AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Fringe [SERIE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 421
Masculin Age : 29

MessageSujet: Fringe [SERIE]   Sam 23 Mai 2009 - 21:59


Synopsis :
Quand un vol international arrive à l'aéroport de Boston et que les passagers et l'équipage sont retrouvés morts, l'agent du FBI Olivia Dunham se voit confier l'enquête. Lorsque son partenaire est grièvement blessé, elle trouve une aide inattendue auprès du Dr Walter Bishop, un scientifique brillant mais fou, et de son fils, Peter. Ils ne tardent pas à découvrir que le drame du vol 627 n'est qu'une infime partie d'une bien plus grande et choquante vérité...

Fringe se veut être le digne successeur de X-Files... La série suit Olivia Dunham, un agent du FBI qui est chargé d'enquêter sur une série de phénomènes terroristes inexpliqués et particulièrement inquiétants. La piste qu'elle suit la mène au professeur Walter Bishop, scientifique de renom, à la limite de la folie et spécialiste de la fringe science (science marginale), comme par exemple la téléportation, la régénération cellulaire, l'invisibilité, la transmogrification, etc. Comme intermédiaire avec cet homme pour le moins excentrique, l'agent Dunham a besoin des services de Peter Bishop, le fils du professeur. Ensembles, ils seront confrontés à des phénomènes paranormaux sur lesquels ils devront enquêter...

Personnages :

- Olivia Dunham (Anna Torv) :


Avec l'expérience du Corps des Marines et une impressionnante capacité à résoudre les enquêtes, l'agent spécial Olivia Dunham a été l'une des étoiles montantes du FBI. Horrifiée par la tragédie du vol 627 et abasourdie par la trahison d'une personne de confiance, Olivia peine à se retrouver dans son ancien poste de simple enquêtrice, ce qui la poussera à changer ses priorités dans le milieux. En se plongeant plus profondément sur le monde de la science, Olivia vient de réaliser que la science et la technologie ont déjà beaucoup évolués, au-delà de nos rêves... et de nos cauchemars.

Choisie par l'agent Phillip Broyles, Olivia s'est entourée d'une équipe chargée d'enquêter sur le Pattern; une mystérieuse série de phénomènes inexplicables. Avec l'aide de Walter Bishop, le savant fou et de son fils Peter, elle va tenter de se rapprocher de la haute technologie des criminels à la justice.

- Walter Bishop ( John Noble )


Dr. Walter Bishop était considéré comme l'un des plus brillants esprits scientifiques de sa génération, il comprend très vite que l'évolution de la science peut avoir des repercutions irréversibles sur l'humanité. Son travail avec le laborantin et partenaire William Bell dans des domaines allant de la physique quantique à l'ingénierie génétique plus que éthiquement discutable. Mais c'était avant l'accident en 1991 qui a envoyé un assistant de laboratoire à la tombe et Walter lui-même à l'asile psychiatrique de Saint-Claire .

Dix-sept ans plus tard, Walter est de retour. Recruté par l'agent spécial du FBI Olivia Dunham et supervisé par son fils, Peter, Walter est le génie scientifique et technologique nécessaire à l'agent Dunham pour l'aider dans ses enqêtes. Malheureusement, sa mémoire est brisée et ne revient que par fragments.

- Peter Bishop ( Joshua Jackson)


Fils d'un savant fou qui ne s'est jamais soucié de son enfant, Peter Bishop a eu une enfance très peu idyllique. Après que son père, Walter Bishop ait été mis en asile psychiatrique, Peter reprend sa vie en main dans le but d'oublier les façons de faire de son père et toutes ses expériences loufoques. Peter est en quelques sortes un vagabond, un touche-à-tout qui a exercé tout les métiers possibles et imaginables.

Il n'aime pas rester au même endroit longtemps, il aura donc voyagé dans le monde entier. Mais son emploi en tant que consultant civil pour le FBI, il est en quelque sorte la nounou de son père, plus précisément son tuteur.Ce qui pourrait le forcer à prendre racines au même endroit. Peter se retrouve donc contre sa volonté à s'occuper de son père tout en aidant un organisme public qui détient un fichier contenant des informations sur son éventuelle activité criminelle.

- Phillip broyles (Lance reddick) :


Il est un agent de la Sécurité du Territoire, Phillip dirige l'unité spéciale "Fringe" qui est chargée d'enquêter sur une série d'évènements paranormaux et terroristes.

- Astrid Farnsworth (Jasika Nicole) :


Agent du FBI, elle tient le rôle de l'assistante de laboratoire du Docteur Bishop. Elle finit par beaucoup s'attacher à ce dernier.

- John Scott ( Mark Valley) :


C'est un agent du FBI, il travaille avec Olivia, dont il est l'amant secret. John est victime d'un phénomène inexplicable et se retrouve entre la vie et la mort, pour le sauver, Olivia rencontre le docteur Walter Bishop, la seule personne susceptible de l'aider.

- Charlie Francis (Kirk Acevedo) :


Agent du FBI, très proche de Olivia Dunham

Nina Cord (Blair Brown) :


Employée de Massive Dynamic, elle sert de liaison entre l'agent Dunham et William Bell, fondateur de Massive Dynamic et ancien collègue du docteur Bishop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 421
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Dim 24 Mai 2009 - 3:54

Afin d'être clair des le début, je suis tombé sous le charme de cette série assez récemment (et bien oui, on est en fin de saison et les bonnes séries se font rare) et le moins que l'on puisse dire, c'est que elle a beaucoup de potentiel.

On peut déjà traiter du pilote à part, puisqu'il s'agit d'un épisode spécial de 80 minutes et qui se regarde presque comme un film en lui même. Il a d'ailleurs disposé d'un budget conséquent de 10M$ (record pour un pilote à égalité avec celui de Lost). La scène d'intro est assez mémorable et les bases de la saison sont très bien amené, notamment la rencontre avec le docteur Bishop, personnage fou et relativement dangereux mais dont on découvre plus tard les véritables secret. L'action est bien rendue, l'interprétation est efficace et la réalisation soignée (même si la façon "d'incruster" le lieu de l'action dans le décor est assez moche la plupart du temps). Il y a bien sur quelques défauts comme la relation plus que banal entre les deux agents qui doivent se cacher pour pas que leurs collègues le sachent, la relation tumultueuse entre l'héroïne et son supérieur, le scientifique fou spécialiste en tout (alors que ça fait 17 ans qu'il n'est pas sorti de son hôpital), le fils prodigue, génie de l'arnaque qu'il faut aller rechercher en Irak ... enfin bref, beaucoup d'éléments ne sont pas des plus originaux, mais le tout tient bien la route.

En ce qui concerne le reste de la saison, on peut déceler un véritable lien tout du long. Il y a certes des stand-alone, mais ils ont un vrai lien avec l'intrigue principale. Les cas étudiés tiennent pour la plupart la route, même si il est vrai que certains sont un peu trop tirés par les cheveux.

Spoiler:
 

Il y a cependant un souci de rationalisation scientifique que je trouve personnellement assez plaisante.

Un autre détail assez dérangeant est qu'on découvre plus ou moins que c'est le Docteur Bishop qui est à l'origine de la plupart des avancées scientifiques en rapport avec les enquêtes ce qui est un peu gros.

Le casting est également très bon et même si beaucoup de critiques se concentrent sur Anna Torv, elle ne joue pas si mal.

La série dévient cependant vraiment intéressante pour son final qui nous réserve un certains nombres de révélation pour le moins surprenante.

Spoiler:
 

Enfin bref, je vous la conseille vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Mckay
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1067
Masculin Age : 26
Localisation : Quelque part dans l'univers...

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mar 2 Juin 2009 - 16:51

Petit information à propos de la diffusion de Fringe en france.

Je vous mets directement le texte d'allocine:

Allocine a écrit:
Prévue pour être diffusée à 20h45 ce mercredi 3 juin sur TF1, Fringe va être repoussée au mercredi 10 juin. Cette déprogrammation intervient à la suite de la disparition du vol AF 447, qui effectuait ce dimanche 31 mai la liaison entre Rio et Paris avec 228 personnes à son bord. Si les recherches pour retrouver l'Airbus d'Air France s'intensifient, les chances de trouver des survivants s'amenuisent terriblement.

Précédée d'un énorme buzz, la dernière série de J.J. Abrams s'ouvre justement sur une scène de catastrophe aérienne, au cours de laquelle tous les passagers d'un avion périssent. Afin d'éviter un triste parallèle avec l'actualité, les dirigeants de la chaîne ont ainsi préféré attendre une semaine avant le lancement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mar 2 Juin 2009 - 16:58

Décision bien compréhensible, on ne peut pas le leur reprocher...
Pour une fois que ce n'est pas un match de foot qui détrône une série de Science-Fiction.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 421
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mer 3 Juin 2009 - 17:29

Skay-39 a écrit:
Décision bien compréhensible, on ne peut pas le leur reprocher...
Pour une fois que ce n'est pas un match de foot qui détrône une série de Science-Fiction.

Cette décision est en effet compréhensible même si la scène n'a rien à voir avec l'actualité. Il n'y a même pas de crash d'avion, il s'agit de personnes qui meurent dans l'avion. Cela n'a donc rien à voir, mais je comprends que l'on puisse décaler la diffusion ne serais-ce que par décence envers les familles des victimes.

Cela dit, ce que je trouve plus scandaleux et hélas représentatif de nos sociétés c'est que l'on ne décale la diffusion que d'une semaine. Parce que quoi, dans une semaine tout le monde aura oublié cette catastrophe, dans une semaine, on s'en foutra de choquer les familles des victimes. C'est quand même triste ces médias et cette société basées sur l'émotionnel et le zapping.

Si TF1 avait une véritable envie
Citation :
d'éviter un triste parallèle avec l'actualité
, il aurait pu décaler la diffusion de plusieurs semaines et pas que d'une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Skay-39
The Vortex Guy


Nombre de messages : 4190
Masculin Age : 27
Localisation : TARDIS 39th room (blit), on Moya third level, in orbit around Abydos (Kaliam galaxy)

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Jeu 4 Juin 2009 - 2:22

EvilLoki a écrit:
Cela dit, ce que je trouve plus scandaleux et hélas représentatif de nos sociétés c'est que l'on ne décale la diffusion que d'une semaine. Parce que quoi, dans une semaine tout le monde aura oublié cette catastrophe, dans une semaine, on s'en foutra de choquer les familles des victimes. C'est quand même triste ces médias et cette société basées sur l'émotionnel et le zapping.
Dans une semaine, on saura au moins parfaitement à quoi s'en tenir... Là, on est encore en plein dans la crise.
Et puis, en ce moment, les JT ne parlent que de ça... Dans une semaine, les autres infos auront repris leur place légitime.

EvilLoki a écrit:
Si TF1 avait une véritable envie
Citation :
d'éviter un triste parallèle avec l'actualité
, il aurait pu décaler la diffusion de plusieurs semaines et pas que d'une.
Cela reste tout de même compréhensible. Ils ont des annonceurs, des plannings. Personnellement, je trouve que le geste, déjà pas indispensable, est appréciable.
A la vérité, plusieurs semaines, cela m'aurait semblé excessif.

_________________

________________
« My name is Skay-39, an administrator… An enthusiasm wave hit and I got shot through a link... Now I'm lost in some distant part of the webniverse on a forum – a crazy forum – full of strange, geek life-forms… Help me… Listen, please. Is there anybody out there who can read me ? I'm being tyrannized by an insane fondator… doing everything I can… I'm just looking for a real life. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Ven 5 Juin 2009 - 17:02

Citation :
Citation :
Cela dit, ce que je trouve plus scandaleux et hélas représentatif de nos sociétés c'est que l'on ne décale la diffusion que d'une semaine. Parce que quoi, dans une semaine tout le monde aura oublié cette catastrophe, dans une semaine, on s'en foutra de choquer les familles des victimes. C'est quand même triste ces médias et cette société basées sur l'émotionnel et le zapping.

Si TF1 avait une véritable envie
Citation :
d'éviter un triste parallèle avec l'actualité
, il aurait pu décaler la diffusion de plusieurs semaines et pas que d'une.
Cela reste tout de même compréhensible. Ils ont des annonceurs, des plannings. Personnellement, je trouve que le geste, déjà pas indispensable, est appréciable.
A la vérité, plusieurs semaines, cela m'aurait semblé excessif.
Je suis plutôt d'accord avec Skay. S'il fallait que la Terre cesse de tourner à chaque fois qu'un évènement tragique et injuste survient quelque part dans le monde, on serait tous fous à lier. Valen sait que je suis rarement le premier à défendre les décisions de chaînes comme TF1, mais pour le coup, celle-ci me semble adaptée. C'est un symbole de décence et de solidarité envers les proches, dans la mesure du possible, voilà tout.

Déjà, je n'y connais rien, mais je doute que même TF1 puisse faire tout ce qu'elle veut avec ses grilles horaires sans en pâtir financièrement. Ce n'est pas une association caritative, ça se saurait, ce geste symbolique aurait déjà pu ne pas avoir lieu du tout. Déplacer de plusieurs semaines, pourquoi? Le temps qu'on oublie à nouveau, jusqu'à la fois suivante, que ces mêmes drames factices que l'on voit à la télé sont mortels en vrai? C'est un peu comme si on devait souhaiter qu'il ne se passe rien du tout dans les séries d'action comme NCIS, par respect pour ceux qui ont des souvenirs douloureux d'attentats... l'important est de savoir différencier image/scénario et réalité. (ce n'est pas gagné pour tout le monde je l'avoue... il n'y a qu'à voir, sur certains forums, des gens au niveau intellectuel normal, mais qui parlent de questions géopolitiques violentes tout à fait réelles, qui ne font pas semblant de tuer, comme on dispute une partie de Age of Empires 2)

Voir le pilote de Fringe dans dix ans au lieu d'une semaine ne va pas empêcher les proches qui l'apercevront de faire le lien avec leur peine, et à ce moment-là pourquoi ne pas différer en permanence tout ce qui montre des victimes de guerre, d'accident ou de meurtre à la télé... je ne veux pas paraître insensible, juste montrer pourquoi plus longtemps serait vain et même un peu hypocrite à mes yeux. Les autres décès autres que la vieillesse qui surviennent en permanence dans le monde ne sont pas moins insupportables et on vit au quotidien sans y penser forcément plus de vingt secondes par jour, alors évitons de tomber dans ce piège gluant propice au milieu médiatique qui est celui de la hiérarchisation des victimes.
Amis et familles de ces dernières ne vont pas aller vivre dans des cocons hermétiques, c'est la vie, il faut bien que les choses continuent normalement. Comment faire autrement? Une semaine, c'est symbolique, c'est clair, c'est bien, ça pose une certaine compassion à l'égard de ceux qui restent, le fait qu'ils "savent", et c'est le mieux qu'ils puissent faire. Plus, c'est fuir la réalité de manière un peu dérisoire, et les stations télé peuvent bien cesser d'émettre maintenant, on en sortirait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 421
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Ven 5 Juin 2009 - 17:41

Je suis tout à fait d'accord avec vous lorsque vous dites

Mat Vador a écrit:
S'il fallait que la Terre cesse de tourner à chaque fois qu'un évènement tragique et injuste survient quelque part dans le monde, on serait tous fous à lier

D'ailleurs, j'ai bien dit que je trouvais cette décision compréhensible mais personnellement, je n'était pas pour un décalage. Déjà, la scène en elle même n'a rien à voir avec l'actualité. Il n'y a ni crash, ni explosion de l'avion en vol. Dans la scène incriminée, on ne voit que des gens mourir dans un avion et cette scène ne doit durer qu'une minute.

Cela dit, à partir du moment où on la décale par respect envers les familles, je pense qu'il aurait fallu la décaler de plus d'une semaine.

Mat Vador a écrit:
Voir le pilote de Fringe dans dix ans au lieu d'une semaine ne va pas empêcher les proches qui l'apercevront de faire le lien avec leur peine

Je suis tout à fait d'accord, mais dans ce cas là, à quoi ça sert de la décaler d'une semaine si ce n'est une décision basée uniquement sur l'émotionnel.

Pour moi, il fallait soit ne pas décaler la diffusion, soit la décaler d'un bon mois (ou alors la diffuser en deuxième partie de soirée comme cela va être le cas après le pilote).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sapho
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1051
Féminin Age : 86
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Ven 21 Jan 2011 - 13:10

Le synopsis et le générique semblait très prometteurs, mais je n'ai pas du tout accroché ; les quelques épisodes que j'ai vu m'ont donné l'impression d'une parodie de SF ; particulièrement les quelques monstres que j'ai pu voir... Et puis le pilote m'a donné envie de bailler au bout de 20 minutes, ce qui n'est quand même pas bon signe biglol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Barlbatrouk
Pharaon Cosmique
Pharaon Cosmique


Nombre de messages : 2713
Masculin Age : 28
Localisation : à Twin Peaks

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Lun 25 Avr 2011 - 15:20

Etant complètement fan de Lost, j'ai sauté (avec retard) sur cette série sachant qu'elle sortait entre autre de la tête de J.J. J'ai été coupé net dans mon élan après visionnage du pilote... Je ne vais donc pas pouvoir trop en parler, juste dire que ce genre de série n'est pas pour moi (tout comme Alias du moins...). Je ne suis pas non plus super fan des films de JJ, Lost restera donc sa perle pour moi, bien qu'il est décroché de la série relativement tôt il est vrai.

_________________

"-Talby, looks like I'm headed for the planet. Going right toward it.
- When you hit the atmosphere you start to burn
...
What a beautifull way to die - as a falling star
- I guess you 're right"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/l.a.p.o
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Lun 25 Avr 2011 - 20:44

Citation :
Etant complètement fan de Lost, j'ai sauté (avec retard) sur cette série sachant qu'elle sortait entre autre de la tête de J.J. J'ai été coupé net dans mon élan après visionnage du pilote...

Je fus durant longtemps aussi un fervent admirateur de Lost et tout comme toi, je n'avais pas vraiment accroché au pilote de Fringe. Cependant, j'avais poursuivi mon visionnage en enchaînant avec la première saison que j'avais péniblement terminée, même si le cliffhanger de fin m'avais véritablement scotché.

Tout ça pour dire que j'ai récemment regardé la deuxième saison et je dois dire que je constate une réelle amélioration à presque tous les niveaux. La trame générale de la série s'affine, se distance enfin de X-Files (même si les deux séries se ressemblent en d'innombrables points) et devient véritablement prenante. Les stand-alone quant à eux sont plaisants à suivre et l'évolution des trois personnages principaux est très intéressante ; la relation entre Walter et Peter étant à ce titre, très bien écrite. A souligner aussi la prestation d'acteur de John Noble tout simplement époustouflante. Enfin, les deux derniers épisodes très surprenants de cette deuxième saison ouvrent plusieurs portes très intrigantes pour la suite.

Mais bon, Fringe pourrait tout aussi bien tomber dans les mêmes travers que Lost au niveau de son scénario global et de sa conclusion. J'espère par exemple que les scénaristes vont concevoir la quatrième saison qu'ils viennent inespérément d'obtenir comme étant la dernière puisqu'au vu des audiences actuelles, une cinquième année semble inenvisageable...

Citation :
Je ne vais donc pas pouvoir trop en parler, juste dire que ce genre de série n'est pas pour moi (tout comme Alias du moins...).

Alias, c'est comme les dernières saisons de 24 heures chrono, un grand divertissement sans prise de tête avec des retournements de situations rocambolesques et des personnages changeant de camps comme on change de pantalons. Mais personnellement, j'aime bien. mrgreen

Citation :
Je ne suis pas non plus super fan des films de JJ, Lost restera donc sa perle pour moi, bien qu'il est décroché de la série relativement tôt il est vrai.

Les véritables artisans de Lost étant effectivement plutôt les producteurs/scénaristes Damon Lindelof et Carlton Cuse, ainsi que le réalisateur Jack Bender, capables du meilleur comme du pire...

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 421
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Dim 9 Oct 2011 - 21:52

C'est assez dingue de voir que c'est moi qui ait lancé ce topic, que j'avais vraiment accroché à la saison 1 mais que je n'ai jamais pris la peine de regarder la suite. Et bien, j'ai récemment rattrapé mon retard et enchainant les saisons 2 et 3 en à peine 2 semaines (et oui, je correspond parfaitement au cliché du mec à la recherche d'un emploi et qui passe son temps sur Internet, bref ... ).

D'un point de vu général, il n'y a pas à dire, mais l'introduction et le développement du monde alternatif a été une très bonne idée et permet effectivement de se distancer franchement de X-files (bien que n'ayant pas vraiment suivi cette série, la ressemblance ne m'a jamais dérangé). Et puis, contrairement à d'autres séries auxquelles je n'ai jamais accroché, je trouve les personnages très attachants, notamment Walter (et même Walternatif) magistralement interprété par John Noble.

Bon, il est quand même difficile de résumer ici mes impressions sur près de 40 épisodes, mais les différents mystères distillés au cours de ces deux saisons m'ont vraiment tenu en haleine. La fin de la saison 3 est d'ailleurs le point de départ d'un nouveau twist assez culotté et qui (j'en suis à l'(épisode 4x03), n'est pas résolu immédiatement mais amène à un nouvel arc très intriguant.

Joe Black a écrit:
Mais bon, Fringe pourrait tout aussi bien tomber dans les mêmes travers que Lost au niveau de son scénario global et de sa conclusion. J'espère par exemple que les scénaristes vont concevoir la quatrième saison qu'ils viennent inespérément d'obtenir comme étant la dernière puisqu'au vu des audiences actuelles, une cinquième année semble inenvisageable...

C'est vrai qu'il y a un vrai risque de ce côté là, d'autant plus quand on voit les audiences des premiers épisodes de la saison 4. Mais, et c'est peut-être une illusion, mais je sens une certaine direction prise que je n'arrivais pas à voir dans Lost. Tout ce que j'espère, c'est que cette saison ait au moins à son terme.

C'est d'ailleurs dommage que cette série n'ai aucun avenir car il y aurait eut moyen d'en faire une section relativement active du Multivers.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 148
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Lun 10 Oct 2011 - 19:21

J'adore Fringe.
Je me suis refais les 3 premières saisons avant la diffusion de la 4eme, et revoir les épisodes en connaissant la suite, j'ai remarqué plein de petits trucs qui m'étaient passé au dessus la première fois.
Franchement, cette série est super riche, il y a plein de références cachées, a tel point qu'on vient à en voir partout (les boucles d'oreilles d'astrid).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vyslanté
Conquérant Itinérant
Conquérant Itinérant


Nombre de messages : 1462
Masculin Age : 22
Localisation : Banana State Building, dernier étage, dans un fauteuil présidentiel de maître du monde en cuir véritable de plastique.

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Lun 10 Oct 2011 - 19:39

Un ami m'a passé les deux premières saisons, et j'ai tenté de regarder le premier épisode, mais, je sais pas, j'ai pas accroché comme j'ai pu accroché à d'autres séries de SF... Il faudra quand même que je retente, parce qu'on m'en a dit pas mal de bien. Et puisque vous dites que ça va en s'améliorant...


au fait, ZizZ, c'est de là que sort ton avatar sur SGF, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oxygenn.fr.nf
EvilLoki
Pirate Galactique
Pirate Galactique


Nombre de messages : 421
Masculin Age : 29

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Lun 10 Oct 2011 - 23:03

ZizZ a écrit:
Je me suis refais les 3 premières saisons avant la diffusion de la 4eme, et revoir les épisodes en connaissant la suite, j'ai remarqué plein de petits trucs qui m'étaient passé au dessus la première fois.
Franchement, cette série est super riche, il y a plein de références cachées, a tel point qu'on vient à en voir partout (les boucles d'oreilles d'astrid).

Tiens, et qu'est-ce qu'elles ont de spéciales ces boucles d'oreilles, ça m'intrigue. Il faut dire que je n'en suis qu'à mon premier visionnage. Quoiqu'il en soit, je ressent le même enthousiasme que toi à propos de cette série qui a vraiment su créer un univers qui a un petit quelque chose de plus par rapport aux autres.
Spoiler:
 

@Vyslanté : Bizarrement, j'ai l'impression que beaucoup de personnes ont du mal avec ce pilote alors que personnellement, j'avais accroché de suite. Cela dis, je ne peux que t'encourager à persévérer.

Et effectivement, l'avatar de ZizZ a quelque chose à voir avec Fringe ... mais chut, spoiler inside!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 148
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mar 11 Oct 2011 - 7:07

Dans le 1x04, on voit un observer qui regarde dans des jumelles, on y voit ce symbole :


Puis dans le dessin de la machine, on le retrouve aux 4 coins (4 univers?)


Et finalement, astrid le porte en boucle d'oreille


Ce symbole se répète, j’espère que ce n'est pas qu'une coïncidence.

Pour le role des observers, je répondrais plus tard, il faut que je file au boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ihriae
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 120
Féminin Age : 41
Localisation : Pas loin de la mer ou à la campagne... De plus en plus rarement, hélas, à Paris, au Musée du Louvre ou au Musée d'Histoire Naturelle...

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mar 23 Oct 2012 - 16:42

Ne serait-il pas intéressant d'ouvrir une "section Fringe" dans Fictions, franchises & univers à l'honneur ?
Il y a un créateur dont on peut parler, cinq saisons (cohérentes ou non ?) plutôt riches d'évènements, des sujets (personnages, théories, univers...) permettant d'ouvrir différentes discussions, et peut-être même des auteurs désireux de soumettre leurs créations...
Bref, avec cette série, dont la fin est programmée, et donc normalement bien préparée, nous sommes dans un univers ouvertement "science-fictionnel" et il me semble qu'il y a matière à réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ihriae-au-fil-de-l-eau.blog4ever.com/
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mar 23 Oct 2012 - 18:43

Ihriae a écrit:
Ne serait-il pas intéressant d'ouvrir une "section Fringe" dans Fictions, franchises & univers à l'honneur ?
Il y a un créateur dont on peut parler, cinq saisons (cohérentes ou non ?) plutôt riches d'évènements, des sujets (personnages, théories, univers...) permettant d'ouvrir différentes discussions, et peut-être même des auteurs désireux de soumettre leurs créations...
Bref, avec cette série, dont la fin est programmée, et donc normalement bien préparée, nous sommes dans un univers ouvertement "science-fictionnel" et il me semble qu'il y a matière à réflexion.

A moins d'un soulèvement populaire, il me semble très peu probable qu'une section consacrée à Fringe voie le jour et ce, pour plusieurs raisons. Avec l'ouverture de nouvelles sections l'année passée, nous avons essayé de privilégier des oeuvres se déclinant sur plusieurs médias ou provenant d'un domaine peu représenté, ce qui n'est pas le cas ici. De plus, d'ici quelques mois, la série cessera d'avoir une actualité. En outre, si une nouvelle section devait s'ouvrir pour un univers télévisuel, elle sera probablement consacrée au Buffyverse. Enfin, j'ai bien peur que même en cas de création d'une section Fringe, elle n'obtienne qu'un succès très relatif à l'image de ce topic...


Quoiqu'il en soit, cela me donne l'occasion de parler de Fringe! La dernière fois que je suis passé sur ce topic, j'avais terminé la deuxième saisons que j'avais grandement appréciée, trouvant le fil rouge prenant, les trois personnages principaux épatants, et le final ouvrant d'excellente perspectives pour la suite. La saison 3 est de ce fait intéressante,
Spoiler:
 
Cependant, je me suis moins pris au jeu que l'année précédente, malgré notamment un Walter phénoménal.

Désormais, j'ai terminé il y a quelques semaines la quatrième saison et cette fois-ci, mon avis est beaucoup plus critique.
Spoiler:
 
Heureusement, les pistes ouvertes pour la saison 5 avec l'épisode 19, Letters of Transit, de loin le meilleur de la saison, sont réjouissantes et pourraient donner lieu à une excellente saison de conclusion.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ihriae
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 120
Féminin Age : 41
Localisation : Pas loin de la mer ou à la campagne... De plus en plus rarement, hélas, à Paris, au Musée du Louvre ou au Musée d'Histoire Naturelle...

MessageSujet: Fringe, la nouvelle série de J.J.Abrams   Mer 24 Oct 2012 - 11:51

Je m'en doutais un peu, mais je trouvais que les sujets et hypothèses soulevés donnaient largement matière à discussion, mais effectivement je me trompai peut-être.

Sinon, c'est vrai, en fouillant un peu sur le net, je n'ai trouvé qu'une série de Bande dessinée (de T. Mandrake et S. Coleby), et un projet de jeu vidéo. Côté fan-fictions, c'est plus riche. J'en ai vu quelques unes sur un site que je ne citerai pas ici, mais dédié à toutes les séries, dans diverses langues... (j'en ai lue une très très courte : Drôles de cheveux, d'A. Stern, et vaguement parcourue une autre qui paraissait bien écrite...).

Côté critique, et c'est pour cela que la création d'un sujet me paraissait particulièrement intéressante, il y a effectivement des choses à dire. Je suis assez d'accord avec toi.
Personnellement, en revoyant le début de la saison 2, j'ai eu du mal à faire le lien avec la 4. Puis, au fil des épisodes, côté éléments narratifs un certains nombre de choses se sont mises en place, et j'ai pu constater à quel point les détails, même ceux qui semblaient les plus infimes étaient importants. Il y a aussi de petits élements mis en éclairage qui ne trouvent aucun écho par la suite. Dommage. J'aime aussi beaucoup les références faites tout au long des saisons, tant dans les dialogues que dans les visuels, ou encore avec les "créatures" à d'autres séries ou films (X-Files, Alien, les supers héros...). Une raison pour laquelle, je trouvais que Fringe pouvait peut-être avoir sa place dans Fictions, franchises & univers à l'honneur.

Mais je reste toujours dubitative sur "l'évolution" des personnages d'Olivia et de Walter entre la S2 et la S4. Il faudrait, sans aucun doute, que je revois les saisons 3 et 4 (j'avoue avoir manqué quelques épisodes - à mon goût, trop tardifs dans leur diffusion - des saisons 3 & 4). D'un point de vue narratif, je trouve, par exemple, Faux-Livia plus intéressante qu'Olivia, personnage auquel il est difficile de s'attacher. Non seulement Olivia est presque trop parfaite, car belle, intelligente, agent du FBI, avec des pouvoirs, un passé plutôt triste, un collègue et ami assassiné, un supérieur qui ne remet pas ou peu en cause ses décisions, sans oublier que tous les beaux mecs de la série tombent amoureux d'elle... Même l'intervention du psy un peu particulier de la S2 - personnage qui aurait pu être exploité par la suite - semble anecdotique (comme s'il fallait finalement "valider" ses "fêlures"), mais d'une saison (S2) à l'autre (S4 ? - et comme le prouve sa relation avec Nina, par exemple, ou le fait que sa soeur ait deux enfants, et non plus un...) - monde parallèle oblige - ce n'est plus la même personne. Jolie trouvaille scénaristique, d'accord. Il fallait oser. Cela dit, elle semble redevenir la même personne, celle que nous connaissions à l'origine. On comprend ça avec la FauxNina. FauxNina ou alterNina ou Faux-Alter-Nina... Finalement, c'est là que tout semble se gâter. Car où sommes-nous exactement et avec qui ? Car Olivia assume. Elle oublie qui elle est dans son propre monde (à moins que ce soit son monde qui change ?), c'est pas très grave. Tant pis pour les conséquences. Du moment qu'elle aime Peter. Même Lincoln semble s'en accoutumer, au point d'aller voir du côté de FauxLivia. Mais du coup, est-ce bien la FauxLivia que nous connaissions, ou en est-ce encore une autre ? Les Observateurs ont-ils effectué un changement dans le passé ? Quel brouillard... Entre voyages dans le temps et univers parallèles, je me perds dans les conséquences proposées par les scénaristes. Bien que férue de S-F, et familière avec ses nombreux concepts, je n'adhère pas. Il ya des justifications absentes...
Voyages dans le temps et univers parallèles, c'est plutôt sympas comme concepts, mais à moins d'en maîtriser tous les ressorts (et les conséquences), les scénaristes ne devraient peut-être pas mélanger les deux, aussi intéressant et novateur que cela paraîsse.

Bref, j'ai manqué quelques épisodes, et ceci explique peut-être cela. J'imagine aussi que les coupes au montage de chaque épisode sont pour beaucoup dans le côté un peu flou, voire fouilli, des concepts d'univers parallèles et de voyages dans le temps, non dans leur conception, mais tels que ces univers nous sont donnés à percevoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ihriae-au-fil-de-l-eau.blog4ever.com/
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Jeu 25 Oct 2012 - 16:25

Ihriae a écrit:
J'aime aussi beaucoup les références faites tout au long des saisons, tant dans les dialogues que dans les visuels, ou encore avec les "créatures" à d'autres séries ou films (X-Files, Alien, les supers héros...).

Du reste, durant le premier épisode de la deuxième saison, une scène montre un écran de télévision sur lequel on peut apercevoir Mulder et Scully dans un épisode d'X-Files. Pour ma part, Fringe est une des deux seules séries pouvant véritablement prétendre au titre d'héritière d'X-Files avec Supernatural.

Spoilers saison 4:

En ce qui concerne la réécriture de la ligne temporelle consécutive à l'effacement de Peter et ses conséquences, j'ai compris les choses ainsi:

La disparition de Peter après avoir utilisé la Machine entraîne la création d'une nouvelle ligne temporelle où ce dernier serait mort enfant, celle que nous connaissons se retrouve effacée bien que Peter essaie d'y retourner durant la majorité de la saison. Olivia, Walter et tous les personnages des deux univers ont donc vécu une existence différente. Cependant, grâce à l'amour qu'elle lui porte, Olivia commence à se souvenir de Peter, ce dernier ayant de plus pu réapparaître grâce aux sentiments d'Olivia. Avec la réminiscence de Peter, Olivia perd les souvenirs de son existence dans la nouvelle ligne temporelle, récupère ceux de l'ancienne et redevient l'Olivia que nous connaissons. C'est l'unique personnage humain dans ce cas, le Walter actuel par exemple, n'a pas vécu exactement de la même manière les événements des trois premières saisons ce qui est je trouve, un immense gâchi scénaristique quant à l'évolution de sa relation avec Peter. En ce qui concerne les Observateurs toutefois, ils ne sont pas affectés par ces multiples changements. Bref, c'est compliqué et je ne parle même pas des incohérences que cela entraîne...

Ihriae a écrit:
Voyages dans le temps et univers parallèles, c'est plutôt sympas comme concepts, mais à moins d'en maîtriser tous les ressorts (et les conséquences), les scénaristes ne devraient peut-être pas mélanger les deux, aussi intéressant et novateur que cela paraîsse.

Autant le concept des deux univers parallèles a été très bien maîtrisé par les scénaristes, autant le concept d'une nouvelle ligne temporelle consécutive à l'effacement de Peter a quant à lui été géré de manière erratique. En effet, les scénaristes donnent l'impression d'avoir plusieurs fois changé d'avis en cours de route et de ne pas avoir réussi à exploiter correctement toutes les nouvelles possibilités leur étant offertes.

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 148
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Sam 27 Oct 2012 - 18:41

Alors avec la saison 5, je t'explique pas le bordel !


SPOILER
Personnellement, je n'ai pas vu plus d’incohérences que cela dans la saison 4.
Et le fait que peter se souvienne d’événements que les autres ont vécus "sans lui" (vu qu'il n'est pas sensé exister dans cette timeline) donne de magnifiques scènes d'incompréhension.

Et pour le retour des souvenirs d'olivia, il y a certes beaucoup d'amour, mais aussi une bonne dose de cortexiphan, ce qui explique qu'elle est la seule à subir cette "transformation".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kezako
Gouverneur Planétaire à Mandibules
Gouverneur Planétaire à Mandibules


Nombre de messages : 1061
Masculin Age : 24
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Sam 27 Oct 2012 - 18:50

Citation :
Du reste, durant le premier épisode de la deuxième saison, une scène montre un écran de télévision sur lequel on peut apercevoir Mulder et Scully dans un épisode d'X-Files. Pour ma part, Fringe est une des deux seules séries pouvant véritablement prétendre au titre d'héritière d'X-Files avec Supernatural.

Sur la forme n'est-ce pas ? Pas sur le fond tout de même. Même si j'apprécie beaucoup Supernatural et que j'aime relativement Fringe, ces deux séries restent très loin de la maestria scénaristique d'X-Files. On n'a pas la même densité, on n'a pas l'aspect presque cinématographique de nombreux épîsodes d'X-Files, nous n'avons pas la maîtrise sur la cohérence qu'a leur aîné. Alors oui, ces deux séries découlent de la précédente, lui rendent hommage et lui empruntent, parfois (souvent), certains fils sans pour autant se prétendre sur le même niveau.

Disons que c'est le contexte, très pauvre, qui fait que ces deux séries s'en sortent et établissent ce lien plutôt que leurs qualités intrinsèques.

Pour revenir sur Fringe, je dois admettre avoir abandonné la série au début de la saison 5, alors que le tout prenait une bonne tournure dans la 4 et approfondissait une ligne qui pouvait se révéler passionnante, j'ai trouvé la gestion du début de saison lamentable et rappelant les travers des premières saisons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joe Black
Cigarette-Smoking Man
Cigarette-Smoking Man


Nombre de messages : 1879
Masculin Age : 26
Localisation : Lausanne

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Dim 28 Oct 2012 - 18:34

ZizZ a écrit:
Et pour le retour des souvenirs d'olivia, il y a certes beaucoup d'amour, mais aussi une bonne dose de cortexiphan, ce qui explique qu'elle est la seule à subir cette "transformation".

Le Cortexiphan qui est aussi à la base des plus grandes facilités scénaristiques de la série. Le final de la saison 4 en est une excellente illustration, Olivia devient temporairement une sorte de pile géante et obtient de véritables super-pouvoirs à l'origine de scènes ridicules...

Kezako a écrit:
Sur la forme n'est-ce pas ? Pas sur le fond tout de même. Même si j'apprécie beaucoup Supernatural et que j'aime relativement Fringe, ces deux séries restent très loin de la maestria scénaristique d'X-Files. On n'a pas la même densité, on n'a pas l'aspect presque cinématographique de nombreux épîsodes d'X-Files, nous n'avons pas la maîtrise sur la cohérence qu'a leur aîné. Alors oui, ces deux séries découlent de la précédente, lui rendent hommage et lui empruntent, parfois (souvent), certains fils sans pour autant se prétendre sur le même niveau.

Oui, ces deux séries, sans avoir jamais atteint le niveau de The X-Files, ont su reprendre des codes et schémas inhérents à la série de Chris Carter, lui rendant hommage et lui faisant occasionnellement honneur, contrairement à cette multitude de séries se revendiquant ou étant assimilées par la presse à The X-Files, à l'instant où elle mettent en scène un duo d'inspecteurs féminin/masculin s'opposant.

Kezako a écrit:
Disons que c'est le contexte, très pauvre, qui fait que ces deux séries s'en sortent et établissent ce lien plutôt que leurs qualités intrinsèques.

Je serai un peu plus généreux, Supernatural est une série complètement ignorée et sous-estimée alors même qu'elle délivre chaque année des loners très intéressants, certains étant de véritables petits exercices de style comique, visuel ou scénaristique, et en cela, elle rejoint une tradition instaurée par X-Files. La série souffre néanmoins d'une mythologie ne cassant pas trois pattes à un canard, bien que souvent prenante, durant les cinq premières saisons en tout cas. Fringe malgré quelques déboires, a depuis la deuxième saison, toujours su maintenir un bon niveau, sa mythologie n'a eu de cesse d'évoluer et ses loners ne sont jamais soporifiques. Malheureusement malgré quelques fulgurances, elle n'a jamais su non plus transcender durablement son intrigue. Il n'empêche qu'elle possède un épisode absolument formidable, White Tulip.

Enfin, ces deux séries ont su utiliser avec ingéniosité le principe "épisodes mythologiques/loners" qui a fait les beaux jours de The X-Files.

ZizZ a écrit:
Alors avec la saison 5, je t'explique pas le bordel !

Kezako a écrit:
Pour revenir sur Fringe, je dois admettre avoir abandonné la série au début de la saison 5, alors que le tout prenait une bonne tournure dans la 4 et approfondissait une ligne qui pouvait se révéler passionnante, j'ai trouvé la gestion du début de saison lamentable et rappelant les travers des premières saisons.

Outch, ne n'ai pas encore commencé la cinquième saison mais je fondais beaucoup d'espoir sur elle, cela me refroidit d'un coup...

_________________
The truth is out there
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZizZ
Homme-Lézard
Homme-Lézard


Nombre de messages : 148
Masculin Age : 38

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Mar 30 Oct 2012 - 18:08

C'est vrai que le 1er épisode de la saison 5 est déstabilisant, j'en ai vérifié le numéro de l'épisode pour être bien sur que c'était le premier.
Mais tout s'enchaine parfaitement, et les nombreux flashback ultérieurs expliquent bien la situation.

Par contre, c'est clair que pour celui qui s'attend à ce qui était "prévu",c'est l'étonnement. Mais fringe nous à habitué depuis le début à d’imprévisibles changements de situation !

Personnellement, je dévore toujours les épisodes avec autant d'appétit, le 5*04 est un vrai coup de massue.

Pour le coup du cortexiphan, depuis le début, il donne des facultés à Olivia et à tout ceux qui ont reçu le traitement. On a vu, tout au long des saisons, une montée en puissance de ces pouvoirs, il m'a donc semblé tout à fait logique qu'il soit au centre du problème des 2 univers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fred'box
Routard Interstellaire
Routard Interstellaire


Nombre de messages : 365
Masculin Age : 29
Localisation : Dans une allée à côté de l'Hyperion...

MessageSujet: Re: Fringe [SERIE]   Dim 9 Déc 2012 - 17:42

Spoiler saison 5

J'en profite pour poster un avis très bref sur la saison 5 et jusque là c'est un plaisir ! bounce

Je trouve que resserrer l'équipe autour de Peter/Olivia/Walter et Astrid est une très bonne idée, Eta permet aussi de renouveler le couple Peter/Olivia. Walter lui évolue dans le sens ou il risque de redevenir le même qu'il y a 20 ans, Broyle et Nina ne reviennent que ponctuellement, cette saison c'est une vraie bouffée d'air frais dans la série après une saison 4 très moyenne... (donc exit Lincoln, les doubles, l'autre univers etc etc)

Il y a pleins de bonnes choses dans cette saison, l'idée de supprimer Eta si tôt m'a totalement pris au dépourvu (pile juste au moment ou tout commençait à marcher entre Eta et ses parents), Walter qui craint de redevenir celui qu'il était, Peter qui prend le risque de devenir un observer et surtout le cadre, faire passer les personnages en 2036 dans "Letters of Transit" était un pari risqué mais totalement réussi.

Cet univers est crédible visuellement, la photographie de la série est excellente, bref on se croit vraiment dans un monde qui a subi un énorme cataclysme, de plus la saison est montée comme une seule histoire en 13 épisodes...

Je ressors du 5.08 et wow, les scènes Peter/Walter et Peter/Olivia étaient terrible d'émotion et là encore l'histoire prend un tournant inattendu Peter finit par retirer l'implant qui lui aurait permis de venger sa fille, les scénaristes n'ont pas gardé ce ressort pour la fin de la série ce qui me rend très optimiste (ils doivent en garder sous le coude pour la fin !!)

Comme toujours la série n'est pas la meilleure du moment, mais je trouve que cette saison elle a su capitaliser sur ses forces (même les observer que je trouve peu charismatique comme nemesis sont correctes) et à su créer une ambiance, faire évoluer ses personnages là ou un paquet de série rendu à 5 saisons commencent à s'essouffler !

Bref pour les fans qui ont décrocher suite à la saison 4, celle-ci vaut plus qu'un coup d'oeil ! Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://made-in-breizh.blogspot.com/
 
Fringe [SERIE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Fringe [SERIE]
» Walter Bishop de la série Fringe
» La série Fringe
» Les Sorciers de Waverly place la serie
» Ruthless Aggression Serie 39

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Divers & Inclassable :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: