AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 True Blood [Série]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: True Blood [Série]   Sam 4 Juil 2009 - 14:33

TRUE BLOOD
"I wanna do bad things with you...."




Grâce à un substitut qui leur permet de se nourrir sans tuer, les vampires vivent désormais au milieu des humains. La série s'intéresse à la relation entre un vampire, Bill et une jeune serveuse, pleine de surprises, Sookie.

Le retour sur HBO d'Alan Ball Alan Ball, le créateur de Six Feet Under, avec cette série tirée des livres de Charlaine Harris, "Southern Vampire".


Tous les dimanche soirs sur HBO. Diffusion de la Saison 2 depuis le 15 Juin 2009.

Format : 12 épisodes de 55 mn par saison.

Site Officiel : http://www.hbo.com/trueblood/

Avec :

Anna Paquin=> Sookie Stackhouse - Stephen Moyer est Bill Compton

Ryan Kwanten est Jason Stackhouse - Rutina Wesley est Tara Thornton - Sam Trammel est Sam Merlotte


Bande-Annonce, sans spoil :


Et pour finir en beauté, voici le générique de la série... très "dans le ton : un leitmotiv hypnotique...


Mon avis :

Je ne savais rien de la série hormis que c'était d'Alan Ball (argument décisif lol) avec des vampires et Anna Paquin !

Au bout des 4 premiers épisodes (sur 5) j'adore! J'espère que cela va continuer dans cette veine : il n'y pas une énigme, ou un défi ou quoi, non, on suit juste le quotidien de la famille Stackhouse (dont Jason vaut aussi son pesant de... cacahuètes lol) et celle de Bill et de sa rencontre...avec Sookie... c'est encore une chronique, mais une chronique de l'étrange que semble nous livrer Ball et j'adore, pitié pas de séries d'aventures surnaturelles mais ce mode de traitement me convient : autopsie du quotidien... Ah oui, ça fait penser à Six Feet Under ça^^

J'aime l'atmosphère toute en tensions, désirs, frustrations, tout y palpables : j'adore

J'aime les passages d'humour décalé, comme celui de l'intro, où les périples sexuels de Jason, et leurs conséquences aussi qui sont énorme (mais qu'il est bête ce Jason loool).

Bref, je n'ai pas arrêté d'être surprise et j'ai été autant séduite que charmée par l'ambiance très forte, marquée, marquante où Ball étire et exagère ses caractères et personnages presque à outrance... on est dans un Sud languide où tout est un brin altéré, exacerbé... et cela donne aussi ce côté exaspérant aux héros je pense... Je veux dire on dirait trop qu'ils sortent d'un film déjà : elle en vierge franche et pas toujours effarouchée et lui en amoureux transi désuet, un brin défraichi, mais ô combien raffiné dans cette bourgade du Bayou qu'est Bon Temps !! ET en plus c'ets un vampire

J'adore et en même temps, c'est ce qui je pense nous met à fleur à peau aussi...

Mon perso préféré est Tara, malgré sa "nunucherie" patente face à jason , j'ai bien accroché et d'entrée de jeu, ce qui est rare en plus !

Sam a l'air pleins de mystères et de clairvoyance sous ses airs de "cow-boy sudiste" *arf* ...

Sookie : bah : elle nous fait la "vierge" symbolique et je pense que nous assisterons à ses "dépucelages" symboliques et autres qui lui donneront la profondeur qui lui manque... Je veux dire, elle sait tout car elle entend tout mais demeure d'une candeur naïve de cliché mais en même temps, ça me fait rire, je veux dire, ses répliques son vraiment décalées et d'ailleurs comme elle dit, entre les moments où fait l'idiote et ceux où elle est absorbée dans son maelstrom cacophoniques, bah... elle est..décalée

Je salue aussi la capacité de la série en seulement 2 épisodes à me faire réfléchir, penser, n'habiter, me donner envie d'écrire sur les personnages qui sont vraiment riches et profonds, autant que mystérieux et surprenants... bref, c'ets pas à cause de Bill , mais comme Sookie, je suis sous l'emprise ^^

Aujourd'hui après avoir l'épisode 2 de la Saison, avec Michelle Forbes en guest star : je dis : culte, brillant, déjanté, drôle, intelligent, trash... bref à voir !!




I wanna do bad things with you ...
I wanna do bad things with you ...


ps : j'ai "chroniqué tous les épisodes du 101 au 202" ais je ne sais pas si ça a sa place ici scratch (enfin si je met tous les posts, ça va être indigeste, le lien, autre chose ??) cette partie sera détruite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Jeu 16 Juil 2009 - 22:41

1mn pour découvrir l'univers très décalé de la série, l'épisode était dans cette veine de bout en bout : énorme content clap!



Bon la traduction est parfois un petit peu "à côté"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Igloo
Blob Verdâtre
Blob Verdâtre


Nombre de messages : 24
Féminin Age : 39

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mar 8 Juin 2010 - 17:02

alors sunjin je plussoie à 200% ta présentation! j'adore cette série et n'en peux plus d'attendre la reprise de la saison 3 prévue pour Dimanche 13 Juin à savoir le Week end prochain!!!! bounce bounce bounce
J'ai tout de suite accroché sur le côté très cru et défintivement NC-17 de cette série, c'est violent, chaud bouillant, suintant à mort et bourrée de persos tous plus cash et attachants les uns que les autres. Fan au départ de Bill et sa relation mystico-compliquée avec Sookie, j'ai bien du m'avouer une addiction franche et irréversible pour le viking sexy au-delà du raisonnable en la personne d'Eric le shérif vampire du coin! Grace depuis je suis en mode "bave outrageusement sur son clavier" à chaque épisode et ça s'arrange pas avec le temps car le cheveu de plus en plus court, son humour cynique développé amplement au fil des épisodes, ses tenues classes (il porte trop bien la chemise et le costume ce garçon!) et son fantasme latent sur Sookie l'ont rendu carrément indispensable à mes yeux!
mrgreen
Bref c'est bon et j'en veux encore, suis accroc tout simplement! aarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Jeu 10 Juin 2010 - 21:02

Merci Igloo!

clap! True Blood revient dimanche ! PoUr ma part, j'aime beaucoup Terry et ses répliques décalées-traumatisées, Tara en saison 1, mais depuis, ralàlà je dirais!

Et Bill que je trouve très ouvert d'esprit même s'il se peut qu'il cache des choses pas reluisantes!

Sinon je n'ai pas osé mettre mes comm d'épisodes ici, parce que j'étais seule pour le moment, mais ils sont là :
Saison 1 : http://kronikmarsiennes.canalblog.com/archives/_tv__true_blood___saison_1/index.html

Saison 2 : http://kronikmarsiennes.canalblog.com/archives/_tv__true_blood___saison_2/index.html

je les mettrai ici pour la saison 3, histoire d'échanger mrgreen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Silent Prime
Larve Toxique
Larve Toxique


Nombre de messages : 36
Masculin Age : 28

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Jeu 10 Juin 2010 - 21:33

Moi aussi j'adore cette série, et ce n'est pas si évident d'en parler apparemment, tellement cette série séduit les femmes. Il semblerait que dans notre société qui aime placer tout le monde dans des cases qu'il en ressort qu'il s'agit d'une série pour midinettes.

Hors, sauf vot' respect, je ne suis pas une midinette et vous deux non plus je pense.

Enfin bref, encore plus plaisant de s'assoir sur les "on dit" et d'apprécier tout le talent d'HBO en matière de série.

Et oui, encore HBO, ils sont vraiment trop forts !

Moi j'aime tout les personnages, tous sont tellement travaillés qu'on vient même a avoir de la sympathie pour ce benêt de Jason.

Quoique j'aime bien Sam Merlotte en y repensant, j'ai vraiment hâte de voir comment va se développer tout cette mythologie dans la saison 3 !

Encore de quoi discuter passionnément durant des heures avec Igloo Sora
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Jeu 10 Juin 2010 - 21:39

content oui pour midinettes vu comme c'est trash et très crû, c'ets vraiment pas ce qui me serait venu à l'esprit. Je connais d'ailleurs pas mal de personnes que cet aspect a repoussé et qui ont préféré les romans (ce qui n'est pas mon cas, mais bon, j'ai regardé la série parce que c'était Alan Ball et qu'en général il dit des choses qui m'intéressent !)

J'aime bien Sam aussi, même si on ne le connait pas encore très bien lui non plus! Mais sa façon de se fondre me plait moins que la volonté courageuse et pas souvent couronné de succès d'ailleurs de Bill (lol, ce qu'il se prend dans la tête quand même) de s'intégrer!


Dernière édition par sunjin le Lun 14 Juin 2010 - 9:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Lun 14 Juin 2010 - 2:37

J'ai commencé True Blood à la suite d'un exposé en cours de communication, ou un groupe avait présenté une affiche promotionnelle de la série. Celle-ci ventant un produit dérivé : le Tru Blood, ici boisson fruitée, dont le packaging était identique à la substance de la série. Comme quoi, ça marque, ce genre de truc. ^^

La première chose que j'ai pensé à propos de la série, c'est qu'il s'agissait d'un Twilight inversé : ici, c'était la jeune vierge qui possédait le don à lire dans les pensées, exceptées celles de son amant vampirique. Cela m'a fait une drôle d'impression, mais bien, je ne peux pas dire que cette idée a perdurée. ^^ En effet, on est bien, bien loin de la gentillette série romantique que le synopsis pouvait laisser présager.

Ce qui m'a le plus frappé dans cette série, ce sont les vampires. Alors certes, je suis toujours passionné, dans les séries, par l'aspect mythologie ; les éléments inventés ou employés par les scénaristes qui construisent un univers particulier, définissent de nouvelles règles. Mais là, ce que j'ai particulièrement aimé, c'est l'aspect... concret des vampires, le fait que, loin des princes de la nuit silencieux et élégants qu'on nous a souvent décrits, ils évoquent davantage une araignée aux aguets. Leurs canines qui sortent avec un petit "clic" ridicule, loin des effets sonores parfois dépourvus de sens que l'on emploie pour donner une aura aux méchants (le fameux flamboiement des yeux des Goa'uld), l'argent qui leur laisse des plaies sanguinolentes, la débauche dans laquelle ils sombrent vite dès qu'ils se retrouvent seuls, leur manière si... graphique de mourir... Même Bill, cliché du genre, le dangereux chevalier, n'échappe pas à ces "impératifs" dégradants.

Un phénomène m'a interpellé. Initialement, j'étais naturellement partisan des pro-vampires ; le projet de deux races vivant en harmonie est enthousiasmant. Évidemment, que des vampires continueraient de tuer des humains ; et de temps à autre, un humain tuerait un vampire. Mais les crimes, y compris raciaux, ont toujours existé, et sont apparemment le lot de l'humanité.
Cependant, plusieurs épisodes plus tard, mes belles certitudes étaient sérieusement entamées. Comment envisager une cohabitation pacifique, lorsque Bill reconnait lui-même que les vampires, livrés à eux-même, deviennent insensibles et sanguinaires ? Lorsque les instances "officielles" des vampires, loin derrière le parti qui passe à la télé et prône l'amitié entre les peuples, ne voient absolument aucune objection au meurtre d'humains du moment que cela demeure discret ? Lorsque nous avons la preuve en direct, commentaire vampirique à l'appuie, qu'une humaine normale se transforme, une fois métamorphosée, en créature égoïste, irresponsable et prenant un plaisir sadique à tuer ?
Au moment d'assister à cette scène, la seule pensée que j'avais à l'esprit était "buttez-les, buttez tous ces salopards !". Les autorités semblent si totalement incapables d'interférer dans les affaires des immortels... C'est vraiment génial que la série ait pu me mettre si mal à l'aise. Bravo aux scénaristes.

Je ne suis pas spécialement fan de la relation Bill/Sookie, mais elle ne prend pas une place aussi importante qu'on pourrait le croire, alors ça ne m'a pas gêné.
Spoiler:
 

La saison 1 m'a bien plu, en revanche, j'ai moins apprécié la saison 2. Il faut dire que je ne l'ai pas vue en entier. Enfin en tout cas, la série valait le coup pour ce que j'en ai vu jusque là.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »


Dernière édition par Skay-39 le Lun 19 Juil 2010 - 12:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Lun 14 Juin 2010 - 22:59

En même temps, si c'est une métaphore de notre société "humaine", les classes dirigeantes sont ce qu'elles sont...

Pour la saison 2? je me suis régalée avec la partie sur la secte, et bon un sacré finale... tu verras... peut-être ^^


Introduction Saison 3 - Minisodes

SITE OFFICIEL

J'ouvre cette troisième - et attendue- saison (et qui a repris hier soir sur HBO, je le rappelle) avec les 6 mini-épisodes d'introduction qui développe des évènements du dernier épisode de la saison 2....

I - Eric & Pam

Heureux) excellent Eric qui a ressorti son super survet, et ses tongs *ixe-dé* et les casts de la mort, et j'adore Pam

II - Jessica

Lol avec le prêcheur et Jessica qui fait des blagues, encore! Pas lol son trip sinon, mais bon... à suivre...

III - Sookie, Tara & Lafayette

Raaa cet accent, quelle saveur! Et culte ce zod, l'aurait bien eu sa place dans la série! Tara est à claquer, toujours dans sa période Eggs, qui va vite lui passer lol... Quant à la discussion sur le racisme : énorme !


IV - Sam

Quel exutoire! Sam, j'aime beaucoup, hâte de le retrouver aussi!

V - Bill

"I am a one-woman man" et la représentante! Bill toujours aussi distingué et guindé, j'adore et le vilain Bill qui règle ses factures en glamourage!! Ravie de découvrir aussi ce moment d'avant la dernière scène du finale saison 2! Lol et le délire qu'elle lui fait la nana quand même avec ses yeux siiiiii bleuuuuu XD!


VI - Jason

"Aliens... whatever there's outside" lol Jason mais *ouch* ça repart fort là, et je comprends mieux une des affiches promos, mais ça m'inquiète... Ralàlà, pas de bon temps à Bon Temps je sens lol!


Merci à mon amie Gene pour les liens :misa[img]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 18 Juil 2010 - 22:53

3.01 Bad Blood

I ain't even sure what normal is anymore.

Retour à Bon Temps : enfin! ^_____^ et grand moment de plaisir jubilatoire car je l'espérais et c'est fait (cf ma dernière ligne du 2.13 ^^)
Retour dans une ville qui panse ses plaies et autres derniers souvenirs pénibles pour cet épisode d'introduction-transition aux évènements qui vont occuper cette saison.

Rien de bien profond donc même si plus que jamais la notion de normalité, et de frontière, est à remettre question et autres perspective mais un tour de chacun de nos personnages avec une place plus importante accordée à Terry, et Pam, ce qui est d'une excellente surprise!

Terry tout d'abord, depuis le début de la série je n'ai pas caché mon enthousiaste pour ce personnage, mon préféré et l'exemple parfait d'un des points forts d'Alan Ball et de la série :: des personnages secondaires, voire tertiaires exceptionnels et inoubliables, tous marqués, et marquants!

Mais tous et toutes avec leur identité, un caractère bien déterminé, presque indépendant de l'histoire et jamais un personnage secondaires ne servira ici de faire valoir! Tous sont des personnages, ni remplaçables, ni permutables, mais bel et bien des caractères uniques : bravo!

Pam ensuite qui nous régalera d'une scène dantesque, tout *elle-voit-la-vie-en-rose*...j'y reviendrais.

Je suis juste ravie que tous les deux aient plus de place car leurs scènes comptent dans mes moments favoris de cet épisode!

I know what you're going through.
That first kill, it's got a way of making you feel like that's all you are.


But you've got to know that

you are still a man that is capable of goodness and of heartbreak

and generosity of spirit.



And if you can cling to that with everything you got,

you gonna be all right.

I promise.

Rien à rajouter, j'adoooore Terry, il est d'un humanité que je trouve touchante et rare, d'un optimisme assorti d'une lucidité tellement... juste!

J'aime ce regard un peu fou qu'il promène sur le monde et les gens, comment ce qu'il a vécu l'a changé et comment il l'intègre dans son quotidien, à sa façon, bizarre, mais pas tant, bref always my favorite^^!

Arlene aussi, toujours comme un cheveu sur la soupe je trouve qui en sort de belles, lol sa déclaration au Sherif Budd "But I have the utmost respect for y'all, because without law enforcement, we would be nowhere as a society", morte de rire quant on pense aux derniers évènements à Bon Temps, l'impliquant elle tout autant que Budd.... de la société il ne restait plus grand chose... entre l'animal et le social, l'animal l'avait emporté....

Et la crise de rire aussi,avec son "I don't know, Terry. I have to focus on my kids" : c'est littéralement à prendre au pied de la lettre pour le coup, sauf qu'avec les récentes orgies, reste à savoir de qui elle va être enceinte!

J'ai également adoré sa crise après son altercation avec Tara *good-point* "I hate when they make everything about race" : oui Tara a souvent raison mais tout ne se justifie pas par le prisme de l'analyse , comme de genre, de classe sociales, ces éléments sont des composantes de comment notre société s'est construite et fonctionne, mais l'explication à tout....

Au-delà de Tara, cela pointe aussi comment une norme qui devient la norme explicative de tout est pesant, or "notre" monde impose pourtant, sans le dire une norme - qui n'est pas celle que Tara ramène sans cesse, le racisme- par défaut.. le monde occidental impose une norme, un prisme, blanc, bourgeois, hétérosexuel et masculin...... le wasp fondateur des état-unis ici et exclut ceux qui n'y correspondant pas, encore aussi, par le fait d'être le cadre implicite de référence...

Mais, et même si ces constructions participent à la construction de chacun, elles ne doivent pas faire l'impasse sur les relations impersonnelles. Tara classe sans cesse et étiquette sans cesse : blanc, noir, vampire, homo... et ne voit plus que ça... elle ne voit plus Bill, Sookie, ou même Arlene, qui est blanche, mais aussi serveuse, bas niveau d'étude, bas niveau social, mère célibataire.... et surtout qui est Arlene, une personne unique.... constituée d'un ensemble d'éléments changeants, se modifiant au fil du temps par ailleurs...


Tara si percutante en saison 1 me semble virer hélas à la caricature d'elle-même, passive brisée, possédées, flouée (le vaudou), que reste-t-il d'elle, j'espère que cette saison va remettre le perosnnage sur une voie intéressante car je l'aimais beaucoup...mais c'est mal, très très mal parti hélas et avec sa mère, ça fait même carrément peur!

A ce propos faudrait pas non plus qu'elle oublie la miss que l'esclavage comme la domination l'exploitation n'est pas l'apanage des "blancs" mais que les black people entre eux reproduisent ce modèle, les riches écrasant les pauvres... les rapports de dominations sont hélas un modèle universel...

A ce propos je vais rebondir sur la société vampire telle qu'elle est nous est montrée dans la série : une société féodale fonctionnant sur la hiérarchie, le tout basé sur un système très rigide 'allégeance conditionné par l'âge mais donc la supériorité physique : quel cauchemar lol! Et je note que s'il y a des femmes en position de pouvoirs (et des Queendom lol) on n'a vu jusqu'ici aucun "colored people" à ces positions... Quant aux classes sociales et au travail, c'est pour l'instant nébuleux.... Si Eric a son bar, pour les autres.... je passe sur le glamourage de Bill pour faire ses courses! Du coup la notion de classe sociale...

I don't know what it is about me

that makes people think I want to hear their problems.

Maybe I smile too much.



Maybe I wear too much pink.

Franchement, pas grand chose à rajouter à ça : et oui le pouvoir des apparences lol! J'adore Pam avec son air d'aristo déclassée et désabusée! Je n'avais pas capté qu'elle était lesbienne sinon, mais ce n'est pas un problème lol (même si ça manque de bisexuel-les à Bon Temps XD)

Et puis voilà Pam toute en force tranquille avec son look d'housewives "But please remember, I can rip your throat out if I need to. And also know that I am not a hooker. That was a long time" bon un peu facile te presque décevant cet aveu sur son passé, ça n'apporte pas grand chose. Par contre, comment Eric l'a connu, et pourquoi il l'a transformé ça m'intéresse bien...

Shit! Fuck!



I am a freak of fucking nature.

Looool avec Jessica pour qui l'apprentissage de sa nouvelle condition ne va pas sans rebondissement, surtout qu'elle est laissée à elle même cet épisode...

Et *ouch* impossible de ne pas la trouver très très hot aussi....elle a porté l'érotisme de cet épisode à bras le corps pour moi...

Et on en revient à vieux, et éculé débat : le nu, et même le sexe -les deux ne manquant pas dans cet épisode- n'est pas forcément érotique, et parfois le "peu", ici, quelques boutons dégrafés, oui...

Le tout dans un décalé excellent : Jessica s'est fourrée dans un sacré pétrin avec son "oppossum" mort lol! "On ne joue pas avec la nourriture" est un adage plein de sagesse surtout pour les vampires pour qui ça devient vite problématique! Heureux)

Bref pauvre Jessica, mais j'adore : la voir découvrir son état ses pouvoirs, les implications du tout sur comment vivre à présent, et sa personnalité candide : cocktail passionnant tout autant que gagnant et révélation avec Deborah Ann Woll clap!


Hoyt... ralàlà forcément vu les préoccupations de sa douce, il tombe comme un cheveu sur la soupe dans cet épisode, la scène entre deux faisait d'ailleurs passer du rire aux larmes (du moins pour nos deux tourtereaux). Et le voilà donc qui "s'émancipe" et s'en va vivre avec Jason : là aussi quel cocktail détonnant je dirais, ça ne va pas râter d'ailleurs.... Jason étant toujours ...jason!

No, that's the old Jason.

I wanna be new Jason.




So conscience off, dick on
and everything's gonna be all right *air-connu*

Enorme le duo Andy/Jason qui se poursuit uni ici par le secret du meurtre d'Eggs puisqu'Ady déclare avoir tué le jeune homme, en "légitime défense"...

Jason toujours touchant entre sa candeur innocente et sa bêtise, il reste touchant alors que franchement c'était pas gagné, sacré prestation de Ryan Kwanten là aussi! Certes il joue de son physique avantageusement musclé, et d'une autre façon qu'Alexander Skarsgard (Eric) mais il dégage vraiment toute une gamme d'émotions, nuancée et cette épisode le montre bien, il y livre une sacré performance du désespoir à la bêtise crasse en passant par la crise existentielle pleine de lucidité et il ers Jason à tout ses moment : bravo!

Grand moment dans cet échange avec Hoyt, et lol car il ne capte pas que Hoyt lui demande "subtilement" de l'héberger!

Hoyt : The truth has set me free.

Jason : That sounds like the same religious dog muck Steve Newlin was trying to sell me on. I'm starting to think the truth, it's poison.

Hoyt : Aw, you don't really believe that.

Jason : Yes, I do. Look, man, people are always trying to fuck up other people's lives by telling lies about them. You want to really fuck somebody's life up? Tell the truth about them. They ain't never gonna be the same.


*ouch* profonde et juste réflexion de la part de Jason le benêt! Car oui la vérité est-elle finalement si libératrice, où ne fait-elle qu'enlever nos rêves et autres illusions... La vérité comme mère du cynisme ^____^ j'adore, Gregory House ne me contredira pas...


Et du côté du cynisme et du désabusé c'est l'inspecteur Andy qui s'y colle plus que jamais! Tout va mal et rien n'ira bien et bon allez que chacun retourne à son rôle : que Jason remette sa bite en porte-drapeau et honore tout ce qui bouge, et tout ira comma avant, c'est à dire dans un semblant de bien, une routine qui fonctionne...

Quant au reste... à suivre pour voir comment il va gérer le retour à la normale... et le poids du secret! Mdr quant même avec Terry qui le console persuadé qu'il est rongé par le fait d'avoir tué Eggs... A les apparences, encore une fois....

What am I thinking about right now?



You know, in my brain. Laughing

Grandioses ces moments aussi avec un Jason *mondieuquilestbête* comme jamais face à une couple de jeunes filles égarées bien charmante et dont 'ai cru jusqu'à la fin d'ailleurs qu'elles cachaient un secret quelconque, au hasard qu'elles étaient des loups garous! Mais non le charmant duo ne faisait vraiment que passer... lol, enfin comme on dit leur passage a presque permis à Jason de "se remettre en selle" sauf que non, il est littéralement hanté par le meurtre qu'il a commis et voit des trous (arf le jeu de mots XD et encore je m'arrête là) partout... Pas cool... mais ça donne lieu à des scènes surréalistes comme seule True Blood en concocte! Et là encore les apparences : les deux filles louches ne sont rien que deux filles de passage...

Il y a des coquin-es au scénario ^____^

Yvetta, meet Sookie, from here.

Après le frère, la soeur! Guère mieux lotie à chercher partout son presque-fiancé disparu que ça intéresse personne et que tout le monde la rembarre car elle a n'a pas dit "oui" : la crise de rire "your vampire friend realized he didn't want to be humiliated anymore and took off?" XD!

Et comme elle rembarre Budd aussi, j'ai adoré *et-toc* : We are all supposed to respect our elders, and since Bill Compton's got about a hundred years on you, I think he deserves at least a hint of your respect.

Sauf que pour Sookie c'est la crise de désespoir! Et perosnne qui la prend au sérieux! La voilà donc qui s'en va trouver Eric pour une rencontre au sommet...de la cave lol!

Je salue, là aussi, et une fois encore, l'excellente performance d'Anna Paquin qui joue sur tous les registres, à la perfection!clap!

Even if I do want what is his.



Eric, nu, en plein coït à grande vitesse dans sa cage qui ne se départit pas de sa morue et de sa langue acérée devant une Sookie qui reste imperturbable : magistral!

Eric le vantard aussi : franchement quelle humaine pourrait résister à 6 heures de copulation avec un vampire^^! Lol trop futile sur ce coup et comme il accumule les phrases allusives, 'adore, toujours avec ce mélange de détachement et de déclaration directe : il entretient le trouble, dans tous les sens du terme je trouve! J'apprécie de plus en plus...

how will you punish him?



Or her.

Sauf qu'Eric a d'autres chats à fouetter que Bill et Sookie car sa Majesté la Reine débarque avec le Magister, pour une enquête sur ce sale traitre de Vampire qui deale le sang sacré !

Franchement je ne sais pas si le Magister a été dupe mais le duo Eric/Queen sentait la culpabilité plein nez, tellement pas subtils les deux que j'en ai bien ri!

Et la reine, c'est le comble de la déchéance pathétique, avec classe certes, mais pathétique, le pire étant que le dessous du trafic n'est rien d'autre que des ennuis avec le fisc *____* et la lassitude d'une vie longue et plus jamais surprenante... ce qui là est le quotidien des vampires I mean, isn't moral anarchy kind of the point? I can't think of anything more depressing than living by the law forever.. The pigs at the IRS* are breathing down my neck, and I need money now.

Franchement le coup du fisc ça casse le mythe, même pas dépravée tant que ça la miss... Mais sacré présence que ce personnage, quant à Eric avec leur société à la c**, il est mal barré, ça sent le dommage collatéral pour lui... Je passe sur le Magister qui doit avoir une super ouïe et qui s'il n'est pas parti à toute vitesse aura entendu la pathétique conversation des deux... Mdr quand même avec les micros dans le bureau d'Eric... Franchement pas une sinécure d'être un vampire! En terme de liberté de choix, ça se pose là!

Et je vais terminer avec un duo de choc et les scènes que je souhaitais depuis la fin du 2.13, toujours dans le registre du dommage collatéral d'ailleurs lol, pour Sam!


Sam part à la recherche de ses parents biologiques, décidé cette fois à assumer sa nature et sa filiation.... Mais Sam pour vaincre Maryann a bu le sang de Bill et j'ai donc adoré quant c'est arrivé : et oui, la libido qui se réveille et provoque des pulsions sur le vampire donateur...






Là aussi les deux acteurs sont magistraux, touts en retenue et subtilité avec une attirance que l'on sent monter, crescendo...Magnifique et loool avec le réveil de Sam!

J'avais peur que la série n'ose pas, qu'elle nous serve les fantasmes hétéro de Sookie ou ceux homo de Lafayette, ce qui est convenu mais là, non, c'est logique, et justement pas convenu parce que Sam n'a a la base aucune attirance pour Bill, indépendamment justement de leur orientation sexuelle à chacun! Et on là une attirance qui cette fois n'est servie par aucun désir ou fantasme inconscient! Et puis bon la scène est magnifique!

Quand je pense que Sam voulait une vie tranquille dans la saison 1... quel chemin, et c'est loin d'être fini!

The Fuck You Crew!



*Ouch* que ça va mal pour Bill par contre! J'ai eu mal pour lui! La séquence de découpe-nourrissage au cutter est éprouvante je trouve! C'est carrément de la torture!

Mais Bill ne manque pas de sang froid et arrive à s'en sortir avec un sang-froid (lol au sens propre et figuré XD) impressionnant! Car ses agresseurs craignant l'argent qu'ils manipulent avec des gants... et se révèleront être des loups garous! Depuis le temps qu'on en parlait : les voilà! Et voilà le Fuck you Crew (j'en ri encore lol) qui est fucké je dirais et je pense que Bill qui s'est nourri comme il les prévient avec élégance *such-a-gentlemen* va leur faire leur fête!

Et loL je trouve les gros mots jouissifs dans cette série!

Bill qui, gentleman un jour, gentleman toujours se nourrit avec élégance et compassion auprès de la vieille dame, c'était aussi touchant et beau, qu'horrible...

Cette solitude rompue et embellie par le vampire qui vient faire son marché... La classe Bill, j'aime beaucoup ce côté chez lui, sa façon d'être humain, vulnérable,touché par ce qui l'entoure.... bref tout ce qui le rend faible finalement...

Un retour tout en plaisir avec le début de cette troisième saison toujours servie par une atmosphère moite, des interprètes impeccables de A à Z, et des dialogues toujours savoureux, même s'ils sont moins percutants quant à leur fond. Et, plus que jamais les apparences sont trompeuses et la normalité une notion bien au-delà de ce qu'elle parait et.. au hors de propos!

J'adore! Vite la suite! (que je l'écrive surtout, j'ai vu les épisodes au fur et à mesure, j'avoue ^^)


*The IRS is the US government agency responsible for tax collection and tax law enforcement. : les services fiscaux/impôts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mer 4 Aoû 2010 - 23:10

3.02 Beautifully Broken

Put your fangs away!


Bon, je suis "à la bourre grave"! la série en est à son 7(et excellent épisode) et moi au 2 ici, j'avoue que mon absence de juillet y est pour beaucoup aidé d'un début de saison moins immersif et 4 premiers épisodes esthétiquement magnifiques, posés mais du coup moins palpitant, et moins "profond" que ce qu'on a vu les deux premières saisons. Mais tout s'emballe dès le 305 pour nous plonger dans un vertige de glauque assez effarant centré cette fois uniquement sur les individus, fini le niveau collectif et social cette fois on plonge au cœur de la noirceur... mais c'est à partir du 3.05^^

Je vais donc essayer pour les épisodes 3 et 4 d'en faire un comm "rapide" si j'y arrive car même "en-dessous" True Blood reste un bijou, avec des plans, des dialogues ciselés, donc autant que faire se peut, j'essaierai de faire court pour rattraper la diffusion, je me donne jusqu'au 15 aout et du coup, j'ai suspendu tout autre visionnage, hormisLeverage et sa très réussie saison 3!

Sinon je rappelle que je poste aussi en "direct" des diffusions sur l'excellent et très complet forum Séries Addict!

Mais retour à Bon Temps pour l'épisode 2! I put my fang away!

Et j'ouvre le bal sur un mystérieux inconnu....




Bon, j'avoue, je n'ai pas été sure de suite mais après un arrêt sur image si O__O, le dossier sur Sookie et sa famille est dans la maison de Bill!! :omg

Arf, ce qui avait été sous-entendu en fin de la saison 2 semble se confirmer donc : Bill n'a pas "rencontré" Sookie par hasard" ce que va sous-entendre également le ravisseur de Bill, mais je vais y revenir!

Et lol, les vampires entre eux, ils ont pas besoin d'autorisation pour rentrer dans leurs maisons respectives ? E tous les cas patibulaire à souhait cet intrus qui va se la jouer sauveur mystérieux auprès de Tara! Hein! C'est qui ce mec à l'air perdu et fracassé ?

Magnifique thème musical au passage, mais j'ai peur qu'il ne sorte pas car à ce jour, à mon grand désespoir seule la BO des chansons de la saison deux est sortie et pas celle des compositions originales et instrumentales Triste


Jessica :
That's not what it's like. You don't know what it's like. You never will.

Biting people, getting so mad that I do bad things by accident,

that's in my... It's in my nature.

Hoyt :

Wanna know what's in my nature?

Running back to my mama and doing anything that she tells me for the rest of my life.

I ain't gonna do it.

We can fight our natures together.

Les drames s'enchainent à la maison Compton : Jessica y rompt, dans un moment déchirant, avec Hoyt et elle tente de résoudre son problème d'opossum mort (sic) à coup de tronçonneuse, après la bombe de parfum : morte de rire!

Sauf qu'elle ne rit pas du tout, dépassée par la faim, elle est littéralement rendue folle par le meurtre qu'elle a commis, et pour cause....elle a tué, un père de famille qui laisse donc un petit garçon comme va lui indiquer le portefeuille de sa victime...

MDR aussi avec Jessica qui va chercher conseil de Pam-la-classe pour une scène "entre filles" dans les toilettes très très décalée lol!

I think about crying children with soggy diapers.

Also maggots.

Sacré Pam! J'avoue qu'au début j'ai pensé que c'était elle, autant par compassion que par amusement, qui avait enlevé le corps, puis j'ai repensé à l'intrus au bottes pointues... et je me suis dit que c'était lui... arf...

Et les toilettes du Fangtasia : magnifiques fresques au mur! J'aime beaucoup! J'essaierai de savoir qui les a signées, je les avais notées en saison 1 déjà d'ailleurs^^

Et je continue dans le "darkness spirit"

There's some darkness in this family.



Bon, sans surprise, Tara "rate" son suicide, mais bon vu qu'elle se met à avaler les cachets juste quand Lafayette arrive, euh... il y avait 100% de chance que ça rate son truc lol!

Bon je le sens mal avec Tara, je me demande vraiment où va le personnage et j'ai passé par ailleurs, une bonne partie de l'épisode à me demander si l'actrice avait pas atteint ses limites?

Je l'ai trouvé limite mauvaise, particulièrement dans les scènes en voitures, c'était répétitif, déjà vu et du coup, ça m'a agacé et pas touché... un comble!
The one time in my entire life I thought I was happy, I was a fucking zombie.

What the hell is wrong with me, Lafayette?

Excellente question ça! Je me le demande aussi, ok, sorti du méga pathos familial qui tire vers le bas comme pas possible hein!
Lafayette : There's some darkness in this family. My mama, your mama. But they ain't strong enough to beat it. We are. We've been fucking fighting tooth and nail to survive this bullshit our whole life, and I ain't letting you give up now.

Et du coup, on découvre le pourquoi du Lafayette a deux boulot en plus de son drug bizness : pour soigner sa maman qu'elle est tarée! Effectivement, lourd, très lourd pathos familial...

Mais magnifique scène entre les deux cousins, avec un Lafayette toujours surprenant et qui cette saison a repris pied, faut dire qu'il vaut mieux : il reste que lui du côté Thornthon! Et s'occuper de sa cousine après avoir aidé Sookie et Bill l'a éloigné -un peu- du traumatisme de la cave du Fangtasia... Belle scène en tous les cas entre Tara et Lafayette qui s'unissent, pour aller de l'avant !

Révélation que Lafayette, il en traverse de durs aussi, mais se révèle et quelle interprétation de Nelsan Ellis : magistrale, une autre des révélations de la série! Chapeau, je suis vraiment impressionnée, et lol du coup, Tara et Rutina Wesley n'en paraissent que plus "en-dessous" par contre...

Sauf que déjà les personnages ont une différence majeure, Lafayette en traverse de dures, mais c'est la conséquence de ses actes je dirais, notamment de son deale du V. Tara, elle a été manipulé, trompée, flouée et rien de ce qu'elle n'a vécu n'a finalement résulté d'un choix quelconque, même l'histoire avec Eggs a été mise en scène par Maryann au final.

Là où Lafayette voit sa vie déraper à cause de ses choix -douteux- Tara, elle se voit voit dépossédée de sa vie, prise en main par d'autres qu'elle...j'avoue y a de quoi sombrer, et se dire que quoiqu'on fasse, ça ne changera rien, effectivement...

Et du coup la scène finale avec Tara m'a bien plu, une Tara combattive, qui décide, même si c'est pas grand chose et puis les dialogues de cette scène aussi, extrait :

Man : Shit. It's the freak's girlfriend.

Tara : His name was Eggs, you racist piece of shit.

Man : You're the one who went and fucked a killer, bitch. Serial killer weren't enough for you? You gotta go fuck a goddamn vampir too?


Et l'autre vampire fouineur qui en remet une couche, et qui se la joue gentleman avec ses "lady" mais euh : lol! J'ai d du coup trouvé l'actrice à la hauteur là! Et puis ça faisait du bien autant à elle qu'à nous je crois cette scène, un bon défouloir^^

Because what being special has meant to me

is walking this world alone,



Not knowing what the hell I am, why I am this way.

Pas mieux du côté de Sam qui découvre sa famille, et son petit frère et euh, ils font peur je trouve... On était averti, et Sam aussi, que c'était des gens à éviter et ils dégagent un truc entre médiocre et glauque assez repoussant.

Sam qui va se retrouver piégé par son frère, là aussi : trop sympa dans le glauque l'accueil! Les scènes entre les deux frères sont très chouettes, et drôles avec la transformation du dog-mickens-junior en ... pitbull, quelle pas surprise! Et lol l'accès de pudeur du Tommy, un peu mal placé, mais en chouette, il est beau!

Well, I didn't realize this was a

"whose life is more fucked?" contest.



If it means that much to you, you win.

Sam, vraiment quel parcours depuis le début de la série, le plus intéressant de tous je trouve! Il s'ouvre, s'accepte, et toujours avec son petit air tranquille et posé! Et puis il a sauvé Bon Temps aussi, c'est pas rien! Il a vaincu la ménade, un être millénaire et et ô combien puissant!

Il dégage une beauté tranquille et sereine qui me touche beaucoup, tout comme une innocence, la capacité-naïveté qu'il a d'être touché par les gens, de croire en leur meilleur j'ai l'impression, une certaine empathie..

Et bravo aux directeur-trices de casting, il y vraiment quelque chose de l'épagneul en lui, tout comme Tommy dégage quelque chose du pitbull, et tout comme la biche était parfaitement choisie pour feu Daphné... Idem pour les dressage des animaux, le travail fait est époustouflant

Et tiens en parlant de femme mystérieuse, j'en arrive à notre ami, naïf lui aussi : Jason dickhead Stackhouse!


Jason tout d'abord qui, à l'instar de Lafayette et de Tara nous offre une scène magnifique avec sa sœur! Sacré Jason, un bon garçon, au fond, même si le fond en question est tout petit lol! et Lol comme Sookie lui explose les parties en le prenant pour un maraudeur Oh Jason, I'm sorry, ben oui c'est quasi tout ce qu'il a ce garçon *ixe-dé*. Et une gentillesse matinée d'une naïveté plus empreinte de bêtise crasse que d'optimiste (je pense à Sam là) mais bon...

Il en râte pas une et me fait mourir de rire et je salue,encore, la prestation de Ryan Kwanten qui fait passer son perso par tout une gamme d'émotion hallucinante pour un personnage qui pourrait paraitre limité mais qui offre d'infinies variations dans sa limitude limitation^^!

Jason : There's werewolves? Holy shit. Bigfoot? Is he real too?

Sookie : I don't know. I guess it's possible.

Jason : Santa? *maisquilestbête* Heureux)

Sookie : Jason, focus.

Jason aussi qui va se découvrir une nouvelle vocation, où comment plonger dans le stéréotype lol!


Et oui car Jason se découvre une brutale vocation de policier.... *ralàlà* le tout agrémenté d'une charmante blonde qui se promène en tenue de nuit dans les bois, à côté d'une cache de fabriquant de meth! (c'est là que je suis contente d'avoir suivie the cleaner, même si la série était pas géniale lol)

Jason : These reporters, they're here for you? Is this because of Eggs?

Andy : No, it's because of me winning the Miss America Pageant


Mais qu'il est bête!! :xd

Et Andy, toujours désabusé qui se met aussi à nous sortir des répliques qui tue : encore!

Vraiment quelle improbable association Andy + Jason et ça fonctionne, ça fonctionne même de façon touchante d'ailleurs!

Jason : Maybe that's where I belong (jail) . I keep trying to do good all the time but all I ever end up doing is just... hurting people.

Andy
: You're a good guy, Stackhouse. You got a lot of heart. You're prettier than most girls. If you just applied yourself right, you could accomplish almost anything.

Jason : You really think so?

Andy : Why else would I be babysitting your drunken ass, making sure you don't piss your entire future away?


Mais vraiment comment renforcer les stéréotypes négatifs sur la police; franchement! Ca me fait penser à un flic que j'ai rencontré sur Mars, pour identifier les cambrioleuses de ma maison : le mec musclé à la jason avec un jean super moulant, un tee-shirt FBI (véridique) et lorsque j'entre dans son bureau le poster de la fille à poil en fond d'écran (écran tourné vers la porte tant qu'à faire lol) en position croupe offerte...*___* , j'ai été obligé de lui faire remarquer outre que ça tombait bien que je ne sois pas venue avec ma petite fille (6 ans à l'époque), ça contribuait à donner des policiers (au masculin) une image très caricaturale... lol c'est pas la remarque qui est le mieux passée XD! *sans-commentaire* Go Jason Go

I love you, Andy. You're my best friend.



Andy
Now, that's just sad.

Sacré Andy...

Et mdr aussi lorsqu'il se retrouve en passager à l'avant de la voiture de flic, comme il le fait judicieusement remarquer, il n'y a jamais été assis auparavant, j'ai perdu le compte des fois où il s'est fait embarqué depuis la saison 1, mais c'est énorme XD!

Et je reste dans l'étrange et le décalé avec mon chouchou : Terry!

No, usually when I see things other people don't

it's because I ain't taking my medication and I...



Et là encore des scènes de duo juste parfaites que celles entre Terry et Sookie qui font une sacré paire quand même!

Entre Sookie qui n'est pas si blonde et qui imite Bill-trop-bien et Terry toujours dans le premier degré et qui se dévoile toujours dans les moments.. où c'est pas le moment (la palme avec sa liste devant la porte des toilettes et Arlene qui vomit tripes et boyaux) : un régal intégral Pas grand chose à dire à part ces extraits qui en sont l'illustration parfaite, du grand art!

Terry : I'm not so good with secrets.

Sookie : I think you're a lot better at things than you give yourself credit for.[...]

Terry
(à propos du revolver) :You know how to use one of these?

Sookie: I ain't that blond.

Terry : I've always liked you, and... I'd miss you if you got killed. Just so you know.
(c'est gentil, mais bon, pas rassurant XD)


Terry : You sick? Because of my shrimp again?

Arlene : No *ixe-dé*

Terry : Good. Now, I know Coby and Lisa are part of you, and maybe you think I'm not the kind of person you want around them. But I made a list.

Arlene : A list of what?

Terry : Ten reasons why you can trust me with your kids. Number one : I'm a nurturer. I found a baby armadillo by the side of the road and I nursed it. Now it sleeps under my bed, and its name is Felix.
Number two : I have a diploma from anger management, where I learned talking about your feelings is the thing to do.
Number three... Number three: I never killed nothing by accident.
Number 4...


Lol, décalé et trop mignonne cette scène, et Terry qui capte pas pourquoi elle vomit Arlene en plus!! Vraiment toutes les scènes avec Terry sont géniales, les courtes comme les longues!

Je vais me répéter mais de tels personnages secondaires, voires très mineurs comme Terry, sont une des grandes réussites de la série et un des éléments majeur de ce qui rend Bon Temps si vivant et la série si immersive : on y croit, on y est, tout parait plus vrai que nature alors que qu'on nage aussi dans le sur_naturel!

Quant à Sookie, beau sens de la répartie et de la dérision aussi!




Sookie, touchante aussi, qui se remet, -une fois de plus XD- à nettoyer sa maison : ça c'est du rituel!

Sookie, seule, en proie aux moqueries qui va retrouver face à Eric dans deux face-à-face, encore une fois, aussi fascinants qu'intenses, j'adore!

Sookie
Do you think I'm that stupid?

Eric :
No, you're human.
Sookie :
Don't underestimate me.

Eric :
Don't underestimate yourself.
Your life is too valuable to throw away.

Les scènes entre les deux nous offrent également de savoureux échanges ! Sookie toujours *mêmepaspeur* a forcé le respect d'Eric peu habitué à ce qu'on lui tienne tête et puis l'obstination de Sookie force le respect je trouve... sas compter qu'elle ne se gêne as pour faire des parralèles entre eux deux, parallèles bien vu, mais dérangeants je pense pour le vampire qu'est Eric....

Eric : Bill Compton is no Godric.

Sookie : But he's everything to me.


Eric qui la considérait comme une autre pièce du bétail humain a appris à faire jeu égal avec elle, même si cela le dérange...et va à l'encontre de ce que lui a enseigné Godric...

A vampire is never at the mercy of his émotions



He dominates them

Outre que ces scènes en sépia sont magnifiques, on a là je pense la clé d'Eric et pourquoi, j'ai du mal à le cerner (et à accrocher depuis le début de la série)....

Eric est en fait fait un vampire nageant dans la contradiction, en proies à des émotions qu'il e domine pas, toujours pas et les loups-garous à la solde de vampires semblent en faire partie... Quant à Sookie, je ne sais pas dire ce qu'elle éveille, réveille, suscite en lui, là je suis encore dans le flou, mais c'est clairement au delà du sexuel!

Peut-être le fait qu'elle soit la seule humaine (ou presque, coucou Basil lol) non "glamourable" et que pour le coup elle est toujours pleinement consciente de ce qu'elle fait, de ses choix ?

Eric : The bigger question is why am I risking everything to tell you now? My loyalty is not to Bill. In fact, it would advantageous for me in numerous ways if he were never found. But... [...] You're going to invite me in so I can protect you. Or have passionate primal sex with you. How about both?

Sookie : You're not gonna distract me by talking nasty.


Belle diversion, qui ne trompera personne, ni Sookie ni lui... mais au-delà du jeu (et là encore d'une émotion bien "humaine", qu'est-ce qui anime Eric ?

Please don't do that. It makes me feel...
disturbingly human.





Vraiment, c'est la première fois que j'aime autant ce personnage!

Pendant ce temps dans l'Etat royaume du Mississippi...

War ?
Vampire politics may be medieval, but I'm not.





Bon alors, encore une maison que ma mâchoire elle se décroche... !

Waouh, vraiment, belle recherche encore une fois pour des décors complètement dantesques et démesurés avec cette demeure de malade qu'est le palais du roi du Mississippi! *ouch* Car Billt tombe décidément de Charybde en Scylla, et lui -comme Tara- n'a pas vraiment son mot à dire sur ce qu'est sa vie lol!

Bill, je l'aime aussi beaucoup, ce calme, ce détachement presque godricien et cette rage qu'il ce fragile équilibre entre élégance et rage! Sublime Bill, invité prisonnier dans une chambre royale aux portes en argent... Raffiné ce roi du Mississippi tout autant que perverti.... C'est donc lui qui dirige une meute (pack) de loups-garous, et lui qui les dirigeait aux côtés d'Adolf Hitler. Charmant....

Un roi qui manie la rhétorique entre ironie et menaces voilées avec un art consumé... tout comme son menu lol, le délire! Chilled carbonated blood. It's cruelty-free, all willingly donated. Note the citrusy finish. This one ate only tangerines for weeks.[...]Warm blood bisque infused with rose petals.

Franchement c'était beau et raffiné... à regarder !

Comme Bill, tout beau mais qui se retrouve dans une situation vraiment mal, très engagée et boingo, qui, une fois encore est derrière tout ça : Lorena! Arf, ouf, Bill m'a chipé ma réaction et la crame direct : bon débarras!!! J'en peux plus de LOrena, et je suis trop contente qu'elle finisse en feu de joie

Et quelle est bête, elle a bien été utilisée par le Roi qui lorgne sur le royaume voisin et veut épouser Sophie-Anne, histoire de faire de la conquête raffinée (mon oeil!)!

Vraiment rétrograde cette société des vampires, vraiment pas facile d'y vivre.... soumis à l'autorité et à sa soumission....

King : If staking vampire royalty were a viable option trust me, you would not be sitting here.

Bref, le roi qui nous apprend donc que Bill est un "agent" de Sophie-Anne et qu'il pense lui aussi que sa venue à Bon Temps n'a rien à voir avec le hasard... Il a été choisi pour cette mission car il est originaire de là-bas, ça tombait bien....pense-t-il...

King : You expect me to believe she'd allow you to move to a tiny town in the middle of a swamp and date a waitress?

Bill : Perhaps Your Majesty is using werewolves to gather his intelligence as well.
Heureux)

You're about to get deader



dead-ass motherfucker.

Sacré Bill, j'ai adoré comme il a fait la fête au loup-garou il les averti, gentiment d'ailleurs.... Il y a pas photo, ils font pas le poids les loups-garous!

Sacré Bill aussi, je ne doute pas de ses sentiments pour Sookie, mais on dévoile une sacré zone d'ombre dont e me demande de quoi il en retourne au final....et bon, il est encore plus mal barré que je ne le pensais, plus coincé qu'il ne l'est, je ne vois pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Ven 6 Aoû 2010 - 23:08

3.03 It Hurts Me Too

You take what you can get

Arghhhhh, un épisode qui continue de semer des petites graines (Franklin, Alcide...) mais qui m'a fait enragée-frustrée de par trois de ses rebondissements!

Lorena d'abord qui n'est pas morte mais pourquoi Russell alias the King of Mississippi la sauve-telle au prix d'une scène de ménage du au tapis celtique qu'il utilise pour ce faire arf, non moi qui me réjouissais de la mort de Lorena : que nenni Triste

Bill ensuite dont le "revirement" est amenée avec une subtilité éléphantesque et dont la scène finale si elle est choc et magistrale à sa façon, me parait moyen cohérente... plus là pour faire "style" que coller à la personnalité de Bill...

Autant son "revirement" et son allégeance à Russell qui me parait être sa seule issue (et encore jusqu'à quand!?) me semble plausible autant la séance de sexe même "énervé" et violente ne parai artificielle et m'a surprise, au sens négatif...

Et je reprend les mots du consort Talbot, dits lors de l'épisode précédent en illustration lol!

So nice to meet you, Bill.



Enjoy the bed



My human life was taken from me.

Durant les deux jours à l'hôtel Bill n'avait déjà pas sauté sur elle, et je doute que le désespoir le mène là, mais bon, je ne suis pas Bill après tout ^^! Et puis quelle scène, et Bill en train de faire l'amour à une autre que Sookie, c'était aussi très inattendu!

Après, clairement il n'est question dans cette copulation ni d'amour, ni de sexe mais juste d'un désir terrible de destruction pour un Bill encore une fois pris au piège et sans aucune possibilité d'agir sur sa vie...

Et les échanges entre les deux sont très éclairants et nous permettent d'affiner le personnage de Bill!

Lorena : The only way to show your love for a human is to stay away. Forever.

Bill : My service to Queen Sophie Anne has brought only suffering to me and the humans that I have lived amongst. I recognize that now.

Your only loyalty is to your own sentiment.



It's your great failing.

A century ago, it was to your human wife. Now it's that ridiculous waitress.

You'll say anything to save her.

Pas faux et juste, il tient à Sookie bien plus qu'à lui entre sa culpabilité pour son passé de vampire et on saisi ici l'ampleur, que dis-je l'abime de son dégout de lui-même et du vide qu'est devenue sa "vie" depuis que Lorena l'a transformé...

Bill : We can never love humans without bringing suffering upon them. You taught me that and I will never forgive you for it.

Lorena : It's an essential truth, one you refused to face because you clung to the illusion of humanity

Bill : You have won. You've deprived me of my freedom and my home, my humanity. But I will never, ever love you.

Arf, Bill qui regrette sans s'y résigner sa vie humaine, ses amours humaines, ses sensations humaines et qui protège tout cela en se sacrifiant, encore et encore pour Sookie. Mais je gage qu'il déteste, hait Lorena autant qu'il se hait lui-même...

Tragique destin sur lequel il n'a toujours pas d'emprise, pas vraiment son mot à dire depuis que la société des vampires en a fait son jouet : amant de Lorena, fournisseur de Sophie-Annie, jouet encore dans les mains de Russell Eddington qui ne le garde en vie que parce qu'il lui est utile je pense... sans compter les diverses altercations avec Eric, à qui il doit obéissance aussi...

Le tout au prix de ce qu'il aimait : sa femme, ses enfants, et ici, fataliste il semble baisser les bras, mais pour moi, Lorena voit juste, il ne met en place qu'une stratégie de sacrifice afin de sauver/épargner Sookie... Le plongeon final vers un abime sans retour ?

Quelle destinée tragique, et tout ça parce qu'il a été un mec bien, a agit comme il fallait, dans le respect d'autrui....lui compris, à l'époque... dans le respect de ses sentiments, et de ses engagements, d'ailleurs en parlant d'engagement...


Russell : Really, it's like Armageddon in here anytime someone chips a dessert glass.[...] This maye difficult for a Louisianan to understand, but in the kingdom of Mississippi, our appetite for unprovoked violence is nil. Fangs. [...] vampire to vampire... how much do you really love that human of yours? Why not turn her, as I turned Talbot centuries ago? Spend eternity together. Mm. That's a commitment.

Bill : That is impossible.

O__O : ah tiens...

J'ai adoré que Russell, toujours avec son phrasé délicieux et caustique pose "la" question : certes Bill est un nilhiste ou un vampire un soupçon dépressif lol mais cette question traversera le couple à un moment ou à un autre (amené par Sookie peut-être dans un excès de ras-le-bol avec leur vie en décalé et une fois qu'elle aura son âge "humain" -30 ans- par exemple lol) et qu'elle arrive ici et dans cette situation me plait beaucoup!

Mais pourquoi c'est impossible, certes il hait les vampires mais de là à être aussi péremptoire...


Russell : Well, the alternative is to subject her to the vicissitudes of mortality and to the mercy of forces, such as, for instance, me. [...] Is it your human's welfare you value or your own desire? You are a fraction of my age. One day you'll see, you can't have both.

On ne peut pas tout avoir (et on a ce qu'on peut avoir aussi) et ici, et même si c'est un peu laborieusement, et longuement mené, Bill choisi donc de préserver l'humanité...de Sookie, au mépris de ses sentiments, mais bon, il est un peu destructeur -suicidaire (ça aussi le rapproche de Godric, j'avais vu en Bill, un futur Godric en puissance, je maintiens!) Bill à toujours frôler la mort pour sauver sa bien-aimée^^

Autre mauvaise méga-surprise-choc-inattendu et WTF arrive par Tara...

Tara meets Franklin...

It's nice to have a place to shower, shave,



and ravage you

Ça partait pas trop mal, si on passe sur la tête de pas tranquille de notre intrus qui se prénomme donc Franklin... On était presque sur du normal et du romantique, excepté quelques petits, quelques attitudes...genre (et lol heureusement qu'il ne joue pas du violon, sinon je le renommerais direct *irl-joke*)

Tara : What the hell? I said you could bite me.

Franklin : No.

Tara : Why not?

Franklin

Because you want me to.



Ah oui, quand même, si tu le veux, alors je le veux plus... c'est étrange pour le moins comme logique dans les relations....Tout comme le "ravager" qui même dans ce cas présent de relation humain-vampire parait aussi excessif qu'inquiétant.... et ce n'est pas fini, le pire est hélas à venir, car c'est un autre ravage que Franklin va opérer...

You lost yourself to the void



Jolies retrouvailles à l'enterrement d'Eggs entre Sookie et Tara, un moment de grâce grave qui disparaitra hélas au coucher du soleil car Tara qui pourtant l'avait joué parfaitement avec Franklin se fait rattraper par son amitié justement!

Franklin enquête bien non pas sur Sookie, mais sur Bill comme il va l'apprendre à Jessica et s'en va donc trouver Tara, imprudente qui commence à argumenter avec le vampire et ce qui devait arriver arriva et nonnnnnn : Tara se fait glamouré!

Ce qui en l'état était bien le pire qui puisse lui arriver et comme Bill, elle tome de Maryann en Franklin et je crains le pire et surtout où va aller le perso maintenant qu'elle est démunie de son libre arbitre, encore....

Arf , je sens que je ne vais plus du tout aimer Tara... Triste




Bon le face à face : "j'ai des crocs, moi aussi! Et j'en ai de plus gros" entre Jessica et Franklin était génial!

Et surtout on a confirmation que c'est bien Franklin qui s'amuse avec les cadavres, et les décapite et que dans une maison, humaine (sous entendu, si la demeure est vampire que la règle ne s'applique pas) inoccupée depuis longtemps (ou plus d'1 an) les vampires peuvent rentrer, bon à savoir ça, comme le fait remarquer Jessica et ça répond à mes précédentes interrogations^^

Et en parlant de Jessica, mdr avec la courte mais très percutante scène de Pam, ça se passe de commentaire ^___^

Spit it out, cupcake.



I'm in the middle of something.

Je reste à Bon Temps avec ô surprise, ben non en fait, Arlene qui n'est pas enceinte de Terry, dommage, mais logique et lol j'espère que ça date pas des orgies XD mais 9/10 semaines en arrière ça doit nous ramener à l'époque René-le-taré je pense...

Dommage pour Terry, qu'il est tout content et toujours irrésistible!

Thank you for making my life mean something

Départ de Budd-le-shériff et de ses polypes dans cet épisode : la découverte de "l'opossum" de Jessica, décapité en étant le déclencheur : le voilà qui rend son étoile! Je crois que j'aurais fait pareil! Ca sent la promotion pour l'inspecteur Andy ça!!

Et en parlant de promotion, en voici un pour qui ce n'est toujours pas gagné lol!

Tonight, boom, the universe showed me my destiny.



I know between good and evil.

I'm like a ninja-level marksman.

Là j'en pouvais plus du cauchemar de Jason, c'est tellement lui! *ptdr*

Il oscille entre le grotesque et le génial ce mec, c'est impressionnant qu'il est bête et lol comme Lafayette le chambre d'ailleurs XD

Jason : But I got a lot on my mind lately.

Lafayette : That must feel new.
Heureux)

Il en a pas marre de passer pour un crétin fini?! Ou il ne s'en rend pas compte?! La question est ouverte!

Toujours hanté par le traumatisme du meurtre d'Eggs, son échange avec Tara est d'ailleurs horrible surtout pour nous qui savons, le voici qui fait l'impasse sur le test de la police, mais pas sa certitude que c'est sa vois, son destin...

Jason aussi qui en sort de juste : Man, there are two kinds of people in this world : people who got no dreams, people who got dreams and don't do nothing about it, and people who go out and fulfill their dreams. I'm the third kind. [...]

Et en parlant de Lafayette, géniale scène aussi que celle avec Eric!

Hello, sweetheart



Hop in.

Énorme Eric quand il s'y met et je note aussi les démêlés récurrents des vampires avec le fisc : dur d'être riche, mais l'argumentaire sur les taxes à payer en cas de don pour la voiture m'ont beaucoup fait rire! Franchement le fisc comme troisième homme des intrigues d'une série avec des vampires, des télépathes, des métamorphoses et des loups garous : j'adore! C'est de la "final touch" ça :xd!

Eric qui brille dans cet épisode : bravo! Et tout en humour en plus comme il dit après son, superbe, combat, contre le loup garou dans une spendide séquence de pré-générique : I got your rug all wet. PTDR (et bonjour les sous-entendu aussi dans toute cette séquence!)

Et Sookie qui se retrouve à nettoyer le tapis, vive le ménage, she's also a cleaner :xd

I understand very well.



He has a perverse interest in that waitress.

I'm sure he's been watching over her

Sacré Eric, j'aime de plus, il est sur les frontières, mais lesquelles, et troublé c'est sur, mais pourquoi? Juste Sookie, inclassable, incontrôlable et si intense dans sa façon de vivre, de croire, d'agir ? Il donne l'impression de quelque chose de bien plus profond, de bien plus lointain aussi.... et puis, ce passage qui m'a fait tiqué...

Eric : Well, it would have healed a lot faster if you had--

Sookie : I will never fall for that again.


Eric : Maybe the next time you shoot me. [...] (pourquoi il dit ça ??) You're no good to Bill or to me if you're dead.


Sookie : But I have to go. Bill would do it for me. I don't expect you to understand.

Et non seulement e le trouve sincère quand il dit qu'il comprend, contre toute attente vu comment le perosnnage se met en scène depuis le début mais il m'inquiète avec cette phrase sur un futur affrontement avec Sookie, même si ici au final, elle lui aura tiré dessus! La scène était magnifique, le ralenti sur la balle, Eric qui se jette, le loup, magnifique qui bondit par-dessus, le tout avec des éclairages sublimes!

Sublime aussi le thème musical qui accompagne Eric et Sookie lors de leur joute verbale!

I don't know about you,



but I was raised to fight back

Et voilà ce que j'aime chez Sookie, qui force mon respect, et celui d'Eric je pense, elle n'est pas si blonde et surtout elle prend les choses en main bravo! Sacré Sookie qui ne laisse jamais la peur quelque soit gouverner sa vie : bravo!

Je vais conclure avec Sam qui découvre que, même s'il a fait la démarche de les rencontrer : "on ne choisit pas ses parents".

I just don't do well with surprises



Arf, je crains qu'il ne soit pas encore au bout de ses surprises et je crains qu'elles ne soient toutes mauvaises par ailleurs...

Sam tout attendri et attendrissant face à Sookie d'ailleurs...

Un grand homme ce Sam mais ses parents, outre que son frère farfouille dans ses affaires après avoir essayé d ele tuer, on a cette scène O__O

Don't ever get married, Sam.
The second you do, that's when they start to woman you.

Mais que c'est glauque et que ça empeste l'abus sexuel à 3 kilomètres, sans compter que, fort gracieusement, le Joe Lee se lève en se grattant le paquet... *ouch* là on n'est plus dans le moite, on nage dans le glauque, le pire peut-être jusqu'ici, tellement criant de vérité, et ancré dans la réalité...

Les Mickens à Bon Temps, je le sens mal, très mal...

En conclusion : un épisode qui fait office de transition et continue de placer ses pièces, et ses personnages; doucement (voire trop lentement avec les passages de Bill pour ma part) mais surement.... pour nous mener où ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Lun 9 Aoû 2010 - 9:52

3.04 9 Crimes

People just get what they want and leave


Un épisode très très beau, mais pas très palpitant, notamment avec des passages à Bon Temps que j'ai trouvé long (les déboires de Jason principalement et le bar des loups-garous).

L'esthétique de cet épisode, une fois de plus rôle la perfection et nous offre une suite de tableau magnifiques, pour être aussi exigeante dans la création télé_visuelles sur la forme que sur le fond, inutile de dire que je me régale les yeux!

Mais un peu moins le reste avec cet épisode (que j'ai trouvé longuet) porté par Bill-au-royaume-du-mississippi (et j'ai enfin compris il a couché avec Lorena!) Eric, Franklin, et dans une moindre mesure Sookie!

Il était bien question de destruction dans la coucherie Bill-Lorena et c'était lui-même (j'aurai du y perner lol) que Bill voulait détruire.

Il plonge dans des actes dans lesquels il va puiser la force de rompre avec Sookie : magistrale la rupture d'ailleurs!

Nobody has me. I have left my life in Bon Temps. And I am leaving you.[...]

You did us both a favor by not saying yes. [...] Lorena, actually,to whom I have just made love. We fucked like only two vampires can. I didn't hold back for fear of hurting her like I do with you. Look at your life since I entered it. I've only caused you pain. That's not true.

I am death. I will bring you only suffering. Our worlds are too different. Our natures too. We were doomed from the start.

Any passion you felt was me killing my love for Sookie



Car du coup il peut s'appuyer sur ses actes (coucher avec Lorena) pour appuyer ses dires... et éviter de répondre aux questions de Sookie, tortueuses et douloureuse stratégie mais qui marche donc.... Bill préfère se mettre moralement, et symboliquement à mort lui-même, pour la sauver....

Bon faudra lui dire que le sacrifice n'est pas la seule méthode qui marche lol, mais j'avoue que dans sa situation, il n'a quasi aucun autre choix... le suicide- physique- n'aidant en rien, je pense que, cette fois, il a choisi le meilleur moyen. Bon il eut été un moins gentleman, il aurait pu s'épargner la coucherie avec Lorena, mais bon, et puis bon, comme il la punch pour la sortir de sa chambre : jouissif !

Lorena : That was the best sex I've had in decades. *chacun-son-truc-ixe-dé

Bill : At least somebody enjoyed it. *PTDR*

Lorena : There was true passion between you and I tonight.


Bill : It had nothing to do withyou

Pffff et elle est bête ou quoi Lorena, c'est pas possible qu'elle n'ait toujours pas compris... Ceci dit je regrette que le perso ne soit pas mot, et il ne m'intéresse pas du tout, donc discuter de ses motivations profondes etc : sans moi^^

Par contre je viens de percuter pourquoi son visage m'était familier et c'est Mariana Klaveno l'interprète, la fameuse miss Beigette qui accompagnait Wentworth Miller à je ne sais plus quelle cérémonie en 2007 et qui avait défrayé la chronique lol!

Sacré Bill qui plonge donc dans son allégeance au roi du Mississippi, à moitié dupe...et ptdr Bill qui demande en échange à être débarrasser de Lorena : comme je ne suis pas étonnée XD!

Russell : Well, now you're playing coy, William. So which is it you doubt, my intentions or my power? [...] It is a punishable offense to kill another vampire.

Bill : Not if no one reports it.


Et oui, et ça confirme ce que je disais, Bill risque sa vie dans la belle demeure du roi ! S'il est tué, il disparaitra sans un bruit, il a intérêt de la jouer fine le Bill Compton, sa vie est suspendue au bon vouloir du sieur Russell Edgington....

Arf, quelle situation inextricable! Et du coup, le voilà qui balance les combines de Sophie-Anne, ce qui me fait plutôt plaisir, mais quelle crise de rire : le fisc qui est le plus gros problème du "coming out" des vampires : c'est énorme, j'adore! Et oui, universelle jusqu'au bout la loi de l'argent XD!

Bill : The Great Revelation. She's close to losing her fortune now that we're being taxed by the IRS.

Russell : Tug on the purse strings, you'll find a lady's heart.
Heureux)

Destiny-Camilla-Ann : Loving anyone, anything. Feels good at first, but it always turns to crap. I know the truth about life. It's a hell I'll never get out of alive.

Bill : No one does.




Sacré Bill qui, dès qu'il est soustrait aux regards, reste lui-même, le passage où il "procure" dans la boite de strip-tease est magnifique : éclairages, regards, plans de caméra avec une atmosphère parfaitement rendue !

Bill était donc le "procuror" de Sophie-Anne, il utilisait ses charmes physiques et son don pour le glamourage pour lui fournir des filles-repas...Etait-il supposé lui "procurer" Sookie aussi, et pourquoi si oui ?!

Mais ici il reste Bill et choisit une fille aussi désespérée que lui, et surtout sans attache, et fataliste, il lui fait accomplir ses paroles peut-être un soupçon plus vite que prévu lol!

Bill reste aussi lui-même quant il perçoit Sookie en danger et sa façade s'effondre là définitivement... Tout n'est que comédie, Lorena avait vu juste (et je n'en doutais point lol)!


almost done

Pendant ce temps Sookie se fait larguer par téléphone et nous gratifie d'une scène de trouble avec Alcide assez rigolote!

Déjà vu la taille ridiculement petite du pansement, il ne doit pas être gravement le mister Alicde, mais cet espèce de trouble entre les deux état vraiment surprenant et servi par une totale de fond sonore et musical rendait l'embarras de la situation vraiment palpable et Alcide qui conclut "bon au moins, je vais mettre un tee-shirt" loool! Sans compter le cocasse de leur échange post-rupture de réconfort PTDR
Alcide : No matter how well you think you know somebody, they can still turn around and kick you right in the nut sac.

Sookie : I don't have a nut sac, and Bill...he's risked everything for me. Our love is way bigger than him breaking up with me over the phone.


Alcide : How many relationships you been in?

Sookie : What does that matter? Heureux)




Alcide pour le moment, je n'ai pas grand chose à dire, à suivre... Je dirais qu'il remplit bien son office tant auprès de Sookie que de la caméra en jouant de son physique lol, après, cet aspect là ne me touchant pas... Mais entre lui, Jason et Sam, vive les chemises à carreaux style "bucheron" loool!

Janice : She was his first love, he never met anybody so alive, all that shit. But how many bullets are you gonna take for somebody? How many bad things gotta happen to you and the ones you love before you realize feeling alive ain't enough?

I wanna look like I could kick some serious ass.

Which I can.

Bonne question de Janice la relookeuse au passage : se sentir vivant ne suffit pas pour faire un couple et après le moment de trouble purement physique entre Sookie et Alcide, je m'interroge. C'est la première fois ici que Sookie est troublé, au moins physiquement, par un autre, et surtout, de son plein "gré" car dans le cas de Bill et Eric, le désir est induit par le V...

Avec Sam, c'était autre chose je pense... Du coup, les sentiments de Sookie ne sont-ils ce qu'ils sont que parce que Bill est le premier et que le V s'en est mêlé?

Je pense que Sookie a vraiment saisi une partie de la personnalité de Bill, son côté noble, homme du bien, mais il est aussi défaitiste, brisé et leur histoire pas des plus simple à gérer sur le long terme (je passe sur le "pas ensemble pour toujours" car c'ets valable pour tout le monde, comme le dit Destiny-Camilla-Ann on finit tous par perdre la vie...). Mais s'attarder sur les sentiments de Sookie, ou du moins poser la question m'a plu!

You smell like the ocean in winter





I got skills you can't even dream of, cowboy

Ouch, sacrée surprise ce moment! Je ne m'attendais pas du tout à ce que ce soit Eric qui rêvasse! Je croyais Sookie sous l'emprise du V. mais non O___O!

Alors là, pleins de surprises ce Eric.... Son abandon lorsqu'il ferme les yeux à l'évocation de la mer Baltique de son enfance...

Et lui, il est sous l'emprise de rien...

Ouhlàlà, le mot trouble n'est plus assez fort car au-delà du désir sexuel deux éléments sont mis en avant : son enfance et son humanité perdue et ce que Sookie peut faire, et qu'il ignore...tout comme elle et nous! Elle est un élément que mystère, elle l'intrigue tout en le reconnectant à son côté humain...Sacré combinaison et scène magnifique, très onirique et poétique! Et magistralement interprétée!

En tous les cas, à plus on creuse" le personnage d'Eric et plus je le trouve intéressant, et nuancé! Par contre pour le détachement, c'est de moins en moins ça la capture de Pam après les fantasmes sur Sookie enfoncera ce clou...

They say the loss of a child is the deepest of despair



Car Eric au lieu de fuir comme le lui conseille qui ne le prévient que pour le sauver, au contraire se précipite pour l'aider, la sauver! Surprenant car la nature du lien entre les deux n'a pas été développé, ils font une paire depuis le début, on sent la complicité, mais ce lien profond qui ressort ici! Et Eric entre très touchée, son désespoir est palpable!

Vraiment, j'aimerais savoir comment ils se sont rencontrés et comment elle est devenue sa "progéniture"! Je pense à ce moment de la série qu'elle est suédoise également (ça expliquerait qu'elle soit grande et blonde en plus, même si c'est pas le cas de tous les suédois-es) et que c'est pour cela qu'ils se parlent en suédois aussi, parce que c'est leur langue.... Bon ça fait bête de dire ça, mais j'avais pensé au début que c'était pour ne pas être compris des autres *___* bref, vraiment j'aimerais qu'on ait des flash-back sur la rencontre Pam-Eric!

Et chapeau à Pam, qui elle, contrairement à Eric tout abattu et qui semble avoir ses moyens, et qui malgré la torture trouve une échappatoire : Bill est responsable pour le deal du V. Elle se donne un sursis mais surtout sauve Eric d'un impossible dilemme : les condamner tous les deux ou rompre son allégeance à Sophie-Anne : bravo!
Sauf que c'est encore plus la merde pour BIll qui du coup doit être ramener par Eric afin d'être exécuté par le magister pour blasphemy... Bon ça sent la situation enchevêtrée et sans issue à plein nez tout ça : j'adore!!

Let's go, RuPaul.

You walk into every situation all flash and fire.

You expect them to adapt to you.

It's ego

A Bon Temps, bof, je me suis assez ennuyée, excepté ces savoureuses paroles d'Eric au sujet de Lafayette!

Bon une sitation qui va être cocasse je sens sinon : l'arrivée de Jessica dans le personnel du Merlotte! Avec cette situation sans issue *mdr* que Jessica ne peut être serveuse!

Sam : You gotta be 18 to serve alcohol.

That is so not fair. I'm never gonna be 18

I'm a vampire, not a fucking idiot

Looool! Jessica qui commence fort avec un apprentissage express du glamourage car elle tombe sur un copain de son groupe de prière tout heureux de la voir vivante et qui veut s'empresser d'aller répandre cette bonne nouvelle. Bon Hoyt qui les voit et se fait des idées, ça m'indiffère...

Et sinon lol,à part serveuse il n'y a pas de travail à Bon Temps ou quoi!

Jason, bof aussi! Son affrontement avec le jeune quaterback "QB", qui a l'air tête à claque et pire que lui ,était long...je retiens juste cet éclair de lucidité : But 10 years from now, there's gonna be a version of you 10 years younger, doing the same thing to you. et l'autre, c'est dire, qui ne comprend pas... ouh làlà...

Well, I guess the only way to get a promotion in this town

is to drink like a fish, hallucinate farm animals, and kill a black man.

Sinon Bud passe donc la main à Andy, sans surprise. Ca promet pour Andy de suite traqué par Jason qui veut être policier avec se sgros muscles... qu'il est lourd avec ça Jason, même si Jason dans la police, je le sens "grandiose"....

Sinon, la rigolade aussi avec la crise d'Arlene détrônée par Jessica (jeune et vampire de surcroit mdr) de sa place de "seule rousse" du Melrotte : People love giving redheads tips. And I've always been the only redhead at Merlotte's, Sam.

Arlene qui, pour dissimuler sa grossesse, botte en touche sur les parents de Sam! Pas très fair play mais bon pas faux de dire qu'il se fait surement prendre pur un con par ses parents qui vont vouloir abuser de lui! Et lol avec Terry dit conclut en parlant des Mickens qu'ils ne seront pas pire : très rassurants! Sacré Terry, il n'a qu'une phrase, mais elle est culte! Jadore sa façon de voir les choses!!

We'll never be as bad of parents as they are

Et oui, car sans surprise, les Mickens sot toujours là et je ne sais pas quelle situation va s'embourber Sam avec eux, mais ke pense qu'ils ne vont pas le lâcher... Ce sont des sangsues ses parents... J'ai l'impression qu'on plonge avec eux dans la lie humaine...

And I survived, but it caught up with me so bad

sometimes I wished I hadn't

Beau moment sinon entre Sam et son frère, qui apparait cette fois autrement que comme un petit-con-tête-à-claque et laisse entrevoir ce qui pèse sur lui : I won't be free of these people until the day they die!

Ah, ça le rend plus sympatique bizarrement et Sam, touché, va don, pour l'iader lui, proposer un logement à ses parents... Youpi (sic) les Mickens restent à Bon Temps... Ca promet... et pas du bon... Arf, peuchère Sam sur ce coup quand même (bon il avait été prévenu hein ^^)!

Et je vais conclure en "beauté" avec Franklin!




Ouch alors les séquences avec lui sont fortes, très fortes! Il oscille entre un romantisme noir et la barbarie le mister... C'est effrayant! Et pauvre Tara, cil en arrive de pires qu'avec Maryann! J'aurais pourtant pas parié que c'était possible, comme quoi et surtout comme ça arrive à une vitesse hallucinante!

Pouf d'un coup d'un soir à l'hôtel qui ressemblait presque à tous les autres, elle se retrouve jouet-sexuel-kidnappée-attachée et un peu dévorée O__O Lol ça tombe qu'elle ne croit pas à l'amour je dirais, sauf que le Franklin, il jouer les amoureux ... sadiques...

Franklin : Here I am trying to make pleasant conversation, and you wanna ruin all my surprises.

Tara : There ain't nothing pleasant about being bitten and tied up.


Frankllin : You're tough. I could taste it in your blood. I'm not a bad guy, Tara. I just wanna make sure that we have a chance.

Tara : This is kidnapping.

Franklin : This is opportunity. My job supports my financial needs. My emotional ones.

I've been so lonely.

But now you're mine all that's changed.

Alors, déjà il 'a pas tort c'ets vrai que si quelqu'un peut encaisser tout ce truc de détraquée, c'ets Tara, mais bon, c'est pas une raison, et qu'est-ce qu'lil veut dire ? Il a eu le coup de foudre ou quoi ?! Qu'il est pas tranquille ce Franklin!!

La scène du glamourage au téléphone où il fait parler Tara était hallucinante... et flippante... Ça peut aller le loin le contrôle, là il est total : il lui dicte "en direct" ce qu'elle doit dire, ça fait froid dans le dos!

Argh mais pourquoi elle a la langue si bien pendue Tara! Si elle n'avait pas parlé et s'était contentée de refermer la porte, rien de tout de cela n'arriverait!!

Franklin qui donc est bien intéresser par Bill et pas par Sookie et qui part "en amoureux" avec Tara chez son employeur....

Le comédien est excellente, il joue sur les frontières et il me convainc presque que oui, Tara peut passer à côté d'une super histoire et qu'au final, il ne fait que lui rendre service...

J'ai également adoré la scène dans la salle de bain : filmée comme une autre scène culte du film Fallen Angels (les anges déchus) de Wong Kar Wai! (je pense en particulier à la scène dans la salle de bain entre Karen Mok et Andy lau mais ici version trash)

C'est filmé et monté pareil!!

Je me suis régalée avec ce passage et surtout ça renforce encore la qualité de cette série que je trouve d'un niveau cinéma, voire supérieure, et à tous les niveaux, à bien des films, y compris avec cet épisode, le moins bon jusque là... C'est dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Lun 30 Aoû 2010 - 14:55

Pour ne pas charger le topic, je renvoie sur mes premières impressions des épisodes 3.06 à 3.11 d'hier ici : http://series-addict.forumouf.com/saison-3-f94/

et je continue avec mes comm "complets, donc :


3.05 Trouble

You know as well as I there's nothing new

except someone new.

Je me suis régalée avec cet épisode où tout commence à s'imbriquer : tout est lié et on s'engage dans une multitudes de situations sans impasse assez stressantes...et palpitante!

Tous les héros se retrouvent pris dans des situations inextricables tant les enjeux et répercussions y sont multiples et du coup : quelles issues ?

Je vais commencer *thème-musical* (riff de guitare court mais efficace de Franklin lol) par le très très dérangé Franklin Mott qui nous a offert des passages brillants drôles, décalés et géniaux! Mais quel taré lol!

You were afraid of me?



That's insane.

Tara : But you tied me up.

Franklin : To keep you safe. Oh, my God, what other reason could there be?


Ben oui, enfin, elle est folle d'avoir peur de lui et pourquoi diable la ligoterait-il si ce n'est pour la protéger des autres XD! Le pire c'est la sincérité indubitable de Franklin qui ferait presque douter encore une fois, c'ets tellement logique pour lui, il fait ça en toute en bonne foi!

J'ai été un peu surprise mais c'est logique qu'il travaille pour Russell, mais c'est évident ! bon je ne m'étais pas demandé non plus hein^^

Pas grand chose à analyser avec ce personnage : ses mots, ses actes parlent d'eux même et j'adore son humour. Il vit et agit selon une logique qui lui est propre "What's the matter? Who made you cry? I'll kill him", se moque de tout ce qui est en dehors et ne mâche pas ses mots ! Sa prise de bec crocs avec Talbot est mémorable : "Just ignore him. He's the cleaning lady." Sans compter le ton condescendant à la limite du mépris dont il le gratifie!

Idem avec son analyse des femmes, et de lui : surréaliste ! Et le passage avec le portable où il fanfaronne et s'impressionne tout seul tellement il tape vite XD!

Tara : ... We need to talk.

Franklin : Don't say that. Women say that, everything goes black, and I wake up surrounded by body parts.


Mais quel malade, et ce n'est pas fini, car il a un super plan !!

We'll celebrate your last night as a human.

I'm proposing. I'm gonna turn you.



Will you be my vampire bride?

Franchement Tara c'est mal barré, je ne vois pas d'issue pour elle, et si elle est transformée : sacré rebondissement mais je crains qu'il ne soit fatal pour le personnage! Je ne vois pas Tara accepter cette condition, et c'est très facile de se suicider pour un vampire, donc je la vois plutôt faire un hommage au soleil....

A moins que Franklin continuer de la ligoter... tout le temps O__O, enfin bref, très très mal barrée Tara ! J'ai peur qu'elle ne finisse pas la saison Triste - certes j'aime moins le perso et l'actrice m'a un peu ennuyé ces derniers épisode, mais quand même lol! Bref, une des premières voies sans issue de cet épisode...

Franklin, you're a huge freak.

Lol et c'est pas rien de le dire! Sa conversation avec Franklin est aussi édifiante, et toujours ultra décalée, complètement schizo le Franklin, et il sincère dans ses sentiments, sauf que bon, on n'a pas les mêmes définitions des mots amour, respect, entre autre.... Mais j'adore, il me fait beaucoup rire!

Franklin : But I want cash.

Russell : Last time you had any real money, you ended up at the slots in Biloxi, slaughtering a group of elderly women.

Franklin : They wouldn't let me have a turn.

Russell : Why are you dragging another girl around? [...]I'm tired of cleaning up after you.

Franklin : This is one is spectacularly different. She's such a fucking disaster. We could be twins. The attraction is electric.


Bon, ceci étant rencontrer un taré pareil remet surement certaines choses en place dans la tête de Tara XD

Et on continue dans la famille des pas tranquilles, qui sont cette saison encore, grandioses!

Talbot :
You're not supposed to bring work home.



Russell :
Darling, King!

Couple génial et Russell en roi désabusé, cynique manipulateur (et besogneux lol) est magistral, je le répète! Sans compter, comme toujours des dialogues ciselés!

Russell : A king in front of them, a queen behind them, and they're talking about a human girl

Talbot : Men...magnifique résumé XD!

J'en viens à Eric pleins de surprise, encore, dans cet épisode.




Eric qui débarque en Louisiane à son tour, et qui va compliquer encore un peu plus un jeu dangereux....

Eric aux abois qui a Pam à sauver et qui va découvrir que la situation est bien bien complexe encore et les enjeux vitaux....Eric qui cache tout et se dissimule derrière un sourire d'apparat (qui sonne très faux et lui va très mal lol).

Eric donc qui non content d'avoir à jouer de diplomatie pour arriver à ses fins et sauver sa progéniture, se retrouve face à une très vieille souffrance..

Russell's a greedy little boy.

He wants what he wants and he takes it.



He's the same way about people.

Éric retrouve enfin le vampire qui utilise des loups-garous et non comprenons pourquoi il le traquait.

Russell n'est rien de moins que l'instigateur du meurtre de ses parents, assassiné par des loups garous qui eux peuvent rentrer dans les maisons sans y être invités, le tout pour s'emparer de la couronne du père d'Éric, roi des Vikings à l'époque...

Ouch! Tout devient donc vital et très très personnel pour Éric qui sans suspens cherche à se venger depuis tout ce temps (apparemment 1070 ans ).

Eric qui va devoir composer un plan dans le plan dans le plan pour aboutir à ses multiples fins : sauver Pam, venger enfin ses parents. Sauf que ça part très mal sa tentative de faire endosser l'histoire du deal du V à Bill est éventée directement et le secret de Sophie-Anne exposée.... Comment Eric va s'en sortir, après Bill, le voilà lui aussi chez le roi Russell *respect* et dans une voie sans issue...

Quel inextricable imbroglio de désirs secrets, mensonges etc : j'adore!

It's too late



There's no hope for me.

Pas mieux du côté de Bill, encore plus mal loti qu'Éric...

Mais bon, il gratifie Lorena de remarques savoureuses, avant de l'éjecter, mais qu'elle est bête XD!
Bill : You know, Russell was right. You're not very smart. You played yourself into a corner, you tiresome cow. Heureux)

Franchement,, elle y croit au revival avec Bill, alors que là, sans ambigüité, il déteste, d'ailleurs il va dealer sa mort avec Russell : j'adore!

C'est bien le seul point positif de sa discussion avec Russell par ailleurs, car Russell va prendre l'ascendant durant toute la conversation, en commençant par lui sortir le dossier qu'a trouvé Franklin!

Russell : I think telepathy runs in this family. I think you've been playing Track the Telepath. You are trying to discover the origins and the meaning of your human's curious mental condition, because somehow, somewhere, there is a payoff.

Bill : It's a theory beautifully built, of air and imagination. But it has nothing to do with me, sir.


Lol, il ment beaucoup mieux qu'Eric avec ses sourires figés, et c'est joli tourné mais bon.... qui y croit ?! Au passage, je me suis régalée avec la séquence à table et tous les jeux de regards !

Et puis il a intérêt de remplir son office, car sinon, je ne donne pas cher de sa vie, et Tara qui n'a rien compris, à le penser libre de ses mouvements, je crois que ce pauvre n'y est jamais...

Et lol avec son évasion dès qu'il s'agit de Sookie : j'ai adoré mais arf, tout le monde est attrapé, c'est malin : comment être encore plus dans la merde... et ben voilà, on s'achemine vers un épisode suivant très excitant avec tout le monde coincé et à la merci de Russell (et Tara de Franklin) : génial!!

Keeping secrets is how I survive, Alcide



Sacré Sookie, elle aussi toujours surprenante et qui nous refait le coup de la lumière magique, juste devant Russell : pile ce qu'il fallait pas, arf!

Et toujours aussi opiniâtre Sookie : j'adore, elle lâche jamais! Et elle ne mâche pas ses mots non plus mdr :"And I am not gonna die because of your shitty girlfriend and a Mississippi pothole!"

I trust you.

Bon et ça fonctionne toujours avec Alcide, même si le perso n'a pour l'instant pas plus d''intérêt que ça à part d'être attractif, au moins pour Sookie.

She's a little crazy, but so are... You Is everybody, you know?

I'm the luckiest man in the world.

Rien à rajouter pour Terry là. Lol avec la gaffe de Sam, je ne le trouve pas fou moi Terry *ixe-dé* et allez "new couple in Bon Temps" : my best wishes.. Comme il est content de faire un truc "comme tout le monde Terry" lol!

I can't work a desk no more, Andy.

It's sucking the life out of me.




Début fracassant du "fake policeman" qu'est Jason : mdr avec la poursuite en voiture, entre Crystal qui ralentit et qui sourit, Jason à moitié nu qui la poursuit et se pare de lunette de soleil , torse nu : mais quel délire!

Et sacré Jason touchant, candide malgré tout... et cucul, toujours à craquer sur la fille qu'il faut pas, parce que bon, la Crystal, je ne sais ce qu'elle est, mais c'est pas clair!


Sinon, storyline pas palpitante du côté de Hoyt même si la phrase de Summer qui décrit son avenir m'a faite rire : "I don't wanna get fat like my mama. At least not until I had a baby or two. I can't wait to have babies. I'm real excited about it.I mean, probably in like another two years or so". Okay, Run Hoyt run lol!

En même temps, je les trouve assorti elel répond bien au côté "got bombed by radiation on his way to middle school. That's a giant sixth-grade boy right there." de hoyt loool, quelle description, pertinente au demeurant, de Tommy là , j'adore!

You're lying, and that puts me right

in the middle of the Mickens,

which is exactly where I don't wanna be.

On continue le cauchemar familial avec Sam, avec du glauque qui s'accentue avec la relation Tommy/Daddy Joe Lee! Et trop tard pour Sam, il est en plein de dans là, et je ne crois pas qu'il en sorte de sitôt : dans quoi, lui aussi, a-t-il mis les pieds!?

Sam : Something's going onwith you all. I feel it. I know it. je pense tout pareil

Joe Lee : You don't get it, you dumb motherfucker. I own him, head to tail.

Sam : Fuck you, you broke-down bastard. You don't own shit.

What does Joe Lee want from you?



What the fuck was that?

Franchement Sam a dit tout haut ce que chaque téléspectateur doit se demander, encore que comme je l'ai dit ça sente l'abus, sexuel et pas que de très loin....

Je commence à apprécier Tommy que l'on voit ici fissuré, vulnérable, sorti de sa carapace de pitbull... et lol comme il est tout "attentionné" (sic lol il la drague) avec Jessica, plus grande que lui, j'adore !




Jessica, franchement qu'elle est photogénique! Beaucoup de variété dans son jeu aussi, elle passe de la vulnérabilité et de la candeur à ce petit regard presque démoniaque, j'adore!

Et puis hôtesse d'accueil au Merlotte, là encore le truc improbable qui donne une situation aussi décalée que cocasse..... bon en plus c'est tout ce qui passe pour elle, à part les lamentations sur Hoyt....

But I saw you. Every now and again.


Surprise du côté de Lafayette par contre, qui rentre de plein fouet dans une intrigue sentimental, extrêmement bien amenée dans cet épisode. Je ne m'y attendais pas, à cette tournure et les deux acteurs sont excellents! jai trové tous leurs passages très beaux.

L'étau -et l'intrigue- se resserrent avec cet épisode qui nous promet une suite tr ès excitante, particulièrement du côté du Mississippi et des vampires, parce que c'est vrai que côté de Bon Temps, Jason en flic torse nu accroc à une fabricante de meth, arlene enceinte , Terry qui n'a eu que 2 phrases et la crise sentimentale de Jessica, c'est bien pâle...

Vivement la suite ceci dit car il y a foule a royaume du Mississippi, Eric pour se venger va-t-il pouvoir aider Bill et Sookie -et sauver Pam, à moins que Sookie nous ressorte sa lumière magique, et j'ose même pas penser à Tara....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Lun 13 Sep 2010 - 21:20

3.12 Evil Is Going On - Season Finale

If you two have finished eye-fucking each other,


Can we go?

Sookie revient à elle dans une situation qui va aller en se compliquant : à qui peut-elle faire confiance au final ?

Jason va, enfin, trouver sa voie tandis que Sam et Lafayette se dirigent vers des temps plus obscurs...

Tara quant à elle prend de grandes décisions.... tout comme la mère de Hoyt..


Préliminaires : Alors outre que j'ai quasi terminé mon comm de l'épisode 6 de cette saison, épisode intense et magistral tout en montée en puissance qui durera jusqu'au 3.11 avec en apogée l'intervention de Russell à la télé et les adieux d'Eric.

Je rappelle donc qu'en attendant, j'ai laissé mes premières impressions sur tous ces épisodes ICI: http://series-addict.forumouf.com/saison-3-f94/

Mon avis :

Un finale à l'image de cette saison : inégal, avec toujours ce problème de rythme qui aura été là depuis la reprise. Certains passages sont long, mais longs (Tara Mae, Hoyt et se thérapie sur la route, tara et ses ciseaux, Jason et Crystal, Andy et les DEA, même Terry c'était bof )

Un finale -en dessous donc des deux précédents- de par ce problème de rythme principalement, les intrigues s'éparpillent tout comme la narration et clairement dans cet épisode cela dissout l"intensité.

2 surprises : Jason tout d'abord. Le tour inattendu de l'histoire m'a beaucoup plue et était plaisante à suivre : et oui parfois suivre le mauvais gars (à l'écran) est une bonne chose et oui comme il dit "parfois la chose bien à faire, c'est de faire le mauvais choix" et oui il bien fait....Belle et nécessaire) relance du perosnnage. Il était temps et si Crystal pouvait prendre son temps avant de revenir, ce serait parfait! et avec le shooting de son cousin-frère.... sacré truc ça aussi!

Bill ensuite avec Eric *ouch* je l'ai pas vu arriver! WTF! Tout s'explique après, mais sur le coup, je suis restée sans voix lol!

Après, que Sookie allait sauver Eric, c'était prévu, donc Eric qui ne meurt pas, pas de surprise!

Par contre surprise aussi avec Godric même si après les Fées, les Anges ça même vampires c'est un peu too much

My people are Rapists ?

Tout comme la fin de l'épisode qui ne me motive guère "Sookie au pays des fées" euh.... ça vire beaucoup trop au fantasy là, genre que j'apprécie peu....et le lampion rococo en vaisseau spécial, énorme ça quand même!

Et avec Alcide, l'attraction est animale entre eux deux XD, du coup la tirade d'Eric à Bill et Alcide, j'ai adoré! Mais bon, faudrait pas qu'il repasse par là le Alcide, parce que Sookie semble attirée de façon magnétique, après merci Russell, un loup-garou après un vampire (en passant par un shape shifteur) euh lool!

Et la scène avec le sani-broyeur et Sookie qui se tape un rire de psychopathe, elle m'a fait très peur ! Mais énorme son échange avec Russell tout au long de cette scène!

Mais quel gâchis pour Russell tout caché par son moche, et certes logique, maquillage Triste

WTF avec Sam, j'espère que... Ça oui j'ai envie de savoir, et j'ai adoré son coming out, du coup j'ai du mal croire que l'argent lui fasse perdre la tête à ce point! Si oui, je serais très très déçue et Tommy au final n'est qu'un pauvre garçon perdu, exploité, une victime... Je l'ai trouvé très touchant (mais lol le taux d'analphabète dans cet épisode XD)

Hoyt bon la scène au travail était délirante mais pas à sa place dans un finale pour moi et à suivre pour la suite (même si ça me passionne pas). Et force est de constater que Jessica sans Hoyt, soit tout le reste de la saison,était plus intéressante!

Tara : jolie coupe, ça lui va très bien, mais un personnage toujours dans l'errance scénariste, il serait temps que Ball sache quoi en faire, en même temps, elle part... reviendra? ou pas ? Si c'est pour lui refaire le coup de cette saison, soit un bis repetita, ce n'est pas la peine donc = Tara ne sait quand reviendra pour moi...

Quant au passage avec les ciseaux et la musique sens faire flipper, c'était très mauvais, car bon, on attendait qu'elle se coupe les cheveux : quelle faux suspens,et quel effet de pacotille sur ce coup

Dommage qu'elle n'ait pas eu une storyline plus variée et intéressante....parce que vraiment le perso en saison 1 avait un énorme potentiel, qui est resté inexploité , tout ça pour l'avoir collée dans la love story avec Eggs Frak

So, you're a witch who's a nurse who's a dude ?

là aussi, ça se confirme ça prend un tour que je n'aime pas! D'autant que si la capacité de Lafayette c'est de voir les choses cachées : ben Jesus est pas beau à voir !

Et car il a vu juste pour Sam, et pour Arlene/René (et le bébé maléfique, ça me gonfle en plus... Arlen's baby mouais....


Tout comme Godric, je pense qu'Eric regrettera ce qu'il a fait à Russel, j'espère qu'il va vite changer d'avis! Mais il a l'honnêteté de faire ce qu'il est capable, il est congruent! Il n'est pas capable, après ces quasi 1000 ans de traque, d'autre chose..

Compréhensible, mais je pense que le personnage a évolué, changé, comme le dit Sookie, sur le toit avec Godric, il s'est passé quelque chose. Avec elle aussi, je dirais^^

Tout de même, je faisais la même tête que Godric!

Eric, définitivement au cœur de cette saison : impérial et intéressant de bout en bout! J'apprécie beaucoup le personnage, maintenant ^^

Quant à Bill : pas tout compris, car il est sincère malgré tout, mais quel bizarre chemin il a choisi : le mensonge entre autre....

Pas tout compris, hâte de savoir comment ça va se conclure avec la reine lol! Qui des deux va gagner le super Matrix-combat XD!

Saison inégale donc dont au finale seule l'intrigue, magistrale, avec les vampires et l'affrontement Russell/Eric aura été prenante de bout en bout et idem, pour la saison suivante, ce sont les storylines qui m'intéressent le plus, avec Sam, pour qui je conserve une affection particulière.

Ceci dit, cela reste de très, très grande qualité tant dans les interprétations, mises, en scènes, cadrages, décors et dialogues, même si c'est en dessous des 2 saisons précédentes

Cette saison se caractérise également par un propos général moins profond et caustique que les deux précédentes et est plus tournée vers l'action et le fantastique, dommage...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Jeu 14 Juil 2011 - 12:24

DEEP DOWN

Bill/ Sookie/Eric...3 saisons après....


Bon Temps me manque... déjà!

Et même si cette troisième a été inégale, elle a aussi été pour moi été le révélateur définitif d'Eric personnage qui me laissait jusque là perplexe tout en m'amusant et qui avec cette saison a pris une ampleur et une profondeur nouvelle et ô combien intéressante!

Cette troisième saison apporte aussi une grande, "la" révélation : Sookie est une fée! *essaie-de-garder-son-sérieux*

Et ricochet, maintenant que cet élément est posé, peu m'importe de lire la suite théorique de toute cette histoire et je me suis donc plongée dans les romans, que j'ai lu jusqu'au tome 10, le dernier paru en France.

Première remarque : Sookie et Eric sont très fidèles, j'entends la voix des comédiens en lisant certains dialogues. Principalement pour Eric, la Sookie des romans étant particulièrement superficielle. elle passe ainsi beaucoup de temps à parler UV et musculature des superbes mâles qu'elle ne cesse de croiser :lol!

Bill par contre est particulièrement peu développé -et inintéressant- comparé à la série.

There's no hope for me

source image

Difficile de le cerner au terme de cette troisième saison. si ses sentiments paraissent plus que sincères, ses mensonges paraissent incompréhensibles.

Nous savons pour acquis désormais qu'il n'a pas rencontrer Sookie par hasard et qu'il était bien en service commandé par Sophie-Anne. Sophie-Anne qui assénait d'ailleurs à Eric à propos de la serveuse du Merlotte "She's not entirely human"...

Ainsi plus que la télépathie révélé par son amante (Hadley, la cousine de sookie), elle avait connaissance de son essence de fée...

Bill avait donc organisé le passage à tabac de Sookie à leur première rencontre, certainement informé de sa télépathie. Il était alors intervenu en preux chevalier et l'avait sauvé grâce à son sang "Is that convenient" lui rappelait Eric en fin de saison 2....

Oui, bien pratique, c'est clair....

De là, leur relation est faussée car bill la met sous son emprise directement.... Sookie succombe à ses charmes mais :

- c'est le premier être "silencieux" quelle croise,

- la prise de sang de Bill conditionne ses désirs de lui....

Évidemment plus le temps passe et plus Bill, sincèrement amoureux de sookie je pense, doit avoir du mal à essayer même de lui avouer tout ça, tellement c'est horrible et difficilement pardonnable mais le silence le condamne plus que tout...

Et même s'il ne cesse de se mettre en danger et de frôler la mort pour la sauver, qu'elle semble vraiment au centre de ses préoccupations, il rate le coche cette saison.

Lorsque Tara le jette du camion et qu'il s'aperçoit qu'il ne brule pas immédiatement, et très lentement, il sait que c'est dû au sang de Sookie et ne lui en soufflera mot, même lorsqu'il aura "rencontré" Claudine et qu'il en parle avec sookie!
Par deux fois donc il aurait pu lui confier une partie de son secret, qu'elle est "spéciale" à plus d'un titre et qu'il comprend pourquoi au départ, il avait été dépêché à sa rencontre par la reine, via sa cousine...

A ce propos, elle attends quoi la Sophie Anne pour prendre Sookie? Je n'ai pas compris pourquoi envoyer Bill?! Savoir que Bill est amoureux (elle laisse entendre que c'est à cause de l'ingestion du sang de Sookie, très "différent" voire addictif) et le laisser aussi longtemps avec elle et ne pas exiger qu'il la lui mène?? Surtout que si Bill est accro (à sookie, et/ou à son sang??), clairement plus le temps passe et plus le risque qu'il lui désobéisse est grand...

C'est d'ailleurs ce qui se produit : Bill sait enfin enfin de quoi il en retourne, quelle est la nature de sookie et il veut, encore, la protéger. Il sait qu'elle est un objet de convoitise sans prix et il est déterminé à tuer pour maintenir ce secret....

Sauf que le secret est éventé du moins pour Russell, Pam et Eric qui ont constaté de vivo et de visu que le sang de Sookie n'est pas sunproof et qu'en rien il ne les transformera en vampire diurne...

Ceci dit que se passerait-il si Sookie était transformée en vampire ? Serait-elle une fée-vampire télépathe et sunproof elle?

Dans les romans, le personnage est inconsistant. Il est beau et développe une base de données qui recense tous les vampires, enjeux de pouvoirs entre Sophie-Anne et Russell (sic) et avec laquelle il gagne beaucoup d'argent. Cest un as en informatique, ce qui semble un peu aux antipodes du Bill de la série, qui garde un côté désuet...

Passé les 2 premiers tomes qui racontent sa rencontre "arrangée" avec Sookie et leur rupture, il revient 1 fois par tome clamer qu'il l'aime, l'a toujours aimé et est prêt à mourir pour elle. Il veille sur elle. Ce point là concorde parfaitement avec la série.

Il n'a par contre aucune profondeur ni aucun intérêt et n'a pas cette conscience politique que la série lui prête en en faisant un vampire progressiste, défendant des convictions égalitaires entre vampires, humains et autres...

C'est cet aspect, le futur Godric qu'on entrevoit en lui, que Sookie également perçoit qui est le plus intéressant! Il veut s'intégrer, cohabiter, sincèrement me semble-t-il... A voir ce qu'il va devenir en saison 4, rejeté par Sookie qui sait finalement tout de ses mensonges...

La saison 4 a commencée le 26 juin 2011 et effectivement Bill y prend une dimension des plus intéressantes, dans cette voie.

Je dirais pour conclure sur lui -et cela reprend ce qu'ai écrit sur lui dans mes commentaires de la saison 3 qu'il est désespéré, profondément en haine de lui-même. Il se refuse un quelconque bonheur et se "sacrifie", expie au nom d'intérêt collectifs et supérieurs. Cela lui confère une certaine grandeur désespérée, une intensité qui me plaît. Il a des objectifs, des convictions, une vision de la société et du monde qui l'entoure : j'aime!

Et Sookie a été une sorte de rayon de soleil dans son nihilisme, son chemin de croix personnel j'ai l'impression.

A suivre son côté extrême car pour le moment, au contraire d'un Godric apaisé, il est très "aux grands maux les grands remèdes" n'hésitant pas à tuer Eric à affronter Anne-Claie dans une une lutte à mort. Bref, une vois sanglante où "la fin justifie les moyens" (comme le meurtre de l'oncle pédophile de Sookie et du couple Rattray). Il est extrême et radical aussi...

A suivre! Avec beaucoup d'intérêt pour ma part!

Meet Sookie from here!

source création graphique
I'm just a waitress!

Premier élément d'incompréhension avec cette saison... Lorsque Bill lui dit (et j'ai été surprise de sa franchise sur ce coup) qu'il a "ended" Eric et qu'il va tuer tout ceux qui connaissent son secret : sookie n'a pas l'ombre d'une réaction :omg !

WTF, pas un haussement de sourcil ou l'ombre d'une protestation, ça m'a sciée!

Car Sookie jusque là était certes farouchement déterminée à protéger ceux qu'elle aime (je renvoie à son premier "rêve" d'Eric 2.09 I will Rise Up ) mais également pleine de compassion, de générosité et pourvu d'un minimum de sens moral...

Or là, ok, elle a failli mourir, a été enchaînée dans la cave par un homme qu'elle venait d'embrasser, trahi, "again" par Bill qui lui fait encore des cachotterie et livrée aux crocs impatients de Russel et d'Eric mais bon de là à cautionner 3 meurtres en plus de celui de Russel (bon là je pense qu'il n'y avait pas le choix, et en plus, techniquement, il n'est pas mort) ça m'a surprise...

Surtout que bon, la première chose qu'elle ait faite en se réveillant après la saignée de Russell et Eric c'est justement d'aller sauver ce dernier... malgré tout...Du coup, il me semblait logique de croire qu'elle plaçait la vie avant tout et je reste perplexe devant son absence de réaction face à Bill!

Sookie ensuite, prise dans la fureur des évènements qui j'espère prendra le temps de tout réexaminer à froid, entre autre l'attitude d'Eric..

Et puis comme l'a dit à Bill cette saison, cette scène sur le toit avec Godric, a changé sa vision d'Eric....Elle a entrevu sa profondeur, ses émotions...

Reste à savoir désormais comment elle va gérer sa nature, sa non-humanité (sic). Hâte de voir ce qu'il va se passer pour le personnage et comment elle va renouer avec Bill et Eric... car bon, elle va les revoir, c'est sur!

Et quid de son évolution face à ses valeurs, car elle aussi, elle surtout me semble la plus proche de Godric personnage qui a vraiment illuminé la série, contrairement au roman où il n'a ni aura, ni charisme ni cette ampleur politique autant qu'humaine je dirais...

A vampire is never at the mercy of his émotions

You're a big faker!

Dans les romans : Eric est aussi self-centric, tourné sur lui-même, sa vie, son bizness, ses objectifs, il ne laisse que peu de place aux autre, en apparence.

Là où Bill est montré dans un rôle social et avec des vues, des positions "collectives" Eric n'est qu'individualité, tout ne sert que lui. Point de grande cause ou des grands objectifs hormis ses désirs.

Et des désirs, au final, il en a, plus qu'il ne le voudrait peut-être. Il n'est finalement pas le cynique désabusé qu'il montre et est en proies à des passions bien humaines, des sentiments forts et violents : Godric, puis Sookie!

A ce stade de la série, il est le pendant parfait de Bill, tout aussi extrême et radical que lui mais là où le premier sert une cause, lui ne sert que ses désirs, ses sentiments.

Là où le prmeier dissimule, il joue cartes sur table, parfois, n’hésitant pas non plus à utiliser Sookie pour parvenir à son objectif de vengeance de sa famille. Désir et objectif qu'il a nourri des centaines d'années, consumé par des feux qu'il dissimule et qui le tiennent en vie peut-être.

Derrière ce patron cynique et désabusé, il y a un ami fidèle et sincère (Godric), un fils indéfectible qui n'hésitera pas à se sacrifier aux noms de la mémoire de ses parents, un amant passionné lorsqu'il cède à ses sentiments (Sookie).

Il n'est pas l'être rationnel et détaché qu'il veut être, paraitre tout au moins! Pam le rappelle à la raison, lui recommandant d'utiliser Sookie pour sauver sa peau! Il refusera dans un premier temps puis cèdera!

Et là, il rejoint Bill, car si sur certaines choses il parle franchement, il ne lui dit pas dit non plus.

Certes, ne rien révéler à Sookie avant de la jeter au cachot puis sous les crocs de Russell donnait une véracité au tout, et était peut-être même plus facile : Eric se fait détester mais il sait qu'il la sauve au final, mais bon... C'est une stratégie de solitaire, d’égoïste, il décide pour Sookie, la prend en compte certes, mais dans un plan bâti autour de lui et de là où il veut en venir...

Néanmoins cette dualité, cette passion qu'il refrène m'ont fait apprécier son personnage au bout de trois saisons! Il révèle une profondeur et une candeur touchante. Il révèle une fidélité inébranlable également envers les gens auxquels il tient, là encore touchante et admirable et une détermination sans faille : j'aime aussi beaucoup.

A suivre là aussi, avec intérêt ce personnage qui me parait construit complémentaire de Bill, il se ressemble tout en divergeant sur le fond... Très intéressant et on aboutit à un trio dont Sookie est le dernier élément à révéler : que veut-elle, quelle voie, chemin (de vie, pas le mec hein) va-t-elle choisir, quelle place peut-elle avoir, que peut-elle, ou eux trois, ou chacun de son côté peuvent-ils construire dans ce monde là : plein de racisme, figé dans les rapports de dominations et de hiérarchie basé sur une vision très restreinte (blanc ou noir, humain ou vampire, homme ou femme, dominé ou dominant, hétéro ou homo etc...) bref une vision basée sur l'opposition et la catégorisation.

Quelque chose de nouveau pourra-t-il émerger? Et quoi?

Voilà pour moi le défi de la série! bien au-delà des romans et de savoir qui de Bill ou d'Eric (ou d'un autre lol) Sookie va choisir ^^.


ps : et la honte, j'ai commencé à rédiger ce post en octobre 2010... j'ai en d'autres en attente *___*, je suis pas en retard lol XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 11:41

EPISODES 4.01 à 4.04

4.01 : She's not there



Rien de trépidant mais un parti pris avec cette histoire du 1 an d'absence de Sookie qui me séduit beaucoup (et se démarque des livres) et malgré des SFX très euh... ridicules, planter direct les fées en evil-faeries me plait!

Excellent le retour de Bill et Eric avec un triangle reformé et Eric qui se pose comme le mec qu'il est : genre que quand il a une idée dans la tête, il l'a pas ailleurs, et qu'il est très très très patient, et loyal ! Eric donc, sans surprise, qui est le propriétaire de la maison de Sookie Heureux)

Quant à Bill, il apparait entre émotions et contrôle, pour changer!

Et affraid avec Andy en V-toxico et Jason en flic garant de la morale et de l'ordre : le renversement des rôles!

J'ai cependant l'impression avec cet épisode d'un lissage vers le beau qui me déplait : le cercle de sam, qui nous oriente très bien sur un groupe échangiste, que nenni ,est en l’illustration parfaite : ils sont tous jeunes, beaux, minces, aisés, bref, on est loin de la médiocrité, la crasse, le réel, des débuts Triste .

Mention spéciale à la vision de la vie de couple par Ball avec la scène de ménage Jessica/Hoyt qui est énorme clap! !

Quant à Bill, il a épousé Sophie-Anne qu'il est le roi Oo??

et clap! pour la mise en parallèle des deux discours, celui d'Eric-le-biznessman et de Bill le politicien, c'était "brilliant" !

Ah oui, la copine de Tara est super canon mais, sans dec, là aussi trop parfaite et leur scène faisait "sex quota" plus qu'un apport réel à l'épisode, dommage! Par contre, j'aime bien ce tournant pris par Tara (même si la partie "queen of the extrem fight" est pas crédible) et il est même logique! Tara du côté lesbien de la force :poy

et clap! :ptdr avec Mickey, nouveau personnage et le 1er bébé décapiteur de Barbie de l'histoire! Et que faisait Terry dans les toilettes pendant aussi longtemps :lol


4.02 : You smell like Diner


J'ai adoré cet épisode clap!

Bill déjà, qui est le démocrate infiltré dans la royauté vampirique et continue sa mission en devenant le roi pour le compte de l'AVL (American Vampire League mais lol la Nancy le recrute en Grande -bretagne :xd ) et Bill qui se le joue détaché pour éloigner Sookie de lui en lui imposant le rhabillage de sa dernière conquête : il y va fort!

Bref Bill qui se dévoile un peu plus, dans sa complexité, et surtout comme je le pressentais -et l'attendais - dans sa dimension politique clap!

Pam est toujours aussi en forme et fracassante clap! , et quelle classe!

Par contre Lafayette, jésus et Tara chez les sorcière,s bof, ça n’apporte rien.

Quant à Jason, il est mal barré! Et Crystal a le cerveau d'une éponge, ils font tous peur dans cette communauté consanguine....

Et Sookie j'adore : rien ne la démonte, elle reste elle-même, et ne se laisse vraiment intimider par rien! Elle est balèze quand même!

4.03 : If you love me, Why Am I dyin'


Bon ouch :omg avec le viol de Jason! Outre l'ironique de ce destin infligé au personnage (et ce n'est pas dans les romans), c'est juste horrible et très bien fait! Le voilà "Ghost-Daddy" chargé d'ensemencer toutes les femelles du clan.... en plus d'être mordu et griffé afin de le transformer! Ouch....

Quant à Crystal mais qu'elle est bête, un vrai boucan....

Eric amnésique, à voir c'était chouette dans le roman...mais là pour le moment c'est pas vraiment intéressant, il est mignon à sauter partout, mais ça fait plus infantile que révélation de personnalité comme dans le livre où Eric se laisse vraiment aller et redevient l'humain qu'il était. Humain que Sookie et le lecteurs/trices découvrait, et apprenait à aimer. Là euh, il fait le pitre et OMG comme il te bouffe Claudine, ça m'a trop fait rire! Mais il fait trop chien fou "par l'odeur alléché" lol!

Et bon, il avait mal aux mains que Sookie lui lave les pieds j'ai pas compris cette scène!

Alcide le retour, lui aussi a gagné une maison ikea et Debbie je ne la sens pas, mais que Debbie soit Vraiment gentille désormais serait une vraie bonne nouvelle (déjà je croyais que Sookie l'avait tué en sauvant Bill : zut) parce que la storyline avec elle dans les romans : beurk!

Idem pour Jessica qui choisi le glamourage comme moyen de sauver son couple, écartelée entre ses convictions morales et des sentiments surement sincères mais de plus en plus lointains et, ...ses désirs...

Le dilemme est classique et intéressant et le glamourage une solution... qui ne sert à rien ici! A voir pour la suite où en est le personnage!

Je n'ai pas compris le délire avec le poupon qui me semble bon pour la poubelle et qui est d'une mocheté... bref....
"I'm not stupid I'm just unfaithful" XD : ce passage de counselling auprès de Bill en pleine exécution de ses sujets récalcitrants était énorme! De l'exercice du pouvoir....

Excellent tout de même que ce roi démocrate qui remplit son mandat à coup d'exécution et discute avec les cris de torture et de mort en arrière-fond.... La fin justifie les moyens pour Bill, toujours prisonnier d'u système rigide et hiérarchique même si c'est l'AVL qui lui donne ses ordres...

Pour le moment rien n'a vraiment changé en interne, les vampires, certes peuvent vivre au grand jour et tenter de s'intégrer, mais leur image est à reconstruire dans cette ère "post Russell Edgington" et il sont toujours soumis à l'obéissance entre eux, sans aucune liberté véritable...

A suivre avec Bill qui vise un futur qu'il ne vivra peut-être pas, et qui fera pas surement pas son bonheur à lui, du moins j'ai l'impression que c'est comme cela qu'il voit les choses.

Lafayette, Tara et Jesus post sorcière : aucun intérêt... Bill et Portia : idem. Sam et Luna : ennuyeux... Maxine "adopte" Tommy euh, à part un délire où elle se ferait le petit jeune sous sa forme canine je vois pas... Je suis contente que Sam n'ait pas tué son frère mais là je vois pas bien les tenants et les aboutissants...

Et Sookie, toujours fidèle à elle, qui me fait toujours rire "Oh great! Now I have to deal with witches" Heureux)

J'adore son pragmatisme et sa façon au final de n'être démontée par rien! Et de tirer profit de tout lol : cacher à Eric amnésique que la maison est à lui, demander une rémunération pour le cacher lol...

La scène dans la maison entre elle, Eric et Pam était savoureuse, même si Eric fait trop "little boy" (limite du comédien? ou écriture raté sur l'Eric amnésique ?? ou les deux conjugués?).

A suivre...


4.04 : I'm alive and on fire


Episode qui m'a semblé long même s'il recèle un élément qui devrait majeur et déterminant pour la suite : Eric qui regoute à l'humanité dans son essence diurne...

Par contre, quelle déception avec ce Eric amnésique, vraiment trop chien fou et qui n'a plus rien de la profondeur que le personnage nous avait montré depuis la fin de la saison 2!

Passer du vampire prêt à mourir et pour venger sa famille et pour sauver cette femme à qui il s'est attaché malgré tout à ce grand mec qui joue à cache-cache et dont le but semble de toucher les fesses de Sookie : euh....

La fin de saison 3 avec Eric prêt à se sacrifier pour ce qu'il veut n'est pas dans le roman, Eric amnésique oui, et du coup le personnage perd toute la grandeur et la profondeur qu'il venait d'acquérir. Il est ici pathétique et sans intérêt... quel ratage!

Seule différence, majeure et rapport aux romans, le fait qu'Eric regoute à la sensation de vie humaine en ayant dévoré Claudine! J'espère que ces sensations changeront aussi bien le vampire amnésique qu'il est que le vampire qu'il est d'habitude... Mais pour aller où au-delà de la souffrance, du regret, du sentiment d'une différence et d'une perte insurmontable... L'échange dans la chambre entre lui et Sookie était intéressant de ce point de vue...

Quant à la scène "Grow up you giant babies" avec Alcide et Eric en plus des effets très moches, c'était euh... très ridicule au final même si on aura compris que le port de sous-vêtement est prohibé pour les shifteurs quelqu'ils soient XD!

Sinon, scène flippante avec Mickey-le-bébé mais un peu too much car je pense qu'un bébé de cet âge ne peut juste pas tenir un feutre assez fort pour écrire, que cela lui est physiquement impossible tout possédé qu'il serait.... Je pense du coup que le bébé n'a rien et qu'un des autres enfants d'Arlene a un énorme problème....

Et quelle déception cette saison avec aussi bien Arlene que Terry qui sont fades et sans saveur Triste

Bill qui s'est fait son arrière-arrière² petite fille : lol! Au moins il risquait pas de la mettre enceinte, mais là aussi, à quoi ça sert tout ça...? Idem avec Luna et son stalker de loup-garou : pfff....

Jason, un peu long et ouf au final avec bon débarras du taré mec de Crystal, sauf qu'elle est aussi taré! O__o! Bref, Jason en piteux état et mdr qui se fait guérir par Jessica, ça va donner, on va partir dans un trio lol XD! A voir qui Le Ghost Daddy aura fécondé et s'il va devenir une panthère-garou : pour le moment c'est plus intéressant que dans les romans je trouve.

La sorcière, revenue d'entre les morts et du fin fond de l'Espagne pour se venger de quel vampire, à suivre, mais euh....bof et c'est très confus entre les pouvoirs latents de Lafayette, ceux de Jesus, et Tara au milieu, chouette en guerrière mais qui n'apporte rien. Bref, c'est confus au final et pas transcendant...

Sookie sinon qui ment à Bill : oh oh, le scène était tendue et la tension palpable, j'ai bien aimé... On sent que toute la situation est "sur le fil du rasoir" comme c'était le cas la saison dernière lorsqu'ils étaient tous chez Russell, j'aime... Mais lol, ils ont pas le super odorat ces vampires au final, dans Buffy, Bill aurait senti Eric sur Sookie :xd

sinon OMG pour Tommy, sans surprise avec des Mickens qui sont le vertige de ce qu'était la série à ses débuts dans la lie de l'humanité : horrible! Mais potentiellement le plus intéressant de tout ce que l'on voit avec l’illustration parfaite de cette maxime : l'homme est un loup pour l'homme....

En conclusion de ce premier tiers de saison :

Une série que j'attends toujours avec impatience qui cette saison se perd dans de trop multiples intrigues secondaires et sans intérêt, et qui donne au final un sentiment de dilution...

La série a également perdu de son "mordant" : les personnages secondaires tels Terry ont perdus leur côté barge et percutant et la série est globalement lissée vers le beau : belles maisons, personnages tous beaux ou quasi, ça fait catalogue et où est passé le côté cru et sans concession des débuts dont les Mickens sont les seuls vestiges...

La série s'oriente/plonge complètement dans le fantastique (certes c'est dans les romans que j'ai tous lus entre cette saison et la précédente) mais ma manquent cette médiocrité cette folie humaine au premier plan telle qu'on l'avait eu avec la confrérie du soleil. Les Mickens ont ce potentiel mais sont sur une storyline secondaire, hélas...même si c'est logique.

Les sorcières baba cool : arf, je déteste pour le moment...

Quant à Sookie, certes elle est beaucoup avec les vampires, mais elle n'utilise plus sa télépathie, et c'est fort dommage, rien qu'avec Debbie, cela m'aurait intéressée lol ^^

Bref la série reste bonne et je l'aime toujours mais a perdu des choses qui me semblent essentielles pour se diluer dans le "+ beau" et le "+ fantastique", c'est dommage. Je re-veux la crasse, l'impertinence et le cynisme sans concession des débuts!

A voir où l'intrigue Bill va mener, en espérant qu'on se sorte des méli-mélo "romantiques" sans intérêt...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
fangate1
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg


Nombre de messages : 543
Masculin Age : 31

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:02

C'est toujours un plaisir de suivre cette bande d'obsédés sexuel plongé dans un monde violent et glauque. Elle a l'air de marcher cette série comme quoi pas besoin de se casser la tête pour créer un scénario original,Il faut juste beaucoup de cul, des meurtres, des vampires et la louisiane pour décor, on mélange le tout et ça marche.

j'ai vu la saison 1 et je me suis dit ouahh quand même! le staff n'hésite pas à surenchérir dans le trash, en tout cas on est loin de s'ennuyer devant les zodes, pour moi le trash ça va un moment après ça me gave, j'aime le visuels, le décor et l'ambiance mais le reste pas trop, on a l'impression de suivre une bande de mecs et filles complétement barrés. enfin un bon point c'est que la série divertit mais pour voir la pronfondeur de l'oeuvre en question on peut chercher longtemp aarf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:07

Pas du tout d'accord sur la profondeur : allégorie de la différence et du racisme, allégorie de l'intégration, le fanatisme avec la Confrérie du Soleil, sans compter le speech de Russell à la télé en saison 3 et son délire sur la 'race" supérieure....

J'ai par contre l'impression que cette profondeur se dilue hélas comme je l'ai écrit en conclusion de mon bilan 1er tiers de cette saison 4. Quant au scénario, bah il y a 10 romans, c'est loin d'être 2 idées jetés sur un bout de papier (même si je ne suis pas très fan des romans que je trouve assez médiocres..)...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
fangate1
Commandant Cyborg
Commandant Cyborg


Nombre de messages : 543
Masculin Age : 31

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:26

sunjin a écrit:
Pas du tout d'accord sur la profondeur : allégorie de la différence et du racisme, allégorie de l'intégration, le fanatisme avec la Confrérie du Soleil, sans compter le speech de Russell à la télé en saison 3 et son délire sur la 'race" supérieure....

J'ai par contre l'impression que cette profondeur se dilue hélas comme je l'ai écrit en conclusion de mon bilan 1er tiers de cette saison 4. Quant au scénario, bah il y a 10 romans, c'est loin d'être 2 idées jetés sur un bout de papier (même si je ne suis pas très fan des romans que je trouve assez médiocres..)...


Peut-être que la série est plus profonde quelle en à l'air(jai vu que la S1) c'est la surenchère trash qui me gène et les vampires j'ai déjà eu ma dose avec Buffy et twilight. Et la Sookie super naive, elle m'énerve c'est pas croyable d'être si c... ! very happy Faudrait que je vois la saison 2 pour avoir un jugement plus juste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Dim 24 Juil 2011 - 21:39

Bah Sookie ne change pas mais on se rend compte de ses qualités (si si elle en a, un peu lol).

Et sur la forme ça reste trash et parfois oui dans la surenchère. Donc difficile en n'aimant/n’accrochant pas la forme d’accéder au fond Wink

Je suis dans ce cas pour d'autres œuvres ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mer 7 Sep 2011 - 10:44

4.05 Me and The Devil

I had a Bad dream




[justify]Un épisode moyen, et un peu long qui alterne avec de bonnes choses (Bill, Sam et Tommy) de moins bonnes (Marnie au hasard, Lafayette et Jesus...)


Tommy : ouch la conclusion, et pourtant quelle fin inévitable car on en était effectivement à un point de non-retour, c'était lui ou son père et ce sera lui et RIPP daddy and mummy... la scène dans le van était géniale avec CrocoTom clap! j'ai été très surprise et on a enfin la confirmation que Joe Lee abusait sexuellement de son fils.... Sacré Tommy, quelle vie pourri il aura eu... et il garde quelque chose de naif, candide pourtant, à voir ce que ça donner avec Sam pour la suite, j'espère qu'ils vont se rapprocher! et ouf à dégager les horrible Mickens, même si je m'attendais pas à une résolution aussi prompte!

Terry/Arlene/Mickey : boring comme dirait Greg... Terry est d'un intérêt abyssal cette saison, je ne crois pas que le petit soit possédé mais 'ai trop ri avec l'exorcisme à 2 sous du révérend : énorme ça!! et surement pas dénué d'un fond de réalisme en plus...

Lafayette/Jesus
vont au Mexique : laborieux et un peu caricatural... outre qu'ils arrivent au Mexique plus vite que moi à mon travail le tout faisait cliché avec la cabane en bois la chère, bref, ça ne m'a pas passionné du tout!! Même si Lafayette et Jésus sont mignons tous les deux.

Jason's dream : obligé après avoir bu le sang de Jessica et mdr, obligé que Hoyt s'y incruste. Avoir ce qu'il va se passer avec la pleine lune maintenant!

Marnie/Antonia : longggggg... et ça ne m'intéresse toujours pas... et le charisme de Marnie est zéro je trouve... J'espère que Bill va vite lui régler son compte!!

Sookie se souvient qu'elle est télépathe *miracle* et va trouver Marnie, et hop un de peu ran qui ne sert à pas grand chose mais bon...

Eric :hang: pour l'espèce de merdeux qu'il est devenu et son "j'ai fat un cauchemar" qui était d'un pathétique... comme le rêve avec Godric qui ne colle tellement pas à Godric et à sa fin, on voit un "ancien "Godric et ça n'a pas d'intérêt. certes, il pose la "problématique" d'Eric : à la recherche d'amour [del]gloire et beauté [/del]et rédemption un Eric qui assume qu'il est "visiblement capable d'une extrême cruauté" mais l'amener avec ce rêve et Godric m'a dérangé et déçu/Godric Triste

Le Eric amnésique qui a régresse à l'âge de 4 ans est ridicule, plus intéressant est le Eric qui découvre ce qu'il est et qui l'accepte, le digère, l'assume et prend des décisions, bref un Eric amnésique mais adulte... la scène de fin est du coup plus touchante (sorti de la BO fanfaronnante, très lourde sur ce coup!)et intense que celle de la chambre qui était un peu le comble du ridicule...

Bill : clap! le personnage avec ce statut de roi prend enfin l'ampleur qu'il a toujours eu mais avec un statut, une position, qui lui vont trop bien! Le perosnnage a une réelle envergure et comme il le dit il n'est pas vampire a ne pas choisir, décider de ce qu'il fait et c'ets un vampire habile, un maitre du glamourage dont il sert ici plus que judicieusement...

Il gère super bien avec Marnie aussi je trouve clap! (et s'il pouvait nous en débarrasser lol...)

et *ouch* pour Pam qui se râte et vend la mèche pour Sookie : double coup dur : Sookie a menti et Eric a pris sa place, ça va donner quand il va débarquer en pleine séances d'embrassades voires plus si affinités XD!

Et ça se confirme en terme de fond, il n'ya pas grand chose (rien ?) cette saison... quelle dommage...


But that is not something I choose to participate in

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
sunjin
Skinjob N°7
Skinjob N°7


Nombre de messages : 732
Masculin Age : 46
Localisation : Mars

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mar 4 Oct 2011 - 16:37

4.06 I Wish I Was the Moon

Are we clear ?




Un épisode énorme porté par Bill et ...Jason! Le délire dans les bois de Bon Temps ce soir de pleine lune était délirant et complètement barré, j'ai adoré et toute la storyline avec Jason était tordante!

Mikey voit un fantôme... ouhlàlà bon ça explique que le bébé n'est pas démoniaque pour un sous mais où ça va mener... ça me soûle presque à l'avance...

Tara et sa copine : bof, jolie à regarder XD, et lol avec Pam the zombie

Retour d'Olivier Castro de Six Feet Under alias Peter Macdissi dans un rôle qui lui va bien je dirais !! Ça m'a fait rire !

Antonia : c'était long et convenu même si les prêtres vampires excellents mais bof l'utilisation...

La confrontation physique Eric/Bill au début était excellente! Un grand moment! Et comme Eric jette Bill d'une main!

Et tout l'épisode sera pour les deux un sacré tournant!

Cet épisode consacre l'avènement de King Bill Heureux) un self loathing, power-hungry, pompous king dixit Pam, qui n'a pas tort. Laquelle Pam ajoute à Eric : and you hate his guts ...

Car oui Bill ne recule devant rien et visiblement il aime le pouvoir que son statut lui donne! Il est ici manipulateur et impitoyable et hop comme il jette Sookie dehors avec un échange de "tendres" paroles qui m'ont réjouies j'avoue! En même temps ce "Believe it or not, my entire existence does not revolve around what or who is between your legs" est assez irrésistible, non ? ^___^ et ironique quand on voit combien la série toute entière tourne autour de cette question :xd

D'ailleurs les retrouvailles/copulation d'Eric et Sookie bof...: Que c'était lisse et la chanson à la fin avec les plans sur Bill d'un cliché... *au-secours* :hang

J'ai trouvé cette scène entre les deux tourtereaux ni intense ni même érotique, quand je pense à la scène des retrouvailles de Bill et Sookie dans le cimetière en saison 1 et hop je la remets pour rafraichir la mémoire, c'est autre autre chose, un peu à l'image de cette saison où cette série est devenue un peu autre chose aussi... et une chose moins bien...


Enfin, je vais être positive c'était cliché et mièvre mais mieux que la scène du début avec un Eric qui essaie "élégamment" sic de se plier dans un canapé trop petit, ce qui aurait un scène de sexe matinée de gymnastique lol...

Eric qui devient par ailleurs un être inflexible dans ses principes et un loyal sujet de son Kill King Bill, mais un Eric qui *ouf* n'a rien perdu de sa lucidité mais s'il la sert à son roi sur un ton humble, ce qui est pire au final...

Éric : I'm not the vampire you think I am, not anymore [...] I consorted with your human

Bill
: Irrelevant XD
[/i]on y croit ...Sookie is not mine

Eric : But you love her *touché*

Bill donc va épargner Eric...Je ne peux m'empêcher que penser que sa magnanimité est aussi guidée par le fait qu'il voit que oui Eric n'est plus celui qu'il était, que cet Eric a disparu et que le secret de Sookie est préservé, complètement... Et que son geste est guidé tant par la raison et le calcul que par les sentiments....(qu'il a pour Sookie hein pas pour Bill XD)

Le meilleur pour la fin ou presque de ce message : Jason et son secret qu'il hurle dans les bois, ce jour là grouillant de monde en plus, j'ai ri tout du long de ces passages, c'était énorme!

Ca commençait déjà dans le grandiose avec Sookie qui le découvre menottée et qui lui fait remarquer que les menottes, une fois qu'il sera transformé ne serviront... à rien !! XDDD maiskilécon!

Ca continue avec cette ligne de dialogue où apeuré il use des "attributs" : I'm police Officer and a were panther : back off !

A pleurer de rire !

A pleurer de rire aussi lorsqu'il demande à Jessica qui sait si bien le calmer car elle le faisait avec sa mère si sa mère çà elle était une were panther, j'en pouvais plus!

Sinon belle tension également avec : se transformera, se transformera pas! C'était bien mené (d'autant que dans le lilvre, il se transforme!)

Mais belle remarque de Alcide et j'ai adoré le fond : It's hereditary not a virus!

Je confluerais avec phrase -grandiose- de Jason :

Those Hotshot fuckers are so dumb

they can't even make a werepanther right


et PTDR aussi avec la partie cache cache "pour adults only" dans les bois!

Sam/Tommy/Sam : touchant, triste, horrible, surprenant et lol comme il remplace tout le monde Tommy-Sam et vire Sookie qui est un aimant à problème et qui ne voit pas ce qu'elle a de spécial : j'étais écroulée de rire!

A souligner : l'excellente prestation de Sam Tramel et vraiment Sam es un de mes persos "fétiches" depuis le début, je l'aime beaucoup tout comme j'aime le jeu de son interprète!

Un épisode que j'ai trouvé génial et très drôle malgré les mièvreries Sookie/Eric tout le reste est énorme avec un Jason au top de sa forme et un King Bill vraiment excellent : ça y est c'ets l'ascension du personnage qui révèle enfin toute son ampleur : j'adore!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Aurlag
Chrysalide Astéroïdale
Chrysalide Astéroïdale


Nombre de messages : 62
Féminin Age : 25

MessageSujet: Re: True Blood [Série]   Mer 3 Aoû 2016 - 17:04

Série que j'ai suivis pendant pas mal de temps, même si j'ai lâché vers l'intrigue concernant Billith. J'adorais Lafayette, Jessica, Tara et Pam. Sookie ça allait mais parfois je l'a trouvais un peu lente à réagir. J'ai bien cru au début de la série qu'ils allaient en faire des tonnes sur sa virginité mais en fait non, ils ont écris se personnage en montrant qu'elle ne vivait pas à travers ce cliché.
Les scénarios sont bien construis, j'aime beaucoup l'humour qu'il y a, surtout avec Jason (qui est l'opposé extrême de sa soeur). J'avais un peu de mal avec les couples Bill/Sookie et Eric/Sookie, j'étais bien contente quand ça s'est terminé d'ailleurs.
La mythologie de la série était super intéressante même le truc avec les fées mrgreen mais je n'ai pas pu la terminer, je ne sais pas pourquoi, je n'accrochais plus. Peut-être que je reprendrais un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
True Blood [Série]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» True Blood
» TRUE Blood
» True Blood
» True Blood
» True blood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Merveilleux :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: