retrouve avec un film Avatar qui fait un carton...
Je n'ai vraiment pas eu l'impression, en voyant ce film, qu'il était destiné à un jeune public. Il y a une différence notable entre la maman de Bambi au corps encore tout chaud, dont la mort est abondamment mise en scène en tant qu'évènement majeur de l'histoire, en faisant très clairement un évènement terrible et dramatique, et les corps tordus et desséchés d'inconnus aperçus un instant à l'écran, en tant justement que background, et non point culminant du pathos dans le film. De plus, le fait que l'on aperçoive ces cadavres dans une voiture - contexte moderne, familier - m'a immédiatement suggéré, même si en filigrane, le côté gratuit et aveugle de la catastrophe qui a frappé, et qui aurait pu (et a sans doute, dans le contexte du film) nous frapper, nous, nos familles, nos amis, sans classe ni droit à plus de quelques secondes de figuration.. La maman de Bambi, en définitive, restait une biche.

Barlbatrouk a écrit:
Du coup si l'on prend le film de ce point de vue on se retrouve avec une belle histoire qui certes possède quelques défauts mais reste plus intelligentes que d'autres films de cette tranche.
Intelligente graphiquement certes, avec encore une fois les créatures composées d'un peu n'importe quoi, incluant des ossements, et l'ambiance, bien construite sur tous le début du film ; mais scénaristiquement, il y a des lacunes béantes qu'on ne peut ignorer, et je voudrais vraiment savoir si c'est par manque de professionnalisme ou en se targuant d'une espèce de prétention artistique mal placée que les scénaristes ont passé outre.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique
avatar

Nombre de messages : 2824
Masculin Age : 29
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: 9   Jeu 27 Jan 2011 - 12:19

Citation :
La maman de Bambi, en définitive, restait une biche.

Hum... je ne suis pas spécialiste dans le domaine mais je pense que lorsqu'on est jeune on ne voit bizarrement pas trop le coté "biche" mais que celui de maman "maman". Enfin personnellement je pense avoir réagis comme ça dans ma jeunesse. Surtout que comme tu l'as dis dans 9 on voit les ossements d'inconnus ce qui je pense a beaucoup moins d'impact sur les jeunes.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
 
9
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Anticipation, Cyberpunk, Dystopie & Post-Apocalyptique :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: