AccueilPortailChatboxCalendrierFAQGroupesRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Leviathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Leviathan   Ven 15 Mai 2009 - 23:51





Dans une colonie minière aquatique, une poignée d'ouvriers de la puissante corporation Triocéanic Mining oeuvre à arracher aux abysses leurs tonnes de minéraux précieux. Mais alors que la relève est proche, l'un des scaphandriers découvre une épave Russe, le Leviathan, et décide de l'explorer, seul.
Le dernier jour avant la quille, la station sous-marine sombre dans le cauchemar le plus total.



Année de sortie : 1989
Réalisateur : George P. Cosmatos
Producteurs : Aurelio & Luigi De Laurentiis
Scénaristes : David Webb Peoples & Jeb Stuart
Compositeur : Jerry Goldsmith
Nationalité : Américaine



Peter Weller - Steven Beck
Richard Crenna - Glen Thompson
Amanda Pays - Elizabeth "Willie" Williams
Daniel Stern - Buzz "Sixpack" Parrish
Ernie Hudson - Justin Jones
Michael Carmine - Tony "DeJesus" Rodero
Lisa Eilbacher - Bridget Bowman
Hector Elizondo - G. P. Cobb
Meg Foster - Martine
Eugene Lipinski - Le capitaine du Leviathan
Larry Dolgin - Pilote d'hélicoptère
Pascal Druant - Opérateur de treuil
Steve Pelot - Opérateur de treuil




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mat
Le Pharaon
Le Pharaon


Nombre de messages : 5127
Masculin Age : 26
Localisation : Amiens

MessageSujet: Re: Leviathan   Sam 16 Mai 2009 - 1:50

Un agréable petit film de série B, à regarder sans trop d'exigence car on est loin du chef d'oeuvre. Mais l'ensemble n'est pas déplaisant. Pensez-y particulièrement si vous aimez la SF qui imagine à quoi pourrait ressembler une installation industriello-futuriste et l'aventure science-fictive non pas dans l'espace ou sur quelque planète lointaine, mais bien dans nos propres abysses, à l'image de Deep Star Six, Sphere ou bien entendu Abyss.

Ce qui me surprend le plus dans ce film, c'est de constater à quel point il est un pompage évident de ses trois sources d'inspirations, à savoir The Thing, Alien, et Abyss. The Thing pour l'aspect et la nature du monstre (mais pas son origine cependant) , Abyss pour la station minière subaquatique, et Alien pour... alors là, c'est du délire : l'intérieur ombragé ou blafard, et le plus souvent encombré d'un vaste fouillis mécanique, du fort sous-marin, interchangeable avec celui du Nostromo ; le thème des "dix petits nègres" incarnés ici aussi par des mineurs bourrus mais gentils, opérant en terrain aussi extrême que lointain. Idem pour le prédateur, machine biologique parfaite qui naît du corps de sa première victime ; le nombre (à un près) et la personnalité des mineurs éloignés de la civilisation (notamment dans l'opposition machos/camionneuses) ; la question de la paye, les lance-flammes, ou encore le rôle du scaphandre étanche à l'approche de la conclusion ; mais le plus explicite se situe au niveau de la structure-même du film, reprise d'Alien par pages de scénario entières. La découverte de l'épave mystérieuse, le rapatriement de ce qui y dort, l'état-corporation cupide, manipulateur et finalement assassin, le rôle ambigu du médecin (qui là aussi prend ses distances avec l'équipage dés le début) , jusqu'au retour surprise de la créature après l'autodestruction du site, à 5 minutes de la fin du film. Il fallait le faire...

Pour continuer dans ce qui fait mal, on peut citer d'autres défauts : il faut à peu près cinq minutes pour comprendre qui sera le couple survivant de la fin, (au moins, aucun d'eux n'est horripilant, même si la façon dont le réalisateur insiste dans deux scènes dispensables sur la plastique de la demoiselle semble un peu dérisoire) le rôle de Sixpack est insupportable, la "Compagnie" manque singulièrement de prestance, (on est loin de l'insoutenable entité Weyland-Maman-Ash dans Alien) tout comme le monstre, bien fait dans le style gros moche mais qui ne possède pas une classe de grand monstre du genre une fois qu'on l'a globalement aperçu.
Outre cela, il me semble pouvoir soupçonner quelques approximations dans le script, par exemple à propos de ce que tel personnage sait ou non à tel moment, de ce que le groupe comprend de sa situation, de certaines décisions qui sont prises, etc... et, au final, de la façon dont tout cela se goupille puis s'enchaîne. De plus, si le jeu d'acteur est passable en soi, on peut regretter le manque de naturel qui ressort autour de certains évènements, comme les décès, mais pas seulement. (tout particulièrement à la fin, avec la mort toute nullasse et franchement dommage de l'autre survivant, et le duo qui semble s'en ficher) On dirait parfois que les personnages ne réalisent pas réellement ce qui se passe, n'intègrent pas vraiment les données de leur situation... mais cela renvoie sans doute à cette imprécision narrative que je ressens dans les "rouages" du script. En fait, cela donne un peu l'impression que le film a tout particulièrement été tourné dans le plus grand désordre, sans que les acteurs aient trop connaissance du scénario, et le tout en quatrième vitesse, ce qui est sans doute le cas puisque l'objectif était de se faire un peu d'argent de poche sur le dos d'Abyss (même année de sortie) , si ce que j'ai lu est juste.

Pour finir avec le négatif, il y a tout simplement le fait que si Leviathan se classe indubitablement en SF horrifique dans l'esprit, son souvenir n'est hélas pas impérissable en tant que film d'horreur, autant en terme d'angoisse et de coup de frayeur que de gore. Il ne fait pas vraiment peur, même s'il y a un peu de tension.

Pour autant, le film a des points positifs : l'esthétique de la base abyssale est intéressante, dommage qu'il n'y ait pas d'engins submersibles comme dans Abyss. Les scènes en extérieur, avec les mineurs en scaphandre s'activant dans l'obscurité autour de ce complexe industriel immergé, rendent un bel hommage à l'idée et à son potentiel. Il ne faut pas se concentrer longtemps pour imaginer exactement la même chose non pas sur un fond marin mais sur Encelade ou Pluton. L'intérieur de la base minière aussi est riche et bien réalisé.
Le monstre n'est pas mal non plus, il rappelle les effets spéciaux dans The Thing et Hellraiser tant qu'on en voit pas trop. Cependant, une fois découverte dans sa majeure partie, la créature reste grosse, moche et dangereuse mais manque de cette force animique qui sied à Alien, Predator...
En bref, les effets spéciaux sont plutôt bons (hormis l'araignée de mer qui court -__-') pour le budget et l'époque, d'où une nomination à Avoriaz 89. D'ailleurs, le directeur artistique du film a travaillé sur Alien, Aliens, Predator, Terminator 1 et 2 puis, dans un autre registre, Titanic.
Le jeu d'acteur est correct, les personnages ne sont pas si désagréables à suivre, et la réalisation permet un rythme entre calme pas si inintéressant et action pas si mal fichue, qui se suit sans qu'on ait besoin de négocier. à la fin, on voit bien que Leviathan ne révolutionne rien, (d'autant plus que les deux-trois séquences finales sont à mon sens décevantes) mais voilà, le film est fini et on l'a regardé sans s'ennuyer. "Nanar" serait peut-être un terme un peu fort... c'est une bonne série B, voilà tout. Leviathan est l'un de ces films qui a ce mystérieux "truc" grâce auquel il flotte toujours contre vents et marées, insubmersible, peut-être juste du point A au point B mais sans encombre. D'ailleurs, lisez les critiques sur Alllociné, la plupart sont pluôt indulgentes. On voit bien que ça ne casse rien, mais c'est impossible de détester ou de décrocher. Pourquoi? Aucune idée.
Si avertis, les amateurs du genre ne devraient pas être fâchés d'avoir programmé Leviathan (à ne pas confondre avec un film homonyme) pour occuper une soirée un peu creuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Leviathan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» leviathan mon amour
» LEVIATHAN (Tome 1) de Scott Westerfeld
» Monumenta 2011 - Anish Kapoor : Leviathan
» GI, Leviathan et CHQ
» Début de ma flotte ruche Leviathan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Multivers :: .:: Les fictions en particulier, classées par genre, par style ou par thème ::. :: Horrifique et/ou Fantastique, versant science :: Les oeuvres : cinéma, télévision, web, jeu vidéo, bande originale...-
Sauter vers: