AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Warehouse 13 [Série]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Warehouse 13 [Série]   Jeu 13 Aoû 2009 - 10:05


"The Supersize Pandora's Box"



Citation :
Après avoir sauvé la vie du Président des Etats-Unis, deux agents du FBI sont nommés à un nouveau poste, à Warehouse 13, un service qui abrite les objets surnaturels que le gouvernement a collecté à travers les siècles.

Le duo a alors pour mission de récupérer d'éventuels nouveaux artefacts susceptibles de mettre en danger des individus.

Source
Séries créée par : Jane Espenson (scénariste de Buffy, Angel, Battlestar Galactica, Dollhouse...) et D. Brent Mote en 2009

Série diffusée sur la chaine US SyFy tous les mardis soirs depuis le 07 Juillet 2009.

1 Saison de 12 épisodes en cours

Site Officiel : http://www.syfy.com/warehouse13/

Avec :

Saul Rubinek => Artie Nielsen
Eddie McClinctock => Pete Latimer
Joanne Kelly => Myka Bering
Genelle Williams => Leena
Allison Scagliotti=> Claudia Donovan

et CCH Pounder=> Mrs Frederic

Guest :
Mark Sheppard clap!
Tricia Helfer clap!
MIchael Hogan clap!
Joe Flanigan
Ivan Serguei
Fiche Technique IMDB

Générique - Très réussi


Mon avis :

Une nouvelle série, sans prétention, du moins dans le thème et le scénario mais qui réussi où Sanctuary par exemple échoue et nous propose un divertissement fort bien fait , agréable, un brin déjanté et même rigolo.

La série est souvent comparé à X-FIles (que je connais très peu) notamment à cause du duo Bering/Latimer et du côté surnaturel des missions. Je pense que la comparaison s'arrête là!

Warehouse 13 a opté pour un ton différent et à une équipe de 4/5 personnages et non pas un duo principal. Latimer et Bering sont les agents de Terrain, mais le leader est bien Artie et nouveauté également en comparaison de X-files : le fameux entrepôt 13 qui est un personnage de l'histoire de l'histoire, et le plus fascinant à mes yeux!

Les points positifs :
- les décors : l'entrepôt 13 est tout simplement génial, imposant, mystérieux, une grande réussite pour moi et un personnage à part entière de cette histoire! Je vais d'ailleurs lui dédier un topic .

- les gadgets : là encore les divers objets (comme le téléphone, le pistolet) très steam punk rajoutent une touche décalée futuriste et originale qui passe très bien. ON retrouve cet aspect dans le générique.

- les acteurs : Saul Rubinek déjà, une valeur sure qui ne manque pas de nous camper un personnage original et assez génial. McClinctok est bien aussi (j'adore son accent), je suis plus réservés pour la miss Kelly. Mention spéciale à Mrs CCH Pounder en Mrs Frederic lol!

- les dialogues, délicieusement impertinents et piquants, à espérer que les sous-titres et doublage seront à la hauteur. Et j'adore l'accent de McClintock!

Les points négatifs :

- le duo de personnage Latimer/bering ets très convenu et classique, on a eu plein, on en a plein, l'homme charmeur et plein d'humour, mais brillant, la fille rigide et coincé mais brillante (Castle en ce moment par exemple)... Bref, que c'est ennuyeux, j'ai en plus l'impression que toutes les actrices de ce type sont interchangeables, et idem pour ces messieurs ou quasi... J

- Ca m'est personnel mais les objets magiques et autres trucs surnaturels, comme les enquêtes policières ne m'intéressent pas du tout... Ca m'ennuie presque autant que les enquêtes policières dans Castle lol....

Selon les goûts :

La série est composée d'épisodes relatant une aventure, donc pas besoin de suivre dans l'ordre...Perso, je préfère +++ les séries feuilletonnantes mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
ketheriel
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant


Nombre de messages : 1418
Masculin Age : 36

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Jeu 13 Aoû 2009 - 10:47

Série, bien trop convenue pour ma part. Aucune réelle originalité, voir même un peu trop kitch. Le Steam ça ne passe que moyennement dans le contexte de la série.
Le duo est assez insipide et il n'y a pas de fils conducteurs réels. Personnellement je me suis vite lassé et franchement comme c'est parti je vois mal cette série durer plus d'une saison ou deux... Une série qui ne fait que pomper ça et là ses idées, sans âme et qui ne marquera pas les esprits.


Dernière édition par ketheriel le Ven 14 Aoû 2009 - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Jeu 13 Aoû 2009 - 11:22

Je te rejoins sur le fond, par contre, ça m'amuse bien de regarder ça, c'est divertissant le vendredi soir je trouve.... ^^

Et je pense effectivement que ça n'ira pas très loin et pas plus loin que ça....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Dim 16 Aoû 2009 - 14:25

Le Warehouse 13

A la découverte du mystérieux entrepôt 13...


L'entrepôt 13 a été construit au XIX siècle, il a été conçu par par Thomas Edison, Nikola Tesla et MC Escher et se situe dans un région désertique du Sud Dakota. Il est surnommé l'attic (débarras, grenier) de l'Amérique.

L'EXTERIEUR

L'entrepôt est un bâtiment très imposant, au design simple mais avec de gigantesques proportions comme nous pouvons le voir, sa masse est écrasante.

Son aspect vieilli et couleur terre contribue à lui donner un air abandonné, celui d'un bâtiment sans importance....



L'INTERIEUR
"Bigger Inside"


Par un fait pour le moment inexpliqué et non commenté, l'entrepôt se révèle être de dimensions quasi infinies à l'intérieur, mais commençons par le commencement....



2- Une fois la porte d'entrée passée, il fait pénétré dans un tunnel circulaire high-tech, très "spatial" orné de bombes et autres dispositifs de sécurité ultra-sophistiqués...


3- Nous arrivons ensuite dans un bureau spacieux et hétéroclite parsemés d'objets anciens et à l'aspect "médiéval" de par ses murs en pierre. Cette partie, "l'office", comporte plusieurs niveaux, reliées entres elles par un escalier en colimaçon. On y trouve les quartiers personnels d'Artie.



4- La terrasse ou plateforme d'observation : l'office de l'entre^pot comporte une terrasse intérieure qui offre une vue imprenable, et impressionnante sur l'entrepôt en lui et son contenu! Et là affraid sur des kilomètres et des kilomètres s'accumulent les allées, étagères et même un zeppelin et des sortes de paquebots qui semblent flotter au ras du plafond... O_O!



Se déplacer....

Forcément se déplacer dans un endroit pareil est problématique!

Deux modes de déplacement ont été vus jusqu'à présent : une voiture, alimentée par l'énergie (électrique??) produite par le corps humain et nécessitant pour le coup au moins 3 personnes, 2 pour fournir l'énergie et 1 pour conduire. Ce modèle est une invention de Thomas Edison et peut également fonctionner avec une alimentation par batterie.



L'autre moyen de se déplacer est plus spectaculaire et "fun" : en tyrolienne ! Armé d'un casque, hop nous voici partis à toute vitesse...

Ce mode de déplacement soufre de quelques inconvénients : l'atterrissage, brutal et sportif et le retour... à pied !
Autant le dire, cet aspect est complètement incohérent (les autres aussi, mais moins lol), vu les proportions de l'entrepôt mais c'est rigolo !



Le panneau électrique
L'entrepôt comporte un système d'éclairage et de régulation avec son liquide "violet" de "décontamination surnaturelle" élaboré qui se gère depuis ce tableau...


Le poste informatique

Là encore le moderne et l'ancien se côtoient pour proposer un objet au design particulier,mais bien entendu hautement performant....




Le Farnsworth
Une autre façon de communiquer


Un des objets usuels attachés à l'entrepôt est le Farnsworth du non de son (supposé) inventeur.

Cet étrange mode de communication allie un design ancien (steam punk) avec une technologie haut-de gamme.

Dissimulé dans un coffret métallique (cuivre?), il propose un communication instantanée aussi bien visuelle (en d'élégantes images sépia haute-définition lol) qu'auditive et ne semble pas soumis à des logiques de réseau...

Le détail qui tue, il fait un bruit d'antique sonnerie, celle-ci résonnant dans le gangue métallique = c'est très discret Laughing. L'objet indispensable de notre équipe de choc!


Le Tesla
Une autre façon de...shooter


Le Tesla (du nom de son inventeur) est un pistolet qui projette un faisceau d'énergie qui "assomme" et qui provoque également une amnésie de quelques minutes, ce qui permet à la permet qui a été "shootée" de ne pas s'en souvenir ! Pratique pour ceux qui utilisent le Tesla lol.

Par contre, il consomme beaucoup d'énergie et ne permet pas un grand nombre de tirs.



Conclusion : après m'être aperçue que la plupart de mes captures sur 6 épisodes concernaient ce fameux Warehouse 13, j'ai décidé de lui consacré ce topic "fait maison" car c'est effectivement l'élément, le "personnage" qui me plait dans cette série. Sans compter mon amour pour les espaces souterrains et/ou fermés... lol :ninja:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Dim 18 Juil 2010 - 17:28



2.01 : La série vient de reprendre et bon vu mon état de fatigue, j'avoue que j'ai vu le 2.01 sans grande passion. Mais le rebondissement avec H.G Wells était sympathique et une superbe nouvelle pièce fait son apparition : la Escher Vault -j 'essaierai d'y consacrer un petit quelque chose, cela vaut le coup d'oeil!- mais bon, ce n'est toujours pas mon style de série de prédilection...

Je ne sais pas si je vais continuer, à voir...

2.02 : : les mots magiques qui m'ont poussés à regarder cet épisode ont été : Simon et Kayla (Firefly) et "Allons-y" (Doctor Who) clap!

Un épisode bien écrit qui nous plonge dans l'univers des comics et de la SF et fourmille de référence te le plus grand choc : reconnaitre en Loretta (Jewel Staite) et Sheldon (Sean Maher) : Simon et Kayla ! Je n'ai pas la confirmation express mais je parie que la miss Espenson a écrit cet épisode!

Je m'attendais au maximum à ce que l'on parle d'eux et de Firefly mais non les deux sont les guests de cet épisode ! Un grand moment de plaisir!

J'ai aussi bien aimé la transformation de M.O.B. et même si je m'aperçois que je n'accroche en fait avec quasi aucun des 5 persos principaux, à l'exception d'Artie, cet épisode était écrit avec un plaisir et une passion assez évidente qui l'ont rendu agréable. C'est la seule voix, celle du délire de fan, qui me semble pouvoir faire durer et donner un intérêt à la série par ailleurs...

Pas sur cependant que ce soit suffisant pour que je continue... Je suis super en retard sur mes comm de True Blood, que j'adore.... mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Phénixia
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 68
Féminin Age : 43
Localisation : Paca ou sur Risa au soleil quoi!!

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Sam 2 Avr 2011 - 12:08

Pour ma part je suis complètement tombé sous le charme de cette série qui est loin des standards de notre époque ressemblant ainsi plus au séries des début 90 du coup ce petit coté "cheap" et parfaitement rafraîchissant.
C'est a mon avis, pas un hasard si cette série c'est vu renouveler pour une saison 3 là ou tant d'autres séries de SF son immanquablement avortée ou annulée en tout cas.

Citation :
Une série qui ne fait que pomper ça et là ses idées, sans âme et qui ne marquera pas les esprits.

C'est en faite tout le contraire qui est entrain de ce passer, cette simplicité joue en son sens puisque toute les séries possédant un arc scénaristique trop compliquer se voient vite remercier SgU ou OutCasts par exemple.
Warehouse 13 est un train d'acquérir son propre "grin de folie" d'imagination débridée sans la limitation d'un pseudo réalisme étriquer, tout a fait comme Doctor Who en fait. Je suis presque certaine que cette série arrivera facilement au stade des 4 saisons.

Petite anecdote au sujet de l'acteur qui joue Artie, il est apparut non seulement dans Stargate SG1 mais aussi dans la série StarTrek TNG ou il joue un collectionneur sans scrupule qui kidnappe Data
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Sam 2 Avr 2011 - 12:52

Je suis assez d'accord (et c'est pour ces raisons que je n'accroche, divergence de gouts) et ce n'est pas une série de SF mais une série fantastique pour moi (genre avec lequel j'ai plus de mal...) et qui flirte avec le steampunk...


Dernière édition par sunjin le Sam 25 Avr 2015 - 10:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Phénixia
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 68
Féminin Age : 43
Localisation : Paca ou sur Risa au soleil quoi!!

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Sam 2 Avr 2011 - 13:23

Je comprend ce que tu veux dire par style "Steampuck" et c'est vrai que je n'y avais pas penser.
En fait, c'est parce que l'ultra réalisme de la SF d'aujourd'hui me déçoit de plus en plus que été happer
par cette série.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X8
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 101
Masculin Age : 25
Localisation : Nice

MessageSujet: Re: Warehouse 13 [Série]   Sam 5 Jan 2013 - 19:31

Nous voilà à la saison quatre et le topic n'a pas eu de nouveaux posts depuis 2011. Bilan, après tout ce temps ? La série est parvenue à trouver un fil rouge. On regrette seulement son manque d'originalité, encore que certains épisodes sortent du lot, mais, en ce qui me concerne, j'ai préféré les 49 épisodes diffusés jusqu'à présent que les 3 dernières saisons de Fringe car, il faut bien l'admettre, entre ces deux séries, il y a tout de même quelques similitudes.

Je trouve que jusqu'à présent, la force de la série a été de mettre en avant divers personnages sans tomber dans le fétichisme, j'entends par là, limiter les scénarii à quelques individus sans prendre en compte ceux qui gravitent autour, chose que l'on peut reprocher à Fringe, à Smallville et à SGA puisqu'il s'agit là de séries contemporaines de W13. Le titre de la série (le "13") prend petit à petit tout son sens et il n'est guère désagréable de voir la série mélanger des évènements historiques à du fantastique-merveilleux. Si il y a eu la guerre en Europe au début du XIXè, c'est parce que Napoléon voulait s'emparer du Warehouse 11. Je n'y aurais jamais pensé Wink. Sans oublier les chaussures de Nixon, artéfact qui permet de mentir sans se faire capter par ses co-énonciateurs. Et bim.

D'ailleurs, un autre élément que j'ai beaucoup aimé est la diversité des artéfacts. On ne tombe pas dans le stand-alone où un épisode se limite à un artéfact, au contraire, ils servent à faire des liens entre les épisodes dont certains qu'on ne voit pas venir, surtout quand on passe de la S3 à la S4. C'est ce côté imprévisible (bien que ça ne soit pas le cas de tous les épisodes) qui est intéressant. Ainsi un épisode peut-il montrer plusieurs artefacts dont certains ne tombent pas du ciel en deus-ex-machina. A titre comparatif, c'est un peu comme le coup de la machine dans B5 que l'on découvre de façon anodine dans la S1 et qui prend toute son utilité trois saisons plus tard. Les fans savent de quoi je parle. Notez que l'analogie s'arrête là, les deux séries n'ont rien à voir.

Par ailleurs, en bon angliciste de formation, j'ai adoré voir H.G. Wells. Je trouve que ce personnage (pour garder un peu de mystère pour ceux qui ne sont pas encore familiers avec le cast) apporte un plus à la série. Sans oublier les quelques cross-over avec Eureka et Alphas... Tous ces éléments permettent à l'auditeur de prendre une bouffée d'air et d'éviter à la série de tomber dans le radotage à la Smallville ou dans le burlesque à la Fringe (navré pour ceux qui y ont accroché, de toutes évidences, j'ai été déçu.)

Gros reproche cependant, certains épisodes manquent de cohérence. Heureusement, depuis Fringe, L.O.S.T et SGA, je me suis plutôt bien immunisé. La fin de la S3 est vraiment très navrante mais je reste néanmoins optimiste car, même si la cohérence leur fait parfois défaut, les épisodes sont loin de manquer de consistance, chose qu'avait perdu SGA au bout de 50 épisodes. Je ne me suis ennuyé que très rarement même si parfois, je le répète, certains passages sont désolants car la logique n'était pas toujours au RDV. Rien qui vaille la fin de BSG 2003 cependant... jusque là, tout va bien.

Je reste au fond mitigé par mon expérience de cette série mais je la conseille si vous cherchez quelque chose à vous mettre sous la dent. Personnellement, quand je regarde toutes les séries nord-américaines récentes, j'ai préféré W13 à un grand nombre d'entre elles mais on s'accordera à dire que c'est loin d'être la série du siècle. Les scénarii manient habilement la SF et la fantasy pour créer au final quelque chose d'un peu original (un peu seulement). En revanche, on est loin du steampunk dont il était question plus haut dans le topic... J'attends un retour si quelqu'un a réussi à passer le cap de la saison 1 depuis tout ce temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://sites.google.com/site/thpdanel/
 
Warehouse 13 [Série]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Warehouse 13
» Warehouse 13 [Série]
» [série] - Warehouse 13
» warehouse 13
» Warehouse 13

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: