AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Roland Emmerich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Roland Emmerich   Jeu 2 Juil 2009 - 12:23

Roland Emmerich, réalisateur controversé, a déjà touché à la SF bien qu'on le connaisse plutôt pour ses plus récents blockbusters catastrophe, ou d'action/aventure, avec un scénario pas extraordinairement fouillé. Mais s'il est généralement raillé pour cet aspect, Emmerich fut un temps plus discret, et apporta à la SF le perfectible mais sympathique Monn 44 (sorte de mix entre Outland, 2010 Odyssée Deux, et Alien 1 & 3, le tout avec plus d'action) , ainsi que l'honnête Stargate (pour lequel je conserve une affection irraisonnée depuis mes 10 ans^^) , deux long-métrages plutôt secondaires mais à la personnalité indéniable. Il a également été producteur de Passé Virtuel.

Si personne ne doute de l'aspect "technicien doué" du réalisateur, la seconde gamelle (la première étant sa réputation de cinéaste devenu superficiel) qu'il se traîne depuis des années est celle du patriotisme Américain exacerbé. (Rappelons que Emmerich est né Ouest-Allemand) Déjà présent dans Stargate où il est la plus mauvaise facette du film (mais atténuée par une ambivalence à la Babylon 5 entre l'administration militaire montrée comme louche, et les hommes du rang montrés comme des héros anonymes) , il éclate par la suite dans le célèbre Indépendance Day, claque visuelle qui agace pour son contenu chauvin. (une rumeur persistante annonce que Emmerich aurait dit avoir fait ce film pour se moquer du patriotisme US, mais honnêtement j'en doute)
Voilà le film classé à juste titre dans la catégorie "divertissement de propagande" où se trouve déjà un certain Armageddon, mais il y a cependant deux différences notables à la décharge d'ID4 et de son créateur:

-le propos : même si c'est sous la bannière US, ID4 met le reste du monde à contribution. Lourdingue et naïf, mais pas méchant, ce qui le différencie clairement de la démarche extrêmement cynique de Michael Bay dans Armageddon (et plus tard Transformers 2) , qui dit plutôt : "les tocards du reste du monde, bougez pas, on s'occupe de tout".
(la naïveté est assez présente dans l'oeuvre du réalisateur, je trouve... comme, dans un autre registre, quand il a cru pouvoir reprendre la trilogie Stargate "pure" malgré l'existence des séries indépendantes de lui)

-la récidive; tandis qu'après Armageddon, Michael Bay redit la même chose en pire (!!) onze ans plus tard dans Transformers 2 (et avec ce qui s'est passé dans la politique étrangère Américaine depuis lors, il fallait le faire) , Emmerich prend dans "Le jour d'après" le contrepied ce qu'il a pu dire autrefois, avec cette fois une "punition nationale" (dont la légitimité n'est pas remise en question) puis un discours d'humilité et de repentir dans la bouche du président des USA, signes, peut-être, que Roland a su réfléchir entre deux. (ce qui en aucun cas ne doit conduire à vouloir réécrire l'interprétation d'ID4, qui reste ce qu'il est) à noter qu'Emmerich vote démocrate.

Ceci mit au clair, le cinéaste poursuit son bout de chemin en s'éloignant toutefois toujours un peu plus de l'originalité de ses débuts (voir ouverture du topic) , à l'exception de son "Rahanesque" 10 000 BC, pour se faire toujours un peu plus moquer -non sans manquer de se faire de la thune- pour son éternel cinéma catastrophe à effets spéciaux. (pour 2012 je ne parlerai pas trop des grosses sentences mystiques à la "Prédictions" dans mon commentaire, parce que si avec un titre pareil je ne suis pas prévenu...) à l'occasion de la promotion de films comme 10 000 BC, il revendique son intérêt pour le rêve et le divertissement, sans aucune recherche, dans le cas présent, d'une quelconque réalité historique, et dément vouloir faire passer autre chose.

Mais, annonce étrange, Emmerich aurait acquis les droits pour l'adaptation cinématographique de "Fondation" d'Asimov, et entendrait le réaliser, bien que ce ne soit pas du tout son genre.

Que pensez-vous de ce réalisateur? Que vous inspire le cinéma qu'il vante? Quel apport pour nos univers irréels, selon vous? Et que pensez-vous de cette affaire avec Fondation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon
avatar

Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 27
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Roland Emmerich   Ven 6 Nov 2009 - 21:58

J'ai lu une interview très intéressante de plusieurs personnes liées à l'équipe de 2012 ou de Emmerich en général. Harald Kloser, compositeur, scénariste et producteur auprès de Emmerich, nous y apprend que pour eux deux, le tournage de 10 000 BC a été la pire expérience de tournage. Ils projetaient un film sombre et rude, avec des hommes préhistoriques hirsutes et poussiéreux, ne s'exprimant que rarement et ce dans une langue archaïque et inconnue, sans sous-titres ; le montage seul devant permettre de capter le sens de ces interactions primitives, par les émotions témoignées, notamment. Mais les maisons de production ont progressivement fait en sorte de lisser le concept, jusqu'à la dernière copie en date, faute pour Emmerich de pouvoir financer le film autrement. Au final, selon H. Kloser, lui et Emmerich se sont fait voler leur projet et sont mal à l'aise avec un film qui n'est plus vraiment le leur ni au niveau souhaité, et le souvenir d'un tournage extrêmement désagréable moralement, à cause de tout cela.

Si c'est vrai (et honnêtement je ne vois pas en quoi il serait pertinent de juger qu'ils mentent, on peut reprocher plusieurs choses à Emmerich sur le plan professionnel mais on est loin de Mallozzi et consorts qui font semblant 12 fois de suite de se faire hacker le dernier épisode en date en post-prod parce qu'ils ne connaissent rien de mieux comme promo) , cela éclaire quand même sous un jour différent cette affaire. D'une, cela me surprend car j'aurais cru que Emmerich était à un stade où, à l'instar d'un Cameron, les studios n'étaient plus en mesure d'agir ainsi avec lui. De deux, ça sous-entendrait que le bonhomme serait quand même bien moins boom-boom-dollars qu'on veut bien le dire. Il semble d'ailleurs qu'il ne veuille plus faire de films catastrophe après 2012.

Après, cela ne change rien au film (10 000 BC) pour ce qu'il est concrètement. Je dis cela de manière neutre, puisque personnellement, ne l'ayant pas vu, je n'ai pas d'avis dessus. (mais je sais qu'à la base je ne suis pas hostile à un trip préhistorique irréaliste à la Rahan)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Roland Emmerich
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Roland Emmerich
» 10 000 BC - Roland Emmerich ( mammouths inside )
» ANONYMOUS - ROLAND EMMERICH (04/01/12)
» The Day After Tomorrow (2004, Roland Emmerich)
» 2012 (2009, Roland Emmerich)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Discussion Globale ::. :: Genres & culture de l'imaginaire : discussions générales-
Sauter vers: